versus10.qxd (Page 1)

phamel.com

versus10.qxd (Page 1)

10

Au sommaire de ce dixième numéro de Versus:

• Entrevue: Red Roméo

• Journée sans achats: Source: www.agoride.com

• Journal Jet-Skate: Tout sur le scandale du

futur “Skate-Plaza” du Pont Jacques Cartier

• E.A.C.H: À découvrir (dos de couverture)

Page couverture: Mischler par The Rock il y a quelques années..

Dos de couverture: www.eachotherskateco.blogspot.com

Ci-contre: The Boss en Back-Side Tailslide nocturne par Clood

Contact: versus_skatezine@hotmail.com

Site: www.versus-skatezine.ca

Remerciements: Jan The Boss sans qui ce numéro serait vide,

The Chocolate Rockets, Mischler, Clood, Drooch?, Nao, Bib, Jack,

Wowo, Vincent@Perseverance-Skateboard, Pat, Pickle, Grufa,

Max & Fred@Liberation-Mind, Sico@ULC, 6 Francs, Kroup,

Di Pow@Info-Skate, EACH, Ivy@Dickdecks, Yoann@Skate-site,

Angus@Rock Skateboards, www.agoride.com, Mamie & Papy

Marceaux, Niniche, Tricks, Freestyler, Chill, Sugar, FTBX etc...

CARPE DIEM


La rédaction de Versus a eu 2 choix ce mois-ci:

Aller à une rencontre avec Andy McDonald pour qu’il

nous parle de son éventuelle future carrière de Street

Surfer, ou, alors, une entrevue de Mr Red-Roméo, aussi

(mé)connu sous le nom de Thomas Mischler.

Après des jours de réflexion, et de nombreux votes,

nous avons opté pour le second choix.

Voici donc, mesdames et messieurs, grâce à la magie

de msn, une petite discussion entre The Boss, G.I.Jey

et... Mischou!

: Ok, alors ma 1ère question s’adresse à vous 2 les gars. Comment

vivez vous le fait de toujours être 2ème? Je veux dire par là, le 2ème meilleur

chocolat après les belges, le 2ème meilleur fromage après les français etc...?

Pas trop dur?

: Nous ne sommes pas 2ème! La belgique est un pays de pédophiles

et la France...

: Les belges ont peut-être de la bonne bière mais leur chocolat est

dégueux! Du fromage en France? Jamais rien entendu à ce propos. Mais toi, tu

n’as jamais entendu parler des montres suisses?

: Misch, ne commence pas à parler de politique, tu es trop vieux.

À mon tour. Alors, quand est-ce que tu es monté sur une planche pour la 1ère fois?

: J’en sais rien. Mais je peux te montrer de vieilles photos de moi

en train de faire ds rock’n’roll en mini-rampe. Attends j’essaye de calculer...

Mais il faudrait d’abord que je trouve ma calculatrice! Disons que ça fait 18 ans.

Mais j’ai fait une pause de 7 années quand mon frère a arrêté. J’ai commencé

avec lui et arrêté avec lui quand il n’a plus eu le temps. Ensuite, il m’a fallu

un moment pour comprendre que j’étais plus fait pour le skate, que pour tenir

une raquette de tennis.

: Avec cette expérience, est-il plus difficile pour toi d’apprendre de

nouvelles figures ou de ne pas en oublier?

: Je n’apprends pas vraiment de nouvelles figures car pour la

plupart j’étais déjà capable de les faire il y a de ça quelques années.

Une sorte d’évolution venant par vagues. Ça vient et ça repart.

: À part Jan et moi, quelle a été ta 1ère idole en skate?

: Mon frère. Après j’ai vu “Welcome to hell” donc ça été Jamie

Thomas pendant des années... Avant qu’il commence à partir en couilles.

Maintenant j’adore Barletta et Haslam.

: Après moi, je pensais que tu allais dire Tom Penny car tu es un peu

comme son clone. Avec une touche de Jamie Thomas.

