Rapport Annuel 2010 - Ecobank

ecobank.com

Rapport Annuel 2010 - Ecobank

Experts de l’Afrique

Rapport Annuel Ecobank Mali

2010


Ecobank Mali

Liste des agences

Agence Principale (GAB)

Place de La Nation, Quartier du Fleuve - BP E 1272 - Bamako - Mali

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 23 33 05 - E-mail : ecobankml@ecobank.com

Agence d’ABK II

Hamdallaye Av. Cheick Zayed

Immeuble ABKII

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 36 33 05

Agence des Aéroports du Mali (GAB)

Aéroport de Bamako Senou

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 32 33 05

Agence de Baco Djicoroni (GAB)

Route de Kalaban Coro

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 35 33 05

Agence de Bozola (GAB)

Centre Commercial - Immeuble

Nimagala

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 23 33 05

Agence de Bamako Coura (GAB)

Av. Mamadou Konate Porte 224

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 23 33 05

Agence de Diboli

Immeuble Sylla près du Marché Av.

RN 01

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 23 33 05

Agence de Djelibougou (GAB)

Immeuble Saidou Sylla

Djelibougou - Bamako

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 29 33 05

Agence de Djigue (GAB)

Immeuble Djigue

face Gare Ferroviaire

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 38 33 05

Agence de Faladie (GAB)

Immeuble Lassana Kouma

Faladiè Bamako

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 30 33 05

Agence du Fleuve (GAB)

Quartier du Fleuve - Immeuble UATT

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 23 33 05

Agence de Gao (GAB)

Immeuble Baba Guindo

Centre Commercial Gao

Tél. : 20 82 14 02-5-Fax : 20 25 33 05

Agence Halles de Bamako (GAB)

Sogoniko - Halles de Bamako

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 23 33 05

Agence de Kalaban (GAB)

Bamako, Quartier Kalaban, Route de

l’aéroport à côté de la Route 30 M

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 27 33 05

Agence de Kati (GAB)

Marche de Kati

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 21 27 01

Agence de Kayes (GAB)

Kayes Liberté

Rue Mac-Debourg en face du Fleuve

Sénégal

Tél. : 20 70 06 00/20 52 35 26

Fax : 20 52 18 85

Agence de Koro

Immeuble Ousmane

Aya Grand Marché

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 23 33 05

Agence de Korofina (GAB)

Bamako, Quartier Korofina

sis à côté du Commissariat du 6 ème

Arrdt.

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 28 33 05

Agence de Koutiala (GAB)

Centre Commercial

Immeuble Seydou Ndiaye

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 23 33 05

Agence de Loulo (GAB)

Site Minier de Somilo

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 39 33 05

Agence de Magnambougou

Magnambougou Wereda

face Station Shell

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 34 33 05

Agence de Markala (GAB)

Quartier Djimberboubou

Imm Bingaly et Frère

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 23 33 05

Agence de Medine (GAB)

Derrière Stade Omnisport

Medina Coura

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 23 33 05

Agence de Mirage

Station Star Oil Route de Koulikoro

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 37 33 05

Agence de Missira (GAB)

Route de Koulikoro

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 23 33 05

Agence de Mopti (GAB)

Immeuble Ousmane Guitteye

Centre Commercial Mopti

Tél. : 20 43 14 16/20 42 13 68/70

Fax : 20 24 33 05

Agence de Niamakoro (GAB)

Cité Unicef - Niamakoro - Bamako

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 23 33 05

Agence de Niarela (GAB)

Immeuble Koita

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 31 33 05

Agence de Niono (GAB)

Quartier Administratif

Immeuble Ibrahim Yattassaye - Rue 22

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 23 33 05

Agence de Segou (GAB)

Immeuble Ousmane Dembele

dit Fafa Hamdallaye Segou

Tél. : 20 32 35 71/68/69/70

Fax : 20 23 33 05

Agence de Sema Gexco (GAB)

Immeuble Nouhoum Kouma

Badalabougou

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 23 33 05

Agence de Sévaré (GAB)

Immeuble Jean Bignat face à la

Gendarmerie Mixte - Sévaré

Région de Mopti

Tél. : 20 42 13 68/69/70

Fax : 20 26 33 05

Agence de Sikasso (GAB)

Immeuble Panier de la Ménagère

Sikasso

Tél. : 20 62 25 85/84/83/82

Fax : 20 23 33 05

Agence de la Station SNF Badala

Av. Oua Station SNF Badalabougou

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 23 33 05

Agence de la Station SNF Badialan

Av. Kasse Keita Station SNF Badialan I

Tél. : 20 22 80 95/20 22 85 13

Fax : 20 23 33 05

Agence de la Station SNF Missira

Station SNF Missira

Tél. : 20 21 20 45/ 20 21 18 94

Fax : 20 24 33 05

Agence de la Station Star Oil Kalaban

Route de L'aéroport Station Star Oil

Tél. : 20 79 11 08 - Fax : 20 23 33 05

Agence de Tabakoto (GAB)

Tabakoto

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 33 33 05

Agence de Titi Niarre (GAB)

Rue Titi Niaré

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 23 33 05

Agence de Yara Marché (GAB)

Grand Marché de Bamako

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 23 33 05

Agence de Zegoua

Immeuble Diaby près de la Douane

Tél. : 20 70 06 00 - Fax : 20 23 33 05

2 Ecobank Mali Rapport Annuel 2010


Ecobank Mali

Liste des Distributeurs Automatiques de Billets (DAB)

A Bamako

Commune I :

DAB de Banconi

Banconi marché

Rue 74, près de la Pharmacie Espoir

DAB de Boulkassoumbougou

Boulkassoumbougou, contigu à

Monoprix

Immeuble Abdoulaye Keita, route de

Koulikoro

DAB de Djélibougou

Contigu à l’agence de Djélibougou,

Immeuble Saidou Sylla, au Tournant

de Djélibougou Doumanzana

DAB de l’Hippodrome

Face discothèque Star night,

Hippodrome

DAB de Korofina

Rue 144, Près du 6è arrondissement

de Police, Korofina

Commune II :

DAB de Bozola

Contigu à l’agence de Bozola,

Immeuble Nimagala, Grand Marché,

Bozola

DAB de Casino de l’Amitié

Près de l’hôtel Sofitel Amitié, Bozola

DAB de Djigué

Contigu à l’agence de Djigué,

Immeuble Djigué en face de la Gare

ferroviaire, Bozola

DAB de Médine

Contigu à l’agence de Médine,

Immeuble Diaby, derrière Stade

Omnisport, Medina Coura

DAB de Missira

Contigu à l’agence de Missira,

Immeuble

Niaré Froid, Avenue Al Qoods

DAB de Niaréla

Contigu à l’agence de Niaréla,

Immeuble Koita, face Ambassade de

Russie

DAB de Titi Niaré

Contigu à l’agence de Titi Niaré

Rue Titi Niaré, Niaréla

DAB de Yara (Bozola II)

Contigu à l’agence de Yara

Immeuble Yara Grand Marché de

Bamako

Commune III :

DAB de l’Azalaï Grand Hôtel

Darsalam

DAB de l’Azalaï Hôtel Salam

Quartier du Fleuve

DAB de Bamako Coura

Contigu à l’agence de Bamako Coura

“Tamadew”, Avenue de la Nation

DAB du Fleuve

Contigu à l’agence du Fleuve

Quartier du Fleuve Immeuble UATT

DAB de l’Hôtel Laïco el Farouk

Salle juste à droite en franchissant

le Hall principal de l’Hôtel

DAB 1 de l’Hôtel Laïco Hôtel de

l’Amitié

Contigu au Restaurant du Casino

Juste à droite à l’entrée du restaurant

DAB 2 de l’Hôtel Laïco Hôtel de

l’Amitié

Situé dans le Hall de l’hôtel

DAB 1 du Quartier du Fleuve

Contigu à l’agence Principale

Immeuble Investim, Pl. de la Nation,

DAB 2 du Quartier du Fleuve

Contigu à l’agence Principale

Immeuble Amadou Sow, Place de la

Nation

DAB 3 Hall de l’agence principale

Place de la Nation

Commune IV :

DAB de l’Azalai Hôtel Nord-Sud

Hamdallaye Bamako

DAB de Hamdallaye

Avenue Cheick Zayed

contigu à Kafo Jiginew

DAB de Sébénicoro

En face de l’agence BOA

Commune V :

DAB de Baco-Djicoroni

Contigu à l’agence de Bacodjicoroni

Route de Kalaban Coro

DAB de Kalaban

contigu à l’agence de Kalaban, route

de l’aéroport à côté de la route 30 m,

Kalaban

DAB de Sema-Gexco

Contigu à l’agence de Sema-Gexco

Immeuble Nouhoum Kouma,

Badalabougou

Commune VI :

DAB de l’Aéroport de Bamako Sénou

Contigu à l’agence de l’Aéroport de

Bamako -Sénou, en face de la zone

de départ

DAB de Niamakoro

Contigu à l’agence de Niamakoro

Immeuble HORONYA.

DAB de Faladiè

Contigu à l’agence de Faladiè

Immeuble Lassana Kouma,

Faladiè - Bko

DAB des Halles de Bamako

Contigu à l’agence de Halles de

Bamako, Sogoniko

En Régions

Première région : KAYES

DAB de Kayes

Contigu à l’agence de Kayes

Quartier Liberté, rue Mac Debourg

DAB de Loulo

Contigu à l’agence de Loulo sur la

mine d’or de SOMILO

DAB de Tabakoto

Contigu à l’agence de Tabakoto sur la

mine d’or de TAMICO

Deuxième région : KOULIKORO

DAB de Kati

contigu à l’agence de Kati

Immeuble Pharmacie Kati Place,

Kati Coura

DAB de Point G

A l’entrée Hôpital du point G

Troisième région : SIKASSO

DAB de Koutiala

Contigu à l’agence de Koutiala,

Quartier 1, Immeuble. Seydou Ndiaye

au Centre Cial

DAB de Sikasso

Contigu à l’agence de Sikasso,

Immeuble

Panier de la Ménagère, Sikasso

Quatrième région : SEGOU

DAB de Markala

contigu à l’agence de Markala

Immeuble BENKADY

DAB de Niono

Contigu à l’agence de Niono, Quartier

administratif,

Immeuble Ibrahima Yattassaye

DAB de Ségou

Contigu à l’agence de Ségou,

Immeuble Ousmane Dembélé dit

FAFA, Hamdallaye

Cinquième région : MOPTI

DAB de Hôtel KANAGA de Mopti

Situé dans le Hall de l’Hôtel

DAB de Mopti

Contigu à l’agence de Mopti

Immeuble Ousmane Guitteye, Ctre Cial

DAB de Sévaré

Contigu à l’agence de Sévaré, Imm.

Jean Bignat face à la Gendarmerie

mixte

Septième région : GAO

DAB de Gao

Contigu à l’agence de GAO, Immeuble

Baba Guindo, Centre commercial de

Gao

Ecobank Mali Rapport Annuel 2010 3


Sommaire

5 Message du Président

8 Organes d’Ecobank Mali

9 Equipe de Direction

10 Chiffres clés de la banque

11 Rapport du Conseil d’Administration à l’Assemblée Générale

Comptes annuels

18 Bilan au 31 décembre 2010

19 Compte de résultat au 31 décembre 2010

20 Ratios prudentiels

21 Principes, règles et méthodes comptables

23 Notes aux Etats Financiers

36 Etat de la valeur ajoutée

Information

37 Résumé de l’activité des six dernières années

38 Rapport Général des Commissaires aux Comptes

40 Rapport Spécial des Commissaires aux Comptes

42 Société mère et filiales

43 Le Groupe Ecobank

4 Ecobank Mali Rapport Annuel 2010


Message du Président

du Conseil d’Administration

Chers Actionnaires,

Mesdames et Messieurs

Tout en vous remerciant d’avoir répondu à notre invitation, c’est avec un

grand plaisir, que je vous souhaite au nom de notre institution

panafricaine, Ecobank-Mali et à mon nom propre, la bienvenue à la

présente Assemblée Générale Ordinaire. L’occasion me parait opportune

à cette date, s’agissant de notre première rencontre, de vous adresser

également pour l’année 2011, mes meilleurs vœux de bonheur, de santé

et de réussite dans vos affaires et notamment celles d’Ecobank-Mali

Pour vous rendre compte de l’évolution de la situation

de notre banque au cours de l’exercice clos au

31/12/2010, je voudrais ressortir ici à votre attention

quelques brèves informations sur l’environnement

économique de la période, ainsi que les repères

essentiels en termes de résultats, reflétant les

performances établies par le management de la

banque.

