Tajan - Arts décoratifs du 20e siècle - Vente le 23 juin 2005

tajan.com

Tajan - Arts décoratifs du 20e siècle - Vente le 23 juin 2005

JEUDI 23 JUIN 2005

137

E T

PARIS - JEUDI 23 JUIN 2005 - ESPACE TAJAN


ARTS DÉCORATIFS DU 20 E SIÈCLE

JEUDI 23 JUIN 2005 À 20 HEURES

ESPACE TAJAN

37 RUE DES MATHURINS 75008 PARIS

EXPOSITION

PARTIELLE

TOTALE

ESPACE TAJAN

37 RUE DES MATHURINS 75008 PARIS

DU VENDREDI 3 AU MERCREDI 15 JUIN 2005 DE 9 À 18 HEURES

SAMEDI 4 ET 11 JUIN DE 11 À 18 HEURES

VENDREDI 17 JUIN 2005 DE 9 À 18 HEURES

SAMEDI 18 JUIN 2005 DE 11 À 18 HEURES

DU LUNDI 20 JUIN AU JEUDI 23 JUIN 2005 DE 9 À 18 HEURES

SPÉCIALISTE

CATHERINE CHABRILLAT

+33 1 53 30 30 86

chabrillat-c@tajan.com

CONTACT

SABRINA DOLLA

+33 1 53 30 30 64

dolla-s@tajan.com

LORRAINE AUBERT

+33 1 53 30 30 58

aubert-l@tajan.com

TAJAN

37 RUE DES MATHURINS

75008 PARIS (F)

+33 1 53 30 30 30

+33 1 53 30 30 31 fax

www.tajan.com

TAJAN S.A. SOCIÉTÉ DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX ENCHÈRES PUBLIQUES

SOCIÉTÉ ANONYME À DIRECTOIRE ET CONSEIL DE SURVEILLANCE, AGRÉÉE EN DATE DU 7 NOVEMBRE 2001 SOUS LE N° 2001-006. N° RCS PARIS B 398 182 295


INDEX

ADNET JACQUES 90, 110

ADNET JACQUES (ATTRIBUÉ À) 65

ADNET JACQUES & C IE DES ARTS FRANÇAIS 41

LELEU JULES 109

LINOSSIER CLAUDIUS 77, 78

LUCAS DÉCORATEUR 106

LURÇAT JEAN & MYRBOR 93

BESNARD JEAN 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49

BRANDT EDGAR 19, 20, 21

BRANDT EDGAR & DAUM 15

BUGATTI CARLO 4

BUTHAUD RENÉ 50

MAJORELLE LOUIS 1, 2

MARGAT ANDRÉ 58

MUCHA ALPHONS 3

CASTÉRÈS - FABRE 64

CHRISTOFLE 51

COARD CHARLES-MARCEL 89

CREVEL RENÉ 108

DARIEL PIERRE 66

DA SILVA BRUHNS IVAN 62

DAUM & MAJORELLE LOUIS 7

DEROUBAIX JULES 14

DESPRÈS JEAN 52, 53, 54, 55

DESVALLIÈRES RICHARD & C IE DES ARTS FRANÇAIS 101

D.I.M. (JOUBERT PHILIPPE & PETIT RENÉ) 63

DOMINIQUE - DOMIN ANDRÉ & GENEVRIÈRE MARCEL 104,

105

DUNAND JEAN 12

DUPRÉ-LAFON PAUL 79, 80, 81, 84

FAYET GUSTAVE 17

FOUQUET GEORGES 34

FORNASETTI 124

FRÉCHET ANDRÉ-PAUL & JEANSELME 18

GALLÉ ÉMILE 5, 8

GROULT ANDRÉ 9

GUYOT GEORGES 73, 74

OLD MAXIME 68, 103

PASCAUD JEAN 92

PERZEL JEAN 85

POILLERAT GILBERT 95, 96, 97, 98, 100

PRINTZ EUGÈNE 59

PROU JEAN-RENÉ 113

PUIFORCAT JEAN-ÉMILE 38

QUINET JACQUES 91, 94, 99

QUINQUAUD ANNA 76

RAMSAY DÉCORATION 86

ROUX-SPITZ MICHEL 61

ROYÈRE JEAN 115 À 123

RUHLMANN JACQUES-ÉMILE 28, 39, 40

SAINT SAENS MARC 88

SCHENCK ÉDOUARD 29

SERRÉ GEORGES 6

SOGNOT LOUIS & PRIMAVERA 60

SORNAY ANDRÉ 67

SUBES RAYMOND 30, 31, 37, 114

SUBES RAYMOND (ATTRIBUÉ À) 35

SÜE LOUIS & MARE ANDRÉ 10, 16

SUISSE GASTON 11, 13, 75

HERMÈS 82, 83

INDENBAUM LÉON 22, 23

JANSEN DÉCORATION 111, 112

KRASS CHRISTIAN 33

TETARD FRÈRES 57

TRAVAIL FRANÇAIS 1930 32, 36, 56

TRAVAIL FRANÇAIS 1940 87, 107

VAUTRIN LINE 102

ZADOUNAÏSKY MICHEL 69, 70, 71, 72

1 LOUIS MAJORELLE (1859-1926)

Pendule en faïence à cadran rond à décor floral émaillé polychrome. Base et socle formant arbuste en

fleur dans le goût japonisant (fêle sous le socle).

HAUT. 38 CM 3 000/3 500 €

BIBLIOGRAPHIE :

Roselyne Bouvier « Majorelle ». Édition Serpenoise bibliothèque des Arts, 1991, modèle similaire référencé et reproduit

p. 31.

2

3


2 LOUIS MAJORELLE (1859-1926)

Table à jeu en noyer mouluré et sculpté à décor marqueté de bois fruitier. Plateau portefeuille orné d’un damier.

Ceinture marquetée de motifs de scabieuses et d’un papillon. Piétement torsadé sculpté de trèfles et de capsules

de pavots.

Signée sur le plateau L. Majorelle, Nancy.

HAUT. 80 CM - PLATEAU 90 X 50 CM 4 000/6 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

P.M. Savelac, « Les Tables à jeux ». Édition Massin, Paris, 1983, modèle référencé et reproduit p. 57.

3 ALPHONS MUCHA (1860-1939)

« LES SAISONS » (VERSION ANNÉE 1900)

Suite de quatre compositions, impression en couleurs sur satin représentant

« Le Printemps », « L’Été », « L’Automne » et « L’Hiver ». Chacune titrée

et enjolivée d’un petit texte célébrant la saison. Marquées F. Champenois,

imprimeur-éditeur, Paris, dans un cartouche, en bas. (contrecollées sur carton,

déchirures visibles et légèrement émargées).

Signée dans la planche sur chaque pièce.

HAUT. 69 CM - LARG. 31 CM 10 000/12 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

Jack Rennert & Alain Weil, « Alphons Mucha, toutes les affiches et tableaux », Henri

Veyrier, éditeur, Paris, 1984, modèle référencé sous le n° 74, variante 1, version de luxe

imprimée sur satin, dont la planche « Hiver » est reproduite p. 271.

Lot décrit par Monsieur Félix Marcilhac, expert près la Cour d’Appel de Paris, 8 rue

Bonaparte, 75006 Paris. Tél. : 01 43 26 47 36.

4

5


4 CARLO BUGATTI (1856-1940)

Table bureau en bois noirci gainé de parchemin à plateau rectangulaire incrusté de bandeaux plats en

cuivre repoussé à motif arabisant. Piétement latéral en bois de sapin à trois montants plats et colonnettes

terminés par deux en biais, ornés d’un disque central et réunis par une entretoise (oxydation et

manques).

HAUT. 74 CM - PLATEAU 128 X 70 CM 8 000/10 000 €

5 ÉMILE GALLÉ (1846-1904)

Vase parlant à corps ovoïde et long col cylindrique

sur talon. Épreuve en verre multicouche brun sur

fond vert, à poudres intercalaires formant marbrures

et à décor gravé de feuilles de platane, de hannetons,

et d’une citation poétique de Rollinat « Les

grands feuillages chargés de brume et de secret ».

Signé.

HAUT. 47,5 CM 6 000/8 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

Helga Hilschenz-Mlynek, Helmut Ricke « Glas » Historismus

Jugendstil Art Déco, Band 1 Frankreich, Die Sammlung

Hentrich im Kunstmuseum Düsseldorf, Prestel-Verlag

München. Modèle similaire reproduit p. 229.

6

7


6 GEORGES SERRÉ (1889-1956)

Vase en grès à corps sphérique et léger renflement

au talon et au col, à décor émaillé

rose et brun foncé de motifs floraux stylisés

dans de hautes réserves verticales.

Signé sous la base.

HAUT. 25,5 CM 1 800/2 200 €

6

7 DAUM & LOUIS MAJORELLE (1859-1926)

Vase tronconique à col évasé en verre épais

rouge et jaune à inclusion de feuilles d’or

soufflé dans une armature en fer forgé à

décor de fleurs stylisées. Deux anses latérales

à motif floral.

Signé Daum, Nancy France avec la croix de

Lorraine et L. Majorelle.

HAUT. 18 CM 2 500/3 000 €

8 ÉMILE GALLÉ (1846-1904)

Lampe à piétement balustre et abat-jour

conique. Épreuve réalisée en verre multicouche

rouge sur fond jaune nuancé blanc à

décor de magnolias gravé en camée à

l’acide et repris à la meule. Monture d’origine

à trois griffes en bronze doré patiné et à

double éclairage. (Infime éclat sous la base).

Signée sur les deux éléments.

HAUT. TOTALE 73 CM - DIAM. 41 CM

35 000/40 000 €

7

BIBLIOGRAPHIE :

Wolf Vecker et Jacques Hartz, « Lampes et bougeoirs

Art Nouveau et Art Déco », Paris, 1987,

modèle similaire référencé p. 65, n° 137.

Voir la reproduction page ci-contre.

8


10 LOUIS SÜE (1875-1968) & ANDRÉ MARE (1885-1932) (COMPAGNIE DES ARTS FRANÇAIS)

Coiffeuse « gigogne » en bois de poirier noirci, à caisson en partie supérieure quadrangulaire amovible ouvrant

par un petit tiroir en façade, et par un abattant formé d’un triptyque de miroirs, sur intérieur compartimenté de

trois casiers. Piétement débordant en arcature avec tablette entretoise réunissant deux pieds socles.

HAUT. 89 CM - LARG. 110 CM - PROF. 36 CM 6 000/8 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

Florence Camard « Süe et Mare et la compagnie des Arts Français », Les Éditions de l’Amateur, Paris, 1993, modèle référencé p. 270

et reproduit p. 285 n° 516.

9 ANDRÉ GROULT (1884-1967)

Paire d’appliques à un bras de lumière en bois sculpté peint et cache-ampoule en verre à chutes de

perles noires et blanches (manques, perles détachées).

HAUT. TOTALE 40 CM 4 000/5 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

Félix Marcilhac, André Groult, décorateur, ensemblier du XX e siècle, Les Éditions de l’Amateur, Paris 1997. Modèle

similaire reproduit n° 5 p. 116.

10

11


11

11 GASTON SUISSE (1896-1989)

Boîte (circa 1921) en bois tourné laqué à corps rond et couvercle d’origine légèrement bombé à intérieur en laque

aventurine. Décor géométrique à la feuille d’or sur fond uni de laque de Chine noire incrustée de coquille d’œuf.

Signée.

HAUT. 6,5 CM - DIAM. 14 CM 2 000/2 500 €

Nous remercions Monsieur Dominique Suisse qui nous a aimablement confirmé l’authenticité de cette œuvre.

12 JEAN DUNAND (1877-1942)

Boîte à corps quadrangulaire en Oréum ouvrant sur le dessus par un couvercle sur charnière, entièrement recouverte

de coquille d’œuf sur fond de laque noire.

