COMMENT BIEN GÉRER SON CAPITAL DE VIE? - SHEKINA

spcm.org

COMMENT BIEN GÉRER SON CAPITAL DE VIE? - SHEKINA

Comment bien gérer son capital de vie?

Le projet

rieur, nos plaisirs ou dans le rayonnement de nos

activités, de nos réalisations? Sommes-nous les

acteurs, les observateurs ou les créateurs du sens de

notre vie? Existe-t-il une autre dimension après la

mort?

Dans les siècles qui nous ont précédés, ces interrogations

ont suscité d’importantes recherches.

Pour trouver la porte qui leur permettrait d'entrer

RELIGIONS, CULTURES

ET PHILOSOPHIES

L'hindouisme (brahmanisme) accorde une âme immortelle

aux hommes et aux animaux. Ils renaissent dans différents

corps jusqu'à ce que l'âme se fonde dans l'absolu;

ainsi chaque action a ses conséquences, mais les différences

sociales sont considérées comme acceptables.

Le bouddhisme enseigne que les désirs sont source de

souffrances. L'homme se libère de ses maux en faisant taire

ses désirs dans l'espoir de stopper le cycle lancinant des

réincarnations.

Le confucianisme croit en la bonté de l'homme et en l'harmonie

d'un monde composé du délicat équilibre du bien et

du mal.

L’animisme considère que l’environnement matériel et

animal est habité par des présences spirituelles.

L'hédonisme vient du grec (hêdonê, plaisir). Pour cette

philosophie, le but et le principe de la vie sont le plaisir.

L'existentialisme privilégie les réalités humaines vécues.

«L’existence précède l’essence» affirme J.-P. Sartre. Cela

signifie que l’homme n’est pas prédéterminé mais, au

contraire, qu’il crée sa vie. En conséquence, il est responsable

de ce qu’il fait puisqu’il choisit sa manière d’être et

d’agir.

Le postexistentialisme considère que l’essence de l’homme

ne peut être cherchée dans son vécu, mais dans son être.

14

More magazines by this user
Similar magazines