S’agissant de l’environnement économique :

La banque a évolué au cours de l’exercice 2010 dans

un environnement mitigé, avec un marché toujours

marqué par les effets de la crise mondiale, les

répercussions négatives de la crise sociopolitique en

Côte d’Ivoire et une concurrence ardue au niveau du

secteur bancaire.

En effet, bien que des signes de fin de récession

soient perceptibles, l’activité économique au sein de

l’UEMOA continue d’évoluer dans un environnement

incertain. Cependant, l’analyse des données

économiques disponibles sur le Mali, indique que la

croissance du PIB s’établit autour de 4,5% en 2010,

grâce au dynamisme des secteurs primaire et tertiaire,

appuyés par les filières porteuses de l’or, du coton et

du tourisme.

Dans ce contexte, sur la base d’orientations

stratégiques bien définies et grâce à une maitrise

adéquate de ses opérations, notre banque a renforcé

la structure de son bilan et a dégagé un bénéfice net

de FCFA 5 246 175 241, en progression de 31% par

rapport à l’exercice 2009.

Des chiffres clés en termes de revenus et de

respect des règles :

La mobilisation de l’ensemble des équipes de la

banque sous la conduite de la Direction Générale, en

vue de faire croître nos affaires et générer de

nouveaux revenus, s’est poursuivie tout au long de

l’année. Ainsi à la clôture de l’exercice 2010, notre

Institution a enregistré :

• un total bilan de FCFA 261 027 milliards contre FCFA

220 037 milliards en 2009, soit une progression de

19% ;

• un total dépôt de FCFA 190 047 milliards ;

• un total crédit de FCFA 113 917 milliards ;

• un produit net bancaire de FCFA 20 729 millions.

Selon divers rapports de contrôle, ces résultats sont

obtenus en veillant au respect, dans une large

mesure, du dispositif existant sur les plans

organisationnel, professionnel et règlementaire. De

ce fait, il ressort au constat, qu’ECOBANK Mali observe

les normes de ratios prudentiels de la BCEAO à

l’exception du ratio de structure du portefeuille, dont

on enregistre toutefois une amélioration constante

d’année en année.

Nous référant à ces éléments de résultats et au vu du

rapport des Commissaires aux Comptes, nous vous

proposons de répartir le résultat bénéficiaire de

l’exercice 2010 (de FCFA 5 246 175 241) comme suit :

• FCFA 786 926 286, à titre de réserve légale ;

• FCFA 4 457 167 800 à titre de dividendes aux

actionnaires à hauteur de 84.96% du résultat net de

l’exercice, soit un revenu brut de FCFA 49 900 par

action ;

• et FCFA 2 081 155, à titre de report à nouveau.

De notre avis, ces chiffres sont globalement

satisfaisants, conformes à nos prévisions,

consolident les acquis des années antérieures et

confirment la bonne santé de Ecobank-Mali.

Les faits marquants de l’exercice 2010:

Les faits marquants de l’exercice 2010 sont constitués

par des actions d’envergure, relatives aux questions

d’organisation et de méthodes pour l’exécution du

service, à la gestion des ressources humaines, à

Ecobank Mali Rapport Annuel 2010 5


Message du Président du Conseil d’Administration (suite)

l’implantation d’un nouveau système d’information, à

la réalisation du projet de construction d’un nouveau

siège, à la reconnaissance de la notoriété et de la

réputation de la banque, ou encore à la gouvernance

d’entreprise.

Au plan de la structure organisationnelle et des

Ressources Humaines :

L’année 2010 a été marquée par l’adoption d’une

nouvelle organisation au sein du groupe ETI. Sa mise

en place a commencé à Ecobank-Mali au cours du

second semestre 2010 et ce, progressivement, jusqu’à

la fin de l’année.

De même, un nouveau système de grade a été

développé avec des ajustements de la grille des

salaires, dont les effets sont attendus pour 2011.

Parallèlement, le projet relatif à la culture d’

“Excellence” a été largement diffusé auprès de

l’ensemble du staff, afin d’accroître le niveau de

professionnalisme et de productivité.

Enfin, des efforts ont été faits dans le domaine de la

communication avec le souci de prendre en compte

la satisfaction du personnel, à travers le

développement d’activités sociales destinées aux

agents et à leurs familles.

Au plan des investissements :

• Implantation d’un nouveau Système d’information :

Poursuivant notre volonté de satisfaire notre clientèle

et dans le but d’offrir une plateforme unique, leur

permettant d’effectuer des transactions dans toutes

les agences du groupe Ecobank sans contrainte de

pays, nous avons décidé de remplacer notre

application bancaire “Globus” par un nouveau logiciel

“Flexcube” plus souple, plus performant et centré sur

la notion de guichet unique. Cette technologie inédite

qui sera effectivement opérationnelle en 2011,

améliorera la qualité de nos services et renforcera

l’image de notre institution à travers l’Afrique.

Ainsi, il apparait clairement, qu’Ecobank réalise

d’importants investissements dans la technologie

pour nous assurer un avantage concurrentiel dans des

secteurs, que nous considérons comme prioritaires

pour notre croissance future.

• Construction du nouveau siège :

L’année 2010 a été marquée par la phase de

préparation du projet de construction du nouveau

siège de Ecobank Mali. Dans le cadre de ce projet, les

étapes suivantes ont été franchies à savoir :

• Le choix du projet et de l’architecte ;

• La finalisation du projet ;

• Le choix du Bureau de contrôle technique ;

• Le choix des entreprises de construction ;

• La cérémonie de pose de la première pierre ;

Les travaux de démarrage du chantier ont eu lieu en

Janvier 2011.

S’agissant de la notoriété et de la réputation

de la banque :

Ecobank Mali a obtenu en 2010, pour la 7 ème fois

consécutive, le trophée de FT BANKERS, témoignant

de la qualité des prestations offertes par la banque.

Le processus d’amélioration du service à la clientèle

étant continuel, Ecobank Mali entend faire davantage

pour fidéliser ses clients en établissant des rapports

constants entre la banque et les bons clients. D’où le

plan Marshall lancé le 05 janvier 2010, pour donner à

la banque les moyens de ses ambitions.

Il va sans dire, que la volonté de conserver sa

notoriété auprès de tous ses partenaires, est un des

objectifs prioritaires de la banque.

Au plan de la gouvernance d’entreprise :

Nous sommes sensibles à l’importance des processus

de gouvernance, de contrôle et de gestion du risque

et nous faisons preuve d’une grande rigueur à cet

égard. Par ailleurs, nous accordons une importance

accrue à la mise en œuvre des recommandations du

rapport d’audit et de conformité ainsi qu’au suivi des

améliorations apportées au système informatique,

notamment à travers son impact sur le

fonctionnement normal des GABs.

Dans cette optique, le Conseil d’Administration a tenu

régulièrement ses assises en 2010. Il a offert son

encadrement et sa supervision à la Direction

Générale, par le biais de recommandations

pertinentes, pour le bénéfice des clients, des

actionnaires et du personnel.

Pour conforter cette vision, nous partageons avec la

Direction et le staff de notre banque, la nécessité de

l’appropriation et de la diffusion systématique en

notre sein, des meilleures pratiques sous le sceau de

la transparence et de l’intégrité, comme il nous est

prescrit du reste, par notre charte de bonne

gouvernance.

6 Ecobank Mali Rapport Annuel 2010


Remerciements

Nous tenons à remercier d’une part, les actionnaires

que vous êtes ainsi qu’à travers vous, nos nombreux

autres clients, pour la confiance maintes fois

renouvelée dans notre management et d’autre part,

les Commissaires aux Comptes pour leur compétence

et leur rectitude de jugement qui se lisent aisément

à travers la qualité de leurs rapports de certification

des comptes.

Nous saluons également la Direction Générale et

l’ensemble du personnel qui, dans un environnement

difficile, ont eu à cœur d’œuvrer dans l’intérêt de la

clientèle et de la Banque.

Enfin, nous adressons nos remerciements avec nos

déférentes considérations à S.E le Président de la

République, Monsieur Amadou Toumani TOURE, pour

le témoignage éloquent de son soutien au progrès de

Ecobank-Mali, en acceptant de présider la cérémonie

de pose de la 1 ère pierre de son futur siège, le 26

novembre 2010, entouré des plus hautes autorités

politiques et administratives du pays.

Les perspectives d’avenir

L’environnement macroéconomique demeure difficile

avec de surcroît, les incertitudes de la crise ivoirienne.

Face à la situation, nous devrons renforcer notre

présence sur les segments de marché où nous avons

des avantages concurrentiels et continuer à

développer des relations rentables.

Sur ce chapitre, Ecobank-Mali a commencé l’année

2011 sur des niveaux de réalisations qui augurent d’un

très bon premier trimestre en termes de résultats et

posent déjà les jalons d’une excellente année.

Pour ma part, je suis convaincu en maintenant ce

rythme, que nous saurons obtenir des résultats à la

hauteur de nos attentes.

Je vous remercie.

Samba Diallo

Le Président du Conseil d’Administration

ECOBANK-MALI

Ecobank Mali Rapport Annuel 2010 7


Organes de Ecobank Mali

Conseil d’Administration

Samba DIALLO

Roger DAH ACHINANON

Binta Touré NDOYE

André B. BAYALA

Amadou Bayidi TALL

Sory Ibrahima MAKANGUILE

Roger Koumalon GBEDEY

Ibrahim Ikassa MAIGA

Président du Conseil d’Administration

Administrateur - Représentant Permanent d’ETI

Administrateur Directeur Général

Administrateur

Administrateur

Administrateur

Administrateur- Directeur des Opérations et de la Technologie

Secrétaire du Conseil d’Administration

Comités du Conseil d’Administration

Comité de Gouvernance :

Comité de Gestion des Risques :

Comité d’Audit et de Conformité :

Samba DIALLO

Binta Touré NDOYE

Amadou Bayidi TALL

Roger K. GBEDEY

Ibrahima MAKANGUILE

André B. BAYALA

Samba DIALLO

Binta Touré NDOYE

Amadou Bayidi TALL

Roger K. GBEDEY

Ibrahima MAKANGUILE

Amadou Bayidi TALL

Samba DIALLO

Ibrahima MAKANGUILE

André B. BAYALA

8 Ecobank Mali Rapport Annuel 2010


Equipe de Direction

Binta Touré NDOYE

Administrateur Directeur Général

Roger K. GBEDEY

Opérations et Technologie

Tiguida Guindo DIARRA

Gestion des Risques

Patrick EGOUNLETY

Banque de Détail

Salimata DIARRA

Audit et Conformité

Baba Thierno DIALLO

Trésorerie et Institutions

Financières

Alassane SISSOKO

Grandes Entreprises

Sinaly TOGOLA

Banque de Transaction

Cheick Oumar SISSOKO

Ressources Humaines

Fatoumata Touré THERA

Contrôle Financier

Ibrahim Ikassa MAIGA

Juridique

et Secrétariat du Conseil

Ecobank Mali Rapport Annuel 2010 9


Chiffres clés au 31 décembre 2010

En milliers de francs CFA (sauf pour les ratios, l’effectif et le nombre d’agences)

EN FIN D'EXERCICE

Année 2010 Année 2009 % Variations

Total bilan 261 026 864 220 036 561 19%

Total prêts et avances 113 916 749 107 787 720 6%

Total dépôts 190 047 609 145 970 513 30%

Capital social 8 932 200 6 797 400 31%

Fonds propres 19 216 760 17 747 542 8%

Total engagements donnés 53 002 894 35 579 541 49%

Total engagements reçus 92 294 362 50 993 906 81%

POUR L'EXERCICE

Produits nets Bancaires 20 729 104 17 179 931 21%

Charges d’exploitation générales 13 183 021 10 890 301 21%

Résultat avant impôts 7 813 479 5 939 846 32%

Résultat net 5 246 175 4 017 596 31%

Revenu par action ordinaire (CFA) 232 072 256 516 -10%

Dividende par action ordinaire (CFA) 49 900 56 394 -12%

RATIOS

Rentabilité des fonds propres 27,30% 22,64% 21%

Rendement des actifs 2,01% 1,83% 10%

Ratio de couverture des Risques 11,02% 13,14% -16%

EFFECTIF ET RESEAU

Effectif 267 278

Nombre d'Agences 41 41

ACTIONNARIAT 2010

A/ GROUPE ECOBANK

* ETI 92,75%

B/ AUTRES ACTIONNAIRES 7,24%

Entreprises privées 1,30%

Personnes physiques 5,95%

Dont personnel ECOBANK 0,24%

TOTAL GENERAL (A+B) 100%

10 Ecobank Mali Rapport Annuel 2010


Rapport du Conseil d’Administration

Mesdames et Messieurs

les Actionnaires,

Le Conseil d’Administration de notre Institution vous a

conviés ce jour à une Assemblée Générale Ordinaire,

pour soumettre à votre approbation les résolutions

relatives notamment à l’approbation des états

financiers 2010 de la Banque.

