Arts Premiers - Tajan

tajan.com

Arts Premiers - Tajan

PARIS - MARDI 19 FÉVRIER 2008 - ESPACE TAJAN


ARTS PREMIERS

Art d’Océanie, Art d’Afrique

Art d’Asie du Sud-Est, Art Amérindien

Art Précolombien

Mardi 19 Février 2008 à 14h

Espace Tajan

37, rue des Mathurins 75008 Paris

Exposition

Espace Tajan

37 rue des Mathurins - 75008 Paris - T. +33 1 53 30 30 30

Du Lundi 11 Février au vendredi 15 fevrier de 10h à 18h

Le Lundi 18 Février de 10h à 18h

Responsable de spécialité

Indiana Raffaelli

T : +33 1 53 30 30 87

F : +33 1 53 30 30 69

raffaelli-i@tajan.com

Expert

Hervé Naudy

Cabinet Civilisations

33, Rue Vivienne

75002 Paris

T : +33 6 88 16 74 99

cabinetc@neuf.fr

Commissaire-Priseur habilité

Indiana Raffaelli

La vente est soumise aux conditions générales imprimées en fin de catalogue

TAJAN S.A. Société de Ventes Volontaires de meubles aux enchères publiques - Société Anonyme agréée en date du 7 novembre 2001 sous le n°2001-006. N° RCS Paris B 398 182 295


DU CHAMANISME…

Le chamanisme au sens strict prend sa source dans les sociétés depuis les

origines des religions soit depuis l'époque paléolithique, de l'homme de

Neandertal à l'Homo Sapiens, en passant par l'époque néolithique et le

mégalithisme jusqu'à aujourd'hui à travers les cinq continents.

Ce devin est le symbole de la médiation entre les êtres humains et les esprits

de la surnature. La communauté le reconnaît en tant qu'interprète au cours

d'une transformation migratoire de l'esprit, intercession entre l'homme et la

Nature.

Etre complexe, on prête au chaman les qualités de prêtre, guérisseur, magicien,

sorcier ou medium. Ses attributions, nombreuses et capitales, s'exercent

dans le cadre de sa communauté au cours de rituels bien précis. La communication

du chaman avec les esprits se fait par le biais de danses ou plus

exactement de transes, expressions corporelles associées à un état psychique

très particulier.

Vous découvrirez divers des ces objets en parcourant ce catalogue.


ART D’OCÉANIE


COLLECTION DE M. V.

Collectionneur d'art océanien depuis de nombreuses

années il disperse aujourd'hui la première partie de sa

1

CROCHET À NOURRITURE, MOYEN SÉPIK,

Papouasie Nouvelle Guinée

Bois sculpté, tête avec cauris.

H. 61 CM ; 24 IN

2 000/3 000

Provenance : Wayne Heathcote, Bruxelles.

A hook figure, Middle Sepik River, Papua New Guinea.

2

2

MASQUE IEWA, WOGEO ISLAND, ILES SHOUTEN,

Papouasie Nouvelle Guinée

Préhension sous le menton.

Bois sculpté, pigments rouge et blanc et fibres végétales.

Début XX ème siècle.

H. 42 CM ; 16 1/2 IN

5 000/6 000

Provenance : Galerie Valluet, Paris.

Ancienne collection Pons-Oliviera et Rockefeller.

A Wogeo Island male mask, Schouten Islands, Papua New

Guinea. XX e century.

1

8 Art d’Océanie


4

STATUETTE D'ANCÊTRE MASCULIN, ILE DE VOKÉO,

Papouasie Nouvelle Guinée

Sculpture en bois avec restes de pigments.

H. 45 CM ; 17 3/4 IN

3 000/4 000

Provenance : Galerie Dermigny, Paris.

Ancienne collection australienne.

An ancestral male figure, Vokeo Island, Papua New Guinea.

3

3

CROCHET À NOURRITURE, SÉPIK,

Papouasie Nouvelle Guinée

Bois sculpté, tête avec cauris.

H. 52 CM ; 20 1/2 IN

3 000/4 000

Provenance : Galerie Valluet, Paris.

Ancienne collection de la Duke University Museum of Art.

A hook figure, Sepik River, Papua New Guinea.

4

Art d’Océanie

9


5

MASSUE DE GUERRE,

Nouvelle Bretagne

Rare massue, de part et d'autre de l'arme,

deux têtes stylisées.

Bois sculpté et traces de pigments rouge au

dos.

XIX ème siècle.

L. 131 CM ; 51 3/4 IN

4 000/5 000

Provenance : Ancienne collection Edge Partington,

Grande-Bretagne.

A rare and superb New-Britain club.

6

MASSUE DE GUERRE,

Samoa, Polynésie

Fa' alaufa'i, de type classique dont la tête

est sculptée d'une série de pointes de diamant

disposées de part et d'autre d'une

nervure centrale, évoquant une feuille de

bananier (lau signifie feuille et fa'i banane).

La base possède un reste de fibres de coco

au niveau de la préhension.

Bois sculpté à patine brune.

XIX ème ou XVIII ème siècle.

L. 113 CM ; 44 1/2 IN

1 200/1 500

Bibliographie : Carlier J.E, Archipel Fidji-Tonga-

Samoa, La Polynésie occidentale, voyageurs &

Curieux, Paris 2005.

A Samoa Islands Club, Western Polynesia.

7

MASSUE,

Vanuatu

Extrémité en forme de queue de poisson

rehaussée de gravures évoquant une représentation

anthropozoomorphe. Une massue

de ce type fut collectée par le capitaine

Cook.

Bois sculpté, dragonne en fibres végétales.

XIX ème siècle.

L. 76 CM ; 29 3/4 IN

8

MASSUE TOTOKIA,

ILES FIDJI

Perce-crâne, à tête circulaire ananas, représentant

le fruit du pandanus et s'achevant

en un perce-sternum. Manche cylindrique

terminé par un rehaut.

Bois nokonoko sculpté patiné brun rouge.

(Petits manques à la tête de la massue)

XIX ème siècle.

L. 95 CM ; 37 1/4 IN

800/1 000

Provenance : Vente Christie's, juin 2004.

A Fiji Islands Totokia club, Western Polynesia

9

MASSUE CALI,

Iles Fidji

Arme de forme courbée avec éperon

arrondi.

Bois sculpté à patine brun rouge.

(Petits manques)

XIX ème siècle.

L. 100 CM ; 39 1/4 IN

800/1 000

A Fiji Islands Cali club, Western Polynesia.

10

MASSUE MALEKULA,

Vanuatu

Arme à tête en forme de champignon surmontée

de quatre bulbes circulaires.

Bois dur sculpté Casuarina equisetifolia.

Belle patine d'usage.

L. 100 CM ; 39 1/4 IN

800/1 000

Provenance : Galerie Aethiopia, Paris.

A Vanuatu Malekula club

1 500/2 000

Provenance : Ancienne collection du Docteur

François.

Objet collecté vers 1890.

Référence : Nous pouvons rapprocher cet objet

de celui du fascicule d'A. Mayer « Casse-Têtes ».

An unusual Vanuatu Club.

5

10 Art d’Océanie


7

8

6

9

10

Art d’Océanie 11 11


11

RARE MASSUE DE GUERRE BOTI,

Papouasie Nouvelle Guinée

Décor gravé de figures géométriques sur une face.

Bois de palmier sculpté à ancienne patine.

Vraisemblablement Freshwater Bay.

Début XIX ème siècle.

L. 106 CM ; 41 3/4 IN

1 500/2 000

Provenance : Ancienne collection G. Gowen.

A rare Boti war club, Papua New Guinea.

12

STATUETTE D'ANCÊTRE, BAS SÉPIK,

Papouasie Nouvelle Guinée

Personnage au long nez ramené contre sa poitrine, orné

d'une coiffe et le corps scarifié.

Bois patiné à traces de pigments.

H. 26,5 CM ; 10 1/4 IN

1 000/1 500

Provenance : Vente Cornette de St Cyr, février 2001.

An ancestral figure, Lower Sepik River, Papua New Guinea.

13

13

STATUETTE D'ANCÊTRE, BAS SÉPIK,

Papouasie Nouvelle Guinée

Personnage au long nez orné d'une coiffure et de scarifications.

Sculpture en bois.

H. 31 CM ; 12 1/4 IN

1 500/2 500

Provenance : Galerie Flak, Paris.

An ancestral figure, Lower Sepik River, Papua New Guinea.

14

MASSUE DE COMBAT,

Vanuatu

Arme à la ligne courbée.

Bois sculpté brun rouge.

Milieu - Fin XIX ème siècle.

L. 87 CM ; 34 1/4 IN

500/700

Provenance : Ancienne collection G. Goween.

A Vanuatu courbe club.

12

12 Art d’Océanie


17

MAILLET DE SCULPTEUR, MOYEN SÉPIK,

Papouasie Nouvelle Guinée

Outil se terminant par deux têtes de crocodile sculptées

en bout de manche.

Bois sculpté.

L. 39,5 CM ; 15 1/2 IN

1 200/1 500

Provenance : Collection Heinz Kelm, Allemagne.

Référence : Heinz Kelm, Kunst vom Sepik, éd. Museum für

Völkerkunde, 1996.

A scuplturer's hammer, Middle Sepik River, Papua New Guinea.

15

15

OUTIL DE SCARIFICATION,

Kiribati

Il est percé à deux reprises en son sommet pour la fixation

d'une corde en fibre retenant une dent de requin

aiguisée. La hampe est en forme de bâton de hockey et

présente deux lignes en relief.

Bois sculpté et fibre nouée de deux perles agrémentées

de pendants.

Vers 1880.

L. 24 CM ; 9 1/4 IN

18

MAILLET DE SCULPTEUR, MOYEN SÉPIK,

Papouasie Nouvelle Guinée

Outil se terminant par deux têtes de crocodile sculptées

en bout de manche.

Bois sculpté.

L. 39,5 CM ; 15 1/2 IN

1 200/1 500

Provenance : Collection Heinz Kelm, Allemagne.

Référence : Heinz Kelm, Kunst vom Sepik, éd. Museum für

Völkerkunde, 1996.

A scuplturer's hammer, Middle Sepik River, Papua New Guinea.

2 500/3 000

Provenance : Vente Sotheby's, 2003.

Référence : Deux pièces identiques sont représentées dans

l'ouvrage Edge-Partington, 1890 et dans la collection Oldman.

A Kiribati scaring tool.

16

MASSUE KIAKAVO,

Iles Fidji

Arme de forme courbée avec éperon arrondi.

Bois sculpté, brun rouge.

XIX ème siècle.

L. 100 CM ; 39 1/4 IN

700/800

Provenance :

Blanchet et Associés, 2004.

18

A Fiji Islands Kiakavo club, Western Polynesia.

Art d’Océanie

13


20

MASQUE À IGNAME, ABELAM,

Papouasie Nouvelle Guinée

Masque évoquant une forme de cacatoès,

utilisé pour la fête des ignames et de l'initiation.

Vannerie à rehauts de pigments jaunes, noirs,

rouges et blancs.

H. 40 CM ; 15 3/4 IN

400/450

20

An Abelam mask, Papua New Guinea.

19

PAGAIE CÉRÉMONIELLE, SÉPIK,

Papouasie Nouvelle Guinée

Pagaie ornée de gravures représentant

des requins sur les deux

faces. Au bout du manche sont

sculptées deux têtes humaines

stylisées.

Bois sculpté, décor gravé géométrique.

Début XX ème siècle.

L. 167 CM ; 65 3/4 IN

21

MASQUE À IGNAME, ABELAM,

Papouasie Nouvelle Guinée

Vannerie à rehauts de pigments noirs, ocres,

rouges et blancs.

H. 30 CM ; 11 3/4 IN

300/400

An Abelam mask, Papua New Guinea.

1 500/2 000

Provenance : Museum für Volkerkunde,

Steyler Mission, Sankt Augustin Bei

Bonn. N° inventaire : 71.10.104.

A ceremonial paddle, Sepik, Papua

New Guinea.

19

14 Art d’Océanie


22

RÉCIPIENT, MONTS WASHKUK, MOYEN SÉPIK,

Papouasie Nouvelle Guinée

Récipient pour les cérémonies d'initiation et pour célébrer

la récolte des ignames, dont la forme adopte une

tête à la Picasso, appelée Wassau par le peuple Kwoma.

Terre cuite polychrome, noir de fumée, ocre et kaolin

avec des cheveux humains.

H. 38,5 CM ; 15 1/4 IN

1 000/1 200

Bowl, Middle Sepik River, Washkuk Hills, Papua New Guinea.

23

DEUX BÂTONS À CHAUX, RAMU,

Papouasie Nouvelle Guinée

Provenant de la rivière Ramu, ils sont ornementés de

deux personnages sculptés, debout, les bras le long du

corps. Des incisions dans le bois stylisent la coiffure.

H. 63 CM, 65 CM ; 24 3/4 IN, 25 3/4 IN

3 000/4 000

Provenance : Collection Wayne Heathcote, Bruxelles.

Two lime clubs, Ramu River, Papua New Guinea.

24

COUPE À NOURRITURE, BAS SÉPIK,

Papouasie Nouvelle Guinée

Chaque extrémité est ornée d'une belle tête de crocodile

marin Crocodilus porosus.

Bois sculpté à patine d'usage, couleur brune croûteuse

par endroits.

L. 77 CM ; 30 _ IN

800/1 000

Provenance : Vente Sotheby's, Benett, New York.

Ancienne collection Rockefeller.

A food bowl, Lower Sepik River, Papua New Guinea.

23 23

24

Art d’Océanie

15


25

DAGUE, ABELAM,

Papouasie Nouvelle Guinée

Sculptée d'un personnage debout

symbolisant un ancêtre. Il est surmonté

d'un casoar taillé dans le col

du fémur de cet oiseau.

Os de casoar à belle patine.

(Accident)

L. 35 CM ; 13 3/4 IN

28

DAGUE, ABELAM,

Papouasie Nouvelle Guinée

Décor d'un personnage stylisé.

Os de casoar à restes de pigments.

Rouges et bleus.

L. 32 CM; 12 3/4 IN

500/600

1 500/1 800

An Abelam dagger, Papua New Guinea.

Provenance : Natur Museum de Coburg,

Allemagne.

Collecté sur place en 1886 dans le village

de Gowaludu.

An Abelam dagger, Papua New Guinea.

26

GRANDE DAGUE,

Papouasie Nouvelle Guinée

Décor d'un personnage stylisé et

autre tête inversée entre ses jambes

ainsi qu'au-dessous quatre frises de

dessins géométriques.

Os de Casoar.

L. 40 CM ; 15 3/4 IN

800/1 000

Provenance : Galerie Aethiopia, Paris.

Ancienne collection G. Wahl-Boyer.

A large dagger, Papua New Guinea.

29

DAGUE, ABELAM,

Papouasie Nouvelle Guinée

Décor d'un ancêtre debout et frises

géométriques.

Os de casoar noirci par la fumée.

L. 33 CM ; 13 IN

500/600

An Abelam dagger, Papua New Guinea.

30

DAGUE, MAPRIK,

Papouasie Nouvelle Guinée

Décor gravé de motifs stylisés.

Os de casoar.

L. 37 CM ; 14 1/2 IN

300/400

A dagger, Maprik area, Papua New

Guinea.

26

27

GRANDE DAGUE, ABELAM,

Papouasie Nouvelle Guinée

Décor à représentation d'ancêtre surmonté

d'un oiseau. Ciselures de

motifs géométriques sur quatre frises.

Os de casoar à belle patine ivoire.

L. 40 CM ; 15 1/2 IN

600/700

31

RACLOIR, GOLFE HUON,

Papouasie Nouvelle Guinée

Décor d'une tête sculptée.

Os.

L. 16 CM ; 6 1/4 IN

200/300

A scraper, Huon Gulf, Papua New Guinea

30

An Abelam dagger, Papua New Guinea.

16 Art d’Océanie


32

DAGUE, SUD ABELAM,

Papouasie Nouvelle Guinée

Décor gravé d'une figure d'ancêtre, personnage

debout.

Os de casoar.

L. 35 CM ; 13 3/4 IN

500/700

Provenance : David Petty Windsor, Grande

Bretagne.

A South Abelam dagger, Papua New Guinea.

À DIVERS AMATEURS

36

EPI DE FAITAGE, LAC SENTANI, IRAN JAYA,

Indonésie

Elément d'architecture se terminant par une

niche dont les côtés sont ornés de deux crocodiles.

Bois sculpté patiné orné.

XIX ème - XX ème siècle.

H. 25 CM ; 9 3/4 IN

800/1 000

A Lake Sentani Finial, Iran Jaya, Indonesia.

33

MASSUE, PEUPLE SAWOS,

Papouasie Nouvelle Guinée

Décor avec visages stylisés et motifs géométriques.

Bois sombre, belle patine et usures d'usage.

L. 84 CM ; 33 IN

1 200/1 300

A Sawos club, Papua New Guinea.

32

34

MASSUE À DÉMEMBRER,

Iles Salomon

La base de la poignée est ornée d'ancêtres.

Bois sculpté clair, orné de motifs anthropozoomorphes.

Reste de pigments.

L. 120 CM ; 47 1/4 IN

700/800

A carving club, Salomon Islands.

35

TAPA,

Vanuatu

Tapa traditionnel sur support végétal à décor

géométrique peint en noir et ocre jaune.

Ecorce et pigments végétaux.

(Petits manques et restaurations)

L. 125 CM; 49 1/4 IN

300/400

A fine and unusual sub-complet Vanuatu Tapa.

37

TAMBOUR GARAMUT, YUAT RIVER,

BAS SÉPIK, Papouasie Nouvelle Guinée

Gong ou tambour à fente sculpté aux extrémités

d'animaux mythiques. L'avant est en forme

de crocodile marin (Crocodilus porosus). Sur

les côtés l'on peut percevoir un serpent en

ronde bosse et des figures géométriques spiralées.

Cet instrument est appelé Garamut, il

prend le même nom que le bois dense dur

dans lequel il a été sculpté.

Bois dur rouge patiné.

XX ème ou XIX ème siècle.

L. 200 CM ; 78 3/4 IN

5 000/6 000

36

A Garamut drum, Yuat River, Lower Sepik River,

Papua New Guinea.

Art d’Océanie

17


38

BEAU PENDENTIF NITENDI,

ILE SANTA CRUZ, Vanuatu

Après l'initiation l'homme sortait de la case sacrée en

tant que jeune initié. A partir de ce moment il pouvait

porter le Nitendi. Le statut de grade de son porteur se

marque par sa dimension.

La symbolique du motif est liée à la mer et représente

des oiseaux frégates stylisés et également des poissons

superposés de dimension décroissante.

Bénitier géant fossile et écaille découpée.

D. 14 CM ; 5 1/2 IN

3 000/4 000

Bibliographie :

Jean Guiart, Océanie, éd. Gallimard, 1963, p. 397.

A fine Nitendi pendant, Santa Cruz Island, Vanuatu.

38

39

KAPKAP À MOTIF AJOURÉ DE DEUX OISEAUX

FRÉGATES, Iles Salomon

Ornement de rang et de prestige, il possède le même

rôle que l'objet précédent.

Écaille et nacre perlière de Pinctada margaritifera.

D. 12 CM ; 4 3/4 IN

2 000/3 000

Kap kap ornament motif design of frigate birds from Salomon

Island.

39


40

KAP KAP,

Nouvelle Irlande

Exceptionnel ornement de pouvoir, qui permet à son

possesseur d'accéder après un rituel complexe à son

statut social. On peut constater l'écaille finement ciselée

et ajourée tel un diagramme céleste symbolisant le

lien à l'entité solaire et à la cosmogonie des ancêtres.

Le dentelé représente des personnages liés les uns

aux autres formant un motif cruciforme en son centre,

origine du monde, et du couple primordial. Les autres

registres symbolisant les alliances et pour certains la

chasse aux têtes, étape d'admission sociale. Disque

en coquille de bénitier fossile sur lequel est fixée la

dentelle d'écaille, fibres.

D. 16 CM; 6 1/4 IN

6 000/8 000

Provenance : Collection Pascal Alcan Legrand, Paris.

Bibliographie : Annick Notter, Association des conservateurs

des musées du Nord-Pas-de-Calais, La découverte du paradis

: curieux, navigateurs et savants, éd. Somogy, 1997, p.

228.

A rare and fine Kap kap ornament, New Irland.

Art d’Océanie

19


41

ORNEMENT KAP KAP,

Papouasie Nouvelle Guinée

Parure de rang ornée d’un motif bifide.

Coquille de volute Melo et écaille.

H. 9 CM ; 3 1/2 IN

400/500

Kap kap ornament, Papua New Guinea.

42

ANCÊTRE IFUAGO,

Philippines

Statue Bulul représentant un personnage accroupi sur

une base à étranglement taillée à facettes. Il est représenté

les bras croisés reposant sur les genoux, ramenés

vers le buste. La tête lisse est arrondie avec un visage en

forme de cœur. Cette statue d'ancêtre était sculptée

dans un bois sacré par des prêtres. Elle était destinée à

protéger la croissance et la récolte du riz.

Bois sculpté à belle patine ancienne brune de noir de

fumée.

H. 50 CM ; 19 3/4 IN

4 000/5 000

A Ifuago figure, Philippines.

42

20 Art d’Océanie


43

TAPA,

Polynésie

Grand panneau à motifs géométriques symboliques illustrant la légende des ancêtres. Faisait

partie de la dote de mariage. La finesse de ce tapa est à noter ainsi que la délicatesse des

formes et des teintes utilisées à base de pigments naturels. La frise a été préservée, ce qui

est rare.

Fibre végétale Pandanus et pigments naturels.

Fin XIX ème - début XX ème siècle.

L. ENV. 3 X 4 M ; 1 1/4 X 1 3/4 IN

4 000/5 000

Provenance : Collection Pascal Alcan Legrand, Paris.

An important Polynesian tapa bark, wedding gift.


44

PERSONNAGE ITHYPHALLIQUE, DAYAK, BORNÉO,

Indonésie

Grande statue ithyphallique de fertilité les jambes écartées.

Sa main gauche en direction de son sexe en érection

et un poisson de la main droite. Sculpture servant

aux rites de fertilité lors des cérémonies agraires. Le

visage souriant est traité de manière harmonieuse au

mieux des critères. Ce modèle reste parmi les plus

importants connus et considérés.

Bois sculpté en quatre parties dont le sexe et les bras.

Patine ancienne épaisse.

XIX ème siècle ou plus ancien.

H. 147 CM ; 57 3/4 IN

12 000/15 000

Provenance : Ancienne collection parisienne d'un grand amateur

d'art.

A Dayak ithyphallic figure, Borneo, Indonesia.


45

PANNEAU, IFUAGO,

Philippines

Elément d'architecture sculpté en haut relief à représentation

d'un couple d'ancêtres superposés.

Bois sculpté à patine ancienne de noir de fumée.

H. 138 CM ; 54 1/4 IN

3 000/4 000

A Ifuago board, Philippines.

46

MASSUE, KANAK,

Nouvelle Calédonie

Arme de forme phallique courbée avec restes de

fibres au niveau de la préhension.

Bois sculpté patiné brun rouge.

H. 76 CM ; 29 3/4 IN

400/500

A Kanak phallic club, New Caledonia.

47

MASSUE PERCE-STERNUM,

Vanuatu

Le fût cylindrique avec une extrémité violonnée ayant

de chaque côté une projection à l'arête creusée, l'autre

extrémité se terminant par une bague conique et

une projection en forme de dôme.

Bois sculpté à belle patine .

H. 109 CM ; 43 IN

800/1 000

A Vanuatu pierce-sternum club.

48

OUTIL À ARRACHER LES SANGSUES,

DAYAK, Indonésie

Objet finement sculpté à l'effigie d'ancêtre.

Os à patine d'usage et fer.

H. 15 CM ; 5 3/4 IN

600/800

A fine Dayak tool for pull removing leeches, Indonesia.

49

HAUT DE FLÛTE, IATMUL, MOYEN SÉPIK,

Papouasie Nouvelle Guinée

Il représente une tête d'ancêtre au visage

caractéristique.

Bois sculpté à patine épaisse de fumée.

H. 33 CM ; 13 IN

3 000/4 000

49

An Iatmul head of flute, Middle Sepik River,

Papua New Guinea.

48

Art d’Océanie

23


50

OS CHAMANIQUE, ABELAM,

Papouasie Nouvelle Guinée

Os chamanique sculpté sur un de ces côtés de deux

dagues dont les pointes sont opposées et les extrémités

travaillées dans le col du fémur de deux têtes siamoises

de cacatoès sur l'une et un ancêtre sous forme d'oiseau

émergeant sur l'autre. L'objet est incisé de motifs losangiques.

Nous pouvons considérer cet objet comme un

des rares nous étant parvenu jusqu'à ce jour.

Os de casoar à patine suintante.

L. 23 CM ; 9 IN

1 000/2 000

Shamanic bone. Abelam, Papua New Ginea.

51

51

MASQUE, SÉPIK,

Papouasie Nouvelle Guinée

Esprit masculin. Dans la région du Bas Sépik il est généralement

admis que les longs nez pointus évoquent des

êtres spirituels, alors que les nez courts, de facture naturaliste

représentent le portrait de véritables ancêtres.

Bois patiné.

(Restaurations)

Fin XIX ème siècle - début XX ème siècle.

H. 38 CM ; 15 IN

2 000/3 000

A Sepik Mask, Papua New Guinea.

50

24 Art d’Océanie


52

POTEAU HAMPATUNG, TRIBU KAYAN, DAYAK, BORNÉO,

Indonésie

Statue protectrice des longues maisons en bois. Cette statue

de style archaïque représente un chef couronné. Il est debout

en position hiératique, les bras le long du corps, les mains

sculptées en léger relief posées en éventail au niveau des

genoux. Le sommet du crâne est orné d'une couronne quadrilobée,

stylisation de la fleur épanouie.

Bois sculpté à patine claire.

H. 173 CM ; 68 IN

20 000/30 000

Provenance : Collection particulière, Paris.

Ancienne collection du docteur Guy Dulon, Paris.

Objet collecté en 1970 par Pierre Langlois et Edouard Klejman sur le

cours supérieur de la rivière Mahakam.

A Hampatung protective figure, Dayak, Borneo, Indonesia.