: Penny est définitivement un des meilleurs. Mais j’étais plus fan

de Jamie Thomas à l’époque. J’ai raté les meilleurs années de Penny je pense.

De toute façon c’est lui faire honte de me comparer à lui.


: Peut-être que c’est la drogue qui nous donne l’impression que tu es

aussi au “ralenti” que lui?!

: Ouais Misch parle nous un peu de ta “slow-mow suicide attitude”...

: Ok. Ce que je sais, est que la vie est trop courte pour ne pas se

ruiner le corps et l’esprit pendant une journée... À part skater, qui est définitivement

une passion, j’ai aussi l’habitude de sortir, et, à cause d’un problème mental,

je me mets à boire... Donc je finis toujours rond dans un bar, puis je ramène une

fille chez moi pour passer du bon temps. Le lendemain, après 3 ou 4 heures de

sommeil, j’ai un peu du mal... Mais on s’habitue à force.

: Étant totalement étranger à ce mode vie, je me demande vraiment

comment tu peux être aussi motivé ensuite sur ton skate? Quel est ton secret?

: Ouais est-ce qu’être bourré t’aide à skater?

: En fait, c’est assez simple. Il est pour moi plus facile de rouler que

de marcher. Et lorsque je suis bourré ou avec la gueule de bois et bien...

C’est encore pire.

: T’es vraiment cinglé... Mais quelles sont tes plus grandes influences

dans le skate? les vidéos? les autres skateurs? l’alcool? les filles? la drogue?

le soleil? les films XXX?

: Ça a été pendant longtemps les vidéos. Mais maintenant, ce sont

plus les gens autour de moi. Les gens avec qui je vais skater. C’est cool avec eux

car on ne ressent pas cette foutue attitude de “rideur”... C’est plus de l’amitié.

Et il y a aussi une fille. Mais elle n’est pas une influence. C’est juste qu’elle me

pousse là où d’autres m’auraient retenu.

: Un mélande d’amis et d’ennemis?

: Ne me dites pas que Mr Red-Roméo serait en amour avec autre chose

qu’un skateboard ou une bonne bière?!

: 1: Elle n’est pas une ennemie, elle est ce que je veux mais ne

pourrais avoir... 2: Loin d’appeler ça de l’amour... J’essaye d’être au dessus de ça.

Je buvais de la bière... mais dernièrement je suis plus du style rhum.

: Parlons un peu de “Goofy Dayz”? Vous êtes tous les 2 en train de

bosser dur sur un film à venir, c’est bien ça?

: Plus trop moi... C’est au tour de Jan maintenant de s’occpuer du

montage. Maintenant il pleut et la neige arrive à grands pas, pas vraiment les

conditions idéales pour filmer.

: Je vais eesayer de ne pas perdre l’art de garder un secret... Mais la

magie de celui-ci, est la même que celle du chocolat suisse! C’est les ingrédients

qui font que le résultats est si bon! Notre amitié les gars!

: De mon côté je ne suis pas très satisfait des clips que j’ai filmé.

J’ai raté une ou deux choses que j’aurais vraiment aimé réussir. Dommage.

: Ahahahah! J’espère que votre film sera meilleur que votre chocolat

les gars!... Mais, Mischler, dis-moi, même si tu me détestes parce que je suis

français, vas-tu participer de nouveau à un skate-tour l’an prochain avec nous?


: Si on va en France, on va avoir besoin d’un énorme bus...

Pour emmener toute la bouffe dont on va avoir besoin!

: Ahahahhah! S’il vous plaît pas votre fromage en plastique!

J’en ai assez ici au Québec!

: Ok Misch, comme tu as l’habitude d’utiliser l’expression “Stay Local”,

quelle importance accordes-tu aux voyages dans le skateboard?

: Pour moi ce n’est pas important du tout. Je n’irai jamais dans un

autre pays pour skater là-bas tout seul. Si j’y vais avec mes potes je me fous pas

mal de l’endroit où on va aller car de toute façon ça va être marrant.