Le rapport qui est soumis met essentiellement l’accent

sur :

• L’activité et la stratégie de la Banque ;

• Les éléments majeurs du contexte économique,

financier et monétaire de l’année 2010 ;

• L’aperçu et analyse des performances financières de

la banque au 31 décembre 2010 ;

• Les perspectives pour l’année 2011.

Notre activité

L’activité d’Ecobank Mali n’a pas connu un changement

fondamental en 2010, filiale du Groupe Ecobank

Transnational Incorporated (ETI), son activité principale

demeure la prestation de services bancaires et

financiers à travers son réseau de 41 agences localisées

dans les différentes régions et le District du Mali.

Nous avons suspendu, en ligne avec la stratégie de

notre Groupe, la stratégie de déploiement du réseau

des agences, l’accent a été mis sur la consolidation

des acquis et l’optimisation des nouvelles agences

avec l’objectif de maîtrise des coûts.

Les innovations n’ont pas manqué, Ecobank-Mali a

procédé au lancement du produit phare du Groupe

Ecobank, Rapid Transfer (RT), un produit d’envoi

instantané d’argent, exclusif à Ecobank. Rapid Transfer

est un moyen rapide, pratique et sécurisé pour

transférer de l’argent à travers l’Afrique et le réseau

d’Ecobank pour une plus grande satisfaction des

besoins de la clientèle.

Notre stratégie

Nous poursuivrons notre stratégie consistant à hisser

Ecobank-Mali au sommet des institutions bancaires

locales, jouant un rôle prépondérant dans le

développement socio-économique de notre

environnement, en droite ligne avec la vision et la

stratégie du Groupe ECOBANK.

Notre Banque a travaillé à consolider ses acquis et

améliorer ses performances en 2010, la taille du bilan

s’est accrue pour maintenir la filiale au deuxième rang

des banques locales.

L’activité commerciale, pour plus d’efficience, a été

organisée en 3 grands pôles d’activités :

• La Banque des Grandes Entreprises, “CORPORATE

BANK”qui autrefois offrait des services bancaires à

toutes les Grandes Entreprises, a en charge

aujourd’hui les multinationales et entreprises

régionales ; les institutions financières et

organisations internationales ; les Entreprises

publiques et parapubliques.

• La Banque Domestique, “DOMESTIC BANK” offre des

services aux Entreprises locales ; aux PME/PMI, aux

gouvernements et organismes gouvernementaux ;

et aux particuliers.

• La Banque d’Investissement et de Trésorerie,

“CAPITAL” s’occupe de la gestion de la liquidité et

des opérations de change.

Environnement économique et financier

L’année 2010 a été marquée par la reprise de l’activité

économique mondiale amorcée au deuxième

semestre de l’année 2009. Cependant, des

déséquilibres entre régions économiques sont

constatés et les risques de dégradation restent élevés.

L’activité mondiale devrait progresser de 4,8% en

2010, sous l’impulsion du dynamisme des économies

des pays émergents et en développement qui

progresseraient de 7,1 % en 2010. Cependant, dans

les pays avancés, la croissance ne devrait atteindre

que 2,7 % en 2010. L’activité au sein des économies

avancées est globalement plombée par la forte

volatilité sur les marchés des capitaux et de change et

par la hausse des cours des matières premières.

Le rythme de la reprise diffère donc sensiblement

d’une région à l’autre, avec l’Asie en tête. Les États-

Unis et le Japon ont enregistré un ralentissement

notable au deuxième trimestre de 2010, tandis que

la croissance s’est accélérée en Europe et est restée

vigoureuse dans les pays émergents et en

développement. Le taux de croissance économique

est estimé à 2,6% aux Etats-Unis contre 1,7% en zone

euro et 2,8% au Japon. Dans les pays émergents et

en développement, la croissance est principalement

portée par la Chine, l’Inde et le Brésil, avec des taux

de croissance respectifs estimés à 10,5%, 9,7% et

7,5%.

Ecobank Mali Rapport Annuel 2010 11


Rapport du Conseil d’Administration (suite)

En Afrique Subsaharienne : Après avoir accusé un

léger ralentissement pour s’établir à 2,6 % en 2009,

la croissance devrait atteindre 5 % environ en 2010 et

progresser jusqu’à 5,5 % en 2011 grâce à la remontée

des exportations et des prix des matières premières,

mais aussi à la vigueur de la demande intérieure dans

plusieurs pays. La zone UEMOA demeure fragile avec

un enlisement de la crise ivoirienne.

Sur le plan national, en 2010, le taux de croissance

de l’économie s’établirait à son niveau de 2009, soit

4,5%, contre 5,0% en 2008. Cette croissance serait

tirée essentiellement par le secteur primaire et le

secteur tertiaire. Au niveau du secteur primaire, le

taux de croissance serait de 7,7% contre 5,6% en

2009, imputable à l’accroissement de la production

agricole et surtout à l’augmentation de 14,0% de la

production du coton (261 000 tonnes) et de

l’agriculture vivrière qui enregistrerait une croissance

de 10,0%. Le taux de croissance du secteur secondaire

serait de -2,1% contre 3,5% en 2009. Cette contre

performance proviendrait de la branche extractive qui

baisserait de 16,5% en raison du repli de certaines

activités minières et du non démarrage des activités

d’une nouvelle mine d’or. Dans le secteur tertiaire, la

croissance serait en légère accélération. L’activité

augmenterait de 4,5% contre 3,5% en 2009. Toutes

les branches du secteur devraient croître, excepté les

services marchands non financiers.

L’activité économique s’est déroulée dans un contexte

de maîtrise de l’inflation grâce à la bonne campagne

agricole. Le taux d’inflation annuel moyen a été de

1,2% pour l’année 2010 contre 2,2% en 2009.

Au niveau des finances publiques, l’exécution des

opérations financières de l’Etat se traduirait par la

détérioration des soldes budgétaires. Le déficit global

s’établirait à 5,6% en 2010 contre 2,8% en 2009.

Concernant les comptes extérieurs, le déficit courant

se dégraderait pour s’établir à 10,1% du PIB contre

7,3% en 2009 en rapport avec la baisse du solde

commercial.

Performances financières de la Banque

Les Etats Financiers arrêtés au 31 décembre 2010 font

ressortir une meilleure performance d’Ecobank Mali

par rapport à l’exercice précédent.

Au niveau du bilan

La structure financière de la banque s’est consolidée en

2010 et notre institution a maintenu sa position de

deuxième plus grande banque de la place en réalisant

un total bilan de 261 027 millions de FCFA contre 220

037 millions en 2009, soit une augmentation de 19%.

300

250

200

150

100

50

0

Total Bilan en Mds FCFA

261

220

162

128

2010 2009 2008 2007

Les emplois de la clientèle

Les prêts sur la clientèle se sont accrus de 6% avec

une réalisation de FCFA 113 917 millions au

31/12/2010 contre FCFA 107 788 millions réalisés au

31/12/2009. Cette progression des emplois directs

en 2010 est tirée par les crédits à moyen terme dont

le volume a augmenté de 54% par rapport à l’exercice

précédent (32 804 millions de FCFA en 2010 contre

21 256 millions en 2009).

Par ailleurs, le portefeuille d’emplois directs reste

dominé par les crédits à court terme (50% du total

emplois). Quant aux Segments d’Activités, la Banque

Domestique contribue à hauteur de 63% des emplois

de la clientèle contre 37% pour la Banque des

Grandes Entreprises.

Les provisions sur créances de la clientèle augmentent

de 80% par rapport à l’exercice précédent, résultant des

mesures de respect de la norme de couvertures des

créances douteuses. Le portefeuille s’est dégradé à 4%.

12 Ecobank Mali Rapport Annuel 2010


Emplois clientèle en Mds FCFA

57

56

Réalisations 2010 Réalisations 2009

33

21

13

16

5

7

4

5

2 2

Portefeuille

d’effets

commerciaux

Autres crédits

à court

terme

Comptes

ordinaires

débiteurs

Crédits

à moyen

terme

Crédits

à long

terme

créances en

souffrance

Répartition des emplois directs

par segment d’affaires

Composition des emplois

1 651

1%

12 843

11%

5 249

5%

63%

37%

32 805

29%

56 888

50%

4 481

4%

Domestic Bank

Corporate Bank

Portefeuille d’effets com. Autres crédits à court terme Comptes ordinaires déb.

Crédits à moyen terme Crédits à long terme Créances en souffrance

Ecobank Mali Rapport Annuel 2010 13


Rapport du Conseil d’Administration (suite)

Les dépôts de la clientèle

Les dépôts ont atteint 190 047 millions de FCFA, une

hausse de 30% par rapport à 2009 (145 971 millions).

Notre stratégie de proximité avec la clientèle qui a

abouti à l’extension de notre réseau de distribution de

nos produits à 41 agences en 2009 continue à porter

ses fruits, les comptes ordinaires remontent à +33%

du niveau de 2009 (95 353 millions), les comptes

d’épargnes aussi font une forte progression de 37%.

Dépots de la clientèle en Milliards FCFA

127

Réalisations 2010 Réalisations 2009

20

15

10

5

0

Fonds propres en Milliards FCFA

19

16

13

12

2010 2009 2008 2007

95

Compte de résultat

25 23

28

20

9 7

ECOBANK MALI confirme encore une fois l’efficacité et

la solidité de sa stratégie commerciale en affichant, à

la clôture de l’exercice 2010, un résultat brut en

progression de 32%. Après déduction de la charge

fiscale, ce résultat ressort en net à 5 246 millions de

FCFA contre 4 018 millions en 2009.

Comptes

ordinaires

Dépôts à

terme

Epargne de

la clientèle

Autres

dépôts

Contribution des segments d’affaires au PNB

Les investissements

Les investissements réalisés au cours de l’exercice clos

au 31 décembre 2010 se situent à 2 136 millions de

FCFA, soit une baisse de 84% par rapport à 2009

(3 939 millions), sous l’effet de la suspension des

investissements d’extension du réseau.

14%

Les fonds propres

Les fonds propres ont été renforcés par la libération

totale de l’augmentation de capital décidée par

l’assemblée générale du 04 avril 2007. Le capital

social est ainsi porté à 8 932 millions contre 6 697

millions en 2009.

21%

65%

Domestic Bank Corporate Bank Capital

14 Ecobank Mali Rapport Annuel 2010


Produit Net Bancaire

Le produit net bancaire dégagé par les activités

commerciales de l’exercice 2010 s’élève à FCFA 20 729

millions, un rebond de 21% par rapport à l’exercice 2009

s’expliquant par le niveau des commissions réalisé. La

croissance soutenue des revenus de la banque est tirée

par les commissions à hauteur de 40% ; la part des

revenus nets d’intérêts sur prêts à l’économie est de

37% ; les revenus sur opérations de change, 17% et les

produits sur titres à hauteur de 6%.

Répartition des revenus d’intérêts

en Millions FCFA

758

6%

1 179

10%

Le pôle de la Banque Domestique contribue à hauteur

de 65% contre 21% pour la banque des Grandes

Entreprises et 14% pour la trésorerie.

Structure du PNB

9 967

84%

Change

17%

Intérêts sur avances

et prêts de la clientèle

Titres de créances et autres

placements

(dont bons d’Etat)

Marché monétaire

et placements

interbancaires

Commissions

40%

Produits sur

titres

6%

Revenus

nets

d’intérêts

37%

Les charges d’intérêts

Bien que maîtrisées à +1% de leur niveau prévisionnel,

les charges d’intérêts sont en hausse de 28% par

rapport à l’exercice précédent (3 009 millions FCFA en

2010 contre 2 351 millions en 2009), cette hausse

s’explique par les charges d’intérêts payées sur

opérations interbancaires, sur les comptes courant et

comptes d’épargnes de la clientèle qui ont progressé

respectivement de 49%, 125% et 38%.

