Le meilleur de la terre

editions.tondeur.be

Le meilleur de la terre

CARRELAGES

Le meilleur de la terre

La céramique, tirant son nom du grec keramon qui signifie “argile”,

est le fruit d’une étroite relation entre la terre et le savoir-faire

millénaire de l’homme. La terre fournit les argiles et l’homme par sa

technique le transcende. Proche parente de la pierre par ses origines

telluriques, la céramique le devient aussi par son esthétique. De

nouveaux procédés de fabrication permettent en effet la création de

grès cérames ou de faïences capables d’imiter les teintes particulières

de certaines pierres naturelles mais aussi la texture et les

irrégularités qui les caractérisent. Cette vogue de revêtements

céramiques est aujourd’hui très tendance et permet de cumuler une

esthétique proche de la pierre avec les avantages pratiques de la

céramique. Cette tendance très actuelle, largement évoquée à travers

ces pages, ne doit cependant pas nous faire oublier que la céramique

se décline également dans une extraordinaire diversité de teintes et

de motifs, sans pareille dans le domaine des revêtements de sol et de

murs.

Le carrelage qui habille le sol de ce

séjour revêt l’aspect velouté d’une

authentique pierre naturelle. Il s’agit

en réalité de carreaux en céramique de

type Baltimore Imitation. Si l’illusion

semble réussie, l’entretien de ce sol

s’avère en outre d’une extrême

simplicité. Ces carreaux de grande

dimension sont disponibles en trois

formats: 45 x 45 cm, 60 x 60 cm et 30

x 60 cm.

Réalisation: STONE CREATION

52


1

3

2

4

1. Très représentatif des

carrelages structurés,

imitation pierre naturelle,

particulièrement prisés pour leurs

qualités esthétiques autant que

techniques, ce revêtement de sol

en grès cérame met en œuvre un

assemblage régulier de grands

carreaux à bords rectifiés (44,2 x

44,2 cm ou 45 x 45 cm en version

non rectifiée). Son procédé de

fabrication permet de reconstituer

l’effet particulier d’une pierre

bleue en finition adoucie gris

clair. Les carreaux, teintés dans la

masse, sont extrêmement

résistants. Ils se déclinent

également en petits carreaux de

15 x 15 cm, en format

rectangulaire rectifié ou non (30 x

60 cm ou 29,6 x 59,4 cm) et en

plinthe (10 x 45 cm).

Modèle “Kronostyl” dans la

collection “Borgogna Arredo” de

Kronos ceramiche chez Vilvordit

54


2. Afin de coordonner le sol

avec la pierre bleue utilisée

pour la tablette des lavabos, on a

posé ici un carrelage en

céramique qui imite cette pierre

en finition satinée. L’effet

esthétique est assuré et

l’entretien grandement facilité.

Les carreaux mis en œuvre (45 x

45 cm) sont également

disponibles en version rectifiée.

Dans ce cas, les bords sont

découpés de manière stricte et

rectiligne permettant une pose à

joints très fins, afin d’accentuer la

similitude avec la pierre bleue.

Modèle “Lap” de Sentesi

Réalisation: Aqua Bathrooms

3. Comme la véritable pierre

bleue dont il s’inspire, ce

carrelage de sol en céramique est

particulièrement décoratif et se

marie idéalement avec le mobilier

sobre et clair de cette cuisine

contemporaine. Les carreaux

utilisés (45 x 45 cm) se

contentent d’un entretien

traditionnel à l’eau additionnée

de détergent.

Réalisation: SERRY

4. Les carreaux en céramique

qui habillent le sol de cette

luxueuse véranda imitent à s’y

méprendre la véritable pierre

bleue, par ailleurs utilisée pour le

revêtement mural. Ces carreaux

d’une épaisseur de 1,4 cm ont un

format de 44,2 x 44,2 cm.

Modèle “Blue Stone Lapata” de

Cotto d’Este

Réalisation: Heirwegh

55


56

1&2. Composée exclusivement de

dalles rectangulaires (30 x

60 cm) et de bandes longues et

étroites (10 x 60 pour le séjour et

5 x 60 cm pour le mur de la salle

de bains) cette gamme de

carrelage en céramique (bords

rectifiés) permet de créer des

compositions originales. Sa

surface d’un gris mat satiné

rappelle par ses nuances

certaines pierres naturelles

comme la pierre du Jura ou le

marbre portugais Azul Cascaïs.

Les compositions peuvent s’orner

d’incrustations sous forme de

petits blocs proposés en divers

matériaux (ici l’inox) et diverses

teintes de verre.

