COMMENT BIEN GÉRER SON CAPITAL DE VIE? - SHEKINA

spcm.org

COMMENT BIEN GÉRER SON CAPITAL DE VIE? - SHEKINA

Comment bien gérer son capital de vie?

Vivre l’écoute

«Il (Dieu) l'a trouvé dans une contrée déserte, dans une

solitude aux effroyables hurlements; Il l'a entouré, il en a

pris soin, Il l'a gardé comme la prunelle de son œil.»

(Deutéronome 32:10)

En traçant schématiquement cette libération,

nous remarquons qu'elle s'inscrit dans un mouvement

dynamique passant de l'esclavage à la dignité.

Plus tard, le peuple libéré de l'Egypte entendra

cette parole:

«Je suis l'Eternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays

d’Egypte, de la maison de servitude...»

(Exode 20:2)

Dans le sens où «Tu étais dans une existence au

cycle fermé sur le monde, désormais je t'ouvre un

chemin de liberté pour vivre ta vraie dignité; celle

d'une communion avec moi.»

Cette parole prendra toute sa signification dans

le pèlerinage du désert, où, hors du monde, et nourri

gratuitement, le peuple aura le privilège d'écouter

et de servir Dieu.

Comme le montrent ces événements de l'Exode,

le passage de l'esclavage à la disponibilité de l'écoute

est au cœur du projet que Dieu nous réserve.

Pour perpétuer la portée du message contenu

dans cette extraordinaire libération, deux signes

symboliques seront inscrits dans l'histoire juive.

1. Le signe du sang

– Le premier signe marque l'année, c'est la fête de

la Pâque. Par le repas du pain sans levain et le

sacrifice de l'agneau, elle illustre la grâce spirituelle

que Dieu a accordée à son peuple en

ouvrant devant lui un chemin de libération.

169

More magazines by this user
Similar magazines