22.06.2014 Views

Troubles des axes des membres inférieurs

Troubles des axes des membres inférieurs

Troubles des axes des membres inférieurs

SHOW MORE
SHOW LESS

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

B. Longis<br />

Hôpital de la Mère et de l’Enfant<br />

CHU Dupuytren<br />

87042 LIMOGES Cedex<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


Mon enfant a les pieds qui tournent !<br />

Mon enfant a les genoux en X !<br />

Mon enfant boite !<br />

Motif de consultation fréquent<br />

Pose plusieurs problèmes :<br />

•Qu’est-ce qui est normal?<br />

•Faut-il faire <strong>des</strong> examens complémentaires ?<br />

•Que faut-il faire ? :<br />

•Surveillance<br />

•Appareillage<br />

•Traitement chirurgical<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


Cas clinique 1<br />

¨ Anthony :<br />

¡<br />

¡<br />

¡<br />

¡<br />

¡<br />

¡<br />

7 ans<br />

Douleur du genou gauche,<br />

mécanique, depuis plusieurs<br />

semaines<br />

Surcharge pondérale<br />

Antécédents : RAS, pas de<br />

traumatisme<br />

Sport : football et sport à l’école<br />

Consulte aux urgences<br />

¡<br />

¡<br />

¡<br />

Douleur à la mobilisation de<br />

la hanche<br />

Limitation modérée de la<br />

hanche gauche<br />

Radio<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


Cas clinique 1<br />

¨ Anthony :<br />

¡ Cs Chir Ped 2 mois plus tard<br />

¡<br />

¡<br />

Boiterie persistante<br />

Douleur mécanique de la hanche gauche<br />

¡ Examen clinique :<br />

ú<br />

ú<br />

ú<br />

Genou normal, avec mouvements indolores, pas<br />

d’hydarthrose, pas de douleur sur l’interligne ou<br />

sur la TTA.<br />

Hanche gauche limitée dans les mouvements de<br />

flexion, d’abduction et de rotation interne<br />

État général normal<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


Cas clinique 1<br />

¨ Anthony :<br />

¡ Diagnostics évoqués ?<br />

¡ Examens pratiqués ?<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨<br />

Radiographie du<br />

bassin face et profil<br />

<strong>des</strong> hanches :<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


Cas clinique 1<br />

¨ Anthony :<br />

Diagnostic : Ostéochondrite de hanche<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


Cas clinique 2<br />

¨<br />

Thomas<br />

¡ 13 ans<br />

¡ Petite surcharge pondérale<br />

¡ Sport : football<br />

¡ Boiterie tous les soirs et après chaque effort<br />

¡ Douleur lombaire<br />

¡ Douleur de hanche et parfois du genou<br />

droit<br />

¡ Pas de réveil la nuit, pas de prise<br />

médicamenteuse<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


Cas clinique 2<br />

¨<br />

Thomas<br />

¡ Examen clinique :<br />

ú Démarche en rotation externe<br />

ú Amyotrophie quadricipitale du coté droit<br />

ú Limitation de la rotation interne de la hanche<br />

droite<br />

ú Lassègue positif<br />

ú Reste de l’examen normal<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


Cas clinique 2<br />

¨ Thomas :<br />

¡ Radiographie du<br />

bassin de face et de<br />

profil<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


Cas clinique 2<br />

¨ Thomas :<br />

¡ Radiographie du<br />

rachis lombaire<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨ Diagnostics évoqués :<br />

¡ Spondylolysthésis de gravité moyenne<br />

¡ Douleur de croissance sur la hanche<br />

¡ => repos sportif, antalgique, kiné<br />

¨ Suivi :<br />

¡ 6 mois plus tard, persistance de la boiterie et de la<br />

raideur de hanche<br />

¡ En fait , épiphysiolyse fémorale supérieure droite à<br />

faible bascule<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


Cas clinique 2<br />

Diagnostic : épiphysiolyse + spondylolysthésis<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨<br />