Modèle Milano dans la collection

“Up Town” de Viva Ceramica chez

Impermo

3. Décliné ici dans une tonalité

gris noir imitant une pierre

naturelle semi-adoucie, ce

carrelage en céramique met en

relief la profondeur et l’intensité

de la couleur foncée pour créer

un intérieur moderne. Disponibles

en deux types de surfaces (mate

ou rodée) et en trois teintes

différentes, les carreaux

présentent des bords

parfaitement rectifiés permettant

une pose sans jointoiement, à la

manière d’une pierre naturelle.

S’agissant de grès cérame teinté

dans la masse, ce carrelage est

donc inaltérable, même dans les

endroits de passage intense ou à

risque. Il est également antitache,

anti-glisse, hydrofuge et

facile à nettoyer. Disponible en

45 x 45, 30 x 60, 60 x 60 cm,

plinthe, nez de marche ainsi que

différents listels et ornements

d’incrustation en métal, en grès

ou en verre coloré.

Collection “Stonehenge”, teinte

Grafite de Lea Ceramiche chez

Gavra

4. Par son effet visuel quasi

métallique dont la surface

évoque aussi la pierre naturelle,

ce carrelage mural en grès émaillé

contribue à l’extrême modernité

de cette cuisine. Il se présente en

carreaux rectifiés de 44,5 x 44,5

cm, incisés en quadrillage régulier

de manière à imiter un

assemblage mosaïque. Non

poreux comme tous les grès

cérames, ce carrelage offre

l’avantage d’un entretien aisé. La

collection qu’il représente est

constituée de plusieurs autres

formats, rectifiés ou non, mais

aussi de pièces décoratives

spéciales telles que marche

d’escalier, frises ornementales,

listels, plinthes et incrustations

en métal ou en verre. Le listel en

métal (2 x 44,5 cm) qui divise le

revêtement mural est également

issu de cette même collection.

Modèle Steel Metal dans la

collection “trendgres” de Islatiles

chez Carimar

5. De la cuisine au salon, on

profite largement dans cette

habitation d’un carrelage en

céramique dont l’aspect et la

teinte grise évoquent la pierre

bleue en finition meulée. Afin de

se rapprocher au mieux de la

pierre naturelle, les carreaux

utilisés sont rectifiés au niveau

des bords (technologie de

pointe), ce qui permet de

diminuer l’épaisseur des joints.

Ils se présentent dès lors dans un

format de 44,2 x 44,2 cm pour

une épaisseur de 14 mm. Ils sont

également disponibles dans un

format supérieur, à savoir 59,4 x

59,4 cm, également rectifiés.

Carrelage “Blue Stone”

Réalisation: SERRY


1

2

3 4

5

57


1&2. D’une sobriété toute

contemporaine, cette

cuisine se distingue néanmoins

par la flamboyance et la richesse

décorative du granit utilisé pour

les tablettes et les plans de travail

surmontant le mobilier. Il s’agit

d’un granit africain Rojo Marnix

en finition polie. Son entretien

avec un produit spécifique

(Lithofin) permet de préserver

tout son éclat au fil des années.

Le carrelage au sol en revanche se

veut des plus discrets avec ses

carreaux clairs d’une parfaite

régularité (“Gilberto beige” 40 x

40 cm). Egalement disponibles en

format 30 x 60 cm, en finitions

mate ou brillante, ces carreaux en

céramique imitant la pierre

blanche sont également conçus

pour un usage extérieur en

terrasse.

Réalisation: STONE CREATION

3 à 5. Très classique et

parfaitement adapté à cet

intérieur, le carrelage au sol en

céramique non émaillée offre un

aspect très naturel qui rappelle la

pierre blanche. Le décor est

imprégné dans la masse, ce qui

confère aussi aux carreaux une

excellente résistance à l’usure et

aux taches mais aussi une grande

facilité d’entretien. Choisis dans

une gamme riche de 10 variantes

de teintes, ces carreaux beiges de

40 x 40 cm sont également

disponibles en finition polie.

Réalisation: BOUWCENTER DILS

1

2

3

4 5

58


1. Le carrelage de ce séjour

contemporain imite le marbre

Crema Marfil. Il s’agit cependant

de carreaux à bords rectifiés en

céramique beige (44,2 x 44,2 cm)

dont le procédé pointu de

fabrication permet d’imiter la

pierre naturelle. Présentés ici

dans leur version satinée

(Satinata), ces carreaux se

déclinent également en version

polie (Lucidata) ou marbre vieilli

(Anticata), dans ce dernier cas

avec des bords non rectifiés.

Autre format disponible :

60 x 60 cm.