Signée d’origine à la laque rouge.

HAUT. 3,5 CM - BASE 8,7 X 7,5 CM 7 000/8 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

Félix Marcilhac, « Jean Dunand, vie et œuvre », Thames & Hudson, Londres et Les Éditions de l’Amateur, Paris, 1991, modèle à rapprocher

de celui référencé et reproduit p. 276, sous le n° 704.

Lot décrit par Monsieur Félix Marcilhac, expert près la Cour d’Appel de Paris, 8 rue Bonaparte, 75006 Paris. Tél. : 01 43 26 47 36.

13 GASTON SUISSE (1896-1989)

Paire de tables bout de canapé (circa 1920) en bois laqué à plateau quadrangulaire légèrement adouci

sur piétement d’angle de section carrée à petit retour en partie basse formant sabot dans le goût japonais.

Plateau à décor géométrique de laque rouge sang-de-bœuf sur fond uni de laque de Chine noire

incrustée de coquille d’œuf.

Signées.

HAUT. 45 CM - PLATEAU 30 X 30 CM 10 000/12 000 €

Nous remercions Monsieur Dominique Suisse qui nous a aimablement confirmé l’authenticité de ces œuvres.

12

12

13


14 JULES DEROUBAIX

Paire de bergères à structure apparente en ébène de Macassar à haut dossier droit en découpe légèrement

arrondie et à deux oreillettes latérales. Accotoirs pleins à manchettes plates galbées en appui

sur les montants avant droits. Quatre pieds olive en bronze doré. Garniture en tissu beige (usures).

Chacune estampillée au fer, au feu.

HAUT. 92,5 CM - LARG. 62 CM - PROF. 70 CM 40 000/50 000 €

NOTE :

Modèle à rapprocher de la paire de bergères dites à « oreilles cassées » de Jacques-Émile Ruhlmann, Hôtel du collectionneur,

Exposition Internationale des Arts Décoratifs de 1925.

14

15


16 LOUIS SÜE (1875-1968) & ANDRÉ MARE (1885-1932) (COMPAGNIE DES ARTS FRANÇAIS)

Importante table en chêne et placage de chêne à plateau rectangulaire doublé de cuir rouge.

Piétement latéral en « U » godronné, sur deux patins reliés par une entretoise moulurée. (Restauration).

HAUT. 72 CM - PLATEAU 300 X 149 CM 18 000/20 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

Florence Camard, « Süe et Mare et la Compagnie des arts français », Édition de l’Amateur, Paris, 193, modèle à rapprocher

de celui reproduit p. 283 sous le n° 279.

15 EDGAR BRANDT (1880-1960) & DAUM

Suspension conique en verre de couleur ambre, teinté dans la masse de pastilles d’or,

cerclée d’une monture en fer forgé patiné brun à entourage de feuillages entrelacés.

Signée Daum, située Nancy et frappée du cachet E. Brandt en creux.

HAUT. 35 CM - DIAM. 59 CM 6 000/8 000 €

16

17


17 GUSTAVE FAYET (1865-1925)

Tapis en haute laine à décor central de fleurs sur fond jaune et beige, et à bordure vieux-rose.

Monogrammé GF et marque de son atelier.

213 X 166 CM 6 000/7 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

René-Louis Doyon, « D’autres couleurs ou les tapis de Gustave Fayet, l’Art Décoratif Moderne, Paris, 1924, repr. p. 57.

« L’art décoratif au salon d’automne » dans « L’art et les artistes », décembre 1921, pp. 111-117, modèle repr. p. 112.

18 ANDRÉ-PAUL FRÉCHET (1908-1949) & JEANSELME (ÉDITEUR)

Commode en placage d’acajou sur bâti de chêne à caisson quadrangulaire, façade à ressaut ouvrant

par quatre tiroirs et deux portes latérales à plateau en découpe, souligné d’une baguette en ivoire.

Piétement d’angle galbé. Prises et entrées de serrures en ivoire. (une poignée décollée).

Estampillée A.P. Fréchet et Jeanselme au fer au feu sur le tiroir supérieur.

HAUT. 98 CM - LONG. 155,5 CM - PROF. 55 CM 10 000/12 000 €

18

19


19 EDGAR BRANDT (1880-1960)

Lampe à monture en fer forgé à corps sphérique et partie tronconique

sur base carrée. Abat-jour conique en verre opalescent à

motif festonné (éclats à la bordure).

Signée du cachet frappé en creux.

HAUT. 28,5 CM 1 000/1 200 €

BIBLIOGRAPHIE :

Catalogue de la Maison Brandt « Les établissements Edgar Brandt, ferronnerie

d’art », modèle identique reproduit et référencé sous le numéro 2641.

19

20 EDGAR BRANDT (1880-1960)

Pare-feu à monture carrée en fer forgé patiné à motif de fleurs de lotus disposées dans des croisillons reposant sur

deux patins à enroulements aplatis.

Signé du cachet frappé au tas.

64,5 X 64,5 CM 7 000/8 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

– Joan Kahr « Edgar Brandt, master of Art Déco iron work » Harry N. Abrams inc., édition New York 1999, modèle similaire reproduit

page 198.

– Art & Décoration, novembre 1928, modèle similaire reproduit p. 151.

21 EDGAR BRANDT (1880-1960)

Console en fer forgé martelé à patine noire et brune. Plateau rectangulaire à

dalle de marbre Portor aux angles à pans coupés. Bandeau de ceinture à

motif de vagues, de rinceaux et de palmettes dans un encadrement rainuré.

Piétement composé de deux pieds d’angle à trois lames ondées, superposées

dont une en cuivre et reposant sur un talon sphérique.

Signée du cachet E. Brandt en creux.

HAUT. 120 CM - LARG. 88 CM - PROF. 44 CM 17 000/20 000 €

20

20

21


LÉON INDENBAUM

(1890-1981)

Provenant d’une Collection privée

Deux exceptionnelles sculptures

par Léon INDENBAUM

Modigliani, Portrait de Léon Indenbaum 1915

D.R.

Entre classicisme et modernité

Sculpteur d’origine russe, Léon Indenbaum fait partie des nombreux artistes des pays de l’Est qui

avaient choisi, au début du XX e siècle, de venir s’installer à Paris où la vie artistique connaissait une formidable

ébullition. Arrivé à Paris en 1911, il rejoint le mythique atelier « La Ruche » où il côtoie Chagall,

Soutine, Modigliani et Zadkine pour ne citer qu’eux, et travaille pendant huit ans, dans l’atelier de

Bourdelle.

En 1912, au Salon des Indépendants, où Léon Indenbaum expose ses sculptures, le collectionneur

Jacques Doucet remarque son travail et lui commande un bas-relief pour sa salle à manger. L’artiste

exécute alors l’œuvre en marbre rose intitulée « Musiciens et Antilopes » qui sera adjugée 3,3 millions

d’euros* en octobre 2004 à Paris.

Dès 1913, il expose aux Salons d’Automne des Indépendants aux Tuileries.

Comme dans la collection de Jacques Doucet ses œuvres sont également présentes dans celle de

Georges Bénard, grand collectionneur de tableaux impressionnistes.

Sculpteur complet, il utilise toutes les matières, du bois au granit. Il a le culte des proportions grecques,

et réhabilite la statue antique, le torse nu dont les bras et le visage absents ne font que souligner la beauté

des formes, des courbes et des cambrures.

Les deux œuvres présentées ici se situent au cœur de cette recherche. L’artiste en pleine maturité, fait

jouer un subtil équilibre entre, d’une part, le classicisme grec inhérent à la posture et au caractère

monumental, et d’autre part, la modernité suggérée par la sensualité troublante des rondeurs.

* Record mondial pour une œuvre des Arts Décoratifs du 20 e siècle.

22

23


22 LÉON INDENBAUM (1890-1981)

« TORSE DE JEUNE FILLE » 1920

Sculpture en terre chamottée d’un torse de jeune fille nue à la chevelure ondulée.

Socle d’origine à gradin en bois de sapin.

Signée en creux du monogramme L.I. et datée 20.

HAUT. 87 CM - HAUT AVEC SOCLE : 117 CM 80 000/100 000 €

PROVENANCE :

Probablement ancienne collection Georges Bénard.

Collection privée.

BIBLIOGRAPHIE :

- Adolphe Basler, « Artistes juifs, Indenbaum ». Édition « Le triangle » Paris

6 e (n.d.), modèle répertorié et reproduit sous le n° 1 titré « Torse de jeune

fille » daté 1920.

- La Renaissance, mars 1932, article par Waldemar George « Formes et

lumière. Variations sur Léon Indenbaum », modèle reproduit p. 64 et

légendé « Torse de Jeune fille (terre cuite), 1920. (Collection G. Bénard) ».

(Voir reproduction).

HISTORIQUE :

La version du modèle en pierre, Torse de jeune fille a été exposée lors du

13 e salon d’automne, au Grand Palais des Champs-Élysées en 1920, référencée

au catalogue de l’exposition sous le n° 1132.

24


23 LÉON INDENBAUM (1890-1981)

« DRAPÉ NOUÉ SUR HANCHES DE JEUNE FEMME »

Sculpture en terre chamottée.

Non signée.

Socle d’origine à rotation en chêne.

HAUT. 102 CM - HAUT AVEC SOCLE : 137 CM 80 000/100 000 €

PROVENANCE :

Même collection privée que le lot précédent.

26


28 JACQUES-ÉMILE RUHLMANN (1879-1933)

Miroir de table à base en ébène de Macassar massif

en forme de console plate et galbée.

Glace ronde d’origine.

Signé à la pointe au dos de la base.

MIROIR : DIAM. 40 CM - BASE 8 X 12 X 20 CM

5 000/7 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

Florence Camard « Ruhlmann », Éditions du regard, Paris,

1983, Dessin, (étude de miroir) du modèle reproduit p. 226.

28

29 ÉDOUARD SCHENCK (1874-1959)

Lampadaire en fer forgé patiné (c. 1920) à fût principal

arborescent composé de quatre baguettes de

section carrée ornées de volutes et de billes en laiton

poli, disposées autour d’une tige cylindrique

centrale sur piétement circulaire bombé. Abat-jour

en forme de chapiteau à structure ajourée et à

décor de fleurs, doublé du tissu d’origine.

Monogrammé S. K. sous la base.

HAUT. TOTALE 194 CM - ABAT-JOUR : DIAM. 60 CM

3 000/4 000 €

29

30 RAYMOND SUBES (1893-1970)

Table à structure en fer battu à plateau rectangulaire à ceinture lancéolée et épaisse dalle d’origine en

onyx beige. Piétement latéral en lyre à médaillon d’applique en bronze doré sur talon rainuré et barre

d’entretoise.

HAUT. 74 CM - PLATEAU 137 X 91 CM 12 000/15 000 €

Lot décrit par Monsieur Félix Marcilhac, expert près la Cour d’Appel de Paris, 8 rue Bonaparte, 75006 Paris.

Tél. : 01 43 26 47 36.

28

29


31 RAYMOND SUBES (1893-1970)

Console à piétement en fer forgé brossé composé

d’une double crosse à triple lame rainurée. Plateau

demi-lune et socle rectangulaire en marbre Portor.

On y joint une glace à damier composée de douze

miroirs montés à vif, aménagée derrière la console

(démontée).

HAUT. 85 CM - LONG. 210 CM - PROF. 40 CM

SOCLE : 11 X 130 X 21 CM 15 000/20 000 €

PROVENANCE :

Collection privée, commandée directement à Raymond

Subes par la famille de l’actuel propriétaire. La photocopie

de la correspondance de la commande en date du 30 janvier

1946 et le calque du dessin préparatoire numéroté 393

(reproduit page ci-contre) seront remis à l’acquéreur.