On constate une baisse légère (-1%) des charges sur

les dépôts à terme, toutefois elles conservent une part

importante des charges d’intérêts (43%).

Les Revenus nets d’intérêt

Les revenus nets d’intérêts progressent de 9% par

rapport à 2009 pour se stabiliser à 8 895 millions de

FCFA s’expliquant par l’augmentation du volume des

crédits à moyen terme de 54% alors que les crédits à

court terme baissent de 2%. Par ailleurs, les charges

d’intérêts ont progressé plus que les revenus

d’intérêts, soit 28% contre 14%.

Evolution des charges d’intérêts en Millions FCFA

2010 2009

1 3331 349

Les revenus d’intérêts

Les revenus d’intérêts se sont chiffrés à FCFA 11 904

millions contre FCFA 10 686 millions en 2009, une

augmentation de 14%. Cette progression est due aux

intérêts générés sur les emplois interbancaires et les

emplois à moyen terme de la clientèle qui affichent

respectivement une progression de 56% et de 38%.

886

595

Opérations de

Trésorerie et

Interbancaires

351

156

Compte

courant

DAT

562 407

Epargne

Ecobank Mali Rapport Annuel 2010 15


Rapport du Conseil d’Administration (suite)

Ventilation des commissions en Millions FCFA

3500

3000

2500

2000

1500

1000

500

0

-500

862

496

Lettres de

garanties

1 499

1 021

636

482

3 178

2010 2009

2 181

Lettres de

crédits

Tenue de

comptes,

Transfert

chèques et autres

477

337

1 335

1 035

-153 -180

Autres Commissions Commissions

commissions

percues

sur prêts

clientèle

payées

Les commissions nettes

Les opérations génératrices de commissions

demeurent la force d’ECOBANK Mali, elles enregistrent

une progression de 46% en se chiffrant à 7 834

millions de FCFA à fin décembre 2010 contre 5 372

millions réalisés en 2009. Cette performance soutenue

est en partie tirée par les opérations sur le commerce

extérieur. Du fait de l’enclavement et du niveau faible

d’industrialisation du pays, l’importation y est très

développée. L’institution a su exploiter cette

opportunité avec sa clientèle, les commissions liées à

ses activités (transferts et opérations sur commerce

extérieur) représentent respectivement 31% et 28%

des commissions globales de la banque avec une

progression respective de 48% et 56%.

Par ailleurs, toutes les lignes de ce revenu sont en

hausse significative par rapport à l’exercice précédent.

Les revenus de change

Dans un environnement économique international

secoué par la volatilité des capitaux et du change,

l’institution réalise des revenus de change de 3 526

millions FCFA, une progression de 16% par rapport à

l’année précédente reflétant le volume de transferts

effectués par le secteur du commerce général et le

secteur minier.

Les dotations aux provisions

Les dotations aux provisions sur créances se sont

élevées à 1 198 millions de FCFA contre un

recouvrement de 500 millions, soit une provision

nette de recouvrement de 698 millions en hausse de

43% par rapport à 2009.

Les charges d’exploitation ont atteint 13 183 millions

au 31/12/2010. Elles connaissent une hausse de 21%

contre 36% en 2009.

Ressources Humaines

Après la stratégie d’expansion du réseau des agences,

l’accent est mis, depuis 2009, sur la consolidation des

acquis et l’optimisation du réseau par l’accroissement

de l’efficacité et la maitrise des charges.

L’effectif de l’institution est passé de 278 en 2009 à

267 à fin décembre 2010. Le personnel intérimaire est

resté plus stable à 133. Pour la motivation de son

personnel, la filiale a développé des activités sociales

(fêter les anniversaires du personnel chaque mois,

organiser des activités récréatives pour les enfants des

membres du personnel et participer aux activités

sociales du personnel).

16 Ecobank Mali Rapport Annuel 2010


Les paiements des 13 ème et 14 ème mois ont été

poursuivis. De même, une provision pour prime de fin

d’année, correspondant à 5% du résultat avant impôt,

a été constituée au profit du personnel et continuera

à servir à motiver les agents performants pour leur

contribution à la formation du résultat de la Banque.

De nombreuses sessions de formation à l’attention du

personnel de la banque ont été organisées en interne,

au Mali et à l’extérieur du pays, et ont couvert

l’ensemble des domaines d’intervention de la banque.

Système d’information

Dans le but de pallier aux problèmes d’indisponibilité

de l’applicatif bancaire à l’ouverture de la banque et

de la lenteur du système lors des saisies et des

travaux de fin de journée, il a été procédé au

remplacement des deux serveurs qui hébergent notre

applicatif bancaire (Globus).

Notoriété et réputation

Pour la septième fois consécutive, ECOBANK Mali a

reçu le prix BANKERS AWARD 2010 par le prestigieux

magazine Financial Times, témoignant toujours de

notre qualité de service sur notre marché local.

Le 26 Novembre 2010, le Président de la République

du Mali, son Excellence Amadou Toumani Touré, a

honoré notre institution en procédant à la pose de la

première pierre du nouveau siège d’Ecobank Mali.

Perspectives

L’activité mondiale devra progresser de 4,2% en 2011

sous l’impulsion du dynamisme des économies des

pays émergents et en développement. Sur le plan

national, les hypothèses tablent sur un taux de

croissance réel du PIB de 6% contre 4,5% en 2010.

Dans ce contexte, ECOBANK Mali prévoit une

croissance ambitieuse en 2011 à travers une stratégie

de super optimisation des revenus, le déploiement du

plan Marshall et la maîtrise de nos coûts de gestion

afin de rentabiliser l’ensemble de nos circuits de

distribution.

Le défi majeur de l’exercice 2011 sera la migration de

la filiale à un nouveau système d’application bancaire,

Flexcube, dans les meilleures conditions possibles.

Par ailleurs, l’enlisement des crises libyenne et

ivoirienne pourront impacter négativement le

portefeuille de la banque et l’exposer à des risques de

contrepartie. Cependant, le volume de ce risque étant

identifié, la banque mettra en place un plan d’action

afin de minimiser le risque de dégradation du

portefeuille.

ECOBANK Mali continuera de relever les défis, grâce à

la mise en place de nouvelles stratégies en droite

ligne avec celles du Groupe, visant à placer le Client

au centre de nos intérêts pour une plus grande

rentabilité au bénéfice des Actionnaires et du

Personnel.

Bamako, le 22 avril 2011.

Pour le Conseil d’Administration

Le Président du Conseil

Ecobank Mali Rapport Annuel 2010 17


Bilan au 31 décembre 2010

(Montants en milliers de francs CFA)

Actif Note 31 décembre 2010 31 décembre 2009

Opérations de trésorerie et interbancaires 1 103 690 618 75 266 986

Titres de placements et d'investissement 2 28 080 167 20 633 433

Avances et prêts à la clientèle 3 113 916 749 107 787 720

Comptes d'ordre divers et autres éléments d'actif 4 6 144 187 5 528 607

Autres immobilisations financières 5 193 171 192 666

Immobilisations crédit-bail - -

Immobilisations corporelles 6 8 836 67 8 210 342

Titres de participation 7 41 000 41 000

Immobilisations incorporelles 8 124 301 141 006

Actionnaires, capital non appelé - 2 234 800

Total Actif 261 026 864 220 036 561

Passif

Opérations de trésorerie et interbancaires 9 42 382 319 48 497 382

Dépôts, comptes courants et sommes dues à la clientèle 10 190 047 609 145 970 513

Comptes d'ordre divers et autres comptes de passifs 11 9 248 295 7 634 199

Provisions pour risques et charges 12 131 880 186 925

Emprunt à long terme - -

Fonds propres et assimilés 13 19 216 760 17 747 542

Total Passif 261 026 864 220 036 561

Engagements hors bilan 25

Total engagements donnés 53 002 894 35 579 541

Total engagements reçus 92 294 362 50 993 906

Total engagements hors bilan 145 297 257 86 573 447

Les notes 1 à 25 font partie intégrante des états financiers.

18 Ecobank Mali Rapport Annuel 2010


Compte de résultat au 31 décembre 2010

(Montants en milliers de francs CFA)

Rubrique Note Année 2010 Année 2009

Intérêts et produits assimilés reçus 14 11 904 100 10 686 466

Intérêts servis et charges assimilées 15 - 3 009 414 - 2 351 329

Produits nets d'intérêts et revenus assimilés 8 894 686 8 335 138

Commissions nettes 16 7 834 294 5 372 201

Produits de change 17 3 525 903 3 029 792

Autres produits nets d'exploitation 18 474 221 442 800

Produits nets bancaires 20 729 104 17 179 931

Autres produits d'exploitation 19 722 628 554 985

21 451 733 17 734 916

Provision pour créances douteuses 23 - 1 198 367 - 854 405

Autres charges d'exploitation

Frais de personnel 20 - 4 196 746 -3 873 646

Dotation aux amortissements 21 - 1 383 305 - 1 304 901

Frais divers de gestion 22 - 7 602 969 - 5 711 754

Autres pertes diverses

-13 183 021 -10 890 301

Produits exceptionnels 38 885 13 249

Profits sur exercices antérieurs 1 475 900 755 003

Pertes exceptionnelles - 244 102 - 259 755

Pertes sur exercices antérieurs - 527 549 - 558 860

Résultat hors exploitation 743 134 -50 363

Résultat avant impôt 7 813 479 5 939 846

Impôts 24 2 567 304 1 922 250

Résultat net 5 246 175 4 017 596

Les notes 1 à 25 font partie intégrante des états financiers.

Ecobank Mali Rapport Annuel 2010 19


Ratios prudentiels au 31 décembre 2010

Désignation 2010 2009 Normes

Ratios Mensuels

1°- DEC 2060 -Etat de calcul des fonds propres effectifs 13 845 11 957

2°- DEC 2061 - Etat de calcul des fonds propres effectifs sur risque 11,02% 13,14% 8% minimum

3°- DEC 2063 - Calcul du coefficient de liquidité 106,96% 92,95% 75% minimum

4°- DEC 2070 - Coefficient de division des risques

- Total Engagements dépassant individuellement 25% fonds propres effectifs 33 127 35 668

- Total Engagements dépassant individuellement 75% fonds propres effectifs 0 0 75% FPE:

- Total engagements de plus 25% fonds propres effectifs dépassent ils 8 fois FPE NON NON 8 FOIS FPE:

Ratios Trimestriels

1°- DEC 2062 -Coefficient de couverture des emplois à moyen et long terme

par les ressources stables 96,85% 88,59% 75% minimum

2°- DEC 2065 Etat de contrôle des participations dans des autres entreprises

- Pourcentage détenu dans l'entreprise 2,73% 2,73% 25% maximum

- Pourcentage sur les fonds propres effectifs de la banque 0,30% 0,34% 15% maximum

3°- DEC 2066 Etat de contrôle des immobilisations hors exploitation et participation 7,96% 0,00% 15% maximum

dans les sociétés immobilières

4°- DEC 2067 Etat de contrôle des immobilisations et des participations 61,30% 67,84% 100% maximum

5°- DEC 2068 Etat de contrôle des crédits aux dirigeants et personnels 16,01% 13,50% 20% maximum

6°- DEC 2069 Ratio de structure de portefeuille 18,01% 17,78% 60% minimum

Réserves obligatoires au 31/12 15 577 12 559

20 Ecobank Mali Rapport Annuel 2010


Principales règles et méthodes comptables

Note 1 - Principes comptables

1.1 Base de présentation

Les comptes sont tenus selon le principe de coût

historique, et de façon générale, en conformité avec

le plan comptable bancaire et le nouveau dispositif de

classement et de présentation applicable aux banques

et établissements financiers de l’UEMOA, en vigueur

depuis le 1 er janvier 1996.

1.2 Les immobilisations incorporelles

Les immobilisations incorporelles comprennent les

frais d’établissement et les autres charges et amortis

selon la méthode linéaire sur la base de trois ans soit

un taux de 33.33%. Elles comprennent également les

logiciels amortis linéairement aux taux variant entre

20% et 33.33%.

