La Foire annonce le Printemps - Mairie-de-trets.fr

mairie.de.trets.fr

La Foire annonce le Printemps - Mairie-de-trets.fr

JOURNAL D’INFORMATION DE LA VILLE DE TRETS

HIVER

N°71

Exemplaire gratuit (ne peut être vendu)

Culture

Des spectacles jeune public,

mais aussi la journée des écrivains

de Provence et de Trets.

Page 28 à 32

Jeunesse

Le programme des vacances

à l’espace jeune et au centre

de loisirs et celui des colonies

de cet été … Page 19 à 22

Habitat

Zoom sur les projets en cours

et la zone d’aménagement

du centre ancien…Page 14 à 18

Transport

Trets-Marseille deux fois plus

vite avec deux nouvelles

lignes express en car… P 7

La Foire annonce le Printemps

La traditionnelle foire de mars a exceptionnellement été avancée au 1 er week-end de mars pour

cause d'élections municipales. Le samedi 1 er mars sera une grande journée puisque l’artisanat

d’art et les concessionnaires s’installeront place de la gare, de l’autre coté de la voie ferrée, les

forains auront déjà installé la fête foraine et le grand carnaval aura lieu dans l’après midi.

Le dimanche 2 mars la foire commencera dès 8h et toutes les rues du centre ville se coloreront.

En tout 400 exposants sont attendus pour le prêt à porter, les produits du terroir, le linge de

maison, les semis, plants, outillage, voitures neuves et de véhicules anciens. Les animaux de la

ferme, taureaux et chevaux de Camargue, Chevaux de Trait, ânes, chèvres, lapins, vaches, tours de

poney et le matériel agricole seront sur le stade Burles. Les écrivains vous attendront au château

pour discuter ou dédicacer leurs derniers ouvrages parus. A midi, les vignerons des Côtes de

Provence Ste Victoire offriront l’apéritif à la Vinothèque.

Enfin de 14h à 18h spectacles de taureaux dans l’arène, des jeux camarguais et à la cocarde

animeront la fête.


Les Tretsois

2008, c'est l'achèvement d'une mandature

débutée en 2001.

Pour ma part, j’ai vécu sept années de

bonheur à la tête de notre commune : et je

tenais dans ce numéro à remercier tous

mes collègues élus avec qui j’ai eu beaucoup

de plaisir à œuvrer dans l’intérêt de

notre village. Et vous tous, les tretsois, qui

m'avez donné l'envie chaque jour d'aller

plus loin, vous tous qui m'avez donné la force

d'entreprendre de nouveaux projets pour

tirer Trets « vers le haut », m'obligeant à

dépasser les difficultés que la vie m'a apportées,

comme tout un chacun.

Ma mission de Maire, je la conduis à son

terme, jusqu'au bout : pas question de stopper

tous les projets ou travaux sous prétexte que

des élections seraient proches. Les projets

sont trop difficiles à monter, les autorisations

trop longues à obtenir, les besoins des

habitants trop prioritaires à mes yeux, pour

perdre du temps.

2008 s'engage donc ainsi ; une année

dynamique, une année utile, une année au

service de la cité !

Tel sera le sens du budget que je présenterai

au prochain Conseil Municipal. Les chantiers

vous les connaissez, ce n'est pas une nouveauté

que de vous dire que la construction de la

deuxième crèche a débuté, que le stade

Marcel Burles est en train de retrouver une

seconde jeunesse, que l'avenue Pasteur est

en rénovation... sans parler des associations

qui ont besoin des subventions municipales

pour pouvoir organiser leurs activités avec

certitude.

Finir correctement, tout simplement le travail

commencé, voilà ma mission jusqu'au

prochaines élections.

Que cette année 2008 apporte à chacune et

à chacun santé et bonheur et qu'elle soit

riche de rencontres chaleureuses et sincères

dans un village où élus et employés mettent

tout leur cœur et leur énergie à servir

ses habitants. Bonne année à tous !

Roger Tassy

Maire de Trets

Tretsois

depuis près

de 35 ans

En 1936, Jean Weber, le

père de l’acteur Jacques

Weber, jouait au théâtre du

Gymnase à Marseille, la célèbre

pièce d’Edmond Rostand

«l’Aiglon». Inspirés par le prénom

de ce grand dramaturge, les parents

de Monsieur Rostang-le nôtre, le tretsois,

celui qui a récemment exposé ses peintures au Château des Rempartsdécidèrent

le 22 décembre 1936 de prénommer leur nouveau né

Edmond. Ils n’imaginaient pas quel poids un tel nom allait faire peser

sur la jeune conscience de leur fils. Au collège, on le surnomma aussitôt

«l’écrivain» ; et à l’Ecole Normale d’Aix-en-Provence, «le poète». Il fallait

décidément qu’il assume un nom très particulier. Avec ses modestes

moyens, il s’efforça de le faire. A 18 ans, il commença à rédiger un journal

intime où il consignait ses voyages, ses désirs, ses rêves et ses jeunes

amours. Un peu plus tard, il y racontait ses «premières approches» de

celle qui devait devenir son épouse, à son retour d’Algérie. Instituteur

à Marseille pendant 12 ans, puis professeur certifié d’Anglais, nommé à

Aubagne (pendant 20 ans) comme son homologue Marcel Pagnol, luimême

enseignant dans la même matière, dans la même ville, il se mit

alors, lui aussi, à écrire « l’histoire de sa famille », de sa naissance jusqu’à

son mariage. Il s’unissait en 1962 à Mlle Huguette Calvet, qui devint

Madame Rostang,la directrice bien connue de plusieurs écoles maternelles

de Trets. Outre « l’écriture » et les deux passions qui la sous-tendent, à

savoir la littérature et l’Histoire, Monsieur Rostang dessine et peint

depuis son jeune âge avec le talent que l’on connaît. Désormais,

comme Voltaire, il « cultive son jardin » et ne répugne pas à enfiler la

combinaison de plongée pour «faire des moules ou des oursins» dans

la grande bleue. Maintenant que la retraite et l’ordinateur le lui

permettent, il pense élaborer un de ces jours un roman où se mêleront

souvenirs de jeunesse et nostalgie du temps passé.

État civil

Ils sont arrivés

Nayeli Pannekoucke, Louis Leignel, Ondine Vallet, Aaron Le Pape, Fiona

Cottez, Louis Mazzochi, Lison Amanieu, Aaron Gross, Yanis Constantin,

Emma Clemente, Mathis Alvarez, Théo Baronetto, Santino Fernandez,

Ethan Robert, Juliette Robert.

Ils se sont unis

Tatyana Drewry et Jérémie Carvin, Jennifer Wallimann et Laurent Noren.

Ils nous ont quittés

Rémi Roquet, Thierry Payan, Jeanne Lecras veuve Wiart, Paul Garzino,

Albert Aron, Frédéric Hantz, Jacqueline Persson épouse Quiniou, Sylvie

Giraud épouse Brignol, Aline Martinez, Arlette André veuve Trie, Jacques

Schmid.

2


Actualité

La fondation du patrimoine partenaire de

la commune

Le dernier conseil municipal vient d’adopter un partenariat nouveau avec la fondation du patrimoine.

Une nouvelle étape dans l’aide aux propriétaires privés pour la mise en valeur du centre ville.

L’objectif de cette fondation

Créée par la loi du 2 juillet 1996 et

reconnue d’utilité publique par un

décret du 18 avril 1997, la Fondation

du Patrimoine a reçu pour mission de

sauvegarder et de mettre en valeur

les éléments du patrimoine méconnus

et menacés, édifiés au cours des

siècles par les artisans de notre ville.

En effet, ce patrimoine n’étant pas

protégé par l’Etat, sa sauvegarde est

donc de la responsabilité de tous.

Les principales actions de la

Fondation du Patrimoine s’attachent

à identifier les édifices menacés de

disparition et apprécier leur intérêt

architectural, historique, environnemental

ou symbolique, ainsi que leur

état de conservation. Aussi, elle

apporte une contribution financière à

la réalisation de programmes concertés

de restauration. Enfin, cet organisme

suscite et organise des partenariats

avec les associations, les particuliers,

les pouvoirs publics nationaux et

locaux ainsi que les entreprises, désireux

de soutenir des actions en

faveur de la réhabilitation et de la

valorisation du patrimoine bâti.

Quoi de plus pour les

propriétaires de Trets ?

Pour mener à bien son action, la

Fondation du Patrimoine dispose

d’instruments très incitatifs et fédérateurs

dont la souscription ou la

labellisation qui facilite la restauration

de bâtiments appartenant à des

propriétaires privés.

En effet, dans le cadre du partenariat

instauré avec la Commune de Trets,

tout propriétaire privé, personne physique

ou sociétés de personnes souhaitant

réaliser des travaux de réhabilitation

d’un élément bâti du patrimoine

de proximité (façades, ferme,

oratoire, pigeonnier…) pourra

demander un label et bénéficier

d’une aide sous forme de déductions

fiscales considérables en plus

des subventions octroyées par la

Commune, par la Communauté

d’Agglomération du Pays d’Aix et

par le Conseil Régional soit une

aide totale pouvant dépasser les

50% selon les cas.

Les travaux entrant dans le dispositif

doivent avoir reçu l’aval de

l’Architecte des Bâtiments de France.

L’adhésion à la Fondation du

Patrimoine permet également d’envisager

pour certains projets une souscription

qui est un moyen donné aux

initiateurs de projets ou aux élus,

d’affirmer concrètement leurs soutiens

aux projets qu’ils proposent.

C’est aussi la possibilité de bénéficier

de fonds privés apportés par les

mécènes nationaux (pour exemple à

ce jour, Veolia, Lafarge, Intermarché)

ou régionaux (Caisse d’Epargne,

Banque populaire) qui ont contractualisé

leurs engagements à travers

des partenariats ave la Fondation du

Patrimoine. La souscription permet

surtout d’accéder à une subvention

de la Fondation qui est dotée annuellement

par le Ministère des Finances

d’une part des successions en déshérence.

Des souscriptions pourraient

notamment être envisagées à

terme pour les opérations de restauration

de la Synagogue.

Ces outils fédérateurs autour de

projets divers permettent ainsi à

chacun d’y apporter sa contribution

volontaire.

>> Les propriétaires de l’ancien monastère des

minimes pourront bénéficier d’aides nouvelles

3


Actualité

Coeur de platane

Vous avez été plus d'un tretsois intrigués par

ces drôles de machines qui ceinturaient fin

décembre les platanes du village. Il s'agissait

simplement des « bilans de santé » que nous

faisons régulièrement subir aux platanes

municipaux : par l'auscultation du coeur de

l'arbre, effectuée par des capteurs situés tout

autour du tronc, on peut ainsi s'assurer que

l'arbre n'est pas creux, rongé par le terrible

«chancre». Ce champignon tristement

connu en Provence, pour avoir décimé des

milliers de platanes depuis la Libération,

peut créer d'énormes cavités au coeur des

troncs, affaiblissant la structure de l'arbre

jusqu'à le faire rompre. Pour cette fois les

diagnostics sont bons, mais si un abbatage

s'avérait nécessaire (sécurité oblige), l'arbre

serait systématiquement remplacé par une

espèce identique mais résistante à cette

maladie. Ainsi, le dessouchage des platanes

abattus sur le cours il y a quelques mois,

appartenant au Département, et dont le

remplacement va bientôt débuter.

Des voitures pour le Nöel

des municipaux

Un nouveau véhicule utilitaire vient de remplacer le vieux Kia qui,

âgé de 21 ans, n’était plus réparable.C’est un véhicule de 5m 3

avec un système de coulisses pour attacher les échelles sur le toit.

Vu son gabarit, il permet de transporter des matériaux de plus

grande dimension, une porte par exemple. Petit plus, il dispose

d’une prise de 12 volts pour brancher de petits appareils. Il sera

affecté au service des bâtiments.