31


32 TRAVAIL FRANÇAIS 1930

Bureau de dame en bois laqué noir et or à plateau rectangulaire cintré ouvrant en ceinture par trois

tiroirs. Piétement d’angle débordant à découpe en console, à quatre pieds facettés, galbés et effilés.

Prises rondes à motif strié en laiton doré. (Restaurations).

HAUT. 77 CM - PLATEAU : 154 X 48 CM 3 000/4 000 €

33 CHRISTIAN KRASS (1868-1957)

Commode en placage de bois de citronnier à caisson quadrangulaire sur bâti de chêne ouvrant par

dix tiroirs latéraux et par deux portes centrales ornées d’une plaque en laiton nickelé à décor en

bas-relief d’un berger endormi. Prises et incrustation en pointillé, en ivoire. Baguettes denticulées

nickelées ceinturant le plateau.

Estampillée sur le côté au fer, au feu.

HAUT. 97 CM - LARG. 153 CM - PROF. 53 CM 10 000/12 000 €

32 33


34 GEORGES FOUQUET (1862-1957)

Collier formant sautoir en cristal de roche dépoli à un rang de perles en

deux chutes retenant un anneau suivi d’un pendentif orné de trois agrafes

en or blanc, platine et diamants taillés en rose (égrisure).

Signé Georges Fouquet et numéroté 19310.

LONG. TOTALE 49 CM

POIDS BRUT 136 G. 50 000/60 000 €

PROVENANCE :

– Collection de Madame Richepin jusqu’en 2004.

– Collection particulière, Paris.

BIBLIOGRAPHIE :

– « Les Fouquet : Bijoutiers et joailliers à Paris 1860-1960 », catalogue de l’exposition

au Musée des Arts Décoratifs, Flammarion éditeur, Paris du 18 janvier au 26

mars 1984, modèle reproduit p. 105 d’après une photo d’archives.

HISTORIQUE :

– Commandé directement à l’Exposition des Arts Décoratifs en 1925 par Madame

Richepin, née Sybille de Mecking épouse de François Richepin (peintre, petit-fils du

poète Jean Richepin), en même temps que son mobilier en galuchat chez André

Groult.

EXPOSITION :

Exposition internationale des Arts Décoratifs et Industriels Modernes de Paris, 1925,

modèle similaire présenté dans le stand de Georges Fouquet.

34

35


36

36 TRAVAIL FRANÇAIS 1930

Paire de lampes champignon à abat-jour demi-sphérique en albâtre et fût cylindrique en bronze à patine antique, à

pans coupés reposant sur une base carrée (éclats).

HAUT. 20 CM - BASE 12 X 12 CM 2 000/2 500 €

37 RAYMOND SUBES (1893-1970)

Pare-feu à monture rectangulaire en fer forgé à motif d’entrelacs et de rectangles plats en quinconce agrémentés de

fleurs de lotus en bronze patiné. Patins latéraux en arcature.

HAUT. 62 CM - LARG. 96 CM 3 000/4 000 €

35 RAYMOND SUBES (1893-1970) (ATTRIBUÉ À)

Table de salle à manger à structure en acier patiné.

Plateau rectangulaire et socle cruciforme, en dalles

de marbre noir Portor. Piétement en retrait constitué

de six triples volutes en acier. On y joint les dalles

d’origine en granit rose. (Accidents).

HAUT. 76 CM - PLATEAU 250 X 110 CM

12 000/15 000 €

37

36

37


39 JACQUES-ÉMILE RUHLMANN (1879-1933)

Divan modèle « Weitz » n° 534 du référencier de l’artiste, réalisé en 1923 en placage d’amarante à

larges accotoirs pleins, à manchettes plates en doucine en appui sur montants avant droits, garnis de

chaque côté en façade extérieure de panneaux en applique. Ceinture basse apparente reposant sur

deux pieds en forme de palets ronds en bronze argenté. Sommier, matelas, coussins d’origine recouverts

de velours beige.

Non estampillé.

HAUT. 76 CM - LONG. 250 CM - PROF. 109 CM 80 000/100 000 €

38 JEAN-ÉMILE PUIFORCAT (1897-1945)

Belle ménagère en argent. Elle se compose de : douze cuillères de table, dix-huit fourchettes de table,

douze cuillères à entremets, douze fourchettes à entremets, douze couteaux à poisson, onze fourchettes

à poisson, douze cuillères à café, douze fourchettes à huître, douze pelles à glace, dix-sept

pièces de service, dix-huit grands couteaux de table (manche fourré et lame acier), douze petits couteaux

(manche fourré et lame argent).

Soit au total 160 pièces.

Cet élégant modèle réalisé dans les années 1930/40 est partiellement orné de stries à l’intérieur de la

tige et la presque totalité de l’extérieur ; elles s’interrompent avec l’amorce du renflement qui constitue

la spatule.

Minerve. Travail de la maison PUIFORCAT.

Présenté dans un coffret signé Patine Fils.

POIDS DES PIÈCES PESABLES 8 885 g. 12 000/15 000 €

Lot décrit et présenté par Monsieur Arnould de Charette, expert. Tél. : 01 53 30 30 85.

PROVENANCE :

– Villa Weitz, Lyon.

– Collection privée.

HISTORIQUE :

En 1923, l’architecte Michel Roux-Spitz réalise pour Monsieur Weitz, riche industriel, une somptueuse demeure à

Lyon. A la demande de celui-ci, il prend contact avec Jacques-Émile Ruhlmann et lui commande, entre autre le divan

que nous présentons avec différents meubles dont une partie est actuellement conservée depuis 1971 au musée de

Brooklyn à New York.

Une photocopie de la facture, datée 1923, décrivant notre divan : Fourniture d’un divan en amarante sur un dessin

spécial, recouvert de velours de soie gris… et pour un supplément : Par suite de modification radicale du dessin du

divan du salon, supplément sur le prix accordé, sera remise à l’acquéreur.

BIBLIOGRAPHIE :

- Michel Raynaud, Didier Laroque, Sylvie Rémy « Michel Roux-Spitz, architecte 1888-1957 », édition P. Mardaga, Liège

1983, propos sur la villa Weitz, maquette et photographie reproduits n os 10 et 11, p. 23.

- Léon Moussinac, « Croquis Ruhlmann », Albert Levy, 1925, modèle à rapprocher, avec variante, planche 31.

Nous remercions le Musée des années 30 de Boulogne-Billancourt qui nous a permis d’accéder aux archives de

Jacques-Émile Ruhlmann et de reproduire le dessin du référencier.

38

39


JEAN BESNARD

(1889-1958)

40 JACQUES-ÉMILE RUHLMANN (1879-1933)

Miroir de table à base en palissandre de Rio en

forme de console plate et galbée. Glace ronde

d’origine.

Signé au fer, au feu sous la base.

BASE 8 X 12 X 20 CM - MIROIR : DIAM. 40 CM

4 000/5 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

Florence Camard « Ruhlmann », Éditions du regard, Paris,

1983, Dessin, (étude de miroir) du modèle reproduit p. 226.

40

41 JACQUES ADNET (1900-1984)

& COMPAGNIE

DES ARTS FRANÇAIS

(ATTRIBUÉ À)

Guéridon en placage de noyer

à plateau rond couvert d’une

épaisse dalle de verre coulée sur lit

sablé. Piétement tripode à montants

rectangulaires pleins cintrés

réunis par une tablette entretoise

ronde. (Restauration).

HAUT. 57 CM - DIAM. 85,5 CM

7 000/8 000 €

41

42


42 JEAN BESNARD (1889-1958)

Coupe ronde sur talon annulaire à découpes concaves opposées, en faïence crispée émaillée blanc

sur fond patiné brun.

Signée du monogramme JB France.

DIAM. 50 CM 3 000/4 000 €

43 JEAN BESNARD (1889-1958)

Important pot couvert en faïence à panse cylindrique émaillée blanc incisée à la mollette de scarifications,

craquelée sur fond engobé brun, couvercle émaillé blanc orné d’un éléphant stylisé formant prise.

Signé en creux Jean Besnard France.

HAUT. 43 CM 18 000/20 000 €

44

45


44 45 46

47 48

44 JEAN BESNARD (1889-1958)

Vase piriforme à col droit en faïence émaillée bleu turquoise à corps ovoïde et petit col droit.

(Restauration au col).

Signé en creux Jean Besnard France.

HAUT. 25 CM 1 500/2 000 €

45 JEAN BESNARD (1889-1958)

Vase piriforme en faïence émaillée bleu turquoise à décor incisé de stries verticales et orné de quatre

bandes en relief crénelées.

Signé en creux Jean Besnard.

HAUT. 25 CM 3 000/4 000 €

46 JEAN BESNARD (1889-1958)

Vase à corps tronconique et col droit ourlé en faïence à décor de frises en scarification émaillé bleu

turquoise sur fond de terre patiné gris brun.

Signé en creux Jean Besnard.

HAUT. 16,5 CM 1 000/1 200 €

47 JEAN BESNARD (1889-1958)

Vase boule en faïence à décor de croisillons émaillés turquoise formant écailles sur fond brun.

(Émail bullé).

Monogrammé en creux.

HAUT. 20 CM 1 800/2 000 €

48 JEAN BESNARD (1889-1958)

Coupe ronde en faïence, à décor émaillé blanc craquelé sur fond brun, intérieur incisé de cercles

concentriques, bordure striée (manque).

Signée en creux.

DIAM. 31 CM 4 000/5 000 €

46

47


50 RENÉ BUTHAUD (1886-1986)

Masque « nègre » de fantaisie en faïence émaillée gris anthracite et argent.

Non signé.

HAUT. 32 CM 6 000/8 000 €

49 JEAN BESNARD (1889-1958)

Important vase en faïence à corps ovoïde et long col droit. Décor sous couverte de frises géométriques

réalisées à la mollette. Émail blanc finement craquelé sur fond brun.

Signé en creux Jean Besnard France.

HAUT. 40 CM 18 000/20 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

Pierre Cruège avec la collaboration d’Anne Lajoix, « René Buthaud 1886-1986 », Les Éditions de l’Amateur, Paris,

1996, modèle reproduit p. 154.

PROVENANCE :

Ancienne collection de l’artiste.

48

49


51 MAISON CHRISTOFLE

Importante ménagère en argent. Elle se compose de :

– Vingt-quatre cuillères de table (dont douze monogrammées). Christofle.

– Vingt-quatre fourchettes de table (dont douze monogrammées). Christofle.

– Vingt-trois cuillères à entremets (dont douze monogrammées). Tétard.

– Vingt-quatre fourchettes à entremets (dont douze monogrammées). Tétard.

– Vingt-quatre couteaux à poisson (dont douze monogrammés). Tétard.

– Vingt-quatre fourchettes à poisson (dont douze monogrammées). Tétard.

– Vingt-quatre cuillères à café (dont six monogrammées Christofle, et six monogrammées Tétard).

– Douze cuillères à moka (monogrammées). Christofle.

– Douze fourchettes à huître. (monogrammées). Christofle.

– Douze pelles à glace (monogrammées). Christofle.

– Douze fourchettes à dessert (monogrammées). Christofle.

– Dix-neuf pièces de service (plus une cuillère à moutarde en ivoire). (Seize monogrammées).

Christofle.

– Vingt-quatre grands couteaux de table (dont douze monogrammés). Tétard.

– Vingt-trois petits couteaux (dont douze monogrammés). Tétard.

Soit au total 283 pièces (142 sont de Tétard, 141 sont de Christofle).

Minerve Orfèvres : T Frères pour TÉTARD et C. C. pour CHRISTOFLE.

POIDS DES PIÈCES PESABLES 14 416 g. 40 000/50 000 €

Un certificat de la Maison Christofle en date du 17-12-2002 sera remis à l’acquéreur.