1.3 Immobilisations corporelles

Les immobilisations corporelles sont comptabilisées à

leurs coûts d’acquisition augmentés des frais

d’approche. Elles sont amorties selon la méthode

linéaire fondée sur la durée d’utilisation. Les taux

pratiqués sont les suivants :

• Constructions : 5%

• Mobilier et matériel de bureau : 10% - 20%

• Mobilier et matériel de logement : 10% - 20%

• Matériel de transport : 33.33%

• Matériel informatique et électronique : 20%

• Agencements et installations : 10%

1.4 Opérations avec la clientèle

a) Composantes des crédits à la clientèle

Les crédits à la clientèle comprennent, d’une part les

escomptes d’effets commerciaux, les comptes débiteurs

de la clientèle, les crédits de campagne, les autres

crédits à court terme ; et d’autre part les crédits à moyen

et long terme.

Les engagements par signature comptabilisés en hors

bilan, correspondent à des promesses de concours et

à des engagements de garanties qui n’ont pas encore

donné lieu à des appels de fonds.

Les créances sur la clientèle dont le recouvrement est

devenu incertain sont isolées des créances saines.

Elles font l’objet d’une provision pour dépréciation des

créances douteuses, suite à un examen individuel du

dossier, et conformément aux principes édictés par les

règles de prudence ainsi que les procédures de

Ecobank Mali.

b) Classification des crédits

Conformément aux dispositifs du plan comptable

bancaire (PCB), la ventilation des crédits est fondée,

en fonction de leurs durées initiales, sur la

classification suivante :

• crédit à court terme : dans la limite de 2 ans

• crédit à moyen terme : dans la limite de 10 ans

• crédit à long terme : au-delà de 10 ans.

c) Intérêts et commissions

Les intérêts et commissions sont comptabilisés prorata

temporis au compte de résultat. La banque ne

décompte pas d’intérêts classés en créances

douteuses et ayant fait l’objet de provision pour

dépréciation des créances douteuses.

Pour la présentation des Etats financiers, les créances

et dettes rattachées sont classées dans les comptes

d’ordre et divers.

d) Dépôts de la clientèle

Les comptes courants créditeurs peuvent être

rémunérés. Les comptes de dépôts à terme sont

rémunérés de 3.5% à 7% en fonction des montants

déposés et de la durée du dépôt.

Ecobank Mali Rapport Annuel 2010 21


Principales règles et méthodes comptables (suite)

1.4 Opérations en devises

Les opérations effectuées en devises étrangères sont

converties en monnaie locale au taux en vigueur à leur

date d’exécution. Les gains et les pertes de change

sont portés au compte de résultat. Les éléments d’actif

et de passif exprimés sont également convertis en

monnaie locale au taux en vigueur à la date

d’établissement du bilan.

1.5 Comptabilisation des opérations

d’encaissement

Les opérations d’encaissement pour lesquelles la

banque reçoit des valeurs pour présentation au

paiement pour son compte ou pour le compte d’un

tiers sont enregistrés conformément aux dispositifs de

l’instruction n° 94-14 du 16 Août 1994.

Conformément à cette instruction, seules les valeurs

à l’encaissement escomptées ou avec crédit immédiat

sont comptabilisés au bilan.

Les valeurs reçues à l’encaissement et non disponibles

sont enregistrées dans les comptes de hors bilan.

1.6 Opérations sur titres

Les titres sont comptabilisés de sorte qu’à chaque

arrêté comptable leur valeur nette soit égale à la plus

basse valeur entre leur valeur d’origine et leur valeur

marchande à la date d’arrêté.

1.7 Comptabilisation des opérations

consortiales

La banque enregistre parmi les créances sur la

clientèle ou les établissements de crédit et selon la

qualité de l’emprunteur la quote-part de financement

réalisé dans le cadre des opérations consortiales.

Lorsqu’elle intervient en tant que chef de file, elle suit

en hors bilan sa quote-part ainsi que celle de chaque

participant.

1.8 Opérations effectuées sur le

compte de tiers

Les opérations effectuées pour le compte de tiers

concernent les opérations d’encaissement, les

opérations consortiales, la distribution de crédit et la

gestion des titres. Ces opérations sont effectuées sous

la responsabilité des tiers concernés, la banque ne

prêtant son concourt que pour leurs réalisations et

leurs suivis. En particulier, la distribution de crédit pour

le compte de tiers fait l’objet de comptabilisation au

bilan et au hors bilan. Le portefeuille titres de la

clientèle (sous contrat de dépôt ou de gestion) est

comptabilisé uniquement en hors bilan.

Les titres de placements sont comptabilisés à la date

de leur acquisition au prix d’achat, frais exclus. Ils sont

évalués à chaque arrêté comptable à la plus basse

valeur entre leur coût d’acquisition et la valeur d’usage.

Lorsque la valeur d’usage est inférieure au coût

d’acquisition, une provision pour dépréciation des titres

est constituée.

22 Ecobank Mali Rapport Annuel 2010


Notes sur les états financiers

Note 1. : opérations de trésorerie et interbancaire actif.

Cette rubrique s'analyse comme suit en milliers de FCFA.

Exercices

Rubriques 2010 2009

Caisses

Billets monnaies XOF 5 190 261 8 002 237

Billets monnaies devises 655 240 528 702

Banque Centrale 18 692 216 17 508 402

Trésor public - -

CCP

Banques et correspondants 3 598 247 1 605 238

Filiales 22 054 094 12 797 362

Créances interbancaires :

- Placements auprès des banques et des établissements financiers 6 437 148 21 480 262

- Placements auprès des filiales - -

Dépôts à terme constitués auprès des banques et des établissements financiers 30 611 841 6 437 148

Prêts aux banques et établissements financiers

Obligations cautionnées escomptées

Créances douteuses (impayées) 535 979 540 191

Provision pour créances douteuses

Total 103 690 618 75 266 986

Par échéance (durée résiduelle)

A moins d'un mois 89 641 629 58 200 023

entre 1 mois et 3 mois 625 000

entre 3 mois et 6 mois 993 421

entre 6 mois et 2 ans 12 430 569 4 486 841

entre 2 ans et 5 ans 12 580 122

entre 5 ans et 10 ans

Total 103 690 618 75 266 986

Ecobank Mali Rapport Annuel 2010 23


Notes sur les états financiers (suite)

Note 2. : titres de placements et d’investissements.

a) par nature d’opération

Cette rubrique s'analyse comme suit en milliers de FCFA.

Exercices

Rubriques 2010 2009

Obligations SHT 62 500 62 500

Obligations Alios Finace Côte d'Ivoire 500 000 -

Obligations Port Autonome Dakar 4 210 8 430

Obligations BIDC 1 100 000 800 000

Obligations BOAD 4 733 330 4 429 170

Obligations SAMPANA 170 833 250 000

Obligations SIR 250 000 416 667

Obligations Trésor Bénin 1 500 000 2 250 000

Obligations Trésor public CI 2 333 333 4 166 667

Obligations Trésor public Mali 425 960 4 000 000

Obligations Trésor Public Sénégal 500 000 750 000

Titres de placement Trésor Malien 4 000 000 500 000

Titres de placement Trésor public CI 1 500 000

Titres de placement Trésor public Burkina Faso 2 500 000

Titres de placement Trésor Sénégalais - 2 000 000

Titres de placement Béninois 4 000 000 1 000 000

Titres de placement Trésor Public Niger 1 500 000

Titres de placement Trésor Public Togo 3 000 000

Total titre 28 080 167 20 633 433

b) par échéance

Moins d'un an 17 008 377 5 062 500

Entre 1 an et 5 ans 7 145 830 9 070 933

Entre 5 ans et 10 ans 3 925 960 6 500 000

Provision

Total net 28 080 167 20 633 433

24 Ecobank Mali Rapport Annuel 2010


Notes sur les états financiers (suite)

Note 3. : avances et prêts à la clientèle.

Cette rubrique s'analyse comme suit en milliers de FCFA.

Exercices

Rubriques 2010 2009

Portefeuille d'effets commerciaux escomptés 5 248 515 7 024 627

Avance en compte courant 4 481 806 5 202 343

Crédits de Campagne - -

Autres crédits à court terme 56 887 910 56 458 576

Crédits à moyen terme 32 804 317 21 256 083

Crédit à long terme 1 651 402 1 481 213

Valeurs non imputées

Affacturage -

Emprunts hypothécaires -

Créances impayées ou immobilisées 11 791 166 12 162 933

Créances douteuses ou litigieuses 2 619 465 5 073 068

Total Brut 115 484 582 108 658 843

Provision pour dépréciation des créances clients -1 567 833 -871 123

Total Net 113 916 749 107 787 720

L'analyse des créances par échéance se présente comme suit en milliers de FCFA

Avant 1 mois 28 347 501 37 503 895

Entre 1 et 3 mois 21 089 177 20 654 365

Entre 3 et 6 mois 27 005 657 16 564 257

Entre 6 et 12 mois 6 445 085 7 639 252

Entre 1 et 2 ans 6 721 515 10 626 744

Entre 2 et 5 ans 19 654 762 13 025 739

Entre 5 et 10 ans 4 701 859 1 258 425

Au-delà de 10 ans 1 519 025 1 386 166

Créances Brutes 115 484 582 108 658 843

Provisions - 1 567 833 - 871 123

Créances Nettes 113 916 749 107 787 720

Créances douteuses et impayées brutes 14 410 632 17 236 001

Provisions - 1 567 833 - 871 123

Créances douteuses nettes 1 050 004 4 201 944

La situation de ces créances présentées en fonction des garanties est la suivante en milliers de F.CFA :

Créances couvertes par des sûretés réelles 29 355 659 45 567 799

Créances couvertes par d'autres garanties 82 944 662 54 698 000

Créances non couvertes 3 184 261 8 393 045

Total 115 484 582 108 658 843

Ecobank Mali Rapport Annuel 2010 25


Notes sur les états financiers (suite)

Note 4. : comptes d’ordre divers et autres éléments d’actif.

Cette rubrique s'analyse comme suit en milliers de FCFA.

Exercices

Rubriques 2010 2009

Compte stocks

Débiteurs divers 1 214 119 1 564 162

Créances rattachées 1 922 617 1 614 941

Remboursement d'impôts à recevoir

Valeur à l'encaissement avec crédit immédiat 59 997 58 455

Valeur à rejeter

Valeur à imputer

Compte de liaison - -

Compte de différence de conversion actif -

Compte de liaison - 1 235 988

Compte d'attente 235 176 304 115

Autres comptes d'ordres divers 2 712 278 750 946

Total 6 144 187 5 528 607

Note 5. : autres immobilisations financières.

cette rubrique s'analyse comme suit en milliers de FCFA :

Dépôt et cautionnement

Loyer 152 212 152 045

Electricité/Eau 215 12 266

Téléphone 3 115 3 115

Autres dépôts 37 629 25 240

Total 193 171 192 666

b) Autres immobilisations financières

Prêts subordonnés

Montant Total 193 171 192 666

26 Ecobank Mali Rapport Annuel 2010


Notes sur les états financiers (suite)

Note 6. : Immobilisations corporelles d'exploitation.

Cette rubrique s'analyse comme suit en milliers de FCFA.