Carrelage “ Ivorystone ” en

version Satinata chez SERRY

2. Imitant la pierre blanche de

Bourgogne jusque dans les

irrégularités de sa structure, ce

carrelage en grès cérame émaillé

se décline en différents formats

pour habiller le sol et les murs de

cette salle de bains au design très

contemporain. Au sol, les

carreaux (44,2 x 44,2 cm) ont ici

des bords rectifiés. Ils se

déclinent également en version

non rectifiée (45 x 45 cm) et en

deux autres formats plus petits

(30 x 30 et 15 x 15 cm). Le mur est

agrémenté d’un assemblage

régulier de petits carreaux

rectangulaires (5 x 10 cm),

encadré par une plinthe

(8 x 30 cm) et une moulure

supérieure en Inox (5 x 30 cm) et

traversé par un fin listel

également en Inox (1,5 x 30 cm).

Cette gamme de carrelage est

teintée dans la masse et nonporeuse,

ce qui en fait un

revêtement tout indiqué pour la

salle de bains.

Modèle “Fontainebleau” dans la

collection “Borgogna Arredo” de

Kronos ceramiche chez Vilvordit

60


3. Habillant le sol et une partie

du mur de cette salle de

bains très design, le carrelage

beige (modèle Moonlight silk)

imite remarquablement la pierre

blanche. Au mur, le même

carrelage en version noire

(modèle Darkstone silk) joue la

carte des contrastes.

Egalement disponibles en version

grise (modèle Londongrey silk),

ces carreaux en grès cérame

émaillé, d’une épaisseur de 14

mm, sont disponibles en un seul

format (44,2 x 44,2 cm) à bord

rectifié. Cette gamme se complète

de plinthes et de plats de marche

assortis. Extrêmement résistants,

ces carreaux se caractérisent par

une surface douce et soyeuse.

Collection “Instyle” de Cotto

d’Este chez Carimar

4. Réservé à un usage intérieur

pour l’habillage des sols, ce

carrelage de teinte ivoire est issu

d’une gamme en grès émaillé

monocuisson riche de deux

autres tonalités, blanche et

bleutée. Les carreaux, découpés

au format unique de 33,3 x 33,3

cm, sont agrémentés d’éléments

de frise qui permettent de créer

des effets décoratifs. Cette

collection s’enrichit en outre

d’une gamme très variée de

carrelages muraux unis et à

motifs destinés à orner la salle de

bains et la cuisine. Ce carrelage

résistant se contente d’un lavage

régulier à l’eau claire,

éventuellement additionnée d’un

peu de détergent, suivi d’un

rinçage.

Collection “mi piaci”, teinte avorio

brillante de Iris Ceramica chez

Schelfhout

5&6. Le sol de cette cuisine est

revêtu d’un carrelage en

céramique dont la surface évoque

la pierre naturelle. Pour accentuer

cette impression, on a utilisé des

carreaux rectangulaires de grande

dimension (30 x 60 cm). En

revanche, le plan de travail est

conçu en granit sombre de type

Jasberg, originaire d’Afrique du

Sud. La tablette, d’une épaisseur

de 3 cm et en finition adoucie,

présente des bords arrondis à

90°. Les éviers en inox sont

intégrés dans le granit, au sein

d’une zone d’égouttage gravée

dans la pierre. Carrelage au sol:

modèle “Domotec Satinado

Neus” de Apavisa

Réalisation: SERRY

1 5

2 3 4 6

2

61


1. Les techniques de fabrication

actuelles des carreaux en

céramique permettent la création

de produits très diversifiés parmi

lesquels une large gamme imitant

la pierre naturelle, très aisée

d’entretien. Telle est l’option qui a

été retenue dans cette salle de

bains où se côtoient un

revêtement de sol (“crema marfil”

de Cerim, dalles de 33 x 66 cm) et

un carrelage mural (“Atrim Nogal”

de Grespania, 30 x 60 cm) en

céramique qui imitent tous deux

la texture du marbre beige Crema

Marfil. Afin d’intégrer à

l’ensemble une touche

décorative, la baignoire est

agrémentée de tablettes en granit

composite (Sonora Light) d’une

épaisseur de 2 cm réalisées sur

mesure, tandis que le mur s’orne

d’une frise en marbre vieilli

(Novelda 42 x 3 cm).