54

53

55

HOCHET DE DANSE, RAMU,

Papouasie Nouvelle Guinée

Une représentation d'ancêtre debout aux traits

hiératiques surplombe la préhension. Il était utilisé

lors des danses cérémonielles.

Bois sculpté peint.

H. 25 CM ; 9 3/4 IN

6 000/8 000

Référence : Exposé aux Temps forts, Drouot

Montaigne, printemps 2003.

Bibliographie : Ersnt Fuhrmann, Transl. By Walter E. J.

Tips, New Guinea, éd. White Lotus Press, 1999.

A rattle danse, Ramu, Papua New Guinea.

53

MORTIER ANTHROPOMORPHE, SÉPIK,

Papouasie Nouvelle Guinée

Mortier dont le réceptacle est porté par deux atlantes

sous formes d'ancêtres.

Bois sculpté à patine brun foncé.

H. 13,5 CM ; 5 1/4 IN

1 300/1 500

An anthropomorphic figural mortar, Sepik River, Papua New

Guinea.

54

MORTIER À BÉTEL, RAMU,

Papouasie Nouvelle Guinée

Le réceptacle reposant sur deux jambes est orné d'un

décor incisé de motifs géométriques en frise horizontales

superposées.

Bois sculpté à patine brune et restes de pigments

blancs.

H. 9 CM ; 3 1/2 IN

800/1 000

A betel mortar, Ramu, Papua New Guinea.

55

26 Art d’Océanie


56

MASQUE À IGNAME, MAPRIK,

Papouasie Nouvelle Guinée

Yeux ajourés à motifs floraux étoilés et ornements en

haut relief. Objet lié aux rites agraires pour la cérémonie

de l'igname.

Vannerie et pigments.

Collecté vers 1930

H. 34 CM ; 13 3/4 IN

3 000/5 000

A Yam mask, Maprik area, Papua New Guinea.

57

LOT DE TROIS ORNEMENTS OCÉANIENS

Brassard de rang, Abelam, Nouvelle Guinée, orné de

lèvres de nassariidé.

Coiffe de danse, Highlands, Papouasie Nouvelle Guinée.

Collier de perles lenticulaires blanches, Iles Banks,

Vanuatu.

XIX ème siècle.

Vannerie et pigments ; Raphia et plumes de casoar ;

Bénitier fossile.

L. 50 CM ; 19 3/4 IN;

H. 33 CM ; 13 IN;

L. 22 CM ; 8 3/4 IN

800/1 000

Lot of three Oceanian ornaments.

58

DEUX PEINTURES SUR ÉCORCE, WOSERA, ABELAM,

Papouasie Nouvelle Guinée

Écorces d'arbre ornées de motifs géométriques polychromes

peints à l'aide de pigments naturels ocre rouge,

jaune, noir et blanc.

(Quelques petits manques et fissures dus à la nature et l'ancienneté

de l'œuvre)

Seconde moitié du XX ème siècle.

H. 75 CM ; 29 1/2 IN

H. 56 CM ; 22 IN

2 000/3 000

Two Wosera paintings on bark, Abelam, Papua New Guinea.

59

MASQUE MALADIE, RAMU,

Papouasie Nouvelle Guinée

Le visage présente des yeux cernés tandis que le traitement

de la bouche traduit une paralysie faciale droite.

Une observation attentive de la partie gauche montre un

visage normal, l'autre profil nous amène à contempler un

visage tourmenté et ravagé par la maladie. Il est peu fréquent

de trouver une telle construction de deux représentations

dans un masque : la maladie et l'espoir de

guérison. Les grands canons de l'art Ramu sont spécialement

respectés ; bords crénelés, haut front saillant à

protubérance.

Bois sculpté patiné.

H. 58 CM ; 22 3/4 IN

4 000/6 000

56

Provenance : Ancienne collection Clot-Barthe.

An unusual disease Mask, Ramu, Papua New Guinea.

Art d’Océanie

27


60

CROCHET À NOURRITURE, IATMUL, MOYEN SÉPIK,

Papouasie Nouvelle Guinée

Cette sculpture de facture brute de forme simplifiée mais

finement incisée et élaborée, représente un ancêtre

debout aux traits incisés en haut relief les mains jointes

au niveau du sexe, les jambes se finissant au niveau du

crochet. Au sommet du crâne se trouve un trou permettant

son attache dans la case.

Bois brun rouge.

H. 58 CM ; 22 3/4 IN

8 000/10 000

A fine Iatmul hook, Middle Sepik, Papua New Guinea.


61

PALETTE GRAVÉE, ABORIGÈNES,

Australie

Palette magique en forme de poisson.

Motifs géométriques incisés ornés de

pigments.

Pierre dure et pigments polychromes.

L. 43 CM ; 17 IN

1 000/1 200

A fish-shaped palette, Aborigines, Australia.

62

MASQUE BABA, MAPRIK,

Papouasie Nouvelle Guinée

Masque psittacocéphalomorphe à arcatures

concentriques.

Vannerie et pigments.

Collecté vers 1930.

H.48 CM ; 18 3/4 IN

2 000/2 500

A Baba mask, Maprik area, Papua New

Guinea.

63

BOUCLIER, ABORIGÈNES,

Australie

Bouclier de combat monoxyle de forme

oblongue à face jadis rehaussée de polychromie.

Son décor est divisé par différents

sillons ornementaux formant lignes

zigzags, entrelacs. Provient vraisemblablement

de la rive du fleuve Darling, New

South Wales. La poignée épaisse est

perpendiculaire au bouclier. Bois lourd

brun rouge à patine d'usage.

H. 68 CM ; 26 3/4 IN

6 000/8 000

61

Bibliographie : National Gallery of Victoria,

Aboriginal Australia, 1981-1982.

A fine aboriginal shield. Australia.

63


64

MONNAIE, ABELAM,

Papouasie Nouvelle Guinée

Monnaie Yua en bénitier géant fossile en

forme d'anneau. Elle possède des échancrures

sur le haut. Fissures naturelles dans la

masse de la coquille.

D. 27 CM ; 10 3/4 IN

2 000/3 000

An Abelam Yua wealth, Papua New Guinea.

64

65

ORNEMENT MONNAIE MENDI, SOUTHERN

HIGHLAND, Papouasie Nouvelle Guinée

Ornement Gam, coquille de volutidé Melo

Melo ornée d'un motif incisé linéaire. Cet objet

signe de rang Kina « beau », sert d'objet de

parure comme de monnaie. Il est seulement

porté par les grands hommes et constitue

l’ornement central du grand habit de cérémonie.

L. 30 CM ; 11 3/4 IN

1 500/2 000

Bibliographie : Anthony JP Meyer, Océanic Art, éd.

Könemann, 1995, p.309, fig. 343.

An Ornemental Mendi wealth, Southern Highand,

Papua New Guinea.

65

30 Art d’Océanie


66

BÂTON DE DANSE, WOSERA,

Papouasie Nouvelle Guinée

Bâton de danse pour la cérémonie de

l'igname, orné d'une effigie d'ancêtre

primordial, associé au culte des

semences et des récoltes.

Bois dur sculpté patiné à restes de pigments.

H. 106 CM ; 41 3/4 IN

4 000/5 000

A dance stick, Wosera people, Abelam,

Papua New Guinea.

67

COIFFE DE DANSE, HIGHLANDS,

Papouasie Nouvelle Guinée

Raphia et plumes de casoar.

H. 33 CM ; 13 IN

500/600

Ceremonial headdress, Highlands, New

Guinea.

66


70

ANCÊTRE CARIATIDE, ILES TROBRIAND,

Papouasie Nouvelle Guinée

Elément de tabouret d'orateur représentant un ancêtre

les bras levés, les jambes écartées. Sur sa tête repose

une forme plate ovale.

Bois sculpté patiné brun rouge luisant.

H. 13 CM ; 5 1/4 IN

1 000/2 000

68

A stool ancestral figural element, Trobriand Island, Papua New

Guinea.

68

NOIX, ABORIGÈNES,

Australie

Noix gravée d'animaux de la faune australienne dont

kangourou, crocodile, serpent, oiseaux. Représentation

cosmogonique et propiatoire du monde de la chasse et

ayant pour fonction de favoriser celle-ci.

L. 18 CM ; 7 IN

1 000/2 000

An unusual engraved boab nut, Aborigines, Australia.

69

TÊTE DE PIROGUE, SÉPIK,

Papouasie Nouvelle Guinée

Proue en forme de crocodile marin Crocodilus porosus.

Ornement de pirogue servant à passer de l'autre côté

des rivières. Ce type de petite pirogue, taillée de manière

uniforme dans un tronc d'arbre, est utilisé par le propriétaire

uniquement pour traverser de rive en rive.

Bois sculpté.

L. 36,5 CM ; 14 1/4 IN

800/1 000

Provenance : Ancienne collection d'un amateur hollandais.

Crocodile head prow, Sepik River, Papua New Guinea.

70

69

32 Art d’Océanie


71

MASQUETTE À IGNAME, WOSERA, ABELAM,

Papouasie Nouvelle Guinée

Masquette au visage recueilli orné d'une coiffe à collerette.

Bois sculpté patiné à légers restes de pigments.

H. 18 CM ; 7 1/4 IN

700/800

Yam maskette. Wosera people, Abelam, Papua New Guinea.

72

MASQUETTE À IGNAME, WOSERA, ABELAM,

Papouasie Nouvelle Guinée

Masquette au visage recueilli, la coiffe à collerette est

ornée de deux ailettes.

Bois sculpté patiné.

H. 20 CM ; 7 3/4 IN

700/800

Yam maskette, Wosera people, Abelam, Papua New Guinea.

72

73

AMULETTES, ABORIGÈNES,

Australie

Objet de divination composé de trois pierres magiques,

amulettes, reliées et enveloppées par des boyaux d'animaux.

Rare objet chamanique.

L. CHAQUE 7 CM ; 2 3/4 IN

L. TOTALE 33 CM ; 13 IN

3 000/4 000

Référence :

Spécimen identique au Musée de Sydney

Aboriginal Amulets. Australia.

73


74

TROIS ORNEMENTS OCÉANIENS

Ornement, Wosera, Abelam, Papouasie Nouvelle Guinée.

Ornement Gumbale. Abelam, Papouasie Nouvelle Guinée.

Il s'agit de la décoration d'un homme important. Elle se porte dans le dos, sur

la poitrine ou dans la bouche lorsque le guerrier allait à la rencontre de son

adversaire.

Ornement magique Korovar, Indonésie.

Composé d'une charge ornée de perles de traite avec attache de vannerie et

coquillage.

Vannerie et coquillage.

L. 63 CM ; 24 3/4 IN

L. 37 CM ; 14 1/2 IN

L. 28 CM ; 11 IN

1 000/1 200

Three Oceanian ornements, Wosera people, Abelam and Korovar, Papua New Guinea

and Indonesia.

75

COIFFE ASMAT,

Papouasie Nouvelle Guinée

Diadème de chef orné de plumes de cacatoès.

Vannerie, graines, pigments et plumes.

H. 31 CM ; 12 1/4 IN

1 000/1 500

An Asmat headdress, Papua New Guinea.

76

SPATULE MASSIM,

Papouasie Nouvelle Guinée

Ornée de sculptures d'ancêtres et motifs géométriques stylisés. Sert à mélanger

les ingrédients des grandes marmites, et par réputation les préparations

cannibales.

Bois sculpté.

L. 75 CM ; 29 1/2 IN

800/1 000

A Massim lime spatula, Papua New Guinea.

77

IKAT, ILES SUMBA,

Indonésie

Tissu à motifs de lézards stylisés. Tissu polychrome à motifs symboliques.

L. 183 CM ; 72 IN

1 200/1 500

A fine textile Ikat, Sumba Islands, Indonesia.

76

34 Art d’Océanie


79

SCEPTRE DE DANSE, SÉPIK,

Papouasie Nouvelle Guinée

Orné d'un côté d'une tête d'ancêtre janus, de l’autre une

tête en transformation. Le haut est orné d'un calao.

Ornements incisés divers finissant par une frise de floraison

glandulaire phallique symbole de germination.

Bois sculpté foncé patiné.

H. 72 CM ; 28 1/4 IN

800/1 000

A dance sceptre, Sepik River, Papua New Guinea.

78

78

CRÂNE SURMODELÉ, SÉPIK,

Papouasie Nouvelle Guinée

Les crânes surmodelés jouent un rôle fondamental. Ils

ont pour fonction de préserver la mémoire et les origines

du clan. Le décor est l'empreinte identitaire du mort qui

portait de son vivant les dessins graphiques que l'on

peut voir sur ce crâne. Les crânes des ancêtres fondateurs

d'un clan sont souvent exposés et conservés. La

possession de nombreux crânes surmodelés d'ennemis

est la preuve de la valeur d'un guerrier.

Crâne, moelle de Sagoutier, terre et pigments.

L. 18 CM ; 7 IN

6 000/8 000

Provenance : Jo de Buck, Bruxelles.

Bibliographie : Anthony JP Meyer, Océanic Art, éd. Könemann,

1995.

A fine skull, Sepik River, Papua New Guinea.

79

Art d’Océanie

35


80

ORNEMENT KAP-KAP, KUBALIA,

Papouasie Nouvelle Guinée

Parure de rang ornée d'un motif dentelé au centre.

Coquille de volute Melo et écaille.

H. 10 CM ; 3 3/4 IN

1 200/1 400

Bibliographie : Anthony JP Meyer, Océanic Art, éd. Könemann,

1995.

A Kap kap ornament, Kubalia, Papua New Guinea.

81

STATUE D'ANCÊTRE, RAMU,

Papouasie Nouvelle Guinée

Cette œuvre se signale tout particulièrement par son

extrême élégance et l'équilibre de ses formes. On peut

l'attribuer à un artiste de grand talent qui a su conférer

une grande intériorité et une certaine magie à cette

œuvre statuaire. On peut l'interpréter comme une matérialisation

des différentes réincarnations de l'Ancêtre

Primordial. Jambes et pieds, tendus à l'extrême, deviennent

quasiment inexistants ; ils ne sont plus nécessaires,

la statue est au dessus du réel.

H. 52 CM ; 20 1/2 IN

1 400/1 600

Référence : Spécimen similaire de dimension et de même époque,

Denver Museum, Colorado, USA.

An ancestral figure, Ramu, Papua New Guinea.

82

ROSTRE DE POISSON SCIE, ASMAT,

Indonésie

Trophée obtenu par échange.

H. 56 CM ; 22 IN

400/500

Référence : Helfrich Klaus, Asmat, Mythos und Kunst im Leben

mit den Ahnen, éd. Museum für Völkerkunde, Staatliche

Museen zu Berlin, Preussischer Kulturbesitz, 1996, p.50.

A sawfish rostrum trophy, Asmat, Papua New Guinea.

81

36 Art d’Océanie


84

CORNE À POUDRE, DAYAK, BORNÉO,

Indonésie

Boîte à poudre en forme de corne sculptée dont le couvercle

est orné d'une effigie d'ancêtre, l’autre extrémité

sculptée en bas relief.

Bois sculpté en forme de corne de buffle d'eau.

L. 55 CM ; 21 3/4 IN

800/1 000

A Dayak powder horn, Borneo, Indonesia.

83

83

GRANDE STATUE TOTÉMIQUE, WOSERA, ABELAM,

Papouasie Nouvelle Guinée

Ancêtre masculin, les mains reposant sur le ventre.

Représentation abstraite d'un bec d'oiseau émergeant

de la base de l'œuvre symbolisant le passage du cycle

de la mort à celui de la vie. Le visage serein empreint

d'une force intérieure est surmonté d'une coiffe ornée de

deux têtes de calao symétriques, emblèmes de clan et

symboles propres aux ancêtres. Bois lourd sculpté à restes

de pigments polychromes.

H. 110 CM ; 43 1/4 IN

4 000/5 000

Large Abelam totemic figure, Wosera people, Papua New

Guinea.

84

Art d’Océanie

37


86

QUATRE COUPES-NOIX À BÉTEL, ILE SUMBA,

Indonésie

Coupes-noix dont un en forme de cheval et un autre

en forme d'oiseau, animaux mythologiques.

Fer et bronze orné de verrerie et ivoire.

L. 13 À 21 CM ; 5 1/4 IN - 8 1/4 IN

400/600

Four betel nutcracker, Sumba Island, Indonesia.

87

LOUCHE, IFUAGO,

Philippines

Rare louche ornée d'un ancêtre assis.

Bois sculpté brun patiné.

H. 26,5 CM ; 10 1/4 IN

800/1 000

An Ifuago ladle, Philippins.

85

85

MASQUE, MANAM ISLAND, RAMU,

Papouasie Nouvelle Guinée

Grand masque au visage orné de motifs incisés à l'expression

recueillie.

Bois avec restes de peinture polychrome.

L. 58 CM ; 22 3/4 IN

4 000/5 000

A Manam Island mask, Ramu, Papua New Guinea.

87

38 Art d’Océanie


88

RARE CRÂNE TROPHÉE, ASMAT, IRIAN JAYA

Indonésie

Crâne humain. La chasse au crâne était considérée comme une quête initiatique pour chaque adolescent qui voulait

être admis comme homme dans le clan. Pour cela il devait rapporter à la Maison des Hommes un crâne, preuve qu'il

avait triomphé d'un autre. Il était alors consacré comme membre adulte du clan. Les Pays-Bas, puissance coloniale

de cette région, ont interdit dès le début du XX ème siècle cette chasse aux têtes. Malgré tout, la tradition s'est perpétuée

dans les régions très reculées des peuples Asmat jusqu'à des dates récentes. Celui-ci provenant d'une

ancienne collection peut sans aucun doute être daté du XIX ème siècle. ou plus ancien.

Crâne et restes de raphia.

L. 28 CM ; 11 IN

6 000/8 000

Référence :Cf. objet similaire : Helfrich Klaus, Asmat, Mythos und Kunst im Leben mit den Ahnen, éd. Museum für Völkerkunde,

Staatliche Museen zu Berlin, Preussischer Kulturbesitz, 1996, p.176.

A Rare trophy skull, Asmat, Irian Jaya, Indonesia.


ART D’AFRIQUE


89

STATUE NOMMO, DOGON,

Mali

Sculpture d'ancêtre hermaphrodite consacrée par un fer rituel fiché dans le

front. Elle était rituellement sculpté lors de la création d'un nouveau village.

Elle participait alors aux cérémonies durant lesquelles était sacrifiée une

jeune vierge.

Bois dur sculpté à restes d'ablution d'huile de palme.

Probablement fin XIX ème siècle.

H. 29 CM ; 11 1/4 IN

5 000/6 000

A fine Nommo fetish, Dogon, Mali.

90

AUTEL DE VILLAGE,YORUBA,

Nigéria

Représentant un chef tenant ses attributs, entouré de ses deux femmes.

Bois sculpté à patine brun clair à restes de polychromie.

Yoruba, Nigeria.

Fin XIX ème siècle ou début XX ème siècle.

L. 20 CM ; 7 3/4 IN

3 000/4 000

An unusual Yoruba village altar, Nigeria.

89

90

42 Art d’Afrique


91

STATUETTE, ADAN,

Togo

Fétiche masculin dont les traits du visage ont pratiquement

disparus par l'usage.

Bois sculpté patiné brun clair.

H. 14 CM ; 5 1/2 IN

2 000/3 000

A Fetish figure, Adan, Togo.

92

STATUETTE, BEMBÉ,

République démocratique du Congo

Personnage représenté debout un couteau à la main,

participant aux rites d'exorcisme et de guérison, orné

d'une coiffe caractéristique stylisée.

Bois sculpté patiné.

H. 18 CM ; 7 IN

3 000/4 000

A Bembe fetish, Democratic Republic of the Congo.

91

92

93

STATUE, DOGON,

Mali

Cette statue est caractéristique du style kambari. Elle représente

probablement un moment important de l'inauguration d'un prêtre

Binu. Sa stylisation extrême est renforcée par l'épaisse patine qui

la recouvre et qui est due à de nombreuses libations d'œuf et de

sang de poulet puis enterrée dans une grotte au moment des

funérailles de son propriétaire. La patine de sang s'est minéralisée

au cours du temps et donne à cette statuaire un aspect extraordinaire.

H. 28 CM ; 11 IN

5 000/6 000

Bibliographie : Laude J., African Art of the Dogon : the myth of the cliff

dwellers, éd. Brooklyn Museum in association with the Viking Press,

1973.

An unusual fetish, Cambari style, Dogon, Mali.

93

Art d’Afrique

43


97

STATUETTE BAOULÉ,

Côte d'Ivoire

Sculpture archaïque, ancêtre féminin de l'au-delà, nue

les mains posées de part et d'autre du nombril.

Bois sculpté à patine brun rouge.

H. 31 CM ; 12 1/4 IN

3 000/4 000

Bibliographie : Guenneguez, André et Afo. Art de la Côte d'Ivoire

et ses voisins : catalogue des extraits de la collection

Guenneguez, éd. l’Harmattan, 1991.

A female ancestral figure, Baule, Ivory Coast.

98

STATUETTE BLOLO BIAN, BAOULÉ,

Côte d'Ivoire

Ancêtre féminin de l'au-delà, les mains sur le ventre.

Bois sculpté à patine foncée.

H. 18 CM ; 9 IN

800/1 000

A Blolo bian ancestral figure, Baule, Ivory Coast

94

94

TROIS BUTIS, PYGMÉES,

République démocratique du Congo

Ecorces ornées de formes géométriques dessinées.

L. CHAQUE ENV. 75 CM ; 29 1/2 IN

800/1 000

99

DEUX POUPÉES DE FERTILITÉ, FANTI,

Ghana

Bois sculpté patiné clair.

H. 18 CM ; 7 IN

1 000/1 200

Two fertility dolls, Fanti, Ghana

Three Pygmy paintings, on bark, Democratic Republic of

the Congo.

95

DEUX BUTIS, PYGMÉES,

République démocratique du Congo

Ecorces ornées de formes géométriques dessinées.

L. CHAQUE ENV. 75 CM ; 29 1/2 IN

800/1 000

Two Pygmy paintings, on bark, Democratic Republic of the

Congo.

96

DEUX SHOWAS, KUBA,

République démocratique du Congo

Tissus à motifs géométriques qui servent traditionnellement

de dote pour les filles à marier.

L. CHAQUE ENV. 55 CM ; 21 3/4 IN

600/800

Two Kassaï velvets, Kuba, Democratic Republic of the Congo.

96

44 Art d’Afrique


100

MASQUE CIMIER, DOGON,

Mali

Masque de type kanaga, consacré aux

cérémonies rituelles de germination qui

avait pour but de taper le sol pour consacrer

la nouvelle récolte, souvent brisé au

cours de ces danses cérémonielles. Bois à

patine usé par le temps et les intempéries.

H. 115 CM ; 45 1/4 IN

10 000/12 000

Provenance : Ancienne collection parisienne.

Bibliographie : Alain Bilot, Geneviève Calame-

Griaude, Francine Ndiaye, Masques du Pays

Dogon, éd. Adam Biro. 2001. P110 à 117.

A kanaga type ceremonial mask, Dogon, Mali.


102

COUPLE, LOBI,

Burkina Faso

Couple représenté assis, l'homme à côté de la femme

sur un tabouret symbolique.

H. 20 CM ; 7 3/4 IN

1 000/2 000

Bibliographie : Meyer. P., Kunst und Religion der Lobi, éd.

Museum Rietberg, Zurich, 1981.

Bagnolo D., Lobi, Visions d'Afrique, 5 Continents Edition, 2007.

Sitting couple on a stool, Lobi Burkina Faso.

101

101

STATUE, AGNI, LAGUNE EBRIÉ,

Côte d'Ivoire

Statuette représentant une jeune femme debout nue. Ce

type d'objet est destiné aux cérémonies cultuelles et

participe à des ablutions post-festives.

Bois à coloration noire et perles blanches.

Circa 1930.

H. 35 CM ; 13 3/4 IN

3 000/4 000

A fetish female figure, Agni, Ivory Coast.

102

46 Art d’Afrique


103

STATUE, LOBI,

Burkina Faso

Bateba, cette œuvre utilisée pour les divinations, se distingue

par son naturalisme des proportions et de ses

lignes. La coiffe portée par le personnage appelée Yuujimani,

la tête qui commande, est une grande crête centrale

évoquant selon Bagnolo le rang de dignitaire religieux

et incontesté.

Bois sculpté patiné.

H. 58 CM ; 22 3/4 IN

4 000/5 000

Bibliographie : Meyer. P., Kunst und Religion der Lobi, éd.

Museum Rietberg, Zurich, 1981.

Bagnolo D., Lobi, Visions d'Afrique, 5 Continents Edition, 2007.

Bateba Lobi divination figure, Burkina Faso.

104

TROIS PEIGNES, ASHANTI,

Ghana

Peignes dont la partie préhensible est en forme de buste

féminin.

Bois sculpté patiné.

H. 15 À 18 CM ; 6 TO 7 1/4 IN.

2 000/3 000

Bibliographie : Sotheby's The William W. Brill Collection of african

art: auction, New York, Friday 17 novembre 2006, éd.

Sotheby's, 2006.

Herbert M. Cole et Doran H. Ross, The Arts of Ghana, éd.

Museum of Cultural History, University of California,1977.

Three Ashanti combs, Ghana.

105

LOT DE TROIS STATUETTES

Fétiche Moba. Nigeria.

Ancien fétiche féminin callipyge. Lobi, Burkina Faso.

Coupe Luba. Congo. Bois sculpté.

H. 10 CM ; 3 3/4 IN

H. 18 CM ; 7 IN

H. 20 CM ; 7 3/4 IN

800/1 000

Three artefacts : Moba, Lobi and Luba.

103


106

POISSON CHAT, BAOULÉ,

Côte d'Ivoire

Poisson, symbole régalien. Bronze patiné.

L. 25 CM ; 9 1/4 IN

2 000/3 000

Provenance : Ancienne collection parisienne.

Beautiful Baule bronze catfish, supreme symbol, Ivory Coast.

107

MARIONNETTE DE DANSE, KUYU,

Gabon

Marionnette au visage caractéristique à l'expression familière, la bouche ouverte montre les

dents supérieures et scarifications traditionnelles. Elle porte une coiffe à crêtes multiples,

ornées d'incisions dans lesquelles étaient placées à l'origine des plumes. Cet objet était utilisé

jadis au cours des cérémonies. Le danseur était recouvert entièrement d'un tissu et

maintenant fermement cette marionnette au-dessus de sa tête.

