COMMENT BIEN GÉRER SON CAPITAL DE VIE? - SHEKINA

spcm.org

COMMENT BIEN GÉRER SON CAPITAL DE VIE? - SHEKINA

Comment bien gérer son capital de vie?

La force

En remplissant la courbe de notre capital «temps

de vie», nous avons eu l’occasion de prendre

conscience que notre capital de vie s’inscrit dans

un cadre temporel qui varie fortement avec l’âge.

«Tous les humains

sont comme l'herbe,

et toute leur gloire

comme la fleur des

champs; l'herbe

sèche et la fleur

tombe...»

(Esaie 40:6, 7a)

«Jeune homme...

souviens-toi de ton

créateur pendant les

jours de ta jeunesse,

avant que les jours

mauvais arrivent et

que les années s'approchent

où tu diras:

Je n'y prends point

de plaisir.»

(Ecclésiaste 12:1, 3)

Pour l'enfant, qui a toute la vie devant lui, la longueur

de sa vie lui semble infinie; c'est le temps de

la croissance, du développement et des apprentissages.

Le capital et les capacités augmentent.

A vingt ans, c'est le temps des défis et des entreprises,

l'horizon est encore bien ouvert et nous pensons

souvent que nous avons vraiment le temps de

faire les choses.

A quarante ans, la conception du temps change,

car c'est souvent à cette période que nous arrivons

en haut de la colline et découvrons, surpris, que le

chemin ne monte plus. Les performances physiques

baissent de façon perceptible et annoncent

déjà le déclin de la vieillesse. Il est de fait courant

que les hommes et les femmes passent à cette

période de leur vie par une crise existentielle.

Après soixante ans, la pente devient glissante et

nous fait comprendre que les moments importants

sont derrière nous.

Ensuite, la perception est différente. Notre vie

qui a perdu son éclat devient fragile. Chaque jour

140