Il stipule que ce modèle a été créé en 1932 par Christofle sous la référence M. et « qu’il se rapproche des créations

faites à la même époque par Luc LANEL ou Christian FJERDINGSTAD » … « Ce modèle semble avoir été diffusé en

très peu d’exemplaires … ».

Il est rare également par sa composition de 24 couverts et à noter la très élégante « queue de rat » qui orne le cuilleron

et le fourchon (celui-ci possède trois dents).

Luc LANEL : 1893-1965

Connu comme dessinateur, en 1933, à la demande de la Compagnie Générale Transatlantique, il réalise de nombreux

projets qui seront exécutés par la maison CHRISTOFLE ; Entre autres : Un seau à champagne pour le paquebot

Normandie, un service « Transat ». Celui-ci effectue sa première traversée le 29 mai 1935 ; les plus grands décorateurs

français de l’époque participent et en font un bel exemple condensé de l’Art Décoratif ; toutes spécialités confondues

nous pouvons citer notamment Jacques-Émile RUHLMANN, René LALIQUE, DAUM, Jean DUNAND.

Christian FJERDINGSTAD : 1891-1968

Né au Danemark, il passe son enfance au bord de la mer Baltique très en contact avec la nature d’où son goût pour

la flore et la faune naturelle.

En 1915 il est engagé volontaire dans la Légion étrangère et blessé ; c’est en 1918 qu’il vient s’installer en France et

reprend son métier de créateur de bijoux et d’orfèvrerie.

Il est considéré aujourd’hui comme un des créateurs majeurs de la période Art Déco.

Lot décrit et présenté par Monsieur Arnould de Charette, expert. Tél. : 01 53 30 30 85.

50

51


52 JEAN DESPRÉS (1889-1980)

Seau à champagne en métal argenté martelé à deux

anses en volutes, orné à la base d’une chaîne à

maillons plats, et d’une fine rangée de perles au col, sur

présentoir carré en métal argenté à fond martelé.

Signés.

HAUT. 22 CM - DIAM. 21 CM - PRÉSENTOIR 20,5 X 20,5 CM

5 000/6 000 €

52

53 JEAN DESPRÉS (1889-1980)

Paire de candélabres à deux bras de lumière en volutes

en métal argenté à fût cylindrique rainuré orné à la base

de trois rangs de perles et au sommet d’une sphère.

Socle rond et bobèches à fond martelé.

Signés sous la base.

HAUT. 17 CM 4 000/5 000 €

56

56 TRAVAIL FRANÇAIS 1930

Paire de fauteuils à structure en fer à cheval, dossier cintré se prolongeant par des accotoirs pleins

à manchettes plates, entièrement recouverts de tissu écru. Quatre pieds en ébène de Macassar de

section tronconique.

HAUT. 71 CM - LARG. 78 CM - PROF. 60 CM 18 000/20 000 €

57 TETARD FRÈRES (ORFÈVRE)

Service à quatre pièces en argent. Il se compose d’une théière, une cafetière, un sucrier à couvercle

et un pot à lait. Modèle à corps lisse et côtes pincées droites, reposant sur un piédouche à huit

pans en prolongement du corps. Manches et graines des couvercles en ivoire.

Minerve, Orfèvre T. Frères.

POIDS 1 690 g. 3 000/4 000 €

53

Lot décrit et présenté par Monsieur Arnould de Charette, expert. Tél. : 01 53 30 30 85.

54 JEAN DESPRÉS (1889-1980)

Coupe en métal argenté martelé à corps hémisphérique sur

talon à motif de chaîne à maillons plats en application.

Signée.

HAUT. 6,5 CM - DIAM. 11,5 CM 1 000/1 200 €

54 55

55 JEAN DESPRÉS (1889-1980)

Bracelet rond en métal argenté martelé orné d’une chaîne à

maillons plats en application.

Signé.

DIAM. 7,5 CM 1 000/1 200 €

57

52

53


EUGÈNE PRINTZ

(1889-1948)

59 EUGÈNE PRINTZ (1889-1948)

Enfilade à caisson quadrangulaire en placage de

bois de palmier sur bâti d’acajou. Six portes

double face, en placage de laiton oxydé, patiné à

l’éponge, simulant un paravent déployé, ouvrant

sur intérieur en placage de palissandre de Rio.

Piétement en façade de deux arceaux en lame de

fer laitoné.

Signée du monogramme dans une pastille en bois

debout.

HAUT. 90,5 CM - LONG. 220,5 CM - PROF. 43 CM

160 000/180 000 €

58 ANDRÉ MARGAT (1903-1997)

« CERCOPITHÈQUE ET SCARABÉE SUR UNE BRANCHE » 1931

Fusain, crayon et pastel sur feuilles d’or.

Signé et daté en bas à gauche.

50 X 32,5 CM 5 000/7 000 €

PROVENANCE :

Collection privée.

BIBLIOGRAPHIE :

Guy Bujon, Jean-Jacques Dutko « E. Printz », Éditions du

Regard, Paris, 1986, modèle à rapprocher d’une version à

cinq portes laquées reproduite p. 279. Cette enfilade sera

reproduite dans la prochaine édition en cours de préparation.

54

55


60 LOUIS SOGNOT (1892-1969) & PRIMAVERA (ÉDITEUR)

Paire de tabourets de bar à structure en métal tubulaire à quatre pieds réunis par deux anneaux formant

entretoise et à assise circulaire recouverte de toile enduite (oxydation et trace de peinture

laquée verte).

HAUT. 85,5 CM 6 000/7 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

« Charlotte Perriand, an art of living », essais par Roger Aulame, Esther da Costa Meyer, éditions Mary Mc Leod, publié

par Harry N. Abrams inc., New York, 2003, variante du modèle référencée et reproduite p. 32, fig. 14. « Louis Sognot.

Bar. Salon d’automne 1927. Produced for Primavera ».

59


Dinard. Villa Roux-Spitz, vue du salon. 1937-1950

61 MICHEL ROUX-SPITZ (1888-1957)

Bureau plat en bois laqué d’origine marron foncé, à plateau

rectangulaire souligné d’une moulure. Socle en retrait quadrangulaire

à deux côtés concaves, à base en doucine et

aux angles, à pans coupés (sauts de laque).

HAUT. 70 CM - PLATEAU 216 X 89 CM 8 000/9 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

Mobilier et décoration, mars 1951 « Un aménagement intérieur de

Roux-Spitz, appartement personnel », modèle similaire référencé

p. 265 et reproduit p. 267.

Michel Raynaud, Didier Laroque, Sylvie Rémy, « Michel Roux-Spitz,

architecte 1888-1957 ». Éditions Pierre Mardaga, Liège 1983, modèle

reproduit p. 96 pour le salon de la Villa « Roux-Spitz » à Dinard, 1937-

1950.

62 IVAN DA SILVA BRUHNS (1881-1980)

Tapis en haute laine, point noué à motif géométrique aztèque brun à fond beige.

Manufacture de Savigny.

Signé dans la trame.

216 x 250 CM 18 000/20 000 €

60

61


« Quant au « bar-pilier »,

à la fois armoire, table

et appareil d’éclairage,

c’est plus qu’un meuble utile,

presqu’un objet de ménage »…

Mobilier et Décoration, 1930

Bar pilier - édité par DIM

63 D.I.M.

(PHILIPPE JOUBERT & RENÉ PETIT)

Meuble bar dit « pilier » en placage d’acajou

à corps quadrangulaire à petites étagères

latérales en décrochement, sur socle

débordant à angles arrondis. En position

fermée, à la partie supérieure, deux panneaux

latéraux à ressaut pouvant se transformer

en se déployant en deux tablettes

couvertes d’une plaque de zinc, sur piétement

articulé et laisser apparaître deux étagères

en verre. A la partie inférieure, une

porte pleine ouvrant sur un casier aménagé

en bar. Prises boule en laiton doré.

HAUT. 172 CM - LARG. 40 CM - PROF. 40 CM

POSITION OUVERTE : LARG. TOTALE 225 CM

20 000/25 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

Mobilier et Décoration, 10 e année, mai 1930, n° 5,

modèle similaire reproduit p. 188 et décrit p. 184.

Article sur D.I.M. par René Chavance.

62


65

64 CASTÉRÈS-FABRE

Lustre moderniste à monture en acier martelé à fût cruciforme et quatre bras retenant par des

disques découpés une plaque rectangulaire en verre sablé.

Signé du cachet.

HAUT. 93 CM - PLAQUE 127 X 79 CM 3 000/3 500 €

RÉFÉRENCE :

Thierry Roche « Les Arts décoratifs à Lyon, 1910 à 1950 », Édition Beau fixe 1999. L’auteur cite page 52, parmi les

ferronniers lyonnais, la maison Castérès-Fabre.

65 JACQUES ADNET (1900-1984) ATTRIBUÉ À

Grand bureau moderniste à caisson quadrangulaire

en placage d’acajou. Plateau et montants

latéraux gainés de cuir vert à bordure crénelée.

Partie inférieure des montants plaquée d’un bandeau

en acier brossé. Caissons latéraux suspendus

ouvrant chacun par trois tiroirs. Poignée en

forme de barre en acier brossé.

HAUT. 74 CM - PLATEAU 100 X 218 CM

10 000/15 000 €

66 PIERRE DARIEL

Chaise de jardin modèle « Chaise Hamac » en bois

peint en blanc, à accotoirs à croisillons et à manchettes

plates. Dossier et ceinture munis de barreaux

(l’un manque) permettant de fixer la toile

(non fournie).

HAUT. 78 CM - LARG. 58,5 CM - PROF. 65 CM

2 000/3 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

Catalogue de la maison « Pierre Dariel », présentation de

Jean-Jacques Ferny, imprimé par Georges Lang - Paris

1926, modèle similaire reproduit et référencé sous le n° 24.

66

64

65


67

67 ANDRÉ SORNAY (1902-2000)

Table de fumeur d’inspiration cubisante en

placage d’acajou à deux plateaux supportés

par trois panneaux verticaux sur une

réception rectangulaire. Plateaux et base

soulignés d’un cloutage de laiton apparent

en ligne pointillée.

Estampillée.

HAUT. 69 CM - LARG. 33 CM - PROF. : 22 CM

6 000/8 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

- Thierry Roche « André Sornay », Édition Beau Fixe

1999, modèle similaire reproduit et référencé

p. 99.

- Thierry Roche « Les Arts décoratifs à Lyon, 1910

à 1950 », Édition Beau Fixe 1999, modèle similaire

reproduit et référencé p. 42.

68 MAXIME OLD (1910-1991)

Enfilade à caisson quadrangulaire en placage d’acajou sur bâti de chêne, ouvrant en façade par une

double porte au centre et deux portes latérales à plaquettes d’attache étoilées, en bronze doré et

entrées de serrures à plaque rectangulaire en bronze doré. Socle en retrait à patins quadrangulaires

latéraux. Plateau rectangulaire à épaisse dalle d’origine en Comblanchien.

Estampillée au fer, au feu.

HAUT. 105 CM - LONG. 295 CM - PROF. 50 CM 14 000/16 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

Yves Badetz, « Maxime Old », Édition Norma, 2000, modèle similaire reproduit p. 174.

Lot décrit par Monsieur Félix Marcilhac, expert près la Cour d’Appel de Paris, 8 rue Bonaparte, 75006 Paris.

Tél. : 01 43 26 47 36.

66

67


69 70

69 MICHEL ZADOUNAÏSKY (1903-1983)

Paire de pique-cierges à trois bobèches, en fer forgé patiné, à corps rond à motif ajouré de nœuds

marins patiné doré, reposant sur une base plate rectangulaire à attaches cylindriques.

Signés.