Bois sculpté peint et repeint, manques dus à l'usage.

H. 33 CM ; 13 IN

2 000/4 000

Référence : Objet à rapprocher de celui collecté par Mme Boutry, épouse du gouverneur de l'Afrique

Equatoriale Française (AEF) en 1937.

A dance puppet, Kuyu, Gabon.

108

MASQUE, BAOULÉ-GOURO,

Côte d'Ivoire

Ce masque réalisé par un maître sculpteur est l'expression même de la beauté. Il est

sculpté d'un visage harmonieux, une bouche fermée, les joues et le front sont ornés de

scarifications, le nez finement sculpté et légèrement épaté. Les yeux sont presque clos et

dirigés vers le sol, les sourcils épais en arc de cercle. La coiffe superbe est constituée avec

originalité de multicoques représentant les différents chignons. La chevelure est signifiée

par des sillons finement incisés dans le bois. Ce type de masque gba-gba célèbre la beauté

et l'âge, d'où la finesse des traits Cf. l'Art Africain, éd. Mazenod, p. 526.

Bois dur sculpté à belle patine brun clair d'usage.

H. 31 CM ; 12 1/4 IN

10 000/15 000

A fine Baule-Gouro mask, Ivory-Coast.

48 Art d’Afrique


108


109

STATUE BULU,

Gabon

Sculpture représentant un gorille mâle Ngi du bassin de l'Ogoué, rare exemple de statuaire

pour cette ethnie faisant partie de l'ensemble Fang non loin des Kwelé. Corps, posture et

position sont à rapprocher de l'exemplaire reproduit par Jacques Kerchache in Art Africain,

Mazenod, n°145.

On peut noter l'aspect naturaliste de l'animal avec le traité de ses vertèbres et côtes saillantes.

Selon Jacques Kerchache, dans l'ouvrage cité ci-dessus, moins d'une dizaine de statues

de singe subsistent.

Bois sculpté à patine ancienne allegé par le temps.

Bel état de conservation.

Ancien cachet de collection en cire « M » estampé au centre.

Fin XIX ème - début XX ème siècle.

H. 27 CM ; 10 3/4 IN

50 000/60 000

Provenance : Ancienne Collection Baron Maurice de R.

Ancienne collection Jacques Kerchache.

Bibliographie : L'Art Africain, Mazenod, Pendsat, Kerchache

A.R. Walker, R. Sillence, Rites et croyances des peoples du Gabon, Paris, Présence Africaine, 1962.

L. Perrois, La sculpture traditionnelle du Gabon , Paris, Ed. Orstom, 1973.

BULU STATUE,

Gabon

Exceptional and rare Ngi male gorilla statue, Ogoue basin, within the Fang region in close

proximity to the Kwele. The form of the body and the posture strongly resemble a similar

statue reproducted by Jacques Kerchache in Art Africain, Mazenod editions, n°145.

The visibility of cleary defined vertebral and ribs reinforce the natural aspect of the animal

portrayed. According to Jacques Kerchache, as cited in Art Africain, less than ten statues

of like nature subsist.

Wood, old patina, lighttened over time. Well conserved. Original wax stamp « M » on center

behind of the base.

Early XIX th - beginning XX th century.

50 Art d’Afrique


111

STATUETTE, BAOULÉ,

Côte d'Ivoire

Blolo bian, fétiche représentant un ancêtre masculin de

l'au-dela, sculpté de manière stylisée orné d'une coiffe

multicoque, les mains ramenées sur le ventre.

Bois sculpté à patine croûteuse.

H. 25 CM ; 9 3/4 IN

2 000/2 500

Blolo bian, ancestoral fetish, Baule, Ivory Coast.

110

110

STATUETTE, LOBI,

Burkina Faso

Ancienne amulette apotropaïque de protection et propiatoire

pour la chasse à l'éléphant, à l'époque où cet animal

était encore fréquent et chassé. Ce fétiche est

sculpté dans la masse poreuse de l'os.

Os à patine ancienne.

H. 10 CM ; 3 3/4 IN

5 000/6 000

Provenance : Galerie Tribal, Bordeaux

An unusual old apotropaïc amulet, Lobi, Bukina Faso.

111

52 Art d’Afrique


112

MASQUE, YAOURÉ,

Côte d'Ivoire

Masque à visage humain surmonté de deux cornes

recourbées et d'un coq.

Bois sculpté polychrome.

Circa 1950.

H. 34 CM ; 13 1/4 IN

4 000/5 000

A Yaure mask with a chicken headdress, Ivory, Coast.

112

113

MASQUE LION, VINHYAMA-BOBO,

Burkina Fasso

Ce masque est porté durant les cérémonies festives

pour garder les récoltes. Il remplissait aussi une fonction

totémique. Il est gardé précieusement lorsqu'il n'est pas

porté. Des libations lui sont offertes en échange de sa

protection. Ce masque représente le lion, Esprit de la

savane de l'Est.

Bois sculpté patiné incisé, peint à l'aide de pigments

blanc et rouge. Restauration indigène due à l'usage.

H. 42 CM ; 16 1/2 IN

4 000/5 000

A Lion mask, Vinhyama-Bobo, Burkina Faso.

113


114

POUPÉE, MOSSI,

Burkina Faso

Fétiche lié aux rites cérémoniels de fertilité, représentant un personnage féminin aux seins

proéminents.

Bois sculpté, orné, incisé à patine brun rouge.

H. 20 CM ; 7 3/4 IN

600/800

A Mossi doll, Burkina Faso.

115

CANNE, NIAMÉSI,

Tanzanie

Canne de cérémonie représentant un personnage masculin debout les mains rejoignant le

sexe, posé sur une base circulaire surmontant deux personnages janus.

Bois sculpté à patine rougeâtre et brune.

H. 47 CM ; 18 1/2 IN

1 200/1 500

A Niamesi staff, Tanzania.

116

MASQUE, BAOULÉ,

Côte d'Ivoire

Masque à la coiffe ouvragée, le visage et le front ornés de scarifications.

Bois sculpté à ancienne patine.

Fin XIX ème - début XX ème siècle. Récolté vers 1908.

Petits manques d'usages et restaurations indigènes à un œil.

H. 32 CM ; 12 3/4 IN

10 000/15 000

Provenance : Ancienne collection d'un officier français.

An old Baule mask, Ivory Coast.

54 Art d’Afrique


116


117

MASQUE KWÉLÉ,

République du Congo

Rare et majestueux masque ekuk à cornes enveloppantes,

polychrome, avec un visage très caractéristique, stylisé

en forme de coeur. Il provient des Kwele du nord de

la République du Congo. L'ampleur de la double courbe

des cornes, sculptées en aplat et décorées en larges

bandeaux concentriques enduits de pigments gris

foncé, brun, ocre et blanc (au recto comme au verso),

met particulièrement en valeur le visage placé au centre.

Celui-ci globalement arrondi présente une face blanche,

enduite de kaolin, légèrement creusée en forme de cœur,

sous un front en aplat peint en noir. Les deux grands

yeux en amande sont percés et étirés, le nez aplati triangulaire

est souligné de gris foncé. La bouche, fine et

arquée, s'inscrit dans le bas de la courbe de la face.

D'une épaisseur plus marquée que les cornes, ce visage

a des rebords à facettes obliques.

Selon Louis Perrois, ce grand masque Kwele, par son

décor polychrome contrasté et notamment les mouchetures

blanches sur le front et l'ampleur de ses cornes,

rappelle la morphologie et le décor d'objets de quelques

autres peuples voisins du Gabon, à savoir les BaKota et

les MaHongwe du bassin de l'Ivindo avec leurs masques

Ehukulukulu (à larges ailes de chouette décorées de

mouchetures) voire Emboli (à décor polychrome ocellé

brun, noir et blanc), liés aux rites d'initiation des jeunes

gens et faisant référence au principe vital du ngoy.

En termes d'appréciation stylistique, il semble que les

masques à décor polychrome aient succédé aux objets

Kwele des années 1920/1930, ceux qui présentent un

décor contrasté noir et blanc, des volumes à facettes

pour les cornes et un visage plus allongé.

Les masques ekuk, conservés par les notables, étaient

exhibés lors des rites communautaires du beete mais

n'étaient pas forcément portés par des danseurs.

Représentant un esprit de la forêt (en l'occurrence la

grande antilope sitatunga probablement), la possession

de ces masques était considérée comme une marque

de haut lignage et de puissance sociale.

Bois de Bekuka sculpté et peint, légère patine à l'arrière

du masque, reste de lien en fibres végétales.

Accident et attaque d'insectes, vraisemblablement des

mouches maçonnes, au revers à la base du visage;

recollage des cornes.

Bois de Bekuka (en langue Kwele), Emien (en norme

internationnale) et Altsonia boonei (nom scientifique).

Test scientifique délivré par M. Pierre Detienne, SIRAD,

spécialiste des bois tropicaux à Montpellier.

L. 66,5 CM; 26 1/4 IN

A KWELE MASK

Democratic Republic of the Congo

Rare and majestic ekuk mask with enveloping horns, polychrome,

with characteristic classical heart-shaped face.

Kwele origin, region situated north of the Republic of the

Congo. The amplitude of the double curve of the horns,

flatly carved and decorated in broad concentric bands of

dark gray, brown, ocre and white pigments (on front, and

back), accentuates the strong presence of the face placed

at the center. White, kaolin-coated face sculpted in the

shape of a heart, with black-coated forehead. The large

almond-shaped eyes, are pierced and stretched widely, the

triangular flattened nose is underlined with dark gray. The

mouth, fine and arched, is delicately placed within the lower

curve of the face. Of a thickness more espressed than the

horns, the edges of the face have oblique facets.

According to Louis Perrois's personal remarks, this large

Kwele mask, given its contrasted polychrome decoration,

and notably its white speckles on the face and the marked

width of its horns, recalls the morphology and the decoration

of objects of other related tribes, contiguous to Gabon,

namely the Kota and the Mahongwe of the bassin of Ivindo,

i.e. masks Ehukulukulu (with broad speckled owl wings),

and as well, the Emboli (with ocellus brown, black and white

polychrome decoration), associated with rites of initiation of

young people and in reference to the vital principle of the

ngoy. In terms of stylistic appreciation.

It seems that the masks with polychrome decoration would

have succeeded the Kwele objects of the 1920's and

1930's, which present more typically the high black and

white contrast, volumes with facets for the horns, and a

lengthened face.

The ekuk masks, preserved by the notables, were exhibited

during the community rites of the beete but were not systematically

worn by the dancers. Representing a spirit of the

forest (in fact, probably the large antelope sitatunga), the

possession of these masks was regarded as a mark of

noble lineage and social power.

Sculpted and painted Bekuka wood, light patina on back of

the mask, remains of vegetal fibres. Accident and insects

attacks, most probably mason flies, on the reverse side at

the base of the face.

Minimal glue restoration to horns.

Bekuka (in Kwele) wood, Emien (in international standard)

and Altsonia boonei (scientific name).

Scientific certificate issued by Mr. Pierre Detienne, CIRAD,

specialist in tropical woods in Montpellier.

180 000/200 000

Bibliographie : Perrois, L., 2001, L'art des Bakwele d'Afrique

équatoriale : masques d'ancêtres, masques d'esprits de la

grande forêt, in magazine « Tribal Arts », VI : 4-25/ 2001 printemps.

Siroto, L. 1979, “Witchcaft Relief in the Explanation of Traditional

African Iconography” (pp. 250/262, ill.), in World Anthropology -

The Visual Arts, Plastic and Graphic, ed. by Justine Cardwell,

New York.

-Lehuard R., Art d'Afrique noire, revue, 1994.

Provenance : Ancienne collection autrichienne.

Publication Kevin Conru, Bruxelles, « Conru, African & Oceanic

Art », 2004.

Référencé par African Art Archive (Guy van Rijn) de Yale

University sous le n° 0053825-01

Expertisé en 1994 par Raoul Lehuard dans la revue Art d'Afrique

noire.

A rare beautiful and unusual Kwele face mask belongs to the

category known as ekuk. Republica of Congo.

56 Art d’Afrique


119

STATUETTE, YOMBÉ,

République démocratique du Congo

Fétiche représenté debout les mains sur les hanches sur

une base circulaire aux traits caractéristiques de l'ethnie,

coiffé d'un bonnet.

Bois sculpté à patine claire.

H. 11 CM ; 4 1/4 IN.

800/1 000

A small Yombe figure, Democratic Republic of the Congo.

118

118

STATUETTE, IBEDJI,

YORUBA, Nigeria

Statuette de culte familial à laquelle on faisait de nombreuses

offrandes en la considérant comme personne

vivante dont on s'occupait quotidiennement afin qu'en

retour elle puisse apporter à leur famille les bienfaits

escomptés en particulier la fertilité de la lignée.

Bois sculpté brun rouge.

H. 21 CM ; 8 1/4 IN

800/1 000

An Ibedji figure, Yoruba, Nigeria.

119

58 Art d’Afrique


120

DAME DE COUR PORTEUSE DE COUPE,

YORUBA, Nigeria

Rare et important objet de cour probablement

oraculaire, représentant un personnage féminin

agenouillé portant un récipient libatoire.

Objet à fonction apotropaïque à rapprocher

des sculptures d'Ioke Ifa.

Ivoire patiné.

Style de l'Owo, probablement fin XIX ème début

XX ème siècle.

H. 20 CM ; 7 3/4 IN

6 000/8 000

Provenance : Ancienne collection Baron de R.

Ancienne collection d'un grand amateur parisien.

Rare and important ivory female figure. Owo Style,

XIX e - early XX e century.

Art d’Afrique

59


121

SCULPTURE DE FÉCONDITÉ, ASHANTI,

Ghana

Importante et rare sculpture votive représentant une pintade numide Numdida meleagris

galeata représentée symboliquement couvant. Le corps de l'oiseau est représenté avec un

plumage stylisé strié au décor incisé. Cet objet d'apparat est un objet de célèbration royale,

intimmement lié à la première Dame du Roi.

La Pintade qui couve les œufs symbolise les vœux de fertilité du couple royal avec les héritiers

à venir. Les œufs représentent les enfants du premier lit, la force et la fertilité du roi et

sa Maison perpétuée par sa lignée. L’oiseau symbolise le chef qui couve ses poussins, à la

fois oppressant et protecteur de son peuple, in Quanto il podere diventa visible, i supporti

materiali della sovranita de Guendalina Sertorio.

Bronze plein à la cire perdue.

Fin XIX ème - début XX ème siècle.

L. 24 CM ; 9 3/4 IN

50 000/80 000

Provenance : Ancienne collection du Docteur Malouvier (1885 - 1945), dont le remplaçant fut le

Docteur Destouche (Louis-Ferdinand Céline) en Afrique Occidentale en 1937. Evènement confirmé

par la thèse de David Labreure. « Louis-Ferdinand Céline une pensée médicale », Université Paris I,

Panthéon Sorbonne.

Par réputation aurait été obtenu par Louis-Ferdinand Céline et probablement rapporté par lui lors de

son second voyage en Afrique Occidentale en 1926 effectué pour le compte de la société des Nations

(S.D.N.) et de la mission Rockefeller, voyage dont il tirera sa seule œuvre théâtrale « L'Eglise ».

Transmise par descendance à sa famille et conservée de 1945 à 2003.

Acquise aux enchères à Cannes, lot n°554, le 6 juillet 2003, vente Cannes Enchères.

Expert Hervé Naudy.

Bibliographie : H. Cole, R. Ross. The arts of Ghana , Los Angeles, 1977.

Akan cultural symbol project (1998 - 2002) Marshall University, Huntington, 2002.

ASHANTI BRONZE,

Ghana

Important and rare votive sculpture representing a numide guinea fowl ( numdida meleagris galeata )

in symbolic nesting position. Exquisitely engraved feathers with stylized stripes. An object of splendor

and royal celebration, intimately associated to the First Lady of the King. The brooding hen evokes

wishes of fertility to the royal couple, as well as to their future heirs. The eggs represent the children

of the King’s first marriage in part, but also represent the strength and fertility of the King and the

strength of the kingdom he will perpetuate by lineage. According to Guenadalina Sertorio, in as much

as the hen represents the leader who protects his newborn offspring, he is equally oppressive as protective

of his people.

Provenance: Ex-collection Dr. Malouvier ( 1885-1945). In Occidental Africa, his replacement appears

to have been Dr. Destouche ( Louis-Ferdinand Céline ) in 1937, as confirmed in David Labreure’s thesis

“Louis-Ferdinand Céline : Une pensée médicale”, University Paris I, Pantheon Sorbonne. By reputation,

this bronze would have been obtained by Louis Ferdinand Céline and probably brought back

during his second stay in Occidental Africa, in 1926, when he was there on behalf of the Society of

Nations ( S.D.N. ) and the Rockefeller Mission, travels during wich he wrote his only play “L’Eglise”.

This bronze was inherited by the famlly and conserved from 1945-2003.

Cannes Encheres, July 2003, n° 554.

60 Art d’Afrique


123

STATUE, DAGARI,

Burkina Faso

Sculpture représentant un ancêtre masculin aux

traits schématiques les bras le long du corps

debout sur une base circulaire.

Bois sculpté patiné.

H. 51 CM ; 20 IN.

2 000/3 000

A Dagari figure, Burkina Faso.

124

ELÉPHANT, LOBI,

Burkina Faso

Sculpture représentant un éléphant (Loxodonta

cyclotis). Fétiche propiatoire à la chasse aux éléphants.

Bois sculpté délavé par le temps et les intempéries,

patiné à incisions géométriques chamaniques. Il est

orné d'un fer symbolisant la trompe.

L. 16 CM ; 6 3/4 IN

122

5 000/6 000

An unusual Elephant figure, hunting amulet, Lobi, Burkina

faso.

122

BUMBA, VILI,

République démocratique du Congo

Confectionné avec un crâne de singe, cet objet

sert d'oracle de justice. Chargé du Nksi (force invisible)

il sert à « récolter » la vérité. Il est utilisé lors

des jugements pour désigner le coupable. Le

rotang qui enlace la boule d'argile dans lequel est

placé le crâne évoque le piège dans lequel le sorcier

invoque la vérité, à l'issue d'une danse rituelle,

le liboka, Il joue en cela un rôle de régulateur social.

Crâne, argile, rotang et pigments. Circa 1900, objet

collecté dans la première partie du XX ème siècle.

L. 28 CM ; 11 IN

4 500/5 000

Bibliographie : Leluart R, in Tribal Magazine, article le

Bumba. Bouquet A. Feticheurs et médecine traditionnelle

du Congo, éd. Orstom, Paris 1969, p. 84.

Provenance : Ancienne collection B. Bissenlik.

A Bumba skull,Vili, Democratic Republica of the Congo.

124

62 Art d’Afrique


125

SCULPTURE RELIQUAIRE, N'GI, BULU,

Gabon

Représentant un gorille sans bras ni jambes. Nous

ne possédons à ce jour que peu d'objets de cette

ethnie proche des Fang.

Bois sculpté patiné avec matières sacrificielles et

restes de peinture sans doute postérieure.

Restaurations indigènes et manques au niveau des

charges magiques.

Probablement fin XIX ème siècle.

Daté « 1898 ». Cachet de cire estampé d'un M.

H. 43 CM ; 16 3/4 IN

7 000/8 000

Provenance : Ancienne collection Baron de R. Ancienne

collection Jacques Kerchache.

Bibliographie : Raponda-Wallker André, Sillans Roger,

Rites et croyances des peoples du Gabon : essai sur les

pratiques religieuses d’autrefois et d’aujourdh’ui,éd.

Présence Africaine, Paris, 1962.

Louis Perrois, Aspect de la sculpture traditionnelle du

Gabon, éd. Orstom, Paris, 1968.

A rare N'Gi gorilla reliquary statue, Bulu, Gabon.

Art d’Afrique

63


126

STATUE FÉMININE, BAMBARA,

Mali

Sculpture représentant un ancêtre féminin debout les jambes légèrement

fléchies en position caractéristique ornée de scarifications

rituelles incisées sur le haut du corps, le visage soigneusement

coiffé.

Bois sculpté à patine noire et rougeâtre, incisé.

H. 36 CM ; 14 1/4 IN.

4 000/5 000

A female figure, Bambara, Mali.

127

STATUE, DOGON,

Mali

Fétiche féminin représenté de manière schématique

Bois sculpté patiné.

H. 36 CM ; 14 1/4 IN

1 200/1 500

A Dogon figure, Mali.

128

TÊTE, ASHANTI,

Ghana

Tête circulaire ornée de scarifications en relief sur les joues.

Expression sereine et fine représentation du visage.

Terre cuite. Cassé collé.

I ère moitié du XX ème siècle ou plus ancien.

H. 65 CM ; 25 3/4 IN

15 000/20 000

Provenance : Ancienne collection Baron de R.

Collection d'un grand amateur parisien.

A beauttiful Ashanti head, Ghana.

127

64 Art d’Afrique


128


129

COUPLE D'ANCÊTRES PORTEURS DE CORNES, TIKAR,

Cameroun

Paire de cornes de buffle enchâssées dans des cornes en bronze tenues par un couple

d'ancêtres assis.

Fin travail des cornes ornées de reliefs d'animaux chtoniens dont araignées et lézards,

symboles du monde souterrain.

Probablement vendus jadis par l'Oba du Bénin.

Objets de cour royaux, fin XIX ème - début XX ème siècle.

H. 38 CM ; 15 IN

35 000/40 000

Provenance : Collection d'un grand amateur parisien.

Ancienne collection Baron de R.

Pair of ancestral Tikar bronze figures with horns, Cameroon.

66 Art d’Afrique


130

130

CACHE-SEXE ROYAL, YORUBA,

Nigeria

Cache-sexe royal perlé. Grande beauté du décor polychrome réversible à nombreux motifs géométriques et deux

oiseaux en tête à tête.

Travail de perlage ouvragé au métier à tisser. Fibres végétales, perles de verre et coquillage.

Fin XIX ème siècle - début XX ème siècle.

L. 61 CM ; 24 IN

H. 26 CM ; 10 1/4 IN

5 000/8 000

Provenance : Collection d'un grand amateur parisien.

Ancienne collection Baron de R. N° ancien : 23179.

An old, fine Yoruba royal beaded cache sex, Nigeria.

131

BOÎTE POUR LES NOIX DE KOLA, IGBO,

Nigeria

De forme ronde, une cavité est aménagée pour

les sauces qui accompagnent la prise des noix

de Kola. Sur les bords une frise composée de

lignes droites et courbes incisées. Elles sont

entrecoupées par des formes stylisées en

grains de café. Le couvercle est creusé de deux

ancêtres tutélaires, la barbe se terminant en bec

d'oiseau, portant des coiffes rayonnantes.

Bois dur rouge brun.

L. 56 CM ; 22 IN

2 000/3 000

131

A Kola nut box, Igbo, Nigeria.

68 Art d’Afrique


132

MASQUE, BÉTÉ,

Côte d'Ivoire

Masque utilisé anciennement pendant les cérémonies

afin de préparer les hommes à la guerre. Il fût aussi porté

durant les cérémonies festives sans but guerrier.

Bois sculpté à patine noire brillante.

H. 30 CM ; 11 3/4 IN

10 000/15 000

Provenance : Lot 241, Sotheby's, New York, 1998.

Ancienne collection Hans Schneckenberger, Münich

A Bete mask, Ivory Coast.

132

133

ANCÊTRE FÉMININ, MOSSI,

Burkina Faso

Ancêtre en transformation.

Bois sculpté, traces de rituel chamanique : enlèvement

de bois sur le bras droit vraisemblablement pour préparer

une potion.

H. 38 CM ; 15 IN

7 000/8 000

Provenance : Ancienne collection Kenneth Brown, Washington,

D.C.

Référence : Référencée par African Art Archive (Guy van Rijn)

de Yale University sous le n° 008460201

133

A female ancestral figure, Mossi, Burkina Faso.


134

PILASTRE TOGUNA, DOGON,

Mali

Si la forme de ces pilastres reprend l'image de la

femme, elle répond à un impératif architectural,

étant destiné à maintenir la toiture du « Grand Abri »

reprenant le mythe de l'homme les bras en croix,

cher aux Telem puis aux Dogon. Au centre est

sculptée en ronde-bosse la représentation de la

mère des masques la Yasigine, femme primordiale

signifiée par deux seins en haut relief, symbolisant

la fertilité.

Bois sculpté à patine claire.

H. 97 CM ; 38 1/4 IN

2 000/3 000

A Toguna post, Dogon, Mali.

135

PEIGNE, ASHANTI,

Ghana

Peigne représentant un buste anthropomorphe

féminin.

Bois sculpté à patine foncée luisante, finement

ciselée. Légers manques aux dents du peigne dus

à l'usage.

H. 14 CM ; 5 1/2 IN

1 500/2 000

Provenance : Collection Pascal Alcan Legrand, Paris.

Bibliographie : Sotheby's NYC, 17 nov. 2006. The William

W Brill Collection.

Cole H. and Ross D., The Arts of Ghana, Los Angeles,

1977.

An Ashanti comb, Ghana.

134

135

70 Art d’Afrique


136

FÉTICHE, BAMBARA,

Mali

Fétiche féminin aux traits cubistes.

Bois sculpté à décor incisé.

H. 26 CM ; 10 1/4 IN.

1 500/2 000

A female figure, Bambara, Mali.

136

137

TAMBOUR, LÉLÉ,

République démocratique du Congo

Tambour au fut orné, la poignée est sculpté d’un visage

serein caractéristique de l’ethnie et se termine en forme

de bras.

Bois sculpté patiné.

H. 65 CM ; 25 1/2 IN.

4 000/5 000

A Lele drum, Democratic Republic of the Congo.

137

Art d’Afrique

71


138

MASQUE, DAN KRAN,

Libéria

Masque de type cubiste dont les traits anguleux projettent la forme dans l'espace. La forme

triangulaire des yeux et les pommettes saillantes encadrent le nez et la bouche. Ce masque

est caractéristique de l'harmonie des lignes cubistes et la rigueur des formes. Beau

contraste des volumes entre les angles et la courbe du front orné d'un bourrelet de fibres

végétales et de perlages.

