Rapport annuel 2006 - BNP Paribas

media.bnpparibas.com

Rapport annuel 2006 - BNP Paribas

• Année record aussi pour les financements de projets, secteur où la banque a, notamment,

bénéficié de son positionnement sur les énergies renouvelables et les infrastructures. Le

marché nord-américain a connu un très net regain d’activité (éolien, éthanol, sables bitumineux,

infrastructures routières). Le marché européen a été marqué par d’importantes

opérations d’acquisition dans le secteur des infrastructures et les pays du Moyen-Orient ont

continué à investir massivement dans l’aval pétrolier (pétrochimie, raffinage et LNG).

Dans les financements d’actifs :

• Les financements export ont connu de brillants succès sur les marchés où la demande de

crédits export a été forte, notamment en Amérique latine, au Vietnam et au Moyen-Orient.

La position de leader sur le segment des financements export depuis l’Asie (Japon, Corée et

Chine) et celui des nouveaux pays exportateurs tels que le Brésil a également été consolidée.

• Grâce à la mise en place d’une équipe unique couvrant l’ensemble de l’offre Structured

Trade, Global Trade Services a poursuivi avec succès sa stratégie de croissance sur le

marché des grandes entreprises nord-américaines et européennes. Dans le même temps,

l’activité de flux a enregistré de nettes avancées sur l’ensemble des marchés couverts par

les équipes GTS.

• Dans un contexte de concurrence accrue, les financements aéronautiques ont réalisé

leur meilleure année dans chaque zone géographique, déployant de nouveaux produits et

élargissant la palette de clients. De nombreux prix sont à nouveau venus récompenser ces

développements dont celui, pour la 2 e année consécutive, d’“Aircraft Finance Innovator

of the Year” et, pour la 4 e année consécutive, de 1 er “Arrangeur mondial de financements

aéronautiques adossés à du crédit export”.

• Enfin, pour les financements maritimes, les marchés en 2006 ont globalement été très

porteurs pour les armateurs et très concurrentiels pour les banques. On peut noter en particulier

2 opérations exceptionnelles : la plus grosse opération de financement maritime par

une banque étrangère (450 millions de dollars) pour Navigazione Montanari, armateur italien

coté à Milan, ainsi que la titrisation d’un programme d’investissement en navires neufs au

profit de CMA CGM, 3 e armateur mondial de porte-conteneurs, d’un montant de 499 millions

de dollars, effectuée par les équipes de Fixed Income.

f

financements structurés

Au confluent des activités de crédit et de marché, ces équipes proposent et structurent au niveau mondial le montage de transactions

complexes : crédits syndiqués, financements d’acquisitions pour le compte des entreprises et des fonds d’investissements (LBO), financements

du secteur des médias et télécommunications et du secteur des professionnels de l’immobilier.

Ce métier est, en outre, chargé de la syndication et de la distribution de tous les financements originés par l’ensemble du groupe

BNP Paribas.

En 2006, BNP Paribas confirme son 6 e rang en volume en tant que bookrunner de crédits syndiqués dans le monde et, sur la zone Europe/

Moyen-Orient/Afrique, son 3 e rang (1 er en nombre de transactions) (source : International Financial Review).

Une année particulièrement dynamique

Le marché des crédits syndiqués a été marqué, en 2006 comme en 2005, par une augmentation

des volumes, due en particulier à la forte croissance des financements d’acquisitions. Le

Groupe a su tirer parti de ce marché animé. Il a, pour les emprunteurs, contribué à la diversification

des sources de liquidité en développant le placement de tranches de prêts structurés

auprès d’investisseurs institutionnels européens et américains sur les financements les plus

importants.

34-35

BANQUE DE FINANCEMENT ET D’INVESTISSEMENT

More magazines by this user
Similar magazines