COMMENT BIEN GÉRER SON CAPITAL DE VIE? - SHEKINA

spcm.org

COMMENT BIEN GÉRER SON CAPITAL DE VIE? - SHEKINA

Comment bien gérer son capital de vie?

Lectures

L'objectif de cette adversité est de nous maintenir

dans la faiblesse et le découragement. Car, pour le

monde des ténèbres, il est bien sûr préférable qu'un

chrétien soit faible et démuni, plutôt que solide et

plein de foi. Sur le plan personnel, il est important

de ne pas ignorer cette volonté qui cherche à faire

perdre courage, comme les Juifs qui disaient:

«Nous ne pourrons pas bâtir la muraille.» (4:10)

Ainsi, lorsque nous voulons progresser avec

Dieu et résoudre les problèmes de nos vies, nous

sommes confrontés au doute, au découragement, à

la crainte de retomber, etc. Ces sentiments qui

jaillissent de notre âme ont une origine spirituelle

et ils doivent être combattus. Pour comprendre les

manières d'exercer ce combat spirituel, observons

les trois stratégies utilisées par les bâtisseurs.

*

Cette attitude rejoint

celle de David face à

Goliath, le géant

menaçant. Il considère

que le territoire

sur lequel se tient cet

ennemi appartient au

Dieu d'Israël

(I Samuel 17)

1. Prise de position spirituelle

«Dieu donnera le succès... nous serviteurs... nous nous

lèverons et nous bâtirons; mais vous, vous n'avez ni part,

ni droit, ni souvenir dans Jérusalem.»

(Néhémie 2:20)

A l'écoute des paroles ennemies, les bâtisseurs

affirment leur foi et leur confiance en Dieu. Le territoire

sur lequel ils travaillent lui appartient.

Pour cette raison, Dieu conduira la reconstruction

et les ennemis seront mis dehors*.

En suivant cette stratégie, je peux répondre aux

épreuves et au découragement qui m'assaillent en

proclamant mon appartenance au Dieu vivant.

Cette démarche abordée dans le chapitre sur la pensée

consiste à répondre aux mensonges et aux

accusations que Satan distille dans mon âme. Car,

pour m'accuser et me décourager, le diable utilise

193

More magazines by this user
Similar magazines