Le skate est né au coin de la rue et tu peux très bien te contenter d’en faire juste

à cet endroit là.

: Si tu voyais le coin de ma rue ici à Terrebonne, Québec, mon pauvre

tu aurais déjà arrêté de skater. Ou alors tu apprécierais plus les voyages.

: hummm... Mais comme le skate est né dans les rues, tu te dois de

les suivre... Je pense que ça aide beaucoup le skate... nouveaux endroits, nouvelles

choses, nouvelles saveurs...

: La meilleure chose que tu peux voir et entendre à ce sujet est

Siloh dans First Love. Pas grand chose à rajouter après ça.

: Tout à fait d’accord.

: Ça n’a rien à voir avec le fait de voyager pour aller à l’endroit le

plus fou, à la mode etc... Non ça c,est de la merde. Mais skater et explorer les rues

de ta ville pour skater de nouveaux trucs ça c’est de la bombe.

: Quelle importance a eu le “Nice Shoes Tour” (voir Versus 3) et

“Un Pugno di Euros Tour” (voir Versus 6) pour toi et ton niveau en skate?

: C’était vraiment important pour moi car ça a vraiment rendu les

liens plus forts entre les différents membres du groupe. Je ne me rappelerai

probablement pas trop du skate, mais plutôt des bons moments qu’on a eu entre

potes avec ou sans nos planches.

: Ouais je me le demande souvent, qu’est ce qu’on va devenir après le

skate... Tout ces bons moments... Le cul à Clood par la fenêtre etc... Tout ça, on le

doit plus ou moins au skateboard. C’est ce qui nous tient ensemble, donc...

Je m’inquiète un peu pour le futur, l’après-skate...

: Je vais probablement être le 1er à jetter l’éponge...

: Mais qu’est ce que notre bande de tarrés va devenir?!

: Peut-être que tu vas être obligé de te mettre à boire Jan, comme ça on

ira tous dans un bar-blues pour parler du bon vieux temps en sirotant nos bières..

: Je vais peut-être partir un groupe de blues, comme ça vous pourrez

venir me voir et boire gratos!

: Je pense que je vais skater jusqu’à temps que mes os tiendront

ensemble tous les morceaux de viande imbibés d’alcool constituant mon corps...

Ou alors une fille va me montrer que je peux occuper mon temps libre de façon

plus agréable qu’en skatant...


: ... Ok, et peux-tu m’expliquer le lien,

l’amour, qu’il y a entre toi et le FS Nose Slide?

: Pendant ,longtemps j’ai détesté les

noseslides FS ou BS. La 1ère fois que j’ai essayé un

fs nose slide je suis tombé si fort que j’ai cru mourir.

Je n’ai pas réessayer pendant un bon bout.

Mais, depuis quelques années plus de soucis.

Ça rentre tout seul. Naturellement.

Je le sens bien maintenant.

: Et si tu devais “voler” une figure à

quelqu’un, laquelle serait-ce, et à qui la volerais-tu?

: Le kickflip de Kerry Getz à ses débuts.

: Et à propos des images filmées pour

“Goofy Dayz” de quoi es-tu le plus jaloux?

: Je suis jaloux de...

: Le varial heel-flip de Clood?

La poitrine de Leah?...

: Clood survolant les marches à Milan

en varial heel-flip. Pas de la figure en tant que telle,

mais la façon dont il l’a faite. Grüfa l’avait mal filmé

le 1er essai. Et Clood l’a refait parfaitement une

deuxième fois.... La poitrine de Leah? Et non, je ne

suis pas trop du genre grosse poitrine...

: Ouai Clood est trop bon. Vraiment

malade. Dommage qu’il se soit niqué la cheville

maintenant... Bon rétablissement mec!

Bon parles nous un peu de tes petites routines de

préparation avant une figure difficile.

(À part écouter du Manowar à fond et écrire “Black

Death” ou encore “warlord” sur ton grip);

: Ça n’a rien à voir avec la difficulté

des figures. En fait, c’est quand je vais skater,

j’essaye de me mettre dans l’ambiance.