Les services techniques ont également été dotés d’un nouveau

Berlingot pour remplacer un véhicule vétuste, tandis que le cuisine

centrale se voyait aussi attribuer un Berlingot tout neuf pour

pouvoir assurer les petites livraisons urgentes et le déplacement

du personnel de la cuisine vers les services municipaux ou vers

les cuisines satellites des 7 écoles.

Des clotûres harmonieuses

L’édification des clotûres est soumise à déclaration préalable,

comprenant un plan de situation du terrain,un plan sommaire

d’implantation de la clotûre et un croquis faisant apparaître sa

dimension ainsi que la nature des matériaux utilisés.

L’administration dispose d’un délai d’un mois au-delà duquel

l’autorisation est réputée tacitement acquise. Cette autorisation

est valable deux ans. A savoir : la hauteur maximale est de 2m en

zone UA et de 1,6m en zone UC et UD. Dans toutes les zones la

clotûre doit s’intègrer harmonieusement à l’environnement.Des

prescriptions beaucoup plus précises existent pour certaines

zones et pour les limites séparatives.Il est donc plus prudent de

consulter le service urbanisme avant d’entreprendre ses travaux

de clotûre afin d’éviter les contentieux de voisinage.

4


Sainte Barbe chez

les pompiers

En présence des maires

des communes concernées

et du lieutenant-colonel

Petit du SDIS, la Sainte

Barbe a été fêtée dans la

tradition par les pompiers :

l’occasion pour Gilbert

Estève chef du centre de

secours de dresser un

bilan de la saison. Une

saison relativement

calme au niveau incendies

même si 25 pompiers

étaient sur le pied de guerre durant tout l’été, prêts à intervenir sur le moindre

départ de feu. Par contre les interventions sont en progression : 2200 contre

2100 l’année dernière. L’arrivée de trois pompiers professionnels

supplémentaires et l’attribution par le Conseil Général d’un nouveau

véhicule et de matériel respiratoire plus performant permettent de dresser

un bilan satisfaisant de l’activité du centre de secours.La nouvelle caserne

dont la construction devrait démarrer fin 2009 concrétisera la volonté du

Conseil Général de moderniser les centres de secours pour offrir un service

encore plus performant à la population. Promotions, avancées de grades et

médailles clotûraient la cérémonie. Mention spéciale à Roger Nègre promu

caporal et décoré de la médaille d’honneur or, qui a décidé, après 30 ans d’engagement

volontaire, de prendre une retraite bien méritée.

> Nos 3 médaillés : Roger Nègre, Laurent LEROY et José VALERO.

Recensement : c’est parti !

Du 17 janvier au 15 février les 15 agents recenseurs recrutés par la

commune pour effectuer le recensement obligatoire de la population

vont sillonner la commune. Attendez-vous à les voir venir chez vous munis

d’une carte officielle de l’INSEE . Sachez que les données qu’ils collectent

sont strictement confidentielles, non nominatives et ne seront pas

divulguées. Ce recensement est un enjeu majeur pour la commune : il

permettra d’adapter au mieux les infrastructures et les services

municipaux aux besoins de la population. Par ailleurs c’est sur la base de

ce recensement que, dès 2009, sera calculée la Dotation Globale de

Fonctionnement (DGF) que l’Etat verse à la commune et qui est attribuée

proportionnellement au nombre d’habitants, tout comme la

participation de la Communauté du Pays d’Aix. Mais le recencement

c’est aussi pour une mine d’informations qui permet d’orienter les

services publics et investissements à venir : le nombre de foyers actifs

ou retraités, lieu de travail, transports utilisés, niveau de ressource des

familles, etc… Et donc de mieux comprendre la commune. Nous vous

demandons donc de réserver le meilleur accueil aux agents

recenseurs !

En bref

Les permanences

juridiques

Ils ont repris et ont lieu chaque 1 er

lundi du mois de 9h à 12h pôle

solidarité CCAS, sur rendez-vous.

Droit de la famille, du logement,

de la fiscalité, de la

consammation…

Un juriste répond gratuitement à

toutes vos questions, en toute

confidentialité bien sûr..

Renseignements au

04 42 61 23 80

Nouvelle

permanence

à Trets

La Chambre Syndicale des propriétaires

et copropriétaires est

ouverte le mardi de 15h à 18h à

la Maison des Associations (rondpoint

de Saint Maximin). Cette

antenne permet aux

propriétaires de s’informer sur

la législation elle propose

également une aide à la rédaction

de baux de location ou à la

défense en cas de litige.

Renseignements au

06 84 96 21 60

5


Actualité

Nominations des voies

A la demande des habitants, pour faciliter le service postal, les livraisons mais aussi

les secours en cas de problème, les voies de trois lotissements ont reçu de nouveaux

noms :

Lotissement Sainte Victoire :

Rue des Hérissons

Impasse du Garagaï

Lotissement Côteaux des Vignes :

Impasse des Lilas

Rue des Micocouliers

Rue des Acacias

Lotissement Roquefeuil :

les entrées ont été numérotées :

Entrée 1 : sur l’avenue Sant Aloï

Entrée 2 : sur le chemin de Saint Jean

Entrée 3 : sur le chemin de l’Ermitage

Les remparts à

l’honneur

Coup de pouce aux propriétaires

privés

Si vous êtes un peu curieux, vous devinerez à l’arrière

des façades en remontant le Boulevard

Vauban l’enceinte médiévale qui ceinturait la ville

moyenâgeuse, il y a plusieurs siècles de cela. Dans

un remarquable état de conservation (de l’avis

même de l’architecte des bâtiments de France), on

y retrouve plusieurs tours de guet, surplombant

des jardins, installés dans ce que furent les anciennes douves (fossés).

Pourtant ces remarquables témoins de notre histoire ne sont pas classés monuments historiques et ne

bénéficiaient donc pas jusque là d’aides à la rénovation. Devenus propriétés privées au fil des siècles, ils sont

aujourd’hui inclus dans des habitations, servant de murs maîtres aux constructions et présentent par endroit des

dégradations qui méritent une rénovation urgente.

En plus des aides fiscales dont vont pouvoir désormais bénéficier ces propriétaires, la commune a donc modifié

ses règles d’attribution des subventions pour le rénovation des façades afin d’aider la réalisation des ces

rénovations dans les règles de l’art.Tous financements cumulés (le conseil général aidant lui aussi les propriétaires

de patrimoine non classé), les subventions possibles pourraient atteindre 80% du montant des travaux.

Pour tout renseignement : Service urbanisme, téléphone : 04 42 37 55 16

Rénovation des parties communales

Les remparts, c’est aussi pour partie le mur d’enceinte de la cour du château, surmonté du chemin de ronde.

Malgré la réfection de l’étanchéité de ce chemin de ronde il y a quelques années, la muraille a récemment donné

des signes de faiblesse, motivant l’installation de grilles de sécurité sur le boulevard Etienne Boyer. Le budget

2008 prévoira donc la réfection de la partie publique des remparts pour assurer la sécurité de cet édifice. Ce sera

aussi l’occasion d’achever l’aménagement d’un accès public et direct à la cour, adapté aux personnes à mobilité

réduite en remplacement de l’escalier bois provisoire.Cet aménagement est désormais possible suite à l’achat par

la commune de l’ancien garage inclus dans la muraille et démoli en 2006 par les services techniques de la ville.

Pour ces travaux, la commune sollicitera l’aide du Conseil Général (80%) au titre de l’aide au travaux de proximité.

6


Trets /

Marseille :

ça roule

direct !

Avec l'augmentation du prix de l'essence,

nombreux sont les tretsois à étudier la possibilité d'utiliser les

transports en commun pour améliorer leur pouvoir d'achat. Si du

côté d'Aix-en-Provence les dessertes rapides etfréquentes connaissent

un succès croissant, l'offre vers Marseille souffrait encore de la

longueur des parcours et d'horaires inadaptés.

Plus vite à l'aller…

Avec la mise en service de 2 lignes supplémentaires express

Trets/Marseille, le Conseil Général va intéresser une nouvelle clientèle

en réduisant considérablement le temps de trajet... Pour un

prix toujours très attractif. Une ligne directe le matin au départ de

l'avenue René Cassin démarrera à 7H pour rallier directement

Marseille par l'autoroute. Un seul arrêt, gare routière de Gardanne,

avec une arrivée prévue sur Marseille/gare routière pour 7H45 (voir

avant si les embouteillage ne sont pas au rendez-vous !).

Les autres départs (6H30, 7H30 et 8H00) sont maintenus, mais avec

le même intinéraire via Peynier et Rousset.

Encore plus vite au retour !

Le soir un nouvel horaire de retour au départ de Marseille Gare

routière est ajouté à 18 H 45, pour une remontée directe sur

Trets, sans aucun arrêt. La circulation sur l'autoroute Nord étant

plus fluide sur ce créneau horaire, l'heure d'arrivée prévue pour

19H30 à Trets, pourrait de fait être avancée.

Cet horaire devrait permetre de satisfaire particulièrement les

actifs en situation d'encadrement... et tous ceux appelés à faire des

heures supplémentaires.

Parallèlement le département, à la demande du Maire Conseiller

Général, organise une étude pour mieux cerner le besoin en

transport collectif vers Marseille mais aussi vers Aubagne.

Nouveau visage

pour l’angle

Vauban Mirabeau

L’amélioration du centre ville passe aussi par

le soutien aux entreprises dont l’activité n’est

plus tout à fait à sa place en cœur de ville.

Gain de place, accès et stationnement

facilités, mise en valeur de la vitrine commerciale

et des espaces de ventes… Autant

d’arguments qui motivaient depuis plusieurs

années le garage Peugeot de l’avenue

Mirabeau à se déplacer hors du centre ville.

En accord avec la commune le garage va

donc quitter l’angle du boulevard Vauban

pour se déplacer vers la zone de la Burlière

courant 2008. La pompe à essence

(inesthétique et source de nuisances pour la

zone urbaine), disparaîtra au bénéfice d’une

placette arborée et fleurie. La commune s’est

portée acquéreur du droit au bail (conseil

municipal de décembre 2007) et négocie en

accord avec les propriétaires des murs la

requalification du garage en logements avec

parking sous-terrain et commerces de

proximité donnant sur la nouvelle place. Ces

logements s’ouvriront sur le parc public du

jardin des Remparts, dont l’aménagement va

débuter. Le projet, situé en périmètre de

protection de monuments historiques (car

proche du clocher), devra bien évidemment

parfaitement s’intégrer au centre ancien

(hauteur limitée et aspect architectural) et

sera placé sous le contrôle de l’architecte des

bâtiments de France. Avec ce projet, c’est tout

l’accès Ouest du centre ville qui va être

valorisé et l’attractivité du centre ville une fois

encore renforcée. A suivre

L'ouverture annoncée du doublement de la ligne Aix Marseille,

offrira dans les mois qui viennent des possibilités supplémentaires

pour rallier Marseille, à moindre coût, sans perdre tout son temps

dans les embouteillages.

Mais pour l'heure, l'ajout des ces 2 lignes express, mises en service

en Février 2008, constitue d'ores et déjà une avancée appréciable.

Gageons que les tretsois seront nombreux à choisir le car plutôt

que leur voiture et faire non seulement un geste pour leur porte

monnaie mais aussi pour notre environnement.

7


Actualité

Développement

économique :

c’est reparti à

la Burlière !

Déjà 2 années de travail…

Il aura fallu attendre la dernière délibération

du Conseil communautaire

de l’année 2007, le 11 décembre

dernier, pour voir examiné de

nouveau le dossier d’extension de la

zone d’activité de la Burlière (un

premier dossier avait déjà été voté en

2005 pour la création d’un périmètre

de 35 hectares).

