COMMENT BIEN GÉRER SON CAPITAL DE VIE? - SHEKINA

spcm.org

COMMENT BIEN GÉRER SON CAPITAL DE VIE? - SHEKINA

Comment bien gérer son capital de vie?

La force

Rencontre avec Jésus

«Comme Jésus se mettait en chemin, un homme accourut et

se jetant à genoux devant lui, il lui demanda: Bon Maître,

que dois-je faire pour hériter la vie éternelle? Jésus lui dit:

Pourquoi m'appelles-tu bon? Personne n'est bon, si ce n'est

Dieu seul. Tu connais les commandements: ne commets

pas de meurtres; ne commets pas d'adultère; ne commets

pas de vol; ne dis pas de faux témoignage; ne fais de tort à

personne; honore ton père et ta mère. Il lui répondit:

Maître, j'ai observé tout cela dès ma jeunesse. Jésus,

l'ayant regardé, l'aima, puis il lui dit: il te manque une

chose, va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres et

tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens et suis-moi. Mais

lui s'assombrit à ces paroles et s'en alla tout triste, car il

avait de grands biens.»

(Marc 10:17-22, cf. Luc 18:18-30)

A première vue, le jeune homme semble en pleine

santé à tous les niveaux de sa vie: il a résolu les

problèmes matériels et religieux de son existence.

Dans cette étendue de quiétude... seul un petit îlot le

nargue: l'incertitude de la vie éternelle.

Face à cet homme, le regard de Jésus ne s'arrête

pas à la considération des vêtements et de l'apparence:

il contemple l'homme tout entier, dans un regard

plein de compassion: «Jésus, l'ayant regardé, l'aima».

L'acuité divine et attentive de Jésus utilise le

commandement suprême pour faire une radiographie

de l'état intérieur du cœur, de l'âme et des pensées

de cet homme. Le jeune homme sait les commandements

divins. Son cœur veut suivre la volonté

de Dieu, son âme désire le servir, et ses pensées

poursuivent des ambitions justes.

Mais pour entrer réellement dans l'application de

l'amour, il lui manque encore une étape.

D'où cette parole: «Il te manque une chose...

vends et donne.»

128

More magazines by this user
Similar magazines