Bois sculpté patiné.

L. 26 CM ; 10 1/4 IN.

30 000/35 000

Provenance : Ancienne Collection William Brill, New York (Circa 1960), porte le numéro d'inventaire de

la collection 194 X.

Certificat de John I. Dinfentass, New York.

Référence : Référencé par African Art Archive (Guy van Rijn) de Yale University archive sous le n°

002284301

A fine Dan Kran mask, Liberia.

72 Art d’Afrique


140

STATUE, MONTOL-MUMUYÉ,

Nigeria

Sculpture d'ancêtre commémorative aux traits bruts et

puissants. Le personnage est debout les bras écartés,

les épaules courtes surmontées d'un cou massif se terminant

par un visage épuré aux grands yeux et aux oreilles

rondes. La coiffure traditionnelle se composant d'une

crête centrale striée. Ce type d'objet était utilisé lors des

rituels de divination, afin de découvrir et de guérir les

maladies.

Bois lourd monoxyle.

H. 69 CM ; 27 1/4 IN.

7 000/8 000

Bibliographie : Kerchache Jacques, Paudrat Jean-Louis,

Stephan Lucien, L'Art Africain, éd. Mazenot, Paris, 1988.

A Montol-Mumuye figure, Nigeria.

139

139

MASQUE, DAN,

Côte d'Ivoire

Masque d'initiation aux yeux ronds, employé pendant les

rites cérémoniels de passage à l'âge adulte. Bois sculpté

à patine brun luisante.

H. 21 CM ; 8 1/4 IN

4 000/5 000

A Dan mask, Ivory Coast.

140

74 Art d’Afrique


141

STATUE, WURKUM,

Nigeria

Les jambes sont angulaires, les bras se détachant du

corps en forme d'ailes sont surmontés d'un visage aux

traits simplement esquissés, la bouche étant figurée par

une large incision.

Bois à patine d'usage sacrificielle par endroits, érosion

due au temps et à la conservation, fer fiché à la base

pour être planté en terre.

H. 38 CM ; 15 IN. (SANS LE FER)

800/1 000

A Wurkum figure, Nigeria.

141

142

STATUE ANTHROPOZOOMORPHE, URHUBO,

Nigeria

Représentant un homme poisson.

Bois sculpté patiné.

(Restauration à une main)

H. 63 CM ; 24 3/4 IN

1 000/2 000

An anthropozoomorphic figure, Urhubo, Nigeria.

142

143

STATUE, MUMUYE,

Nigeria

Statue représentant un personnage se tenant debout sur

des jambes à multiples échancrures décrivant un motif

d'un beau dynamisme. Le bassin large soutient un buste

droit marqué d'un ombilic en crochet. Aux épaules

arrondies viennent s'accrocher des bras en ellipse, les

coudes angulaires répondant à l'effilement du dos. La

tête étirée vers l'arrière est sculptée d'une crête, un nez

et une petite bouche à pans droits s'incluent dans un

visage concave les oreilles en relief.

Bois sculpté à patine brune.

H. 35 CM ; 14 IN

4 000/5 000

A Mumuye figure, Nigeria.

143

Art d’Afrique

75


145

CIMIER, IJO,

Nigeria

Représentant de formes géométriques et des cornes

d'antilope de manière stylisée et ajourée.

Bois sculpté à patine noire de fumée.

H. 33 CM ; 13 IN

4 000/6 000

Provenance : Collection Pascal Alcan Legrand, Paris.

An Ijo headdress mask, Nigeria.

144

144

MASQUE, FIPA,

Tanzanie

Masque aux traits épurés. Les yeux et la bouche ajourés

en amande, et le nez fin sont suggérés au centre du

visage dont les traits sont esquissés.

Bois sculpté à patine noire croûteuse.

Probablement fin XIX ème siècle.

H. 35 CM ; 13 3/4 IN

3 500/4 000

Provenance : Collection du docteur Mangen.

A Fipa mask, Tanzania.

145

76 Art d’Afrique


146

GRAND PRISONNIER, TIKAR,

Cameroun

Rare ancien bronze de cour royale représentant

un prisonnier nu aux traits fins et expressifs,

assis les jambes allongées, les mains et

les pieds entravés. La bouche ouverte du personnage,

la large barbe en éventail ornée sur

son pourtour de boules, le travail du regard,

renforcent l'expressivité et la dynamique de

l'œuvre ainsi que sa beauté plastique. Ce type

d'objet est une fonte unique. Il reste très peu

de ces grandes fontes de bronze, la majorité

ayant été refondue.

Objet de cour grandeur nature en bronze

patiné à traces d'oxydation, réalisé en l'honneur

du roi Njoya, seizième souverain bamun.

Fin des années 20.

Attesté par son altesse le prince Njiasse Njoya

Aboubakar.

L. 110 CM ; 39 1/4 IN

H. 92 CM ; 36 1/4 IN

30 000/40 000

Référence :Essomba Joseph-Marie, Elouga Martin,

L’art Tikar au Cameroun, éd. L’Harmattan, 2000.

Tamara Northern, The art Cameroon, éd.

Smithsonian Institution Travelling Exhibition Service,

1984.

Paul Gebauer, Art of Cameroon, éd. Portland Art

Museum and the Metropolitan Museum of Art, 1979.

A tall regalia bronze slave figure, Tikar, Cameroon.


147

STATUE DE L'ESPRIT A-TSHOL, BAGA,

Guinée

Ce type de statue est placé sur l'autel de chaque clan gardé par l'homme le plus ancien de chaque famille. Il a une

base circulaire supportant une grande tête au menton ressemblant à un bec d'oiseau.

Bois sculpté et incisé.

L. 91 CM ; 35 3/4 IN

10 000/12 000

Provenance : Collection Pascal Alcan Legrand. Paris.

Bibliographie : Lamp Frederick, Museum for African art (New York), Baltimore museum of art, Art of the Baga : a drama of cultural

reinvention, éd. Museum for African Art, Prestel, 1996.

An A-Tshol spirit figure, Baga, Guinea.


148

148

CIMIER EJAGHAM, EKOÏ,

Nigeria

Fin cimier anthropomorphe à la coiffe arrondie soutenant

un long cou cylindrique, le fin visage à la bouche ouverte

montre des dents, les pupilles sont incrustées. Il était

exhibé lors des parades spéciales des trophées, porté par

les jeunes hommes comme signe de force et dansait pendant

les cérémonies funéraires ou d'initiations.

Peau d'animal, rotin, cheveux.

H. 21 CM ; 8 1/4 IN

10 000/15 000

Provenance : Collection Pascal Alcan Legrand, Paris.

An Ejagham Ekoi mask, Nigeria.

149

TABOURET À OFFRANDES, YORUBA

Nigeria

Tabouret à offrandes dont le support représente un personnage

accroupi vêtu d'un pagne et d'une coiffe, le

visage ovale, les yeux en amande. Médiateur symbolique

entre le monde terrestre et celui de l'au-delà.

Bois sculpté, polychromie ancienne. Craquelures visibles.

Fin XIX ème siècle - début XX ème siècle.

H. 59 CM ; 23 1/4 IN.

25 000/3 0000

Provenance : Collection Pascal Alcan Legrand. Paris.

Référence : Spécimen identique dans la collection de Guillaume

Apollinaire.

An Yoruba stool, Nigeria.

149

Art d’Afrique

79


151

MASQUE, OGONI,

Nigeria

Masque cornu d’esprit de l’au-delà.

Bois sculpté à patine rouge foncée.

H. 24 CM ; 9 3/4 IN

7 000/8 000

Provenance : Galerie Ratton Hourdé.

An Ogoni mask, Nigeria.

150

150

MASQUE, LÉGA,

République démocratique du Congo

Beau masque Idimu aux traits piriformes caractéristiques

au contour régulier dans lequel s'inscrit une face creusée

en cœur aux arcades sourcilières épaisses rejoignant le

nez. Celui-ci a pour originalité de se terminer en forme de

bec ce qui lui confère un visage de chouette, oiseau de

nuit. Ce type de masque était utilisé lors des rites de la

société secrete du Bwami.

Patine brune et traces de kaolin dans le creux.

H. 23 CM ; 9 IN

20 000/25 000

A fine Lega mask, Democratic Republic of the Congo.

151

80 Art d’Afrique


152

PIPE,

Congo

Pipe ornée de deux têtes.

Terre cuite.

800/1 000

Terracotta pipe, Congo.

153

MONOLITHE, EKOÏ,

Nigeria

Pierre sculptée à motifs anthropomorphes.

H. 96 CM ; 38 IN

2 000/3 000

A monolith Ekoi, Nigeria.

154

POULIE, SÉNOUFO,

Côte d'Ivoire

Poulie surmontée d'une tête d'antilope finement sculptée et

ajourée.

Bois sculpté à patine brillante.

H. 13 CM ; 5 1/4 IN

3 000/4 000

Provenance : Ancienne collection Portier.

Ancienne collection du général Percier.

Présentée dans les années 1930 dans l'Exposition « Art Nègre », New

York.

A superb Senufo headdle pulle, Ivory Coast.

155

OLIFANT, FANG,

Gabon

Objet longiligne se terminant par un embout sculpté d'une tête

stylisée à la coiffe de forme phallique.

Ivoire patiné. Restauration à l'ouverture.

H. 50 CM ; 19 3/4 IN

5 000/7 000

A Fang trumpet, Gabon.

155


156

TABOURET ROYAL, ZELA,

République démocratique du Congo

Tabouret royal de forme circulaire représentant un personnage cariatide soutenant

l'assise, debout, les bras sculptés en arrière, les autres pieds sont en

forme d'éclairs ornés sur leur côté de motifs incisés. Le personnage féminin

sculpté nu, est finement exécuté.

Bois sculpté à patine sombre et brillante. Craquelures et manques visibles dus

à l'ancienneté de l'objet et à l'usage.

H. 43 CM ; 16 3/4 IN

30 000/40 000

Provenance : Collection Pascal Alcan Legrand, Paris.

Ancienne collection Roger Budin

Référence : Expertisé par Guy de Montbardon puis Alain de Montbrison.

Ce tabouret royal appartient à un rare corpus décrit et illustré dans l'ouvrage Sièges

Royaux d'Afrique Centrale publié par le Musée de Tervuren, 1996.

A Zela royal stool, Democratic Republic of the Congo.

82 Art d’Afrique


157

CANNE DE MARIAGE, BAOULÉ,

Côte d'Ivoire

La partie supérieure est finement sculptée d'un couple

assis sur un siège. Très fine facture au beau visage affirmant

le rang du propriétaire. Des scarifications sont

signifiées sur le visage et le cou aussi longiligne que le

corps. Belles coiffures incisées. Il est à noter la grâce du

mouvement d'enlacement des bras de la sculpture. Le

tabouret est traité de façon schématique orné de lignes

incisées.

La partie inférieure est ornée de motifs incisés en relief

dont oiseaux et reptiles, éléments en relation avec l'audelà

et le monde chtonien.

Probablement un des chefs d'œuvre de l'art Baoulé pour

ce type d'objet.

Bois sculpté à belle patine.

H. 27 CM ; 10 3/4 IN

50 000/60 000

Provenance : Collection Pascal Alcan Legrand, Paris.

Bibliographie : Boyer A. M., Miroirs de l'invisible : la statuaire

Baoulé, in Arts d'Afrique noire, 1982-1983.

A superb Baule marriage staff, Ivory Coast.

84 Art d’Afrique


158

MASQUE, IGBO,

Nigeria

Ce masque présente un oiseau, ainsi que des cornes sur

le sommet du crâne. Représentation idéalisée du « bel »

esprit qui a atteint la béatitude éternelle. Il possède une

mâchoire articulée où les dents sont représentées par

des éléments amovibles en bois.

Bois sculpté polychrome.

H. 21 CM ; 8 1/4 IN

6 000/8 000

Provenance : Collection Pascal Alcan Legrand, Paris.

Bibliographie : Schadler, Karl-Ferdinand, Lexikon afrikanische

Kunst und Kultur, éd. Klinkhardt & Biermann, 1994

An Igbo mask, Nigeria.

158

159

MASQUE DE COURSE, DAN,

Côte d'Ivoire

Masque Gunéya au visage ovale, à la bouche ouverte et aux lèvres protubérantes. Les yeux

sont délicatement arrondis, le haut front est bombé. Il est à noter l'extrême finesse de l'œuvre

affinée par de multiples enlèvements à l'intérieur du masque jusqu'à en obtenir une

légère épaisseur de bois. Succession de portages. Léger manque à la base inférieure d'un

œil dû aux nombreux usages. La tradition voulait que son porteur soit poursuivi par un coureur

non masqué qui le rattrapant le mettait à son tour et qui était ensuite lui-même poursuivi

par un autre coureur.

Bois sculpté à belle patine brillante.

H. 22 CM ; 8 3/4 IN

30 000/40 000

Provenance : Collection Pascal Alcan Legrand. Paris.

Bibliographie : Fischer E. Dan Forest Spirits, Masks in Dan villages, African Art, II, n.2. 1978. pp 16 -

23, 94.

A fine superb Dan mask, Ivory Coast.

86 Art d’Afrique


159


162

STATUE, MOSSI,

Burkina Faso

Ancêtre féminin en position hiératique de forme cubiste.

Bois sculpté patiné.

H. 37 CM ; 14 IN

5 000/6 000

Provenance : Ancienne collection du docteur Michel Gaud. St

Tropez.

A Mossi female figure. Burkina Faso.

160

160

MASQUE, IBIBIO,

Nigeria

Ce masque Idiok ekpo est représenté le visage de forme

lunaire finement exécuté, les différents aspects du visage

sont traités en relief, le tout placé sous un front bombé.

Bois sculpté à patine croûteuse.

H. 30 CM ; 11 3/4 IN

8 000/10 000

Provenance : Collection Pascal Alcan Legrand. Paris.

Bibliographie : Art du Nigeria, Collections du Musée National

des Arts d'Afrique et d'Océanie, catalogue de l'exposition,

Paris, 1987.

A fine Ibibio mask, Nigeria.

161

STATUETTE, BAOULÉ,

Côte d'Ivoire

Petit fétiche aux traits bruts.

Bois sculpté patiné.

H. 27 CM ; 10 3/4 IN

600/800

A Baule figure, Ivory Coast.

162

88 Art d’Afrique


163

STATUE, AGNI,

Côte d'Ivoire

Statuette à la coiffure élaborée. Elle était probablement utilisée pour transmettre

des messages aux esprits qui d'après les croyances gèrent le monde.

Bois sculpté à patine luisante, collier de perles de traite.

(Accidents)

H. 48 CM ; 18 3/4 IN

5 000/6 000

An Agni female figure, Baule, Ivory Coast.

164

STATUE BLOLO BIAN, BAOULÉ,

Côte d'Ivoire

Sculpture féminine, épouse de l'au-delà se manifestant

dans les rêves. Ce type de statuette était sculpté par le

devin du village. Il accompagne dans sa maison la personne

impliquée et reçoit des offrandes de nourriture.

Bois sculpté patiné.

H. 39 CM ; 15 1/4 IN

6 000/8 000

Provenance : Ancienne Collection du docteur Michel Gaud. St

Tropez.

A Baule figure, Ivory Coast.

163

165

STATUETTE, AGNI,

Côte d'Ivoire

Bois sculpté patiné. Possède un socle

ancien en bois tourné.

H. 30 CM ; 11 3/4 IN

164

800/1 000

An Agni female figure, Ivory Coast.

165

Art d’Afrique

89


166

IMPORTANTE FIGURE DE RELIQUAIRE, KOTA,

Gabon

Mbulu Ngulu de type classique à la dimension imposante. L'ovalité concave du visage est

ornée de motifs incisés. Il possède des yeux en croissant et un nez oblong. La bouche

n'est pas signifiée. Les parties réservées sont traitées au repoussé sur une plaque de laiton.

Le visage est encadré d'un motif orné incisé. Une coiffe en forme de cimier surplombe

l'ensemble. Le tout est fixé sur une âme de bois. L'arrière de celle-ci est orné de deux triangles

inversés. Le cou est orné de laiton repoussé et incisé sur une puissante base losangique.

Laiton patiné et bois sculpté.

Ière partie du XX ème siècle.

Un album de photographies des missionnaires sera remis à l'acquéreur.

H. 69,5 CM ; 69 IN

30 000/40 000

Provenance : Vente Christie's, Amsterdam, 6 déc. 1999.

Ancienne collection Oscar et Judith Morfeldt. missionnaires à la Mission Forbonder. 1910/1919, en

Afrique Equatoriale.

A fine Kota reliquary guardian figure, Gabon.

90 Art d’Afrique


168

STATUE SIMIESQUE, BAOULÉ,

Côte d'Ivoire

Statue simiesque anthropozoomorphe apotropaïque,

aux traits d'un singe, utilisée probablement lors de la

cérémonie du Mbra. Le personnage est représenté

debout en position hiératique sur une base circulaire, aux

lignes épurées, tenant un pot à offrandes contre le ventre.

Bois sculpté à belle patine noire craquelée.

Probablement fin XIX ème - début XX ème siècle.

H. 100 CM ; 39 1/4 IN

15 000/20 000

Provenance : Ancienne Collection Guy Nère, ancien gouverneur

d'Abidjan.

Apprécié par G. Kouassi, président National des Antiquaires de

Côte d'Ivoire. (U.N.A.A.T.A.C.I.), collecté dans le département

de Djebasserou.

A Baule simian figure. Ivory Coast.

167

167

STATUE, LOBI,

Burkina Faso

Grande sculpture Phuwe représentant un esprit en position

hiératique debout aux longues jambes, les bras le

long du corps. Le visage serein est surmonté par une

coiffe à rainure centrale.

Bois sculpté à traces de coulures conséquences des

libations sacrificielles, amulette nouée autour du cou.

H. 99 CM ; 39 IN

15 000/20 000

Provenance : Ancienne collection M.Majorin, Lasne, Belgique.

A superb Lobi figure. Burkina Faso.

168

92 Art d’Afrique


169

MASQUE DOUBLE, BAOULÉ,

Côte d'Ivoire

Masque orné de deux têtes. Visages

jumeaux, symboles de prospérité.

Bois sculpté et manques anciens patinés.

H. 27 CM ; 10 1/2 IN

6 000/8 000

Bibliographie : Bacquart Jean-Baptiste, L'Art

Tribal d'Afrique Noire, éd. Assouline,

Arnouville, 1998. p.48 - 49.

A Baule mask, Ivory Coast.

169

170

COIFFE DE CHASSE SONGHAÏ,

Mali

Un long bec de calao entrouvert est enchassé

dans une gaine de cuir, les yeux sont signifiés par

deux éléments en porcelaine blanche. Cet objet

servait d'appeau de chasse permettant à celui-ci

de s'approcher du calao et de le surprendre. Le

cou courbe est fixé sur un élément placé sur le

front.

Bois sculpté incrusté de porcelaine blanche, peau

et bec.

L. 40 CM ; 15 3/4 IN

900/1 200

A Songhai bird headdress, Mali.

170

Art d’Afrique

93


171

STATUETTE FÉMININE EN BRONZE,

Dahomey

Fine statuette féminine vêtue d'un pagne orné d'ocelles, debout en

position d'orante. Il n'existe que très peu de modèles connus de ce

type d'œuvre. Ancien objet de cour vraisemblablement Fon.

Bronze patiné.

Probablement XIX ème siècle.

H. 11 CM ; 4 1/4 IN

20 000/30 000

Provenance : Ancienne collection du docteur Jean-Paul Chazal.

A female bronze figure, Dahomey.

171

172

MASQUE, BAOULÉ,

Côte d'Ivoire

Ce masque élaboré représente les traits d'un ancêtre de l'au-delà. Il

est sculpté d'une coiffe arrondie, le visage en amande finement traité

orné de scarifications avec une barbe nouée, tressée de belle manière.

L'expression est sereine et puissante. Ce type de masque apparaît

durant les cérémonies festives liées aux échanges interclaniques.

Bois sculpté patiné.

H. 38 CM ; 15 IN

25 000/30 000

Provenance : Ancienne collection du docteur Michel Gaud. St Tropez.

A fine Baule mask, Ivory Coast.

94 Art d’Afrique


172


174

TAMBOUR, LÉLÉ,

République démocratique du Congo

Ce tambour à piédouche au fût sculpté de motifs géométriques

est orné sur un côté d'un masque de forme

aplatie caractéristique, aux traits sévères lui conférant

une expression digne et sereine.

Bois sculpté et peau.

(Accident au piédouche et restauration indigène à la peau)

H. 110 CM ; 43 1/4 IN

5 000/6 000

A Lele drum, Democratic Republic of the Congo.

173

173

MASQUE KUBA,

République démocratique du Congo

Masque Ngaady a mwaash, le visage peint avec des

triangles géométriques en damier, les joues ornées de

lignes. Les arcades et la bouche sont recouvertes de

cuivre. Ngaady a mwaash représente la sœur et l'épouse

du Woot, l'ancêtre progéniteur des Bushong. C'est un

des masques les plus importants. Il était réservé à la

famille royale et utilisé durant les cérémonies publiques

ou durant les rites d'initiations des jeunes garçons.

H. 24 CM ; 9 1/4 IN

4 000/5 000

A Kuba mask, Democratic Republic of the Congo.

174

96 Art d’Afrique


175

PILASTRE TOGUNA, DOGON,

Mali

Elément d'architecture sculpté en haut relief de la représentation

de la Yasigine, femme primordiale symbolisant

la fertilité.

Bois sculpté patiné foncée.

H. ENV. 2 M ; ENV. 79 IN

4 000/5 000

A Toguna post, Dogon, Mali.

176

176

STATUETTE, HEMBA,

République démocratique du Congo

Statuette composée de quatre têtes d'ancêtres surmontant

une base tubulaire. Le haut est creux, orné de substances

rituelles. Elle a pour fonction de voir de tous les

côtés pour se préserver. Vraisemblablement un fétiche

de chasse.

Bois sculpté patiné et substances magiques.

H. 20 CM ; 8 IN

5 000/6 000

A Hemba figure with four heads, Democratic Republic of the

Congo.

175

Art d’Afrique

97


177

177

MASQUE CRACHEUR DE FEU, SÉNOUFO,

Côte d'Ivoire

Masque heaume représentant une tête de buffle à la

gueule grande ouverte aux dents saillantes, surmontée

d'une paire de cornes d'antilope. Sur le haut front entre

les cornes un caméléon est sculpté tenant une coupe à

offrande. Cette scène illustre l'alliance du calao et du

caméléon. Il était utilisé principalement pendant les cérémonies

du Poro.

Masque ancien de belle facture n'ayant probablement

jamais servi.

Bois sculpté patiné.

L. 93 CM ; 36 3/4 IN

178

CHIEN, KONGO,

République démocratique du Congo

Animal magique appelé Koso ayant fonction de médiateur

entre les vivants et les morts. Fétiche orné de clous

appelé Nkondi porteur de la force magique Nkisi, il était

vénéré par son propriétaire ou par un spécialiste Nganga

afin de contenter et apaiser les différents esprits.

Bois sculpté et clous magiques.

H. 22 CM ; 8 3/4 IN

5 000/6 000

A Kongo dog, Democratic Republic of the Congo.

5 000/6 000

Provenance : Ancienne collection Josef Mueller. Acquis vers

1950.

Bibliographie : Foster T., Koloss J., Kunst der Senufo, Berlin,

Catalogue d'exposition, Staatliche Museum. p. 72.

Référence : Calmels Cohen, Expert Alain de Monbrison, 08 et

09 juin 2005.

A Senufo fire monster mask, Ivory Coast.

178

98 Art d’Afrique


179

COLLIER DE FÉTICHEUR, HEMBA,

République démocratique du Congo

Collier composé de différentes perles de bois, l’une

d’entre elles sculptée d'un buste masculin janiforme et

une autre d’un buste féminin. Les autres perles symbolisant

vraisemblablement des dents de félins.

L. 20 CM ; 7 3/4 IN

3 000/4 000

Provenance : Ancienne Collection John I. Dinfentass. New York.

A diviner's necklace, Hemba, Democratic Republic of the Congo.

180

STATUE, KUSU,

République démocratique du Congo

Statuette aux traits hiératiques à l'attitude sereine et à

l'expression mystérieuse caractéristique. La puissance

tranquille traduit le respect dans la force ancestrale. Le

haut de la tête est orné d'un reste de substances magiques.

Bois sculpté, collier de verroterie et reste de tissu.

H. 23 CM ; 9 IN

179

4 000/5 000

A Kusu figure, Democratic Republic of the Congo.

180

181

STATUE, FON,

Togo

Cette statue Botchio, servait aux cérémonies Vodun ou Vaudou dont le but était de rentrer en

contact avec les esprits de l'autre monde et de repousser les forces néfastes. On la réalisait

sous les ordres d'un devin, Fâ.

Bois sculpté, matières sacrificielles, sang, huile de palme, bière et objets magiques accentuant

le pouvoir de la statue.

H. 64 CM ; 25 1/4 IN

6 000/8 000

Bibliographie : Jean Piya, Le Botchio est une sculpture de rien qui cache tout, Mélanges, Cotonou, 1994.

Blier Suzanne Preston, African vodun : art, psychology and power, éd. University of Chicago Press, 1995.

A Fon statue, Togo.

181

Art d’Afrique

99


182

182

MASQUE JANIFORME, BOBO,

Burkina Faso

Rare masque heaume à double face représentant des esprits. Il est composé d'une face principale, la bouche ouverte

suggérée montrant les crocs, ornée de deux grandes cornes. Une face secondaire représentant un esprit la bouche

schématique ouverte, avec une corne jaillissant du front. Représentation de salamandre et scorpion sur la protubérance

au-dessus du masque.

Bois sculpté érodé.

Probablement fin XIX ème - début XX ème siècle.

H. 49,5 CM ; 19 1/2 IN

8 000/10 000

Provenance : Ancienne collection Van Bueren, Amsterdam, Pays-Bas.

A Bobo Janus mask, Burkina Faso.

183

STATUETTE, LOBI,

Burkina faso

Statuette Bateba représentant un ancêtre.

Bois sculpté patiné

H. 22 CM ; 8 3/4 IN

400/500

100 Art d’Afrique


184

MASQUE, BAOULÉ,

Côte d'Ivoire

Beau masque Bo Nun Amuin représentant le Dieu de la

Brousse sous les traits d'un animal fantastique, mi-buffle

mi-félin, à la gueule béante montrant de longs crocs acérés,

le sommet du crâne paré de cornes se rejoignant.

