saint-hyacinthe - La Réussite

lareussite.com

saint-hyacinthe - La Réussite

230 000 LECTEURS

9 e année • numéro 5

« L’ a m o u r e s t l e p l u s g r a n d p o u v o i r d e l ’ U n i v e r s . »

Le journal des Gagnants

Mai 2007

PRONAUBEC

Les plaisirs de l’été

Schering-Plough

Gala des Affaires 2007

Gala MercadOr

Gala Stellaris

30

39

34

21

MA07097


B16

MASCOUCH E Por tes ar chitectur ales Mai 2007

PORTES ALAIN BOURASSA

Service, qualité, beauté

Une visite vous convaincra de la qualité des produits et du travail

Richard MARC I L

L

«

a gestion générale et le service

ne correspondaient plus

aux valeurs que je préconisais.

J’ai donc décidé, en 1988, de partir

à mon compte. Mais je me

suis fixé comme code d’honneur

MA07010

de ne pas solliciter les clients de

l’entreprise familial. La situation

a duré pendant cinq ans. En

1993, l’entreprise familiale fermait

ses portes, nous laissant ainsi

le champ libre», explique d’entrée

de jeu le fondateur et président,

Alain Bourassa. Démarrée

fiers de votre réussite !

Il y a près de vingt ans, Alain Bourassa fonda son entreprise de fabrication et d’installation

de portes, après avoir acquis l’expérience au sein de l’entreprise familiale. Une séparation

qui fut douloureuse mais bénéfique pour l’entrepreneur de Mascouche.

du fond du garage de son domicile,

Portes Alain Bourassa compte

aujourd’hui une soixantaine

d’employés et occupe deux bâtisses

dans le parc industriel de

Mascouche, l’une pour la division

portes de bois, Portes Alain

Bourassa, et l’autre pour la division

portes de métal, Portes de

garage Bourassa.

«Nous travaillons avec les entrepreneurs

généraux, au niveau

résidentiel. Pour ce qui est des

particuliers, on parle plus spécifiquement

du marché de la rénovation

et de l’autoconstruction.

Nous touchons également les

secteurs commercial et industriel.

La vente aux grandes surfaces

ne nous intéresse pas, car

nous serions dans l’obligation de

réduire la qualité de nos produits,

ce que je n’ose même pas imaginer»,

poursuit Alain Bourassa.

Une visite chez Portes Alain

Bourassa vous convaincra de la

qualité des produits et du travail,

tout autant que de l’expertise

dont s’est dotée toute l’équipe.

Chaque pièce est découpée, polie

et teinte soigneusement. Un

centre de coupe CNC, fonctionnel

24 heures sur 24, est alimenté

par deux designers. «Grâce à

ce centre de coupe, nous pouvons

reproduire dans le bois tout

dessin, image ou logo, afin de

personnaliser la porte», explique

Alain Bourassa. L’entreprise n’utilise

que des essences de cèdre

rouge, de cèdre espagnol et d’acajou

pour produire ses portes, ce

qui procure à la gamme une

richesse inégalée.

Du côté des portes de garage,

l’entreprise maintient des inventaires

importants, afin de répondre

dans les plus courts délais à la

plupart des demandes. «Nous

avons entre 1 000 et 1 200 portes

en inventaire, incluant tous les

accessoires, rails, poulies, moteurs

électriques. Notre système

logistique est très au point.

Chaque camion est chargé en

fin de journée, pour que la

livraison s’effectue très tôt»,

poursuit Alain Bourassa.

Mais, dans un domaine aussi

compétitif, Portes Alain Bourassa

a su se distinguer en

misant sur la recherche et le

développement. «Nous avons

toujours accordé une importance

majeure à l’amélioration

de nos techniques de productions,

ainsi qu’au rehaussement

technologique de nos

équipements, D’ailleurs, nous

comptons faire l’acquisition,

sous peu, d’un deuxième centre

de coupe CNC et nous

peaufinons un nouveau principe

de finition pour augmenter

la durée de vie de nos produits

en bois», conclut le fondateur

de l’entreprise.

Portes Alain Bourassa

3255, rue Marconi

Mascouche (Qc) J7K 3N6

Tél.: 450 474-4924

Téléc.: 450 474-1823

www.portesbourassa.com

MA07062

MA07009

MA07078

PARLONS FRANC, PARLONS

BOIS FRANC !

Fiers de participer à la réussite

de LES PORTES ALAIN BOURASSA

MA07002

Photo : René Robitaille


Mai 2007 Contrôles TERREBON N E B17

TECHNO-CONTROL

CYBERNETIC

Seul et unique au Canada

Techno-Control Cybernetic est le seul fabricant

au Canada de contrôleurs pour la soudure

par résistance (spot weld).

Jean-Pierre Derdeyn, président et fondateur

Marcel H U G U ET

N

«

ous faisons également la

remise à neuf de machines

et nous offrons les services

techniques, les services conseils,

la conception sur mesure,

ainsi que la distribution de

toutes pièces connexes à ce

domaine (électrodes, cuivres et

autres)», précise le président,

Jean-Pierre Derdeyn. «Bref,

nous offrons à notre clientèle

la solution complète à leurs

besoins de soudure par résistance.

Nous les considérons

comme nos partenaires. Ils

nous font vivre, alors nous

sommes là pour les soutenir

dans leur développement».

La clientèle de Techno-Control

Cybernetic, ce sont les distributeurs

et les utilisateurs de

cette technique de soudage des

métaux, des filaments d’ampoules

jusqu’aux rails de chemins

de fer, en passant par les

présentoirs, les véhicules récréatifs,

les électroménagers, les

ordinateurs, les fabricants de

lunettes et de pacemaker, les

treillis métalliques, etc. «Notre

marché est tellement diversifié

que, lorsqu’un secteur se porte

mal, nous en subissons à peine

les contrecoups», mentionne

Jean-Pierre Derdeyn.

L’entreprise a deux usines,

l’une à Terrebonne, l’autre à

Bolton en Ontario, où elle emploie

du personnel spécialisé

formé sur place, «car il n’existe

pas d’école de formation

dans ce domaine», déplore

Jean-Pierre Derdeyn.

Techno-Control Cybernetic

est membre de la Resistance

Welding Manufacturing Association

(RWMA).

Techno-Control Cybernetic

3470, boul. des Entreprises

Terrebonne (Qc) J6X 4J8

Tél.: 450 968-8896

Téléc.: 450 968-8991

www.techno-control.com

MA07037

LANVAIN DESIGN

Avant-gardiste

Lanvain Design est une firme d’aménagement

intérieur spécialisée dans le domaine du salon

de beauté et du spa.

MA07106

Marcel H U G U ET

N

«

ous nous occupons de la

conception et de l’aménagement

complet des salons de

beauté et des spas, nous vendons

les équipements nécessaires et

nous construisons le mobilier sur

mesure selon les plans», précise

Sylvain Émond.

Les travaux sont ensuite exécutés

par un entrepreneur licencié au

choix du client. «Nous sommes

distributeurs d’équipements fabriqués

au Canada et d’importation»,

ajoute Sylvain Émond.

«Nous sommes les seuls au

Canada à ne vendre que des

équipements dans le domaine

de la beauté. Nous ne vendons

aucun produit de beauté».

L’équipe de Lanvain Design est

composée de designers et d’idéateurs

qui osent s’éloigner des

schémas traditionnels et conventionnels

pour offrir des aménagements

qui impressionnent par

leur originalité, où l’esthétique

occupe une place prédominante,

sans sacrifier l’utile au fonctionnel.

Une équipe de vingt ans

d’expérience, qui a fait valoir son

talent partout au Canada, dans

de prestigieux commerces.

Lanvain Design a remporté plusieurs

prix, dont celui du concours

Commerce Design de

Montréal en 2004, avec l’aménagement

du Spa Avanti, angle

Décarie et Vézina, ainsi que le

concours Salon Today (USA)

avec le projet Spa Crazio au

Centropolis, à Laval. Lanvain

Design occupe de nouveaux

locaux depuis janvier 2007 et

opère un bureau à Toronto.

Lanvain Design

3300, rue Sartelon

Montréal (Qc) H4R 1E3

Tél.: 514 745-4302

Sans frais : 1 800 361-2586

www.lanvain.com

MA07109

LES LEÇONS

DE LA JUNGLE

Lawrence J.-E.

POOLE

LA MAGIE DANS LES

PETITES CHOSES…

À la lecture du livre Le point de bascule:

comment faire une grande différence avec

de très petites choses de Malcolm Gladwell,

je constate qu’il est possible que nous puissions

regrouper nos forces et agir à temps

pour éviter les pires effets du réchauffement

planétaire. Cependant, il y a de nombreux

enjeux qui méritent une attention et un changement

dans notre façon de penser.

En effet, Le point de bascule explique comment des idées

se répandent organiquement. Particulièrement, il réfère

au moment magique où une idée est acceptée et se propage

comme un virus. De la même façon qu’une personne

peut être à l’origine d’une épidémie de grippe, les petites

choses peuvent faire une grande différence sur la façon dont

les idées deviennent populaires.

Partout, simultanément, une nouvelle tendance peut rapidement

devenir la norme. Trois principes essentiels gouvernent

le point de bascule:

1. La loi du petit nombre, qui explique l’importance de la

nature du messager à l’origine du message;

2. Le facteur d’adhésion, qui stipule qu’une idée doit être

mémorable pour générer l’intérêt et l’action;

3. Le pouvoir du contexte, selon lequel les conditions, les circonstances

et les événements influencent fortement la

transformation d’un virus en une véritable épidémie.

Pour devenir populaire, une bonne idée doit être «stimulée»

par une catégorie particulière de personnes qui mettent en

oeuvre les conditions assurant que la nouvelle pensée, simplement

présentée, soit irrésistible. Les idées se répandent

lorsque des gens qui en connaissent beaucoup d’autres les

adoptent, que les individus qui synthétisent l’information en

prennent connaissance, et que ceux qui peuvent en vendre

la valeur y adhèrent et la partagent.

Les recherches de Gladwell démontrent qu’il suffit d’une

poignée d’individus seulement pour propager une idée et

causer un changement de paradigme global. Mais, le facteur

d’adhésion indique que, s’il y a plusieurs façons de présenter

un message, certaines ont l’avantage de capter l’attention.

Pensez aux importantes campagnes publicitaires que le

public ignore au profit de vidéos sur Internet qui deviennent

de véritables sensations d’une journée à l’autre.

En s’attardant au pouvoir du contexte, nous pouvons nous

demander ceci: des centaines de milliers de messages à notre

portée, quels sont ceux qui capturent l’imagination ou qui

provoquent l’adhésion?

Ce que je tire de ces leçons, c’est que les choses peuvent se

produire naturellement, ou nous pouvons mettre en place les

conditions permettant d’atteindre le point de bascule. Un peu

de pensée stratégique et des gens créatifs peuvent donc réellement

changer le monde. Il y a véritablement de l’espoir.

Auteur, conférencier et consultant en formation heuristique

Investissez dans votre capital créatif , IQ éditeur

Gestion Consult-IIDC Management Inc.

Tél.: 514-481-2835; www.consult-IIDC.com


B18

SAI NT-JOS EPH Nautisme Mai 2007

PRONAUBEC

S’OCCUPE DE VOS LOISIRS SUR L’EAU

La compagnie, qui fabrique les pontons Southland, n’a plus de preuves

à faire, car elle a réussi à nicher son produit dans le haut de gamme.

Aujourd’hui, le ponton fait le bonheur de nombreuses familles.

C’est en partie grâce à cette entreprise de Saint-Joseph-de-Beauce.

Ariane GAG N É

Louis et Danielle Roy achètent

Pronaubec en mars

1996, à Warwick dans les Bois-

Francs. En août de la même

année, le couple déménage la

compagnie en Beauce. Dans

les deux années qui vont suivre,

Pronaubec élimine la fabrication

de quais et de pédalos,

pour se consacrer uniquement

à sa spécialité, le ponton. Par

ailleurs, soucieuse de répondre

à la tendance du marché qui

s’oriente vers des pontons plus

gros et plus luxueux, l’entreprise

ajoute, en 2001, une designer

industrielle à son équipe.

La ligne de produits sera repensée

dans son ensemble. Tout en

conservant les modèles d’introduction

déjà populaires, elle

ajoute à sa ligne des modèles

très luxueux, aux lignes audacieuses.

La réponse du public

sera instantanée. 80% de sa production

est aujourd’hui accaparée

par les modèles de luxe.

Pronaubec poussera l’audace,

en janvier dernier, en offrant

des composantes en teck et en

[ ]

PRONAUBEC EST LA

PREMIÈRE À OFFRIR DES

PLANCHERS EN TECK ET

DES TABLES EN ACAJOU

acajou sur ses pontons. Une

première dans le marché du

ponton, qui lui a valu une mention

à titre d’entreprise innovante

de l’année au Toronto

Félicitations à

SOUTHLAND /

PRONAUBEC

pour leur croissance

continue et leur

succès sur le

marché canadien.

Louis Roy, président, entouré de Isabelle Doyon, adjointe administrative, Danielle Roy, vice-présidente, Hugo Roy,

directeur production, Marie-Josée Roy, direction, développement produit et marketing et Karina Paquin, direction ventes

International Boat Show et au

Salon Nautique de Montréal.

Qualité et solidité de construction

sont les mots d’ordre de

Pronaubec. «Nous faisons des

contrôles de qualité à chaque

étape de la production et un

double contrôle à la fin de cette

production», souligne Danielle

Roy, présidente de l’entreprise.

«Avec tous les ajouts d’équipements

et un toit campeur complet,

le ponton est presque devenu

un chalet flottant», souligne

Danielle Roy. «Vous savez

que l’accès à une maison

d’été est extrêmement dispendieux.

Les gens achètent donc

un ponton, louent un espace

dans une marina et vivent à

toute fin pratique sur leur ponton».

De plus en plus, le ponton

gagne en popularité. Il devient

l’embarcation familiale

par excellence, à coût raisonnable.

«Beaucoup de gens ont

peur des bateaux, mais sont

tout à fait confortables sur un

MA07087

ponton, parce que c’est une

plateforme stable». Entre 200

et 225 pontons sont fabriqués

chaque année chez Pronaubec.

Le côté familial de l’entreprise

est également une source de

grande satisfaction pour Danielle

Roy. «Mon fils se prépare à

prendre la relève. On a aussi

des employés clés qui vont assurer

la continuité. C’est très intéressant

pour nous de savoir que

notre entreprise va continuer à

rayonner après notre retraite».

Avec un chiffre d’affaires qui a

doublé depuis que les Roy ont

pris les rennes de l’entreprise et

avec une réputation impeccable,

la motivation est grande

à perpétuer les activités d’une

entreprise aussi bien accueillie

sur le marché.

MA07100

www.suzuki.ca

Pronaubec

795, avenue Guy-Poulin

Saint-Joseph (Qc) G0S 2VO

Tél.: 418 397-8077

www.southlandboat.com


MA07088


B20

SAI NT-PASCAL Équipement lour d Mai 2007

COMPAGNIE NORMAND

De la roue à la souffleuse

De ses débuts, en 1857, où elle fabriquait des roues de bois

pour les voitures de ferme jusqu’à aujourd’hui, où elle propose

plus de 56 modèles de souffleuses à neige, la Compagnie

Normand a fait du chemin. Et ce n’est pas fini !

Jacques BÉ LAN G E R

A

« vec mes deux frères, Louis

et Alain, nous sommes la

cinquième génération à perpétuer

la tradition d’excellence de

la Compagnie Normand »,

explique Marc Normand, viceprésident

Administration, vente

et marketing. « Et notre succès,

nous le devons à la diversification

de nos activités, ainsi qu’à la

qualité de nos produits ».

Après les roues de bois, l’entreprise

de Saint-Pascal a misé sur

une foule d’autres produits, dont

des souffleuses destinées aux

secteurs industriel et commercial,

de même que pour l’usage

personnel. « Nous fabriquons

également des épandeurs de sel

et de sable, des remorques agricoles

et routières (de 1 tonne à

15 tonnes), ainsi que des bennes

à ensilage, sans oublier la vingtaine

de modèles de wagons de

ferme ». Marc Normand précise

que l’entreprise familiale lance

cette année une gamme de

transporteurs de balles de foin.

Et le puits d’idées est loin d’être

tari, puisqu’on annonce un nou-

Souffleuse de type industrielle, modèle N102-402TRI

veau produit estival qui devrait

connaître un franc succès. « Il

est trop tôt pour en parler,

mais on peut déjà annoncer

que nous allons lancer, cet

automne, trois nouveaux modèles

de souffleuses, de type

industriel et commercial».

Sa plus grande fierté, l’entreprise

la tient de l’expertise qu’elle a

développée au cours de ses 150

ans d’histoire. « Nous sommes

dans le domaine agricole depuis

nos débuts, mais dans celui du

déneigement depuis seulement

une quinzaine d’années et déjà,

nous sommes considérés

comme un chef de file en la

matière. C’est donc avec une

grande confiance que nous

envisageons l’avenir », conclut

Marc Normand.

Rappelons que l’entreprise

emploie environ 70 personnes

et que l’usine est en activité 24

heures par jour.

Compagnie Normand ltée

340, rue Taché, C.P. 608

Saint-Pascal (Qc) G0L 3Y0

Tél.: 418 492-2712

Téléc.: 418 492-9363

www.cienormand.com

SOUMEC INDUSTRIEL

Allié sûr pour les scieries

Fondée en 1997, l’entreprise tire son nom de Soudure mécanique

industriel. Sa clientèle est principalement composée de

scieries et d’entreprises de rabotage.