HAUT. 26 CM 800/1 000 €

70 MICHEL ZADOUNAÏSKY (1903-1983)

Vase en fer martelé à corps trapézoïdale à col carré débordant à motif de deux triangles en opposition

à incrustation de cuivre, reposant sur une base carrée à gradins.

Signé.

HAUT. 30,5 CM 1 000/1 200 €

71 MICHEL ZADOUNAÏSKY (1903-1983)

« RAIE ». Sculpture en fer martelé à patine brune.

Socle d’origine rectangulaire.

HAUT. 27 CM - LARG. 61 CM - SOCLE 12 X 18,5 CM 5 000/6 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

Thierry Roche « Les Arts décoratifs à Lyon, 1910 à 1950 », Édition Beau Fixe 1999, modèle à rapprocher de celui

reproduit p. 58.

72 MICHEL ZADOUNAÏSKY (1903-1983)

Manteau de cheminée en acier martelé patiné à l’acide à monture quadrangulaire à pans latéraux

en dièdre. Motif de cinq rangées de lignes brisées évidés soulignés de bandes horizontales en

opposition lisses et crénelées. Socle débordant godronné. Plateau en retrait en marbre de

Bourgogne beige.

Signé du cachet de l’artiste et daté 1932.

HAUT. 105 CM - LARG. 168 CM - PROF. 38 CM 15 000/20 000 €

71

68

69


73

75

73 GEORGES GUYOT (1885-1973)

CHAT À SA TOILETTE.

Épreuve en bronze à patine noire nuancée. Fonte

à cire perdue d’édition d’époque de Susse Frères,

Paris. Marque de fondeur.

Signée sur la terrasse.

HAUT. 16 CM - LONG. 26 CM - PROF. 11,5 CM

5 000/6 000 €

75 GASTON SUISSE (1896-1989)

« BABOUIN CHERCHANT SES PUCES », 1930.

Crayon et sanguine sur papier crème.

Signé et daté 30 en bas à gauche.

21 X 12,5 CM (À VUE) 1 000/1 200 €

74 GEORGES GUYOT

(1885-1973)

LIONNE ET SON LIONCEAU.

Huile sur toile, signée en

haut à gauche.

46 X 61 CM

3 000/4 000 €

76 ANNA QUINQUAUD (1890-1984)

TÊTE DE FEMME DES TROPIQUES

Sculpture taille directe en pierre. (éclats à la base et dans la chevelure).

HAUT. 38,5 CM 4 500/6 000 €

Lot décrit et présenté par Monsieur Jean-Jacques Wattel, expert.

Tél. : 01 53 30 30 86.

74

70

71


79 PAUL DUPRÉ-LAFON (1900-1971)

Table basse à structure en chêne brossé à la céruse à plateau rectangulaire gainé de

cuir, bordé d’une cornière en laiton, en appui sur quatre bras transversaux de support.

Piétement à deux montants quadrangulaires latéraux sur socle formé de double barre

d’entretoise à visserie apparente et à doubles patins en lames d’acier noirci débordant.

HAUT. 50 CM - PLATEAU 184 X 52 CM 100 000/120 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

Thierry Couvrat Desvergnes, « Paul Dupré-Lafon, décorateur des millionnaires », Richer - Éditions de

l’Amateur, Paris, 1990, variante référencée et reproduite p. 166.

77 78

Ce meuble a été authentifié par les ayants droit de Paul Dupré-Lafon.

77 CLAUDIUS LINOSSIER (1893-1953)

Vase conique à corps galbé en dinanderie de cuivre à surface martelée. Décor de spirales en

incrustation de métal argenté patiné.

Signé.

HAUT. 20 CM 2 000/2 500 €

BIBLIOGRAPHIE :

Jean Gaillard, « Un lyonnais célèbre des années 20. Claudius Linossier dinandier », Lyon, 1993, édition lyonnaise

d’art et d’histoire, modèle similaire reproduit p. 189, référencé 831 B.

78 CLAUDIUS LINOSSIER (1893-1953)

Vase en dinanderie de cuivre à corps conique ouvert. Décor en frise de triangles, d’une ligne

brisée et de petits losanges. Fond à patine rouge d’origine.

Signé et daté 1949 sous la base.

HAUT. 20 CM 3 000/4 000 €

72 73


80 PAUL DUPRÉ-LAFON (1900-1971)

Colonne quadrangulaire entièrement gainée de parchemin, base en retrait sur socle débordant en

marbre noir.

HAUT. 120 CM - SECTION COLONNE 24 X 20 CM - SOCLE 30 X 42 CM 35 000/40 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

Thierry Couvrat Desvergnes, « Paul Dupré-Lafon, décorateur des millionnaires », Richer - Éditions de l’Amateur, Paris,

1990, modèle similaire reproduit p. 129.

Ce meuble a été authentifié par les ayants droit de Paul Dupré-Lafon.

81 PAUL DUPRÉ-LAFON (1900-1971)

Colonne quadrangulaire entièrement gainée de parchemin à base en retrait sur socle débordant en

marbre noir.

HAUT. 120 CM - SECTION COLONNE 24 X 20 CM - SOCLE 30 X 42 CM 35 000/40 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

Thierry Couvrat Desvergnes, « Paul Dupré-Lafon, décorateur des millionnaires », Richer - Éditions de l’Amateur, Paris,

1990, modèle similaire reproduit p. 129.

Ce meuble a été authentifié par les ayants droit de Paul Dupré-Lafon.

76


82 HERMÈS

Pendule de bureau en bronze doré brossé

à corps cubique tournant formant calendrier,

baromètre, boussole hygromètre.

Double socle en décrochement à lamelles

de cuir rouge à piqûres-selliers. Cachet

Hermès Paris sous la base et marqué

Hermès Paris sur le cadran.

HAUT. 12,5 CM - BASE 12,5 X 12,5 CM

3 000/3 500 €

82

84 PAUL DUPRÉ-LAFON (1900-1971)

Canapé à deux places à armature en lame d’acier oxydé mat et ciré formant le cadre et les montants

latéraux légèrement évasés à rondelles de cuivre (six manquantes). Coussins et matelas garnis

de cuir fauve (usagé). Deux cendriers en verre à support en métal noirci accrochés aux accotoirs

(verre accidenté).

HAUT. 53 CM - LONG. 197 CM - PROF. 90 CM 15 000/20 000 €

83 HERMÈS

Pendulette réveil en forme d’étrier en

bronze doré garni d’un cadran rond bordé

de cuir rouge à piqûres-selliers. Mouvement

mécanique. Cachet Hermès Paris sur

la base et marqué Hermès Paris sur le

cadran.

HAUT. 15 CM - BASE 13,5 X 10 CM

2 000/2 500 €

BIBLIOGRAPHIE :

– Thierry Couvrat-Desvergnes « Dupré-Lafon, Décorateur des Millionnaires », Richer - Les Éditions de l’Amateur, Paris,

1990, modèle similaire reproduit p. 56 et p. 132.

– Pierre Kjellberg « Le mobilier du XX e siècle », Les Éditions de l’Amateur, Paris, 2001, modèle similaire repr. p. 205.

PROVENANCE :

Vente Ader Tajan, Paris, Hôtel George V, le 4 mai 1993, numéro 96 du catalogue.

83

78

79


86

86 RAMSAY DÉCORATION

Table basse à structure en fer plat martelé doré à la feuille à piétement latéral en arceau réunis par

deux bases de support transversales et à épaisse dalle de verre, aux angles à pans coupés .

HAUT. 33 CM - PLATEAU 107 X 56 CM 5 000/6 000 €

85 JEAN PERZEL (1898-1986)

Lampadaire en laiton à patine or verni à

fût central conique et vasque doublée

d’une dalle réflecteur en verre opalescent

bombée. Socle rond à gradins (fêle au

verre).

Signé du cachet.

HAUT. 146 CM 2 500/3 500 €

87 TRAVAIL FRANÇAIS 1940

Tapis rectangulaire au point de Cornely à bordure d’une frise blanc crème de feuillage sur fond

rouge framboise.

418 X 232,5 CM 4 500/5 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

Catalogue « Jean Perzel, luminaire », modèle

similaire reproduit sous la référence n° 41 E.

87

80

81


88 MARC SAINT-SAENS (1903-1973)

Tapisserie en laine de couleurs, tissée, atelier Micheline Henry, Aubusson, réalisée d’après une

gouache originale de Marc Saint-Saens illustrant un extrait d’Anabase V de Saint-John Perse : « Et

la terre en ses graines ailées, comme un poète, en ses propos, voyage ». Exemplaire n° 1 sur 6.

Signée dans la trame, désignée au dos sur le bolduc.

HAUT. 138 CM - LARG. 172 CM

On y joint sa gouache préparatoire de mêmes dimensions. 4 500/5 000 €

HISTORIQUE :

Le texte extrait d’Anabase V fut écrit par Saint-John Perse en Chine en 1921 et publié en 1925.

BIBLIOGRAPHIE :

Catalogue de l’exposition au Musée de la tapisserie d’Aubusson « Saint-Saens, œuvre tissé du 29 mars-21 juin

1987 », modèle reproduit sous le n° 87 p. 41, signalant qu’un seul exemplaire de ce modèle a été tissé.

89 CHARLES-MARCEL COARD (1889-1975)

Paire de chevets d’encoignure, entièrement gainés de parchemin (non d’origine) à deux plateaux et

une tablette amovible intermédiaire, garnis de colonnettes d’angle en cristal serties de métal

argenté sur patins de section triangulaire.

Chacun avec signature-estampille au perroquet, MC Coard, au fer, au feu.

HAUT. 51 CM - LARG. 64 CM - PROF. 45 CM 9 000/10 000 €

Gouache originale préparatoire de Marc Saint-Saens

82

83


90 JACQUES ADNET (1900-1984)

Pied de lampe à une lumière à fût sur socle rond

en métal nickelé orné de quatre boules en cristal

de taille décroissante.

HAUT. 43 CM 4 000/6 000 €

90

91 JACQUES QUINET (1918-1992)

Chaise en bois laqué noir à structure apparente à

dossier droit et fond de siège garnis à neuf de

moleskine noire. Pieds avant sabre terminés par

des sabots en forme de pattes de lion en laiton

doré et pieds postérieurs gaine.

HAUT. 95 CM - LARG. 47 CM - PROF. 48 CM

2 000/2 500 €

BIBLIOGRAPHIE :

Guitemie Maldonado « Jacques Quinet », Les Éditions de

l’Amateur, Paris, 2000, modèle similaire reproduit p. 169.

92 JEAN PASCAUD (1903-1996)

Table de salle à manger en noyer noirci sur bâti de chêne

à plateau rectangulaire en cuvette recevant une dalle en

opaline noire. Ceinture à large bandeau orné d’un motif

de losanges sculptés en pointes de diamant. Piétement

d’angle à jambage galbé et profilé gainé de sabots palmettes

en laiton doré.

HAUT. 73 CM - PLATEAU 182 X 102 CM 18 000/20 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

– Catalogue du Musée des Années 30, modèle en version enfilade

reproduit p. 125.

– Images de France, juillet 1942, « Les ensembles mobiliers »,

modèle similaire reproduit p. 10.

91

84

85


93 JEAN LURÇAT (1894-1970) & MYRBOR (ÉDITEUR)

Tapis en haute laine à décor de flammes beiges sur fond rouge bordé d’une bande jaune.

186,5 X 143 CM 6 000/8 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

Lisa Schlansker Kolosek, « L’Invention du chic, Thérèse Bonney et le Paris Moderne », Éditions Norma, Paris, 2002,

pp. 156-157, reproduit p. 157.

94 JACQUES QUINET (1918-1992)

Meuble à hauteur d’appui en placage d’acajou enrubanné à caisson quadrangulaire muni de deux

volets roulants rainurés ouvrant sur un intérieur en chêne. Piétement d’angle à pans coupés.

