Rapport annuel 2006 - BNP Paribas

media.bnpparibas.com

Rapport annuel 2006 - BNP Paribas

o

La mise en place d’un espace unique de paiements en Europe (Sepa) à l’horizon 2008 représente

un nouveau défi pour les entreprises. BNP Paribas continuera de les accompagner dans

cette démarche, pour élaborer, à partir d’une réflexion commune, les solutions et les produits

nécessaires dans ce nouvel environnement.

En matière de cartes affaires Visa, BNP Paribas a consolidé son leadership en maintenant sa

première place avec 60 % de parts de marché Visa. Fort de plus de 20 000 entreprises

utilisatrices, BNP Paribas a remporté en 2006 plusieurs succès significatifs, en particulier avec

le CNRS et Legrand en cartes affaires et carte logée. Le partenariat mis en place fin 2004 en

matière de carte logée (réservation de billets d’avion et services associés grâce à un numéro

spécial) avec AirPlus, leader européen dans le traitement des frais de voyages d’affaires, continue

de rencontrer un vif succès auprès des clients. Le Travel Manager de Veolia, qui a adopté la

solution cartes affaires/carte logée de BNP Paribas, a été élu “Travel Manager de l’année 2006

aux Trophées du voyage d’affaires.

L’offre SwiftNet de BNP Paribas a franchi un nouveau cap avec l’ouverture du service bureau

“Taolink” qui permet aux grands clients d’accéder au réseau Swift (réseau de communication

bancaire Swift ouvert maintenant aux entreprises) à partir d’une plate-forme mutualisée. Des

groupes français de renom l’ont déjà adopté. BNP Paribas a développé sur Swift une offre

intégrée avec les différentes lignes de métiers de la banque, dans le cadre de la connectivité

SwiftNet. En outre, lors du Salon international Swift de 2006 (Sibos) à Sydney, BNP Paribas

a réalisé un prototype de sécurisation d’ordre de paiement (signature personnalisée) en

collaboration avec Danone et une grande banque américaine.

organisation après-vente

Le dispositif de production cible, défini fin 2002, est désormais opérationnel

Au 31 décembre 2006, 83 agences de production (Apac) regroupées au sein de 14 groupes

de production et d’appui commercial (GPAC) employaient 5 200 collaborateurs.

Les gains de productivité permis par le groupement des activités se sont poursuivis et ont

été consacrés :

• à la reprise de nouvelles tâches par les plates-formes de back-office (préparation administrative

des dossiers contentieux et de surendettement, etc.) ;

• à la création d’appuis commerciaux au sein des Apac permettant de fluidifier la relation

entre front et back-office.

Parallèlement à ces évolutions, le processus de révision de l’ensemble des procédures visant

à leur optimisation et à leur homogénéisation s’est poursuivi. 46 projets “ACE” (adaptation

par BNP Paribas de la méthode Lean Sig Sigma) ont contribué à cette évolution, améliorant la

productivité et la qualité.

Les certifications ISO 9001, version 2000, de trois types de plates-formes (Éditique,

Commerce International, Centre de Relations Télématique) ont été renouvelées.

Quelques succès de BNP Paribas en

cash management

Altadis, un des leaders européens de la

vente de cigarettes, a choisi BNP Paribas

pour son cash management à l’international

(gestion de ses flux à l’étranger et

centralisation de sa trésorerie sur un large

périmètre européen).

EDF a choisi de confier à BNP Paribas une

part significative de ses flux via le canal de

communication SwiftNet.

Le groupe Guillin — leader européen de l’emballage

alimentaire — a confié à BNP Paribas

le traitement de ses flux en Europe ainsi que

sa gestion de trésorerie ; GFI informatique

— acteur européen de référence dans les

services informatiques — vient de choisir

BNP Paribas pour gérer la trésorerie de

ses filiales en Europe. Assystem, groupe

d’ingénierie et de conseil en innovation, a

mandaté BNP Paribas pour la gestion de son

cash pool international, la banque devenant

ainsi un de ses partenaires bancaires

privilégiés.

44-45

BANQUE DE DÉTAIL EN FRANCE

More magazines by this user
Similar magazines