Yannick Tremblay, contremaître et actionnaire

Jacques BÉ LAN G E R

Notre entreprise se spécialise

en mécanique indus-

«

trielle, soudure, fabrication et

installation d’appareils de scierie,

de rabotage, de bouilloire et

nous effectuons également du

reconditionnement de couteaux

d’écorceur. Aussi, depuis

que nous sommes en affaires,

nous n’avons jamais effectué

d’annonce publicitaire, puisque

notre réputation s’est bâtie par

le bouche à oreille», explique le

directeur général, Jean Pellerin.

Au fil des ans et avec les problèmes

découlant de la crise du

bois d’œuvre, l’entreprise de

Saint-Fulgence, qui emploie 25

personnes, a dû diversifier ses

opérations. «Afin de conserver

notre main-d’œuvre, nous

avons ouvert, il y a trois ans, une

division consacrée à la maintenance

d’usines. C’est ainsi que

nous effectuons ce genre de travaux

pour Unibar Canada, spécialisée

en fabrication de panneaux

de MDF, à La Baie.

Aussi, pour le compte de

Ceradyne Canada, une entreprise

spécialisée en production

de matériau destiné à l’emballage

sécuritaire de déchets de l’industrie

nucléaire, Soumec a

effectué un contrat de conception».

«Nous avons conçu de la

machinerie pour remplacer

leur vieil équipement et nous

effectuons également la maintenance

de l’usine Elkem Métal,

à Chicoutimi, où l’on se charge

d’entretenir et réparer leurs

pièces de machinerie. Cette

diversification nous a permis de

traverser la crise du bois d’œuvre.

Avec notre formidable équipe,

composée d’excellents soudeurs,

mécaniciens et machinistes,

nous sommes en mesure

de prodiguer à notre clientèle

un service répondant en tout

point à ses besoins», conclut

Jean Pellerin.

Soumec Industriel

181, route Tadoussac

Saint-Fulgence (Qc)

G0V 1S0

Tél.: 418 674-1368

Téléc.: 418 674-1445

MA07005

MA07011

MA07040

ASSURANCES • PLACEMENTS • CONSEILS INC.

DIVISION ENTREPRISES

D’UN FIDÈLE PARTENAIRE D’AFFAIRES, FÉLICITATIONS!

Robert Plourde, A.I.A.C. - Courtier en assurance de dommages

5600, boul. des Galeries, bureau 600, Québec (Qc) G2K 2H6

Tél. : 418 692-0660 • 1 877 773-8825

Téléc.: 418 692-0304 • robert.plourde@essor.ca • www.essor.ca

1700, boul. Talbot

Bureau 101

Chicoutimi (Québec) G7H 7Z4

Tél. : 418 543-1700

MA07006

MA07004

MA07045

Nous tenons à souligner l’excellence de notre

partenariat d’affaires avec CIE NORMAND.

Raymond Chabot Grant Thornton S.E.N.C.R.L.

Comptables agréés

Membre de Grant Thornton International

Steve Vachon, CA

Directeur

vachon.steve@rcgt.com

Place du Marquis

3750, boul. du Royaume Tél. : (418) 695-4142

Bureau 203 Téléc.: (418) 695-4557

Jonquière (Québec) G7X 0A4

www.rcgt.com


Mai 2007 Gala Stellar is QU ÉBEC B21

MOMENTUM TECHNOLOGIES

Compétence et flexibilité : un tandem gagnant

Le savoir-faire de Momentum Technologies tient en une phrase : une connaissance poussée des technologies Oracle et Java !

Marco Sohier, vice-président services-conseils, Michel Ganache, directeur général, Gilbert Larocque, directeur services-conseils, Yvan Robert, vice-président

développement affaires, Luz Delgado, conseillère informatique et Stéphane Boutin, conseiller informatique

Jacques BÉ LAN G E R

En février 2003, cinq anciens

employés de Cognicase,

qui est alors vendue à

CGI, décident de démarrer

leur propre entreprise. Quatre

ans plus tard, Momentum

Technologies s’illustre comme

chef de file incontestable pour

la technologie Oracle. «Nous

pouvons même dire que nous

sommes devenus une véritable

référence en ce domaine, puisque

certains de nos concurrents

n’hésitent pas à nous recommander

à leurs clients qui

désirent se faire installer un système

Oracle», explique Michel

Ganache, directeur général de

l’entreprise, qui emploie 60

personnes.

Cette entreprise, qui loge dans

des locaux de la rue Lavoisier,

à Québec, se distingue également

de ses concurrentes par

des relations plus harmonieuses

et plus personnelles avec

ses employés. Ce sens de la

personne a valu à Momentum

Technologies de remporter, en

2006, le prix Entreprise du

monde (31 employés et plus),

décerné par la Chambre de

[ ]

MOMENTUM FAVORISE

L’INTÉGRATION DES IMMIGRANTS.

35% DE SES EMPLOYÉS PROVIENT

DE L’IMMIGRATION

commerce de Québec aux

entreprises qui favorisent l’embauche

d’immigrants. «Entre

30% et 35% de nos employés

proviennent de l’immigration

dont, notamment, des gens originaires

de l’Afrique, de l’Amérique

latine et de l’Europe.

Nous sommes particulièrement

fiers de ce prix, puisque

la ville de Québec est activement

à la recherche d’une

main-d’œuvre immigrante et

Momentum fait alors figure de

chef de file en ce domaine».

Momentum Technologies offre

trois solutions d’affaires, soit un

connecteur d’affaires, une boîte

à outils d’aide au développement

et, enfin, la méthodologie

pour encadrer la démarche au

niveau de la conception, la réalisation

et le déploiement. «En

matière de services-conseils,

Momentum couvre toutes les

étapes et les différents aspects

dans le processus de développement

et d’entretien

d’un système. En d’autres

termes, cela signifie que nous

assurons la conception, la réalisation,

l’implantation, le support

à la gestion, la gestion de

projet et la gestion d’équipe,

l’administration de bases de

données, l’administration de

serveurs d’application et le support

à l’équipe du projet. Aussi,

comme nos employés sont toujours

en processus de formation

continue, nous nous

tenons toujours au courant des

dernières applications». Michel

Ganache ajoute que la firme

offre également de la formation,

en groupe ou individuelle, de

même que des ateliers de travail

ou d’accompagnement. «Notre

équipe se déplace dans votre

milieu de travail et vous assure

une expertise de pointe, un

dynamisme de tous les instants

et une flexibilité qui vous permettront

d’évoluer avec efficience

dans les technologies

Oracle et Java».

À venir: des investissements

d’importance dans le secteur

de la santé. «Il y aura de gros

investissements dans ce secteur,

où la technologie Oracle

est très utilisée. Nous comptons

donc être présents dans

ces chantiers d’envergure et

nous entendons également

ouvrir le marché de Montréal.

Nous possédons les outils et le

savoir-faire qu’il faut pour

donner aux institutions et aux

entreprises des services-conseils

de haute qualité, répondant

aux besoins des clientèles

les plus exigeantes »,

conclut Michel Ganache.

Momentum Technologies

2022, rue Lavoisier

Bureau 129

Québec (Qc) G1N 4L5

Tél.: 418 681-6363

Téléc.: 418 681-7720

wwwmomentumtechnologies.ca

FÉLICITATIONS

à l’équipe et

au personnel de

MOMENTUM

TECHNOLOGIES

pour leur réussite ainsi

que pour le dynamisme

de sa direction.

MA07023

PEU IMPORTE VOTRE SECTEUR D’ACTIVITÉ,

PEU IMPORTE VOTRE TAILLE

MA07055

MA07089

Entrepreneurs

Entreprises agricoles

Entreprises de détails et grossistes

Entreprises de service

Entreprises de transport

Entreprises industrielles

Entreprises manufacturières

Entreprises maritimes

LÉVIS

5790, boul. Étienne-Dallaire

bureau 207

418 833.0550

1 888 833.0550

QUÉBEC

1170, boul. Lebourgneuf

bureau 305

418 627.1080

1 800 561.1080

CHÂTEAU-RICHER

7794, boul. Sainte-Anne

418 824.5001

1 866 553.5001

Nous saluons l’excellence de

MOMENTUM TECHNOLOGIES,

un partenaire solide et fiable.


B22

ELYSS CUIR

Des cadeaux qui

font chaud au cœur

Fondée en juillet 2002 par Marlène Dufour et

Nathalie Drouin, Elyss Cuir est un incontournable

en matière de cadeaux corporatifs. Portrait d’une

jeune entreprise qui mise sur la qualité.

Nathalie Drouin et Marlène Dufour, co-présidentes

Jacques BÉ LAN G E R

M

«

a spécialisation, c’est le

design et le développement

de nouveaux produits.

Nathalie, pour sa part, possède

de très bonnes connaissances en

production et en comptabilité.

Notre association s’inscrivait

donc dans un processus naturel»,

explique Marlène Dufour,

qui précise que les deux associées

ont œuvré dans ce domaine pendant

neuf ans avant de voler de

leurs propres ailes.

Au départ, l’entreprise de l’arrondissement

de Saint-Émile, en

banlieue de Québec, se concentre

exclusivement dans le design

et la confection de manteaux de

cuir destinés à une clientèle corporative.

«Il y avait une bonne

demande du côté des entreprises

qui désiraient faire des cadeaux à

leurs partenaires d’affaires ou

leurs employés. Par la suite, nous

avons eu d’autres commandes

dont celle, en sous-traitance, de

fabriquer 50% des sacs de courrier

utilisés par les facteurs au

Canada», explique Marlène

Dufour, qui précise que, de fil en

aiguille, le nombre d’accessoires

corporatifs a augmenté et compte

maintenant pour la majorité

de la production de l’entreprise.

Parmi la clientèle d’Elyss Cuir,

mentionnons Desjardins, Intercar,

Anapharm, les syndics Roy

Métivier Roberge, SSQ Groupe

financier et Caron et Guay, pour

ne mentionner que ceux-ci.

«Notre succès repose, bien sûr,

sur la confiance de nos partenaires,

mais également sur une super

équipe très performante, des

employées impliquées qui participent

à la recherche de solutions»,

explique Nathalie Drouin.

Parmi les projets: un agrandissement

prochain. «Notre atelier

fonctionne à pleine capacité et,

comme nous avons des projets

pour la division des articles de

nylon, il nous faudra agrandir

nos surfaces de travail, ce qui augure

bien pour l’avenir», conclut

Marlène Dufour.

Elyss Cuir inc.

1435, rue de la Faune, bur. 103

Québec (Qc) G3E 1L3

Tél.: 418 847-0400

www.elysscuir.com

QU ÉBEC Gala Stellar is Mai 2007

L’AUBERGE

L’AUTRE JARDIN

Contribuer à l’économie

sociale en se logeant

Créée pour appuyer le financement de l’organisme

Carrefour Tiers-Monde, l’Auberge l’Autre

Jardin, qui a ouvert ses portes en 2000, vient de

remporter un prix Stellaris, catégorie Entreprise

récréotouristique. Portrait d’un établissement qui

encourage la consommation responsable.

Jacques BÉ LAN G E R

L

«

a clientèle de l’Autre Jardin

est composée, à 65%, de

gens d’affaires dont la moitié

œuvrent dans le milieu sociocommunautaire

et à 35% de touristes.

L’établissement trois étoiles,

qui comprend 27 chambres,

s’est fait connaître par ses prix

abordables et sa situation géographique

intéressante, à quelques

minutes des centres d’affaires,

des édifices gouvernementaux et

des principaux attraits touristiques.

Pour le directeur général,

Martin Beauvais, la chaleur du

service a grandement contribué

à créer un lieu où les gens aiment

revenir. «La fidélisation de

notre clientèle, nous la devons à

une foule de petites attentions,

comme la disposition du comptoir

d’accueil, qui facilite la communication,

la gentillesse du personnel,

de même qu’une gestion

avisée des ressources humaines.

Pour vous donner un exemple,

nous demandons au personnel

de l’entretien ménager de ne

faire que 11 chambres par jour,

contrairement aux autres établissements

qui exigent 14 chambres

par employé. Ce rythme de

travail a fait en sorte qu’il n’y a à

peu près pas de roulement de

personnel et que l’entretien de

nos chambres a gagné en qualité.

Des détails de ce genre ont

amené certains clients à choisir

l’Autre Jardin pour leurs visites

d’affaires ou d’agrément à Québec.

Ils peuvent également

compter sur la boutique Équi-

Monde, spécialisée en commerce

100% équitable, et s’offrir des

articles provenant de 30 pays »,

conclut Martin Beauvais.

Auberge l’Autre Jardin

365, boul. Charest Est

Québec (Qc) G1K 3H3

Tél.: 418 523-1790

MA07068

PRODUCTIONS ÉPISODE

Innovateur et interactif

Les soupers Meurtres et Mystères, vous connaissez

? Les Productions Épisode, c’est aussi

une foule d’autres activités interactives !

Yves H. Michaud, agent de développement

MA07016

Jacques BÉ LAN G E R

À

«

ses débuts, l’entreprise n’organise

que des soirées Meurtres

et Mystère qui se tiennent

au restaurant Bonaparte, à Québec.

Par la suite, Martin Jolicoeur,

l’âme dirigeante des Productions

Épisode, désire ajouter

du théâtre sur mesure et de l’animation

théâtrale pour des événements

comme des colloques et

des cocktails. Martin est décédé,

à la fin de 1991, et nous poursuivons

son oeuvre», explique

Stéphan Parent, directeur et associé

principal dans l’entreprise.

En raison de son expérience en

tant que guide touristique, Stéphan

Parent réalise des spectacles

pour une clientèle d’étudiants

qui désirent en savoir plus

long sur l’histoire de la ville de

Québec. C’est d’ailleurs grâce à

son savoir-faire que Les Productions

Épisodes ont conçu un

spectacle qui se tiendra durant

les Fêtes du 400e de la ville de

Québec. «Une entreprise spécialisée

a mis au point une

femme robot autonome sur le

plan énergétique et qui sera

dotée d’un réseau de fibres optiques.

Il y aura des numéros sur

mesure pour le 400e. D’ailleurs,

le DVD de musique est

déjà en vente, avec des compositions

de François Couture».

Entre-temps, la maison de production

poursuit ses projets, dont

des sorties Meurtres et Mystères,

en Suisse. «Nous leur avons vendu

le concept, à la suite d’une

visite effectuée en 1994. Ces soirées

Meurtres et Mystères se déroulent

dans des châteaux de

prestige où les invités savourent

des mets préparés par des traiteurs».

À venir: un spectacle de

danse sur mesure, au sujet de

l’histoire du fleuve. «Il y aura

des projections multimédia et

nous comptons aussi développer

l’expertise acquise pour les

célébrations du 400e», conclut

Stéphan Parent.

Les productions Épisode

570, 1ère Avenue

Québec (Qc) G1L 3J9

Tél.: 418 648-6760

www.productionsepisode.com

MA07015

ON S'ATTACHE À VOUS !

et

Félicitations à ELYSS CUIR,

une telle performance mérite

d’être soulignée avec distinction.

Téléphone : 514-337-5005 • Sans Frais 1-888-599-9959

Télécopieur : 514-332-3383 • Sans Frais 1-866-341-3383 • www.hudson4supplies.com • hudson@hudson4supplies.com


Mai 2007 Gala Stellar is QU ÉBEC B23

VITRERIE GLOBAL

Une qualité

visible à l’œil nu

Vitrerie Global vient de remporter un Stellaris.

Fondée en 2002, l’entreprise se spécialise dans

les marchés résidentiel et commercial.

Marc Pelletier, président

Jacques BÉ LAN G E R

N

«

ous sommes très heureux

d’avoir remporté ce prix,

qui souligne cinq années d’efforts

soutenus, pour offrir à notre

clientèle des produits haut de

gamme et un service hors pair»,

affirme le président, Marc Pelletier.

Interrogé sur les tendances

actuelles, ce dernier constate un

engouement très marqué pour

les douches composées de verre

trempé 10 mm. «La réponse est

telle que nous avons créé la division

«Elle et lui» et, seulement

pour cette année, nous pensons

envendreentre150et200unités».

MA07058

Parmi les autres tendances, Marc

Pelletier mentionne les miroirs

décoratifs dotés d’un encadrement

à moulure de bois, de même

que les solariums trois saisons.

«Ces installations peuvent prolonger

les saisons et être fort utiles

pour abriter un spa ou un patio».

Pour le secteur commercial, Vitrerie

Global a créé la division

Flexeco, spécialisée en fabrication

de cloisons intérieures flexibles

en aluminium et en verre

pour les édifices à bureaux.

«Comme son nom l’indique, ce

produit est flexible et écologique,

possède de très bonnes qualités

insonorisantes et permet même

d’installer des stores intégrés à

l’intérieur du vitrage. Enfin, outre

le volet résidentiel, notre entreprise

possède également une solide

expertise en matière de façade de

commerce et en installation de

portes d’aluminium pour le secteur

des petites et moyennes entreprises»,

conclut Marc Pelletier.

Vitrerie Global

132, Côte du Passage

Lévis (Qc) G6V 5S9

Tél.: 418 837-4949

Téléc.: 418 833-2676

MA07033

Fière

d’être

associée à

la réussite de

VITRERIE GLOBAL

LE FIN GOURMET

Fine cuisine bistro

Lauréat Stellaris Centraide 2006, le restaurant Le

Fin Gourmet est un établissement décidément

pas comme les autres…

Jacques BÉ LAN G E R

Marina Bhérer, propriétaire

du restaurant, caressait

depuis longtemps le rêve d’ouvrir

un petit établissement pouvant

accueillir une trentaine de personnes.