Ainsi, après une première étude de

faisabilité, les dossiers de ZAC ont été

réalisés sur ce premier périmètre

courrant 2006 : dossier de création,

dossier Loi sur l’eau, étude d’impact et

dossier de réalisation.

Une opération compliquée

Progressivement plusieurs difficultés

ont conduit à reconsidérer l’opération

telle qu’elle était alors envisagée :

la difficulté d’acquisition du foncier.

En effet, il n’y avait aucune maîtrise

publique du foncier et une multitu

de de propriétaires privés différents,

ce qui rendait relativement longue

cette phase d’acquisition.

Aujourd’hui la CPA est propriétaire

de deux terrains (1 ha et 1,5ha),

la présence de foncier bâti sur la

zone, certains bâtiments étant

prévus à la démolition dans le

projet de ZAC,

des coûts de viabilisation de la zone

qui ont beaucoup augmenté au fur

et à mesure de la réalisation

des études techniques :

équipements de voirie à réaliser

> Vue des terrains de l’extension qui accueilleront les nouvelles entreprises

(carrefours RD6 et RD12 ; résultats

de la mission géotechnique qui

font ressortir une qualité de sol

médiocre, des études d’inondabilité

complémentaires, demandées par

le Préfet, à l’occasion de l’élaboration

du PLU (Plan Local d’Urbanisme).

Ainsi, la CPA a préféré suspendre

début 2007 les acquisitions foncières

nécessaires à la mise en œuvre de

cette opération dans l’attente d’une

actualisation du projet. Car si l’essentiel

des terrains destiné à accueillir cette

extension n’est pas inondable (les

études hydrauliques l’ont bien

confirmé), le déplacement des bassins

de rétention oblige à reconsidérer

l’aménagement de l’ensemble de la

zone et son périmètre.

Economie et

environnement conciliés

Un premier rendu de la phase 1 (voir

encadré) doit être présenté à la

commune fin janvier par le bureau

d’étude Savignat missionné par la

communauté pour finaliser l’aménagement

du nouveau périmètre. Les

orientations de cette extension

restent cependant les mêmes : respect

de l’environnement et des principes

du développement durable, accueil

de PME et de commerces en accord

avec les orientations du schéma

départemental de développement

commercial, déplacement prioritaire

des entreprises en développement

déjà présentes sur Trets ou situées en

secteur de reconversion urbaine,

avenue René Cassin.

L’extension Phase 1

Le prestataire devra proposer un

nouveau schéma d’aménagement

et un nouveau périmètre tenant

compte des contraintes en vue

d’une optimisation du bilan

financier de la ZAC.

Un cadre d’aménagement (SHON,

desserte, espaces publics, emprise,

densité) ;

- la structure paysagère

- le phasage succinct de

l’opération

- le projet technique (VRD…)

estimatif

- les éléments de bilan de

l’opération.

8


Solidarité

LA TOUR PRENDS GARDE…

On démarre fort au club de l'Entraide de Trets pour cette

nouvelle année 2008, avec une première sortie au domaine

départemental de la Tour d’Arbois pour 50 tretsois venus

participer à un repas gastronomique dans une ambiance musichall.

Un vif succès pour les participants qui ont étonné les

animateurs par leur entrain et leur joie de vivre. L’occasion aussi de découvrir

l’étendue des activités proposées sur ce site qui propose un espace réservé, avec de

nombreuses activités hebdomadaires en direction des seniors.

Les activités seniors proposées dans le domaine de la Tour d'Arbois :

Informatique : mardi matin et jeudi matin de 9 h à 12 h

Théâtre :

jeudi matin de 9 h à 12 h

Arts plastiques : mardi matin de 9 h à 12 h

Anglais :

mardi matin et jeudi matin de 9 h à 12 h

Musique :

mardi matin et jeudi matin de 9 h à 12 h

Gymnastique : mardi matin et jeudi matin de 9 h à 12 h

Tir à l'arc

Les inscriptions aux ateliers se déroulent au début de chaque trimestre (janvier, avril, septembre).

Les cours fonctionnent selon le calendrier scolaire.

Pendant les congés, des stages peuvent être organisés selon les activités.

La personne participe à hauteur de 4H la séance,2H pour la gymnastique. Le paiement se fait par trimestre.

Il est possible de participer à plusieurs activités.

Cet espace sénior a pour vocation d'accueillir outre les associations du 3 ème âge pour leurs activités propres, mais aussi

des séniors à titre individuel afin de bénéficier d'animations proposées par le Conseil Général.

La gestion de l'animation de ces lieux est confiée par convention à l'association Entraide Solidarité 13.

L'association est chargée du respect du planning d'utilisation des locaux, et de la gestion matérielle des lieux.

Renseignements Entraide 13 : Tél.: 04 91 04 78 00

Domaine de LA TOUR D'ARBOIS - 3395, route de la Tour d'Arbois - 13100 AIX EN PROVENCE - Tél.: 04 42 53 46 73

Les Sorties de Marie Thé

Les prochaines sorties proposées pour les personnes du

3 ième age ne manquent pas de panache. Attention, même si

la Mairie prend en charge le coût des transports, il faut

réserver et régler vos sorties au plus vite (33E par spectacle).

Samedi 1 mars : Les Grands Ballets du Music Hall à la Halle

de Martigues. Sur scène 25 artistes, danseurs, chanteur,

acrobates, transformiste, le magicien DANI LARY, la vedette

du «Plus grand Cabaret du monde» de Patrick Sébastien,

seront là pour vous

Samedi 29 mars : Les Chœurs de l’Armée Rouge à la Halle

de Martigues. L’ensemble des Chœurs et Ballet de l’Armée

Rouge sous la direction du colonel Alexandre Droujinine

est un des meilleurs et plus grand ensemble de l’armée

russe.

Pour ces deux spectacles le départ est prévu à 12H45 de la

gare routière (face parking de la ferme) à Trets. Retour à la

fin de la représentation.

Inscriptions et renseignements au CCAS 04 42 61 23 84.

Distribution

des colis de Noël

Comme chaque année, pour les personnes

âgées de plus de 65 ans, la commune a distribué

au Château, 465 colis pour les personnes seules

et 245 colis pour les couples.

9


Budget 2008

Ce qu’il faut retenir

Cette année le budget se vote début février :

L'objectif pour la municipalité est d'assurer la continuité des travaux communaux et l'exécution des engagements

financiers pris en 2007. De nombreuses opérations d'investissements ont démarré (crèche, travaux av Pasteur, stade

Marcel Burles...) et doivent pouvoir s'achever durant ce 1 er trimestre indépendamment des échéances électorales. Des

opportunités foncières se sont présentées, stratégiques pour l'avenir du village, telle l'extension du Domaine boisé de

St Jean du Puy ou la maîtrise de la pompe à essence de l'avenue Mirabeau. Il ne faut pas les laisser passer. Des travaux

de sécurité aussi s'imposent, avec des consultations d'entreprises à organiser sans délai ( pour la consolidation des

remparts av Etienne Boyer ou la traversée de Kirbon, par exemple).

Rappelons que le budget de la commune peut être ajusté par décision modificative du Conseil municipal tout au long

de l'année, sous réserve bien sûr de respecter l'équilibre obligé entre dépenses et recettes.

Fiscalité :

une 5 ème année sans hausse d'impôts

Contrairement aux informations récemment diffusées par l'opposition, la

fiscalité communale n'a pas augmenté depuis 2003. La pression fiscale

décidée par la commune de Trets restera stable cette année encore,

avec des dépenses de fonctionnement maîtrisées pour faire face aux

diminutions de recettes prévisibles par ailleurs (voir notre article sur le

FDTP). A taille de commune et niveau de service comparables, les taux de

fiscalité tretsois sont dans la moyenne. Sans doute peut-on trouver des

communes où la fiscalité serait moindre. Mais y trouve-t-on autant de

services qu'à Trets ? Y-a-t-il autant d'écoles (7 à Trets) à faire fonctionner ?

Les routes à entretenir y sont-elles aussi étendues ? Tous ces paramètres,

et tant d'autres, font bien entendu varier fortement les taux de fiscalité

d'une commune à l'autre.

TAXES 2004 - 2005 - 2006 - 2007 - 2008

Foncier bâti 25.96 % - Taux identique depuis 2004

Foncier non bâti 63.19 % - Taux identique depuis 2004

Taxe d’Habitation 17.25 % - Taux identique depuis 2004

La dette maîtrisée, s'affiche en baisse

L'endettement de la commune fait l'objet d'un suivi régulier

et attentif afin de contenir celui-ci en dessous de la moyenne

des communes.

En 2006, l’encours de la dette s’élevait à 578 E par habitant, la

moyenne nationale est de 934 E par habitant.

En 2008, chaque habitant de la Commune de Trets remboursera

138,37 E d’emprunt si on se base sur le recensement de 1999

soit 9.395 habitants. L’endettement de la commune ne cesse

de diminuer pour preuve la courbe de l’annuité de la dette.

10


Un contrat départemental pour

financer à 50% les investissements

1 633 978 E de subvention ont été accordés à la commune

de Trets, par le Conseil Général lors de sa séance du 26 octobre

dernier. Au total c'est 3 267 955 E HT de travaux qui seront

ainsi financés. La commune dispose d'un délai de deux

années maximum pour réaliser ce contrat.

Parallèlement d'autres travaux de moindre envergure sont

en cours de chiffrage et seront sollicités au titre de

l'aide aux travaux de proximité 2008.

Pour mémoire 9 dossiers ont été ainsi subventionnés à 80%

par le Conseil Général en 2007.

Le coup dur du FDTP (fond

départemental de taxe professionnelle)

Cette recette, déjà en diminution, va encore diminuer : la

Commune va perdre plus de 400.000 E de recettes en 2008,

suite à la suppression de l'écrêtement de taxe professionnelle

en provenance de la société ST microélectronique de

Rousset.La communauté du Pays d'Aix, immédiatement saisie

par notre commune, s'est engagée à étudier une possibilité

de compensation. La commaunauté en effet, est la grande

bénéficiaire de cette «disparition» : car si ST Microélectronique

a supprimé une unité de production obsolète (mais dont la

taxe bénéficiait pour partie à Trets), la taxe professionnelle

générée par la nouvelle unité mise en service est

intégralement reversée… à la communauté.

Pour l'Etat donner moins aux communes mais

leur imposer de faire plus !

Avec la loi de finances 2008 rentre en vigueur «un pacte de stabilité interne»

qui diminue encore les dotations de l'Etat aux collectivités locales. Un

effet d'autant plus négatif pour les recettes communales, que l'Etat

augmente dans le même temps le champs des compétences des

communes ou des dépenses incompressibles comme les rémunérations

des personnels.

Ce mouvement de transfert au détriment des finances locales se poursuit

avec de nombreuses mesures annoncées ces dernières semaines qui

pèseront lourd sur le budget des communes : gestion totale des

passeports et carte d’identité, paiement des jours de RTT, prime pour

congés non pris, réformes du temps scolaire, etc…La maîtrise des dépenses

de l’Etat source de déstabilisation des budget locaux ? Une réalité.

11


Economie

Etes-vous

au courant ?

Nouvelle entreprise d’électricité à

votre service : SARL ERM propose tous

travaux d’électricité générale en

bâtiment. Qu’il s’agisse de neuf ou de

rénovation et d’habitat particulier ou

de magasin, d’atelier et de petite

industrie.

Pour les contacter :

SARL E.R.M. - M. RUHLING

1 lotissement les Amandiers

Tél./Fax : 04 42 54 21 82

Portable : 06 03 90 58 80 ou

06 24 59 38 51

Qui c'est ?...

c'est le plombier

Gregory Saladino, jeune tretsois,

est à votre service pour tout

ce qui touche à la plomberie : tout

dépannage, toute rénovation, de

l'arrosage automatique à l'entretien

de votre piscine en passant bien sûr

par les installations classiques. Et en

plus il est disponible 7 jours / 7 et

24h/24.