Bois sculpté à patine brune.

Analyse scientifique du laboratoire de Milan datant le

bois vers 1910.

H. 60 CM ; 23 3/4 IN

10 000/15 000

Provenance : Ancienne collection Guy Nère, ancien gouverneur

d'Abidjan.

Apprécié par G. Kouassi, président National des Antiquaires de

Côte d'Ivoire. (U.N.A.A.T.A.C.I.), collecté dans le département

de Baouké.

A fine Baule mask, Ivory Coast.

185

185

STATUE NKISI, KONGO,

République démocratique du Congo

Statuette représentant un fétiche au visage expressif, la

bouche ouverte surmontée d'une haute coiffe pointue.

Le corps, depuis la nuque jusqu’au-dessus des pieds,

est couvert de cordes tressées associées à du tissu, toile

et matières sacrificielles.

Bois sculpté à belle patine brune et matériaux divers.

Première moitié du XX ème siècle, circa 1920.

H. 57,5 CM ; 22 3/4 IN

8 000/10 000

Provenance : Ancienne collection particulière allemande.

A Kongo Nkisi figure, Democratic Republic of the Congo.

184

Art d’Afrique

101


ART D’ASIE DU SUD EST

ART AMÉRINDIEN


COLLECTION ROLPH MAYER

Collectionneur d'origine allemande, sensibilisé par les

cultures des hauts plateaux du Tibet qu'il a visité lors

de ces expéditions en compagnie de sa femme. Lors

de ces nombreux voyages dans les années 80, il a

collecté un ensemble de masques chamaniques

188

MASQUE, KIRANT, RAI SUNSAN DHARAN DISTRICT,

Népal

Masque souriant porté lors des danses pour les fêtes de

Dassai et Tihar, au nez long et fort, avec des yeux ovales

surmontés chacun d'un œil fermé par un petit morceau

de bois collé à la résine. Il est probable que les

yeux du dessous soient la rectification de ceux du dessus

placés à l'origine trop haut.

Bois dur rougeâtre à patine noire, morceau de tôle

clouée au-dessus du nez, moustache en poils. Manque

à l'œil droit.

Grande tribu Kirant de la branche Rai, Rai Sunsan

Dharan District, Est du Népal.

Circa 1920

L. 23 CM ; 9 IN

186

186

MASQUE, KIRANT, RAI DHAKUTA DISTRICT,

Népal

Petit masque à grande bouche souriante incrustée de

dents, aux yeux rapprochés et fin nez réaliste. Restes

d'une moustache en poils de yak tenue par deux agrafes.

Bois dur sculpté et noirci, traces de pigments blancs sur

toute la surface.

Circa 1940

L. 22,5 CM ; 8 3/4 IN

900/1 000

A Kirant mask, Rai Sunsan Dharan District, Nepal.

800/1 000

A Kirant mask, Rai Dhakuta district, Nepal.

187

MASQUE, BALUNG DISTRICT,

Népal

Masque de danse porté pour pleurer les défunts. Visage

anthropomorphe ovale à la bouche grande ouverte, le

nez est allongé, les yeux elliptiques sont rapprochés, les

sourcils sont signifiés par un sillon arqué.

Bois dur rougeâtre à patine noire.

Circa 1925

L. 29 CM ; 11 1/4 IN

1 200/1 500

A Balung mask, Nepal.

187

104 Art d’Asie du Sud Est, Art Amérindien


189

MASQUE DE DEUIL, KIRANT, BOHJPUR DISTRICT, Népal

Ce masque porté lors de danses pour pleurer les défunts est

représenté le visage allongé, les yeux oblongs et la bouche

ouverte incrustée de vestiges de dents.

Bois à patine d'usage marron foncée.

(Cassure du menton jusqu'à l'œil droit, restauration indigène)

Grande tribu Kirant de la branche Rai, Bohjpur district, Est du

Népal.

Circa 1935.

L. 29 CM ; 11 1/4 IN

1 000/1 200

A Kirant mask, Bohjpur district, Nepal.

190

RARE PAIRE DE MASQUES, MANGAR,

Népal

Masques funéraires masculin et féminin de caste.

Bois dur à teinte noire, restes de pigments blancs. Le masque

féminin est orné de dents.

Circa 1890 - 1900

L. 22 CM ; 8 1/2 IN (POUR LE MASQUE MASCULIN)

L. 23 CM ; 9 IN (POUR LE MASQUE FÉMININ)

189

1 600/2 000

A rare pair of masks, Mangar, Nepal.

190


193

MASQUE, KIRANT, RAI DHAKUTA DISTRICT,

Népal

Masque de plaine lune rond représenté les yeux percés en

amandes, le nez court et fort, les pommettes saillantes et la bouche

ouverte les commissures tirées légèrement vers le haut.

Bois noirci et poils noirs pour la moustache.

Première moitié du XX ème siècle.

L: 23,5 CM; 9 1/4 IN

800/900

A Kirant mask, Rai Dhakuta district, Nepal.

191

194

MASQUE, GURUNG, SUNSAN DHARAN DISTRICT,

Népal

Masque aux traits réalistes d'un visage tibéto-népalais en colère.

Les yeux mongoloïdes sont surmontés de sourcils ondulés. Les

oreilles sont ornées d'anneaux.

Bois sculpté noirci.

Circa 1950

L. 24,5 CM ; 9 3/4 IN

800/1 000

191

MASQUE, THAMANG-GURUNG,

KATMANDU DISTRICT, Népal

Masque âme aux traits d'un jeune homme

défunt représenté les yeux ronds, la bouche rectangulaire,

le nez plat droit et des sourcils horizontaux.

Les oreilles sont suggérées par des rainures

légèrement courbées.

Sculpté dans un pot en bois appelé taki.

Tribu Thamang ou Gurung au nord-ouest de la

vallée de Katmandu.

Circa 1950

L. 18 CM ; 7 IN

1 000/1 200

A Thamang Gurung mask, Katmandu district, Nepal.

192

MASQUE, THAMANG,

SUNSAN DHARAN DISTRICT, Népal

Masque ovale, représenté les yeux globuleux et

le nez puissant. La bouche ouverte est incrustée

de deux rangées de dents. Les oreilles sont suggérées

par deux arcs en haut relief avec un petit

cône indiquant l'orifice.

Bois dur à patine brune foncée.

(Lacunes sous l'œil gauche, la narine droite et le menton)

Circa 1955

L. 26,5 CM ; 10 1/4 IN

1 000/1 200

A Thamang mask, Sunsan Dharan district, Nepal.

A Gurung mask, Sunsan Dharan District, Nepal.

195

MASQUE, GURUNG, VILLAGE TARAN,

Népal

Masque de plaine lune rond et plat utilisé lors des cérémonies du

festival de la pleine lune, une fois par an en octobre.

Bois dur à patine noire, poils de yak sous le nez et le menton.

Gurung du village de Taran, région de Pokhara, Centre du Népal.

Première moitié du XX ème siècle.

L. 23 CM ; 9 IN

600/800

A Gurung mask, Taran village, Nepal.

196

MASQUE, BRAHMAN, CASTE CHETRI, VILLAGE JAGARKOT,

Népal

Masque de deuil aux traits d'un vieillard de la caste Chetri faisant

partie des Brahmanes, utilisé lors des cérémonies ancestrales.

Bouche souriante incrustée de deux dents et morceau de fer

sous la lèvre inférieure.

Bois de teck sculpté à patine noire et restes de pigments blancs

et rouges par endroits.

(Cassé avec restauration indigène au niveau du menton)

Circa 1920

L. 29 CM ; 11 1/4 IN

600/800

A Brahman mask, Chetri Caste, Jagarkot village, Nepal.

106 Art d’Asie du Sud Est, Art Amérindien


197

MASQUE, THAKAL, VILLAGE JARKOT,

Népal

Petit masque aux traits expressifs, aux yeux globuleux.

Bois sculpté. Fissure du menton jusqu'aux dents, restauration

indigène par un grand clou horizontal.

Tribu Thakal, village Jarkot près de Muktinath, lieu saint

des collines du centre ouest du Népal.

Circa 1920 - 1940

L. 25 CM ; 10 IN

600/800

A Thakal mask, Jarkot village, Nepal.

198

MASQUE, GURUNG, SUNSAN DHARAN DISTRICT,

Népal

Masque aux traits réalistes d'un visage tibétain en

colère. La bouche est incrustée de dents. Au centre du

front est percé un trou ceint d'un losange incisé.

Bois sculpté noirci.

Est du Népal.

Circa 1950

L. 27 CM ; 10 3/4 IN

800/1 000

A Gurung mask, Sunsan Dharan district, Nepal.

197

199

MASQUE, MAGDI,

Népal

Masque funéraire aux traits d'un vieil homme aux yeux

mongoloïdes, nez puissant et bouche ouverte. Les oreilles

du défunt sont suggérées par deux virgules courtes

en relief. Ces masques ont été créés pendant des siècles

par les Magdi pour commémorer la mort de leurs

ancêtres.

Bois ancien sculpté repatiné dont différentes couches

peuvent être distinguées au dos.

Tribu Magdi, ouest du Népal.

Circa 1950

L. 28 CM ; 11 IN

800/1 000

A Magdi mask, Nepal.

200

MASQUE, KIRANT, BOHJPUR DISTRICT,

Népal

Masque au visage ovale et volumineux dont le crâne est

arrondi et la bouche révélant la souffrance. Les yeux sont

profonds sous des sourcils droits donnant au masque un

aspect de force et dureté. Les oreilles sont signifiées par

une des lignes courbes incisées.

Bois dur à patine noire, ficelle de sisal.

Tribu Kirant de la branche Rai, Bohjpur District, est du

Népal.

Circa 1910 - 1915

L. 29 CM ; 11 1/4 IN

1 200/1 300

198

A Kirant mask, Bohjpur district, Népal.


A DIVERS AMATEURS

201

HARPE, IFUAGO,

Philippines

Harpe ornée d'un couple représenté debout se tenant la main. Instrument de

musique rituel, cérémoniel et chamanique.

Bois lourd sculpté et orné à patine épaisse et cuir.

(Manques)

L. 95 CM ; 37 1/4 IN

2 000/3 000

An Ifuago Harp.

202

GARDIEN DES SOURCES,

Népal

Ancienne statue représentant un ancêtre assis, sa fonction est de protéger la

source à côté de laquelle il est installé.

Pierre sculptée à patine foncée, et enduit sacrificiel.

H. 36 CM ; 14 1/4 IN

2 000/2 500

A water guardian, Nepal.

201 202

108 Art d’Asie du Sud Est, Art Amérindien


205

MASQUE DE THÉÂTRE, BALI,

Indonésie

Masque au visage grotesque à mâchoire articulée.

Petite moustache aux coins supérieurs

des lèvres.

Bois sculpté à rehauts polychromes rouges,

traits expressifs soulignés en noir.

H. 19 CM ; 7 1/2 IN

203

600/800

A theatrical mask, Bali, Indonesia.

203

LAMBA, ILES SUMBA,

Indonésie

Ornement princier de deuil servant à chasser les mauvais

esprits. Lors des funérailles, un esclave le portait en

frontal, pour conjurer le sort.

Feuille de métal découpée et estampée en forme de

croissant de lune. Alliage d'or repoussé.

L. 23 CM ; 9 IN

1 000/1 500

Bibliographie : Exemplaire similaire dans Parures, Imprimerie

Nationale, 1994, p.164.

A Lamba ornament, Sumba Island, Indonesia.

204

VASE, BAN CHAING

(IVÈME - IIIÈME MIL. AV. J.-C.)

Vase cérémoniel sur piédouche à panse globulaire et

large col évasé. La panse est incisé d'un décor géométrique

représentant des motifs mythologiques sous

forme de volutes stylisées caractéristiques de cette culture.

Terre cuite grise à décor incisée.

H. 21 CM ; 8 IN.

1 000/1 200

Référence : Modèle similaire au Krannert Art Museum,

Université de l'Illinois.

A ceramic grey ceremonial vessel, Thai, Ban Chaing, 4th-3rd

Millenium BCE

204


ESPRITS KACHINA

Les Kachinas sont des esprits que l’on rencontre dans la mythologie des Indiens Hopis et Zunis du sud ouest

des Etats-Unis (Arizona, Nouveau-Mexique). Ces esprits, incarnés par des danseurs masqués, servaient de lien

entre le monde visible et invisible. A l’occasion de ces danses rituelles, des poupées en bois aux multiples couleurs

nommées également kachinas et représentant ces danseurs, étaient offertes aux enfants afin de leur faciliter

l’apprentissage des esprits.

Il existe historiquement une grande fascination pour la culture amérindienne Hopi et Zuni de la part des

Surréalistes, les uns comme les autres ne dissociant pas l’univers réel du monde imaginaire. Comme l’œuvre surréaliste,

le Kachina n’est pas là pour être simplement beau mais pour traduire une émotion, une révélation du

sacré.

Bien des artistes parmi lesquels André Breton, Max Ernst, Marcel Duchamp, Robert Lebel, ont collectionné ces

poupées et leurs ont voué un attachement affectif très fort. Max Ernst comme André Breton ont toujours été

séduits par la gaieté et l’humour qui en émanent. José Pierre, auteur de l’ouvrage « Le Hopi, la poupée et le poète

» évoquant les rapports qu’entretenaient André Breton avec ses Kachinas, déclarait « André Breton s’il aimait

s’entourer de masques Eskimo et de poupées Hopi, avouait bien volontiers que c’était parce qu’il les estimait

bénéfiques, tournés vers le côté favorable des êtres et des choses, somme toute du côté du bonheur ».

Reproduites dès 1927 dans les numéros 9-10 de la « Révolution surréaliste », des Katchinas furent ensuite exposées

en 1936 lors de l’exposition surréaliste d’objets à la galerie Charles Ratton et lors de l’Exposition

Internationale de Londres la même année. Il est rarissime de trouver un tel ensemble en vente publique.


Collection Joséphine DRAGONE

206

KACHINA POLI MANA, HOPI,

Arizona

Kachina Poli Mana. Masque anthropomorphe blanc, cheveux

noirs, orné d'une haute tableta se terminant en escaliers.

Corps vêtu d'un long habit noir orné de bandes vertes, surmonté

d'une cape rouge. Bottes blanches et rougeâtres.

Bois de cottonwood.

Circa 1950.

H. 26,5 CM ; 10 1/4 IN

2 000/3 000

207

KACHINA POLI MANA, HOPI,

Arizona

Masque anthropomorphe blanc à rehauts polychromes ornés

d'une tableta, à décor d'un serpent symbolique, surmontant

une coiffe à double chignon. Corps vêtu de blanc orné d'une

cape rehaussée de polychromie, jambes blanches ornées de

bottes rouges.

Bois de cottonwood.

(Restauration de la tableta)

Circa 1950.

H. 26 CM ; 10 1/4 IN

2 000/3 000

208

KACHINA PUCH TIHU circa WAKA, HOPI,

Arizona

Masque et corps noir orné de blanc et rouge.

Bois de cottonwood, et plumes. Circa 1950.

H. 16 CM ; 6 1/4 IN

1 500/2 000

206

209

KACHINA PUCH TIHU circa TASAF, HOPI,

Arizona

Masque polychrome blanc et noir à la bouche proéminente.

Corps polychrome jaune et rouge orné d'un

collier. Kilt blanc orné d'une écharpe de prière traditionnelle.

Jambes jaunes et bottes rouges.

Bois de cottonwood.

Circa 1950.

H. 16 CM ; 6 1/4 IN

1 200/1 500

210

KACHINA PUCH TIHU, HOPI,

Arizona

Masque orné de plumes, aux oreilles et bouche rouge

tubulaire. Buste à rehauts polychromes. Kilt blanc traditionnel

orné de l'écharpe de prière. Jambes et bottes

polychromes.

Bois de cottonwood.

Circa 1950.

H. 22,5 CM ; 8 3/4 IN

2 000/3 000

210 241 209


240 208

215

211

KACHINA HOHOTE, HOPI,

Arizona

Masque campaniforme aux yeux et bouche protubérants,

et oreilles rouges. Corps orné de colliers, polychromie

jaune, bleu et rouge. Kilt blanc décoré de

l'écharpe ornée de prières traditionnelles symboliques à

la pluie. Bottes rouges et bleues.

Bois de cottonwood.

Circa 1950.

H. 24 CM ; 9 3/4 IN

5 000/6 000

211

212

KACHINA HEMIS, JEMEZ PUEBLO,

New Mexico

Ce Kachina au masque tubulaire dispose d'une superbe

tableta ajourée ornée de plumes d'où l'on peu voir la

représentation des nuages terminés par des nuages terminés

par des éclairs. Au centre la forme en escalier se

rapporte à la représentation des Mesas. Le masque présente

une ligne droite noire ornée de grains de maïs

symboliques. Les joues portent les éclairs qui séparent le

visage caractéristique des Hemis. Le corps tubulaire noir

est orné de traits verticaux blancs symbolisant la pluie

qui tombe. Il s'agit d'un Kachina associé à la germination.

Bois, vraisemblablement pin de Douglas et pigments.

H. 48 CM; 18 1/4 IN

5 000/7 000

Bibliographie : Horst Antes, Kachina figuren der pueblo-

Indianer Nordamerikas aus der studiensamnlung, Landes

museum, Karlsruhe.

212


213

KACHINA MALO, HOPI,

Arizona

Masque caractéristique partagé en deux parties par un

encadrement géométrique polychrome. Les yeux sont

représentés par des rectangles de couleur noire.

L'unique oreille est représentée sous la forme conique

d'une fleur de courge symbolique et toupet de laine

rouge. La bouche est tubulaire, le cou est orné du collier

traditionnel d'épines en pin de Douglas formant la jonction

avec le corps. Le buste est peint de couleurs polychromes,

d'un châle symbolique ainsi qu'un collier. La

main gauche porte une canne, peinte de couleurs alternées

verte et rouge, dont la partie haute a disparue. Le

kilt blanc traditionnel est orné d'une écharpe de prière

polychrome. Jambes polychromes, symbolisant l’androgynie

première sont terminées par des bottes rouges.

Il danse durant la cérémonie du Niman, danse marquant

le départ des esprits, elle commence au solstice d'été

pour finir vers le milieu du mois de juillet.

Bois de cottonwood.

Circa 1940.

H. 30 CM ; 11 3/4 IN

5 000/6 000

Bibliographie : Jesse Walter Fewkes, Hopi Kachinas,

Smithsonian Institution, rapport annuel 1903, seconde édition

1969, p.103.

Wright Barton, Kachina : the Barry Goldwater collection at the

Heard Museum, éd. Herd Museum, 1975, p.76.

Ndiyae Francine, La Danse des Kachina : poupées Hopi et Zuni

dans les collections surréalistes et alentour, Pavillon des Arts,

éd. Paris musée, 1998, p.205.

213

214

KACHINA TSITOTO, HOPI,

Arizona

Son masque aux motifs d'arc-en-ciel évoque la floraison.

Il porte des plumes sur la tête et présente un bec jaune

à la place de la bouche. Ceinture traditionelle pour obtenir

la pluie. Collier en épine de pin de Douglas. Il se manifeste

lors de la danse du Haricot (Powamu) qui se

déroule en février et pendant l'Angk'wa (danse de Nuit

de mars) ainsi que pendant le chant et Palölökong

(Danse du serpent à plumes). Il danse en jouant le rôle

de purificateur.

Bois de cottonwood, pigments et plumes.

Circa 1940

H. 21 CM ; 8 1/4 IN

5 000/6 000

Bibliographie : Jesse Walter Fewkes, Hopi katcina drawn by

native artists, éd. Rio Grande Press, 1903, p. 103.

Laniel-Le-François Marie Elisabeth, Kachina des indiens Hopi,

éd. Amez, Saint-Vit, 1992. p.348.

214


216

217

217

KACHINA KOYEMSI, HOPI,

Arizona

Le masque couleur de boue présente trois protubérances

sphériques sur la tête. Les yeux ronds et la bouche

ovale sont dessinés. Le buste de même couleur possède

un foulard jaune souligné de bleu. Kilt noir et jambes

noires terminées par des pieds symboliques rouges.

Kilt et jambes en deux triangles.

Il existe différent types de Koyemsi qui accomplissent le

même rituel lorsqu'ils arrivent dans les Mesa. Ce sont les

clowns les plus célébrés des Hopi, censés habiter les

nuages, ils jaillissent des toits lors des danses, les spectateurs

les arrosent d'eau sale et d'urine et alors

Koyemsi pour la plus joie du public n'a de cesse de se

venger.

Bois de cottonwood et pigments.

Dernier tiers du XX ème siècle.

H. 9 CM ; 3 1/2 IN

500/600

Bibliographie : Harold S. Colton, Hopi Kachina Dolls, éd.

University of New Mexico, Albuquerque, 1959.

215

KACHINA KOKOSOKHOYA, HOPI,

Arizona

Il apparaît lors de la cérémonie du Powamuya (Danse du

Haricot) en février. Il accompagne Aholi et Eototo les

kachina chefs. Il possède le pouvoir de la germination et

de la bonne santé du Haricot. Kokosorhoya est un jeune

Kachina au cœur pur et innocent, de ce fait ce rôle est

souvent joué par un jeune garçon. Masque campaniforme

noir orné de cercles colorés, orné d'oreilles plates

rouges. Les cercles de couleur sont les représentations

des grains de maïs. Son corps est peint en ocre. Pagne

signifié en relief.

Bois de cottonwood et pigments et plumes.

Circa 1940

H. 15 CM ; 5 3/4 IN

4 000/5 000

Bibliographie : Harold S. Colton, Hopi Kachina Dolls, éd.

University of New Mexico, Albuquerque, 1959, p.34, n°59.

216

KACHINA PUCH TIHU CIRCA NUVAK, HOPI,

Arizona

Masque campaniforme bleu, haut du crâne rouge et

jaune. Oreilles plates. Buste rouge et col jaune orné de

bracelets bleus. Kilt traditionnel et écharpe de prières.

Jambes jaunes, bottes bleues.

Bois de cottonwood et polychromie.

Seconde moitié du XX ème siècle.

H. 11,5 CM ; 4 1/2 IN

2000/2 500

218

LOUCHE, HOPI,

Arizona

Coloquinte et pigments polychromes ornée de motifs

symboliques de germination.

H. 20 CM ; 7 3/4 IN

700/800

218

Ensemble de Kachina provenant d'une ancienne collection

autrichienne


Ensemble de Kachina provenant d’une ancienne collection autrichienne

219

KACHINA SUPAI, HOPI,

Arizona

Le masque cornu est blanc, pourvu d'yeux rectangulaires

noirs, le contour de la bouche est décoré d'un empilement

en petits triangles polychromes inverses, celle-ci

est signifiée par un triangle noir. Le sommet est décoré

de plumes. Le buste est rouge, bleu et jaune servant de

faire valoir à un collier symbolique de perles en turquoise.

Le kilt blanc est garni d'une écharpe aux motifs caractéristiques.

Jambes de couleurs traditionnelles jaune et

bleu et bottes rouges.

Il intervient dans les danses classiques des kachina

(danse de l'Eté et danse de Nuit de Mars) et fut décrit par

Fewkes en 1894 puis en 1903. Selon la légende Hopi,

des esprits que personnifie cette kachina et leurs frères

les Havasupaï seraient sortis des entrailles de la terre en

compagnie des Zuni à proximité d'un gisement de sel au

sud du Grand canyon. C'est pour cela que tous les ans

au mois d'août les chefs de famille se rendent à cet

endroit pour y collecter du sel.

Bois de Cottonwood, pigments et plumes.

Circa 1940.

H. 18 CM ; 7 IN

5 000/6 000

Référence : Un Supaï se trouve dans la collection Horst Antes.

Allemagne.

219

Bibliographie : H.S. Colton, Hopi Kachina Dolls, éd. University

of New Mexico, Albuquerque, 2000. 220

KACHINA OTA (KWASA-ITAQA), HOPI,

Arizona

Ce Kachina nous vient du Rio Grande (Pueblo Keresan)

où on le nomme Ota à cause du cri d'oiseau qu'il émet

durant les cérémonies. Le masque noir à fond bleu présente

une lunette délimitée par des lignes circulaires

rouge et jaune d'où émergent deux oreilles plates rouges.

Elle possède des plumes sur sa tête. La robe de

cérémonie, blanche, est ornée autour du cou d'un motif

de plumes bleues et blanches, et paré d'un collier et de

motifs sur le bas de la robe de petits triangles inverses

symbolisant les nuages et la floraison, losanges blancs

marqués d'une croix rouge. Jambes bleues soulignées

de rouge.

Ota s'avance toujours dans les danses muni d'un plantoir

et d'un sac de grains de maïs dont il influence la germination.

Bois de cottonwood, pigments et plumes.

Circa 1935

H : 20 CM ; 8 IN

6 000/8 000

Bibliographie : Barton Wright, Kachina, Northland Press,

Flagstaff, Arizona, p.101.

H.S. Colton, Hopi Kachina Dolls, University of New Mexico,

Albuquerque, 2000. p.46, n°111.

220


221

RARE KACHINA AYA, HOPI,

Arizona

Son nom provient du motif peint sur son masque qui est

identique à celui peint sur les hochets offerts aux enfants

lors des cérémonies de la Fête du Haricot (Powamu) ou

de la cérémonie du retour à la maison (Niman). La face

symbolise la migration Hopi vers le Tawanasam, le centre

de l'univers. Les oreilles sont symbolisées par des

soleils. Elle porte une cape blanche, L'Atüü, ornée en

bordure de lignes rouges et noires. La chemise jaune et

la ceinture rouge font la jonction avec le kilt traditionnel

blanc (Katzin vitkuna) paré d'une ceinture dont les

décors symboliques sont autant de prières pour invoquer

la pluie. Jambes jaunes et bottes blanches et rouges.

Il se manifeste pendant les danses du printemps, s'avançant

avec son jumeau tenant des tiges de yucca dont il

fustige les villageois qui ont perdu le défi à la course qu'il

leur lance et distribue aux gagnants des galettes de maïs

(Piki).

Bois de cottonwood et pigments. Circa 1930.