Exercices

2010 2009

Terrains 1 244 303 1 244 303

Construction d'exploitation 150 000 357 403

Matériel de transport 554 894 659 409

Mobilier et matériel de bureau 3 163 632 1 664 052

Agencements, aménagements, installation 4 395 141 5 682 780

Mobilier et matériel de logement 55 922 93 498

Matériels informatiques 2 438 541 2 305 685

Panneaux publicitaires 536 217 481 208

Immobilisations en cours 390 652 142 387

Valeurs brutes immobilisations corporelles d'exploitation 12 929 300 12 630 723

Amortissements

Terrains - -

Construction d'exploitation 63 016 11 766

Matériel de transport 451 558 369 890

Mobilier et matériel de bureau 1 292 942 898 930

Agencements, aménagements, installation 1 661 010 1 678 282

Mobilier et matériel de logement 48 187 26 051

Matériels informatiques 1 472 040 1 368 071

Panneaux publicitaires 205 525 65 522

Immobilisations en cours 1 868

Amortissements immobilisations corporelles d'exploitation 5 194 278 4 420 381

Valeurs Nettes 7 735 022 8 210 342

Immobilisations corporelles hors exploitation

Immobilisations corporelles hors exploitation

Immobilisations corporelles non affectées à l'exploitation

Immobilisations acquises par réalisation de garanties 1 106 756

Valeur brute immobilisation hors exploitation 1 106 756

Amortissements

Immobilisations corporelles non affectées à l'exploitation

Immobilisations acquises par réalisation de garanties 5 107

Amortissements. immobilisations hors exploitation 5 107

Valeurs Nettes 1 101 650

Total Net 8 836 672 8 210 342

Ecobank Mali Rapport Annuel 2010 27


Notes sur les états financiers (suite)

Tableau de variation des immobilisations corporelles (Valeurs brutes)

Désignations Solde 01/01/10 Acquisitions Cessions Solde 31/12/10

Immobilisations corporelles

Terrains 1 244 303 902 560 - 2 146 862

Construction d'exploitation 357 403 204 197 207 403 354 197

Matériel de transport 659 409 104 515 554 894

Mobilier et matériel de bureau 1 634 385 1 529 248 - 3 163 632

Agencements, aménagements, installation 5 682 780 151 118 1 438 757 4 395 141

Mobilier et matériel de logement 93 498 640 38 216 55 922

Matériels informatiques 2 335 351 284 699 181 510 2 438 541

Panneaux publicitaires 481 208 55 009 - 536 217

Immobilisations en cours 142 387 411 296 163 031 390 652

Total immobilisations corporelles 12 630 723 3 538 766 2 133 433 14 036 056

Tableau de variation des immobilisations corporelles (Amortissements)

Désignations Solde 01/01/10 Dotations Diminutions Solde 31/12/10

Amortissements

Terrains

Agencements, aménagements, installation 1 578 282 513 330 430 602 1 661 010

Construction d'exploitation 111 766 22 977 66 620 68 123

Mobilier et matériel de bureau 807 673 485 269 - 1 292 942

Matériels informatiques 1 368 068 338 421 234 449 1 472 040

Mobilier et matériel de logement 26 051 22 136 - 48 187

Matériel de transport 369 890 182 193 100 525 451 558

Panneaux publicitaires 156 782 48 743 - 205 525

Immobilisations en cours 1 868 1 868 -

Total amortissements corporelles 4 420 381 1 613 068 834 065 5 199 385

Total immobilisations - nettes 8 210 342 1 925 698 1 299 368 8 836 672

Note 7. : titres de participation.

Cette rubrique s'analyse comme suit en milliers de FCFA.

Exercices

Rubriques 2010 2009

Gim UEMOA 41 000 41 000

Montant total 41 000 41 000

Valeur Nette 41 000 41 000

28 Ecobank Mali Rapport Annuel 2010


Notes sur les états financiers (suite)

Note 8. : immobilisations incorporelles.

Les immobilisations incorporelles se présentent comme suit en milliers de FCFA.

Exercices

Rubriques 2010 2009

Valeur brute

Frais d'établissement

Logiciel 258 004 182 978

Immobilisations incorporelles en cours 101 722 97 653

Valeurs brutes immobilisations incorporelles 359 726 285 517

Amortissements

Frais d'établissement

Logiciel 235 425 144 511

Amortissements immobilisations incorporelles 235 425 144 511

Valeur Nette 124 301 141 006

Tableau de variation des immobilisations corporelles (Valeurs brutes)

Mouvements

Libellés Solde 01/01/10 Acquisitions Cessions Solde 31/12/10

Frais d'établissement

Logiciel 182 978 75 026 - 258 004

Immobilisations incorporelles en cours 102 539 - 817 101 722

Total immobilisations corporelles 285 517 75 026 817 359 726

Tableau de variation des immobilisations corporelles (Amortissements)

Mouvements

Libellés Solde 01/01/10 Acquisitions Cessions Solde 31/12/10

Frais d'établissement

Logiciel 144 511 90 914 - 235 425

Immobilisations en cours - - - -

Total amortissements 144 511 235 425

Ecobank Mali Rapport Annuel 2010 29


Notes sur les états financiers (suite)

Note 9. : opérations de trésorerie et interbancaire passif.

Cette rubrique se présente comme suit en milliers de FCFA.

a) Par nature 2010 2009

Banque centrale

Banque et correspondants comptes ordinaires 13 763 538 15 232 826

Etablissements financiers et institut. financières 109 970 188 974

internationales compte ordinaires

Dépôts à terme banques, établissements financiers et institutions internationales 15 730 569 13 730 569

Trésor public et CCP 3 777 909 8 319 918

Dépôts garanties auprès des banques et établissements financiers

Emprunts auprès des banques et établissements financiers 9 000 000 11 000 000

Sommes dues aux filiales 333 25 096

Dettes rattachées

Total 42 382 319 48 497 382

b) Par échéance (durée résiduelle)

A moins d'un mois 26 651 750 28 454 886

Entre 1 mois et 3 mois - 6 000 583

Entre 3 mois et 6 mois

Entre 6 mois et 2 ans 12 730 569

Entre 2 ans et 5 ans 3 000 000 14 041 913

Entre 5 ans et 10 ans

Au-delà de 10 ans

Total 42 382 319 48 497 382

Note 10. : dépôts et sommes dues à la clientèle.

Cette rubrique se présente comme suit en milliers de FCFA.

Comptes courants 127 293 490 95 352 960

Dépôts à terme 25 822 575 23 616 720

Comptes d'épargne 27 958 337 20 367 591

Dépôts de garanties reçues 7 894 080 5 479 371

Compte d'affacturage

Bon de caisse

Emprunts à la clientèle

Dispositions à payer 35 154 6 197

Autres sommes dues à la clientèle 1 043 975 1 147 674

Sommes dues par les filiales

Total 190 047 609 145 970 513

L'analyse des dépôts par échéance se présente comme suit en milliers de FCFA.

Avant 1 mois 164 494 037 122 580 193

Entre 1 mois et 3 mois 1 418 572 815 800

Entre 3 mois et 6 mois 551 580 720 698

Entre 6 mois et 12 mois 1 624 716 1 992 991

Entre 12 mois et 2 ans 1 946 145 2 438 961

Entre 2 ans et 5 ans 18 767 559 17 261 370

Entre 5 ans et 10 ans 1 245 000 160 500

Au-delà de 10ans - 0

Total 190 047 609 145 970 513

30 Ecobank Mali Rapport Annuel 2010


Notes sur les états financiers (suite)

Note 11. : compte d’ordre divers et autres comptes du passif.

Cette rubrique se présente comme suit en milliers de FCFA.

Exercices

Rubriques 2010 2009

Impôts BIC 2 567 304 1 922 250

Autres impôts et taxes (impôts/revenu)

Créditeurs divers 1 012 807 915 796

Dettes rattachées 1 197 694 1 104 861

Compte de liaison 102 736

Valeurs à imputer

Compte d'attente 529 083 471 629

Compte de régularisation passif

Sommes dues aux filiales

Autres sommes dues à la clientèle

Provisions et charges à payer 2 012 012 1 423 241

Produits perçus d'avance, escompte 1 826 660 1 739 106

Autres comptes ordres et divers 57 316

Total 9 248 295 7 634 199

Note 12. : provision pour risques et charges.

Cette rubrique se présente comme suit en milliers de FCFA.

Fonds pour risques généraux 131 880 186 925

Provision réglementée

Total provisions 131 880 186 925

Note 13. : fonds propres.

Cette rubrique se présente comme suit en milliers de FCFA.

Capital appelé 8 932 200 6 697 400

Capital non appelé - 2 234 800

Primes d'émission 100 000 100 000

Réserves spéciales 3 276 701 2 674 062

Réserves légales et statutaires

Autres réserves 1 655 043 1 655 043

Report à nouveau 6 640 368 640

Résultat de l'exercice 5 246 175 4 017 597

Total fonds propres 19 216 760 17 747 542

Note 14. : intérêts et produits assimilés reçus.

Cette rubrique se présente comme suit en milliers de FCFA.

Marché monétaire et placements interbancaires 757 716 485 200

Titres de créances et autres placements (dont bons d'Etat) 1 178 791 1 261 582

Comptes banques et correspondants

Avances et prêts 9 967 593 8 939 684

Valeurs mobilières

Autres intérêts et produits assimilés servis

Total 11 904 100 10 686 466

Ecobank Mali Rapport Annuel 2010 31


Notes sur les états financiers (suite)

Note 15. : intérêts servis et charges assimilés.

Les intérêts et charges assimilés s'analysent comme suit en milliers de FCFA.

Exercices

Rubriques 2010 2009

Comptes banques et correspondants 763 726 439 100

Comptes courant clientèle 351 194 155 978

Comptes et dépôts

Comptes d'épargne 561 767 407 348

Emprunts contractés (dont bons de caisse)

Autres intérêts servis

Dépôts à terme 1 332 727 1 348 903

Total 3 009 414 2 351 329

Note 16. : commissions nettes.

Cette rubrique se présente comme suit en milliers de FCFA.

Commissions encaissées

Lettres de garanties 861 979 496 078

Lettres de crédits 1 499 110 1 021 224

Tenue de comptes, chèques et autres 636 051 482 353

Transfert 3 178 492 2 181 361

Commissions de change

Autres commissions perçues 476 637 336 907

Commissions sur prêts clientèles 1 335 348 1 034 614

Total commissions encaissées 7 987 617 5 552 538

Banques et correspondants

Commissions payées -153 322 -180 337

Commissions nettes 7 834 294 5 372 201

Note 17. : produits nets de charge.

Cette rubrique se présente comme suit en milliers de FCFA.

Produits de change 3 671 624 3 189 488

Perte de change -145 721 -159 696

Produits nets de change 3 525 903 3 029 792

Note 18. : autres produits nets d’exploitation.

Cette rubrique se présente comme suit en milliers de FCFA.

Produits des titres de placement 0

Produits sur Prestation Financier 441 400 431 690

Autres produits d'exploitation bancaire 32 821 11 110

Charges diverses d'exploitation bancaire 0

Autres produits nets d’exploitation 474 221 442 800

32 Ecobank Mali Rapport Annuel 2010


Notes sur les états financiers (suite)

Note 19. : autres produits d’exploitation.

Cette rubrique se présente comme suit en milliers de FCFA.

Exercices

Rubriques 2010 2009

Autres produits divers 184 235 128 182

Reprises de provisions créances en souffrance 499 968 365 916

Produits sur cessions d'immobilisations 21 665 8 008

Autres Reprises 16 760 52 879

Autres produits d’exploitation 722 628 554 985

Note 20. : frais personnel.

Cette rubrique se présente comme suit en milliers de FCFA.

Salaires et indemnités 3 513 651 3 215 042

Avantages

Charges sociales 683 096 658 604

Total 4 196 746 3 873 646

Note 21. : amortissement.

Cette rubrique se présente comme suit en milliers de FCFA.

Dotations aux amortissements des immobilisations incorporelles 23 210 20 718

Dotations aux amortissements des immobilisations corporelles 1 360 096 1 284 183

Total 1 383 305 1 304 901

Note 22. : frais divers de gestion.

Cette rubrique se présente comme suit en milliers de FCFA.

Déplacements 119 345 219 631

Loyer et charges locatives 780 043 730 499

Frais postaux et télécommunications 1 505 421 1 138 708

Publicité et promotion des affaires 236 489 197 713

Impôts, taxes et versements assimilés 523 322 283 725

Entretien et réparations 513 781 485 782

Assurance 398 511 207 233

Fournitures bureau, informatique et PTT 676 667 624 365

Honoraires et redevances 336 991 271 370

Formations 130 004 73 858

Assistance technique 1 163 053 304 277

Autres frais 1 148 061 1 114 287

Charges relatives au conseil d'administration 71 280 60 305

Total 7 602 969 5 711 754

Ecobank Mali Rapport Annuel 2010 33


Notes sur les états financiers (suite)

Note 23. : provisions pour créances douteuses.

Cette rubrique se présente comme suit en milliers de FCFA.

Exercices

Rubriques 2010 2009

Coûts

Au 1 er janvier 0 0

Fluctuation des taux de change

Dotations aux provisions de l'année 1 198 367 854 405

Annulation -

Recouvrement - 0

Autres dotations aux provisions

Provisions au 31 décembre 1 198 367 854 405

Note 24. : impôts sur le bénéfice.

Cette rubrique se présente comme suit en milliers de FCFA.

a) pour le compte du résultat

Impôts sur le résultat 2 567 304 1 922 250

Impôts pour l’année 2 567 304 1 922 250

b) pour le bilan

Au 1 er janvier 1 922 250 1 648 885

Charges d'impôt de l'année 2 567 304 1 922 250

Paiements opérés durant l'année - 1 922 250 - 1 648 885

Au 31 décembre 2 567 304 1 922 250

Solde à payer 2 567 304 1 922 250

Note 25. : engagements hors bilan.

