Rapport annuel 2006 - BNP Paribas

media.bnpparibas.com

Rapport annuel 2006 - BNP Paribas

corporate finance

Le métier Corporate Finance est en charge des opérations de conseil en fusions et acquisitions (mandats de conseil à l’achat ou à la vente, conseil

financier stratégique, conseil en privatisation, etc.) et des activités de marché primaire actions (introduction en Bourse, augmentation de capital,

placement secondaire, émission d’obligations convertibles, échangeables, etc.).

Le Corporate Finance a adopté une organisation matricielle mettant à la disposition de ses clients la meilleure combinaison possible des

compétences de ses divers spécialistes sectoriels, géographiques et produits, tout en optimisant la gestion de ses ressources.

Le Corporate Finance, qui regroupe près de 380 professionnels dans le monde, dispose d’un réseau mondial, avec une approche ciblée

prioritairement sur l’Europe, complétée par un dispositif puissant en Asie et dans les pays émergents ainsi qu’une présence en Amérique du

Nord et du Sud.

BNP Paribas, qui est n° 1 en France (source : Thomson Financial), figure parmi les principales banques conseils en fusions et acquisitions en

Europe (8 e rang européen selon Dealogic en volume de transactions annoncées en 2006) et dans les dix premières en Europe pour les opérations

de marchés primaires actions (classement Dealogic Equityware).

De belles transactions significatives et des revenus accrus

Les volumes des fusions et acquisitions annoncées en 2006 progressent de 38 % en Europe,

battant le record de 2000 selon Thomson Financial. BNP Paribas a pleinement profité de ces

conditions favorables pour accroître nettement ses revenus dans les activités de Corporate

Finance grâce à une présence sur une grande variété de transactions significatives, faisant

appel à ses compétences sectorielles, géographiques et produits, notamment :

• Les opérations transfrontalières (Axa/Winthertur, Alcatel/Lucent, Schneider/APC,

Euronext/Nyse, et, bien entendu, l’acquisition de BNL par BNP Paribas) ;

• Les trois plus grandes opérations annoncées en Europe (Endesa/Eon, Suez/Gaz de France,

Arcelor/Mittal) ;

• La plus grande transaction domestique en France dans le secteur bancaire (CDC/CNCE/

Natixis) ;

• Une activité soutenue dans l’immobilier, les médias-télécoms, l’énergie, les concessions et

auprès des fonds de Private Equity (KKR/Pages Jaunes, TPG/TDF, PAI/Lafarge Roofing, etc.) ;

• Enfin, une progression du nombre de transactions dans les pays émergents sur tous les

continents.

Au total, plus d’une centaine d’opérations conseillées par la banque ont été réalisées en 2006.

Les marchés primaires actions européens en 2006 ont confirmé la hausse d’activité déjà

enregistrée en 2005, avec les spécificités suivantes :

• Une prédominance des introductions en Bourse, en forte progression avec près de 60 milliards

d’euros levés. BNP Paribas a dirigé plusieurs opérations de référence, dont celles de Legrand

(992 millions d’euros) et Neuf Cegetel (911 millions d’euros) en France ou de BME (779 millions

d’euros) en Espagne ;

• Un accroissement notable du recours à des augmentations de capital pour plus de 45 milliards

d’euros, notamment pour financer des acquisitions. BNP Paribas a dirigé la quasi-totalité des

grandes augmentations de capital en France, incluant celles d’Axa (4,1 milliards d’euros), de

Vinci (2,5 milliards d’euros) et de BNP Paribas (5,5 milliards d’euros) ;

• Au sein d’un marché d’émissions d’obligations convertibles en Europe stable, BNP Paribas

a en particulier dirigé les émissions d’obligations d’Artémis échangeables en PPR (1 milliard

d’euros) et de Nexans (300 millions d’euros).

En Asie, BNP Paribas a poursuivi son développement, avec :

• Des mandats de conseil au Japon (Siver Seiko), en Corée (CJ GLS), en Chine (Air China) et à

Singapour (Lippo Group) ;

• Des introductions en Bourse à Singapour (CDL Hospitatlity Trusts) et à Hong Kong avec Dalian Port,

Jin Jiang Hotels, ainsi que Nine Dragons Paper qui remporte le titre de “Best Mid-Cap Offering”

de la revue The Asset.

Par ailleurs, BNP Paribas obtient le titre de “Best Mid-Cap Equity House” pour la quatrième

année consécutive.

Forte activité M&A en Espagne

BNP Paribas a participé largement à la

forte progression du marché des fusionsacquisitions

en Espagne (+ 70 % pour les

transactions annoncées, + 134 % pour

les opérations réalisées, selon Thomson

Financial). La banque a conseillé de grands

groupes espagnols comme Endesa sur

l’offre d’Eon, Albertis pour son projet avec

Autostrade, Telefonica pour la vente de TPI

et Urbis sur l’offre de Grupo Reynal.

Développement de BNP Paribas sur les marchés

primaires actions en dehors de France

Au-delà de sa position de leader en France,

BNP Paribas a renforcé en 2006 sa présence

sur les marchés primaires actions hors de

France, démontrant une réelle expertise

européenne. Ce développement a été réalisé

sur tous les types de produits, en dirigeant

notamment :

• Les introductions en Bourse de BME en

Espagne ou de SAF en Allemagne ;

• Les augmentations de capital de Swiss Re

en Suisse, de Sparkassen Immobilien en

Autriche ou de GBL en Belgique ;

• Les émissions d’obligations convertibles de

Pargesa en Suisse ou de Videocon en Inde.

32-33

BANQUE DE FINANCEMENT ET D’INVESTISSEMENT

More magazines by this user
Similar magazines