COMMENT BIEN GÉRER SON CAPITAL DE VIE? - SHEKINA

spcm.org

COMMENT BIEN GÉRER SON CAPITAL DE VIE? - SHEKINA

Le cœur Comment bien gérer son capital de vie ?

est condamné à mourir de faim. Mais malgré les

propositions de Satan, Jésus reste confiant dans

l'amour de son Père. Cette confiance dans la bienveillance

divine est bien placée, quelques versets

plus tard, des anges le nourrissent avec un repas

certainement somptueux.

Ces exemples bibliques nous conduisent à examiner

de quelle manière Satan agit dans notre

propre vie. Car quel que soit notre âge ou notre foi,

Satan s'emploie à nous chuchoter habilement que

nous sommes abandonnés.

Pour mesurer notre degré de contamination,

nous pouvons essayer d'imaginer les paroles, ou la

note d'évaluation, que Dieu nous donnerait si nous

nous trouvions en face de lui. Que nous dirait-il? Et

qu'inscrirait-il sur notre carnet personnel? Si nous

faisons cet exercice honnêtement, nous pouvons

découvrir que nous prêtons souvent à Dieu des sentiments

inamicaux, voire méchants.

Peut-être qu'au fond de nous, l'image de Dieu

est celle d'un père autoritaire insensible, d'un

vieillard inaccessible, d'un maître jaugeant

continuellement nos capacités, d'un policier prêt à

mettre la main sur nous pour quelques bêtises...

Bref, chacune de ces images inscrites dans notre

cœur nous conduit à nous écarter prudemment de

lui. Exactement comme Adam et Eve qui avaient

une «trouille bleue» du Dieu d'amour!

«Mais l'Eternel Dieu appela l'homme et lui dit: Où es-tu?

Il répondit: J'ai entendu ta voix dans le jardin, et j'ai eu

peur, parce que je suis nu, et je me suis caché.»

(Genèse 3:9-10)

Ce sont les mêmes mécanismes qui s'exercent

aujourd'hui dans notre vie quotidienne. Ils nous

conduisent à douter que nous sommes aimés de

41

More magazines by this user
Similar magazines