Cette rubrique se présente comme suit en milliers de FCFA.

Engagements donnés

Engagements de financements donnés en faveur des établissements de crédit

Engagements de financements donnés en faveur de la clientèle 23 269 705 15 828 796

Engagements de garantie d'ordre des établissements de crédit 6 374 760

Engagements de garantie d'ordre à la clientèle 29 733 189 13 375 985

Engagements donnés sur opérations de titres

Autres engagements donnés

Opérations effectuées pour le compte de tiers

Sous-total 53 002 894 35 579 541

Engagements reçus

Engagement de financement reçus des établissements de crédit

Engagements de garantie reçus des établissements de crédit 28 019 765 13 000 498

Engagements de garantie reçus de la clientèle 64 274 597 37 993 408

Engagements reçus sur opérations de titres

Autres engagements reçus

Opérations effectuées pour le compte de tiers

Engagements douteux

Sous-total 92 294 362 50 993 906

Total 145 297 257 86 573 447

34 Ecobank Mali Rapport Annuel 2010


Notes sur les états financiers (suite)

Note 26. : engagements hors bilan.

Cette rubrique se présente comme suit en milliers de FCFA.

Exercices

Rubriques 2010 2009

Engagements donnés

Avant 1 mois 1 683 232 3 193 858

Avant 1 an

Entre 1 et 3 mois 18 735 607 4 823 423

Entre 3 et 6 mois 7 930 821 8 200 622

Entre 6 et 12 mois 6 768 394 11 599 881

Entre 1 et 2 ans 11 867 530 5 577 251

Supérieur à 1 an - -

Entre 2 et 5 ans 6 017 310 2 184 506

Entre 5 et 10 ans - -

Au-delà de 10 ans - -

Sous-total 53 002 894 35 579 541

Engagements reçus

Avant 1 mois 1 715 609 4 095 146

Avant 1 an

Entre 1 et 3 mois 5 289 317 2 546 109

Entre 3 et 6 mois 2 964 767 3 275 647

Entre 6 et 12 mois 4 072 155 923 443

Entre 1 et 2 ans 8 186 806 50 647

Supérieur à 2 ans 40 102 913

Entre 2 et 5 ans 5 791 110 -

Entre 5 et 10 ans 64 274 597 -

Au-delà de 10 ans - -

Sous-total 92 294 362 50 993 906

Total 145 297 257 86 573 447

Ecobank Mali Rapport Annuel 2010 35


Etats de la valeur ajoutée

La valeur ajoutée représente la richesse générée par l’effort de la banque et de ses employés.

Le présent état montre l'allocation faite de ladite richesse entre les employés, les actionnaires, l'Etat et le réinvestissement pour la génération

future de richesse.

Exercices

Rubriques 2010 2009

Produits bruts bancaires 24 036 741 19 531 260

Charges d'intérêts -3 307 637 -2 351 329

20 729 104 17 179 931

Frais généraux et autres paiements :

Pour autres services - 7 602 969 -5 711 754

Pertes sur créances - 1 198 367 -854 405

Autres produits 1 465 762 504 622

- 7 335 574 - 6 061 537

Valeur ajoutée 13 393 530 11 118 394

Allouée comme suit :

En rémunération des employés:

Salaires et autres avantages 4 196 746 3 873 646

En rémunération aux actionnaires : 4 459 249 3 414 957

Dividende

En paiement à l’Etat :

Impôts et taxes 2 567 304 1 922 250

Charges à répartir s/ plusieurs exercices

Amortissement 1 383 305 1 304 901

Pertes sur exercice antérieur

Résultat en instance affectation

Part du profit réinvesti 786 926 602 640

13 393 530 11 118 394

36 Ecobank Mali Rapport Annuel 2010


Résumé des états financiers

des six derniers exercices

(en milliers de FCFA)

2010 2009 2008 2007 2006 2005

Compte de résultat

Produits 20 729 104 17 179 931 13 234 992 10 974 661 9 232 080 7 443 594

Bénéfice avant impôts 7 813 479 5 939 847 5 662 569 6 027 626 4 378 373 3 200 649

Bénéfice après impôts 5 246 175 4 017 597 4 013 685 3 917 705 2 845 943 2 080 338

Dividendes 4 459 249 3 414 957 3 411 632 3 330 049 2 419 051 1 668 288

Bilan

Trésorerie et créances interbancaires 103 690 618 75 266 986 40 549 641 29 933 614 24 169 109 22 147 588

Titres de placement et de participation 28 080 167 20 633 433 19 454 400 14 457 500 11 423 333 13 076 667

Prêts et avances 113 916 749 107 787 720 86 374 955 74 345 537 62 742 575 33 802 420

Autres actifs 15 339 330 16 348 421 15 263 485 573 331 4 671 557 6 237 818

Total actifs 261 026 864 220 036 561 161 642 481 128 309 982 103 006 574 75 264 493

Dettes interbancaires 42 382 319 48 497 382 29 792 161 15 951 472 18 556 963 11 766 800

Dépôts et autres comptes 190 047 609 145 970 513 109 253 443 91 937 717 71 190 919 53 499 898

Autres passifs 9 380 175 7 821 124 5 455 299 3 962 854 3 946 407 2 623 365

Dettes à long terme

Capital non appelé - 2 234 800 4 234 800 4 234 800 -

Total dettes 241 810 104 204 523 819 148 735 704 116 086 843 93 694 289 67 890 063

Capital social 8 932 200 6 797 400 4 797 400 4 797 400 3 285 200 2 525 000

Réserves 10 284 560 8 715 342 8 109 377 7 425 739 6 027 085 4 849 430

Fonds propres 19 216 760 15 512 742 12 906 777 12 223 139 9 312 285 7 374 430

Total passifs 261 026 364 220 036 561 161 642 481 128 309 982 103 006 574 75 264 493

Statistiques

Revenu par action en K.FCFA (base) 59 60 86 84 66 82

Actif net par action en KFCFA 215 232 276 261 281 292

Ecobank Mali Rapport Annuel 2010 37


Rapport Général des Commissaires aux Comptes

Mesdames et Messieurs les

actionnaires,

1. En exécution du mandat de Commissariat aux

Comptes qui nous a été confié par les Assemblées

Générales Ordinaires tenues respectivement le 11

mars 2009 et le 27 septembre 2010 et en application

des dispositions de la loi N°08/043 portant loi

bancaire en République du Mali, des instructions de

la BCEAO, des normes de contrôle légal des comptes

généralement admises sur le plan international et des

instructions d’audit du Groupe en date de septembre

2010, nous avons l'honneur de vous présenter notre

rapport sur :

• le contrôle légal des comptes d’ECOBANK-MALI S.A

au titre de l’exercice 2010, tels qu'ils sont présentés

aux pages 5 à 7, ci-après ;

• les vérifications spécifiques et les informations

prévues par la loi ;

• le respect de la réglementation bancaire ;

• le fonctionnement des organes sociaux et du

contrôle interne au titre de l'exercice 2010.

La préparation des états financiers relève de la

responsabilité de la Direction Générale de la Banque.

Les comptes sont arrêtés sous la responsabilité des

membres du Conseil d’Administration. Notre

responsabilité consiste à exprimer une opinion sur ces

états financiers sur la base de notre contrôle légal des

comptes.

2. Opinion sur les Etats Financiers

Notre examen a été effectué conformément aux

normes généralement admises. Ces normes

requièrent la mise en œuvre de diligences permettant

d’obtenir l’assurance raisonnable que les comptes

annuels ne comportent pas d’anomalies significatives.

Le contrôle légal des comptes consiste à examiner, sur

la base de sondages, les éléments probants justifiant

les données contenues dans les comptes annuels. Il

consiste, également, à évaluer les principes

comptables suivis et les estimations significatives

retenues pour l’arrêté des comptes annuels et à

apprécier leur présentation d’ensemble. Nous

estimons que le contrôle légal des comptes auquel

nous avons procédé fournit une base raisonnable à

l’expression de notre opinion.

Nous certifions que les états financiers annexés, ciaprès,

sont réguliers, sincères et donnent une image

fidèle du résultat des opérations de l’exercice écoulé

ainsi que de la situation financière et du patrimoine

de ECOBANK Mali S.A. au 31 décembre 2010. Ces

états financiers font apparaître un total bilan de 261

027 millions de F.CFA et des charges et produits

évalués respectivement à 26 274 millions de F.CFA

et 21 028 millions de F.CFA, soit un bénéfice net de

5 246 millions de F.CFA et des engagements donnés

au hors bilan totalisant 53 004 millions de FCFA au

31 décembre 2010.

3. Fonctionnement des organes

sociaux et du contrôle interne

Conformément aux instructions de la BCEAO, nous

avons vérifié l’exercice du gouvernement d’entreprise

au sein de la Banque, à savoir le fonctionnement

normal des organes sociaux, notamment en ce qui

concerne la conformité des statuts aux dispositions de

droit commun, le respect des règles statutaires, la

régularité de la nomination des dirigeants, et la tenue

des réunions des organes, la définition d'une stratégie

et d'un plan d'affaires révisés périodiquement dans

leur mise en œuvre.

3.1. Fonctionnement des organes sociaux et

réglementation bancaire

Nous n’avons pas d’observation particulière à formuler

sur le fonctionnement des organes sociaux ainsi que

le respect de la réglementation bancaire de l’UMOA.

4. Respect de la réglementation

prudentielle

Nous avons procédé à la vérification du dispositif

prudentiel imposé par la BCEAO à compter du 1er

janvier 2000 en matière de ratios prudentiels.

A l’issue de nos travaux, nous avons constaté que le

ratio de structure du portefeuille n’est pas respecté.

38 Ecobank Mali Rapport Annuel 2010


5. Vérifications et informations

spécifiques

Les crédits aux personnes participant à la direction,

l’administration, la gérance, le contrôle et le

fonctionnement de la banque, représentent 14% des

fonds propres effectifs de la banque et respectent,

ainsi, la norme maximale de 20% fixée par la BCEAO.

En application des dispositions de la circulaire n°11-

2001/CB du 09 janvier 2001, amendée le 11

décembre 2003, et relative à l’exercice du

Commissariat aux Comptes dans les banques et

établissements financiers, nous avons procédé à

l’appréciation de la qualité du portefeuille d’Ecobank

Mali S.A. et produit un rapport spécifique séparé,

portant sur l'évaluation des cinquante (50) plus gros

risques de la banque.

Nous avons, également, procédé conformément aux

normes de la profession aux vérifications spécifiques

prévues par les dispositions de l’article 713 de l’Acte

Uniforme de l’OHADA sur les Sociétés Commerciales

et le Groupement d’Intérêt Economique.

Nous n’avons aucune observation particulière à

formuler sur la sincérité et la concordance avec les

comptes annuels des informations données dans le

rapport de gestion du Conseil d’Administration

adressé à l’Assemblée Générale des Actionnaires

d’Ecobank Mali S.A

Fait à Bamako le 23 février 2011

GMI AUDIT

Commissaire aux comptes

SEC-DIARRA

Commissaire aux comptes

Soumana MAKADJI

Expert Comptable

Gérant Associé

Sékou DIARRA

Expert Comptable Diplômé

Associé

Ecobank Mali Rapport Annuel 2010 39


Rapport Spécial des Commissaires aux Comptes

Mesdames et Messieurs

les actionnaires,

En application des dispositions de l’article 442 de

l’Acte Uniforme relatif au droit des Sociétés

Commerciales et du Groupement d’Intérêt

Economique de l’OHADA, nous vous informons que

votre conseil d’Administration nous a informés de

l’existence de conventions, ci-après, visées par les

articles 438 et 448 de l’Acte Uniforme précité :

1. Convention de services partagés entre ECOBANK-

Mali S.A. et Ecobank Transnational Incorporated

(ETI) dont les termes sont les suivants :

• Contractant : ETI

• Objet : Permettre aux sociétés du Groupe Ecobank de

se rendre mutuellement des services, de partager et

/ou de contribuer au coût de la fourniture de certains

services afin de s'assurer que les activités de toutes

les Sociétés du Groupe sont exécutées conformément

aux normes standards du Groupe.

• Coût des services : Le coût total relatif à un Service

fourni par le Fournisseur de Services. Il comprend les

coûts directs et indirects afférents à ce service

(notamment salaires, temps passé, coût de main

d’œuvre, etc…). Ces coûts sont calculés

conformément aux principes généralement admis

dans le secteur d’activité concerné. Les dépenses

remboursables telles que celles des voyages, séjours

et autres menues dépenses liées à la fourniture des

Services Partagés.