L’enfant n’est pas un<br />

petit homme, c’est un<br />

petit d’homme<br />

¨<br />

Morphologie évoluant<br />

avec l’âge<br />

¨<br />

Croissance variable en<br />

fonction de l ’âge<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨<br />

Variable en fonction<br />

de la localisation sur<br />

un membre :<br />

¡ Forte près du genou<br />

et loin du coude<br />

¡ Genou = 60 % de<br />

croissance du<br />

membre inférieur<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse<br />

D’apès Lynn et Staheli, Practice of<br />

pediatric orthopedics<br />

Edition Lippincott William et Wilkins 2001


¨<br />

Peu de modification dans ce plan<br />

¨<br />

Exagération de la courbure antéro-postérieure<br />

du fémur chez l’adulte par rapport à l’enfant<br />

¨<br />

Récurvatum de 4° chez l’adulte<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨ Modification du plan <strong>des</strong> genoux :<br />

¡<br />

Pas de différence entre les filles<br />

et les garçons jusqu’à 10 ans<br />

ú 0-12 mois : genu varum 15°<br />

ú<br />

18 mois : normo axé<br />

ú 2-3ans : genu valgum 12°<br />

¡ Après 10 ans :<br />

ú<br />

ú<br />

Tendance au genu varum<br />

chez le garçon<br />

Genu valgum chez la fille ,< à<br />

10°<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨<br />

Modification au<br />

niveau <strong>des</strong> pieds et<br />

chevilles :<br />

¡ Valgus physiologique<br />

de la cheville chez<br />

l’enfant jusqu’à la<br />

puberté<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨<br />

Modification de<br />

l’angle d’antéversion<br />

du col fémoral :<br />

¡ Naissance : > à 40°<br />

¡ 10 ans : 20°<br />

¡ Adulte : 15°<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨<br />

Modification au<br />

niveau du squelette<br />

jambier :<br />

¡ Naissance : torsion<br />

tibiale nulle<br />

¡ 4 ans : rotation<br />

externe de 20°<br />

¡ Adulte : 40°<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨<br />

Toute modification du<br />

genou retentit sur la<br />

cheville et le pied :<br />

¡ Une rotation externe<br />

du squelette jambier<br />

implique un<br />

creusement de la<br />

voute plantaire<br />

¡ Un genu valgum<br />

implique un valgus du<br />

pied et de la cheville<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨<br />

L’angle du pas se<br />

modifie avec l’âge<br />

¡ Rotation externe au<br />

début de la marche<br />

¡ Rotation interne vers<br />

3 ans<br />

¡ Rotation externe ou<br />

neutre à l’adolescence<br />

¡ Marche définitive<br />

acquise à 14-15 ans<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨<br />

Modification de la marche de l’enfant (marche en<br />

rotation interne, rotation externe)<br />

¨<br />

<strong>Troubles</strong> <strong>des</strong> <strong>axes</strong> du membre inférieur (genu<br />

valgum, genu varum)<br />

¨<br />

Inégalité de longueur <strong>des</strong> <strong>membres</strong> <strong>inférieurs</strong><br />

¨<br />

<strong>Troubles</strong> de le voute plantaire<br />

¨<br />

Boiterie de l’enfant (Dr Peyrou)<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨ Examen clinique complet avec :<br />

¡ Analyse dynamique de la<br />

marche :<br />

¡<br />

¡<br />

ú<br />

ú<br />

Se représentait la marche par<br />

rapport à une droite<br />

Angle du pas, angle d’attaque du<br />

pied au sol<br />

Analyse statique <strong>des</strong> <strong>membres</strong><br />

<strong>inférieurs</strong> :<br />

ú Debout :<br />

­ ILMI<br />

­ Genu valgum, varum, récurvatum<br />

ú Couché :<br />

­ Mesure de l’angle fémoro-tibiale<br />

­ Méthode de Netter (mesure de<br />

l’antéversion du col)<br />

ú Podoscope (pied plat, pied creux)<br />

Autres organes(neurologique,<br />

cardio-vasculaire)<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


5 aspects de marche différents<br />

¨<br />

Genoux en ROTATION<br />

INTERNE et pieds en<br />

ROTATION INTERNE :<br />

¡<br />

¡<br />

¡<br />

¡<br />

Le plus fréquent<br />

Coxa antetorsa et augmentation<br />

de la rotation du squelette<br />

jambier<br />

Pas de limitation de l’activité<br />

physique<br />

Correction avec la croissance<br />

dans la plupart <strong>des</strong> cas<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨<br />