Chapiteaux, sabots crantés sur les pieds antérieurs et entrées de serrures en laiton doré.

HAUT. 100 CM - LONG. 106,5 CM - PROF. 42 CM 12 000/15 000 €

86

87


95 GILBERT POILLERAT (1902-1988)

Bougeoir monté en pied de lampe en fer

forgé patiné et doré. Fût torsadé, à base à

platine polylobée sur trépied cruciforme à

larges volutes. Bobèche ronde cerclée

d’une collerette à festons dorés.

HAUT. 39 CM 3 500/4 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

François Baudot, « Gilbert Poillerat », Éditions

Charles Moreau, Paris, 1998, variante du modèle

avec sphère reproduit p. 176.

95

96

96 GILBERT POILLERAT (1902-1988)

Tabouret curule à structure en fer forgé

martelé à patine brune. Assise incurvée,

ajourée de losanges et attaches en forme

de bille. Piétement en X à barre d’entretoise,

orné de mascarons dorés, se terminant

par des sabots cylindriques.

HAUT. 42 CM - LARG. 47,5 CM - PROF. 32 CM

7 000/8 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

François Baudot « Gilbert Poillerat », Éditions

Charles Moreau, Paris, 1998, modèle similaire référencé

et reproduit p. 237.

Nous remercions Monsieur Didier Poillerat de nous

avoir aimablement confirmé l’authenticité de cette

œuvre.

97 GILBERT POILLERAT (1902-1988)

Importante console « Feuilles d’eau et cordelières » en fer forgé à patine dorée

à la feuille d’or, à piétement à double volute latérale de feuilles d’eau liée par

des cordelières façon passementerie sur patins à enroulement et à motif central

à croisillons. Plateau rectangulaire en marbre Portor.

HAUT. 91 CM - LONG. 203 CM - PROF. 41,5 CM 50 000/60 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

François Baudot « Gilbert Poillerat, maître ferronnier », préface de Karl Lagerfeld, édition

Charles Moreau, Paris, 1992, modèle similaire reproduit p. 122-123.

Nous remercions Monsieur Didier Poillerat de nous avoir aimablement confirmé l’authenticité

de cette œuvre.

88

89


98 GILBERT POILLERAT (1902-1988)

Lampadaire en fer carré à patine brune à fût à

bague et coupelle en tôle rainurée dorée.

Réflecteur conique en tôle peinte à éclairage indirect.

Piétement en arceaux croisés terminés en

volutes sur pastilles dorées.

HAUT. 175 CM 13 000/15 000 €

RÉFÉRENCE :

Modèle identique vendu chez Tajan le 26 novembre 2002,

sous le lot 152.

Nous remercions Monsieur Didier Poillerat de nous avoir

aimablement confirmé l’authenticité de cette œuvre.

98

99

99 JACQUES QUINET (1918-1992)

Fauteuil en bois relaqué couleur champagne à

dossier droit incliné et accotoirs détachés en

appui sur attache frontale, sur montants antérieurs

galbés terminés par des sabots en forme de

pattes de lion en laiton doré. Dossier, fond de

siège et manchettes garnis à neuf de tissu beige.

HAUT. 90 CM - LARG. 63 CM - PROF. 53 CM

3 000/3 500 €

100 GILBERT POILLERAT (1902-1988)

Important lustre à structure en fer forgé doré à la feuille d’or et patiné. Fût tubulaire à dix bras de lumière liés par

une cordelière. Motif en application de feuilles d’eau et de passementerie. Bobèches en forme de coupelle surmontées

de fausses bougies. Cache-bélière ronde et bombée à entourage tressé.

HAUT. 91 CM - DIAM. 64 CM 12 000/15 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

François Baudot, préface de Karl Lagerfeld, « Gilbert Poillerat, maître ferronnier », Édition Charles Moreau, Paris, 1992, dessin d’une

version du modèle plus petit reproduit planche 509.

Nous remercions Monsieur Didier Poillerat de nous avoir aimablement confirmé l’authenticité de cette œuvre.

100

92

93


101 RICHARD DESVALLIÈRES (1893-1962)

& COMPAGNIE DES ARTS FRANÇAIS

Console en fer forgé à support central en volutes

nouées et enroulements ovalisés patiné noir et

rehaussé de dorure.

Plateau d’origine en marbre vert.

HAUT. 95 CM – LONG. 200 CM – PROF. 50 CM

30 000/35 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

Florence Camard, « Sue et Mare et la Compagnie des Arts

Français », Paris, 1993, modèle similaire référencé et

reproduit p. 256.

Lot décrit par Monsieur Félix Marcilhac, expert près la

Cour d’Appel de Paris, 8 rue Bonaparte, 75006 Paris.

Tél. : 01 43 26 47 36.

94

95


102 LINE VAUTRIN (1913-1997)

Miroir sorcière en résine talosel, à encadrement

« soleil » sertissant des plaquettes

de verre teintées or. (manques).

Signé au dos.

DIAM. 60 CM 6 000/8 000 €

102

103 MAXIME OLD (1910-1991)

Paire de fauteuils en merisier à dossier légèrement incliné et cintré. Accotoirs détachés à manchettes plates à

bras à crosse sur boule d’attache en appui sur pieds avant conique à sabots en laiton doré, pieds arrière sabre

légèrement galbés. Fonds de siège et dossier garnis de velours beige.

HAUT. 79 CM - LARG. 50 CM - PROF. 51 CM 2 500/3 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

Yves Badetz « Maxime Old, architecte et décorateur », Édition Norma, 2000, modèle à rapprocher de celui reproduit et référencé p. 294.

104

104 DOMINIQUE - ANDRÉ DOMIN (1883-1962) & MARCEL GENEVRIÈRE (1885-1967)

Table de salle à manger en placage de merisier sur bâti de chêne à plateau rectangulaire à ressaut. Deux

doubles montants latéraux en découpe évasée sur socle à plaque d’entourage en laiton doré. (Restauration).

HAUT. 74 CM - PLATEAU 220 X 110 CM

10 000/12 000 €

105 DOMINIQUE

ANDRÉ DOMIN (1883-1962)

& MARCEL GENEVRIÈRE (1885-1967)

Guéridon en placage de merisier à plateau

rond et à piétement à fût en découpe

évasée. Socle rond souligné d’un filet en

laiton doré.

HAUT. 52 CM - DIAM. 70 CM 4 000/6 000 €

103

105

96

97


106

106 LUCAS DÉCORATEUR

« LIONNES ET SINGE DANS UN PAYSAGE

EXOTIQUE ».

Panneau rectangulaire en laque.

Signé en bas à gauche.

153,5 X 268 CM 12 000/15 000 €

107 TRAVAIL FRANÇAIS 1940

Table de salle à manger à plateau rectangulaire

en marbre de Sarencolin sur structure

en chêne à système coulissant pour

possibilité d’allonges. Piétement latéral en

fer forgé orné de volutes, feuilles

d’acanthe, guirlandes de laurier, vase fleuri

en tôle dorée à la feuille d’or. Socles latéraux

quadrangulaires en marbre de

Sarencolin.

HAUT. 72,5 CM - PLATEAU 251 X 125 CM

20 000/25 000 €

98

99


109 JULES LELEU (1883-1961)

Enfilade à caisson quadrangulaire en laque vert ouvrant à quatre

portes sur intérieur en placage de sycomore. Parties supérieure et

inférieure à bordure en doucine inversée. Ornements en façade de

quatre motifs gravés à l’or de losanges superposés alternés rouge et

rosé. Double piétement latéral tubulaire en bronze à patine brun sur

patins rectangulaires.

Estampillée, n° 6340.

HAUT. 87 CM - LONG. 220 CM - PROF. 45 CM 18 000/20 000 €

BIBLIOGRAPIE :

Jacques Sirat et Françoise Siriex « Tapis français du XX e siècle » Les Éditions de

l’Amateur, Paris, 1993, reproduit p. 157.

Viviane Jutheau « Jules & André Leleu », Édition Olbia, Neuchâtel, 1996, modèle

reproduit in situ p. 186.

Ensemble de Leleu, Paris, 1961

exposition des Décorateurs français.

108 RENÉ CREVEL

Tapis en haute laine à motif de larges bandes incurvées de couleur rose, rouge lie-de-vin, jaune,

beige, traversées par des lignes verticales.

Monogrammé R.C. dans la trame.

300 X 200 CM 5 500/6 000 €

100

101


110 JACQUES ADNET (1900-1984)

Banquette à quatre places à armature en hêtre

noirci à quadruple piétement en croix, à jambes

profilées terminées par des sabots en laiton

doré. Assise entièrement garnie de moleskine

noire à entourage clouté.

HAUT. 44 CM - LONG. 224 CM - PROF. 56 CM

25 000/30 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

Art et Décoration, n° 84, décembre-janvier 1961, modèle

similaire reproduit p. 34.

102

103


111

111 JANSEN DÉCORATION

Paire de fauteuils à piétement fuselé, torsadé en bois rechampi, à dossier plat légèrement incliné, accotoirs

pleins en retrait et à manchettes arrondies. Fond de siège et coussins recouverts à neuf de cuir crème.

HAUT. 86 CM - LARG. 72 CM - PROF. 78 CM 2 000/3 000 €

112 JANSEN DÉCORATION

Canapé à trois places à piétement fuselé, torsadé en bois rechampi, à dossier plat légèrement incliné, accotoirs

pleins en retrait et à manchettes arrondies. Fond de siège et coussins recouverts à neuf de cuir crème.

HAUT. 85 CM - LARG. 180 CM - PROF. 67 CM 3 000/4 000 €

113 JEAN-RENÉ PROU (1889-1947)

Meuble de rangement à haut caisson rectangulaire en placage de noyer ouvrant par trois portes

et trois tiroirs en ceinture. Piétement compas en bois laqué noir se prolongeant en partie supérieure

et formant corniche.

HAUT. 165 CM - LONG. 160 CM - PROF. 35 CM 3 000/4 000 €

112

BIBLIOGRAPHIE :

Art et Décoration, 4 e trimestre, novembre 1958, modèle similaire référencé et reproduit p. 4, n° 69.

104

105


114

114 RAYMOND SUBES (1893-1970)

Paire d’appliques à structure en fer forgé d’entrelacs montés en biais entre deux réflecteurs à

corps cylindrique et à éclairage indirect. (oxydées).

HAUT. 50 CM 2 000/2 500 €

115

Le calque numéroté 7184 du dessin préparatoire sera remis à l’acquéreur.

115 JEAN ROYÈRE (1902-1981)

Claustra en osier à entourage de forme libre à motif de quadrillage sur piétement latéral dédoublé,

stabilisé par un retour en crochet.

HAUT. 126 CM - LARG. 192 CM 6 000/8 000 €

BIBLIOGRAPIE :

Pierre-Emmanuel Martin-Vivier, « Jean Royère », Éditions Norma, Paris, 2002, modèle similaire reproduit in situ dans

la salle à manger en rotin présentée au Salon des Arts Ménagers de 1953, p. 287.

106 107


118 JEAN ROYÈRE

(1902-1981)

Table-bureau en chêne ciré

à plateau en demi-lune

ouvrant par deux tiroirs en

ceinture à poignées de

tirage détachées, en laiton

sur plaquette ronde en

miroir. Piétement à trois

jambes fuselées.

HAUT. 71 CM - LARG. 110 CM

PROF. 64 CM

4 000/5 000 €

Lot décrit par Monsieur Félix

Marcilhac, expert près la Cour

d’Appel de Paris, 8 rue

Bonaparte, 75006 Paris.

Tél. : 01 43 26 47 36.

118

116

116 JEAN ROYÈRE (1902-1981)

Applique murale à cinq bras de lumière en corbeille, en fer carré doré à la feuille d’or. Deux platines de fixation

en forme de demi-sphère, haute et basse.