Le montant total payé par Ecobank Mali S.A. au titre

des services partagés de l’exercice 2010 se chiffre à

1 092 millions de F CFA.

2. Convention de prestation de services entre

ECOBANK-Mali S.A. et eProcess International S.A.

dont les termes sont les suivants :

• Le Prestataire : eProcess International S.A., société

anonyme avec Conseil d’Administration au capital

autorisé de 7 milliards de F.CFA, inscrite au Registre

du Commerce et du Crédit Mobilier de Lomé (Togo)

sous le numéro 2002 B0302. Son siège social est sis

à 20, Avenue Sylvanus Olympio, Lomé, République

du Togo.

• Le Client : Ecobank Mali S.A.

• Objet : définir les termes et conditions d’utilisation

des services fournis par eProcess International S.A.

ainsi que les droits et obligations des parties.

• Les services ou prestations sans être limitatifs:

• Un réseau étendu couvrant toutes les filiales du

Groupe interconnectées soit par VSAT, soit par boucle

locale radio, soit par fibre optique ou un câble ou

toute autre liaison de réseau ;

• Une connexion internet par satellite, protégée par

des firewalls, antivirus et anti-spam ;

• Des centres d’opérations avec des plateformes

applicatives partagées (ouverture de comptes en

ligne, email, voix sur IP, intranet, banque par

internet, guichets automatiques, terminaux de

paiements, comptabilité, bureautique) ;

• Des passerelles partagées à des services externes

(Western Union, SWIFT, Reuters) ;

• Une plate forme d’interface Globus ;

• La vidéoconférence ;

• L’émission des cartes et des codes pins.

• Durée : La convention est conclue pour une durée

indéterminée. Elle entre en vigueur à compter du 02

janvier 2008 et annule et remplace toutes autres

conventions antérieures portant sur le même objet.

• Avance d’engagement : Pour tous les services,

eProcess International S.A. se chargera des

investissements majeurs. Cependant, pour certains

services, le Client s’engage à verser une avance

d’engagement à convenir entre les parties. Ces

avances serviront au règlement partiel des frais

d’initiation du projet et de gestion durant la phase

initiale du projet et des frais des services techniques

spécifiques.

40 Ecobank Mali Rapport Annuel 2010


Les avances d’engagement viendront en déduction

des coûts des services rendus et à rendre par eProcess

International S.A.

• Frais et modalités de paiement : Les coûts de chaque

prestation sont précisés dans le contrat.

En règlement des services techniques spécifiques, le

Client paiera à eProcess International S.A. :

a. les frais de mise en services payables une fois ;

b. les frais d’accès ou d’hébergement payables

annuellement ou semestriellement d’avance et au

plus 30 jours après le début du semestre ou de

l’année ;

c. des montants négociés pour des services

spécifiques pour les services fournis en dehors des

services habituels.

Les frais pourraient être révisés d’un commun accord

par les parties.

Fait à Bamako le 23 février 2011

GMI AUDIT

Commissaire aux comptes

SEC-DIARRA

Commissaire aux comptes

Soumana MAKADJI

Expert Comptable

Gérant Associé

Sékou DIARRA

Expert Comptable Diplômé

Associé

Ecobank Mali Rapport Annuel 2010 41


Société mère et filiales

Siège (Ecobank Transnational Incorporated):

2, Avenue Sylvanus Olympio - BP 3261 - Lomé (Togo) - Tél. : (228) 221 03 03 / 221 31 68 - Fax : (228) 221 51 19

Bénin

Rue du Gouverneur Bayol

01 B.P. 1280 - Cotonou - Bénin

Tél. : (229) 21 31 30 69 / 21 31 40 23

Fax : (229) 21 31 33 85

Burkina-Faso

49, rue de l’Hôtel de Ville

01 B.P. 145 Ouagadougou

01 Burkina Faso

Tél. : (226) 50 33 33 33 / 50 49 64 00

Fax : (226) 50 31 89 81

Burundi

6, rue de la Science

B.P. 270 -Bujumbura - Burundi

Tél. : (257) 22 22 63 51

Fax : (257) 22 22 54 37

Cameroun

Boulevard de la Liberté

B.P. 582 - Douala - Cameroun

Tél. : (237) 33 43 82 51-53

(237) 33 43 84 88 / 89

Fax : (237) 33 43 86 09

République Centrafricaine

Place de la République -B.P. 910

Bangui - République Centrafricaine

Tél. : (236) 21 61 00 42

Fax : (236) 21 61 61 36

Congo

Rond point de la coupole

B.P. 2485 - Brazzaville - Congo

Tél. : (242) 644 11 00 / 559 54 54

(242) 569 54 54

Côte d’Ivoire

Immeuble Alliance

Avenue Terrasson de Fougères

01 B.P. 4107 - Abidjan 01 - Côte d’Ivoire

Tél. : (225) 20 31 92 00

Fax : (225) 20 21 88 16

République Démocratique du Congo

Immeuble Future Tower

3642 Bld du 30 juin - B.P. 7515

Kinshasa - Gombe - RD Congo

Tél. : (243) 99 60 16 000

Fax : (243) 99 60 17 070

Gabon

214, avenue Bouet – 9 ème étage

BP: 12111 Libreville - Gabon

Tél. : (241) 76 20 71 / 76 20 73

Fax : (241) 76 20 75

Gambie

42 Kairaba Avenue - P.O. Box 3466

Serrekunda - The Gambia

Tél. : (220) 439 90 31-33

Fax : (220) 439 90 34

Ghana

19 th , Seventh Avenue Ridge West

P.O. Box 16746 - Accra North Ridge - Ghana

Tél. : (233) 21 68 11 66 / 67

Fax : (233) 21 68 04 28

Guinée

Immeuble Al Iman - Avenue de la

République

B.P. 5687 - Conakry - Guinée

Tél. : (224) 30 45 57 77 / 76

Fax : (224) 30 45 42 41

Guinée Bissau

Avenue Amilcar Cabral

B.P. 126 - Bissau - Guinée Bissau

Tél. : (245) 320 73 60 / 61

Fax : (245) 320 73 63

Kénya

Ecobank Towers, Muindi Mbingu Street

P.O.Box 49584 code 00100 - Nairobi -

Kenya

Phone : (254) 20 288 3000

Fax : (254) 20 224 9670

Libéria

Ashmun & Randall Street - P.O. Box 4825

1000 Monrovia 10 - Liberia

Tél. : (231) 727 72 77 / 697 44 94-6

Fax : (231) 701 22 90

Malawi

Ecobank House

Corner Victoria Avenue & Henderson

Street, Private Bag 389, Chichiri

Blantyre 3 - Malawi

Tél. : (265) 01 822 808 / 822 099

Fax : (265) 01 822 683 / 820 583

Mali

Place de la Nation - Quartier du Fleuve

B.P. E1272 - Bamako - Mali

Tél. : (223) 20 70 06 00

Fax : (223) 20 23 33 05

Niger

Angle Boulevard de la Liberté et Rue des

Bâtisseurs - B.P. 13804 - Niamey - Niger

Tél. : (227) 20 73 71 81-83

Fax : (227) 20 73 72 03-04

Nigéria

Plot 21, Ahmadu Bello Way

P.O. Box 72688 Victoria Island

Lagos - Nigeria

Tél. : (234) 1 2710391 – 5

Fax : (234) 1 2616568

Ouganda

Plot 4, Parliament Avenue

P.O. Box 7368 - Kampala - Uganda

Tél. : (256) 417 700 100 / 102

Fax : (256) 312 266 079

Rwanda

Plot 314, Avenue de la Paix

P.O. Box 3268 - Kigali - Rwanda

Tél. : (250) 252 503580-8

Fax : (250) 252 501320

Sao Tome e Principe

Edifício HB, Travessa do Pelourinho

C.P. 316 - São Tomé - São Tomé e Príncipe

Tél. : (239) 222 21 41 / 222 50 02

Fax : (239) 222 26 72

Sénégal

8, Avenue Léopold Sédar Senghor

B.P. 9095 - Centre Douanes (CD)

Dakar - Sénégal

Tél. : (221) 33 849 20 00

Fax : (221) 33 823 47 07

Sierra Leone

7, Lightfoot Boston Street - P.O. Box 1007

Freetown - Sierra Leone

Tél. : (232) 22 221 704 / 227 801

Fax : (232) 22 290 450

Tanzanie

Plot No. 502/157 & 971/157

Uhuru Street, Mnazi Mmoja

Central Area, Dar es Salaam - Tanzania

Tél. : (255) 22 213 7447

Fax : (255) 22 213 7446

Tchad

Avenue Charles de Gaulle - B.P. 87

N'Djamena - Tchad

Tél. : (235) 2252 43 14 / 21

Fax : (235) 2252 23 45

Togo

20, Avenue Sylvanus Olympio

B.P. 3302 - Lomé - Togo

Tél. : (228) 221 72 14

Fax : (228) 221 42 37

Zambie

22768 Thabo Mbeki Road - P O Box 30705

Lusaka - Zambia

Tél. : (260) 211 250 056 / 7

(260) 211 250 202 / 3 / 4

Fax : (260) 211 250 171

EBI S.A. Groupe Ecobank

Tour Atlantique

1, Place de la Pyramide, 12 ème étage

92911 Paris la Défense Cedex - France

Tél. : (33) (0)1 55 23 23 40

Fax : (33) (0)1 47 76 42 41

Ecobank Cap Vert, S.A.

Praça Infante D. Henrique, n° 18

C.P. 374/C Praia

Santiago – Cabo Verde

Tél. : (238) 260 36 60

Fax : (238) 261 10 90

Bureau de représentation

(Afrique du sud)

4, Sandown Valley Crescent

4th Floor, Sandton 2196

Johannesburg, South Africa

Tél. : (27) 11 783 6197/6431/6391

Fax : (27) 11 783 6852

Ecobank Development Corporation (EDC)

2, Avenue Sylvanus Olympio

BP 3261 Lomé - Togo

Tél. : (233) 21 25 17 23

Fax : (233) 21 25 17 34

EDC Investment Corporation

Immeuble Alliance, 4 ème Etage

Avenue Terrasson de Fougères

01 B.P. 4107 - Abidjan 01 - Côte d'Ivoire

Tél. : (225) 20 21 10 44 / 20 31 92 24

Fax : (225) 20 21 10 46

EDC Stockbrokers Limited

5, Second Ridge Link, North Ridge

P O Box 16746 - Accra North - Ghana

Tél. : (233) 21 25 17 23 / 24

Fax : (233) 21 25 17 20

EDC Securities Limited

Plot 21, Ahmadu Bello Way - P. O. Box

72688 - Victoria Island - Lagos - Nigeria

Tél. : (234) 1 761 3833 / 761 3703

Fax : (234) 1 271 4860

Ecobank Asset Management (EAM)

Immeuble Alliance, 4 ème Etage

Avenue Terrasson de Fougères

01 B.P. 4107 - Abidjan 01 - Côte d'Ivoire

Tél : (225) 20 22 26 68

Fax : (225) 20 21 10 46

eProcess International SA

20, Avenue Sylvanus Olympio

B.P. 4385 - Lomé - Togo

Tél. : (228) 222 23 70

Fax : (228) 222 24 34

Ghana Office:

N°. 556/4 Cola Avenue, Kokomleme

Accra - Ghana

Tél. : (233) 21 213 999

Fax : (233) 21 234 457

42 Ecobank Mali Rapport Annuel 2010


Le Groupe Ecobank

Paris

Dubai

Cap-Vert

Mali

Niger

Sénégal

Gambie

Guinée-Bissau

Guinée

Sierra Leone

Libéria

Côte

d’Ivoire

Burkina

Faso

Bénin

Ghana

Togo

Nigéria

Cameroun

Tchad

République

Centrafricaine

Guinée Équatoriale

São Tomé e Príncipe

Congo

Gabon (République

Congo

Démocratique)

(Brazzaville)

Ouganda

Rwanda

Burundi

Kenya

Tanzanie

Angola

Zambie

Zimbabwe

Malawi

Implantation en 2010

Projet d’implantation

Bureaux de représentation et filiale de Paris

Johannesburg

Ecobank Mali Rapport Annuel 2010 43


Ecobank Mali

Place de La Nation, Quartier du Fleuve

BP E 1272 - Bamako - Mali

www.ecobank.com

More magazines by this user
Similar magazines