H. 21 CM. 8 1/4 IN

8 000/9 000

Référence : Aya se trouve dans les collections du Museum für

Völkerkunde à Heidelberg, Allemagne.

221

Bibliographie : Barton Wright, Kachina, Northland Press,

Flagstaff, Arizona. p.72 et 74.

H.S. Colton, Hopi Kachina Dolls, University of New Mexico,

Albuquerque, 2000, p.32, n°48.

222

KACHINA TSITOTO, HOPI,

Arizona

Son masque au motif d'arc-en-ciel évoque la floraison. Il

porte des plumes sur la tête et présente un bec jaune. Il

porte la cape Atüü sur le kilt blanc avec petits traits verticaux

sur la bordure noire représentant les masques des

petits dieux de la Guerre. La ceinture évoquant les prières

à la pluie. Le bas des jambes jaune et bleu se termine

en bottes rouges.

Il se manifeste lors de la danse du Haricot (Powamu) qui

se déroule en février et pendant l'Angk'wa (danse de

Nuit de mars) ainsi que pendant le chant et Palölökong

(Danse du serpent à plumes). Il danse en jouant le rôle

de purificateur.

Bois de cottonwood, pigments et plumes.

Circa 1940.

H. 16 CM ; 6 IN

4 000/5 000

Bibliographie : Jesse Walter Fewkes, Hopi Katcina drawn by

native artists, éd. Rio Grande Press, 1903, p.103.

Laniel-Le-François Marie Elisabeth, Kachina des indiens Hopi,

éd. Amez, Saint-Vit, 1993, p.348.

222


223

GRANDE KACHINA HEMIS, HOPI,

Arizona

Le masque est orné d'une tableta découpée en frise en

symbole d'arc-en-ciel et de formes stylisées où l'on peut

voir une forme d'insecte ou d'épi de maïs, et motifs floraux.

Au niveau du visage les yeux sont ceints dans deux

lunettes de couleur rouge et bleue alternées. Le buste

est peint en noir orné de motifs en sabliers blancs et

porte des brassards bleus. Kilt blanc traditionnel orné

d'une ceinture polychrome en tissu aux motifs traditionnels

de prières pour la pluie. Jambes noires aux bottes

bleues soulignées de rouge.

Il se manifeste lors de la cérémonie du Niman (le retour

à la maison) marquant le départ des Esprits Kachina. Il

danse avec les Mana (Kachina féminins), sur deux lignes

parallèles en distribuant des cadeaux dont poupées

Kachina.

Bois de cottonwood, tissu, plumes et pigments.

Circa 1950.

H. 49 CM ; 19 1/4 IN

8 000/10 000

Bibliographie : H.S. Colton, Hopi Kachina Dolls, University of

New Mexico, Albuquerque, 2000. p.50.

Barton Wright, Kachina, éd. Northland Press, Flagstaff, Arizona,

p.214.

Nadiaye Francine, La Danse des Kachina : poupées Hopi et

Zuni dans les collections surréalistes et alentour, catalogue de

l’exposition du Pavillon des Arts, éd. Paris musée, 1998, p.81,

94 et 102.

223

224

GRANDE KACHINA HEMIS, HOPI,

Arizona

Le masque est orné d'une tableta bleue ornée de motifs

phalliques, le haut en escalier pyramidal était orné de

plumes symbolisant les nuages. Le centre symbolise

l'eau qui tombe et l'arc-en-ciel. Des motifs rectangulaires

de couleurs différentes représentant la dualité entourent

chacun des yeux. Buste noir orné de motifs d'entrelacs

en relation avec la germination, décorant une chemise

noire et une écharpe diagonale blanche strillée de noir.

Kilt traditionnel orné d'une ceinture de prière pour la

pluie. Jambes courtes noires et bottes brun rouge.

Il se manifeste dans les mêmes conditions que le précédent.

Bois de cottonwood, tissu, plumes et pigments.

Circa 1950.

H. 49 CM ; 19 1/4 IN

8 000/10 000

224

Bibliographie : H.S. Colton, Hopi Kachina Dolls, University of

New Mexico, Albuquerque, 2000. p.50.

Barton Wright, Kachina, éd. Northland Press, Flagstaff, Arizona,

p.214.

Nadiaye Francine, La Danse des Kachina : poupées Hopi et

Zuni dans les collections surréalistes et alentour, catalogue de

l’exposition du Pavillon des Arts, éd. Paris musée, 1998, p.81,

94 et 102.


225

KACHINA PUCH TIHU, HOPI,

Arizona

Ce kachina tardif peut se rapprocher des Kachina Tasaf

de par son bec, ses yeux, ses oreilles et son buste

rouge orné de brassards bleus.

Bois de cottonwood et pigments.

Dernier tiers du XX ème siècle.

H. 18 CM ; 7 IN

2 000/3 000

225

226

KACHINA TASAF, HOPI,

Arizona

Kachina typique au masque blanc au front rouge, au

visage souligné, bouche tubulaire et oreille jaune, plumes

et crins. Le buste est jaune paré de colliers, les avants

bras sont ceints de bandeaux bleus. Kilt blanc ceint

d'une ceinture de prière. Jambes jaunes à bottes rouges.

Il se manifeste par son chant lors des cérémonies

classiques.

Bois de cottonwood, pigments, plumes et crins.

Circa 1950.

H. 18 CM ; 7 IN

4 000/5 000

Bibliographie : Nadiaye Francine, La Danse des Kachina : poupées

Hopi et Zuni dans les collections surréalistes et alentour,

catalogue de l’exposition du Pavillon des Arts, éd. Paris musssée,

1998, p.81, 94 et 102.

226

227

KACHINA circa HILILI, HOPI,

Arizona

Ce Kachina de par sa forme se rapproche du type Hilili

de la famille des Ogres. Son masque est vert avec une

grande bouche aux dents pointues. Yeux allongés et

bandeau transversal. Oreilles plates roses, plumes sur la

tête. Le buste est noir, bandeaux roses sur les bras, cercles

roses sur le ventre, kilt rose orné d'un motif de serpent.

Jambes noires et bottes roses.

Bois de cottonwood et pigments.

Dernière moitié du XX ème siècle.

H. 18 CM ; 7 IN

227

3 000/4 000


228

KACHINA SQUASH, HOPI,

Arizona

Kachina dont la tête est une petite courge coloquinte.

Les bras sont sur le côté du buste, les mains vers le ventre

dans la position caractéristique. Le corps est peint de

pigments vert strié par des lignes blanches surlignées de

rouge et noir. Les yeux sont signifiés de chaque côté de

la tête. Iconographie caractéristique pour ce facetieux

Kachina, ayant le rôle de clown durant les cérémonies.

Bois de cottonwood et pigments.

Seconde moitié du XX ème siècle.

H. 16 CM ; 6 IN

5 500/6 000

228

229

KACHINA MASTOP, HOPI,

Arizona

La Mouche qui tue ou la Mouche de la Mort. Sur son

vêtement uniforme noir, il aborde plusieurs mains blanches,

symboles du clan de l'Ours qui lui confère une

allure des plus redoutables et justifie qu'on l'assimile à la

Mouche. Il ne se produit que dans certains villages, le

dernier jour de Soyal (première grande manifestation

annuelle du culte Kachina), qui est une danse de fertilité.

Il est chaussé de bottes blanches caractéristiques.

Bois de Cottonwood et pigments, plumes et peau.

Milieu XX ème siècle.

H. 17,5 CM; 6 3/4 IN

5 000/6 000

229


230

KACHINA TUNGWIN, HOPI,

Arizona

Kachina type avec ses yeux exorbités son masque noir

cornu à la bouche rectangulaire aux lèvres rouges et

dents pointues. Des crins signifient la barbe, les avants

bras sont blancs alors que le buste est noir avec quatre

traits sur le bas ventre. Un pagne recouvrant les jambes

noires terminées par des bottes blanches et rouges. Des

plumes sont présentes sur le sommet de la tête.

Le danseur personnifiant Tungwin porte généralement

un bâton de yucca pour fouetter les enfants méchants. Il

fait partie de la famille des Ogres.

Bois de cottonwood et pigments.

Circa 1950

H. 18 CM ; 7 1/4 IN.

6 000/7 000

230

231

KACHINA TUNGWIN, HOPI,

Arizona

Kachina type avec ses yeux exorbités son masque noir

cornu à la bouche rectangulaire aux lèvres rouges et

dents pointues. Des crins signifient la barbe, les avants

bras sont blancs alors que le buste est noir avec quatre

traits sur le bas ventre. Un pagne en crin ceint de tissu

recouvrant les jambes noires terminées par des bottes

blanches et rouges. Des plumes sont présentes sur le

sommet de la tête.

Le danseur personnifiant Tungwin porte généralement

un bâton de yucca pour fouetter les enfants méchants. Il

fait partie de la famille des Ogres.

Bois de cottonwood et pigments.

Circa 1950

H. 20 CM ; 8 IN.

6 000/7 000

231


232

KACHINA PUCH TIHU, HOPI,

Arizona

On peut voir sur les joues de ce katchina les symboles

de l'arc-en-ciel. Le masque est vert. L'oreille droite est

en forme d'entonnoir, à gauche une plume. Le buste est

rosé orné de bleu et jaune. Le kilt est blanc orné de

l'écharpe traditionnelle, les jambes se terminent par des

bottes rouges orangées.

Bois de cottonwood et pigments polychromes et plumes.

Seconde moitié du XX ème siècle.

H. 18 CM ; 7 1/4 IN.

4 500/5 000

233

KACHINA KAU-A, HOPI,

Arizona

Le masque est carré et bleu orné de plumes. Une forme

en triangle établit un pont au-dessus d'un nez tubulaire

de couleur rouge et bleu. Le buste rouge au col jaune est

paré de bijoux, les bras sont munis de bracelets et bandeaux.

Le kilt blanc dont la base est soulignée de bleu

est paré de la ceinture traditionnelle des prières symboliques

pour la pluie. Les jambes jaunes sont terminées

par des bottes rouges. Ce très vieux type de kachina est

un kachina chanteur qui apparaît régulièrement dans les

danses et chante en Navajo et se produit également

dans les danses en ligne.

Bois de cottonwood et pigments polychromes, plumes

et laine.

Circa 1950.

H. 20 CM ; 8 IN.

5 000/6 000

232

Bibliographie : Harold S. Colton, Hopi Kachina Dolls, University

of New Mexico, Albuquerque, p.151.

Barton Wright, Kachina, Northland Press, Flagstaff, Arizona,

p.178.

233


234

KACHINA NUVAK, HOPI,

Arizona

Le masque surmonté de plumes est bleu, jaune et blanc,

orné de motifs en escaliers cernant des yeux signifiés

par un trait. La bouche tubulaire, les oreilles rouges sont

plates. Le buste est rouge avec un col jaune symbolisant

un châle. Le kilt traditionnel blanc dont la base est soulignée

de bleu porte la ceinture de prières à la pluie.

Jambes jaunes aux chaussures bleues et rouges.

Il apparaît lors de la danse du haricot (Powamu) dans la

cérémonie du serpent d'eau (Palölöke). C'est un Kachina

très populaire, kachina des neiges de février il est censé

vivre au sommet des pics du Mont San Francisco. Il fut

décrit par Fewkes en 1894 puis en 1903.

Bois de cottonwood et pigments polychromes.

Circa 1950.

H. 18 CM ; 7 1/4 IN.

6 000/7 000

Bibliographie : Jesse Walter Fewkes, Hopi Katcina drawn by

native artists,éd. Rio Grande Press, 1903, p.106.

Harold S. Colton, Hopi Kachina Dolls with a key to their identification,

University of New Mexico, Albuquerque, p.43, n°99.

234

235

KACHINA SIPIKNITAQA, HOPI,

ARIZONA

Le masque rouge campaniforme porte des plumes, les

oreilles sont signifiées par un cercle divisé de zones multicolores

symbolisant la floraison. Les yeux apparaissent

en lunette. La bouche est tubulaire. Le buste rouge possède

un châle symbolique blanc. Le kilt traditionnel est

orné d'un décor symbolisant les nuages et la germination.

Cette forme de kachina est originaire du pays Zuni

où il porte le nom de Slimopai-Yakya qui a été repris par

les Hopi où il joue le rôle de gardien. Il apparaît entre

autre dans la danse du Haricot. Le rôle Sipiknitaqa est

habituellement tenu par un jeune homme alerte car la

chorégraphie de ce kachina est très éprouvante.

Bois de cottonwood et pigments polychromes.

Seconde moitié du XX ème siècle.

H. 18 CM ; 7 1/4 IN

6 000/7 000

Bibliographie : Jesse Walter Fewkes, Hopi Katcina drawn by

native artists,éd. Rio Grande Press, 1903, p.56, n°152.

Harold S. Colton, Hopi Kachina Dolls with a key to their identification,

University of New Mexico, Albuquerque, p.43, n°99.

235


236

KACHINA circa SUPAI,

ARIZONA

Le masque cornu est blanc, pourvu d'yeux rectangulaires

noirs, le contour de la bouche est décoré d'un empilement

en petits rectangles polychromes, celle-ci est

signifiée par un triangle noir. Le sommet est décoré de

plumes. Le buste est rouge, jaune et bleu. Le kilt blanc

est garni d'une écharpe aux motifs caractéristiques. Ce

kachina porte des bottes rouges.

Bois de Cottonwood, pigments et plumes.

Dernier tiers du XX ème siècle.

H. 18 CM ; 7 IN

3 000/4 000

236

237

KACHINA SIPIKNITAQA, HOPI,

Arizona

Ce Kachina a un masque noir orné de lunettes blanches

et une bouche tubulaire. Buste noir et jaune décoré d’un

motif croisé blanc et chevrons rouges. Il est orné d'un

collier symbolique en épines de pin de Douglas. Le kilt

traditionnel est orné d'un décor Zuni. Jambes noires et

bottes jaunes. Cette forme de kachina est originaire du

pays Zuni où il porte le nom de Slimopai-Yakya qui a été

repris par les Hopi où il joue le rôle de gardien. Il apparaît

entre autre dans la danse du Haricot. Le rôle

Sipiknitaqa est habituellement tenu par un jeune homme

alerte car la chorégraphie de ce kachina est très éprouvante.

Bois de cottonwood, pigments polychromes et plumes.

Seconde moitié du XX ème siècle.

H. 25 CM ; 10 IN

6 000/7 000

Bibliographie : Jesse Walter Fewkes, Hopi Katcina drawn by

native artists,éd. Rio Grande Press, 1903, p.56, n°152.

Harold S. Colton, Hopi Kachina Dolls with a key to their identification,

University of New Mexico, Albuquerque, p.43, n°99.

237


240

KACHINA HOHOTE, HOPI,

Arizona

Masque polychrome aux yeux exorbités, oreilles hémicirculaires et bouche

proéminente. Corps polychrome jaune et rouge orné d'un collier. Kilt

blanc. Bottes jaunes, rouges et bleues.

Bois de cottonwood et plumes.

Circa 1950.

H. 16 CM; 6 1/4 IN

1 500/2 000

241

KACHINA TOCHA, HOPI,

Arizona

Masque jaune hémisphérique à oreilles polychromes à dominante jaune

avec ornement bleu, dénotant son caractère androgyne, ainsi que polychromie

rouge et blanche. Kilt orné.

Bois de cottonwood et plumes.

Circa 1950.

H. 16 CM; 6 1/4 IN

1 500/2 000

238

238

KACHINA WAKA, HOPI,

Arizona

Masque en forme de tête de vache, les

cornes séparées. Polychromie rouge et

blanche. Cette kachina sous sa forme

personnifiée participe aux danses cérémonielles

traditionnelles.

Bois de cottonwood et plumes.

Circa 1950.

H. 35 CM; 13 3/4 IN

5 000/6 000

239

KACHINA HEYA, HOPI,

Arizona

Masque anthropomorphe blanc dont les

traits du visage sont rehaussés de peinture

rouge et noire. Masque orné d'une

coiffe en fourrure. Corps blanc avec

motifs symboliques. Kilt en fourrure, bottes

noires, rouges et blanches.

Bois de cottonwood.

Circa 1950.

H. 24 CM; 9 3/4 IN

242

GRANDE KACHINA HEMIS, HOPI,

Arizona

Le masque est orné d'une tableta bleue ornée de motifs phalliques, le

haut en escalier pyramidal était orné de plumes symbolisant les nuages.

Le centre symbolise l'eau qui tombe et l'arc-en-ciel. Des motifs rectangulaires

de couleurs différentes symbolisant la dualité, entourent chacun

des yeux. Des motifs d'entrelacs en relation avec la germination, décorent

une chemise noire ornée de brassards et d’une écharpe bleue. Kilt

blanc traditionnel orné d'une ceinture de prière pour la pluie et motifs de

nuages à la base. Jambes courtes rouges.

Il se manifeste dans les mêmes conditions que les précédents Hemis.

Bois de cottonwood et pigments.

Dernière moitié du XX ème siècle.

H. 86 CM; 33 3/4 IN

8 000/10 000

Bibliographie : H.S. Colton, Hopi Kachina Dolls, University of New Mexico,

Albuquerque, 2000, p.50.

Barton Wright, Kachina, Northland Press, Flagstaff, Arizona, p.214.

Ndiayne Francine, La Danse des Kachina : poupées Hopi et Zuni dans les collections

surréalistes et alentour, catalogue de l’exposition du Pavillon des Arts, éd.

Paris musée, 1998, p. 81, 94 et 102.

2 000/3 000


243

243

KACHINA PALHIK MANA, HOPI,

Arizona

« La jeune fille papillon qui boit de l'eau » en langue Hopi. Le masque est

surmonté d'une large tableta impressionnante de par sa taille, son élégance

et sa construction géométrique très élaborée. Elle représente l'escalier du

ciel, c'est à dire les nuages. Le travail des découpes et l'application des

couleurs chatoyantes suggèrent la grande habileté de l'artiste qui a su faire

de son œuvre un objet précieux, l'incarnation du papillon virevoltant dans le

ciel, d'où d'ailleurs l'un des noms de ce kachina.

Le masque blanc orné de cheveux symboliques noirs avec en son centre un

motif en damier, au menton décoré des couleurs de l'arc en ciel, les yeux

rectangulaires noirs sont soulignés de motifs rouges vraisemblablement

nuages et éclairs. Les bras sont ramenés au corps, il porte la cape blanche

des esprits féminins soulignée de rouge et de noir. Ce somptueux kachina

porte un costume noir et bleu et des bottes blanches comme l'exige la tradition.

Palhik Mana est l'un des plus beau kachina sculpté par les Hopi, et l'un des

préférés des sculpteurs qui rivalisent de dextérité en s'efforçant d'en rendre

la délicatesse comme c'est le cas pour ce bel exemplaire.

Bois de cottonwood, pigments et plumes.

Circa 1950

H. 24 CM; 9 1/4 IN

12 000/15 000

242

Bibliographie : Barton Wright, La Danse des Kachina, American Indian Art.


PROVENANT DE COLLECTIONS DE DIVERS AMATEURS

244

MASQUE YUPI'K, INUIT, KUSKOKVIM RIVER, Alaska

Masque attrapeur de rêves au visage en transformation

chamanique. Il représente la transformation de l'homme

en phoque dans les rites propiatoires à la chasse. Le

masque dans lequel sont fichés quatre plumes, est surmonté

d'un animal stylisé, poisson, la prise convoitée.

L'ensemble est surmonté d'une arcature en bois flexible

symbolisant le rêve. Cet ensemble constitue un attraperêve

et un médiateur lors de la transformation de l'esprit

en transe chamanique. Le chasseur intercède avec la

Nature afin d'attraper la proie, ou pour la remercier de

l'avoir attrapé.

Bois sculpté, pigments et plumes.

Seconde moitié du XIX ème siècle.

H. 43 CM ; 16 3/4 IN ; H: TOTALE 65 CM; 25 3/4 IN

Commentaire par le docteur Jeau-Loup Rousselot spécialiste

de l'art Eskimo au Staatliches Museum für Völkerkunde de

Munich :

Bien que les masques soient présents dans presque toutes les

cultures, peu sont conservés provenant des chasseurs Eskimo

du Grand Nord. En effet, ceux-ci étaient, en général, fait en

peau, et consistaient en une sorte de rideau, percé de deux

trous pour les yeux. La peau était quelquefois peinte. Dans

l'Alaska de l'ouest, c'est tout le contraire, le chasseur étant

sédentaire, il ne cherchait à faire des masques particulièrement

légers et facilement transportables, dans cette région on peut

observer une grande richesse de masques en bois polychrome.

Le bois ne manque pas dans les deltas du Yukon et du

Kuskokwim, la débâcle, au printemps, apporte de milliers de

troncs arrachés à la forêt boréale. Les eaux peu profondes du

delta du Kuskokwim ont isolé cette côte au temps de la colonisation

russe (jusqu'en 1867), les navires ne trouvant pas de

point d'ancrage, passaient sans s'arrêter. Avec les chercheurs

d'or (Yukon, Klondike, Nome) de la fin du XIX ème siècle, nombres

d'aventuriers et de marchands de fourrures viennent ici chercher

fortune. Avec eux, arrivent les missionnaires qui ouvrent au

christianisme un pays jusque là très traditionnel. Les masques,

encore en usage, font l'admiration des nouveaux venus qui

s'empressent d'en décorer leurs maisons. Avec la christianisation

de la population autochtone, les masque désacralisés font

rapidement l'objet d'un commerce. Au début du XX ème siècle,

les grands s'en procurent par leurs agents sur le terrain.

A la fin des années 30 et pendant la 2e Guerre mondiale, le

Museum of the American Indian de New York vent petit à petit,

une partie de son fonds, ce qui permet, entre autres, aux surréalistes

réfugiés à New York d'en acquérir un certains nombres

qui sont plus tard arrivés en Europe.

Le masque est en général utilisé dans une cérémonie retraçant

un épisode de la mythologie. Ce faisant, les participants veulent

rappeler aux ancêtres et aux esprits les besoins des hommes

en nourriture, ou, après la chasse pour les remercier du succès

de celle-ci. Mais témoigner sa reconnaissance n'était pas tout

; le chasseur en tuant, avait détruit l'équilibre de la nature, le

succès du prédateur faisait qu'il manquait quelque chose de

vivant que la mort de l'animal avait emporté. Alors, il fallait tout

faire pour rétablir l'harmonie originale : par des cérémonies, des

offrandes, par l'observation de tabous on cherchait à compenser

cette de vie. Certains os, ou la vessie, siège de l'âme,

étaient rendus à la nature. Sur ce masque on peut reconnaître

la figure d'un phoque. Donc, par exemple, les vessies des phoques

tués étaient rendues à la mer par la procession des chasseurs.

L'âme de l'animal rendue à la mer, pouvait y retrouver un

corps, donc renaître et ainsi, rétablir l'harmonie originale.

Le masque présenté ici, exhibe un orifice béant (la surface

bleue noire, du haut et du bas), par cette ouverture apparaît la

face du phoque (peinte en blanc), plus bas, une grande bouche

vorace et monstrueuse. Elle est affamée, comme le montre le

nombre de ses dents, mais ces dents sont aussi le signe de sa

puissance. Pouvoir manger beaucoup est une garantie de survie.

Le phoque étant un animal pacifique, s'il a ici, une bouche

menaçante, c'est pour rappeler au chasseur ses obligations

vis-à-vis de l'animal tué. Il faut respecter les traditions, si on

veut s'assurer dans le futur la bonne volonté et la coopération

des animaux. Ces derniers mettent à la disposition des hommes

leur chair, leur peau, leurs os, leurs organes, leurs défenses

(pour les morses), toutes ces parties du corps sont précieuses

et utilisées à diverses fins par les Eskimo Yupik. En cotre

partie, l'esprit de l'animal attend dévotion, respect, reconnaissance,

et aussi d'être distrait pendant ce temps passé chez les

hommes.

Ce très beau masque de la fin du XIX ème siècle, en bois polychrome,

a une longue histoire comme le montre les alésages

sur sa périphérie, et les traces d'herminette au verso. En effet,

ces marques témoignent d'éléments ajoutés, enlevés et remplacés,

suivant les besoins du rite dans lequel était présenté le

masque.

Provenance : Collection Pascal Alcan Legrand, Paris.

Ancienne collection Rasmussen.

Bibliographie:

Fienup-Riordan A., The Living Tradition of the Yupik Masks,

1996.

Nelson E.W., The Eskimo about Bering Strait, 1899

Rousselot J.-L.; et al., Masques Eskimo d'Alaska, 1991.

180 000/220 000

A rare Yupi'k mask, Inuit, Kuskokvim River, Alaska.

A YUPI' K MASK, INUIT, KUSKOKVIM RIVER, ALASKA.

Dreamcatcher mask of a face in chamanic transformation. The

mask represents the transformation of a man into a seal in the

propiatory hunting rites. The mask in which four feathers are

driven, is surmounted by a stylized animal, a fish, the coveted

catch. The unit is surmounted by an arcature made out of flexible

wood symbolizing dreams. This unit constitutes a dreamcatcher

and allows the meditation during the transformation of

the spirit in chamanic trance to intercede with Nature, in order

to make Her allow the hunter to catch the prey or to thank Her

for having caught it.

Sculpted wood, pigments, and feathers may be later edition.

End of 19th century 2nd S.

Comment by Doctor Jean- Loup Rousselot specialist in Eskimo

art in the Staatliches Museum für Völkerkunde of Munich:

Although the masks are present in almost all the cultures, few

are preserved coming from the Eskimo hunters of the Far

North. Indeed, those were, in general, made out of skin, and

consisted of a kind of a curtain, bored of two holes for the eyes.

The skin was sometimes painted. In Western Alaska, it is all the

opposite, the hunter being sedentary, he did not seek to make

particularly light and easily transportable masks, (and) in this

area one can observe a great richness of polychrome wooden

masks.

126 Art d’Asie du Sud Est, Art Amérindien


hunter, in killing, had destroyed the balance of nature : the success of the

predator had for consequence the loss of a living being through the death

of the animal. Then, it was necessary to do everything to restore the original

harmony: through ceremonies, offerings, through the observation of

taboos one sought to compensate the loss of this life. Certain bones, or the

bladder, seat of the soul, were returned to the nature.

On our mask one can recognize the figure of a seal. Bladders of the killed

seals were returned to the sea by the procession of the hunters. The soul

of the animal returned to the sea could regain a body there, therefore reappear,

and thus, restore the original harmony.