Abat-jour refaits à l’identique, seront fournis.

HAUT. 56 CM - ENVERGURE 65 CM - PROF. 35 CM 3 000/4 000 €

119 JEAN ROYÈRE (1902-1981)

Suite de trois chaises en chêne ciré à dossier bandeau en découpe arrondie, bras de support latéraux en forme

de corne montées en biais sur quatre pieds d’angle à jambes effilées. Dossier et fonds de siège garnis de tissu

en coton beige (deux chaises dégarnies).

HAUT. 94 CM - LARG. 43 CM - PROF. 39 CM 3 000/4 000 €

BIBLIOGRAPHIE :

Pierre-Emmanuel Martin-Vivier « Jean Royère » Norma Éditions, Paris 2002, modèle similaire reproduit p. 164, modèle avec entretoise

p. 288.

Lot décrit par Monsieur Félix Marcilhac, expert près la Cour d’Appel de Paris, 8 rue Bonaparte, 75006 Paris. Tél. : 01 43 26 47 36.

BIBLIOGRAPHIE :

Pierre-Emmanuel Martin-Vivier, « Jean Royère », Éditions Norma, Paris, 2002, variante du modèle référencée et reproduite p. 200, reproduite

in situ dans le salon d’un appartement parisien p. 129.

117 JEAN ROYÈRE (1902-1981)

Table basse à structure en fer forgé rond

doré à jambes latérales triangulaires

réunies par une entretoise. Plateau rectangulaire

à cornière avec dalle en opaline

noire.

HAUT. 52 CM - PLATEAU 80 X 40 CM

1 500/1 800 €

117

119

108

109


122 JEAN ROYÈRE (1902-1981)

Armoire en merisier à caisson rectangulaire

à façade en ressaut ouvrant par deux

portes sur intérieur à six étagères et deux

tiroirs. Socle en retrait. Entrées de serrure

ronde en miroir.

HAUT. 160 CM - LARG. 120 CM - PROF. 55 CM

2 000/2 500 €

120

120 JEAN ROYÈRE (1902-1981)

Applique murale à cinq bras de lumière en corbeille, en laiton carré doré. Deux platines de fixation en forme de

sphère, haute et basse. (Deux branches dessoudées).

Abat-jour refaits à l’identique.

HAUT. 60 CM - ENVERGURE 66 CM - PROF. 38 CM 3 000/4 000 €

Bibliographie :

Pierre-Emmanuel Martin-Vivier, « Jean Royère », Éditions Norma, Paris, 2002, variante du modèle référencée et reproduite p. 200, in situ

dans le salon d’un appartement parisien p. 129.

122 122

123 JEAN ROYÈRE (1902-1981)

Table basse en placage de chêne maillé à plateau de forme rognon sur piétement tripode à jambes gaines et

effilées.

HAUT. 43 CM - PLATEAU 86 X 45,5 CM 2 000/2 500 €

121 JEAN ROYÈRE (1902-1981)

Applique murale à trois bras de lumière,

modèle « Jet d’eau » en tubes de laiton

vernis or à bague de fixation sur demisphère

à bordure ronde. (Petite restauration).

Abat-jour refaits à l’identique.

HAUT. 70 CM - ENVERGURE 62 CM - PROF. 20 CM

2 500/3 000 €

Bibliographie :

Pierre-Emmanuel Martin-Vivier, « Jean Royère »,

Éditions Norma, Paris, 2002, modèle à rapprocher

de celui à dix bras de lumière reproduit p. 201.

121 123

110

111



ORDRE D’ACHAT / ABSENTEE BID FORM

ENCHÈRES PAR TÉLÉPHONE / TELEPHONE BID FORM

ARTS DÉCORATIFS DU XX E SIÈCLE

ESPACE TAJAN - 23 JUIN 2005 À 20 HEURES

NOM ET PRÉNOM / NAME AND FIRST NAME

ADRESSE / ADDRESS

TÉL / PHONE

PORTABLE / MOBILE

FAX

RÉFÉRENCES BANCAIRES / BANK REFERENCES NOM DE LA BANQUE / NAME OF BANK N° DE COMPTE / ACCOUNT N°

ADRESSE DE LA BANQUE / BANK ADDRESS N° DE TÉLÉPHONE DE LA BANQUE / BANK TEL N°

TÉLÉPHONE PENDANT LA VENTE / TELEPHONE DURING THE AUCTION

LOT N O

DESCRIPTION DU LOT / LOT DESCRIPTION

* LIMITE EN € / TOP LIMIT OF BID IN €

* LES LIMITES NE COMPRENANT PAS LES FRAIS LÉGAUX / THESE LIMITS DO NOT INCLUDE FEES AND TAXES

APRÈS AVOIR PRIS CONNAISSANCE DES CONDITIONS DE VENTE, JE DÉCLARE LES ACCEPTER ET VOUS PRIE D'ACQUÉRIR

POUR MON COMPTE PERSONNEL AUX LIMITES INDIQUÉES EN €, LES LOTS QUE J'AI DÉSIGNÉS.

124 FORNASETTI

Série de douze assiettes, série « les 12 mois, 12 soleils » (1950), rondes à fond légèrement galbé,

en porcelaine blanche.

Signées du cachet de fabrique et désignées au dos, numérotées n° 7/10 A91 (Ré-édition 1991).

DIAM. 26 CM 2 000/3 000 €

I HAVE READ THE TERMS OF SALE, I GRANT YOU PERMISSION TO PURCHASE ON MY BEHALF THE FOLLOWING ITEMS WITHIN THE LIMITS INDICATED IN €.

DATE

SIGNATURE OBLIGATOIRE / REQUIRED SIGNATURE

BIBLIOGRAPHIE :

Patrick Mauriès « Fornasetti » édition Thades & Hudson. Modèle reproduit et référencé p. 225.

112

FAXER À / PLEASE FAX TO +33 1 53 30 30 31


CONDITIONS DE VENTE ET ENCHÈRES

La vente est soumise à la législation française et aux conditions

de vente figurant dans ce catalogue, elle est faite au

comptant et conduite en Euros (€).

ESTIMATIONS

Le prix de vente estimé figure à côté de chaque lot dans le

catalogue, il ne comprend ni les frais à la charge de l’acheteur,

ni la TVA.

FRAIS À LA CHARGE DE L’ACHETEUR

Les acquéreurs paieront en sus du prix de l’adjudication

« prix marteau », les frais suivants, dégressifs par tranche et

par lot :

Jusqu’à 100 000 € : 17,5 % + TVA soit 20,93 % TTC.

Au-delà de 100 000 € : 12 % + TVA soit 14,35 % TTC.

Les lots dont le numéro est précédé par le symbole ƒ sont

soumis à des frais additionnels de 5,5 % HT soit 6,578 %

TTC du prix de l’adjudication. Les lots dont le numéro est

précédé par le symbole • sont soumis à une TVA récupérable

de 19,60 % du prix de l’adjudication. Dans certains

cas, ces frais additionnels pourraient faire l’objet d’un remboursement

à l’acheteur. Pour de plus amples renseignements,

nous vous remercions de bien vouloir contacter notre

service caisse au +33 1 53 30 30 35.

GARANTIES

Les indications figurant au catalogue sont établies par Tajan

et l’expert du lot avec la diligence requise par une société de

ventes volontaires de meubles aux enchères publiques, sous

réserve des rectifications éventuelles annoncées au moment

de la présentation de l’objet et portées au Procès-Verbal de

la vente. Ces informations, y compris les indications de

dimension figurant dans le catalogue ne sont fournies qu’à

titre indicatif et ne sauraient engager la responsabilité de

Tajan. Une exposition préalable est organisée et ouverte au

public et n’est soumise à aucun droit d’entrée, permettant

aux acquéreurs de se rendre compte de l’état et dimensions

exactes des biens mis en vente, il ne sera admis aucune

réclamation une fois l’adjudication prononcée.

Pour tous les objets, dont le montant de l’estimation basse

dépasse 1 000 € figurant dans le catalogue de vente, un rapport

de conditions sur l’état de conservation des lots pourra

être communiqué sur demande. Les informations y figurant

sont fournies gracieusement et à titre indicatif uniquement.

Celles-ci ne sauraient engager en aucune manière la responsabilité

de Tajan. Par ailleurs, aucune réclamation à propos

des restaurations d’usage, retouches ou ré-entoilages ne

sera possible.

PARTICIPATION À LA VENTE

Pour participer à la vente, il sera demandé à toute personne

qui souhaite participer à une vente organisée chez Tajan pour

la première fois ou n’ayant pas participé récemment à une

vente Tajan de fournir des références bancaires. Il sera également

nécessaire de fournir une pièce d’identité.

ORDRE D’ACHAT ET ENCHÈRES PAR TÉLÉPHONE

Les ordres d’achat sont un service gracieux rendu au client.

En aucun cas Tajan ne pourra être tenu responsable de tout

problème d’exécution desdits ordres.

Si vous souhaitez faire une offre d’achat par écrit ou enchérir

par téléphone, vous devez utiliser le formulaire prévu à cet

effet en fin de catalogue. Celui-ci doit nous parvenir au plus

tard 2 jours ouvrés avant la vente accompagné de vos coordonnées

bancaires, ainsi qu’une copie d’une pièce d’identité.

Dans le cas de plusieurs offres d’achat de montant égal, la

première offre reçue par Tajan l’emporte sur les autres.

Les enchères par téléphone sont un service gracieux rendu

aux clients qui ne peuvent se déplacer. En aucun cas Tajan

ne pourra être tenue responsable d’un problème de liaison

téléphonique. Par ailleurs, Tajan se réserve le droit d’enregistrer

toute communication téléphonique durant la vente.

Dans ces deux cas, les ordres doivent être données en

Euros.

ENCHÈRES

Les enchères suivent l’ordre des numéros au catalogue.

Tajan est libre de fixer l’ordre de progression des enchères et

les enchérisseurs sont tenus de s’y conformer.

Le plus offrant et dernier enchérisseur sera l’adjudicataire.

En cas de double enchère reconnue effective par Tajan,

l’objet sera remis en vente, tous les amateurs présents pouvant

concourir à cette deuxième mise en adjudication.

Toute personne qui enchérit durant la vente est réputée le

faire à titre personnel et en assume la pleine responsabilité, à

moins d’avoir préalablement fait enregistrer par Tajan un

mandat régulier précisant que l’enchère est réalisée au profit

d’un tiers.

La vente aura lieu en Euros (€). Un panneau convertisseur de

devises sera mis à la disposition des enchérisseurs durant la

vente. Les informations y figurant sont fournies à titre indicatif

seulement. Des erreurs peuvent survenir dans l’utilisation

de ce système et Tajan n’est en aucun cas responsable pour

ces informations. Seules les informations fournies par le commissaire

priseur habilité en Euros font foi.

PAIEMENT

Les achats sont payables comptant, sur le lieu de la vente ou

au service Caisse de la société Tajan, 37 rue des Mathurins

75008 Paris.

Les achats ne peuvent être retirés qu’après paiement de l’intégralité

des sommes dues. En cas de paiement par chèque

ou par virement, la délivrance des objets pourra être différée

jusqu’à l’encaissement. Dès l’adjudication, l’objet sera sous

l’entière responsabilité de l’adjudicataire. L’acquéreur sera luimême

chargé de faire assurer ses acquisitions. Tajan décline

toute responsabilité quant aux dommages que l’objet pourrait

encourir, et ceci dès l’adjudication prononcée.

Le paiement peut être effectué :

Par chèque en Euros

Par carte bleue, Visa, American Express

En espèces, en Euros, dans certaines limites et notamment :

3 000 € pour les personnes physiques résident français.