Que demander de mieux ?

Gregory Saladino

Quartier Sainte Catherine

Route de Saint maximin

Tél.: 04 42 29 23 49 ou

06 21 11 47 37

1 nouveau Jardinier

C’est bientôt le printemps et donc le

moment d’envisager le nettoyage et

l’embellissement de vos jardins.

Nicolas Ducote, récemment installé sur

Trets, est à votre service pour l’entretien

des espaces verts, l’abattage, l’élagage,

l’arrosage automatique, la création de

jardins, le terrassement.

Nicolas Ducote

Les Jardins Pourrièrois

14 rue Borde - TRETS

Tél.: 06 15 08 12 85

Esth'ELLE&LUI

Un nouvel espace dédié à l’esthétique

et au bien-être de la femme

mais aussi de l’homme vient de

s’ouvrir à Trets. Ce salon regroupe des

professionnels de la santé et de

l’esthétique pour des soins personnalisés et de qualité. Dans un

cadre chaleureux, spacieux et lumineux, Esth’elle et Lui propose

soins du visage et du corps, massages bien-être et balnéo, soins amincissants,

et produits de beauté pour femme et pour homme.

Mais la spécialité de ce nouvel institut c’est la lumière pulsée intense :

c’est une technique d’épilation définitive et de photo rajeunissement

pratiquée par un professionnel de santé en quelques séances.

Esth’elle et Lui est ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h30 sur

rendez-vous au 04 42 61 18 42 et se situe Impasse du Terril (au bout de

la contre allée de l’avenue de Gardanne) à Trets. Pour sen savoir plus deux

sites sont à votre disposition : www.esthelleetlui.com et

www.epilation-definitive-trets.com

L'école de conduite de l'Arc

Un nouveau gérant : Guy Vergnaud Ortiz.Fort de 20 ans d'expérience

dans le domaine,instructeur de pilotage et également inspecteur départemental

de la sécurité routière, il propose de nouveaux services : le

code permanent (tous les jours de 9h à 12h et de 14h à 19h),la formation

BSR (pour les boosters) et bientôt le permis EB (pour les remorques).

Ecole de conduite de l'Arc - 1 avenue Marius Jatteaux

Tél./fax 04 42 29 24 32

Nouvelle psychologue à Trets

Sylviane Wozniak, psychologue, vient d’ouvrir son cabinet à Trets.

Les principaux services qu’elle propose sont le soutien psychologique,

l’écoute, la remédiation cognitive pour les enfants qui

rencontrent des difficultés scolaires, la stimulation cognitive pour

les personnes âgées, ainsi que la réalisation de bilans neuropsychologiques.

Et elle se rend à domicile pour les personnes ne pouvant

se déplacer. Sylviane Wozniak 3 rue Clérion (I° étage) - Tél.: 04 42 61 18 49

1 nouvelle infirmière libérale

Régine Viau–Ayma rejoint les infirmières libérales diplômées

d’état de la commune. Vous pouvez la joindre au

06 89 34 98 88.

12


Quand l'air de

Kirbon réussit à

l'entreprise !

Parcours remarquable pour Olivier Tarrazi,

jeune tretsois de 39 ans, PDG de la SNCE

(société Nouvelle de Chemisage Entretien),

élevé au grand air du hameau de Kirbon,

qu’il habite toujours d’ailleurs depuis son

enfance avec sa famille.

Entré en 1990 dans l’entreprise familiale sans

aucun diplôme en poche, il y fera son apprentissage

d’abord comme ouvrier, puis pendant

5 ans dans tous les services de la société

jusqu’à reprendre la tête de l’entreprise familiale. En 16 ans de faire prospérer la petite entreprise créée par son père

en une entreprise de 300 salariés, spécialisée dans le nettoyage, avec un chiffre d’affaire de 10 M H par an, la plus

grosse de la commune de Trets !

Formé à l’école du Centre des Jeunes Dirigeants, son palmarès aujourd’hui est impressionnant : Délégué Consulaire de

la Chambre de Commerce Marseille Provence, Magistrat Consulaire au Conseil de Prud'hommes de Marseille, Membre

du Conseil Exécutif du Medef, vice-Président Départemental du Patronat des Bouches-du-Rhône

Humaniste dans l’âme, il est particulièrement fier d’avoir mis en place au sein de son entreprise des cours

d’alphabétisation pour les femmes de ménage de sa société et d’encourager les salariés de toutes origines à

progresser au sein de l’entreprise avec un management de ses agents s'appuyant sur de l'accompagnement

participatif, les prêts à taux zéro, la formation qualitative tout au long de la vie, l'optimisation d'action de promotion

interne…

En plus d'un métier délicat, Olivier Tarrazi a acquis un savoir-faire apprécié dans l'entretien des grands ensembles

d'habitations collectives sur tout le département 13, chantiers très sensibles où peu d'entreprises se risquent à

intervenir, traitant nombre de cités difficiles marseillaises et aixoises. Parallèlement, de grands clients comme la Poste,

le Conseil Général 13, l'Armée et bien d'autres, ont confié à la SNCE le nettoyage de leurs locaux. Une réussite

largement reconnue : Prix de la performance globale ( décerné par plusieurs magazines économiques régionaux en

2005),Victoire des autodidactes (décerné par Harvard Business School 2006), Prix du management (décerné par la

Communauté du Pays d'Aix 2007).

Mais si vous demandez à ce jeune patron ce qui le passionne, plus que la réussite professionnelle et les récompenses,

c’est tout simplement de pouvoir parcourir librement nos collines avec ses chiens, fusil de chasse en main, avant de

retrouver au village ses amis de toujours.

>> Légende photo : L’entreprise SNCE est devenue avec la Boucherie Armand sponsor du club intercommunal de rugby. Sur notre photo : Olivier

Tarrazi (à droite) et Christophe Armand (à gauche), 2 amis d’enfance, le jour de la remise officielle des maillots. (Photo : Nicole Emiliani)

Réouverture de la Mine

Où plutôt du restaurant les Mines qui porte

désornais ce nom, place de la libération !

Du mardi au samedi, midi et soir, avec menus

(midi 14,50t et soir 25,50t) ou à la carte.

Restaurant - Boutique - Traiteur

Bar à vin - Dîner spectacle.

7, place de la Libération - Tél : 04 42 61 51 99

Coiffeuse à domicile

Il y a des services qui sont particulièrement précieux

lorsqu'on ne pas quitter son domicile. C'est le cas de la

coiffure et Virginie Martin l'a bien compris en proposant

ses services à domicile pour les personnes âgées, les

personnes à mobilité réduite, les mamans avec des

enfants en bas âge... Après 15 ans en salon,Virginie est à

son compte. Sa spécialité : redonner le moral et positiver

votre image. Contact : 06 03 71 73 07

www.servicecoiffure.com

Mail : virginie@servicecoiffure.com

13


Habitat

Le logement dans tous ses états

Des villas sociales au chemin du

Tambourinaire

Situés en face de la résidence les Altéas, le chemin du

Tambourinaire devrait accueillir prochainement une

opération de logements sociaux. Les premières esquisses

réalisées en partenariat avec la SACOGIVA montrent la

possibilité d'y réaliser un projet de qualité, avec des

espaces verts importants et un grand volume destiné

au stationnement. L'objectif est d'y permettre la construction

de villas locatives (d'un étage maximum)

complétée par la réalisation de quelques maisons en

accession sociale à la propriété pour des familles

primo accédantes. Au total, 11 325 m 2 de terrain seraient

ainsi concernés pour un montant total d'achat de

957 805 H. Les aides financières de la Région et du

Département seront sollicitées pour cette acquisition

au titre des aides à la maîtrise foncière pour la réalisation

de logements sociaux. Dans sa séance du Conseil

Municipal du 23 octobre 2007, l'engagement d'une

procédure d'expropriation a été voté pour conclure la

maîtrise foncière qui n'a pu être réalisée qu'en partie à

ce jour. Espérons que la détermination de la ville ainsi

affichée facilitera la conclusion d'un accord amiable

avec le propriétaire, la procédure pouvant être

interrompue à tout moment en cas d'accord des parties.

Opération avenue Pasteur :

10 logements neufs

Réaliser ici ou là de petites résidences locatives sociales, qui ne

se différencient en rien des autres constructions du quartier

environnant, tel est l'objectif de la municipalité en accord avec

les orientations retenues par le PLH (Plan Local de L'Habitat)

communautaire.

Une parcelle située entre l'avenue Pasteur et l'avenue Marius

Jatteaux en sera bientôt l'illustration : achetée par la ville en

septembre dernier, cette propriété a pu être revendue sans

tarder dès décembre 2007 à la Sacogiva, opérateur du logement

social. Grâce à la subvention accordée par le Conseil Général

au titre des aides à la maîtrise foncière pour la réalisation de

logements sociaux (91 500 H), le montant de la charge foncière

a été réduit de 50 %. Une aide décisive sans laquelle il ne serait

pas possible d'envisager une opération de logement social

compte tenu du prix éledes transactions immobilières sur

notre commune.

Les vrais chiffres du logement

social à Trets

La loi du 5 mars 2007 relative au droit au logement

opposable, met la commune de Trets dans

l’obligation d’atteindre 20% de logements

sociaux. En clair, la commune qui compte 3.366 résidences

principales devrait théoriquement disposer

de 673 logements sociaux.

Or la commune ne dispose actuellement que de 201

logements sociaux, malgré tous les efforts déployés

durant ces 20 dernières années !

L’opération est donc simple à calculer :

673 (logements théoriques)

- 201 (logements existants)

= 472 logements à construire sur les 20 ans à venir.

Ainsi, notre commune devrait produire en

moyenne 23 logements sociaux par an. Il y a fort

à parier que cet objectif ne sera jamais atteint

quand on connaît les difficultés foncières et la

longueur des procédures.

Le Préfet exige de voir les communes comme Trets

présenter dès 2008 un «plan de rattrapage» pour les

20 prochaines années.

La commune s’est préparée dans son Plan Local

d’Urbanisme à démontrer sa bonne volonté. Un

effort sera donc fait, comme par le passé, mais pas

dans les proportions exigées.

Cela n’exonèrera hélas pas la commune de payer à

l’Etat une pénalité dès 2008, de 152,45t par

logement manquant et par an.

14


La Closerie des Cépages ou

la mixité sociale réussie

L'action de la commune pour le logement, c'est aussi

s'inviter dans les transactions privées pour obtenir

que du logement social soit inclus dans les constructions

nouvelles. Une démarche fort bien comprise par le

groupe NEXITY George V, qui a accepté sans hésitation

deder 4 logements sur les 20 que compteront la

nouvelle résidence de La Closerie des Cépages, à un

opérateur du logement social.

1 « type 3 » et 3 « type 4 », seront ainsi proposés avec

un niveau des loyers de type PLUS, ce qui représente

(à titre d'exemple) une charge de 360 C par mois pour

le locataire d'un type 3.

Satisfaction aussi de voir que les logements privés

ont été acquis pour la quasi totalité par des

tretsois, la bulle de vente installée sur place ayant été

littéralement prise d'assaut.

Les travaux ont débuté sur les terrains voisins de

l'école Sainte Anne pour une livraison prévue durant

le 1 er trimestre 2009.

Produire du logement à prix

maîtrisé, c'est possible :

l'exemple de la rue Cambon

Notre commune sera, avec celle de Bouc Bel Air, la

première en Pays d’Aix à bénéficier du nouveau

dispositif communautaire d'aide à la production de

logements en accession sociale en direction des

primo accédants. L'objectif est de permettre à des

familles, notamment des jeunes, de devenir

propriétaires de leur logement pour la première fois.