Réalisation: SERRY

2. Alternative séduisante à

certaines pierres naturelles

comme la pierre du Jura dont il

reproduit ici la structure, la

brillance et les multiples nuances,

ce carrelage en céramique se

décline en différents formats (20 x

20, 30 x 30, 60 x 60 et 30 x 60

cm) qui peuvent être combinés à

volonté tant au sol que sur les

murs. Les bords des carreaux sont

rectifiés pour limiter l’épaisseur

des joints et accentuer la

ressemblance avec les carreaux

de pierre naturelle. Leur structure

irrégulière et donc antidérapante

en font un revêtement idéal pour

la salle de bains. Existe aussi en

gris argent. Modèle Doral dans la

collection “Technoquartz” de Lea

Ceramiche chez Impermo

3. Les carreaux en grès cérame

émaillé qui composent la

tablette du lavabo, mais aussi le

revêtement mural et le sol de

cette salle de bains présentent

des bords irréguliers et une

surface érodée qui font

immanquablement penser à du

marbre vieilli. Un procédé de

fabrication particulier permet

d’obtenir une extraordinaire

diversité de sorte que chaque

carreau semble unique. Cette

gamme se décline en trois tons:

blanc (albus), doré (aurum) et

brun (nux), mais aussi dans une

grande variété de formats et

d’accessoires décoratifs. Faciles à

nettoyer, ces carreaux sont

notamment résistants au gel et

aux variations thermiques et

conviennent donc pour un usage

extérieur. Collection “Antique

Marble”, teinte Aurum, de Casa

dolce casa chez Carobel

4. L’agencement de mosaïques

aux teintes coordonnées

(claire avorio et sombre noce) et

l’aspect irrégulier des carreaux en

céramique imitant le marbre vieilli

ont permis de recréer une

atmosphère d’inspiration antique.

Les petits carreaux formant la

mosaïque des murs sont en

réalité préassemblés sur une

trame souple dans une dimension

de 32 x 32 cm afin de faciliter leur

pose. Parfaitement adaptée à un

usage au sein de la salle de

bains, cette gamme aux

dimensions variées (jusqu’à 32 x

32 cm) est également appropriée

pour orner une cuisine d’esprit

campagnard. Collection

“Mosaico” de Lea Ceramiche chez

Impermo

1

2

3

4

5

6

62


5. Cette réalisation qui associe

des carreaux de formats

différents dans une pose à joints

larges est représentative d’une

riche gamme de céramiques

teintées dans la masse

comportant huit formats

différents et une grande variété

de décors et moulures. Par leur

forme volontairement irrégulière,

leur surface en relief évoquant la

pierre de Bourgogne et

l’intégration de motifs qui

semblent s’estomper sous le

poids des ans, ces carreaux

reproduisent le charme

authentique de la pierre naturelle

ou du marbre vieilli. Mais leurs

propriétés mécaniques sont celles

de tous les grès cérame, d’où un

entretien aisé et une excellente

résistance au gel et aux

agressions les plus courantes,

compatible avec une pose

extérieure. Cette gamme est

disponible en teinte Ambra

(imitation du marbre italien Rosso

Verona), Beige, Bianco, Gold ou

comme ici Noce. Collection

“Durango” de Cerdomus chez

Vilvordit

6. Caractérisée par de

nombreuses tonalités beiges,

vertes, grises et brunes, cette

gamme de carreaux en grès

cérame émaillé est directement

inspirée de la nature à laquelle

elle emprunte la richesse des

coloris et les structures de la

pierre. Divers formats disponibles

ou panneau mosaïque

préassemblé de 31,85 x 31,85 cm.

Collection “Flagstone” de Casa

dolce casa chez Carobel


1 2

3

4

1&2. L’association de différents

matériaux comme le bois, la

pierre naturelle et la céramique

déterminent le caractère de cette

salle de bains. Le carrelage mural

d’origine espagnole, fabriqué à la

main (Historica) est constitué

d’un mélange de petits carreaux

en céramique blancs et beiges (13

x 13 cm). Cette alternance de

teintes et le caractère irrégulier

de ces carreaux, dû à une

fabrication artisanale à la main,

contribuent au charme de

l’ensemble. La tablette des

lavabos est en granit noir Nero

Assoluto Zimbabwe. Sa finition

est polie et son entretien

relativement simple (produit

spécifique Lithofin).

