La puissance d'En Haut - Mission Chrétienne Globale

spcm.org

La puissance d'En Haut - Mission Chrétienne Globale

92 ♦

nature et la Bible. Les limites de cet article ne me permettent pas

de citer la Bible pour appuyer mon argument.

4. Comment un pécheur peut obtenir cette justice.

Un pécheur est un être moral, c’est-à-dire libre. Mais c’est

un être moral égoïste. Puisqu’il est égoïste, il ne peut donc faire

que des efforts égoïstes pour devenir juste. L’égoïsme peut être

défini comme un engagement volontaire à se satisfaire personnellement.

Tant qu’un individu est ainsi engagé à se satisfaire

personnellement, il est incapable de la moindre action juste. Le

seul acte juste que puisse accomplir un pécheur non régénéré

est de changer son cœur, ou de modifier l’objectif ultime qu’il

recherche. Sinon, il peut obéir en apparence à la lettre de la loi

de Dieu, mais cela ne constitue pas la justice véritable. Il peut

faire beaucoup de choses ou avoir beaucoup de pensées qu’il

considère comme faisant partie de l’expérience chrétienne, mais

cela ne constitue pas la justice véritable. Sa vie peut être jugée

en apparence comme parfaitement morale ou religieuse, même

si son cœur n’est pas changé. Mais il fait tout cela pour des

raisons égoïstes. Cela ne constitue pas la justice véritable.

Je le répète, le premier acte juste d’un pécheur doit être de

changer son cœur. S’il voulait changer son cœur pour une raison

égoïste, ce serait encore de l’égoïsme, car un vrai changement de

cœur implique de renoncer à tout égoïsme.

Comment donc un pécheur peut-il changer son cœur pour

atteindre la justice ? Ma réponse est la suivante : il doit comprendre

le caractère et les exigences de Dieu. Cette compréhension

doit le pousser à renoncer à son esprit égoïste pour se

mettre en harmonie avec Dieu. Mais, pour cela, le pécheur doit

absolument être illuminé par le Saint-Esprit. C’est la Bible qui

révèle cette vérité, et c’est la conscience humaine qui l’atteste.

Un pécheur ne peut atteindre la justice qu’en étant enseigné et

inspiré par le Saint-Esprit.

Pour passer du péché à la justice, il faut donc les éléments

suivants :

1. Il faut la foi, c’est-à-dire la confiance en Dieu. Sans cette

confiance, le pécheur ne peut pas être convaincu qu’il doit

changer son cœur, renoncer à lui-même, et entrer en communion

avec Dieu.

2. Il faut la repentance. Par repentance, je veux dire un

changement d’état d’esprit, qui consiste pour le pécheur à ne

More magazines by this user
Similar magazines