L’occasion se présente

lorsque se libère un local situé

alors sur la rue Sainte-Thérèse

(aujourd’hui Raoul-Jobin). «Je

désirais créer un restaurant de fine

cuisine dans la paroisse Saint-

Malo, un lieu considéré comme

hors circuit pour ce genre d’établissement.

À l’époque, mes amis

et connaissances me demandaient

pourquoi j’avais choisi un

quartier ouvrier pour m’y établir,

ce à quoi je répondais: «Pourquoi

pas?!».

Le rêve prend forme en 1996 et

Le Fin Gourmet, depuis ses tout

débuts, offre une cuisine où tout

est fait maison. «De l’entrée au

dessert, tout est préparé par notre

équipe. Et, fait inusité, je dois

vous dire que tous les employés

MA07054 MA07050

qui y travaillent ont tous été formés

ici, ce qui ajoute au cachet

personnel de l’établissement.

C’est d’ailleurs cet aspect formation,

de même que la contribution

de l’entreprise à diverses

causes sociales, qui nous ont valu

ce prix Stellaris».

Au Fin Gourmet, la cuisine est

goûteuse et celui qui écrit ces lignes

a noté que la clientèle qui

en franchit les portes y est tout de

suite à l’aise. «Comme le taux de

roulement est quasiment inexistant,

nous avons développé des

liens avec les gens qui ont adopté

notre établissement. Et les

commentaires élogieux qu’on

nous fait me disent que j’ai eu

raison de m’entêter et d’ouvrir

dans ce quartier. Si c’était à refaire,

je le referais de la même façon!

», conclut Marina Bhérer.

Le Fin Gourmet

774, rue Raoul-Jobin

Québec (Qc) G1N 1R9

Tél.: 418 682-5849

Téléc.: 418 527-4540

SÉCURITÉ

FINANCIÈRE

Bertrand

LUSSIER

ÉQUITÉ SALARIALE:

Attention à

l’impact fiscal

De nombreux employés d’institutions d’enseignement

et hospitalier se réjouissent déjà

de recevoir, sous peu, si ce n’est déjà fait, un

paiement rétroactif pouvant aller jusqu’à

plusieurs milliers de dollars. Les décisions

menant à l’équité salariale ont, en effet, de

quoi faire des heureux! Mais un tel montant

vient gonfler leur revenu annuel et peut

être amputé largement par l’impôt.

L

’équité salariale a pour conséquences d’ajuster le salaire

d’un employé pour des années de service antérieures. Si

les groupes visés sont touchés actuellement par cette mesure,

d’autres pourraient l’être à plus ou moins brève échéance.

Des conséquences fiscales:

L’argent reçu par les employés ou les retraités devra être ajouté

à la déclaration de revenus de l’année de réception. Ainsi,

les sommes reçues devront être incluses entièrement dans la

déclaration de revenus, même si elles se rapportent à plusieurs

années passées. Une partie de l’argent reçu constitue

du revenu d’emploi et est donc assujettie aux retenues d’impôts,

aux cotisations au Régime de rentes du Québec et à l’assurance

emploi. Une autre portion est reçue à titre d’intérêts,

puisque ces paiements visent à compenser du salaire des

années antérieures. Ce montant forfaitaire peut donc avoir

des répercussions fiscales importantes pour l’employé qui le

reçoit. Les conséquences varient d’un employé à l’autre,

compte tenu de la situation familiale et salariale de chacun.

Possibilité de cotiser au REER

Le fait de recevoir un tel montant forfaitaire a pour conséquence

de laisser des liquidités inattendues aux personnes

visées. Cet argent supplémentaire peut permettre à certains

de cotiser à leur REER en fonction du maximum déductible

pour l’année ou compenser les sommes encore inutilisées.

En cotisant au REER, le contribuable pourra réduire ou

annuler l’impôt supplémentaire qu’il doit payer sur ce salaire

forfaitaire. De plus, il pourrait profiter de ces liquidités

pour effectuer personnellement la cotisation excédentaire de

2 000$ permise par la loi, dans la mesure où il estime pouvoir

déduire ce montant dans le futur.

En conclusion, plusieurs personnes ont reçu une bonne

nouvelle en apprenant qu’elles obtiendront un paiement

en vertu de l’équité salariale. Comme il y a toujours deux

côtés à une médaille, elles devront maintenant se démêler

avec toutes les conséquences fiscales reliées à la réception

d’un tel paiement.

Source: Revenu Canada, Ministère du Revenu et Desjardins

Bertrand Lussier, Pl. fin.

Conseiller en sécurité financière, Conseiller en assurances

et rentes collectives, Représentant en épargne collective

Rattaché à Investia Services Financiers inc.

Téléphone : 450 462-1013 • www.actionfinance.com


B24

LA BAI E Ébénister ie Mai 2007

LA VENTE

Roger

ST-HILAIRE

CROYEZ-VOUS

À L’OBJECTION:

«JE T’EN REDONNE DES NOUVELLES»?

J’aimerais vous dire oui, parce qu’elle est

tellement utilisée souvent par les acheteurs

et même dans le social, que ça devrait sonner

comme une musique à nos oreilles.

La vérité est cependant toute autre, puisque plus souvent

qu’autrement, on n’a plus jamais de nouvelles.

Et pourtant, on aurait été tenté de leur demander:

- Qu’est-ce qui vous empêche de me donner votre réponse

aujourd’hui? - Quelle alternative envisagez-vous? - Qu’est-ce

qui vous fait hésiter? - Qu’est-ce qui vous empêche de régler

ça immédiatement? - Qu’est-ce qui vous fait retarder?

Pourquoi ne l’a-t-on pas fait?

- Une certaine gêne - Un certain respect - La crainte

d’incommoder.

En regardant ces scénarios, j’imagine qu’il y a des gens qui s’offusquent

qu’on les relance ou qu’on les questionne, et c’est souvent

le cas des acheteurs qui ont l’impression qu’on fait une

intrusion dans leur vie. En tant que vendeur, je vous recommande

quand même d’y aller de vos questions, car en acceptant

cette réponse de votre interlocuteur, vous l’abandonnez en

le laissant seul avec son questionnement.

- Entretient-il des doutes sur la valeur de votre proposition?

- Envisage-t-il une alternative qui risque de le décevoir à court

ou à long terme?

- Le fait de retarder sa décision risque-t-il de retarder son projet

au point que son échéancier ne puisse être respecté?

- Le fait d’abandonner son projet risque-t-il de lui être néfaste

pour sa carrière ou la bonne marche de son entreprise?

- L’offre que vous lui faites risque-t-elle de faire les délices de

quelqu’un d’autre à son détriment?

Poser la question, c’est y répondre.

L’expérience m’enseigne que si votre client n’ose se commettre

envers vous, c’est qu’il fait face à certaines contraintes ou qu’il

n’est pas certain de sa décision. Réalisez-vous qu’en tant que

vendeur, vous êtes probablement la meilleure personne pour

l’aider dans sa démarche, l’informer ou encore le rassurer?

Il est donc de votre devoir de le faire, dans la mesure où vous

avez la conviction que vous pouvez l’aider. Et si jamais votre

acheteur avait décidé de refuser votre proposition et qu’il n’osait

pas vous l’avouer, qu’auriez-vous à perdre? Je vous invite à réfléchir

à ces scénarios de façon à ce que la prochaine fois que la

situation se reproduira, vous ayez le réflexe d’oser offrir votre

support à votre client.

Tout cela est acceptable si vous avez d’abord pris:

- le soin de vous préparer;

- le temps de bien évaluer votre client, ses besoins, ses attentes,

sa capacité de payer, l’urgence de la situation, ses contraintes,

de même que votre concurrence.

Il est toujours possible qu’un achat se fasse dans un processus

qui dure quelques semaines ou quelques mois, mais ça ne

prend qu’une entrevue pour vous éliminer et vous ne devez pas

rendre les armes sans tenter quelque chose.

Roger St-Hilaire, Instructeur de vente et conférencier

Tél.: 800-463-7246 • www.rogersthilaire.com

ÉBÉNISTERIE ANDRÉ

POTVIN SAIT S’ADAPTER

Armoires de cuisines, de salles de bain, meubles, vous aurez l’embarras du choix

chez Ébénisterie André Potvin. Depuis une dizaine d’années, de plus, une boutique

de décoration est ouverte au public.

Ariane GAG N É

On y trouve de tout pour l’intérieur:

céramique, bains,

housses de couette, douches, toilettes,

moulures, peinture. «Toutes

les pièces de la résidence, on

les décore au complet», affirme

fièrement André Potvin. Les

clients appellent l’Ébénisterie

André Potvin pour différents

besoins. Selon les travaux qu’ils

veulent faire, une équipe se déplace

pour prendre les mesures

et faire des propositions d’aménagement

de la pièce. «J’ai deux

décoratrices qui les aident dans

leur choix de matériaux», souligne

André Potvin. Après, l’équipe

d’ébénistes procède à la fabrication

de l’armoire. Le dossier

est transféré sur logiciel pour que

le client puisse voir sa future cuisine

en trois dimensions. «Toutes

les armoires sont fabriquées

sur robot. C’est très important

pour nous d’être à la fine pointe

de la technologie», explique

André Potvin. Les armoires sont

découpées, identifiées et démêlées

pour ensuite se promener

d’appareil en appareil jusqu’au

montage, au chargement et à

l’installation complète chez le client,

selon le délai prescrit avec lui.

André Potvin admet avoir énormément

de compétiteurs.

«Notre force est dans le dessin et

dans la renommée de notre

entreprise. Depuis le début,

mon équipe a une bonne réputation

pour la qualité de ses produits

et sa grande écoute», ajoute-t-il.

Le propriétaire est d’ailleurs

très fier de toutes les solutions

qu’il trouve pour ses clients.

Parfois, explique-t-il, l’espace qui

lui est alloué pour une cuisine

est très restreint. «Nous avons

toujours l’idée que notre compétiteur

n’aura pas nécessairement.

C’est pour nous un défi de nous

asseoir et de réfléchir à toutes les

alternatives possibles».

Quand l’entreprise a démarré, il

y a 26 ans, elle fonctionnait avec

un chiffre d’affaires d’environ

300 000$. Aujourd’hui, ce

chiffre s’élève à 2M$. Le plus

gros marché de l’entreprise réside

dans la rénovation de cuisines.

Quand les clients rénovent,

ils consentent à mettre un peu

plus de qualité et de beaux produits

dans leurs pièces. Grâce à

l’équipement technologique

Une équipe de professionnels

partenaire de votre succès.

• Management stratégique

• Certification

• Fiscalité

• Coaching & recherche de financement 418 549-4142

MA07008

MA07029

Exemple de rénovation réalisée par Ébénisterie André Potvin

dont l’entreprise s’est munie,

Ébénisterie André Potvin prévoit

mettre bientôt sur le marché,

entre autres, de nouvelles moulures.

«Des clients sont déjà venus

et ont affirmé en vouloir».

Prochainement, la mise en marché

avec le distributeur local ira

de l’avant. Ensuite, André Potvin

compte s’attaquer à plus grand.

Il travaille aussi sur des murs

décoratifs qui iront eux aussi prochainement

sur le marché. L’installation

de l’équipement robotisé

s’est avérée longue et pénible.

Toutefois, aujourd’hui, c’est grâce

à elle si la production a augmenté

tout en conservant le même

MA07007

personnel, si les erreurs sont

moins nombreuses et si la rapidité

d’exécution est plus importante.

«Sans ces machines, je ne

pourrais pas développer de nouveaux

produits comme les moulures

ou les murs décoratifs, parce

que ce ne serait pas abordable»,

fait valoir le président. L’innovation,

dans le monde de l’ébénisterie,

c’est absolument essentiel.

André Potvin l’a bien compris.

Ébénisterie André Potvin

163, rue Joseph Gagné Nord

La Baie (Qc) G7B 4T2

Tél.: 418 544-2076

Téléc.: 418 544-5883

MA07080


Mai 2007 Équipements de levage ST-GERMAIN-DE-GRANTHAM B25

UN DÉMÉNAGEMENT OPPORTUN

POUR CISOLIFT

Lorsque les propriétaires de Cisolift, Pascal Houle et Guy

Therrien, ont décidé de relocaliser l’entreprise aux abords de

l’autoroute 20 à Saint-Germain, ils ont sans aucun doute procuré

le levier nécessaire à la croissance de l’entreprise. Une décision

toute indiquée pour cette entreprise de vente et d’achat

d’équipements de levage.

Richard MARC I L

Fondée en 2002, Cisolift se

démarque rapidement en

offrant un service de remise à

neuf d’équipements de levage,

telles nacelles et plates-formes.

«C’est un créneau qui n’était

pas développé», précise Pascal

Houle. «Les normes de la

CSST devenant plus rigides, les

entreprises ne voulaient plus

exposer les employés à des risques

de chutes en utilisant des

échafaudages. L’option de l’usagé

remis en condition représentait

alors une avenue intéressante

pour plusieurs PME». Cisolift

a donc connu une croissance

fulgurante, affichant une progression

de 60% annuellement

de son chiffre d’affaires. Aujourd’hui,

Cisolift vend plus de 200

appareils par année et vise maintenant

un marché extérieur.

«Nous avons d’ailleurs des rencontres

prévues en ce sens»,

poursuit Guy Therrien.

Cisolift dessert les centres de

location, certaines chaînes de

magasins grande surface, les

entrepreneurs en construction

[

et les corps de métiers qui doivent

à l’occasion exécuter des

travaux en hauteur. Et depuis

un an, l’entreprise offre un service

mobile d’entretien et de réparation

à travers tout le Québec.

«Notre unité mobile permet de

maximiser notre présence sur le

terrain. La CSST exigeant une

inspection annuelle du matériel

de levage, ce service devenait

nécessaire. Nous envisageons

même l’achat d’un deuxième

véhicule», soutient Pascal Houle.

«Outre l’achat du bâtiment

en 2004, l’apport de notre site

Internet est indéniable. C’est

notre représentant sur la route»,

]

Guy

L’ENTREPRISE OFFRE

DEPUIS 1 AN UN SERVICE

MOBILE D’ENTRETIEN ET

DE RÉPARATION

affirme fièrement Guy Therrien.

Le site de Cisolift est d’ailleurs le

Therrien et Pascal Houle, co-propriétaires

seul à présenter l’ensemble de

l’inventaire avec images et prix.

Selon Pascal Houle, la croissance

future passera inévitablement

par l’agrandissement

du bâtiment, mais aussi par le

développement d’une clientèle

répétitive. « C’est ce que

MA07019

nous désirons développer.

Nous devons passer à la seconde

vitesse, mais dans un

style de gestion de croissance

réfléchi. Sous peu, les installations

actuelles, un édifice

de 5 600 pi 2 , seront trop exiguës.

Il est temps pour nous

de voir plus grand », conclut

Pascal Houle.

Cisolift

192, rue Sylvestre

St-Germain-de-Grantham

(Québec) J0C 1K0

Tél.: 819 395-3838

www.cisolift.com

FIER PARTENAIRE DE VOTRE SUCCÈS!

Téléphone : 450 434-5003 • Télécopieur : 450 434-1660

51, GASTON DU MOULIN, Local 100, BLAINVILLE (Québec) J7C 0A3

MA07096

MA07030


B26

DOLBEAU-M ISTASS I N I Constr uction Mai 2007

CONSTRUCTION DE L’AVENIR

Le béton contre le bois

Construction de l’avenir distribue le coffrage isolant, ces modules de stiromousse qui servent aux constructions d’immeubles

en béton.

Jean-Marie Lamontagne, président

Ariane GAG N É

P

«

our moi, le coffrage isolant

c’est l’avenir, parce

que ça va remplacer le bois »,

affirme le président, Jean-

Marie Lamontagne. On comprend

dès lors le nom de l’entreprise.

Depuis maintenant

10 ans, le président de l’entreprise

se concentre sur le

béton. Aujourd’hui, croit-il

fermement, les gens préfèrent

le béton. « Ils font des économies

de chauffage, il y a

moins d’entretien et d’assurances

à prendre et, en terme

d’isolation, c’est trois fois

meilleur que le bois. Les avantages

ne se comptent plus »,

affirme-t-il.

Quelques compétiteurs affrontent

Jean-Marie Lamontagne

sur le marché. La différence

qu’offre Construction

de l’avenir, c’est que la compagnie

ne fait pas que distribuer

le produit : elle l’installe

aussi. Des entrepreneurs

situés à Chibougamau, Alma,

Chicoutimi distribuent les

produits de Construction de

l’avenir. En plus de ces

clients, Construction de l’avenir

vend aussi aux particuliers.

«Moi, je ne fais que de la

construction dans le béton isolé

parce que j’y crois. J’ai beaucoup

poussé de ce côté-là. Le

bois, je n’y crois pas, donc je

n’en fais pas», laisse-t-il tomber.

D’ailleurs, Jean-Marie Lamontagne

se dit très fier, lorsqu’il

voit des bâtiments de

béton se construire. «Ça me

fait dire que les gens comprennent

les avantages du

béton. Le bois, ce n’est pas

durable et ils réalisent que le

béton a une durée de vie illimitée.

C’est là pour rester!»

Pour lui, le béton est un signe

d’évolution. L’une de ses plus

belles réussites consiste en la

fabrication d’une porcherie en

béton de 400 pieds de long

dans la région du Lac Saint-

Jean. «C’est vraiment un beau

bâtiment. On a réussi à arriver

dans les mêmes coûts qu’avec

le bois. En plus, on permet à

son propriétaire de réaliser des

économies de 10 000 $ par

année en frais d’opérations et

de chauffage. C’est rentable, je

vous le dis!».