11 maisons et appartements vont ainsi voir le jour

sur le terrain de 2 707 m 2 situé rue Cambon, acquis

par la société immobilière de Provence (CIMP). Les

travaux qui viennent de débuter, doivent s'achever

pour le 1 er trimestre 2009. Un premier bilan de vente

communiqué par la société, nous a montré là encore,

que l'essentiel des demandes d'achat avaient été

conclues au bénéfice des jeunes tretsois. Tous les

acquéreurs doivent remplir les critères du Prêt à taux

zéro et accepter des clauses restrictives en cas de

revente (retour du bien vers le vendeur pendant 9

ans) pour éviter toute spéculation immobilière. Huit

autres logements sont par ailleurs vendus à prix libres

sur cette même opération.

15


Habitat

Mieux vivre en centre ancien

Comme chaque année depuis 3 ans, le mois de décembre a permis la présentation du

bilan annuel des réalisations de la SEMEPA, chargée de l'opération centre ville, dans le

cadre de la convention signée avec la ville de Trets et la communauté d'agglomération du

Pays d'Aix.

Des locations à loyers minorés dans le parc

locatif privé

Après les acquisitions d'immeubles insalubres des 2 dernières années, la

vente de ces ruines pour leur rénovation a été la priorité de l'année

2007. Une maison place Audric (1 logement) et une autre, place de la

Liberté (3 logements avec garage) ont ainsi trouvé preneurs fin 2007.

Des acquéreurs qui bénéficieront d'aides cumulées de l'ANAH (Agence

Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat), de la Région et

du département pour réaliser ces rénovations d'envergure.

Des aides soumises à plusieurs engagements :celui de maintenir

en location ces logements pendant 10 ans au moins, d'y

pratiquer un niveau minoré de loyer (fixé par l'ANAH), d'y

accueillir des locataires remplissant certaines conditions de

ressources et de respecter le plan de rénovation défini avec

la SEMEPA. En contrepartie, l'investisseur bénéficie aussi

d'allègements fiscaux, tels que prévus dans la Loi “Borloo”.

Mise en location fin 2008.

Devenir propriétaire dans l'îlot Gasquet

Après le spectaculaire chantier de mise en sécurité des ruines

face à l'église, la réhabilitation de l'îlot Gasquet mitoyen s'est

révélée beaucoup plus compliquée que ne l'avaient laissé penser

les études préalables. Le coût très élede cette réhabilitation

(composée de 5 immeubles et ruines) empêchant toute

réalisation à destination sociale, une nouvelle orientation à du

être recherchée avec le secteur privé.

Ce sont donc des appartements en vente libre (6 à 8 logements)

qui vont apporter une nouvelle jeunesse à la rue Gasquet.

Une offre qui devrait intéresser les jeunes mais aussi les seniors

qui cherchent à se rapprocher des commodités et des services du

centre ville.

Dès ce premier trimestre les travaux de déblayement vont

maintenant pouvoir débuter en attendant le permis de construire.

Un projet qui sera présenté au quartier dès sa finalisation.

16


La fin des taudis

13%, c'est le taux de vacance des logements en centre ville. Le plus souvent pour cause d'insalubrité. Cette situation

atypique dans le pays d'Aix a été reconnue officiellement avec l'attribution en 2007 par l'Etat d'une aide

exceptionnelle de 567.823 E, abondée de 121.676 E par la Région et de 30.116 E par la communauté, en soutient

à la résorption de l'habitat insalubre. Fort de cette aide, la SEMEPA a pu conclure la totalité des relogements

permettant la libération des taudis dans des logements tiroirs. Parallèlement s'ouvrent plusieurs chantiers de

réhabilitations.Tour d'horizon d'un centre ville qui change sous l'impulsion de la convention publique d'aménagement.

Les immeubles remis à

neuf…Travaux terminés

18 rue du 1 er mai : remise en état d'un

immeuble très dégradé en 3 logements

(1type 1 et 2 types 2) achevé en décembre

2007 ; mise à disposition de personnes à

reloger en provenance des îlots en grande

insalubrité (Ledru Rollin, Paul Bert et Pujade).

31 rue Lemée : remise en état des 6 logements

d'un immeuble insalubre (4 étaient

vacants) ; travaux achevés en février 2007 ;

relogement des anciens occupants et de

personnes en provenance des îlots en grande

insalubrité (Ledru Rollin, Paul Bert et Pujade).

Les petites réalisations

en cours.....

7 place Garibaldi : réhabilitation

avec l'aide de l'ANAH

pour 4 logements locatifs et

3 en accession à la propriété;

Permis de construire obtenu;

début des travaux 2008 ;

location revente en 2009.

15 rue Hoche : 6 logements

sociaux financés par l'Etat,

la CPA, la Région et le

Département ;permis obtenu

par la Sacogiva ; consultation

des entreprise en cours ;

travaux 2008, mise en location début 2009.

Coeur d'îlot Brossolette : après curage et consolidation

des 2 ruines, réalisations de cours privatives pour améliorer

l'habitabilité des maisons voisines.

7 rue Gasquet : cession de l'immeuble, après d'importants

travaux de mise en sécurité par la Semepa, en cours pour

réalisation de 3 logements à loyers maîtrisés

Lutte contre la vacance et l'habitat indigne : 820.000C pour motiver les

propriétaires privés

C'est la nouveauté de cette fin d'année 2007 : la conclusion d'un protocole réunissant tous les financeurs pour

remettre en location des logements de bonne qualité, vacants pour la plupart. Tous les partenaires institutionnels

ont répondus présent pour réserver une enveloppe financière de 820.000 T. Signataires de ce

protocole : l'ANAH (l'agence nationale pour l'amélioration de l'habitat) pour 500.000 T, la Région pour

100.000T, le CPA pour 120.000 T, le Conseil Général pour 50.000 T et la commune pour 50.000 T aussi.

L'objectif est de permettre la réhabilitation de 60 logements dans le parc privé, dont 50 locatifs et 10 logements

de propriétaires occupants. Après réhabilitation, 30 logements locatifs seront à loyers maîtrisés, 20 à loyer intermédiaires

et 10 conventionnés. 20 seront à loyer libre. La durée de ce programme est conclue pour 4 ans

(2008/2011). Une assistance administrative gratuite est mise en place avec la communauté du Pays d'Aix

pour aider les propriétaires à monter leur dossier de financement. Un premier courrier a déjà été adressé à de

nombreux propriétaires de logements vides pour les inviter à remettre ces logements à niveau en vue de

les louer.

17


Habitat

Les rénovations qui changent le centre ancien :

Constituées de parcelles en total état de délabrement, avec une insalubrité qualifiée d'irrémédiable, 4 îlots ont été

classés à la demande de la commune en périmètre de Résorption d'Habitat Insalubre (RHI). Acquises par la SEMEPA

avec l'aide de la ville de Trets (cession à l'euro symbolique de nombreuses parcelles complétée par des acquisitions

amiables) ces parcelles ont toutes fait l’objet de lourds travaux de mise en sécurité en 2006. Ces îlots ont pu être

cédés à la Sacogiva fin 2007/début 2008, qui doit se charger d'obtenir maintenant les aides financières pour

conduire les chantiers qui vont changer le coeur de notre ville.

Ilot RHI Ledru Rollin :

Onze immeubles situés de part et d'autres

de la rue Ledru Rollin verront la réalisation

6 logements sociaux. Relogement de 6

locataires réalisé en 2007.

Ilot RHI Paul Bert :

8 immeubles contigus ; projet de création

d'une place par démolition de 2

immeubles (mise en valeur de la façade

classée de la Synagogue en face) et

construction de 4 logements sociaux.

Réhabilitation en 2009.

Ilot Grande Pujade :

9 immeubles mitoyens (dont la

plupart en ruines et en extrême

mauvais état), réalisation de 15

logements sociaux. Permis de

construire délivré en décembre 2007 ;

travaux 2008, mise en location début

2009.

Ilot RHI Synagogue :

Concerne 10 parcelles contiguës, sur le côté Sud de la

rue Paul Bert. Quatre de ces immeubles composent une

maison romane dont la façade est classée Monument

historique et présumée avoir hébergé au moyen âge

une synagogue. Le projet n'est pas encore finalisé

compte tenu des contraintes de ce bâtiment qui dispose

d'un jardin en coeur d'îlot. Une 1 ère phase de mise en

sécurité a été réalisée par la SEMEPA à l'été 2007, suivie

d'une seconde début 2008.

Pour tout renseignements : Service Urbanisme de la ville - Téléphone : 04 42 37 55 16

SEMEPA - Téléphone : 04 42 37 55 48

18


Jeunesse

Les échos du collège...

La moyenne en anglais devient obligatoire pour le brevet des collèges

Satisfaction au Conseil d'administration de novembre 2007 devant les chiffres présentés par M Keller, principal du

collège de Trets : les résultats 2007 au diplôme national du brevet sont encore en progression avec 81% de réussite et

toujours supérieurs à ceux de l'académie (77,47%). Pour le prochain brevet version 2008, les élèves devront avoir

réussi en plus des épreuves classiques, le B2I (évaluation informatique) et obtenir la moyenne en anglais. Tous les

élèves de 3ème ont jusque là obtenu le B2I, attestant ainsi de l'efficacité de l'équipement informatique mis en place

par le Conseil Général dans les Collèges. Pour l'anglais en revanche, un effort a d'ores et déjà été engagé avec la mise

en place dès la 5ème et pour 2 classes de 4 ème de groupes de soutien dits «anglais seconde chance», le niveau des

élèves dans cette discipline étant souvent insuffisant. Et pour ceux qui n'obtiendraient pas la moyenne en anglais, c'est

un jury qui déterminera l'attribution du brevet....

Suivi personnalisé pour les élèves de 6ème

Obligatoires pour tous les élèves entrants en 6 ème , les tests d'évaluation en français (59,7% de réussite en 2007) et en

maths (67,7% de réussite) ont permis aux enseignants de cibler les élèves en grande difficulté afin de les faire

bénéficier d'un PPRE (traitement des difficultés scolaires). Ces programmes permettent un travail en maths et en

français par petits groupes, une à deux heures par semaine, sur les notions de base.Un bilan est fait au bout de 6 à 8

semaines afin d'évaluer la progression et savoir si l'élève doit continuer.

Les voyages forment la jeunesse

5 voyages sont prévus cette année scolaire au collège de Trets : 2 à vocation linguistique (voyage à Barcelone et en

Angleterre du 22 au 26 avril pour 2 groupes de 48 élèves chacun), 2 autres à vocation sportive (un séjour ski du 3 au 9

février et un autre en Ardèche du 2 au 6 juin en VTT). Un dernier voyage associe l'enseignement du latin et des sciences et

vie de la terre, destination Naples et Pompéi du 2 au 7 mars.

Les dates des ces voyages ont été retenues par les enseignants pour gêner le moins possible la vie du collège.

Rappelons aux parents qui rencontreraient des difficultés à s'acquitter de leur participation à ces voyages scolaires, que

le Centre Communal d'Action Sociale de la ville peut accorder des aides financières complémentaires, après examen

de la situation de la famille.

Le collège en chiffres :

121 élèves en 6 ème , 123 en 5 ème , 111 en 4 ème et 96 en 3 ème .

38 professeurs titulaires, 5 stagiaires et 6 professeurs partagés avec un autre établissement.

2 personnes pour assurer la surveillance (réduction décidée par l'académie depuis la rentrée 2007)

Les Cm1 sont parés !!!

À la mi-décembre, et comme chaque année, l’ensemble des 130 élèves de Trets en classe de Cm1 ont reçu un

dictionnaire offert par la ville de Trets. Ainsi les élèves ont le temps d’apprendre à se servir de cet outil complet (coffret

comprenant un petit atlas) avant de passer au collège et de s’imprégner des finesses de la langue

française. Cette fête a aussi été l’occasion de rendre un hommage à Thierry Payan, instituteur des Cm à l’école Victor

Hugo, disparu l’an passé.

