Rapport annuel 2006 - BNP Paribas

media.bnpparibas.com

Rapport annuel 2006 - BNP Paribas

KLÉPIERRE

Société d’investissement immobilier cotée sur l’Eurolist d’Euronext Paris TM , Klépierre (1) développe, détient et gère des centres commerciaux dans

10 pays européens, dont essentiellement la France, l’Espagne et l’Italie. Avec une capitalisation boursière de 6,6 milliards d’euros au 31 décembre

2006, Klépierre se place au 2 e rang des foncières cotées de centres commerciaux en Europe continentale. Son patrimoine de 9,1 milliards d’euros

se compose à plus de 89 % de centres commerciaux et pour près de 11 % de bureaux situés à Paris. Klépierre réalise plus de 40 % de son activité

hors de France. Dans les centres commerciaux, la dynamique de Klépierre s’appuie sur une capacité de gestion et de développement centralisée

au niveau de Ségécé (2) , qui gère 342 centres, dont 236 propriété de Klépierre, au travers d’un réseau de 8 filiales. Ségécé est le 1 er gestionnaire

de centres commerciaux en Europe continentale. Klépierre détient et gère également un patrimoine de bureaux, majoritairement constitué

d’immeubles haut de gamme situés à Paris et en première couronne. Les bureaux représentent une activité secondaire, où Klépierre développe une

stratégie opportuniste à la faveur des cycles du marché. Le groupe emploie plus de 1 000 personnes.

Poursuite de l’expansion à un rythme soutenu

Klépierre a poursuivi son expansion avec un montant total d’investissement de 754,2 millions

d’euros :

• 387,4 millions d’euros ont été investis dans le secteur des centres commerciaux, notamment

en France, en République tchèque, en Espagne et au Portugal ;

• Klémurs, filiale de Klépierre, a investi près de 300 millions d’euros dans les murs de restaurants

Buffalo Grill ;

• 67,0 millions d’euros ont concerné le marché des bureaux parisiens, sur lequel Klépierre s’est

repositionné à l’achat.

Dans le secteur des bureaux, Klépierre a également poursuivi la politique d’arbitrage menée

depuis 1999 en cédant pour 112,6 millions d’euros.

Parallèlement à sa croissance externe, Klépierre a enregistré une croissance interne soutenue

de ses revenus locatifs : dans un contexte de consommation dynamique, les chiffres d’affaires

des galeries commerciales du Groupe ont progressé rapidement et les revalorisations locatives

sont venues compléter l’impact modéré de l’indexation des loyers. Dans le secteur des

bureaux, les importantes relocations réalisées ont également contribué largement à la croissance

à périmètre constant.

L’année 2006 a été rythmée par les principaux événements suivants :

• Au premier trimestre, Klépierre a diversifié et allongé ses sources de financement en mettant

en place un crédit syndiqué à 7 ans de 1,5 milliard d’euros et en levant 700 millions d’euros à

10 ans sur le marché obligataire.

• En avril, l’ouverture du centre Place d’Armes au cœur du renouveau de Valenciennes a concrétisé

un projet dont Ségécé avait démarré la conception en 1989. Le centre, qui représente pour

Klépierre un investissement total de 51,8 millions d’euros, comporte 60 magasins, répartis sur

une surface commerciale utile de 16 000 m 2 .

• En août, Klépierre a signé un accord de partenariat majeur avec Buffalo Grill, en vue de l’externalisation

d’une partie des murs des restaurants existants et à venir.

• Le 8 décembre, Klémurs a conclu avec succès son introduction en Bourse sur l’Eurolist d’Euronext

Paris TM . À l’issue de cette introduction, la participation de Klépierre dans Klémurs s’élève à 84,1 %.

- Klémurs a pour stratégie de développement la constitution d’un portefeuille immobilier provenant

essentiellement de l’externalisation du patrimoine des grands opérateurs commerciaux

dans les domaines de la restauration, de la grande distribution, des services et du commerce de

détail. Elle bénéficie du statut fiscal de société d’investissements immobiliers cotée (SIIC).

- Le 18 décembre 2006, Klémurs s’est substitué à Klépierre pour la signature de l’acquisition

Buffalo Grill : Klémurs acquiert ainsi 128 murs de restaurants en France, et s’associe au développement

de l’enseigne en France et en Europe.

• En décembre également, Klépierre a signé un protocole d’accord avec le groupe de M. Henry

Hermand portant sur l’acquisition de participations dans plusieurs grands centres commerciaux

en France, pour un montant prévisionnel d’environ 110 millions d’euros. La réalisation

définitive de cet investissement interviendra au cours du premier semestre 2007.

2006 aura également été pour Klépierre

une année remarquable sur le plan boursier :

soutenu à la fois par l’attrait des investisseurs

pour les foncières et par la croissance

de ses fondamentaux, le titre affiche une

progression annuelle supérieure à 80 %.

Klémurs termine également l’année en

nette hausse : le titre a progressé de près de

57 % par rapport à son cours d’introduction

le 8 décembre 2006.

(1)

Société détenue à 50,16 % par BNP Paribas SA.

(2)

Filiale de Klépierre à 75 % (15 % par ailleurs détenus

en direct par BNP Paribas SA).

Centre commercial Place d’Armes, Valenciennes

More magazines by this user
Similar magazines