The mask presented here, discloses a gaping orifice (the black blue surface,

on the top and bottom), through this opening appears the face of the

seal (painted in white), (and) lower, a large, voracious, monstrous mouth. It

is famished, as the number of the teeth shows it, but these teeth are also

the sign of its power. To be able to eat much is a guarantee of survival. The

seal being a peaceful animal, if it has here a threatening mouth, it is to recall

the hunter its obligations towards the killed animal. One shall respect the

traditions, if one wants to secure in the future the goodwill and co-operation

of the animals. The latter let their flesh, their skin, their bones, their

organs, their defenses (for the walrus) at men’s disposal, all these parts of

the body are precious and are used in various ways by the Yupik Eskimos.

In return, the spirit of the animal expects devotion, respect, recognition, and

also to be amused during its time spent with men.

This very beautiful mask of the end of 19th century, of polychrome wood,

as shows it the bores on its periphery, has a long history and the traces of

adze on its back. Indeed, these marks bear witness to added, removed and

replaced elements, following the needs of the rite in which was presented

the mask.

There are a lot of woods in the deltas of Yukon

and of Kuskokwim, (and) the debacle, in the

Spring, brings thousands of trunks torn from the

boreal forest. The shallow waters of the delta of

Kuskokwim isolated this coast during the Russian

colonization (until 1867), (and) because they

could not find a point of anchoring, the ships

would pass without stopping. With the gold diggers

(Yukon, Klondike, Nome) of the end of the

19th century, many adventurers and fur merchants

come there to seek fortune., arrive the

missionaries who convert to Christianity a country

until then very traditional. The masks, still of use,

cause the admiration of the newcomers who hasten

to decorate their houses with them. With the

christianization of the indigenous population, the

desacralized masks are quickly the subject of a

trade. At the beginning of 20th century, the rich

newcomers ask their agents on the field to buy

masks for them.

At the end of the Thirties and during World War II,

the Museum of the American Indian of New York

City sells gradually a part of its funds, which

allows, among other things, the surrealist refugees

in New York City to acquire some of them,

which arrived later to Europe.

The mask is in general used in a ceremony telling

an episode of mythology. By doing so, the participants

want to recall the ancestors and the spirits

the needs of men for food, or, after hunting, to

thank those ancestors and spirits for the success

of it. But testifying its recognition was not all; the

128 Art d’Asie du Sud Est, Art Amérindien


245

MASQUE, KWAKIULT,

Côte Pacifique

Représentation de l'esprit évoquant les traits du chamane en transformation.

Les traits sont épais et incisés, la bouche est ouverte dans

la sensation de la transe.

Bois sculpté.

Fin XIX ème - début XX ème siècle.

H. 26 CM ; 10 1/4 IN

20 000/25 000

Référence : Exposé à Berlin en 1946 à la Galerie Rosein. Voir photographie in situ.

A Kwakiult mask, North-East Pacific Coast.

245

246

CROTALE, HOPI,

Arizona, USA

Crotale, élément servant à l'origine à la cérémonie du serpent.

Bois de cottonwood, peint de couleurs polychromes.

Circa 1950

L. 50 CM ; 19 3/4 IN

1 000/1 200

A Hopi rattlesnake wooden element, Arizona, USA

247

CANNE, AÏDA,

Colombie Britanique, Canada

La poignée est sculptée d'une tête d'oiseau aux traits incisés. Un anneau en métal la relie au fut

longiligne.

Bois sculpté patiné à restes de polychromie et métal.

H. 100 CM ; 39 1/4 IN

1 500/2 000

An Aida staff, British Columbia, Canada.

247

Art d’Asie du Sud Est, Art Amérindien

129


248

TISSU BRODÉ, FOLK ART,

USA

Tissu brodé dans un paravent, représentant une scène allégorique de deux indiens, coiffés de plumes,

se combattant.

Fin XIX ème - début XX ème siècle.

L. 48 X 48 CM; 18 3/4 X 18 3/4 IN DANS STRUCTURE EN BOIS

L. 54 X 56 CM; 21 1/4 X 22 IN

1 000/2 000

Provenance : Ancienne collection Montoro.

A Sioux embrodery, Western Plains, USA

249

MAQUETTE DE KAYAK BIDARKA À TROIS PLACES,

ILE DE KODIAK, ALASKA

Rare représentation à proue bifide, miniature des kayak qui servait pour les voyages au siècle dernier.

Intestin de mammifère cousu sur armature en bois.

Seconde moitié du XIX ème siècle, période coloniale russe.

L. 78 CM ; 30 3/4 IN

Commentaire par le docteur Jeau-Loup Rousselot spécialiste de l'art Eskimo au Staatliches Museum für

Völkerkunde de Munich :

Proue bifide, rendant la gueule d'un animal, poupe verticale à angles droits, le bateau est le corps de l'animal.

Couverture translucide, en intestin de baleine blanche ou de phoque barbue, était le matériel souvent utilisé faire

des maquettes. En réalité la couverture du bateau était en peau de phoque. La finition et le travail soignés indiquent

que cette maquette était destinée à la vente ou à faire partie d'un mobilier funéraire. Le kayak ou bidarka,

comme on disait à l'époque coloniale russe, était déposé avec les armes de chasse près de la dépouille du chasseur

décédé. Tout cela pour lui permettre de vaquer à ses occupations habituelles dans l'autre monde. Si

quelqu'un avait besoin d'un kayak, il prenait le kayak du mort et le remplaçait par un modèle réduit.

Ce genre de bateau, à trois trous d'homme, était une sorte de kayak-taxi, le passager se trouvant au milieu. A

l'avant, le pagayeur était aussi le chasseur, chargé du ravitaillement des voyageurs. A l'arrière, le propriétaire de

l'embarcation et son capitaine, c'est l'homme d'expérience qui connaît le chemin et gouverne le bateau.

4 000/5 000

Référence : Modèle à rapprocher de celui illustré dans le Smithsonian Institution n°16.275, « The Far North », H.B.

Collins p. 54 fig. n°68 recueilli à l'île de Kodiak.

A small kayak model, Bering Sea, Kodiak Island Alaska.

250

MASQUE, AÏDA,

Colombie Britanique, Canada

Ce masque, utilisé pour certaines danses cérémonielles, représente une tête de corbeau. Il est constitué

d'une mâchoire inférieure articulée, attachée par des clous sur un cuir permettant de frapper le

haut et de produire un caquement symbolique d'oiseau. Incisions en arabesques. Sur les côtés, des

attaches permettent d'assujettir le masque à la tête du danseur.

Bois de cèdre polychrome.

Première moitié du XX ème siècle.

L. 95 CM ; 37 1/4 IN

20 000/30 000

Bibliographie : Les civilisations des Indiens d'Amérique du Nord, Christian Feest, Editions Könemann.

An Aida mask, British Columbia, Canada.

130 Art d’Asie du Sud Est, Art Amérindien


250

Art d’Asie du Sud Est, Art Amérindien

131


251

251

BROCHE, ZUNI,

Arizona

Broche représentant un danseur Kachina.

Marqueterie de pierres sur argent.

(Manque l'agrafe)

Circa 1950.

L. 7 CM ; 2 3/4 IN

1 200/1 300

A Zuni spindle, Arizona.

252

MASQUE, HOPI,

Arizona

Masque de danse représentant un esprit du

Tihu, vraisemblablement une Poli Mana, esprit

féminin lié aux danses pour la fertilité des récoltes.

Cuir, peinture polychrome et plumes.

Dernier tiers XX ème siècle.

H. 23CM ; 9 IN

3 000/4 000

A Hopi mask, Arizona.

253

DEUX COUTEAUX, INDIENS DES PLAINES

Dans leur étui d'origine, l'un présente la particularité d'avoir

été fabriqué avec une lame de sabre de cavalerie.

Bois sculpté, métal, cuir et perleries.

H. 22 ET 28 CM ; 8 3/4 ET 11 IN

500/800

252

Two indian knives.


254

GRAND MASQUE COSTUME, INDIENS KAMAYURA,

Amazonie, Brésil

Grand masque costume à cagoule permettant au danseur qui le porte d'incarner le personnage

central du rituel de la légende de Yacumin.

Ecorce et fibres végétales.

H. 140 CM ; 55 1/4 IN

2 500/3 000

An unusual Amazonian ceremonial costume, Brazil.

Art d’Asie du Sud Est, Art Amérindien

133


ART PRÉCOLOMBIEN


BEL ENSEMBLE D'ART PRÉCOLOMBIEN provenant de trois collections constituées en majorité avant

la Seconde Guerre Mondiale, issus de collections belges, américaines et françaises.

256

TISSU AUX FÉLINS. CHANCAY (1100 - 1400 AP.

J.C.).

Tissu orné de huit registres horizontaux de félins

stylisés représentés chacun tête bêche, alternant

avec neuf registres plus fins de motifs stylisés.

Laine de camélidé et pigments polychromes.

L. 70 X 43 CM ; 27 3/4 X 16 3/4 IN

1 000/1 200

A textile with feline motifs, Chancay, circa A.D. 1100-1400.

255

255

TISSU CHAMANE EN TRANSFORMATION. ANCON,

CHANCAY (1100 - 1400 AP. J.C.)

Tissu représentant un chamane en transformation tenant

dans chaque main un serpent stylisé encadrant la composition.

Laine de camélidé blanche et brune finement tissée.

L. 34 X 48 CM ; 13 1/4 X 18 3/4 IN

1 000/1 200

A shamanic Chancay textile, circa A.D. 1100-1400.

256

257

TISSU AU CHAMANE ARAIGNÉE,

NAZCA (200 - 600 AP. J.C.)

Représentation d'un chamane en transformation,

s'appropriant les pouvoirs de l'araignée. Encadré

sur deux côtés d'un serpent stylisé.

Laine de camélidé et pigments polychromes.

L.112 X 77 CM ; 44 X 30 1/4 IN

3 500/5 000

257

A spiderman Nasca textile, circa AD. 200-600.

136 Art Précolombien


258

TISSU AU FÉLIN MYTHIQUE,

HUARI (800 - 1100 AP. J.C.)

Tissu orné en son centre d'un chamane transformé

en jaguar paré d'un diadème sur le crâne.

La composition est agrémentée de divers motifs

symboliques naturalistes et cultuels.

Tissu peint polychrome.

L. 49 X 78 CM ; 19 1/4 X 30 3/4 IN

1 000/1 200

A shamanic Huari textile with a feline, circa A.D. 800-1100.

258

259

TISSU AUX GUERRIERS,

CHIMU (1100 - 1450 AP. J.C.)

Tissu à décor de six registres présentant chacun un guerrier,

encadrés sur fond en damier.

Laine de camélidé et pigments polychromes.

L. 70 X 35 CM ; 27 1/2 X 13 3/4 IN

1 800/2 500

A textile with warriors motifs, Chimu, circa A.D. 1100-1450.

259

260

TISSU AUX SCOLOPENDRES,

HUARI (800 - 1100 AP. J.C.)

Tissu à décor central de deux scolopendres stylisés

formant labyrinthe et nombreux motifs figuratifs

naturels et géométriques dont soleil, têtes, et

fleurs.

Tissus peint polychrome.

L. 64 X 104 CM ; 25 1/4 X 40 3/4 IN

1 500/2 000

260

A scolopenders Huari textile, circa A.D. 800-1100.

Art Précolombien

137


262

TISSU AUX MURÈNES,

PACHACAMAC (200 AV. - 600 AP. J.C.)

Tissu orné de deux registres alternant motifs

géométriques en escaliers et murènes.

Tissu et pigments polychromes.

L. 110 X 76 CM ; 40 X 30 IN

1 500/2 000

A Pachacamac textile with murena eel motifs, circa

200 B.C. - A.D. 600.

261

261

TISSU AU DÉCOR ONIRIQUE,

CHANCAY (1000 - 1400 AP. J.C.)

Tissu à décor onirique représentant différentes phases

de la transformation chamanique.

Tissu peint polychrome.

L. 71 X 118 CM ; 27 3/4 X 46 1/4 IN

1 500/2 000

A Chancay textile, circa A.D. 1000-1400

262

263

TISSU AUX DAMIERS,

ICA-CHINCA (1450 - 1533 AP. J.C.)

Tissu représentant un registre de motifs losangiques

en escaliers sur un motif de larges carreaux

en damier.

Tissu et pigments polychromes.

L. 69 X 37 CM ; 27 1/4 X 14 3/4 IN

1 000/1 200

263

An fabric with alternating diamond panels, Ica

Chinca, circa A.D. 1450-1533.

138 Art Précolombien


264

TISSU AU CHAMANE,

CHIMU (1100 - 1450 AP. J.C.)

Tissu à décor central d'un chamane paré

d'une grande coiffe à plumets retombants,

représenté le sexe apparent.

Tissu peint polychrome.

L. 86 X 89 CM ; 33 3/4 X 35 IN

3 000/4 000

A chamanic Chimu textile, circa, A.D. 1100-1450.

264

265

GAZE AUX FÉLINS,

CHANCAY (1100 - 1400 AP. J.C.)

Très fine gaze tissée de manière à faire

apparaître des motifs symboliques de

têtes de félins se transformant en motifs

serpentiformes.

Tissu ajouré, rare état de conservation.

L. 73 X 79 CM ; 28 3/4 X 31 1/4 IN

1 200/1 500

A very fine gauze with felin motifs, Chancay,

circa A.D. 1100 - 1400.

265

Art Précolombien

139


266

HUEHUETEOLT, LE VIEUX DIEU DU FEU,

VERACRUZ (X È -XI È SIÈCLE AP. J.C.)

Rare et belle sculpture du Dieu Huehueteolt, Dieu du Feu. Il prend une des nombreuses

apparences du dieu Serpent à plumes Quetzalcoatl, représenté sous forme humaine. Le

visage expressif aux traits âgés accusés par la bouche entrouverte et la lèvre inférieure

légèrement retombante. Ses oreilles sont parées de tambas à motifs floraux, le crâne rasé

orné d'un diadème se terminant par un prolongement, et le nez recouvert d'un ornement

retombant sur les joues dans le prolongement des yeux. Le cou est muni d'un collier de

perles sphériques se terminant par un pectoral. Le dieu est debout dans une attitude à la

fois dynamique et contenue, les bras en mouvement. Il est couvert d'un pagne retombant

jusqu'aux pieds en pattes de jaguar tout comme ses mains aux ongles griffus rappellant le

félin marquant son rang divin.

Terre cuite.

H. 85 CM ; 36 1/2 IN

40 000/50 000

Test de thermoluminescence.

Provenance : Ancienne collection Philippe Ancart, Bruxelles.

A large Veracruz Huehueteolt figure, circa X-XI th century A.D.

140 Art Précolombien


267

DÉESSE AGENOUILLÉE XOCHIQUETZAL,

AZTÈQUE (1300 - 1521 AP. J.C.)

Déesse des fleurs et de la beauté agenouillée les mains reposant sur ses jambes.

Empreint de sérénité le visage est expressif, la bouche entrouverte, les yeux traduisant un

regard extatique. Elle est parée de tambas ornant ses oreilles et d'une haute coiffe ceinte

d'un bandeau orné de boutons de fleur de peyolt, champignons hallucinogènes, divisant

de manière tripartite la longue coiffure dont les mèches retombent sur les épaules accentuant

le réalisme de l'œuvre. La déesse est habillée d'un vêtement de cérémonie. Dans

cette œuvre les sculpteurs aztèques ont incorporé les qualités sensuelles de la jeunesse et

de l'amour de la vie à l'idéal de calme propre à leur art.

Andésite.

H. 26 CM ; 10 1/4 IN

40 000/60 000

Provenance : Ancienne collection Joël Aranson, Pittsburg, Pennsylvanie. USA.

Référence : Specimen similaire au Musée d'Anthropologie de Mexico.

A superb Aztec Xochiquetzal goddess in stone, circa A.D. 1300-1521.

142 Art Précolombien


268

RARE MASQUE EN JADE,

MAYA (250 - 650 AP. J.C.)

Rare masque funéraire d'un grand raffinement aux traits réalistes finement exécutés et stylisés,

d’une puissante expressivité. Sous les traits vraisemblables du dieu du soleil Kinich

Ahau et de l'oiseau soleil de feu qui descend sur Terre pour allumer les sacrifiés, il représente

le visage d'un chamane aux yeux hypnotiques grand ouverts les pupilles spiralées,

surmontés de sourcils bien arqués et très finement représentés. Ses longues oreilles sont

ornées de tambas et sa bouche pulpeuse entrouverte. Il s'agit peut-être d'une phase de

transformation chamanique, en effet il pourrait s'agir d'un ornement cérémoniel. Sur les

côtés, quatre trous ont été percés pour les attaches.

Très peu de masques aussi particuliers sont connus à ce jour, ce type de masque est beaucoup

plus rare que les masques Olmèques et Teotihuacan. Il est important de noter les

traits typiquement amérindiens matérialisés dans cette pierre si précieuse pour les Mayas.

Le matériau utilisé, l'iconographie, l'apparence énigmatique et la qualité du travail de ce

masque en font un véritable artefact de l'art Maya, un raffinement démontrant son extraordinaire

développement technique.

Jade vert veiné, dureté de 6,5 sur l'échelle de Mohs. Le jade vert dénommé par les

Aztèques Chalchihuitl, est la pierre sacrée la plus prisée de l'ancienne Méso-Amérique. Au

XVI ème siècle le chroniqueur Sahagun témoigne de la valeur donnée par les anciens à ce

matériau aux nombreuses vertus thérapeutiques et symboliques.

L. 15,2 X 12,3 CM ; 6 X 4 3/4 IN

100 000/150 000

Analyse scientifique de l’ancienneté : Docteur Frank Preusser, scientifique anciennement au Getty

Museum et actuellement au LACMA museum, Los Angeles.

Le Dr. Franck Preusser reconnu comme le spécialiste mondial des jades a été chef du laboratoire de

recherche de l'Institut Doerner à Munich (1973-1983), du Getty Museum et Getty Conservation

Institute GCI (1983-1985). Il a travaillé sur le Sphinx de Gizeh, la tombe de Nefertari et le Kouros du

Getty. Il a rejoint le LACMA (Los Angeles County Museum of Art) et travaille au Laboratoire Frank

Preusser & Associates parallèlement à cette activité.

Provenance : Ancienne collection Bernard Lueck, Caroline du Sud. Bernard Lueck et Bernadette

Lueck, fondateurs du Cuyamaca Museum, The heritage of the Americas, El Cajon. Collecté dans les

années 1950.

Don de M. Lueck à M. C.H.

Ancienne collection Fernandez.

Collection particulière, St Petersbourg.

Bibliographie : Denver, Chalchihuitls : Pre-Columbian Jades and Other Sacred Stones, Denver Art

Museum, 15 août-11octobre, 1987, et Washington, D.C., National Museum of Women in the Arts, 27

octobr-31 janvier, 1987-1988 (pour le jade).

Coe, Michael D. The Maya. 5 è éd. London and New York, Thames & Hudson, 1993.

Référence : Modèle à rapprocher pour l'iconographie du masque conservé à l'Institut d'Anthropologie

et d'Histoire du Guatemala. Ce dernier présentant le dieu, portant relevé sur le front, le masque de

l'oiseau de feu alors que ce modèle est représenté associé au masque lui-même.

An exceptional Maya jade mask, circa A.D. 250-650.

144 Art Précolombien


270

TENON À TÊTE DE MORT,

AZTÈQUE (1000 - 1100 AP. J.C.)

Terre cuite, trou de fixation.

Aztèque, Texoco.

L. 13 CM ; 5 1/4 IN

1 000/1 200

Provenance : Anc. Coll. Amelia Dupuis, Mexico, ex-secrétaire

de l'ambassadeur de France. Collecté par son grand oncle qui

l'aurait trouvé lors d'une chasse près du lac Texoco en 1898.

An Aztec skull terracotta, circa A.D. 1000-1100.

269

269

PERSONNAGE COLIMA ARCHAÏQUE (200 AV. J.C.)

Personnage aux formes stylisées, paré d'une cagoule,

d'un collier, de brassards et d'une ceinture.

Terre cuite.

H. 25 CM ; 9 3/4 IN

800/1 000

An archaic Colima figure, circa 200 B.C.

271

CHAMANE JALISCO (100 AV. - 250 AP. J.C.)

Chamane debout en transe aux formes callipyges et aux

traits du visage caricaturaux portant une jupe rouge.

Terre cuite à engobe blanc et crème.

H. 31 CM ; 12 IN

1 600/2 000

270

A jalisco shaman figure, circa 100 B.C. - A.D. 250.

272

AMULETTE TAÏNO, ( I ER MIL. - XVI E SIÈCLE)

Amulette à l'éffigie du Dieu Zuni.

Pierre patinée.

L. 5 CM ; 1 3/4 IN

800/1 000

A Taino amulet.

271

146 Art Précolombien


273

PILON TAÏNO, ( I ER MIL. - XVI E SIÈCLE)

Pilon zoomorphe sous forme d'un protome d'oiseau.

Pierre grise volcanique.

H. 18 CM ; 9 IN

1 000/1 200

A Taino volcanic stone.

273

274

TÊTE TAÏNO, ( I ER MIL. - XVI E SIÈCLE)

Elément de spatule votive représentant de face la tête

d’un Dieu (Zuni).

Os patiné.

L. 8,5 CM; 3 1/4 IN

4 000/5 000

A carved bone Taino head.

275

VASE ZOOMORPHE VICUS (100-500 AV. J.C.)

Vase dont la panse est en forme de serpent enroulé.

Large col évasé.

Terre peu cuite à rehauts de polychromie.

(Cassures visibles)

L. 21 CM ; 8 1/4 IN

500/700

274

A Vicus zoomorphic vessel, circa 100-500 B.-C.

275


277

BUSTE DE CHAMANE, TUMACO-LA TOLITA

(300 AV. - 300 AP. J.C.)

Buste représentant un chamane avec une tête d'animal

symbole de transformation de l'esprit en transition entre

l'homme et la nature. La déformation crânienne rituelle

est signe de haut rang.

Terre cuite grise.

H. 10 CM ; 3 3/4 IN

300/400

A Tumaco-La Tolita chamanic figure, circa 300 BC. - AD. 300.

278

GRANDE IDOLE STÈLE. VALDIVIA

(III E MILLÉNAIRE AV. J.C.)

Idole chouette aux traits épurés, transfiguration de

l'homme et de l'animal représentant un chamane en

transformation.

Tuf volcanique à inclusions d'oxydes de manganèse.

Restaurations.

H. 35 CM ; 13 3/4 IN

4 500/5 000

Bibliographie : A. Muñoz, Les Pierres gravées pré-Valdivia,

Bruxelles.

A large Valdivia figurative stone, circa III th

milenary B.C.

276

276

DIGNITAIRE, TUMACO-LA TOLITA (300 AV. - 300 AP. J.C.)

Dignitaire ou cacique assis sur un trône, orné d'une

coiffe à capuchon, les oreilles percées, le visage paisible.

Terre cuite gris beige.

Restaurations.

H. 40 CM ; 15 3/4 IN

6 000/8 000

Bibliographie : Confer modèle similaire : Bouchard Jean-

François & Usselmann Pierre, Trois millénaires de civilisation

entre Colombie et Equateur : la région de Tumaco-La Tolita. éd.

CNRS, 2003, p.93.

A large Tumaco-La Tolita figure, circa B.C. 300 - A.D. 300.

278

148 Art Précolombien


279

MASQUE CHIMU (1100 - 1450 AP. J.C.)

Masque représentant le dieu Aï-Apec les crocs

apparents et les oreilles ornées de tambas.

Argent repoussé.

L : 13 CM ; 5 IN

1 000/1 200

A Chimu silver mask, circa A.D. 1100-1450.

279

280

IDOLE CARCHI (500 - 1500 AP. J.C.)

Rare idole déesse mère associée au culte de fertilité. Visage aux

traits stylisés, yeux en grains de café.

Jadéite.

H. 8,5 CM ; 3 1/4 IN

3 000/4 000

Bibliographie : Escultura Menor en la Provincia Prehistorica Imbaya, Victor.

Ecuador, 1982, p.67.

Repertorio Arqueologico Imbaya, Otavalo, Ecuador, 25 août 1968.

280

281

GRAND MUSICIEN CHIMU

(1100 - 1450 AP. J.C.)

Personnage guerrier paré d'une haute coiffe,

d'une ceinture avec une tête trophée, jouant de

la flûte de pan. Ce type d'objet accompagnait

le défunt dans l'au-delà.

Argent repoussé.

H. 16 CM ; 6 1/4 IN

A rare Carchi doll, circa A.D. 500-1500.

3 000/4 000

A large Chimu musician warrior, circa A.D. 1100-1400.

282

GRAND MUSICIEN CHIMU

(1100 - 1450 AP. J.C.)

Personnage guerrier paré d'une haute coiffe,

d'une ceinture avec une tête trophée, une flûte

et une trompe d'appel dans chaque main. Ce

type d'objet accompagnait le défunt dans l'audelà.

Argent repoussé.

H. 16 CM ; 6 1/4 IN

3 000/4 000

A large Chimu musician warrior, circa A.D. 1100-1400.

281 282


283

EXCEPTIONNEL CHAMANE EN TRANSFORMATION,

TUMACO-LA TOLITA (300 AV. - 300 AP. J.C.)

Exceptionnelle représentation symbolique d'un chamane en transformation. Il est personnifié

sous les traits caractéristiques du Dieu du Renouveau, à tête de jaguar montrant les

crocs, esprit de la nuit et sous les traits emplumé de l'Oiseau Soleil, esprit du jour. Il porte

une ceinture laissant le sexe apparent. La longue langue tirée a une fonction apotropaïque,

repoussant les forces négatives. Il est paré d'ornements dont un diadème.

Terre cuite.

H. 52 CM ; 20 1/2 IN

20 000/30 000

Test de thermoluminescence.

Référence : Confer modèle similaire : Bouchard Jean-François & Usselmann Pierre, Trois millénaires

de civilisation entre Colombie et Equateur : la région de Tumaco-La Tolita. éd. CNRS, p.93, ill. 33.

Cf. Objet similaire au Musée de la Banque Centrale de Quito.

An exceptional Tumaco-La Tolita chamanic figure, circa 300 B.C. - A.D. 300.