19


Jeunesse

Votre Sécurité Routière

Une semaine pour convaincre

Fin octobre la ville a organisé toute une semaine de sensibilisation à la sécurité

routière : ateliers pour tous place de la gare, animations au centre de loisirs, au

collège et dans les écoles et enfin, ateliers spécifiques pour le 3 ème âge à la

résidence St jean du Puy. Le prochain atelier sera proposé le mardi 12 février à

13h30 salle des colombes, il s’agit d’un atelier gratuit de sécurité routière pour le

3 ème âge. Inscriptions au 04 42 61 23 84

Les enfants en danger

Une enquête a été menée par les Intervenants Départementaux Sécurité Routière

(Messieurs Marino et Gauthier) sur le transport des enfants dans les véhicules sur le parking des Colombes. Résultat :

Presque un tiers des enfants sans ceinture ou sans siège adapté !!! La tranche d'âge la plus concernée sont les 3- 10

ans. Que dire ? Rappeler que 40% des enfants tués sur les routes le sont dans un rayon de 3km de leur domicile

Prochains rendez-vous

Un permis pour la vie : un stage post permis pour les jeunes conducteurs tretsois qui permet d'acquérir

de l'expérience et de prendre conscience des dangers de la circulation. Chaque stagiaire est récompensé

par une bourse d'un montant de 30 euros.

Les inscriptions se font dans les autos écoles : Ecole de Conduite Française et Ecole Marc Gautier) ou

à la Maison des Associations. Prochains rendez-vous samedi 22 mars et samedi 31 mai.

Lundi 17 Mars au Collège : Journée Vie (Véhicule Individu Environnement) pour les classes de 4 ème

pour ne pas interrompre la sensibilisation des jeunes collégiens à la sécurité routière.

A l'issue de cette journée un tampon supplémentaire est apposé sur l'ASSR des jeunes pour attester du suivi de cette

formation.

Une nouvelle association

pour les écoles

Même si elle n’a pas été couronnée de succès, l’action entreprise l’an

dernier par les parents d’élèves pour la fameuse semaine de 4 jours a eu le

mérite de permettre à ces parents de se rencontrer et de s’apprécier. C’est

donc tout naturellement qu’ils ont décidé de se fédérer en association :

présente pour la première fois aux dernières élections de parents d’élèves, la

toute nouvelle Association Tretsoise de Parents d’Elèves (ATPE), avec 21

sièges remportés sur les différents conseils d’école de la commune se place en

tête des associations de Parents d’Elèves.

Leur objectif : participer de façon constructive aux projets des écoles et s’investir

activement dans la vie du village. Et déjà, l’ATPE a à son actif l’opération « nez rouge » avec le comité

des Foires pour le Téléthon (440 t récoltés) et le « Père Noël » Vert qui leur a permis de collecter

1000 jouets pour le Noël des enfants démunis. Prochaine étape, la Bourse à la puériculture

qui se tiendra le 29 mars à la salle des Colombes et l’association réfléchit pour la fin de l’année

scolaire à une manifestation pour sensibiliser les écoliers à l’environnement.

Même si elle n’est affiliée à aucune fédération nationale, on peut compter sur l’ATPE pour

suivre de près les nouvelles réformes engagées dans le domaine de l’éducation et pour

faire entendre la voix des parents d’élèves si besoin était.

Contact ATPE : 20 avenue Mirabeau - Email : atpe13@gmail.com

Président : Stéphane LECOMTE - Tél.: 04 42 29 27 83 - www.atpe-trets.fr

20


Vacances intenses

pour les ados

L'Espace Jeunes est ouvert aux 12-20 ans.

Collégiens et lycéens ont rendez-vous à l'espace

Jeunes qui s'ouvre pendant les vacances scolaires

du 11 au 22 février. Au programme soirée ciné

bowling, voir un match de tennis de l’open 13,

après-midi accro branche, une journée de ski à

Ancelle, une après-midi patinoire, une autre à la

piscine, une journée luge à la montagne ou un

tournoi de Playstation qui se termine en soirée

grillade, une journée rando vtt ou un après midi

paint ball… C’est au choix.

Chaque activité est conçue pour 16 participants

alors… Vite vite réservez !

Espace Jeunes - Maison des Associations

Rond point de Provence - Route de Pourrières

13530 Trets - Tél.: 04 42 61 23 71

Explication de texte

en direct !

Comment vit et travaille un écrivain ? Où trouvet-il

l’inspiration ? Pourquoi a-t-il choisi tel nom de

personnage ?… Deux classes de Cm 2 de l’école

Jean Moulin vont pouvoir découvrir tout ce qu’ils

ont toujours voulu savoir sur un livre… Sans

jamais pouvoir le demander à son auteur !

Dans un premier temps les élèves ont passé une

demi journée fin janvier à la médiathèque avec

Jean Hugues Oppel, auteur de romans policiers

jeunesse et chef de file du nouveau roman noir

français. Chaque élève s’est vu offrir par la

Communauté du Pays d’Aix un livre de l’auteur

invité (« Ippon» et «Tigre ! Tigre ! Tigre !», Éditions

Syros, collection Souris Noire). Après lecture, les

enfants ont travaillé avec leur professeur pour

préparer des questions qu’ils ont soumises à leur

otage littéraire d’un jour. En attendant le mois de

juin pour la suite de l’aventure.

Classes de découverte dans les écoles :

Les écoles ont mis plusieurs classes de découverte sur pieds pour cette année scolaire. Deux classes de l’école Jean

Moulin partiront fin mars en classe de neige à Ancelle.

Une classe de la maternelle Sainte Anne fera sa première expérience de la vie en collectivité au mois de mai à Savines

Le Lac avec une classe de CP de l’école Edmond Brun. Au programme : l’eau dans tous ses états ,le séjour qui s’intitule

d’ailleurs « au fil de l’eau » leur permettra , du lac Apollinaire au lac de Serre-Ponçon, de découvrir tous les aspects

de l’eau : faune, flore, intérêt économique…

De leur côté, les grands de l’école Victor Hugo mettront le cap sur Porquerolles au mois de mars : un séjour axé sur la

découverte de l’île et la sensibilisation à l’environnement avec un spécialiste de l’écologie.Visite du Fort Sainte Agathe

et du Fort de l’Alycastre, découverte de la faune et de la flore sont au menu de cette semaine.

Quant à l’école Saint Jean ce n’est qu’à la prochaine rentrée que devrait se préciser le projet des deux classes de

découverte prévues pour le premier trimestre.

L’intérêt pédagogique de ces séjours n’est plus à démontrer et pour les enfants c’est souvent leur première grande sortie

en dehors de la famille et leur première expérience de la vie en collectivité. C’est pour faciliter ces départs que la

ville de Trets a mis en place depuis plusieurs années une aide spécifique : 100E sont ainsi attribués par enfant partant,

soit un budget total pour cette année de 17 700E.

21


Jeunesse

Super programme pour les colos 2008

A noter dans vos agenda de suite : Mercredi 27 février à partir de 16h, salle des Colombes

c’est le Forum des Colonies de Vacances.

Comme chaque année c’est l’occasion de découvrir en détail le programme de chacun des

séjours et de s’inscrire pour cet été.Cette année sont proposés :

les 6/17 ans du 4 au 15 août le circuit merveilleux : Tour de France des parcs

les 14/17 ans du 8 au 22 juillet Espagne et Frissons à Cambrils Benidorm, Madrid

les 14/17 ans du 1 er au 14 août Haute Corse, Velezolasca

les 11/13 ans du 18 au 31 juillet Santa Maria de Poggio

les 6/12 ans du 31 juil. au 13 août Cirque à Tence, la piste aux Etoiles

les 12/14ans du 31 juil. au 13 août Vacances Cinéma à Tence

les 6/11 ans du 17 au 30 juillet Mont des sportifs à Tence

les 6/11 ans du 17 au 30 juillet Moto quads à Tence

Côté prix : Comme d’habitude, les colonies sont à moitié financée par la ville et seulement

420E sont demandés par enfant pour les deux semaines tout compris au départ de Trets

(Possibilité de paiements échelonnés). Et toujours un hébergement et un encadrement de

qualité et de multiples activités.

Renseignement à la Maison des Associations

Contact : Brigitte Barthélémy - Tél.: 04 42 61 23 70 (sauf mardi après-midi et jeudi après-midi)

Cap vacances au centre de Loisirs

Le Centre de Loisirs P’tit Soleil ouvrira ses portes du 11 au 15 et du 18 au 22 février à l’école St Jean. Ces vacances de

février promettent de nombreuses activités et des spectacles originaux : avec en prime un stage de magie pour

apprendre milles tours et à la clé, la remise d’un coffret du magicien à chaque enfant pour épater, de retour à la maison,

les parents, grands parents, frères et sœurs. Les secrets eux resteront en coulisse….

Comme d’habitude de nombreux ateliers ponctueront les semaines : Jeux, Activités manuelles, Sports divers et

Animations artistiques. En plus le Centre de Loisirs vient de faire l’acquisition de nouveaux livres d’activités qui vont

permettre une belle innovation dans les ateliers proposés : faites de la place pour les nouvelles créations dans vos étagères !

Prochains dates d’inscription

Pour les Mercredis de mars (5, 12, 19 et 26)

Mardi 5 février de 14h à 18h à la Maison des Associations

Mercredi 6 février de 7h30 à 9h et de 13h à 14h au Centre Aéré St Jean

Pour les Mercredis d'avril (2, 23)

Mardi 11 mars de 14h à 18h à la Maison des Associations

Mercredi 12 mars de 7h30 à 9h et de 13h à 14h au Centre Aéré St Jean

Pour les Vacances d'Avril

Lundi 10 mars de 14h à 18h à la Maison des Associations

Mardi 11 mars de 14h à 18h à la Maison des Associations

Mercredi 12 mars de 7h30 à 9h et de 13h à 14h au Centre Aéré St Jean

Jeudi 13 mars de 14h à 18h à la Maison des Associations

Contact : Téléphone St Jean : 04 42 54 49 15

(uniquement le mercredi et les vacances scolaires)

Portable : 06 74 78 45 99 (en semaine de 9h à 12h et de 14h à 18h)

Horaires d'accueil : De 7h30 à 9h30 et de 17h à 18h

22


Vie associative

La gymnastique sportive

Tretsoise :

En ce début d’année, le club de la GST dirigé par Dorine Montels

est déjà en route pour les qualifications aux Championnats de

France 2008 qui se dérouleront les 7 et 8 juin à Wasquehal (banlieue

de Lille).

L’année 2007, fut tout simplement magnifique, exceptionnelle, avec

4 équipes qualifiées en Finales Nationales à Paris d’où la délégation tretsoise

(40 personnes) obtint 3 podiums :

1 titre de Vice Championne de France en équipe TC niveau 4

(Amélie Duvillier, Laury Guillem, Manon Jacquet et Marion Gil)

1 titre de Vice-championne de France en niveau 4 : Amélie Duvillier

1 titre de championne de France individuelle : Anne-Sophie Dozon…

La saison s’était alors clôturée sur la fête du club qui ne rassembla pas moins de 190 licenciées et 300 spectateurs sous

le thème des «Pirates» au Gymnase municipal de Trets le 24 juin dernier : une véritable réussite pour les 30 bénévoles.

Alors pour 2008, à quoi peut rêver la GST…

La même saison que 2007 : pourquoi pas ? Mieux serait presque

impossible, mais quant on sait que cette année, le club engage 18

équipes super motivées en compétition Ufolep, avec 5 équipes

qualifiables en Finales Nationales et 10 équipes pouvant prétendre

participer à la Finale Interrégionale alors on se prend à rêver. Les

plus jeunes sont prêtes pour la relève et n’ont qu’une ambition faire

mieux que leurs aînées.

