La puissance d'En Haut - Mission Chrétienne Globale

spcm.org

La puissance d'En Haut - Mission Chrétienne Globale

22 ♦

affaires, à voyager, à prendre soin d’enfants, à gouverner un

Etat, ou à tout autre tâche, toute notre vie et toute l’influence que

nous exerçons doivent être saturées de cette puissance. Christ

a dit : “Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de

son sein” (Jean 7 :38). Cela signifie que celui qui croit exercera

une influence chrétienne, c’est-à-dire une influence procédant

de Christ et possédant un élément de puissance capable d’imprimer

la vérité de Christ dans le cœur des hommes.

Le grand besoin de l’Eglise actuellement est, en tout

premier lieu, de comprendre clairement que cette mission de

convertir le monde a été donnée à chacun des disciples de Christ.

Ce disciple doit en faire la tâche de sa vie. Je crains de devoir dire

que la grande masse de ceux qui font profession de foi chrétienne

semblent n’avoir jamais été touchés par cette vérité. Ils laissent

aux ministères la tâche de sauver les âmes.

L’Eglise a également grand besoin d’être convaincue de la

nécessité, pour chaque chrétien, d’être revêtu de ce revêtement

de puissance. De nombreux chrétiens supposent que cette

puissance est réservée spécialement et uniquement à ceux qui

sont appelés à consacrer leur vie à prêcher l’Evangile. Ils ne

comprennent pas que tous les chrétiens sont appelés à prêcher

l’Evangile, et que la vie tout entière de chaque chrétien doit être

une proclamation de la bonne nouvelle.

L’Eglise a aussi besoin d’une foi sincère dans la promesse

de ce revêtement de puissance. Un grand nombre de chrétiens,

et même de ministères, semblent douter que cette promesse soit

pour toute l’Eglise et pour chaque chrétien. Par conséquent, ils

n’ont aucune foi pour se saisir de cette promesse. Si elle n’est pas

pour tous, ils ne savent pas pour qui elle peut être. Bien entendu,

ils ne peuvent donc pas s’en saisir par la foi.

L’Eglise a enfin besoin de persévérance pour attendre de

Dieu ce que les Ecritures nous demandent de recevoir. Les

chrétiens se lassent avant d’avoir reçu la promesse. Le revêtement

de puissance n’est donc pas reçu. Des multitudes semblent

se satisfaire de l’espérance personnelle en la vie éternelle.

Ils ne sont jamais prêts à régler une fois pour toutes la question

de leur propre salut, en se confiant entièrement en Christ. Ils ne

sont pas prêts à accepter la grande mission de travailler pour le

salut des autres. Leur foi est si faible qu’ils ne règlent pas

définitivement la question de leur propre salut en s’en remettant

à Jésus-Christ. Je me suis rendu compte que même certains

More magazines by this user
Similar magazines