Construction de l’avenir

146, 18e Avenue

Dolbeau-Mistassini

(Qc) G8L 2N5

Tél.: 418 276-2969

Téléc.: 418 276-8115

CONSTRUCTION DE L’AVENIR

Coffrage isolant pour constructions de béton

Président : Jean-Marie Lamontagne

Employés : 20

AV07052

Marchés : Saguenay Lac Saint-Jean, Baie-James

Notre plus belle réussite : une porcherie en béton

MA07102

ménageBureau.net

Entretien ménager régulier

MA07051

RÉSIDENTIEL • COMMERCIAL • INDUSTRIEL

514.327.8886

benchaibsonia@sympatico.ca

Nettoyage de murs, plafonds, vitres, tapis

meubles rembourrés, stores - Étages

Travail rapide et garanti. Estimation gratuite.

« Nous apprécions vos services » – Maestro Media

« Un travail toujours bien fait » – Fairplay


Mai 2007 Usinage LAVAL B27

HERCULES SLR

Service complet

Hercules SLR offre des solutions complètes de

gréage, de levage et d’arrimage sécuritaire.

Marcel H U G U ET

Nous sommes de loin le chef

«

de file au Québec, en Ontario

et dans les Maritimes dans

notre domaine», précise Salvatore

Pallotta, directeur, Ventes et

Marketing pour le Québec. «Et

nous sommes les seuls à offrir un

service aussi complet».

Hercules SLR est une compagnie

formée suite à l’acquisition,

en novembre 2005, par Bridgeport

Wire Robe & Chain de

Élingues & Câbles Hercules, qui

œuvrait dans le domaine depuis

1978. Hercules SLR dispose

Produits BELT-TECH Inc.

386, Dorchester

Granby (Qc) J2G 3Z7

Téléphone : (450) 372-5826

Télécopieur: (450) 372-6405

Cellulaire: (450) 522-5826

dpicken@belt-tech.com

d’usines de fabrication dans les

cinq provinces de l’Est, afin de

mieux desservir sa clientèle.

En plus de proposer la gamme

complète des solutions déjà

mentionnées, ainsi que les accessoires

et la quincaillerie nécessaires,

l’entreprise offre notamment

le service de réparation à

l’usine et sur place, la location

d’équipements, les tests de certification,

les essais de charge jusqu’à

350 000lb et les analyses

thermiques. Hercules SLR a son

propre département d’ingénierie

pour la conception et le dessin

des plans. L’ergonomie des postes

de travail est aussi l’une de ses

spécialités, de même que l’installation

de systèmes de protection

anti-chutes sécuritaires, la formation

de sa clientèle et l’inspection

des installations.

Hercules SLR compte une clientèle

importante, notamment

dans l’aluminerie, la métallurgie,

les exploitations minières et forestières,

l’aérospatiale, l’hydroélectrique,

les transports en commun

et ferroviaire, la marine, etc.

Hercules SLR

3800, route Transcanadienne

Pointe-Claire (Qc) H9R 1B1

Tél.: 514 428-5511

www.herculesslr.com

Della Picken

Directrice des ventes

MA07060

S.E. TECHNO PLUS

Diversité par le service et la précision

Après tout près d’une dizaine d’année à œuvrer dans le domaine de la santé, Sylvain

Béliveau désire relever de nouveaux défis. En 1999, il vend sa voiture et fonde avec

son père S.E. Techno Plus, une entreprise spécialisée en usinage industriel et en rectification

de pièces métalliques.

Robert Decoste, représentant technique, Guy Arcand, vice-président, Émile Béliveau, consultant technique et co-fondateur, Denis Larose, représentant technique et

Alain Savaria, estimateur, entourent le président, Sylvain Béliveau

Richard MARC I L

Ce fut certes un changement

de carrière majeur.

Mon père oeuvrait dans ce

milieu depuis de nombreuses

années et c’est ce qui m’a

donné le goût de me lancer

dans l’aventure», explique le

président, Sylvain Béliveau.

Originalement implantée à St-

Léonard, l’entreprise déménage

ses pénates en 2006, dans

un bâtiment de 27 000 pi 2 .

«Au cours des années, nous

avons précisé notre offre en

nous spécialisant dans la rectification

et la réparation de

petits lots de pièces métalliques,

allant même jusqu’aux

pièces uniques. Nous nous distinguons

par la précision de

nos appareils. Peu d’entreprises

peuvent offrir une précision de

0,0002 de pouce de tolérance»,

affirme-t-il fièrement.

Contrairement à la plupart de

ses concurrents, S.E. Techno

Plus n’a pas de représentants

sur la route, ni de site Internet.

«Notre croissance n’est basée

que sur notre réputation et

l’excellence de notre service.

Nous inspirons confiance,

même chez le nouveau client.

Notre professionnalisme apparaît

instantanément ». En

2006 seulement, les ventes de

S. E. Techno Plus ont connu

une hausse de 23%, pour atteindre

5M$.

Afin d’assurer à sa clientèle un

produit et un service de qualité,

S.E. Techno Plus a instauré

et tient à jour un système

qualité répondant aux exigences

des normes internationales

ISO 9002. « Ce système

qualité a été implanté à l’aide

du travail de toute l’équipe et

il est pleinement supporté et

assumé par les employés et la

direction », précise Sylvain

Béliveau. Notons, en terminant,

que l’entreprise lavalloise

embauche 43 personnes et

qu’elle est présentement, dû à

sa progression constante, à la

recherche de personnel supplémentaire.

S.E. Techno Plus inc.

5505, rue Maurice-Cullen

Laval (Qc) H7C 2T8

Tél.: 450 665-0371

Téléc.: 450 665-0189

MA07081

MA07056

MA07094

514 286-9660

1 866 430-9660

UNE RELATION D'AFFAIRES GAGNANTE.

SPÉCIALISTE EN:

ACIER À OUTILS

ACIER RAPIDE

ACIER À MACHINERIE

Natalie Gaudreault & Frank Del Rosso

MA07091

Fiers de contribuer

à une réussite bâtie sur

l’excellence et la loyauté.


B28

JONQU I ÈRE Excavation Mai 2007

CLAVEAU & FILS

Un modèle de diversification

Soixante-sept ans. C’est l’âge de Claveau & Fils, qui continue à se développer en explorant de nouveaux marchés. Claveau &

Fils, c’est l’histoire d’une entreprise qui est toujours restée dans la famille. Une histoire remarquable.

Éric Claveau, directeur des opérations

Ariane GAG N É

Claveau & Fils est une

entreprise de troisième

génération, fondée par Almas

Claveau en 1940. Entrepreneur

en excavation – aqueduc,

égouts, voies publiques, terrassement,

etc. –, elle fournit aussi

des matériaux tels que madriers,

terre, bancs de sable, etc.

Ses clients? Le milieu institutionnel,

les villes, le ministère

des transports, Hydro-Québec,

le milieu industriel comme

Alcan, Cascade et Abitibi Consolidated

et le commercial.

Chez Claveau & Fils, les

employés reçoivent tous une

formation en sécurité. «Il faut

se tenir à la page et regarder

tous les critères auxquels il faut

se conformer, puisqu’ils changent

régulièrement», explique

Éric Claveau, directeur des

[ ]

« J’AIME SAVOIR QUE

JE POURSUIS L’HISTOIRE

FAMILIALE, VIEILLE DE

PRÈS DE 70 ANS ! »

opérations. Ce dernier est très

ému de travailler pour une

compagnie familiale. «J’ai été

élevé dans ça. De savoir que

mon grand-père, mes oncles

ont travaillé à bâtir l’entreprise

et que je ne suis plus que le

dernier Claveau, c’est quand

même plaisant. J’aime savoir

que je poursuis un historique

de 67 ans», explique-t-il. D’ailleurs,

Éric Claveau est déjà

impliqué dans un processus de

relève, Paul-Étienne Lavoie, le

président actuel, s’apprêtant en

effet à passer le flambeau. Ce

dernier a dirigé l’entreprise

durant une trentaine d’années.

Pour Claveau & Fils, il était

important aussi d’intégrer du

personnel non-apparenté, mais

de grande qualité. Paul-Étienne

Lavoie en est l’un des dignes

représentants.

Et l’entreprise continue de

croître. Il y a un an et demi,

elle a fait l’acquisition des entreprises

R. G. Gauthier qui se

spécialisent dans la bordure de

béton et le trottoir. «Ça fait un

complément à Claveau & Fils.

Quand on fait une excavation

dans une rue, on peut s’occuper

du trottoir. Cela fait une

continuité », explique Éric

Claveau. Claveau & Fils est

également une compagnie

MA07039

MA07083

MA07001

GRAVEL & LEVESQUE INC.

A S S U R A N C E S

2106, Sainte-Famille

Jonquière (Qc) G7X 4X1

418 547-6648

Téléc.: 418 547-8343

D ’ E N T R E P R I S E S

Félicitations et merci pour votre confiance depuis 40 ans.

3053, Mgr Dufour

La Baie (Qc) G7B 1E8

418 544-9371

Téléc.: 418 544-2791

MA07017


Mai 2007 Excavation JONQU I ÈRE B29

involontaires d’aller se perdre

dans les quartiers résidentiels.

Comme si ce n’était pas assez,

Claveau & Fils fait aussi du

transport en vrac, de la location

de machinerie lourde et beaucoup

de déneigement, toujours

dans l’industriel et le commercial.

Dans les valeurs de l’entreprise,

la satisfaction du client,

bien sûr, prime. Cela semble

un truisme, mais l’entreprise

n’existe pas depuis 1956 pour

rien. «Chaque fois qu’un engagement

est pris avec un client,

nous nous efforçons de le satisfaire.

C’est un client de gagné,

qui risque bien de rester». Les

petits comme les gros clients,

tout le monde est important

chez Claveau & Fils, qui sert

tout son monde avec un grand

professionnalisme. «Il faut toujours

se rappeler qu’un client

insatisfait, c’est entre 10 et 12

autres qui n’ont jamais essayé

la compagnie, mais qui sont déjà

insatisfaits. Le bouche à

oreille, ça marche bien pour

grandir, mais ça défait rapidement

une réputation, aussi. Il

faut faire attention», explique

encore Éric Claveau. Il n’y a pas

à dire, Claveau & Fils sait comment

s’y prendre pour perdurer.

Claveau & Fils

3461, boul du Saguenay

Jonquière (Qc)

G7X 7X7

Tél.: 418 547-1547

Téléc.: 418 547-6525

CLAVEAU & FILS

Travaux d’excavation

Mur antimissile, situé à la base de Valcartier

soucieuse de l’environnement.

Avec sa division d’assainissement

des eaux usées Aviropur,

elle s’efforce de toujours penser

aux répercussions de l’activité

humaine sur la nature. Un

mauvais système de traitement

des eaux enverrait les eaux

usées directement dans les

cours d’eau. Et ça, Éric

Claveau travaille fort pour que

ça ne se produise pas. Voilà

pourquoi Aviropur a été mise

sur pied. Et puis, les compagnies

vertes ont de plus en plus

la cote. «Comme on entend

beaucoup parler d’environnement

ces temps-ci, cette division

permet de nous démarquer

dans la région», fait-il

valoir. Et les sensibilités environnementales

ne s’arrêtent

pas à Aviropur. «À tous les

jours, on essaie de faire notre

part pour adapter les équipements

et pour sensibiliser nos

[ ]

LE MUR ANTIMISSILE

DE VALCARTIER A 12 000 PIEDS

DE LONG, 10 PIEDS D’ÉPAIS

ET 8 PIEDS DE HAUT.

conducteurs. Tout compte»,

poursuit Éric Claveau.

Ce à quoi s’efforce l’entreprise,

c’est d’avoir à peu près tous les

types d’équipements pour pouvoir

répondre à tous les besoins.

Avec sa grande expertise,

Claveau & Fils a plusieurs réalisations

d’envergure à son

actif. La réalisation 2007 consiste

en la fabrication d’un

mur anti-déflagrant, communément

appelé mur antimissile,

situé à la base de Valcartier.

«Ça a fait beaucoup jaser par

ici », souligne Éric Claveau.

Le mur de 12 000 pieds de longueur,

de 10 pieds d’épaisseur

et 8 pieds de hauteur, sert à

empêcher les déflagrations

Président : Paul-Étienne Lavoie

Employés : 60

Marchés: Saguenay Lac-Saint-Jean, Côte-Nord

Notre plus belle réussite: mur antimissile de Val-Cartier

MA07101

Félicitations

à une entreprise exemplaire dans

la continuité de ses réalisations.

MA07018

MA07071

255, rue Racine Est 3750, boul. Du Royaume 105, De La Grande Baie 535, Collard Ouest 775, boul. St-Joseph 1082, St-Christophe

Chicoutimi (Qc) G7H 6L4 Jonquière (Qc) G7X 0A4 La Baie (Qc) G7B 3K1 Alma (Qc) G8B 1N1 Roberval (Qc) G8H 2L4 St-Félicien (Qc) G8K 1Z2

418 549-4142 418 695-4142 418 544-6847 418 668-8351 418 275-4790 418 679-9442


B30

POI NTE-CLAI RE S anté Mai 2007

SCHERING-PLOUGH CANADA

À la fine pointe de la R&D

Schering-Plough Canada est un leader au Canada dans la fabrication de médicaments servant à traiter des affections sérieuses comme

les maladies infectieuses et inflammatoires, le cancer, les maladies cardiovasculaires, les allergies et les troubles respiratoires.

Le président-directeur général, Carlos G. Dourado

Marcel H U G U ET

Outre des médicaments délivrés

sur ordonnance,

«

Schering-Plough Canada commercialise

une gamme importante

de produits en vente libre

et de produits grand public tels

que Claritin, Coppertone, Dr

Scholls’s, Coricidin, Muskol,

pour ne nommer que ceux-là.

La R&D est au cœur même du

développement de Schering-

Plough, comme de l’industrie

pharmaceutique en général. La

mise au point d’un nouveau

médicament est le résultat d’un

processus complexe d’essais et

de démarches d’approbation,

qui peut s’échelonner sur 10 à

12 ans et coûter jusqu’à 1G$.

Comme la durée d’un brevet ne

dure que 20 ans au Canada, il

ne reste que huit années aux

entreprises pharmaceutiques

pour tenter de récupérer leur

investissement.

«Ce n’est pas suffisant, compte

tenu des lacunes de l’environnement

commercial au Canada»,

affirme le président-directeur

général, Carlos G. Dourado.

Carlos G. Dourado se réfère à

une étude récente de David

Griller, de la firme conseil en

management Secor, qui précise:

«Notre environnement commercial

présente des lacunes à

cause de la réglementation des

prix, d’une protection moins

généreuse des brevets et de politiques

restrictives de remboursement

des médicaments… Les

régimes d’assurance provinciale

couvrent moins du tiers des

médicaments approuvés par

Santé Canada».

Le président de Schering-

Plough estime que l’accessibilité

à une plus grande variété de

médicaments aurait une incidence

marquée sur la qualité

des traitements, puisque tout un

chacun ne réagit pas de la même

manière à un médicament,

et permettrait d’éviter dans de

nombreux cas des frais coûteux

d’hospitalisation.

Carlos G. Dourado souhaite

que l’on revoie l’ensemble de la

politique canadienne en ce

domaine, d’autant plus qu’il voit

avec appréhension l’arrivée de

médicaments provenant de pays

émergents comme la Chine et

l’Inde. «Comme nous ne pourrons

pas concurrencer au niveau

des coûts, il nous faudra compenser

par des conditions de

marché plus favorables».

Schering-Plough Canada est

une filiale de Schering-Plough,

[ ]

SCHERING-PLOUGH

COMMERCIALISE DES MARQUES

TELLES CLARITIN, COPPERTONE, DR.

SCHOLLS’S, CORICIDIN ET MUSKOL

un fabricant de produits d’ordonnance

et de vente libre à

usage humain et de produits

pour la santé animale d’envergure

mondiale.

Au Canada, l’entreprise réalise

des essais cliniques dans une

centaine de centres répartis aux

quatre coins du pays et finance

des travaux de recherche importants

dans les domaines des

maladies respiratoires, de la virologie,

de l’oncologie, de la car-

MA07026


MA07024


Mai 2007 S anté POI NTE-CLAI RE B33

diologie, de la rhumatologie et

des maladies inflammatoires,

comme la maladie de Crohn.

De plus, Schering-Canada est la

seule entreprise pharmaceutique

au monde à gérer un réseau

de cliniques sous le nom de Remicade

à travers le Canada, où

les patients peuvent obtenir leur

perfusion dans le traitement, notamment

de l’arthrite psoriasique,

du psoriasis, de la polyarthrite

rhumatoïde, de la maladie de

Crohn et de la colique ulcéreuse.

Schering-Plough Canada exploite

à Pointe-Claire une usine

agréée par Santé Canada et par

la Food and Drug Administration

des États-Unis. Plus de 400

employés s’activent à la fabrication

et au conditionnement de

plus de 25 millions d’unités chaque

année, pour les marchés canadien

et international. En 2000,

l’entreprise a investi 25M$ pour

moderniser cette usine, agrandir

son entrepôt et faire construire

un centre de distribution de pointe

d’une superficie de 86 000pi 2 à

Kirkland. Ce centre dessert le

marché canadien des ventes au

détail, en plus d’exporter des

produits vers des sociétés sœurs

aux États-Unis, en Europe et en

Asie. On y traite 120 000 commandes

par année.

En 2007, Schering-Plough projette

de faire construire un 3e

édifice au coût de 15,5M$, à

proximité de l’usine actuelle.