Genoux de FACE et pieds en<br />

ROTATION INTERNE :<br />

¡<br />

¡<br />

¡<br />

¡<br />

¡<br />

Chez l’enfant, rare chez<br />

l’adolescent<br />

Genu valgum, rotation<br />

tibiale externe faible (10°)<br />

Parfois récurvatum<br />

Correction en fin de<br />

croissance en général<br />

Pas de traitement<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨<br />

¨<br />

Genoux de FACE et<br />

pieds en ROTATION<br />

EXTERNE :<br />

¡ Antéversion fémorale<br />

normale, rotation tibiale<br />

à 40°<br />

¡ Genu varum mais en<br />

fait normo-axé dans le<br />

plan frontal<br />

Rotation externe globale<br />

¡ Démarche identique<br />

¡ Torsion tibiale exagérée<br />

et antéversion nulle<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨ Triple déformation :<br />

¡ Antéversion fémorale<br />

>35°<br />

¡ Genu varum<br />

¡ Torsion tibiale externe<br />

¡ Angle du pas normal<br />

¡ Risque de conflit<br />

fémoro-patellaire<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨<br />

Conséquence de ces troubles de la rotation lors<br />

de la marche :<br />

¡ Peu de retentissement sur la hanche<br />

ú Indications de correction chirurgicale rares<br />

¡ Sur le genou :<br />

ú Parfois syndrome fémoro-patellaire<br />

ú Luxation de rotule dans les antétorsions exagérées<br />

¡ Sur la cheville et le pied :<br />

ú Peu de retentissement<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨ Valeurs pathologiques :<br />

¡ Genu valgum :<br />

ú Physiologique jusqu’à 10 ans mais bilatéral dans ces cas<br />

ú Pathologique si > 10-15° ou écart inter malléolaire> à 10<br />

cm<br />

ú Se méfier d’un genu valgum unilatéral ou d’une<br />

aggravation de celui-ci après l’âge de 10 ans<br />

¡ Genu varum :<br />

ú Pathologique si écart inter-condylien > à 5 cm ou si<br />

angle >5°<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨<br />

Déformations<br />

secondaires :<br />

¡ Épiphysiodèse<br />

traumatique<br />

¡ Rachitisme<br />

¡ Maladie de Blount<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨<br />

¨<br />

¨<br />

Interprétation en fonction<br />

du morphotype (obésité,<br />

trouble de rotation <strong>des</strong><br />

<strong>membres</strong>)<br />

Pas de travaux permettant<br />

de savoir quel angle de<br />

déformation entrainera une<br />

gonarthrose médiale ou<br />

latérale<br />

Traitement chirurgical<br />

possible pour les déviations<br />

importantes (hémi<br />

épiphysiodèse)<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨ Bien la mesurer :<br />

¨<br />

¨<br />

¡ Cliniquement : distance EIAS – Malléole interne ou<br />

planchette sous le membre le plus court<br />

ú Mais se méfier si flexum de hanche ou du genou ou si<br />

pied équin<br />

¡ Radiologiquement par télémensuration<br />

ú Même réserve dans les troubles de la flexion du<br />

membre<br />

Trouver une étiologie (tumeur, atcd<br />

traumatique, malformation, neurologique)<br />

Établir un pronostic ( table, pourcentage par<br />

rapport à l’autre coté)<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨ Traiter l’inégalité :<br />

¡ < 1,5 cm : pas de traitement<br />

¡ 1,5 cm< x < 3 cm :<br />

ú Semelle<br />

ú Épiphysiodèse<br />

¡ > 3 cm : prothèse, chaussure<br />

orthopédique, chirurgie<br />

d’allongement<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨<br />

Pas de pieds plats<br />

avant 5 ans<br />

¨ Souple ou raide ?<br />

¨ Pied plat souple :<br />

¡ Forme familiale ?<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨ Pied plat souple :<br />