Le club affiche en janvier 2008, un effectif jamais atteint :

210 licenciées… Âgées de 3 à 30 ans !

Le club a des projets pleins la tête : peut être l’organisation de la

demi-finale nationale de gymnastique, mais surtout la fête du club

qui aura pour thème : Voyage autour du monde. La GST ne compte

pas s’arrêter là et attend avec impatience la construction de la Halle

sportive qui lui ouvrira les portes d’une salle spécialisée de 400 m 2 …

Et ainsi la perspective de nouveaux défis et podiums nationaux.

Le téléthon à l’heure du bilan

Grand moment de solidarité, le téléthon mobilise chaque année les

bonnes volontés de nombreuses associations. Grâce aux animations

proposées et grâce à la générosité des tretsois,

4453 E ont été récoltés cette année. Merci à toutes les associations

volontaires : Chore-Art, l’Entraide des Bouches du Rhône, le BMX, le

Paradisier Rouge, Gare aux Chants, l’Union ces Commerçants, le Foyer

Rural, l’ATPE, le Comité des Foires, le club de Scrabble, le club de l’Olympe,

les Modestes, la Croix Rouge sans oublier les groupes musicaux : les

Musicos, les Copains d’Accord, Musical Box et Tabasko qui ont animé le

repas.

23


Travaux

Entrées dans la ville

> Entrée côté Gardanne

> Entrée côté Peynier

> Entrée côté St Maximin

En venant de Gardanne…Il faudra attendre la fin des gelées pour voir les

plantations de l'entrée de ville route de Gardanne, s'achever. Mais déjà

l'aménagement routier réalisé par la communauté du Pays d'Aix, conjugué

aux travaux d'éclairage public réalisés par la commune, donne fière allure à

une des entrées de ville les plus fréquentée.

Place traversante, rétrécissement et éclairage des chaussées, réorganisations

des accès aux entreprises et commerces, mise en place d'une zone 30.... Tout

a été fait pour privilégier la sécurité et donner une allure plus urbaine à

ce quartier. Un arrêté sera d'ailleurs prochainement pris, en accord avec les

riverains, pour obliger les poids lourds en provenance du RD6 et en direction

du Var (mais qui devraient rentrer dans la ville), à suivre la RD 6 afin d’emprunter

le boulevard de l’Europe. Le trafic poids lourds devant la résidence de

l'Aurélien devrait ainsi sensiblement diminuer et avec lui les nuisances sonores

et la pollution. Autre nouveauté, la prolongation de la piste cyclable qui longe

la RD 6 et rentre désormais dans la ville. Réorganisé, le stationnement perd

quelques places au profit des règles de sécurité. Des places qui seront

compensées en grande partie par un traçage de places sur chaussée dans la

rue du Terril.

En venant de Peynier Le budget 2008 voté en fin décembre par la

communauté du Pays d'Aix prévoit de poursuivre l'aménagement de

l'entrée de ville de Gardanne par l'enfouissement du réseau aérien basse tension,

toujours présent côté zone d'activité. De même, la sécurisation de

l'entrée de ville côté Peynier est inscrite au budget communautaire pour la

finalisation des études, en vue de la consultation des entreprises pour un

démarrage des travaux début 2009. Une concertation sera organisée avant

l'été 2008 avec les riverains, en collaboration avec les services de la

communauté. Réduction de la vitesse et du bruit seront là encore au coeur

des préoccupations.

A moyen terme, la réalisation de la voie de liaison, programmée par le

département entre la RD 6 et la route de Peynier à partir du rond point de

Gardanne (en vue de la desserte du nouveau centre de secours/centre départemental

routier/gendarmerie) soulagera grandement le trafic circulant entre le

rond Point des Français libres et la fin de l'agglomération.

En venant de St Maximin et de Pourrières…

Consigné dans l'Atlas des entrées de ville dressé par la communauté du pays

d'Aix et la commune de Trets, le réaménagement des entrées de villes en provenance

du Var a été retenu comme 3 ème priorité d'investissement. Un projet

sur lequel le Conseil Général a déjà engagé une réflexion, l'amélioration de la

sécurité sur la route de St Maximin ayant déjà fait l'objet d'une étude durant

le dernier trimestre 2007. La conservation des alignements d'arbres centenaires,

la sécurisation des « tourne à gauche », la maîtrise de la vitesse sur cette

interminable ligne droite… Autant de questions sur lesquelles les ingénieurs

de l'équipement présenteront prochainement leurs préconisations. La commune

de son côté, a confirmé dans son plan local d'urbanisme, le classement

de ce quartier en zone urbaine, confirmant la nécessité d'organiser une

meilleure sécurité sur ces entrées dans l'agglomération. La mise en oeuvre de

l'opération d'ensemble quartier Chassaoude comme le transfert annoncé du

centre routier départemental (ex DDE) route de Gardanne, devrait faciliter

l'avancée de ce projet.

24


Aménagement

Quartier Chassaoude :

ébauche d'un nouveau quartier

> L’ HABITAT PAVILLONNAIRE

Organiser un développement harmonieux de la commune, améliorer l'offre de logements (notamment pour les

jeunes) sans faire exploser le chiffre de la population, respecter l'esprit « village » avec une architecture de qualité

telles étaient les principaux objectifs fixés au cahier des charges pour l'aménagement des terrains du quartier

Chassaoude.

Un projet de longue haleine

Ces terrains situés en face du supermarché Casino sont donc destinés à accueillir dans les 15 prochaines années

l'extension du village. Outre le transfert de ce supermarché et son agrandissement pour une offre commerciale plus

adaptée à la taille de notre commune, ces terrains accueilleront au fil des années plusieurs opérations de logements,

locatifs ou en propriété, en prix libre ou maîtrisé mais aussi du logement social ou adapté pour le handicap. De

nouveaux espaces pour des commerces de proximité et des services trouveront aussi leur place dans ce projet, en lien

direct avec la place de la Gare, la future gare routière et son parking.

Un projet de longue haleine, dans lequel la commune assure un contrôle du rythme de production des logements,

participe activement à la sélection des projets architecturaux sans toutefois engager aucune finance publique. En effet,

toutes les charges supportées par l’aménageur choisi récemment pour la réalisation de l’opération sont couvertes par

les produits à provenir des cessions, des concessions d’usage et des locations de terrains ou d’immeubles bâtis.

Un projet à échelle humaine

Validé à l'unanimité lors du conseil municipal du 23 octobre 2007, la réalisation de ce projet a été confiée à la SEMEPA,

société d'économie mixte du Pays d'Aix, qui a convaincu le jury par la qualité des ses références mais aussi par la pertinence

de son analyse. Un projet à échelle humaine, avec des hauteurs limités, des placettes et des espaces publics de

qualité, les circulations piétonnes privilégiées… Et des esquisses (voir dessins ci contre ) permettent d'imaginer ce que

sera ce nouveau quartier.

Côté équipements publics, outre des parkings, places publiques et espaces verts pour la convivialité, un nouveau

groupe scolaire est envisagé pour faire face à la progression des enfants en âge scolaire. Ce nouveau quartier

intègrera aussi la maison des associations dont le jardin s'ouvrira directement sur Chassaoude.

Avec cette opération, la commune peut donc envisager sereinement de se développer, sans consommer d'importants

espaces naturels (ces terrains étaient réservés pour l'extension du village depuis 20 ans déjà) et sans générer

de nouvelles charges financières, compte tenu de l'existence de toutes les dessertes et viabilité, puisque nous

sommes là dans le village.

Dès ce début d'année, la SEMEPA a engagé les études préalables et les dossiers nécessaires à l'obtention des permis de

construire. Parallèlement, les négociations avec les 2 propriétaires des terrains ont été réouvertes pour parvenir à une

maîtrise foncière à court terme.

La durée de réalisation totale de ce programme doit s’étaler sur 10 ans environ. C’est là que

grandira notre village dans les années à venir.

La ZAC de Chassaoude en chiffres :

Le programme de la SEMEPA s’étend sur 9 hectares et prévoit un découpage de la zone en quatre secteurs :

Un secteur pavillonnaire sur 9000 M 2 de 15 lots ;

Un secteur central représentant l’âme du quartier avec habitat collectif, individuel groupé, activités, services,

commerces répartis sur 37 000 M 2

Secteur réservé aux équipements publics sur 15 000 M 2 ;

Un secteur réservé au transfert et extension du centre commercial CASINO sur 15 000 M 2 , soit une SHON de

5000 à 6000 M 2 .

Images et études établies par la SEMEPA

> L’HABITAT COLLECTIF

> L’HABITAT GROUPE

25


Travaux

Réparons

les outrages du temps

Depuis fin janvier, la rénovation du château se poursuit avec le

confortement des voûtes de l’édifice : l’une au niveau 4 et constituée

d’anciennes poutres de charpente, une autre au niveau 2 avec la

consolidation de 2 linteaux et le scellement de 2 poutres bois. Au

niveau 3 enfin, avec la mise en place en pied de voûte de tirants et de

croix de façade pour éviter l’écartement des murs.

35 200 t seront nécessaires à ces travaux complétés par une première

intervention d’urgence sur les remparts du Boulevard Etienne Boyer

(étanchéité du chemin de Ronde et mise en place de tirants) pour

20.000 t supplémentaires. En attendant la rénovation complète, en

cours de définition.

La rénovation de

l'ancien cimetière

se poursuit

Depuis l'achèvement de l'extension du cimetière, il y

a trois ans, la rénovation de l'ancien cimetière se

poursuit : après l'installation de portillons automatiques

pour mieux gérer les accès et l'installation de

bancs, se sont les allées principales qui ont été

refaites fin novembre.

L'aménagement de toilettes aux normes

handicapées devrait débuter (la consultation des

entreprises est en cours) avec la rénovation des

locaux dans l'ancien dépositoire, devenu sans objet.

Cabassude / Maou Brustiade / Grisole :

sécurité routière au menu

Une première réunion de travail s'est tenue fin décembre avec les habitants des quartiers

Cabassude et Maou Brustiade, autour du bureau d'étude mandaté fin 2007

par la commune, pour réaménager le carrefour entre les voies des 2

lotissements Cabassude et Maou Brustiade avec le chemin de Grisole.

Le recensement des avis des utilisateurs et riverains de ces voies

étant toujours une étape profitable pour bien cerner les

problèmes et en déduire un projet d'aménagement en

phase avec le terrain. Cette étude permettra de définir la

nature exacte des travaux à réaliser pour améliorer la

sécurité sur cette artère qui fait par ailleurs l'objet d'une

réflexion plus globale.

26


Voie publique rénovée

aux lotissements La Gardière

et Longarel

Plus qu'une simple réfection de chaussée c'est un lifting d'ensemble que

sont en train de subir ces 2 lotissements. Comme tous les lotissements

pris en charge par la commune ces dix dernières années, après un

diagnostic voirie et réseaux préalablement réalisé, les rénovations se

poursuivent.

A La Gardière : 98.000 E HT seront nécessaires à cette rénovation qui

résoudra notamment le problème des ruissellements des eaux pluviales.

Le passage piétons permettant de rejoindre le quartier La Gardi et l'avenue

Marx Dormoy par le chemin du Tambourinaire, sera lui aussi réaménagé

pour permettre le passage des poussettes... Tout en continuant à filtrer

les boosters et autres engins à moteur. L'espace vert retrouvera lui aussi

sa prairie rustique et un marquage au sol appellera les habitants à utiliser

les parkings plutôt que de stationner sur les trottoirs.