L’entreprise emploie au total

850 personnes au Canada dans

les domaines de la vente et du

marketing, des finances, de la

réglementation, des affaires médicales,

des affaires juridiques,

des technologies de l’information,

de la communication, de la

fabrication et des opérations

commerciales.

Schering-Plough Canada exploite

aussi la division Schering-

Plough Santé Animale (SPSA),

vouée à la découverte, au développement,

à la fabrication et à

la commercialisation d’un large

éventail de produits pharmaceutiques,

biologiques et insecticides

à usage vétérinaire. Elle commercialise

des produits destinés aux

animaux élevés à des fins alimentaires

(bovins, porcs, volailles,

poissons) et aux animaux de compagnie

(chats, chiens et chevaux).

Enfin, Schering Canada a formé

un partenariat stratégique

avec Merck Frosst Canada, dans

le cadre d’une lutte conjointe

contre le cholestérol à l’échelle

mondiale, unissant Schering-

Plough et Merck & Co.

Schering-Plough Canada

3535, route Transcanadienne

Pointe-Claire (Qc) H9R 1B4

Tél.: 514 426-7300

Téléc.: 514 695-7641

www.schering.ca

Le siège de Schering-Plough, à Pointe-Claire

SCHERING-PLOUGH CANADA

Fabrication de produits

pharmaceutiques et de médicaments

Fondation : 1926

Président : Carlos G. Dourado

Chiffre d’affaires : 50M$ + au Canada

Employés : 850

Marché : Mondial

AV07074

MA07025

PRODUITS D’ORDINATEURS ET DE BUREAU

OFFICE AND COMPUTER SUPPLIES

Félicitations

pour votre

80 e

anniversaire !

Nous vous

souhaitons

encore

plusieurs

années

de succès.


B34

BERTH I ERVI LLE Gala Mer cadOr Mai 2007

EBI ENVIRONNEMENT

Nouveau marché à développer

La collecte des matières résiduelles est non seulement un phénomène qui prend de l’ampleur, mais bientôt ce sera au tour

d’un nouveau marché à faire sa place : celui des matières organiques, c’est-à-dire les déchets de table.

Bernard GAUTH I E R

Chez EBI Environnement,

«

on se dit prêt depuis longtemps.

Reconnue depuis 1960

dans la cueillette des matières

résiduelles auprès des municipalités,

des commerces, des industries

et des résidences, l’entreprise

a augmenté d’au moins

50% son volume d’affaires depuis

ces trois dernières années.

«Depuis que les résidants sont

mieux outillés pour la récupération,

nos activités ne cessent

[ ]

« IL Y A ENCORE BEAUCOUP

DE SENSIBILISATION À FAIRE,

SURTOUT AUPRÈS DES PME »

Bravo pour votre savoir-faire.

MA07065

Camion à chargement latéral utilisé pour la collecte des bacs roulants. Un seul employé est affecté à l’opération des collectes.

de grimper. Il y a beaucoup de

volume à notre centre de tri,

situé à Joliette», explique le directeur

général, Serge Brière.

Centre de tri

Lorsque les produits recyclables

arrivent au centre de tri à

Joliette, des employés font un

premier partage des matières.

Celles-ci sont ensuite mises en

ballots et acheminées vers des

transformateurs qui leur donneront

un second souffle.

Cette politique de travail vaut

pour tous les produits, à l’exception

du verre.

Il y a quatre principaux secteurs

qui peuvent être recyclés:

le papier et le carton, le verre,

l’aluminium et autres métaux

et finalement le plastique.

Pour le papier et le carton, le

produit se retrouvera dans l’utilisation

d’annuaires téléphoniques,

de matériaux de construction,

de produits hygiéniques,

de papier journal, de

panneaux isolants et même de

contenants à œufs.

Pour ce qui est du plastique, il

servira à nouveau dans la fabrication

de bacs à fleurs, de tapis,

de tuyaux de drainage, de pièces

d’automobiles et de vêtements.

Quant au verre, sa couleur importe

peu. Une fois recyclé, on

peut le retrouver dans la laine

isolante à base de verre et, bien

entendu, sous forme de bouteilles

et de pots de tous genres.

Finalement, l’aluminium a la

propriété d’être recyclé à l’infini.

C’est ainsi qu’il se retrouve à

nouveau dans la fabrication de

canettes, de papier d’emballage,

de pièces d’automobiles, de boîtes

de conserve et de structures

d’acier. Une canette recyclée requiert

20 fois moins d’énergie à

produire qu’une canette produite

depuis des matières premières.

MA07072

MA07061

MA07049

FIER PARTENAIRE DE VOTRE RÉUSSITE !

55, Grégoire

St-Esprit (Qc) J0K 2L0

T. 450 839-7777

T. Mtl : 450 588-3255

SUCCURSALE DE JOLIETTE

980, Chemin des Prairies

Joliette (Qc) J6E 3Z1

T. 450 752-1000

MA07073

Nous sommes fiers de collaborer au succès

d’une entreprise aussi prestigieuse que

GROUPE EBI ENVIRONNEMENT.

VENTE - RÉPARATION

412, Rue Forest, St-Paul (Québec) J0K 3E0

T. 450.753.3883 • 1.866.753.3883 • Tc. 450.753.3122


Mai 2007 Gala Mer cadOr BERTH I ERVI LLE B35

EBI Environnement dessert plusieurs

municipalités, dont Sorel-

Tracy et la MRC de l’Assomption,

qui englobe Repentigny,

avec une population de 75 000

personnes. «À notre centre de

tri, l’impact a été énorme et s’est

fait sentir à partir du moment où

les citoyens ont reçu des bacs

roulants».

Déchets organiques

Le prochain défi sera celui de la

récupération des déchets organiques.

Bien que certaines municipalités

aient déjà commencé

à sensibiliser leurs citoyens à

cette nouvelle réalité, EBI Environnement

croit que la tâche

à relever est élevée. «Les gens

vont devoir trier leurs déchets

de table. Pour y parvenir, ça va

prendre d’excellents plans de

communication et de suivis des

municipalités auprès de leurs

citoyens. Cela est possible d’atteindre

les objectifs, parce qu’on

le vit actuellement».

Selon Serge Brière, il s’agit d’un

marché qui a beaucoup de potentiel

et d’avenir. Il devrait

[ ]

Parc

LE PROCHAIN DÉFI SERA

CELUI DE LA RÉCUPÉRATION

DE DÉCHETS ORGANIQUES

créer plusieurs emplois et

prendre son véritable envol

quelque part en 2008.

Éducation

Bien que les industries majeures

aient déjà mis en place

plusieurs programmes de recyclage,

EBI Environnement estime

qu’il y a encore du travail de

sensibilisation à faire, particulièrement

à l’endroit des PME.

«Que ce soit le carton, le plastique

ou le verre, ce n’est pas

évident d’initier les petits commerçants

à cette nouvelle réalité.

Cependant, je crois qu’avec

une redevance de 10$ la tonne

à verser à Québec pour enfouir

ses déchets, cela devrait inciter

plusieurs d’entre eux à récupérer

davantage avec le temps».

EBI Environnement est une

entreprise familiale gérée par les

frères Sylvestre. Le centre de tri

voit passer 35 000 tonnes de déchets

recyclables annuellement

et sa capacité peut atteindre les

50 000 à 60 000 tonnes.

L’entreprise, qui possède également

un site d’enfouissement à

Berthierville, concentre ses énergies

de Berthier jusqu’à Charlemagne,

en incluant tout le Nord

de Joliette et de Saint-Lin sur la

Rive-Nord, et en fait tout autant

sur la Rive-Sud à la même hauteur.

La population desservie

représente près de 350 000 personnes.

L’entreprise emploie 225

personnes et une centaine de

camions parcourent quotidiennement

les rues d’une soixantaine

de municipalités.

EBI Environnement

61, rue de Montcalm

Berthierville (Qc) J0K 1A0

Tél.: 450 836-8111

Téléc.: 450 836-1145

réservé aux citoyens des municipalités pour y déposer leurs résidus dans des conteneurs identifiés

MA07075

MA07059

CENTRE DE SERVICE

POUR CAMIONS ET REMORQUES

MA07093

1260, Chemin des Prairies

Joliette (Québec) J6E 3Z1

Téléphone : 450 759-3708

Télécopieur : 450 759-9824

Depuis plus de 25 ans, Techno Diesel

est fière d’être partenaire d’affaires avec

EBI Environnement, une entreprise

dynamique et innovatrice.


B36

SAI NT-J ÉROM E Gala Mer cadOr Mai 2007

LUMI-O INVENTE UN

SPA PORTATIF À 2 500 $

L’inventif Normand Saint-Hilaire des Industries Lumi-O (Canada) s’apprête à lancer

sur les marchés canadien et américain un spa portatif de conception tout à fait nouvelle.

TOUTE LA DÉTENTE

DU MONDE AVEC

JARDIN DE VILLE

Jardin de ville distribue, depuis 1956, des

meubles de patio haut de gamme. Mais l’entreprise

a bien d’autres cordes à son arc.

Normand Saint-Hilaire, président

Marcel H U G U ET

I

«

l s’agira d’un spa de 4 places

avec marche intégrée brevetée»,

précise-t-il. «Il aura 84

pouces de diamètre et on pourra

le brancher sur le 110 V. On

pourra le rouler et l’emporter.

Son prix: 2500$, alors que les

spas que l’on trouve actuellement

sur le marché se vendent

au moins 4 000$. J’attaque

un marché qui n’est occupé

par personne».

Normand Saint-Hilaire, qui

dirige sa petite entreprise de

Saint-Jérôme avec sa fille

Amélie, compte tripler son

chiffre d’affaires d’ici trois ans,

Merci de la confiance

que vous nous témoignez !

[ ]

NORMAND SAINT-HILAIRE COMPTE

TRIPLER SON CHIFFRE D’AFFAIRES

D’ICI TROIS ANS AVEC CETTE

NOUVELLE INVENTION

MA07064

Marche de piscine, La Voie Royale

avec cette nouvelle invention

qu’il vendra au Canada et aux

États-Unis.

Ce spa sera fait de polyéthylène

moulé par système de rotomoulage,

le même procédé

qui avait fait le succès d’une

autre invention de Normand

Saint-Hilaire : un escalier

pour piscine hors-terre faisant

office de spa et d’oxygénateur

baptisé La Voie Royale Turbojet.

Sa conception unique intègre,

à même ses marches, un

siège confortable et trois puissants

jets, qui permettent de

profiter des bienfaits de l’hydrothérapie

dans sa piscine.

C’est aussi avec une idée lumineuse

que Normand Saint-

Hilaire avait lancé son entreprise

en 1982 : un système

d’éclairage pour piscine horsterre,

adapté par la suite aux

piscines creusées. En 1994,

une nouvelle invention voit le

jour, L’Aqua Niveau : un système

de réglage du niveau de

l’eau.

Heureusement que les brevets

sont là. Normand Saint-Hilaire

vient d’obtenir, en Cour

Supérieure, une injonction

permanente contre un compétiteur

déloyal qui avait décidé

de copier son escalier-spa.

Les Industries Lumi-O

370, boul. Lajeunesse Ouest

Saint-Jérôme (Qc)

J7Y 4E5

Tél.: 450 565-5544

Téléc.: 450 565-5958

www.lumi-o.com

Jean, Michel, Marcelle et Johanne Bourque

Ariane GAG N É

Avec le temps, elle est devenue

manufacturière en fabriquant

coussins, auvents,

chapiteaux, sur mesure. «On a

lancé la mode des abris il y a

10 ans. Ils sont de très grande

qualité et on en est très fiers»,

affirme le président, Jean

Bourque. En 1998, la compagnie

se lance dans l’exportation

en Europe et aux États-

Unis, en plus de développer le

marché domestique canadien.

La dernière nouveauté de

Jardin de ville, dans le domaine

des abris: le toit rétractable

pour les spas. «Les gens peuvent

ainsi choisir de réduire

l’intensité de soleil qui plombe

sur eux», explique Jean Bourque.

Il y avait un marché inoccupé

et Jardin de ville l’a bien

flairé. «On a travaillé fort làdessus,

et le modèle est vraiment

bien conçu». Le fait

d’avoir sa propre manufacture

a certainement permis à Jardin

de ville de se démarquer de ses

compétiteurs. «On est plus

autonome, ce qui nous permet

de faire les choses sur mesure

et d’offrir toute une variété de

couleurs et de modèles ».

Et ce n’est pas tout. En 2000,

Jardin de ville devient représentante

de la compagnie allemande

Kinglang, qui fabrique

des meubles avec une fibre synthétique

hularo, très prisée, laquelle

donne un nouveau look

aux meubles. «Avec nos choix

de couleurs, on se démarque

lors des salons et des expositions.

Les gens ont donc la possibilité

d’acheter directement

de la compagnie-mère, et peuvent

acheter nos coussins de

notre manufacture à Mirabel».

Et les projets à venir pour Jardin

de ville ne manquent pas.

Les employés de Jardin de ville

aiment travailler dans l’entreprise,

où ils trouvent chaleur et

bien-être. Pour Jean Bourque,

cette dimension est essentielle

à la réussite et à la pérennité de

la compagnie.

Jardin de ville

12400, rue de l’Avenir

Mirabel (Qc) J7J 2J1

Tél.: 450 438-1134

Téléc.: 450 979-0266

www.cuscini-design.com

Routex

International

Andy Sabo

C.P. / P.O. Box 51 Tél. : 450 582-2053

Repentigny (Qc) 1 800 361-8965

J6A 5H7 Téléc. : 450 582-3816

MA07047

F.M. MÉCANIQUE & ÉNERGIE

9049-9716 QUÉBEC INC.

MÉCANIQUE INDUSTRIEL

MACHINERIES POUR L’INDUSTRIE DES PLASTIQUES

450 968-3131

2690, Des Fabricants, Terrebonne (Qc) J64 2A6

Jocelyn Fournier

MA07092

MA07069

FIER PARTENAIRE DE VOTRE RÉUSSITE !


Mai 2007 Textile MAGOG B37

DIFCO TISSUS DE PERFORMANCE

LES FIBRES DE L’AVENIR

La R&D est au cœur du développement de Difco Tissus de Performance, une entreprise

de fabrication de fibres et de tissus de haute performance qui fait appel notamment

aux nouvelles nanotechnologies.

L’usine de Magog où travaillent 300 personnes

MA07003

Marcel H U G U ET

Notre objectif annuel est de

«

pouvoir attribuer 25%

d’augmentation de notre chiffre

d’affaires aux nouveaux produits»,

précise Ian Maclean,

directeur, Marketing et Développement.

«Il s’agit d’un objectif,

mais nous sommes conscients

qu’il faut développer continuellement

afin de répondre aux

demandes croissantes des manufacturiers

pour des produits toujours

plus performants».

Difco Tissus de Performance,

est l’un des plus importants fabricants

de tissus en Amérique

du Nord. L’entreprise dispose

d’une usine de haute technologie

à intégration verticale à Magog,

dans les Cantons de l’Est,

où elle emploie 300 personnes.

Elle fournit à d’importants manufacturiers

un vaste choix de

tissus de haute performance utilisés

dans la fabrication de produits

de protection et de produits

de qualité. Difco est un

chef de file dans la fabrication

de tissus spécialisés. La gamme

des tissus inclut des tissus de

type ignifuge pour la protection

des pompiers et des travailleurs

du marché industriel,

de même que des tissus de

haute performance pour des

secteurs tels que l’enduction,

l’abrasif et la filtration.

Ces tissus fabriqués par Difco

sont notamment utilisés par les

manufacturiers de vêtements

pour la Défense nationale, les

services incendie, les entreprises

d’hydroélectricité, les fabricants

de toiles d’artistes, de bateaux,

de voitures, d’accessoires de protection

contre le soleil, partout

en Amérique du Nord.

Difco Tissus de Performance,

est une filiale à part entière de

Polymer Group (PGI), le troisième

plus important fabricant

mondial de non-tissés. «Le siège

social de PGI est situé à Charlotte,

en Caroline du Nord»,

précise Ian Maclean. «C’est une

entreprise de classe internationale

qui a des usines de fabrication

partout dans le monde et dont le

chiffre d’affaires atteint presque

le milliard de$».

À Magog, Difco Tissus de Performance

possède son propre

centre de R&D. «C’est un

centre très dynamique où nous

mettons constamment au point

de nouvelles fibres, de meilleurs

tissus et de nouvelles couleurs»,

ajoute Ian Maclean. «Nous

inventons de nouvelles façons

MA07022

de tisser, de tricoter et de teinter

les fibres. Ces procédés sont,

bien entendu, tous brevetés. Actuellement,

nous travaillons de

très près avec le spécialiste mondial

des systèmes d’évaluation

de conformité Underwriters Laboratories

(UL), en vue d’obtenir

notre certification aux normes

de la National Fire Protection

Association (NFPA), pour

toute l’Amérique du Nord».

Fondée en 1898, la première

usine de Difco était un moulin

à coton, la principale fibre utilisée

à l’époque. Depuis, les fibres

ont considérablement évoluées,

notamment avec l’arrivée

des polymères. Aujourd’hui,

Difco Tissus de Performance

est en mesure de créer des fibres

résistantes aux bactéries, au feu,

à l’eau, à la décoloration, et de

permettre à ses clients, les

manufacturiers, de se maintenir

en avance sur la concurrence.

Difco Tissus de Performance

160, rue Principale Est

Magog (Qc) J1X 3X2

Tél.: 514 989-6472

Téléc.: 514 989-6479

www.difcoperformance.com

MOTIVATION

Patrick

LEROUX

COMMENT VIVRE UNE

VIE PLUS PROSPÈRE

Nous désirons tous une vie remplie de succès,

de santé, de richesse et de bonheur.