Quand je saute des marches ou que je prends des

rampes d’escaliers, je dois être dans un état d’esprit

bien spécifique, sinon ça ne fonctionne pas.

Comment je fais ça? J’ai besoin de ma casquette, de

mes potes, du métal, et d’un muret avec un angle en

fer pour faire quelques FS Nose Slide fluide pour

m’échauffer... après ça je suis prêt.

: Un muret avec un angle en métal pour

toi le métalleux!


: Quand je suis en train de skater je reste concentré là dessus

uniquement. Si quelque chose me dérange je ne peux pas skater normalement.

Donc j’espère, côté skate, ne pas avoir de copine dans le futur proche!

... Ça pourrait me faire arrêter...

: C’est une partie de toi dont je suis jaloux (pas le fait que tu n’aies

pas de copine! mais plutôt ton approche du skate);

: Enfoiré...

: La seule chose sur laquelle j’arrive à être concentré à 100% est

tout ce qui touche aux films... et l’orgasme..

: Orgasme = FS Noseslide

: Maintenant grâce à Versus tu vas te faire plein de femmes en plus!

Imagine: “Hey ma poule t’as vu ça j’ai une entrevue dans un magazine de skate...

tu veux baiser?”

: Je ne pense pas que ça marcherait avec moi... J’avais déjà essayé

avec le “Hey nice shoes... wanna fuck?” et c’était pas génial.. et il y a aussi:

“Normalement je baise les poules pour de l’argent, mais avec toi je suis prêt à le

faire gratuitement”... Ça marche pas non plus.

: Heheh... Bon, Misch, t’as quelques personnes à remercier?

: ???

: Ouais carrément je veux que ton entrevue ressemble à une vraie

entrevue comme dans un vrai magazine... alors vas-y!

: Merci à...

: Dieu... Aahah non je rigole!

: oufffff...

: Merci à tous ceux qui ressentent la puissance de l’arc en ciel...

: Ahahaha!!

: Et aux MF qui me font sentir comme un MF de l’enfer.

: Aahah!

: Mon frère. Ma famille. Le groupe de mon frère. Et voilà.

: Ok, merci pour le temps passé à skater, m’inspirer, me botter le cul

et faire des trucs de fou devant ma caméra!

: De rien... Ah ouais merci à Boarders point aussi. Mais de toute

façon, tout le monde s’en fout au Canada...

: Et nous on en a rien à foutre du Canada!

: Ok, peut-être que je devrais remercier l’alcool...

C’est mon substitut à dieu.

FIN


Voici quelque chose que vous avez très probablement

raté le 25 novembre dernier...

“La journeé sans achat*”

“Cette journée fait toujours sourire les présentateurs

de journaux télévisés (quand ils l'évoquent encore)

et lasse les responsables des entreprises de presse

respectables. Ce symptôme démontre à lui-seul à

quel point l'aveuglement est généralisé. On considère

encore aujourd'hui les partisans de la décroissance,

ou du ralentissement de la croissance comme des

abrutis d'idéalistes, qui feraient mieux de capitaliser

un peu s'ils veulent avoir quelque chose à léguer à

leurs enfants. Sauf qu'au train où vont les choses,

en versant un poil dans le catastrophisme, on ne sait

pas bien s'il restera quelque chose à léguer sur

cette Terre d'ici 100 ans.

Le principe de cette journée est de montrer aux

borgnes et aux malvoyants du néo-libéralisme que

la consommation n'est pas une fin en soi. Que le

citoyen n'existe pas seulement dans l'acte d'achat.

Que la pauvreté n'est pas une tare, le chômage pas

une honte. On n'est pas plus fort et plus intéressant

parce qu'on achète. La grève de la consommation

pourrait être LE moyen d'action citoyenne du

21ème siècle comme la grève de production l'a été

pour le 20ème.”

*texte tiré du site www.agoride.com


www.eachotherskateco.blogspot.com

More magazines by this user
Similar magazines