Par virement bancaire en Euros sur le compte :

4079 8000 0111 4095 0000 156 - TAJAN SA

BANQUE OBC

57 AVENUE D’IÉNA, 75116 PARIS, FRANCE

CODE BANQUE : 4.798

CODE GUICHET : 00001

CODE SWIFT : OBCBFRPP

IBAN : FR 76

DÉFAUT DE PAIEMENT

Conformément à l’article 14 de la loi n° 2000-642 du 10 juillet

2000, à défaut de paiement par l’adjudicataire, après mise en

demeure restée infructueuse, à la demande du vendeur, le lot

sera remis en vente sur folle enchère de l’adjudicataire

défaillant. Dans ce cas, Tajan réclamera à l’adjudicataire

défaillant de percevoir de sa part la différence entre le prix

global initial et le prix global sur folle enchère pour le cas où

ce dernier serait inférieur.

Dans certains cas, l’Etat Français peut exercer un droit de

préemption sur les œuvres d’art ou les documents privés mis

en vente publique. L’Etat se substitue alors au dernier enchérisseur.

Dans un tel cas, le représentant de l’Etat fait la déclaration

de préemption à Tajan une fois prononcée

l’adjudication de l’œuvre mise en vente et il en est fait mention

dans le procès verbal. La décision de préemption doit

ensuite être confirmée dans un délai de quinze jours. Tajan

n’est en aucun cas responsable des décisions administratives

de préemption pouvant être prises.

RETRAIT DES ACHATS

Pour toute information concernant le lieu de retrait de leurs

objets, les acheteurs sont invités à téléphoner au

+33 1 53 30 30 04

TERMS OF SALE AND BIDDING

The sale is governed by French Law and the terms of sale

presented in this catalogue. The sale is made upon the condition

of immediate payment and is executed in Euros (€). The

present document is a translation of the French version of

these terms of sale. In the event of a dispute, the French language

version of these terms will be considered as the valid

terms.

ESTIMATES

The estimate appearing beside each lot does not include the

buyer’s premium, other expenses as defined herein or VAT.

BUYER’S PREMIUM

In addition to the hammer price, the purchaser will pay a

Buyer’s Premium for each lot as follows:

For the consideration up to €100 000:

17.5% + VAT, ie 20.93% tax included.

For the amount of the consideration exceeding €100 000:

12% + VAT, ie 14.35% tax included.

EXCEPTIONS

Lots marked with the ƒ symbol will be subject to an additional

charge of 5.5% (excluding VAT), ie 6.578% tax included,

of the hammer price.

Lots marked with the • symbol will be subject to a VAT of

19,6% of the hammer price.

In certain circumstances, these additional expenses may be

reimbursed to the purchaser. For more information, please

contact our cashier on +33 1 53 30 30 35.

Il est vivement demandé aux adjudicataires de procéder à un

enlèvement le plus rapide possible de leurs achats, afin de

limiter les frais de stockage pouvant être à leur charge.

L’entreposage des lots ne saurait engager en aucune façon

la responsabilité de Tajan.

Sauf accord écrit préalable, chaque lot adjugé sera livré à la

société Les Transports Monin. Cette entreprise pourra, sur

devis préalablement approuvé, assurer l’expédition des

achats. Les 8 premiers jours de stockage suivant la vente

seront gratuits. Au-delà, la société Monin facturera des frais

d’entreposage et d’assurance à l’adjudicataire.

Pour l’image portant la mention « D.R. » (p. 22), nous restons

à la disposition des éditeurs, photographes et propriétaires

des images pour le document utilisé que nous n’avons pu

identifier.

LES LOTS SUIVANTS ONT ÉTÉ DÉCRITS PAR

- Félix Marcilhac, expert près la Cour d’Appel de Paris,

8, rue Bonaparte, 75006 Paris. Tél. : 01 43 26 47 36

Fax : 01 43 54 75 13, n os 3, 12, 30, 68, 101, 118 et 119.

- Arnould de Charette, expert. Tél. : 01 53 30 30 85, n os 38,

51 et 57.

- Jean-Jacques Wattel, expert. Tél. : 01 53 30 30 86, n o 76.

WARRANTIES

The representations made in the catalogue are made by Tajan

and the designated expert for the lot to the standards required

for a French auction house and subject to corrections

and amendments which may be made by the accredited

auctioneer at the time of the sale. This information, including

the dimensions stated in the catalogue are stated for information

purposes only and Tajan’s responsibility may not be

engaged for any difference. Pre-auction viewings are open to

the public free of charge to enable potential purchasers to

examine the state and exact dimensions of any work offered

for sale. No claim may be made once the auctioneer’s hammer

has fallen.

A condition report is available on request for all lots presented

in the catalogue and for which the low estimate exceeds

€1 000. This report may be provided free of charge and for

information purposes only. Tajan offers no warranty for the

information contained therein Furthermore, no claim may be

made for any usual restoration, reworking, or remounting.

BIDDING

In order to participate in the sale, new clients or those who

have not recently purchased an item in a Tajan sale will be

required to present a bank reference and identity papers.

3

ABSENTEE BIDS AND TELEPHONE BIDS

Absentee bids are a service provided free of charge to our

clients. Tajan accepts no liability for any problem in the execution

of such orders.

114

115


If you wish to make an absentee bid in writing, or participate

by telephone, please use the form provided at the end of this

catalogue. The form must reach Tajan no later than two days

before the date of the sale, together with your bank references

and copy of your proof of identity.

If Tajan receives absentee bids for the same amount, the first

such bid received will prevail.

Telephone bids are a service provided free of charge to our

clients. Tajan accepts no liability for any problem in the execution

of such orders, including any problem resulting from

the connection. Furthermore, Tajan reserves the right to

record any telephone conversation made during the sale.

In both of the above cases, the bids must be made in Euros.

BIDDING

The auction will be carried out following the order of the lot

numbers as they are presented in the catalogue.

Tajan is free to set the increment of each bid, and all bidders

must adhere to this process. The highest and last bidder will

be the prevailing bidder.

In the event of a double bid duly recognized as such by Tajan,

the lot will be put back to sale and all bidders will be entitled

to continue bidding.

Any person making a bid at the sale is deemed to be doing

so in his own name and assumes full responsibility for his

bids, unless he has registered himself as an agent with Tajan,

prior to the sale and in a manner acceptable to Tajan.

The sale is carried out in Euros (€). As a service to the bidders,

a currency conversion panel will be shown during the

auction. The currency rates shown are indicative only. Errors

or discrepancies may occur and in no event is Tajan responsible

for the information shown on this panel. The only valid

information is the euro price as stated by the auctioneer.

By wire transfer to:

4079 8000 0111 4095 0000 156 - TAJAN SA

BANQUE OBC

57 AVENUE D’IÉNA, 75116 PARIS, FRANCE

CODE BANQUE: 4.798

CODE GUICHET: 00001

CODE SWIFT: OBCBFRPP

IBAN: FR 76

NON-PAYMENT

In accordance with Article 14 of Law # 2000-642, in the event

of the buyer failing to pay and after a notice and demand for

payment having been made by Tajan and ignored by the

buyer, the lot will be represented for sale without the consent

of the buyer. In such a case, Tajan will claim any difference

between the original purchase price and the re-sale price

from the buyer who failed to pay.

PRE-EMPTION

In certain cases the French State is entitled to use a pre-emption

right to acquire works of art or documents presented in

an auction. In such a case the State substitutes itself for the

final bidder and becomes the purchaser of the work. In such

a case, the representative of the State announces the exercise

of a pre-emption right once the hammer falls and this will

be duly recorder in the official sale records. The decision of

the French state to pre-empt must be confirmed within 15

days of the auction. Tajan may not be held responsible for any

administrative decision taken by the French State regarding

the use of its pre-emption right.

PROCHAINE VENTE

ARTS DÉCORATIFS DU 20 E

HÔTEL DROUOT

MARDI 28 JUIN 2005

SIÈCLE

PAYMENT

Buyers are expected to pay for purchases immediately after

the auction at the cashier’s department, Tajan, 37 rue des

Mathurins, 75008 Paris, France.

Possession of purchases may only be made after full payment

of all sums due. Should payment be made by cheque

or wire transfer, the release of lots may be delayed until the

amount is credited on Tajan’s account. Once the hammer

falls, the lot becomes the responsibility of the purchaser who

will be required to insure it. From this moment, Tajan will no

longer be responsible for any damage which the lot could

suffer.

Payment may be made:

By cheque in Euros

By credit card, Carte Bleue, Visa, American Express

In cash, subject to certain limits and notably, €3 000 for individuals

resident in France

DELIVERY

For any confirmation concerning the withdrawal of a purchase,

buyers may call Tajan on +33 1 53 30 30 04.

Tajan strongly recommends that the purchaser of any lots

takes possession of their purchases as soon as possible in

order to limit their storage costs. Tajan is not responsible for

any risks associated with such storage.

Unless agreed in writing before the auction, all sold lots will

be delivered to Transports Monin. No charge will be made for

the first eight days of storage. Thereafter, Transports Monin

will invoice storage and insurance costs to the purchaser.

For illustration with the indication « D.R. » (p. 22), we may be

contacted by the publishers, photographers and copyright

owners of the document which origin we have been unable

to determine.

JEAN DUNAND (1877-1942)

PLATEAU EN DINANDERIE.

30,7 X 30,7 CM

RENSEIGNEMENT CATHERINE CHABRILLAT

+33 1 53 30 30 86 - chabrillat-c@tajan.com

116


ART MODERNE

LE SPECTACLE DANS L’ART

VENTE SUR LE THÈME DE LA DANSE DU THÉATRE ET DU CIRQUE

BIJOUX - MONTRES

2 ET 3 AOÛT 2005 - MONTE CARLO

ART CONTEMPORAIN

LA SCULPTURE APRÈS 1945

2 ET 3 AOÛT 2005 - MONTE CARLO

ALEXANDRA EXTER (1884-1949)

DANSEUSE DE FLAMENCO

GOUACHE SIGNÉE EN CYRILLIQUE EN BAS À DROITE

(50 X 35 CM)

RENSEIGNEMENTS ART MODERNE : BRUNO JANSEM +33 1 53 30 30 53

RENSEIGNEMENTS ART CONTEMPORAIN : JULIE CECCALDI +33 1 53 30 30 55

PARURE EN OR GRIS COMPRENANT :

UN BEAU COLLIER EN GUIRLANDE

FESTONNÉE DE DIAMANTS,

SERTIE DE 17 CABOCHONS DE SAPHIRS EN POIRE.

ET UNE PAIRE DE BOUCLES DíOREILLE S ASSORTIES.

RENSEIGNEMENTS GABRIELLE MORAL +33 1 53 30 30 50


CORRESPONDANTS EN FRANCE ET À L’ÉTRANGER

BRETAGNE

GRÉGOIRE COURTOIS

2 BOULEVARD SÉBASTOPOL

35000 RENNES

+33 2 23 42 04 78

EST

FRÉDÉRIC GASSER

5 RUE SAINT ELOI

68000 COLMAR

+33 3 89 30 14 53

MIDI-PYRÉNÉES

BERNARD BRUEL

16 RUE SAINT JULIEN

81000 ALBI

+33 5 63 38 20 28

AQUITAINE

ALEXIS MARÉCHAL

GALERIE « L’AMI DES LETTRES »

5 RUE JEAN-JACQUES BEL

33000 BORDEAUX

+33 5 56 79 15 34

MONACO

ART MONACO S.A.

« LE VALLESPIR » 25 BOULEVARD DU LARVOTTO

98000 MONACO

CONTACT EN SUISSE

CATHERINE NIEDERHAUSER

8 RUE DU GRAND CHÊNE

1002 LAUSANNE

+41 21 312 98 18

More magazines by this user
Similar magazines