Alors quel est le problème? Pourquoi si

peu de gens réussissent-ils à vivre une telle

vie? Voici 8 raisons pourquoi tant de gens

ne vivent pas une vie plus prospère et

comment vous pourriez y parvenir.

1. LA CLARTÉ : La majorité des gens ne savent pas vraiment

ce qu’ils veulent dans leur vie. Ils n’ont jamais pris le

temps d’identifier clairement ce qu’ils désirent avoir, faire

et être dans leur vie.

2. L’ACTION : Certaines personnes savent ce qu’elles veulent,

mais ne font rien pour y arriver. Sans action, les rêves

demeurent des rêves et les projets des projets.

3. LA PEUR : La moitié de nos peurs est sans fondement

et l’autre moitié est irréelle ! Au lieu de penser à ce qui vous

fait peur dans la vie, gardez plutôt vos énergies pour penser

à ce que vous voulez vraiment.

4. LE CONDITIONNEMENT : Notre environnement,

c’est-à-dire nos parents, nos professeurs, nos amis, les émissions

de télévision que nous regardons affectent grandement

notre façon de penser, d’agir et de vivre.

5. LES CROYANCES : Certaines personnes sont programmées

pour échouer. Elles sont en fait leur pire ennemi.

C’est tout simplement leur système de croyance qui les

retient de vivre une vie plus florissante.

6. LA NORME : Certaines personnes ont tellement peur de

se faire juger par les autres qu’elles n’osent pas essayer de nouvelles

choses afin d’améliorer leur vie. Elles préfèrent rester

dans la norme. Elles préfèrent le statu quo au risque.

7. LE CHANGEMENT : Certaines personnes ne veulent

pas changer par peur de perdre des choses auxquelles elles

tiennent beaucoup, comme certaines relations par

exemple. Si vous ne changez pas, vous ne grandissez pas. Si

vous ne grandissez pas, vous ne vivez pas vraiment.

8. LE COURAGE : Ça prend du courage pour être prospère.

Ça prend du courage pour vouloir changer sa vie pour le

mieux. Vous seul avez ce pouvoir. Agir malgré ses peurs et

sans garantie de résultats; voilà ce qu’est le vrai courage. Ainsi,

plus rien ne vous empêchera de devenir plus prospère.

Patrick Leroux CSP, Conférencier professionnel et

auteur de sept livres, vous pouvez le rejoindre au

(450) 563-1600 et vous inscrire à son bulletin

du succès au www.patrickleroux.com

« L’équipe de Bennett Fleet (Québec) Inc. aimerait prendre cette opportunité

pour remercier DIFCO pour la loyauté exprimée durant toutes ces

années. DIFCO pourra toujours compter sur le support de Bennett Fleet

(Québec) dans la poursuite de l’excellence de ses projets et rêves. »

MA07084

Bennett Fleet (Québec) Inc. est un fournisseur de solutions écologiques et économiques

en contrecollage et impression de matériaux textiles souples. En tant qu’intégrateur,

nous offrons aussi les services de façonnier et de solution complète; également celui

d’expert conseil technico-commercial dans le développement de produits.


B38

SAI NT-JACQU ES Technologie Mai 2007

CONCEPTION

IMPACK

Réussite en innovation

technologique

Conception Impack est une jeune entreprise

mise sur pied avec le soutien du Centre de l’entrepreneurship

technologique (Centech) créé

par l’École de technologie supérieure (ÉTS), afin

de favoriser l’émergence d’entreprises par ses

étudiants et ses diplômés.

Mathieu Tremblay, Frédéric Gylbert, chargés de projets, Dominic Thériault,

président et Michel Beauséjour, chargé de projets

Marcel H U G U ET

Après plusieurs années

consacrées à la conception

et à la précommercialisation,

Conception Impack s’apprête

à prendre son envol véritable

sur les marchés québécois

et américain. «Après plusieurs

années passées à voguer

sur la R&D, à roder nos équipements

et à faire valoir notre

capacité d’innovation, nous

entrons dans la phase de commercialisation

proprement dite

avec beaucoup de confiance»,

précise le président et fondateur,

Dominic Thériault.

«Nous avons réussi à développer

4 lignes d’équipements

automatisés, standards et sur

mesure, pour les fabricants

d’emballages de carton plat.

Nous réalisons 25% de nos

ventes au Québec et 75% aux

États-unis, où nous avons un

agent manufacturier», ajoute

Dominic Thériault. «D’ailleurs,

nous sommes à mettre

sur pied un point de service aux

États-unis, pour mieux desservir

la région de Milwaukee».

« Nous sommes également

associés avec la firme Impack

Finition de Lacenaire, le partenaire

de choix des fabricants

d’emballages de carton plat

pour leurs activités de collagepliage,

de sorte que nous pouvons

offrir à l’industrie des

solutions clés en main».

Conception Impack

14, rue Lépine

Saint-Jacques (Qc) J0K 2R0

Tél.: 450 839-7272

Téléc.: 450 839-1032

www.conceptionimpack.com

MALLOCK

MÉTAL DÉMYSTIFIÉ

Mallock se spécialise dans la réparation de

pièces en fonte pour diverses industries. C’est

grâce à l’utilisation d’un procédé exclusif que

Mallock s’est fait connaître d’un océan à l’autre.

Richard MARC I L

Depuis, l’entreprise a ajouté

plusieurs cordes à son arc

dont l’usinage, en atelier et sur

les chantiers, la mécanique industrielle,

l’électroplacage, ainsi

que la métallisation. «Nous desservons

la plupart des industries.

Les pâtes et papiers, l’industrie

hydroélectrique, l’industrie pétrolière

et les imprimeries. Nous

travaillons aussi avec le Cirque

du Soleil, pour qui nous fabriquons

les grosses pièces métalliques

nécessaires au montage des

scènes», précise le directeur

marketing et technique, Julien

Jomphe. Mais c’est sans aucun

doute l’usinage mobile et la réparation

de pièces de fonte sans

soudage qui constituent les avantages

concurrentiels de Mallock.

Le rayonnement de l’entreprise

hors-frontières l’a récemment

amenée à réaliser un contrat

inusité pour le tout nouveau

stade de baseball Comerica Park

de Détroit. En effet, Mallock a

fabriqué des bâtons de 80 pieds

de long qui servent d’emblème

au stade. «Une réalisation dont

nous sommes très fiers», affirme

Julien Jomphe, qui est à l’emploi

de Mallock depuis huit ans et qui

dispose d’une expérience de plus

de trente ans dans le domaine.

Le fondateur, Marc-André Lafrance,

aujourd’hui âgé de 66

ans, possédait un chantier naval

à Sorel, jusqu’à tout récemment.

Beaucoup de travaux étaient

effectués sur le site, mais comme

l’industrie navale tournait au ralenti,

on décida de concentrer

les activités dans le Nord de

Montréal. «Mallock connaît

une croissance stable. On ne

veut pas devenir une multinationale,

mais nous nous concentrons

à faire les choses que les

[ ]

MALLOCK A FABRIQUÉ DES BÂTONS

DE BASEBALL DE 80 PIEDS POUR LE

NOUVEAU COMERICA PARK DE DÉTROIT

concurrents ne peuvent faire,

comme polir un vilebrequin de

25 tonnes sur un bateau, par

exemple», tient à préciser Julien

Jomphe. «Nous savons qu’un

arrêt de production peut être

catastrophique pour le client.

Nous nous efforçons donc de le

dépanner en tout temps. Nos

employés sont multidisciplinaires.

En plus de leur formation de

base, ils bénéficient d’une formation

sur le terrain car pour Mallock,

chaque commande requiert

beaucoup de création, c’est du

sur-mesure, cas par cas». Une

mentalité qui a fait le succès de

Mallock depuis 35 ans et qui lui

permettra une croissance soutenue

pour encore bien longtemps.

Mallock ltée

11430, 4e Avenue

Montréal (Qc) H1E 3A6

Tél.: 514 648-0440

Téléc.: 514 494-2686

www.mallock.com

SURPRESSEURS

4S

Des ventes de

10 M $ d’ici 2010

En vertu des récentes ententes avec un fabricant

italien, Surpresseurs 4S, de Delson,

compte doubler son chiffre d’affaires d’ici

2010, pour atteindre 10 M $.

Richard MARC I L

Denis Leseize, président

Surpresseurs 4S conçoit et

met en service des équipements

de pompage en usine et

sur véhicules roulants. Sa principale

clientèle est évidemment

constituée des municipalités,

des papetières et toute

industrie qui doit procéder à la

récupération et à la vidange

d’eaux usées ou de matières

toxiques. « Les compagnies qui

font la récupération de matières

dangereuses lors de déversements,

par exemple, sont

d’importants clients chez

nous», confirme, en substance,

Denis Labarre, l’un des

deux associés-fondateurs.

« Notre équipe d’ingénieurs

conçoit des équipements et

procédés adaptés aux besoins

spécifiques du client. Nous

n’installons pas l’équipement,

mais en supervisons la mise en

fonction. À titre d’exemple,

nous avons conçu les appareils

de captage de méthane

destinés aux sites d’enfouissement

», explique Denis Labarre.

Interrogé sur l’association

avec ce fabricant italien,

Denis Labarre précise que les

équipements fabriqués sont

de très haute précision, donc

nécessairement plus coûteux.

«Pour le fabricant, un volume

de ventes à l’échelle mondiale

est indispensable. C’est pourquoi

il négocie des ententes de

distribution sur les cinq continents.

Surpresseurs 4S agit à ce

titre pour le Canada et les

États-Unis», poursuit-il.

Surpresseurs 4S se distingue

également par l’automatisation

de certains systèmes d’épuration

qui contrôlent la variation d’entrées

organiques. «Nous avons

été les premiers à appliquer cette

technologie. Mais ce dont nous

sommes les plus fiers est sans aucun

doute la conception d’ensembles

qui abaissent le niveau

sonore et la consommation d’énergie»,

conclut Denis Labarre.

Surpresseurs 4S inc.

108, rue Beauvais

Delson (Qc) J5B 1W8

Tél.: 450 638-9563

Téléc.: 450 638-9562

www.4srbs.com

MA07095

MA07032

Nous saluons l’excellence de

IMPACK

un partenaire solide et fiable.

Siège social

575, rue Notre-Dame, Joliette (Québec) J6E 3H8

450 759-2299 • www.desjardins.com/caisse-joliette

Usinage et rectification de précision

Réparation hydraulique, pneumatique

5505, Maurice-Cullen

Laval (Québec)

H7C 2T8

Téléphone: (450) 665-0371

Télécopieur: (450) 665-0189

PA R T E N A I R E D E V O T R E S U C C È S .

MA07085


Mai 2007 Gala des Affair es 2007 SAI NT-HYACI NTH E B39

SERVICES COLLECTIFS

ASSURACTION

investit dans son personnel

SCA, l’un des plus importants cabinets d’assurance collective au

Québec, s’est classée parmi les finalistes de la catégorie «Gestion des

Ressources humaines» du concours «Excellence des entreprises».

Marcel H U G U ET

Ce concours organisé par

«

la Chambre de commerce

et de l’industrie Les

Maskoutains a permis de

mettre en valeur les efforts

remarquables déployés par

Services Collectifs Assuraction,

une entreprise fondée

par son président Alain

Archambault, dans la formation

de son personnel et la

gestion de ses ressources

humaines.

Depuis cinq ans, SCA a

connu une croissance telle,

qu’il lui a fallu créer plusieurs

nouveaux emplois, notamment

à l’administration,

au service à la clientèle et

aux services-conseils, afin de

répondre aux besoins spécifiques

de sa clientèle grandissante.

SCA a fait appel à l’équipe

de bâtisseurs de croissance

InterNotions, afin de

mieux définir les rôles et les

responsabilités de chacun.

« D’autre part, SCA a investi

beaucoup dans la formation

de base, dans la formation

sur mesure et dans un environnement

de travail et des

conditions qui répondent aux

différents besoins générationnels

des travailleurs actuels,

dans le but de faire de son

personnel l’un des mieux

qualifiés dans l’industrie »,

précise Ysabelle Duchesne,

directrice des relations d’affaires

et administration.

Résultats : une plus grande

stabilité des employés, une

plus grande autonomie dans

l’exécution quotidienne du

travail, une attitude plus

proactive que réactive et un

engagement dynamique et

constructif dans le succès de

l’entreprise.

Services Collectifs Assuraction

1355, rue Gauvin

Saint-Hyacinthe (Qc)

J2S 8W7

Tél.: 450 778-1546

Téléc.: 450 771-0829

www.assur-action.com

AV07090

L’équipe d’Assuraction : à votre service !

MA07082


B40

SAI NT-PI E Gala des Affair es 2007 Mai 2007

VIANDES EN GROS SUD-EST

Des viandes fraîches, à temps !

Travailler alors que tout le monde dort, ça rapporte. Les oiseaux de nuit qui travaillent pour Viandes en gros Sud-Est contribuent

au succès de l’entreprise : au petit matin, tous les bouchers de la rive-sud de Montréal qui sont servis par l’entreprise sont heureux

de trouver leurs victuailles dans les meilleures conditions qui soient.

Ariane GAG N É

T

«

ransporteur pour des

compagnies comme Sobeys,

qu’est-ce que ça fait ?

Après que le bureau chef a

passé une commande, Viandes

en gros Sud-Est se rend

dans l’entrepôt pour faire le

chargement et apporter le

tout à bon port. « Nos neuf

camions sont réfrigérés et très

bien entretenus », affirme

Yvan Beaudry, président de

l’entreprise, qui se montre

très sévère sur l’hygiène de

ses véhicules. Car avec la

viande, on ne rigole pas. La

flotte entière est donc nettoyée

et désinfectée tous les

jours. Viandes en gros Sud-

Est sert aussi d’autres clients,

comme la compagnie Lauzon

de Montréal.

La compétition de Viandes

en gros Sud-Est vient principalement

des compagnies de

transport. « L’avantage qu’on

a, c’est que mes chauffeurs,

ils connaissent ça, la viande.

Quand ils arrivent chez les

clients, ils savent ce qu’il y a

dans les boîtes », souligne

Yvan Beaudry, propriétaire et sa fille Caroline

Yvan Beaudry. Les chauffeurs

partent la nuit, pour

s’épargner le trafic de Montréal.

À cinq heures le matin,

tous les chargements sont terminés.

Les épiceries commencent

à ouvrir à 6 h 00. À

tous les jours, les 48 pieds

[ ]

VIANDES EN GROS SUD-EST

POSSÈDE 9 CAMIONS RÉFRIGÉRÉS

QUI SONT DÉSINFECTÉS

QUOTIDIENNEMENT

d’Yvan Beaudry sont pleins

pour les livraisons, qui se font

du lundi au samedi. Le fait

de livrer de bonne heure est

aussi un avantage qu’offre

Viandes en gros Sud-Est.

Ils sont donc 10 chauffeurs à

se promener durant la nuit

afin de desservir un grand

nombre d’épiciers de la rivesud

de Montréal. Aucun

d’entre eux n’hésite à rester

éveillé très tard, ou à se lever

très tôt, c’est selon -- le travail

commence dès 2 h 00 du

matin -- alors que la population

dort paisiblement, pour

s’appliquer à charger les

camions nettoyés et désinfectés

parfaitement par les autres

employés de la compagnie.

Une fois le chargement

fait, ils vont arpenter les rues

où se trouvent les commerces

pour faire en sorte que les

pièces soient livrées à la

bonne place, au bon moment

et dans les meilleurs conditions.

« J’insiste, mes employés

connaissent la différence

entre un gigot et une escalope

de veau. Ils ne vont pas

s’obstiner avec les marchands

pour leur faire croire qu’un

gigot est autre chose qu’un

gigot. »

À 5 h 00 du matin, toutes les

livraisons de Viandes en gros

Sud-Est sont terminées et ce,

dans le plus grand ordre. Les

commerçants ouvrent leur

Nous sommes fiers de féliciter les finalistes et

les lauréats du Gala des Affaires 2007.

MA07070

1050, boulevard Casavant Ouest, Bureau 2000

Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 8B9

Téléphone : 450 773-2424

MA07044

NOS DOMAINES DE COMPÉTENCES :

• industrie manufacturière

• industrie de construction

• industrie agro-alimentaire

• industrie des services

• industrie de transport

• cautionnement

• services professionnels

• services fianciers

Fier partenaire de

VIANDES EN GROS DU SUD-EST !

Félicitations à Viandes en Gros du Sud-Est Inc. !

finaliste catégorie entreprise de l’année

«commerce de détail et de distribution» Gala des affaires 2007.

430, rue Saint-Georges, Drummondville (Qc) J2C 4H4 • 819-477-6131 • 1 800 567-0924 • clientele@groupeverrier.com • www.groupeverrier.com


Mai 2007 Gala des Affair es 2007 SAI NT-PI E B41

L’un des 9 camions réfrigérés de l’entreprise

porte à 6 h 00. Ils trouvent ce

qu’ils ont commandés et sont

prêts à préparer le tout pour

le consommateur. Les viandes

sont fraîches, non contaminées,

car un soin extrême

est mis par Yvan Beaudry à

préserver les pièces de toute

infection. Le fait de livrer de

bonne heure est de nature à

plaire beaucoup aux marchands.