150 Art Précolombien


286

GRAND MORTIER REPRÉSENTANT UN JAGUAR,

VALDIVIA-CHORRERA (CIRCA 1500 - 500 AV. J.C.)

Grand mortier en forme de félin représentant un

jaguar.

Jadéite verte foncée. Éclat latéral droit et petit

manque sur le sommet du crâne.

L. 27 CM ; 10 3/4 IN

6 000/8 000

Bibliographie : Cf. Equateur, La Terre et L'Or, Cat. N°9,

1991.

A large Valdivia-Chorrera mortar, circa 1500 - 500 B.C.

284

284

RARE MORTIER EN FORME DE

PERROQUET ARA.

VALDIVIA-CHORRERA

(CIRCA 1500 - 500 AV. J.C.)

Rare mortier en aviforme représentant un

perroquet ara.

Pierre volcanique grise.

L. 26 CM ; 10 1/4 IN

2 500/3 000

A large Valdivia-Chorrera volcanic stone mortar,

circa 1500 - 500 B.C.

286

285

TROIS MORTIERS REPRÉSENTANT DES JAGUARS. VALDIVIA-CHORRERA (CIRCA 1500 - 500

AV. J.C.)

Trois mortiers en forme de félins représentant des jaguars.

Jaspe brun, vert et jaune.

L. CHAQUE 8 CM; 3 1/4 IN

3 500/5 000

Three large Valdivia-Chorrera mortars, circa 1500 - 500 B.C.

285

152 Art Précolombien


287

VASE PORTRAIT NAZCA (200 - 600 AP. J.C.)

Vase céphalomorphe au portrait d'un vivant

au visage expressif orné d'une coiffe. Il s'agit

vraisemblablement de la représentation

d'une tête trophée d'un ennemi vaincu.

Terre cuite ornée à engobe polychrome.

Restaurations.

H. 11 CM ; 4 1/4 IN

700/800

A Nasca head vessel, circa BC. 200 - A.D. 600.

288

COLLIER EN ÉMERAUDE ET OR, TAIRONA

(1200 - 1600 AP. J.C.)

Collier composé de perles lenticulaires et

tubulaires en émeraude orné de quatre perles

biconiques en or.

Emeraude et or.

PDS.32 G POUR LES PERLES EN ÉMERAUDE

4 G POUR LES PERLES EN OR

L. 60,5 CM; 21 3/4 IN

3 000/5 000

An elegant Tairona emerald and gold necklace,

circa A.D. 1200-1600.

289

TRÈS GRANDE IDOLE STÈLE. VALDIVIA,

III E MILLÉNAIRE AV. J.C.

Idole chouette aux traits épurés, transfiguration

de l'homme et de l'animal représentant

un chamane en transformation.

Tuf volcanique à inclusions d'oxydes de

manganèse.

Un des plus grands modèles connus.

H. 54,5 CM ; 21 1/4 IN

5 000/6 000

Bibliographie : Muñoz A., Les Pierres gravées pré-

Valdivia, Bruxelles.

mile-

A very large Valdivia figurative stele, circa III th

nary B.C.

289

Art Précolombien

153


291

VASE AU PRISONNIER,

MOCHICA IV (600 - 800 AP. J.C.)

Vase dont la panse adopte la forme d'un prisonnier aux traits

fins, assis en tailleur, les bras dans le dos, noué par une corde

en forme de serpent entourant sa gorge pendant jusqu'au sexe

du personnage qu'il mord. Large bec verseur ouvert au-dessus

de la tête lui faisant office de chapeau évasé.

Terre cuite à engobe orangé et crème.

H. 28 CM ; 11 IN

1 500/2 000

Référence : Cf. specimen similaire au British Museum.

Cf. Moche Art of Peru, fig. 247.

Bibliographie : Alan Lapiner, Pre-Columbian Art of south America, N°308. N.Y.

1976.

A Moche figural vessel, ca. A.D. 600-800.

290

VASE PORTRAIT,

MOCHICA FINAL (600-800 AP. J.C.)

Vase dont la panse représente le portrait d'un

dignitaire paré de tambas et d'une coiffe surmontée

d'un col.

Terre cuite à engobe rougeâtre et crème.

(Restaurations)

H. 28 CM ; 11 IN

1 500/2 000

290

A large Moche head vessel, circa A.D. 600-800.

291

292

VASE SIFFLEUR AU MUSICIEN,

SALINAR (200 AV. - 200 AP. J.C.)

Vase pont à double panse dont une en forme de guerrier joueur

de flûte de pan, paré d'ornements dont bracelet, tambas, scarifications

et bonnet. Petit bouclier sur le bras gauche. Fin bec

verseur.

Terre cuite à engobe orangé . Restaurations.

H. 26 CM ; 10 1/4 IN

2 500/3 000

Bibliographie : Alan Lapiner, Pre-Columbian Art of south America,

N°356. N.Y. 1976.

292

A Salinar doble bodied vessel terracotta, circa 200 B.C. - A.D. 200.

154 Art Précolombien


294

KERO ANTHROPOMORPHE,

TIAHUANACO (200 - 600 AP. J.C.)

Kero sous forme d'un chasseur paré de nombreux ornements

représentés de manière stylistique par des motifs

géométriques alternatifs. Deux jaguars sont représentés

à l'arrière comme trophées de chasse.

Terre cuite à engobe polychrome et rehauts de pigments.

H. 12,5 CM ; 4 3/4 IN

1 400/1 800

An anthropomorphic kero figure, Tiahuanaco, circa A.D. 200-600.

293

VASE ANTHROPOMORPHE,

TIAHUANACO (200 - 600 AP. J.C.)

Vase en forme de dignitaire assis, la tête surmontée par

une couronne formant un col évasé. Il est paré de nombreux

bijoux dont un large pectoral retombant sur son

torse. Une tête en relief dans le dos.

(Restaurations)

Terre cuite à engobe polychrome.

H. 19 CM ; 7 1/2 IN

2 000/2 500

293

An anthropomorphic figurative vessel, Tiahuanaco, circa A.D.

200-600.

294

295

VASE ANTHROPOMORPHE,

TIAHUANACO (200 - 600 AP. J.C.)

Vase représentant un dignitaire assis les jambes tendues

représentées de manière schématique, paré d'ornements

dont tambas et nariguera, vêtu d'un habit à décor

de têtes de félin.

Terre cuite à engobe polychrome.

(Restaurations)

H. 16,5 CM ; 6 1/2 IN

1 500/2 000

An anthropomorphic figurative vessel, Tiahuanaco , circa A.D.

200-600.

295


297

VASE SIFFLEUR À SCÈNE DE SACRIFICE,

LAMBAYEQUE (800 - 1200 AP. J.-C.).

Vase-pont à double panse dont une globulaire et l'autre

ornée d'une scène représentant quatre officiants, un

prêtre et ses trois assistants, pratiquant un sacrifice de

lama. L'anse-pont est symboliquement représentée par

la cape du prêtre.

Terre cuite à engobe noir stannifère.

L. 19 CM ; 7 1/2 IN

1 500/1 800

An unusual Lambayeque blackware figural doble vessel, circa

A.D. 800 - 1200.

296

296

ARYBALLE À COL NOIR,

INCA (1450 - 1533 AP. J.C.)

Vase à large panse ornée d'une frise à décor entre deux

petites anses d'une ligne sinusoïdale et motifs carrés.

Sur l'épaule à la naissance du col est moulée une petite

tête de félin en relief. Haut col évasé.

Terre cuite à engobe polychrome.

H. 23,5 CM ; 9 1/4 IN

1 000/1 200

An Inca aryballistic vessel, circa A.D. 1450-1533.

297

298

COUPLE DE CHAMANES,

CHANCAY (1100 - 1400 AP. J.C.)

Couple de chamanes nains représentés de manière caricaturale.

Ils sont chacun coiffés d'un bonnet avec des

oreilles coniques.

Selon Cavarrubias, archéologue mexicain, ces personnages

sont des cheneques nains participant aux mythes

chtoniens répandus dans toute l'Amérique précolombienne.

Terre cuite et rehauts polychromes. Petits manques.

H. 19 ET 18 CM ; 7 1/4 ET 7 IN

1 000/1 200

298

A Chancay couple of dwarfs, circa A.D. 1100 - 1400.

156 Art Précolombien


299

299

GRAND MASQUE EN CUIVRE,

VICUS (400 AV. - 400 AP. J.C.)

Masque anthropomorphe les yeux grands ouverts aux

pupilles incrustées. Il est paré d'un collier de perles en

forme de têtes de chouettes, symboles du dieu Aï-Apec,

et les oreilles sont ornées de tambas.

Cuivre repoussé oxydé, iris en argent.

L. 28 CM ; 11 IN

4 000/5 000

Bibliographie : Alan Lapiner, Pre-Columbian Art of south

America, éd.H.N. Abrams, NYC, 1976.

A large Vicus copper mask, circa 400 B.C. - A.D. 400.

300

MASQUE À PLASTRON,

CHANCAY (1100 - 1400 AP. J.C.)

Masque aux traits schématiques caractéristiques de la

culture Chancay dans la tradition des masques Huari. Il

se prolonge en un piquet.

Bois sculpté, pigments polychromes avec restes de

tissu.

H. 49 CM ; 19 1/4 IN

2 000/2 500

A Chancay wood figure, circa A.D. 1100-1400.

300


302

GRAND MORTIER FÉLIN,

TEMBLADERA (FIN I ER MIL. AV. J.C.)

Grand mortier zoomorphe en forme de jaguar montrant

les crocs, symbolisme apotropaïque.

Pierre métamorphique à restes de cinabre.

L. 18 CM ; 9 IN

6 000/8 000

A large Tembladera stone jaguar mortar, ca. B.C. first millenary.

301

MASQUE PLEUREUR,

HUARI (800 - 1100 AP. J.C.)

Masque aux traits schématiques et cubistes représentant

le portrait d'un dignitaire pleurant le défunt. Les yeux

et les larmes possèdent un rehaut en polychromie d'origine.

La coiffe est en tissu bleu à motif orné blanc crème.

Bois sculpté recouvert d'argile et tissu polychrome.

H. 27 CM ; 10 3/4 IN

1 500/2 000

301

302

A Huari crying wood mask, circa A.D. 800-1100.

303

CANOPA,

INCA (1450 - 1533 AP. J.C.)

Mortier canopa en forme d'alpaca.

Hematite.

L. 13 CM ; 5 IN

800/1 000

Bibliographie : Thomson CH. Ancient Art of the Americas, from

New England Private Collection, Boston, Museum of Fine Arts,

1971.

Alan Lapiner, Pre-Columbian Art of south America, N.Y., 1976.

fig 714.

An Inca stone alpaca, circa A.D. 1450-1533.

303

158 Art Précolombien


304

DEUX RARES PAIRES D'ORNEMENTS,

CUPISNIQUE (1200 - 200 AV. J.C.)

Rares paires d'ornements probablement d'oreilles représentant

chacun un visage de divinité vraisemblablement

Aie Apec.

Sodalite.

H. 6 À 7 CM ; 2 1/4 À 2 3/4 IN

3 500/5 000

A very rare two pairs of ornement probably for ears,

Cupisnique, circa 1200 - 200 B.C.

304

306

MOSAÏQUE AU GUERRIER,

MOCHICA (300 AV - 800 AP. J.C.)

Belle plaque ornementale en mosaïque représentant un

guerrier la tête légèrement inclinée, armé d'une massue

et d'un bouclier, orné d'une haute coiffe, de tambas et

d'un collier pectoral.

Bois, spondyle rouge, chrysocolle et nacre. L'ensemble

des incrustations sont d'origine.

L. 11 X 10 CM ; 4 1/4 X 3 3/4 IN

7 000/9 000

Référence : Sun Gods and Saints, Art of Pre-Columbian and

Colonial Peru, André Emmerich, fig. 34.

A fine Moche warrior mosaic, circa 300 B.C. - A.D. 800.

305

305

ETENDARD ANTHROPOMORPHE,

ICA-CHINCA (1450 - 1534 AP. J.C.)

Personnage orant représenté les mains ramenées sur le

ventre orné d'un collier et d'un bonnet.

Bois sculpté patiné et pigments rougeâtres.

H. 54 CM ; 21 1/4 IN

1 500/2 000

An unusual anthropomorphic marker, Ica Chinca, circa A.D.

1450-1533.

306


307

EXCEPTIONNEL DIEU AIE-APEC,

FIN MOCHICA - DÉBUT HUARI (600 - 1000 AP. J.-C.).

Dieu du Renouveau Aie Apec représenté debout de manière hiératique, coiffé d'une tête et

peau de jaguar dont la queue retombe sur l'arrière du crâne. Les cheveux sont soigneusement

représentés par de fines stries verticales. En effet Aie Apec est considéré comme

étant le fils du Dieu Jaguar. Le Dieu la bouche ouverte montre ses crocs, traits caractéristiques

tout comme les attributs qu'il tient dans chaque main, soit une tête trophée qu'il tient

par les cheveux à gauche et une hacha à droite. Il est vêtu sur le devant d'une tunique

ornée d’incrustations de motifs polychromes géométriques en escaliers. Un large collier

plat orne son cou.

Os de mammifère marin, de cétacé ou de pinnipède finement incrusté de pierres vertes

(néphrite) et noire (jaspe). Nacres de spondyle rouge et violette.

H. 12 CM ; 4 3/4 IN

100 000/200 000

Analyse scientifique d’ancienneté du docteur Philippe Blanc. CNRS, chercheur à l'Université Pierre et

Marie Curie à Paris, spécialiste en biominéralisations et paléoenvironnements.

Référence : Modèle à rapprocher du modèle conservé au Kimbell Art Museum. Texas.

Bibliographie : Alan Lapiner, Pre-Columbian Art of south America, n°585, éd. H.N. Abrams N.Y., 1976,

pour un modèle Huari.

An exceptionnal early Mochica-Huari divinity, bone, Aie Apec, circa A.D. 600-1000

160 Art Précolombien


309

MASSE D'ARME FÉLIN,

TEMBLADERA (FIN I ER MIL. AV. J.C.)

Tête de massue en forme de félin montrant les crocs.

Dépression centrale.

Pierre dure gris crème.

L. 13,5 CM ; 5 1/4 IN

1 000/1 200

A large Tembladera stone mace-head, circa 1 000 B.C.

308

308

MASSE D'ARME PISCIFORME,

TEMBLADERA (FIN I ER MIL. AV. J.C.)

Masse d'arme en forme de poisson à tête de félin

accompagné de son petit. Cette tête de massue polymorphe

est un objet d'apparat, la queue adopte la forme

d'une tête d'animal en transformation, il s'agit probablement

d'un objet rituel chamanique. Dépression circulaire

au centre.

Pierre grise mouchetée.

L. 10 CM ; 3 3/4 IN

1 200/1 500

A Tembladera stone mace-head, circa 1 000 B.C.

309

310

GRAND KERO VOTIF,

HUARI (800 - 1100 AP. J.C.)

Kéro au col évasé. Il est orné en relief d'une tête de divinité

d'où jaillissent des serpents à tête de jaguar.

Terre cuite gris noire.

H. 28 CM ; 11 IN

700/900

A large Huari kero, circa A.D. 800-1100.

310

162 Art Précolombien


311

VENUS EN ARGENT,

INCA (1450 - 1534 AP. J.C.)

Personnage féminin en métal plein représenté debout

nu les mains en position extatique, repliées sur le ventre,

dans une expression recueillie. Les yeux sont déssinés

par des ovales et la coiffure est striée.

Argent massif patiné.

H. 7,5 CM ; 2 3/4 IN.

PDS. 73 G.

1 800/2 500

Référence : Borsano Gabrielle, Oro del Peru, éd. Electra. Milan,

1982. Specimen similaire.

An Inca silver Venus, circa A.D. 1450-1534.

311

312

POPORO ANTHROPOMORPHE,

CHIRIBAYA (X ÈME - XII ÈME SIÈCLE AP. J.C.)

Poporo, récipient à chaux, de fine facture, en forme de

personnage assis jouant du tambourin. Il est représenté

souriant, paré de bijoux. La coiffe du personnage forme

le couvercle du récipient. Les yeux et les tambas sont

incrustés de pierre. A l'intérieur se trouvent des restes de

nacre pilée.

Bois sculpté et chrysocolle.

H. 7, 5 CM ; 2 3/4 IN

2 500/3 000

A fine poporo recipiant Chiribaya, circa A.D. X-XII th century.

312

Art Précolombien

163


314

PECTORAL EN OR,

CUPISNIQUE (1200 - 200 AV. J.C.)

Pectoral carré à représentation polymorphe

en relief. Sont représentés de nombreuses

têtes de félins aux crocs apparents,

des têtes d'animaux fantastiques et

divinités en relation avec la transfiguration

chamanique.

Or.

L. 10 X 10,5 CM ; 3 3/4 X 4 1/4 IN

6 000/8 000

A Cupisnique gold pectoral, circa 1200-200B.C.

313

313

PARURE EN OR

TEMBLADERA (FIN DU I ER MIL. AV. J.C.)

Parure comprenant une paire de boucles d'oreilles aux félins et un nariguera

à double tête d'animal fantastique.

Or repoussé.

L. 11 ET 8 CM ; 4 1/4 ET 3 1/4 IN

12 000/15 000

A pair of gold ear and gold nose ornaments, Tembladera, circa Early first millenary

B.C.

314

315

DEUX NARIGUERAS EN OR,

TEMBLADERA (FIN DU I ER MIL. AV. J.C.)

Deux narigueras, ornements de nez, représentant

chacun deux animaux fantastiques

symétriquement divergents séparés par un

motif lunaire. Il s'agit de la représentation

du Dieu Jaguar, esprit de la nuit.

Or.

L. 8 ET 6 CM ; 3 1/4 ET 2 1/4 IN

3 500/5 000

Two gold nose ornaments, Tembladera, circa

early first millenary B.C.

315


316

CONDOR AUX LUNES EN OR,

DIQUIS (CIRCA 500 - 1000 AP. J.C.)

L'oiseau est représenté de face, orné de six miroirs sous forme de croissants de lune. Il est

à l'image du chamane ayant fini sa transformation. Par transmigration de l'esprit pendant

la nuit il est devenu en communiant avec la nature un condor, animal symbole du ciel, du

soleil, du jour et du renouveau.

Or massif.

H. 12,5 CM ; 4 3/4 IN

PDS. 163 G.

30 000/35 000

Analyse scientifique d’ancienneté du docteur Philippe Blanc. CNRS, chercheur à l'Université Pierre et

Marie Curie à Paris, spécialiste en biominéralisations et paléoenvironnements.

Bibliographie : Jan Mitchell, The Art of Precolumbian Gold : The Jan Mitchell Collection, éd.

Wiedenfeld and Nicolson, 1985.

A Diquis gold condor pendant, circa A.D. 500 - 1000.


317

TÊTE DU DIEU AIE APEC EN OR,

MOCHICA I (300 AV. - 100 AP. J.C.)

Pendentif céphalomorphe, la bouche grimaçante est ornée de dents humaines et de canines

en forme de crocs caractéristiques de la divinité en coquillage. Les yeux sont menaçants

incrustés de turquoises et coquillage, les oreilles bilobées.

Or repoussé en deux parties réunies par la technique de fonte traditionnelle de la culture

Mochica, turquoise et coquillage.

L. 8 CM ; 3 1/4 IN

15 000/20 000

A large Moche gold pendant, Aie Apec, circa 300 B.C. - A.D. 100.

166 Art Précolombien


318

PLAQUE CÉRÉMONIELLE EN OR,

DÉBUT LAMBAYEQUE (VERS 800 AP. J.C.)

Plaque représentant en son centre le Dieu Aie-Apec au visage du fils du Jaguar, debout de

face. Il porte un pagne, un collier de tête de chouettes et tient dans la main droite un couteau

et dans la main gauche une tête trophée qu'il tient par les cheveux. Sur la gauche de

l'œuvre, à la base se trouve le corps décapité le dieu a le visage auréolé d'une couronne

de têtes d'oiseau-jaguar. Il est lui-même entouré sur chacun de ses côtés de deux têtes de

mort. Quatre têtes de félins montrant les crocs délimitent dans chaque coin l'œuvre. Des

sillons verticaux en haut-relief peuvent signifier le passage de la vie à la mort, car Aie Apec

est aussi le Dieu du Renouveau.

D'après la typologie cet objet proviendrait de la région de Batan Grande.

Or repoussé et incrusté de turquoise et spondyle rouge et blanc.

L. 18,5 X 12 CM ; 7 1/4 X 4 3/4 IN

50 000/70 000

Analyse scientifique d’ancienneté du docteur Philippe Blanc. CNRS, chercheur à l'Université Pierre et

Marie Curie à Paris, spécialiste en biominéralisations et paléoenvironnements.

An exceptional ceremonial gold plate, early Lambayeque, circa AD. 800.

168 Art Précolombien


321

PAIRE D'ORNEMENTS EN OR,

SINU (500 - 1000 AP. J.C.)

Chacun hemicirculaire avec trois rayons de filets ajourés

filigranés, séparés par trois bandes hémicirculaires.

Montés pour être portés en boucles d'oreilles.

Or.

PDS. 34 G

L. CHAQUE : 7 CM ; 2 3/4 IN

3 500/5 000

Référence : Spécimens similaires vente Sotheby's, 18.11.91,

lot 32.

319

A Sinu pair of gold ornaments, circa A.D. 500 - 1000.

319

NARIGUERA EN OR AUX GUERRIERS,

MOCHICA (300 AV. - 600 AP. J.C.)

Ornement de nez ajouré en son centre et représentant

six guerriers parés, tenant des armes traditionnelles.

Or repoussé.

L. 14,5 CM ; 5 3/4 IN

7 000/9 000

A large Moche gold nose ornament, circa 300 B.C.- A.D. 600.

321

322

NARIGUERA À LA MASQUETTE EN OR,

SALINAR (200 AV. - 200 AP. J.C.)

Beau nariguera, ornement nasal, parure de dignitaire,

cacique ou chamane, de forme hémicirculaire orné en

son centre d'un visage d'homme paré d'une coiffe et de

bijoux matérialisés par les nombreux pendants de l'ornement

lui-même.

Or repoussé.

L. 7,5 CM ; 2 3/4 IN

3 500/5 000

320

A Salinar gold nasal ornament, circa 200 B.C. - A.D. 200.

320

DEUX ORNEMENTS D'OREILLES EN OR,

MOCHICA III (500-600 AP. J.C.)

Deux ornements rectangulaires en or représentant chacun

une scène guerrière et sacrificielle. Chacun est orné

de quatre pendants.

Or repoussé.

L. 7 X 6 CM ; 2 3/4 X 2 1/4 IN

5 000/7 000

Two gold ear Moche ornaments, circa AD. 500 - 600.

322


323

DEUX ORNEMENTS D'OREILLES EN OR,

SALINAR (200 AV. - 200 AP. J.C.)

Chacun décoré d'un condor bicéphale surmonté d'une figure stylisée d'un chamane

debout en transformation dont la tête sert d'attache pour les anneaux de fixation. Il est possible

regarder les cinq pendants qui retombent de chaque boucle d'oreille comme des formes

stylisées.

Or repoussé.

H. 13 CM ; 5 1/4 IN

16 000/20 000

Analyse scientifique d’ancienneté du docteur Philippe Blanc. CNRS, chercheur à l'Université Pierre et

Marie Curie à Paris, spécialiste en biominéralisations et paléoenvironnements.

Two gold ear Salinar ornaments, circa 200 B.C. - AD. 200.


325

GOBELET EN OR SUR CUIVRE

MOCHICA (300 AV. - 600 AP. J.C.)

Kéro cérémoniel orné sur chaque côté d'un décor représentant

un personnage, vraisemblablement un chamane,

tenant une massue, encadré de motifs circulaires.

Or repoussé sur cuivre.

(Petites lacunes)

H. 17,5 CM ; 6 3/4 IN

7 000/9 000

Réference :

Borsano Gabrielle, Oro del Peru, éd. Electra, Milan, 1982.

A ceremonial kero goblet, gold on copper, Moche, circa 300

B.C. - A.D. 600.

324

324

GOBELET EN OR AUX DEUX PERSONNAGES,

CHIMU (1100 - 1450 AP. J.C.)

Kéro représentant sur chaque face un chamane en habit

cérémoniel, dansant. La tête est parée d'une haute coiffe

de plumes, hémicirculaire, le cou est ceint d'un collier de

bijoux et portant une ceinture. Ils tiennent dans chacune

de leurs mains une hacha. Les scènes sont encadrées

au-dessus et en-dessous de frises de vagues stylisées.

Or massif à oxydules repoussé et incrusté de turquoise,

Lacunes visibles sur le côté de la lèvre.

H. 11,5 CM ; 4 1/2 IN.

PDS 60 G;

10 000/12 000

Référence : Borsano Gabrielle, Oro del Peru, éd. Electra, Milan,

1982.

A gold beaker, Chimu, circa A.D. 1100-1400.

325

172 Art Précolombien


326

COLLIER AUX MAINS EN OR,

MOCHICA (300 AV. - 600 AP. J.C.)

Collier orné de seize mains trophées, en or, obtenus par

deux éléments moulés joints, technique caractéristique

des orfèvres Mochicas.

L'ensemble est réuni par de petites perles lenticulaires

de chrysocolle et d'or. Remonté dans l'esprit traditionnel

Mochica.

L. PENDANTS 3,4 CM ; 1 1/4 IN

L. DU COLLIER 35 CM ; 13 3/4 IN

14 000/18 000

A rare and beatiful gold and chrysocolla necklace, Moche, circa

300 B.C. - A.D. 600.


Design Montpensier Communication// Photographies (DR) Louzon, Bayle, Goldstein (lot n°156).

Imprimé par PPO Graphic


ARTS PREMIERS

Espace Tajan

Mardi 19 Février 2008 à 14h

Faxer à / Please fax to +33 1 53 30 30 69


ARTS PREMIERS

Vente en préparation

Juin 2008 - Espace Tajan

NIGÉRIA

Léopard en ivoire

Indiana Raffaelli +33 1 53 30 30 87 - raffaelli-i@tajan.com


37 rue des Mathurins

75008 Paris

T. +33 1 53 30 30 30

www.tajan.com

More magazines by this user
Similar magazines