un large choix de modes de garde - Vu du Doubs - Conseil général ...

doubs.fr

un large choix de modes de garde - Vu du Doubs - Conseil général ...

expositions

Des talents prometteurs

Lors de la 4 e Biennale d’arts plastiques, fin octobre 2009 à Besançon, un

jury conduit par le peintre Pierre Vermot-Desroches a sélectionné quatre

jeunes artistes pour les promesses qu’ils portent.

Sophie Grillier.

Édouard Heyraud.

Carole Denéchaud.

Léa Delécluse.

Sophie Grillier, peintre

De sa formation aux beaux-arts de

Besançon puis en design textile à

Mulhouse, Sophie Grillier a gardé un

goût prononcé pour la couleur et la matière.

Elle poursuit sa recherche picturale

en jonglant aisément avec les techniques

les plus variées.

Édouard Heyraud, sculpteur

Le jeune designer signe de son nom d’artiste,

Vizz, un concept original de “bionic

art”. Son univers est peuplé de créatures

hybrides. Torturées, provocantes, elles

portent un message qui s’adresse à notre

époque où le meilleur côtoie le pire, le luxe

la misère, l’excès le manque…

Carole Denéchaud, photographe

Tout à la fois reporter et plasticienne,

Carole Denéchaud approfondit des thèmes,

tel celui de l’homme et l’animal. Depuis

deux ans, elle interroge le paysage, urbain et

rural, à travers les vitres d’une voiture, d’un

bus, d’un train ou d’un avion, saisissant l’instant

dans des cadrages inattendus.

Léa Delécluse, peintre

La peinture de la jeune femme, diplômée

des beaux-arts à Besançon, est marquée

par sa formation de fresquiste auprès du

professeur Saverio Calogero Vinciguerra, de

l’Accademia di Belle Arti de Florence (Italie).

Précision du trait, goût du détail, sens de la

couleur sont au service d’une expression

mystérieuse, à mi-chemin entre l’œuvre de

De Chirico et celle de Hooper.

Jusqu’au 25 mars.

Espace 13-15 rue de la Préfecture.

Tous créatifs avec Grigri l’Antigris

Un atelier animé pat Marie Herremann

(debout à gauche).

Jeunes, moins jeunes et beaucoup moins

jeunes ont exploré l’œuvre de Courbet

avant de laisser libre cours à leur inspiration,

lors d’ateliers animés par Grigri l’Antigris,

pendant deux ans. Scolaires de Montrapon,

adultes des Bains-Douches, résidents des

Cèdres et du centre de long séjour Bellevaux,

tous à Besançon : ils sont une cinquantaine

à présenter leurs travaux.

Voilà déjà une quinzaine d’années que

l’association constituée des artistes

Claude Galland, Marie Herreman et

Martine Planchat, fait cheminer “une

utopie solidaire” d’écoles en maisons de

retraite. Elle a animé une série d’ateliers

à la ferme Courbet, à Flagey, de juillet à

décembre 2009, pour les résidents de

plusieurs maisons de retraite. « Les publics

manifestent un énorme désir d’expression

plastique, sans a priori, avec

curiosité. Nous aimons mêler les générations;

c’est très enrichissant pour tout

le monde. Nous poursuivons ainsi une

démarche créative qui a une dimension

relationnelle importante. Nous constatons

qu’elle peut avoir une bonne influence

sur la santé morale, psychique et

même physique des participants. C’est

motivant ! », résume Marie Herreman.

Jusqu’au 19 mars. Hall de l’Hôtel du Département, 7

avenue de la Gare-d’Eau à Besançon.

À découvrir au Conseil général

Du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30, le vendredi de 8h30 à 12h. Entrée libre. Renseignements au 03 81 25 85 78

30 vu du doubs mars 2010

More magazines by this user
Similar magazines