Avant de démarrer sa

« Chaque magasin nous passe

toujours la remarque que nos

camions sont très propres et

qu’on arrive à l’heure. C’est

très satisfaisant pour nous. »

L’entreprise tient à ce que

son client la retienne parmi

les meilleures en matière de

service à la clientèle. « Si un

client a oublié un item, pas

de problème. Il nous rappelle

et on lui fait la livraison dans

propre entreprise, Yvan la même journée. » Les camions

Beaudry a d’ailleurs travaillé

des compagnies de trans-

pendant plusieurs années port, eux, partent le matin et

comme vendeur de porc et

de bœuf pour la compagnie

reviennent le soir. Ils ne peuvent

pas réagir aussi vite s’il

[ ]

« NOS CHARGEMENTS

SE TERMINENT À 5H DU MATIN

AFIN DE DESSERVIR LES

ÉPICERIES QUI OUVRENT À 6H »

[ ]

manque quelque chose. Nécessairement,

ça va attendre

au lendemain.

Viandes en gros Sud-Est est en

Fondation : 1982

VIANDES EN GROS SUD-EST

Président : Yvan Beaudry

Employés : 16

Transport de viandes

Marché : Rive-Sud de Montréal

Les locaux de Viandes en gros Sud-Est, à Saint-Pie

LES BOUCHERS NE TIENNENT

PLUS D’INVENTAIRES DE VIANDES,

COMME ÇA SE FAISAIT IL Y A

UNE DIZAINE D’ANNÉES

train de préparer sa relève.

C’est la fille d’Yvan Beaudry

qui reprendra le flambeau.

«Pour plusieurs entrepreneurs,

la relève c’est un casse-tête. Moi

je suis très content d’en avoir

une solide.»

La plus belle réussite des

Viandes en gros Sud-Est, en

somme, c’est le service à la

clientèle. «Le client, il ne peut

MA07043

pas manquer de stock, jamais.»

Viandes en gros Sud-est

53, rue St-Pierre (Québec)

Saint-Pie (Québec)

J0H 1WO

Tél. : 450 772-5497

Téléc. : 450 772-644

MA07046

Chatel. Il sait exactement ce

que les épiceries recherchent.

Sobeys, avec qui il fait

des affaires depuis 11 ans, la

compagnie Lauzon et quelques

autres clients sont

d’ailleurs là pour témoigner

de l’expertise de Viandes en

gros Sud-Est. La possibilité

de se mettre dès les premières

heures au travail est,

pour ces compagnies, très,

très important.

Aujourd’hui, les bouchers ne

tiennent plus d’inventaires

de viandes, comme ça se faisait

il y a une dizaine d’années.

Yvan Beaudry ne s’en

plaindra pas, car il a pour

cette raison plus de travail.

MA07104

Félicitations à

Viandes en gros Sud-Est,

une telle performance mérite

d’être soulignée avec distinction.

15, Chemin Dutilly, Granby (Québec) J2G 6N6

Téléphone : 450 378-3943 • Télécopieur : 450 378-0333

MA07034


B42

SAI NT-HYACI NTH E Gala des Affair es 2007 Mai 2007

NEPTUNE

L’expression ultime de l’art du bain

« Nous lançons entre 10 et 12 nouveaux produits par année. Nous sommes très avant-gardistes. Nous avons un réseau de

distribution très dynamique partout en Amérique du Nord. Nous voyageons beaucoup pour trouver de nouvelles idées et

nous participons à toutes les grandes foires commerciales importantes ».

L’usine de 117 000 pi 2 de Neptune, à Saint-Hyacinthe

MA07105

Marcel H U G U ET

Daniel Marcoux est l’associé

de Gaston Truchon

dans l’entreprise Les Produits

Neptune, que tous deux ont

fondée en 1996. La gamme des

produits Neptune a connu une

évolution considérable, passant

d’une collection modeste de

quelques modèles de baignoires

à un assortiment impressionnant

de bains et de douches.

Neptune, c’est une soixantaine

[ ]

NEPTUNE, C’EST UNE SOIXANTAINE

DE MODÈLES DE BAIN ET UNE

DIZAINE DE MODÈLES DE DOUCHE

de modèles de bains avec 8

différents choix d’options,

allant d’un prix de détail de

405$ à 7 000$, et environ 10

modèles de douches avec 5

choix d’options.

L’entreprise a acquis une notoriété

telle, en Amérique du

Nord, qu’on ne parle plus des

produits Neptune, mais de la

griffe Neptune. La baignoire

Neptune se démarque par ses

qualités à la fois esthétique et

ergonomique et peut être adaptée

selon les besoins spécifiques

de chacun de ses utilisateurs,

pour un maximum de

confort et de détente: système

de massage programmable par

l’air (mass-air et active-air),

hydro-massage (système tourbillon),

lumière (chromothérapie

et, depuis peu, musique

sous l’eau en quadraphonie (le

Neptuner).

Neptune est actuellement perçue

comme le fournisseur

numéro un pour le Québec et

MA07103


Mai 2007 Gala des Affair es 2007 SAI NT-HYACI NTH E B43

l’Ontario pour les produits de

salle de bain haut de gamme.

«Dès le départ, Gaston et moi

avons décidé d’attaquer le marché

des bains et douches de

luxe à travers le réseau des boutiques

de plomberie et les

grands projets», précise Daniel

Marcoux. «Nous ne voulions

pas vendre un prix ni un produit

pour le marché des

grandes surfaces, mais des

produits adaptés, sur mesure,

pour une clientèle qui peut se

payer un produit qui sort de

l’ordinaire».

Chaque unité d’acrylique signée

Neptune est fabriquée à

l’usine de Saint-Hyacinthe,

d’une superficie de 117 000pi 2

et où s’activent 280 personnes à

temps plein. Une usine équipée

à la fine pointe, entièrement

informatisée et où l’on

peut maintenir des inventaires

suffisants pour assurer la

livraison dans des délais

moyens de 48 à 72 heures,

alors que ceux des concurrents

sont de 20 à 25 jours.

« Aucune compagnie dans ce

[ ]

NEPTUNE LIVRE EN 2 OU 3 JOURS

ALORS QUE LES CONCURRENTS

PARLENT DE 20 À 25 JOURS.

MA07107

domaine n’a réussi un tel exploit»,

précise Daniel Marcoux.

Le réseau de distribution de

Neptune comprend 600 points

de vente répartis à travers tout

le Canada et les États-Unis.

Chacune des boutiques spécialisées

se voit offrir l’exclusivité

pour une région donnée.

De plus, le personnel de

chaque boutique reçoit une

formation lui permettant de

bien connaître la gamme des

produits Neptune et de bien

cerner les besoins de sa clientèle,

afin de lui offrir une baignoire

parfaitement adaptée.

Actuellement, Neptune importe

la robinetterie, les ventilateurs

et autres accessoires, mais

l’objectif de l’entreprise est

d’offrir une salle de bain complète

signée Neptune.

Neptune vient de remporter

le prix « Entreprise manufacturière

» et le « Grand Prix du

Jury » de 2007, au Gala des Affaires

de la Chambre de commerce

et de l’industrie Les

Maskoutains.

Les produits Neptune

6835, rue Picard

Saint-Hyacinthe (Qc) J2S 1H3

Tél.: 450 773-7058

Téléc.: 450 773-5063

www.bainsneptune.com

MANUFACTURIER ET NÉGOCIANT INC.

Partenaire de votre réussite.

425, 9e Avenue, Richmond (Québec) J0B 2H0

Tél. : (819) 826-6161 • Téléc. : (819) 826-3938

Sans frais: 1 888 826-6161 • www.compositehightek.ca

UNE DIVISION DE LES FIBRES DE VERRE RIOUX INC.

LES PRODUITS NEPTUNE

Fabricant de baignoire, douches, éviers

Fondation : 1996

Associés : Denis Marcoux et Gaston Truchon

Chiffre d’affaires : 35M$

Employés : 300

Marché : Amérique du Nord

✔ Oui, nous embauchons !

Félicitations NEPTUNE ! Nous sommes

heureux de faire partie de votre succès.

Tél. : (450) 433-4744

Téléc. : (450) 433-5642

ggcanadamarketing@bellnet.ca

65, De la Seigneurie, Blainville (Québec) J7C 4M9

MA07053

FÉLICITATIONS !

MA07057

MA07079

C'est avec un immense plaisir que nous soulignons

la réussite de l'entreprise Les Produits Neptune

qui s'est distinguée lors du Gala des Affaires 2007.

C’est tout Desjardins, qui appuie les entreprises.

UNE COLLABORATION QUI

SE TRADUIT PAR UNE RÉUSSITE.

4475, rue Garand, Saint-Laurent (Québec) H4R 2B3

Téléphone : 514 326-2222 • Télécopieur : 514 326-2008


B44

SAI NT-HYACI NTH E Gala des Affair es 2007 Mai 2007

CENTRE DE MUSIQUE VICTOR

Gibson, Music Man, Fender, Yamaha… Ces marques diraient quelque chose à tout

amateur de musique. Eh bien, on peut les trouver au Centre de musique Victor, à

Saint-Hyacinthe.

Rémy Bazinet, propriétaire

Ariane GAG N É

Autant le rocker que l’amoureux

de musique classique

peut y trouver ce qu’il recherche.

C’est d’ailleurs la

marque de commerce du Centre

de musique Victor de répondre

à tous, y compris à ceux

qui commencent en musique.

L’objectif du commerce, qui

permet de se distinguer des

géants dans le domaine, c’est

A LA NOTE JUSTE

[ ]

RÉMY BAZINET VIENT

D’ACHETER UN AUTRE MAGASIN

À DRUMMONDVILLE

d’offrir un service à la clientèle

hors pair avec des prix comparables.

De cette façon, le

Centre de musique Victor se

propose d’agir comme un

conseiller de choix auprès du

client. « On explique les produits

beaucoup mieux que

bien des magasins de musique

», précise Rémy Bazinet,

le propriétaire. « On ne veut

pas faire une vente juste pour

faire une vente. On prend la

peine de regarder les véritables

besoins du client et de lui

conseiller un instrument approprié

». Après la vente, le

Centre de musique Victor

s’occupe des ajustements nécessaires

après l’achat des instruments

de musique.

Lorsque Rémy Bazinet a racheté

l’entreprise, il a décidé

d’augmenter la quantité de

matériel. «On a augmenté la

marchandise avec beaucoup de

bonnes marques que l’ancien

propriétaire avait peut-être peur

de ne pas vendre à Saint-

Hyacinthe. Finalement, ce fut

une très bonne décision».

Musicien lui-même, Rémy

Bazinet est content d’avoir pu

faire converger ses compétences

en administration, qui

lui viennent de son baccalauréat

à l’université et son amour

de la musique. Il vient d’ailleurs

d’acheter un autre magasin

à Drummondville. Avec

l’acquisition, l’année dernière,

d’une école de musique, on ne

peut plus douter de son implication

en musique et du bon

service dont peut bénéficier

son client.

Centre de musique Victor

438, avenue St-Simon

Saint-Hyacinthe (Qc)

JS2 5C2

Tél.: 450 774-8578

Téléc.: 450 774-3645

www.cmvictor.com

L'EFFICACITÉ

ÉNERGÉTIQUE

Un choix d'affaires

rentable et responsable!

Au Québec, la demande en électricité

est de plus en plus grande dans les tous

les secteurs. Pour y répondre, Hydro-

Québec doit s’approvisionner à des

coûts qui vont en croissant.

PU B LI RE PO RTAG E

C

’est pourquoi elle

déploie des efforts soutenus

depuis plusieurs

années pour encourager les

consommateurs et les entreprises

à utiliser efficacement

l’électricité. L’efficacité énergétique

a des répercussions

importantes en matière de

développement durable. Plus

que jamais, les petits gestes

pour économiser l’énergie

comptent et les kilowattheures

économisés peuvent

être récupérés pour répondre

aux besoins de la collectivité.

D’ici 2010, Hydro-Québec

entend investir un milliard

de dollars pour inciter ses

clients à optimiser leur consommation

d’électricité. Elle

a notamment mis en oeuvre

des programmes d’efficacité

énergétique en vue d’aider

les entreprises à économiser

l'énergie et à accroître leur

compétitivité :

Appui aux initiatives – Programme

d’efficacité énergétique

des bâtiments

Hydro-Québec offre un appui

financier pour optimiser

la performance énergétique

de bâtiments existants ou

nouveaux.

Appui aux initiatives – Systèmes

industriels

Hydro-Québec offre un

appui financier pour mettre

en œuvre des mesures visant

à optimiser les procédés et

systèmes industriels.

Produits efficaces

Hydro-Québec offre une remise

à l’achat de produits

d’éclairage, de moteurs ou

d’équipements agricoles.

Tirez profit de ces programmes.

Vous améliorerez

votre performance énergétique

et votre compétitivité,

tout en faisant de bonnes économies.

Consultez nos experts.

Ils vous aideront à

déterminer le programme le

mieux adapté à vos besoins.

www.hydroquebec.com/affaires

MA07076


Mai 2007 Acér icultur e SAINTE-ANNE-DE-LA-ROCHELLE B45

PRODUITS

SANITAIRES

UNIQUE

Gel révolutionnaire

De distributeur à ses débuts, en 1953, Produits

sanitaires Unique est passé à fabricant à partir de

1979, année où Jean-Pierre Bérubé se porte

acquéreur de l’entreprise, avec son épouse

Francine. Depuis lors, les succès s’accumulent.

Jacques BÉ LAN G E R

Produits sanitaires Unique se

«

spécialise en fabrication de

produits nettoyants biologiques,

bactériologiques et chimiques

pour usage domestique, industriel

et commercial», explique

Patrick Bérubé, directeur général,

qui précise que sa clientèle

est composée de grossistes et de

distributeurs.

À la fin de 2006, l’entreprise de

La Pocatière commercialise un

combustible qui devrait révolutionner

ce marché. Il s’agit d’un

produit sous forme de gel, sans

odeur et sans fumée, dont le

nombre de BTU est supérieur à

ce qu’on retrouve présentement

sur le marché. C’est le fruit de

dix années de recherche du fondateur,

Jean-Pierre Bérubé, et

c’est un produit à usages multiples.

En cas de panne électrique,

par exemple, on peut facilement

chauffer une pièce avec l’équivalent

du contenu d’une boîte de

conserve de ce combustible. De

plus, comme il est sécuritaire et

efficace, il pourrait même servir

lors de randonnées en motoneige,

en cas de panne ou, en été,

pour les gens qui veulent faire un

feu de camp, allumer un poêle à

bois, à l’huile ou à granules, allumer

les briquettes de charbon de

bois, les foyers ou les annexes à

l’huile. On précise également

Patrick Bérubé, directeur général

que ce produit, qui n’est pas à

base de pétrole, s’avère pleinement

écologique et, autre avantage

de taille, il coûte beaucoup

moins cher à l’achat que les marques

existantes. «Nous sommes

confiants que ce produit connaîtra

une très forte popularité,

surtout auprès des chasseurs, des

pêcheurs et des amateurs de plein

air», conclut Patrick Bérubé.

Produits sanitaires Unique est

une entreprise typiquement familiale.

Outre Patrick Bérubé,

ses frères Sylvain, Mario et

Pierre-Luc oeuvrent au sein de

l’entreprise. Afin d’élargir son

réseau de ventes, l’entreprise est

en constante recherche de distributeurs

à travers le monde.

Produits sanitaires Unique inc.

1402, 4e Avenue

La Pocatière (Qc) G0R 1Z0

Tél.: 418 856-2543

www.psunique.ca

TRAITEMENTS

D’ACIER S.T.

Des investissements

qui rapportent

Traitements d’acier S.T. est une entreprise

spécialisée dans le durcissement du métal.

Marcel H U G U ET

N

«

ous traitons les métaux afin

de les rendre plus résistants

à l’usure, à l’impact, à la traction,

à l’étirement», précise Stéphane

Tremblay, le président de l’entreprise.

Ce sont pour la plupart des

pièces d’équipements, des pièces

d’engrenage, des couteaux, des

matrices et des poinçons».

«Notre clientèle est constituée

d’ateliers d’usinage et d’entreprises

du secteur de l’aluminerie et

de l’aéronautique, ainsi que de

l’industrie des pâtes et papier,

pour une bonne part», ajoute

Stéphane Tremblay.

La recherche et le développement,

c’est aussi l’une des forces

de Traitements d’acier S.T.

«Depuis quelques années, avec

l’évolution technologique, de

nouveaux matériaux ont fait

leur apparition sur le marché»,

précise-t-il. Comme nous avons

développé une très forte expertise

dans ce domaine, nous

sommes souvent sollicités lorsque

vient le temps pour les

entreprises de se procurer du

497, rue Rochefort

Trois-Rivières (Qc) G8T 7K5

Tél. : (819) 373-0122

Téléc. : (819) 373-1191

secretariat@mcmn.ca

matériel de remplacement».

«C’est pourquoi nous nous investissons

beaucoup dans la

R&D avec nos clients, à la fois au

niveau du design et du choix des

matériaux, avant de donner aux

pièces le traitement adéquat afin

qu’elles aient une durée de vie

beaucoup plus importante.

Nous sommes très créatifs et très

proactifs à ce niveau-là, ce qui

nous donne une longueur d’avance

sur nos compétiteurs. De

plus, comme nous sommes une

entreprise plus petite que nos

compétiteurs, nos coûts sont

moins élevés et nous pouvons

offrir des prix plus compétitifs»,

conclut Stéphane Tremblay.

Traitements d’acier S.T. fournit

de l’emploi à 6 personnes spécialisées

dans le traitement thermique

des métaux. L’entreprise dispose

d’un atelier équipé à la fine

pointe de la technologie.

Traitements d’acier S.T.