¨<br />

Aspect du membre<br />

dans son ensemble<br />

¨ Correction ?<br />

09 décembre 2009<br />

EPU Argenton sur Creuse


¨ Pied plat souple :<br />

¨ Évolution :<br />

¨<br />

Amélioration<br />

dans la plupart<br />

<strong>des</strong> cas<br />

¨ Traitement = 0<br />

semelle?<br />

09 décembre 2009<br />

EPU Argenton sur Creuse


¨ Pied plat raide :<br />

¨<br />

¨<br />

Entorse<br />

Douleur<br />

¨ Radio : +++<br />

¨<br />

¨<br />

Synostose <strong>des</strong><br />

os du tarse<br />

Chirurgie<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨<br />

¨<br />

Rarement physiologique<br />

Chute du premier rayon, varus de l’arrière pied, exagération <strong>des</strong><br />

arches du pied (arche interne)<br />

¨ Tolérance<br />

¨ Durillon sous les points d’appuie<br />

¨ Examen neurologique +++<br />

¨<br />

Examen complémentaire : EMG, IRM, biopsie neuromusculaire<br />

¨ Etiologie :<br />

¡ Charcot Marie Tooth<br />

¡ Friedriech<br />

¡ Dysraphisme médullaire<br />

¨ Traitement :<br />

¡ Semelle<br />

¡ Chirurgie<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨<br />

NOURRISSON<br />

JUSQU’A 3 ANS<br />

¨<br />

¨<br />

Arthrite et ostéomyelite<br />

Luxation congénitale<br />

¨<br />

APRES 10 ANS<br />

¨<br />

Fracture<br />

¨<br />

Epiphysiolyse<br />

¨<br />

Hyperutilisation<br />

¨<br />

DE 3 A 10 ANS<br />

¨<br />

Synovite aigue transitoire<br />

¨<br />

Nécrose et tumeurs<br />

(rares)<br />

¨<br />

Arthrite bactérienne<br />

¨<br />

Ostéochondrite primitive<br />

¨<br />

Traumatisme<br />

¨<br />

Tumeurs, rhumatisme<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


Synovite aigüe transitoire de<br />

hanche<br />

Age préférentiel : 4 ans à 6 ans<br />

Jamais chez le grand enfant après 10 ans<br />

Examens complémentaires<br />

ú<br />

ú<br />

ú<br />

Écho de hanche : épanchement<br />

articulaire (mais pas significatif)<br />

Radio : image normale ou parfois petite<br />

excentration de la tête fémorale et<br />

œdème <strong>des</strong> parties molles<br />

Scintigraphie : hyperfixation de la tête<br />

fémorale (mais parfois négative)<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨Traitement :<br />

¡ Repos<br />

¡ Traction au lit 48 à 72<br />

heures<br />

¨Pas de séquelles mais<br />

suivi conseillé 2 mois<br />

après pour radio<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


OSTEOCHONDRITE PRIMITIVE DE<br />

HANCHE<br />

Ou Maladie de LEGG-PERTHES-CALVE<br />

¨<br />

¨<br />

¨<br />

¨<br />

¨<br />

Défaut transitoire d’irrigation du noyau céphalique qui<br />

va se régénérer grâce à la croissance restante<br />

Plus rare que le rhume de hanche<br />

Age : 3 à 10 ans, pic de fréquence : 6 ans<br />

Plutôt le garçon<br />

Boiterie, raideur dans rotation interne et abduction, état<br />

général conservé<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


Examens complémentaires<br />

¨ Radiographie :<br />

¡ Bassin de face et profil <strong>des</strong><br />

2 hanches<br />

¡ Plusieurs phases :<br />

ú Signes précurseurs :<br />

­ Excentration de la tête<br />

­ Diminution de hauteur de la<br />

tête<br />

­ Liseré clair sous-chondral<br />

­ Irrégularité du noyau<br />

épiphysaire<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


Examens complémentaires<br />

¨ Radiographie :<br />

¡ Bassin de face et profil <strong>des</strong><br />

2 hanches<br />

¡ Plusieurs phases :<br />

ú Nécrose :<br />

­ Condensation d’une zone de<br />

la tête fémorale<br />

­ Aplatissement de la tête<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


Examens complémentaires<br />

¨ Radiographie :<br />

¡ Plusieurs phases :<br />

ú Fragmentation du noyau<br />

fémoral supérieur<br />

­ =début de la<br />

revascularisation de la<br />

zone nécrosée<br />

­ Aspect inhomogène de<br />

cette zone nécrosée, avec<br />

îlots hyperdenses et zones<br />

hypodenses<br />

­ Durée : 6 à 8 mois<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


Examens complémentaires<br />

¨ Radiographie :<br />

¡ Plusieurs phases :<br />

ú Reconstruction de la tête<br />

fémorale et séquelles<br />

­ La tête a une densité<br />

homogène mais<br />

­ Augmentation de volume<br />

de la tête : coxa magna<br />

­ Aplatissement de la tête :<br />

coxa plana<br />

­ Le cotyle et le col fémoral<br />

sont eux aussi modifiés :<br />

col court, cotyle plat<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


Examens complémentaires<br />

¨ Radiographie :<br />

¡ Plusieurs phases :<br />

ú Reconstruction de la tête<br />

fémorale et séquelles<br />

­ La tête a une densité<br />

homogène mais<br />

­ Augmentation de volume<br />

de la tête : coxa magna<br />

­ Aplatissement de la tête :<br />

coxa plana<br />

­ Le cotyle et le col fémoral<br />

sont eux aussi modifiés :<br />

col court, cotyle plat<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


Examens complémentaires<br />

¨<br />

Scintigraphie<br />

osseuse :<br />

¡ Technetium 99<br />

¡ Trou de fixation dans<br />

la zone nécrosée<br />

¡ Valeur prédictive<br />

dans 92 % <strong>des</strong> cas<br />

¡ Mais peut être<br />

normale au début ou<br />

hyperfixiante<br />

hypofixa(on<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


Examens complémentaires<br />

¨ IRM :<br />

¡ Positive très<br />

précocement<br />

¡ Montre avec précision<br />

l’importance de la<br />

nécrose et les rapports<br />

de la tête et du cotyle<br />

(excentration,<br />

déformation de la tête)<br />

A+einte <strong>des</strong> 2/3 de la tête fémorale<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


Évolution<br />

• Évolution longue, 18 mois à 2 ans<br />

• Facteurs de mauvais pronostic<br />

• Âge tardif de survenue de la maladie<br />

• Importance de l’atteinte épiphysaire<br />

• Classification multiple (Catterall, Salter et Thompson, Herring, Elizabethville)<br />

• Existence de signes de gravité (signes de tête à risque de Catterall):<br />

• Calcification latérale sur la tête fémorale<br />

• Excentration importante<br />

• Horizontalisation du cartilage de conjugaison<br />

• Atteinte métaphysaire<br />

• Image de séquestre (signe de De Cage)<br />

• Risque d’arthrose si tête fémorale excentrée ou très aplatie<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


Traitements orthopédiques<br />

¨<br />

Traction<br />

¨<br />

Immobilisation par<br />

appareil ou attelle<br />

plâtrée et fauteuil<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


Traitements orthopédiques<br />

¨<br />

Appareil de marche,<br />

déchargeant l’appuie<br />

du pôle supérieur de<br />

la tête sur le cotyle<br />

Appareil d’Atlanta<br />

Appareil de Toronto<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


Traitements chirurgicaux<br />

• Ostéotomie du bassin<br />

– Ostéotomie de Salter<br />

– Triple ostéotomie<br />

– Chiari si atteinte<br />

importante et fin de<br />

croissance<br />

• Ostéotomie fémorale<br />

– Ostéotomie de varisation<br />

+ ou – dérotation du col<br />

fémoral<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


EPIPHYSIOLYSE FEMORALE<br />

¨<br />

¨<br />

¨<br />

¨<br />

¨<br />

¨<br />

« Bascule de l’épiphyse fémorale sur le col par<br />

fragilité du cartilage encore immature »<br />

Période prépubertaire: 11 à 14 ans<br />

Garçon >> fille<br />

Surcharge pondérale<br />

Boiterie non fébrile<br />

Limitation de la rotation interne et attitude<br />

vicieuse en rotation externe<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨<br />