Réalisation: STONE CREATION

3. Dans cette cuisine, les

carreaux de sol en céramique

gris sont combinés avec des

cabochons blancs en authentique

marbre de Carrare. Ces carreaux

de 45 x 45 cm, d’origine italienne

(marque San Viaggio), sont

également disponibles en teinte

beige. Au mur, en partie basse, on

a appliqué des carreaux

rectangulaires de style “Métro”

(10 x 20 cm) de teinte ivoire. Ces

carreaux en céramique au charme

un peu rétro (format: 7,5 x 15 cm)

existent également dans d’autres

couleurs. Réalisation: Vroman

4. Collection “Flagstone” de

Casa dolce casa chez Carobel

Voir aussi page 63, commentaires

de la photo 6

64


tendances

1. Les différents carrelages qui

habillent cette salle de

bains au design original

proviennent tous d’une même

collection qui propose des

éléments décoratifs variés

permettant une infinité de

combinaisons. Ici, les carreaux

muraux blanc mat de 20 x 25 cm

(modèle B.matt) sont ornés de

petits carreaux rectangulaires (6

x 20 cm) de teintes pastel

(modèles frost) formant une

longue bande et de fins listels

aux reflets métalliques (modèle

tekno). La haute plinthe

constituée de carreaux gris en

imitation pierre (modèle rock)

fait office de transition avec les

carreaux du revêtement de sol

(20 x 20 cm, modèle slam).

Collection Brick de Viva

Ceramica chez Impermo

conjugue l’art raffiné de la

mosaïque et la simplicité de

teintes contrastées. Les carreaux

de sol en grès cérame

proviennent d’une gamme qui se

décline en quatre teintes et trois

formats différents (33,3 x 33,3 -

33,3 x 50 - 50 x 50 cm). Au mur,

on a opté pour une mosaïque

blanche et une frise en damier.

Modèles Passivo et Attivo dans la

collection Yin-Yang de Ceramiche

Marazzi chez Carimar

4. L’originalité de cette

composition murale réside

dans le format long et étroit des

carreaux en céramique (8,3 x 40

cm). La création est sobre et

manie les teintes avec un grand

raffinement, à l’image de la

double frise centrale dont la

couleur aigue-marine est assortie

à la tablette en verre du lavabo.

La frise à cabochons qui délimite

le mur en partie basse permet

une transition avec les carreaux

gris du revêtement de sol

(25 x 25 cm).

Modèles St. Tropez dans la

collection Modern Comfort de

Viva Ceramica chez Impermo

2. Très utilisé dans les salles

de bains parce qu’il

symbolise la pureté, la clarté et

l’élégance, le blanc permet aussi

de nombreuses variantes

décoratives lorsqu’il est

combiné avec d’autres éléments

de couleur contrastée. Ici, les

faïences (25 x 35 cm) sont

agrémentées de bordures (10 x

25 cm) au motif strictement

géométrique en noir et blanc

avec cabochons en marbre, et

de listels assortis. Ces carreaux

muraux sont disponibles en

finition de surface lisse

Ceramicplus pour un entretien

facilité. Cette même collection

propose des carreaux de sol

blancs en grès émaillé

parfaitement coordonnés en 25

x 25 ou 33 x 33 cm.

Collection White Classic de

Villeroy & Boch chez Casier

1

2

3

4

3. L’harmonie naissant de

l’association des deux

principes fondamentaux de la

philosophie chinoise, le Yin et le

Yang, à la fois opposés et

complémentaires, se retrouve

dans cette réalisation qui

65


tendances

1. Illustrée par les amusants

personnages féminins de

l’artiste Maddalena Sisto, cette

composition murale met à

l’honneur une collection de

carreaux en céramique où de

fringantes ballerines batifolent

dans un paradis de fleurs et de

plantes exotiques. Cette danse

florale entraîne la salle de bains

dans un univers magique. Outre

les carrelages blancs (Bianco

Extra), 10 motifs sont disponibles

sur fond mat ou brillant en 20 x

20 cm.

Collection Fatine buffe de

Ceramica Bardelli chez Vilvordit

1

2

3

2. A travers cette collection de

carreaux muraux décoratifs,

le designer italien Piero Fornasetti

donne libre cours à son style

intense et bien particulier. Il nous

offre en effet une série de motifs

horoscope qui apportent dans la

cuisine une bouffée de

surréalisme et de mystère.

Disponibles dans un format

classique de 10 x 10 cm, ces

motifs originaux peuvent être

combinés avec des carreaux unis

dans une grande variété de

teintes.

Modèle Lunario del sole de

Ceramica Bardelli chez Vilvordit

3. Les petits carreaux en

céramique (2 x 2 cm) qui

forment cette mosaïque murale

mettent à profit la

complémentarité de leurs quatre

teintes différentes déclinées en

neuf variantes pour former un

décor d’une grande vivacité.

Collés sur un treillis, en feuilles

de 13 x 26 cm, ces carreaux

peuvent aussi être utilisés en

guise de frise. Ils sont ici

parfaitement assortis aux

carrelages de la série “Riflessi &

Riflessi”.

Série Arlecchino de Ceramica

Bardelli chez Vilvordit

66

More magazines by this user
Similar magazines