485, rue Bertrand

Trois-Rivières (Qc) G8T 5Y4

Tél.: 819 374-2238

Téléc.: 819 374-3629

MA07021

Félicitations

à toute

l’équipe!

5375, rue St-Joseph, bureau 100

Trois-Rivières (Qc) G8Z 4M5

Tél. : (819) 691-4409

Téléc. : (819) 691-2027

secretariattro@mcmn.ca

LES DOUCEURS

BRIEN FONT LE

TOUR DU MONDE

Les produits de l’érable ne sont plus limités aux

Québécois! La Ferme Brien et Fils exporte maintenant

ses produits en Asie et en Europe.

L

«

es étrangers qui goûtent au

sirop d’érable sont fascinés

par ce produit sucré qui est complètement

naturel», affirme le

propriétaire, Richard Brien. C’est

la culture québécoise qui rejaillit

à l’international. La Ferme Brien

et Fils mise sur les produits de

l’érable transformés. Tous les ans,

des efforts sont mis sur la conception

et la mise en marché de produits

dont on ne se fatigue pas de

se sucrer le bec. Pourquoi, par

exemple, ne pas essayer le sucre

granulé, plus nutritif et savoureux

que le banal sucre raffiné? Dans

le secteur du produit transformé,

les compétiteurs ne sont pas

nombreux. De toute façon, le

produit de Richard Brien est sur

tous les plans impeccable.

«Quand on s’en va en exportation

avec un produit transformé,

MA07020

Ariane GAG N É

il faut qu’il soit aussi bon au bout

de six mois que lorsqu’il vient

d’être fait», souligne Richard

Brien. «La plupart de mes compétiteurs

font un beurre d’érable

qui se sépare, avec une couche

de sirop sur le dessus. Le mien se

conserve parfaitement».

Richard Brien a commencé sa

carrière dans le produit transformé.

«Beaucoup de producteurs

vendaient leur sirop en

conserve, ce qui laissait toute la

place pour le type de produits

que je voulais vendre», explique-t-il.

C’est une véritable

niche qu’il s’est trouvé à ce moment

et qu’il continue à exploiter

avec beaucoup de succès.

Ferme Brien & Fils

618, chemin Grande Ligne

Ste-Anne-de-la-Rochelle

(Qc) J0E 2BO

Tél.: 450 539-1475

MA07063

MA07066

Les Revêtements

AGRO-15inc.

Recouvrement GLIS-TOUT

pour camion à benne

basculante

Feuilles de plastique

HDPE-HMW-UHMW

Fibre de verre pour

l’intérieur de remorque

Toit translucide

pour remorque

Pièces & Accessoires pour

remorques fermées, boîtes

de camion réfrigérées,

plates-formes, etc.

PARTENAIRE DE VOTRE RÉUSSITE.

900, 6 e Avenue, bur. 2, La Pocatière (Qc) G0R 1Z0 • T. 418.856.3482 • F. 418.856.5053

MA07038

1195, Principale, Granby (Québec) J2G 8C8

Tél. : (450) 776-1010 • Téléc. : (450) 776-7009

1 800 463-2906 • mmarcoux@agro115.qc.ca


B46

GATI N EAU Équipements de bur eaux Mai 2007

EXPANSION POUR FREDAL SOLUTIONS

Le nouveau propriétaire et directeur-général de Fredal Solutions, Étienne Fredette, rêve de dépasser les frontières de la région de Gatineau

et d’Ottawa et il nourrit des projets d’expansion sur un territoire qui pourrait s’étendre de Kingston en Ontario, jusqu’à Montréal au Québec.

Alain Fredette, fondateur

MA07035

Marcel H U G U ET

Jusqu’ici, nous avons réalisé

«

d’excellentes affaires dans les

régions que nous desservons»,

précise Étienne Fredette, «mais

je pense qu’avec l’arrivée de la

compétition américaine, depuis

1993,nousdevonsallerplusloin».

Le jeune entrepreneur affirme

avoir une vision très précise du

MA07086

MA07042

développement de l’entreprise

et savoir exactement où elle en

sera dans 5 ans.

«Mais il faut y aller prudemment.

Nous sommes en train de

mettre en place un système de

gestion et d’approvisionnement

qui pourra soutenir ce développement

de façon impeccable, à

partir de Gatineau. Nous ne

voulons pas d’inventaires éparpillés

un peu partout».

Depuis six mois, Étienne Fredette

a racheté l’entreprise fondée

par son père, mais celui-ci

en assume toujours la présidence,

donnant à son fils le temps

de mettre en place sa propre

équipe de gestion.

«Nous avons fait beaucoup de

coaching », précise Étienne

Fredette, «et nous sommes en

train de compléter le mode de

transition».

Fredal Solutions a été fondée

par Alain Fredette, père d’Étienne,

le 18 septembre 1978,

dans le sous-sol de la maison

familiale. Très vite, l’entreprise

s’est mise à progresser et à se

constituer une clientèle importante

dans la région de Gatineau

et dans la Capitale nationale, où

elle a également pignon sur rue.

«Notre clientèle est surtout commerciale

et institutionnelle»,

affirme Étienne Fredette.

Fredal Solutions se spécialise

dans la vente d’ameublement

et d’équipement de bureau et

l’aménagement complet de bureaux.

«Nous avons notre propre

designer», précise Étienne

Fredette, «et nous pouvons

offrir des solutions clés en main

pour l’aménagement de bureaux

d’entreprise et d’institution.

Nous nous approvisionnons

auprès de fabricants


Mai 2007 Ébénister ie LAVALTRI E B47

ATELIER NOUVEAU DÉCOR

Relève assurée

Étienne Fredette, président et fils du fondateur

canadiens de mobilier moyen

et haut de gamme, là où les importations

asiatiques ne peuvent

pas nous gêner».

Depuis trois ans et demi, Fredal

a aussi connu un succès remarquable

avec la vente des photocopieurs

laser Sharp, en exclusivité

sur son territoire. «Ce sont

de petites merveilles d’intégration

technologique», précise

Étienne Fredette. «Vous obtenez

8 produits en 1, plus la couleur.

Tout récemment, nous

avons accueilli notre 1000e

nouveau client. C’est autant de

moins pour la compétition». À

FREDAL SOLUTIONS

ce chapitre, l’entreprise doit se

battre contre les grands de ce

monde que sont Xeros et autres

fabricants. «Nous nous démarquons

par la qualité de notre service

et la confiance que nous établissons

avec notre clientèle».

Fredal Solutions a aussi une division

de vente de caisses enregistreuses

et elle est membre du

groupement d’achat Novexco.

Fredal Solutions

15, rue de Valcourt

Gatineau (Qc) J8T 8H1

Tél.: 819 561-0007

www.fredal.com

Aménagement, vente d’ameublement,

d’équipement de bureau et

de caisses enregistreuses

Fondation : 1978

Président : Alain Fredette

Chiffre d’affaires : 5M$

Depuis ses débuts, Atelier Nouveau Décor n’a pas cessé de s’agrandir et d’étendre ses

domaines d’expertise. À l’heure où le président s’apprête à passer le flambeau, les

affaires de l’entreprise vont pour le mieux.

Jérémy Leblanc, directeur général et Marco Leblanc, président

Arianne GAG N É

Atelier Nouveau Décor, spécialisé

en ébénisterie, travaille

à la fois dans le domaine

architectural pour les secteurs

institutionnel et commercial et

dans les armoires de cuisine

pour les particuliers. «Tous nos

designers industriels et d’intérieur

sont des gens diplômés de

Leblanc, lui-même très impliqué

à plusieurs niveaux, notamment

comme président du

Créneau d’excellence du meuble

de Lanaudière.

Atelier Nouveau décor s’est

construit étape par étape. La

compagnie est passée d’une production

individuelle à une production

de plus grande envergure.

L’aménagement, sur le Che-

[ ]

« L’ÉQUIPE, NOTRE PETITE FAMILLE, A

TOUJOURS CONTRIBUÉ À ALIMENTER

LES INNOVATIONS DE L’ENTREPRISE »

MA07031

nir aux dépenses du nouveau

bâtiment et de la machinerie

neuve et d’implanter des méthodes

de production qui allaient

assurer la croissance à venir.

Marco Leblanc se compte chanceux

d’avoir une relève pour son

entreprise. «Mon fils, qui est

maintenant diplômé en management,

se prépare à prendre en

main les affaires de l’entreprise».

La gestion d’Atelier Nouveau

décor se fait de manière participative.

«Nous croyons que l’équipe,

qui est en quelque sorte une

petite famille, a toujours contribué

à alimenter les innovations

de l’entreprise», ajoute aussi

Marco Leblanc. Voilà qui est très

précieux pour une compagnie

en constante expansion.

Atelier Nouveau Décor

2400, chemin Georges

Lavaltrie (Qc) J5T 3S5

Tél.: 450 586-2392

Téléc.: 450 586-2394

Employés : 30

Marché : région de Gatineau et de la Capitale nationale

✔ Oui, nous embauchons !

l’Université, du Cégep ou d’autres

endroits pertinents. C’est

très important pour nous»,

explique le président, Marco

min Georges à Lavaltrie, a permis

à l’Atelier Nouveau Décor

d’augmenter substantiellement

son chiffre d’affaires, de subve-

MA07012

MA07036

BRAVO!

À

MARCO LEBLANC

MA07028

Manufacturier de mobilier de bureau

1 8 7 7 8 6 4 - 9 3 2 3

Fier partenaire de SPÉCIALISTE DE BUREAU FREDAL!

ET A TOUTE L’ÉQUIPE

D’ATELIER NOUVEAU DÉCOR

POUR LES EFFORTS DÉPLOYÉS PENDANT 20 ANS.

NOUS CÉLÉBRONS L’EXCELLENCE

ET LA RÉUSSITE D’UN GAGNANT!


B48

EASTMAN Maisons usinées Mai 2007

MAISONS ORFORD

SE VEUT PLUS COMPÉTITIVE

Les nouveaux propriétaires de Maisons Orford (autrefois Maisons Modernes Orford)

ont décidé de diversifier l’offre de service de leur entreprise, afin d’augmenter sa

compétitivité sur le marché des bâtiments usinés.

CONSTRUCTION

UNIBEC

De beaux contrats

pour 2007

Marcel H U G U ET

construction de garage».

Depuis 1993, Maisons Orford

s’est bâti une notoriété intéressante

dans le domaine de la

construction en usine de chalets,

de maisons de ville et de

campagne et de petits bâtiments

commerciaux. En novembre

2006, Jocelyn et Renelle Anctil

s’en sont porté acquéreurs. Steve

St-Hilaire s’est joint à l’équipe

en décembre.

Construction Unibec, de Dolbeau-Mistassini, a

le vent dans les voiles. Deux contrats totalisant

16,5 M $ en peu de temps et peut-être un

troisième avant la fin de l’année.

Installation à la grue d’une maison usinée

Voilà ce qui ressort d’une

brève entrevue téléphonique

avec le nouveau directeur

général de l’entreprise, Steve St-

Hilaire. «De un, nous allons offrir

des murs en panneaux usinés

pour ceux qui ont des modèles

de construction qui ne permettent

pas l’utilisation des modules,

qu’ils n’ont pas l’espace nécessaire

pour laisser passer la machinerie

ou pour toute autre raison»,

précise Steve St-Hilaire. «Cela

nous permettra aussi d’être beaucoup

plus compétitif dans des

projets d’agrandissement ou de

Une collaboration

qui se traduit par une réussite

3075, Route Trans-Canadienne, Pointe-Claire (Québec) H9R 1B4

Tél.: 514 694-5855 - Téléc.: 514 694-4423

www.kaycan.com

[ ]

L’ENTREPRISE VIENT D’OBTENIR

LA MENTION PLATINE

DE QUALITÉ HABITATION

MA07108

Depuis, les trois actionnaires ont

entrepris de moderniser l’usine

et de mettre en place un plan de

développement qui devrait permettre

à l’entreprise de se démarquer

encore plus sur le marché

québécois, d’autant plus que

l’entreprise vient d’obtenir la

plus haute mention de Qualité

Habitation, soit la mention Platine,

que seulement 9% des entrepreneurs

réussissent à obtenir.

«Nous avons réussi à obtenir

d’excellentes conditions sur le

prix des matières premières, de

sorte que nous sommes en mesure

d’offrir de meilleurs prix à

notre clientèle», conclut Steve

St-Hilaire.

Maisons Orford

60, rue Principale

Eastman (Qc)

J0E 1P0

Tél.: 450 297-0677

Téléc.: 450 297-0766

www.maisonsorford.com

Marlène Gaudreault, actionnaire, Véronique Truchon, adjointe administrative,

Julie Aubé, contrôleur, Alain Rousseau, contremaître, Ghislain Lamothe, directeur

général, Yannick Pronovost, gestionnaire et Pierre Thibeault, contremaître

Marcel H U G U ET

En effet, au moment de l’entrevue,

Yannick Pronovost

avait peine à cacher sa fierté

d’avoir obtenu le contrat de

mise aux normes du centre hospitalier

de Dolbeau-Mistassini.

Sa soumission s’élevait à 12,

867M$, alors que le budget

alloué par le ministère de la

Santé et des Services sociaux

s’élevait à 14,421M$. «C’est

notre plus beau contrat», dit-il.

Le deuxième concerne l’agrandissement

d’un édifice gouvernemental

à Québec. Un

contrat de 3,6M$. Yannick

Pronovost espère également

décrocher le contrat de la salle

de spectacles, qui sera octroyé

au cours de l’été.

Yannick Pronovost a appris les

rudiments de la construction

dans l’entreprise fondée par son

père, Ghyslain Lamothe, en

1998. Unibec a développé une

solide expertise dans la construction

d’immeubles commerciaux,

industriels et institutionnels.

Une de ses belles réalisations:

le Manoir 5 Saisons à

Dolbeau, au coût de 5,4M$.

«Ce qui fait notre force, c’est

que nous faisons tout: les coffrages,

le béton, les structures, la

pose de l’amiante, les murs et

les plafonds», précise Yannick

Pronovost, diplômé en technologie

de l’architecture et en génie

civil. «Il n’y a que la mécanique,

la plomberie et l’électricité

que nous confions à la soustraitance.

Et encore là, nous faisons

affaire avec des équipes

dont nous connaissons bien la

compétence».

Construction Unibec

1041, des Peupliers, C.P. 72

Dolbeau-Mistassini

(Qc) G8L 2P9

Tél.: 418 276-4140

Téléc.: 418 276-9596

MA07014

MA07013

MA07048


Mai 2007 Équipements de Levage BOIS BRIAN D B49

COH UNE DIMENSION INTERNATIONALE

COH est le plus important concepteur et fabricant d’appareils de levage électromécaniques industriels au Canada.

CMAA (Crane Manufacturing

Association of America). «Nous

avons été acceptés à l’unanimité

il y a quelques jours et nous

le monde avec des usines en

Asie et en Europe notamment,

ce qui lui procure une dimension

internationale.

[ ]

LE CHIFFRE D’AFFAIRES DE

L’ENTREPRISE EST EN

BONNE VOIE D’ATTEINDRE

LES 50 M $ EN 2007

en sommes très fiers», précise

Mike Bouthiette.

COH est également associée

au groupe français Reel, l’un

des plus grands fabricants

d’équipements de levage dans

COH

801, boul. Curé-Boivin

Boisbriand (Qc) J7G 2J2

Tél.: 450 430-6500

Téléc.: 450 430-6611

www.coh.ca

Toute l’équipe de COH, de l’usine de Boisbriand

Marcel H U G U ET

Des appareils utilisés notamment

dans les acié-

«

ries, les alumineries, l’industrie

automobile, les cimenteries, les

secteurs de l’hydroélectricité et

de l’énergie, l’aéroportuaire, les

papetières et l’industrie des chariots

de transfert.

«Contrairement à nos compétiteurs,

nous fabriquons des appareils

sur mesure de très haute

précision», affirme Mike Bouthiette,

président et actionnaire de

cette entreprise fondée en 1969.

L’entreprise, dont le chiffre

d’affaires est en bonne voie

d’atteindre les 50M$ en 2007,

est en mode d’expansion partout

en Amérique du Nord en

ce moment. Tout récemment,

elle a fait l’acquisition de

deux usines, ce qui porte à

trois le nombre de ses usines

et à 300 le nombre de ses employés

au Canada.

« Nous fabriquons aussi des

vannes pour les barrages hydroélectriques»,

ajoute Mike Bouthiette.

«En ce moment, nous

sommes en train de fabriquer

les plus grosses vannes jamais

imaginées, pouvant aller jusqu’à

350 tonnes de capacité,

pour le projet Chute-Allard

d’Hydro-Québec».

COH est la seule entreprise canadienne

de son domaine accréditée

à la norme américaine

Earle M. Jorgensen

(Canada) Inc.

Jacques Racicot

Directeur des ventes

1255, Avenue Laplace

St-Vincent-de-Paul

Laval (Qc) H7C 2N6

Téléphone : 450 661-5181

Télécopieur : 450 661-0422

Sans frais : 800 361-0802

180, rue des Grands Lacs

St-Augustin-de-Desmaures

(Qc) G3A 2KI

jracicot@emjmetals.com

www.emjmetals.com

MA07099

MA07041

MA07110

SATISFACTION

GARANTIE

OU ARGENT REMIS

détails au centre

Plus de 70 centres

www.energiecardio.com

CONDITIONNEMENT PHYSIQUE - DANSE AÉROBIQUE

KILO CARDIO - ENTRAÎNEMENT PRIVÉ

2955, St-Martin Ouest (au Centropolis)

(450) 686-4313


MA07098

More magazines by this user
Similar magazines