¨<br />

Atteinte uni ou bilatérale<br />

2 formes cliniques<br />

¡ Formes chroniques :<br />

ú Surcharge pondérale<br />

ú Boiterie<br />

ú Douleur mécanique de hanche, parfois projetée au niveau du<br />

genou<br />

ú Raideur <strong>des</strong> mouvements de hanche dans Abd, Flexion et<br />

Rotation interne<br />

ú Parfois amyotrophie quadricipitale et raccourcissement du<br />

membre inférieur<br />

ú Stables ou instables<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨<br />

2 formes cliniques<br />

¡ Formes aigues :<br />

ú Caractère brutale, pseudo-fracturaire de la clinique<br />

ú Chute précédée d’une douleur importante sur la<br />

hanche<br />

ú Impotence fonctionnelle totale<br />

ú Attitude vicieuse du membre inférieur en flexion,<br />

rotation interne et adduction<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨ Radiographie :<br />

¡ Bassin de face et hanche<br />

de profil:<br />

ú Bascule de la tête<br />

fémorale sur les 2<br />

incidences<br />

ú Appositions périostées<br />

au bord inférieur et<br />

postérieur du col si<br />

forme stable et ancienne<br />

ú Ligne de Klein Pellerin<br />

pour confirmer la<br />

bascule<br />

ú Mesure de l’angle de<br />

bascule sur le profil<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


J 0<br />

J 0<br />

Forme instable<br />

J+ 6<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨ Scintigraphie osseuse :<br />

¡ Dans les formes instables à bascule importante<br />

¨<br />

¡ Intérêt pour étudier la vascularisation de la tête<br />

fémorale<br />

Bilan endocrinien<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨ Chirurgical +++ :<br />

¡ Après une courte période<br />

de mise au repos ,voir de<br />

traction (forme instable)<br />

¡ Épiphysiodèse fémorale<br />

uni ou bilatérale suivant<br />

l ’âge<br />

ú Pas d’appuie sur le coté<br />

malade avant 2 mois<br />

¡ Ostéotomie de<br />

réorientation du col<br />

fémoral : forme ancienne<br />

avec grosse bascule<br />

¡ Réduction sanglante du<br />

glissement (Dunn) :<br />

rarement<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨ Nécrose de la tête fémorale :<br />

¡<br />

¡<br />

¡<br />

Dans les formes instables ou si réduction par méthode<br />

orthopédique<br />

Douleur, raideur, <strong>des</strong>truction progressive de la tête fémorale<br />

Arthrodèse ou arthroplastie<br />

¨ Chondrolyse aiguë :<br />

¡<br />

¡<br />

¡<br />

¡<br />

Facteur de risque : vis ou broche intra articulaire<br />

Auto anticorps contre la cartilage articulaire de la hanche<br />

Raideur, douleur, pincement articulaire sur la radio<br />

Traction, mobilisation douce , arthroplastie<br />

¨ Arthrose de hanche :<br />

¡<br />

¡<br />

Dans la quatrième ou cinquième décénnie<br />

Favorisée par les déformations de la tête ou par un conflit<br />

antérieur au niveau du cotyle<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


Autres diagnostics<br />

¨<br />

¨<br />

¨<br />

¨<br />

¨<br />

¨<br />

¨<br />

Tumeurs<br />

Ostéochondroses<br />

Infections<br />

Pitiatisme<br />

Corps étrangers<br />

Problèmes neurologiques<br />

Autres ……..<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse


¨ Anomalie <strong>des</strong> <strong>axes</strong> <strong>des</strong><br />

<strong>membres</strong> <strong>inférieurs</strong> =<br />

Motif de consultation<br />

fréquent mais rarement<br />

pathologique<br />

¨ Boiterie de l’enfant :<br />

nombreux pièges, mais<br />

tenir compte de l’âge de<br />

l’enfant<br />

¨ Dans tous les cas,<br />

importance de l’examen<br />

clinique<br />

09 décembre 2009 EPU Argenton sur Creuse

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!