> La Gardière avant le démarrage des travaux

Au Longarel : Outre les travaux de chaussée, trottoirs et le traitement du

pluvial, c’est aussi un recalibrage du tracé de voirie qui est prévu pour

limiter la vitesse des véhicules entrant dans le lotissement. Traçage de

parkings et remise à niveau de l’espace vert sont là aussi au programme,

pour une dépense de 124.000 E HT.

Une subvention globale de 111.000 E (soit 50%) a été accordée fin 2007

par le Conseil Général pour alléger la charge financière de cette dépense.

> Longarel, avant le démarrage des travaux

Aménagement d'un

raccourci au Côteau

des Vignes

C'est à la demande des habitants que le

passage permettant de relier le lotissement

du Côteau des Vignes à été aménagé par les

services techniques de la ville. Eclairé la nuit,

ce passage exclusivement réservé aux piétons

et poussettes, permet de rallier plus facilement

le centre ville et améliore la sécurité des jeunes

utilisateurs du transports scolaires qui

l'empruntent quotidiennement. Ce petit

raccourci débouche en effet sur le nouveau

parking du cimetière, avenue St Aloi.

27


Culture

La cure de jouvence de St Jean du Puy

Désormais, les visiteurs dans leur halte à St Jean du Puy, pourront s’abriter sous la toiture entièrement rénovée de ce

site tant prisé des tretsois et des randonneurs.

C’est plus précisément le bâtiment dit de la « Maison de Ville » (buvette), qui a bénéficié de cette réfection. Le lieu a été

mis aux normes (démontage des plaques d’amiante, remplacement des tuiles, des poutres…) et embelli ; la ville en

ayant profité pour changer les fenêtres

vieillissantes.

C’est l’occasion de saluer ici le travail des

bénévoles de l’association les « Amis de St Jean

du Puy ». Ce petit groupe de passionnés, actifs et

dévoués, a effectué les travaux de finition et de

propreté du site. Par leur action, ils entretiennent,

soignent et valorisent ce lieu du patrimoine

communal auquel les tretsois sont tant attachés.

Enfin, à noter que ces travaux font suite à ceux

déjà effectués à la chapelle et la réfection du

clocheton, avec mise en place d’un paratonnerre.

Un bain de bulles …

La deuxième édition du festival de bande dessinée, Des remparts et des Bulles, a séduit

un public nombreux.

Le week-end a commencé le vendredi 2 novembre avec Do, Ré, Mi, Fa Ciné, un

ciné-concert de courts-métrages d’animation proposé par l’excellentissime

Philharmonique de la Roquette. Pendant une heure, les musiciens ont ravi

les spectateurs en animant musicalement de courtes séquences qui ont

fait rire aux éclats les plus jeunes spectateurs. (Un spectacle subventionné

par la Communauté du Pays d’Aix.)

Le samedi 3 novembre a connu une affluence record avec la présence

des auteurs en dédicaces (Lisa Mandel, Bill et Gobi, Eric Cartier…), ainsi

que l’animation d’ateliers (organisés par Nathalie Demazeau, Christian

Favrelle, Greg) et d’une conférence graphique animée par le talentueux Eric

Cartier.

Enfin, la journée du dimanche était consacrée aux chineurs et amateurs de belles

occasions puisque il s’agissait d’une convention BD. L’après-midi, les enfants

ont également pu assister à la projection du Voyage de Chihiro ( d’Hayao

Miyazaki) à l’issue de laquelle, ils étaient invités à participer à un atelier de

création de bande dessinée avec les héros du film.

En partenariat avec la librairie Album Aix, ces 3 journées consacrées au 9 ème Art

ont réuni près de 500 bédéphiles et amateurs !

28


Cinéma d’Ici et d’Ailleurs

Du 13 au 30 novembre derniers, le Château des Remparts a

accueilli une magnifique exposition retraçant l’histoire du

cinéma. Des documents et objets rares (affiches, photos, projecteurs,

lanternes magiques…) étaient présentés aux curieux

et passionnés du 7 ème Art.

Une partie de l’exposition était même entièrement dévolue

aux tournages réalisés à Trets.

Le temps fort de cette exposition, fut sans conteste, la venue

de Paul Carpita, réalisateur, cinéaste et scénariste. Cet homme

de combats et de convictions a présenté quelques uns de ses

courts-métrages les plus célèbres, ainsi que son film Marche et

Rêve ; la soirée a remporté un vif succès auprès des

spectateurs venus nombreux.

Journée des Ecrivains de Provence

Dimanche 2 mars 2008 - Château des Remparts

Comme toutes les années, durant la Foire de Printemps, le Château organise son événement littéraire en

accueillant les écrivains de Provence. Sont déjà annoncés Pierre-Louis Besombes, Jacques Pellegrin, Liliane

Guiomar, Roberto « Roch » Rossi (du groupe Quartiers Nord), Serge Scotto et son chien saucisse … Ainsi que des

auteurs tretsois : Frédérique Gianolla, Jacques Pellegrin, Jules Farber et Brigitte Roger.

Un dépliant sera disponible prochainement

Renseignements auprès de la Maison de la Culture et du Tourisme au 04 42 61 23 75 ou culture@ville-de-trets.fr

29

Du 17 au 22 juillet 2008

Cour du Château

La Cour du Château vibrera comme chaque

été avec une nouvelle édition des Nuits du

Château. Des spectacles de danse, de

musique, de théâtre rythmeront ces nuits

estivales.

Tous les détails dans un dépliant spécial

Nuits du Château courant juin.

Réservez vos soirées !


Culture

Spectacles pour jeunes curieux

Deux rendez-vous sont donnés pour les enfants pendant les vacances. Ils sont programmés au Château. L’entrée est

libre mais il est fortement conseillé de réserver au 04 42 61 23 75 pour être sûr d’avoir de la place !

Mercredi 13 février à 14h30 au Château des Remparts : la Compagnie l’Omnibus

présente Murmures Marins.L’histoire : Les ports de toutes les mers du monde sont

un point de départ vers l’aventure. Lieux de rêves et de mystères, mais aussi de

déconfiture pour le marin perdu. Tout se trouve dans un port : des voiles, des boussoles,

de l’eau douce, des conseils, de la chaleur humaine, des chansons, et même

des conteurs.

Clément Goguillot conte des histoires issues des quais de Marseille et des tripots

sordides où les marins se retrouvent parfois la nuit, pour vanter leurs exploits, et

évoquer leurs peurs. Clément, selon son public, choisira parmi les histoires qu’il a

recueillies : la légende de Gyptis et Protis, ou bien les vérités de Nasredinne, l’histoire

du portefaix malin ou bien celle du porteur d’eau qui aimait les fleurs, l’aventure de

la première cartographe, ou encore la tragédie des amants du Frioul, et d’autres

encore. Un spectacle tout public à partir de 8 ans.

Mercredi 20 février à 14h30 au Château des Remparts : l’atelier de la Pierre

Blanche présente La Fontaine à Grenouilles. L’histoire : L’eau de la fraîche fontaine

jaillit claire et musicale.Elle gargouille,glougloute et roucoule.Et voilà que la fontaine elle-même chante et

s’anime. Les deux soeurs Marécage s’affairent avec malice autour d’une étrange

marmite à métamorphoses… On ne sort pas inchangé d’un plongeon dans la soupe

primitive … Ce spectacle est inspiré de plusieurs contes merveilleux dont « Le Roi

Grenouille » des frères Grimm. Deux comédiennes nous plongent dans un bain de

musiques, de ritournelles à reprendre en choeur, d’images cocasses et drôles. Entre

délices et douleurs, faisons un bond (de grenouille) sur le chemin de la vie.

Un spectacle tout public à partir de 3 ans.

La flamme de la tradition

D'un Noël à l'autre, le défilé du 24 décembre voit ses rangs grossir. Initiée

par la confrérie de St Eloi il y a plus de 3 ans maintenant, la formule s'est

enrichie avec la présence d'animaux, ânes, chevreaux et agneaux ,sur le

parvis de l'église. Parti de la place de la mairie, le cortège a traversé le

centre ville avec des enfants ravis de porter les flambeaux distribués

gratuitement pour l'occasion par les bénévoles de la confrérie. Après la

messe traditionnelle, un vin chaud offert par le Comité des foires a réuni

tous les participants avant que chacun ne rentre en famille célébrer Noël

à sa façon.

Le comité des foires anime régulièrement notre village par ses initiatives, tant appréciées

des tretsois comme des visiteurs. Le bénévolat est l'âme de ce comité qui accueille

toutes les bonnes volontés. Alors si vous aussi vous avez l'envie de participer à la vie de

notre commune et mieux connaître les traditions locales, vous serez les bienvenus.

Les prochains rendez-vous du Comité des foires : la foire de Printemps et le carnaval les

1 er et 2 mars prochains.

Pour participer, contacter le Président du comité des Foires et de la Confrérie,

Roger Emiliani 04 42 37 55 33.

30


Veillée musicale avec André Chiron

Ce chanteur et musicien de talent, passionné de Brassens, communique son amour de la Provence au

public. A travers son spectacle, il rend aussi hommage à sa manière au grand Georges, en reprenant ses

plus belles chansons … En provençal ! Vendredi 8 février - 20h30 - Château des Remparts

Entrée libre - Réservations indispensables auprès de la Maison de la Culture et du Tourisme

au 04 42 61 23 75 ou culture@ville-de-trets.fr

XVIII ème concours de

peinture de la ville

de Trets

La balade des bustes

reliquaires

Du 12 janvier au 30 mars, à Aix-en-Provence, les curieux

pourront admirer 2 des 6 bustes polychromes du XVII ème

siècle que possède la ville. Ils feront partie d’une exposition

regroupant de nombreuses œuvres du patrimoine

départemental.

Exposition Un autre soleil

Lumières et Art Sacré XV/XX siècles

Galerie d’Art du Conseil Général des Bouches-du-Rhône

Cours Mirabeau - Entrée Libre

Du 23 février au 4 mars aura lieu le concours

de peinture de la ville autour du thème

Cabanons des rivages et des campagnes en

Provence.

L’invité d’honneur est, pour cette édition

Robert Vernet-Bonfort, artiste marseillais.

Créateur très rigoureux, plein d’énergie, il s’est

hissé au niveau des plus grands peintres

figuratifs grâce à un souci obsédant de

recherche de l’équilibre.

Remise des prix : samedi 23 février à 18h15

Renseignements auprès de la Maison de la

Culture et du Tourisme

au 04 42 61 23 75 ou culture@ville-de-trets.fr

Le Trets d’Union

Janvier / Février/ Mars 2008

Journal d’informations municipales

Mensuel (10 n° par an) Gratuit (ne peut être vendu)

Tirage à 5000 exemplaires

Date de dépôt légal : 5 février 2007

Directeur de la Publication : Roger Tassy

Ligne éditoriale : Michèle Lavabre

Rédaction et Photographies :

Services municipaux

Participation photo : Nicolas Dorbanowsky

Maquette : A5P Design - Tél. : 06 15 55 19 84

Impression : Print Concept - Tél.: 04 42 18 08 37

Abonnement sur simple demande auprès du Service

Communication de la Ville de Trets

Hôtel de Ville Place du 14 Juillet - 13530 Trets

Email : mairie@ville-de-trets.fr

Site officiel de la Ville : www.ville-de-trets.fr

31


Culture

A l’affiche au Cinéma Casino

MARDI 12 FEVRIER

18H : LA VISITE DE LA FANFARE (VO)

Un film israélien sur des musiciens perdus dans le désert

israélien… Hors du commun

20H30 : LA GRAINE ET LE MULET

Une comédie de 2h30 sur un père de famille de soixante ans

qui mise tout dans l’ouvertire d’un restaurant….

MARDI 19 FEVRIER

18 H : REVIENS MOI

Une vraie comédie britannique de 2h30 qui se déroule dans

une demeure victorienne des années 30

20H30 : PROMETS MOI (VO)

Le dernier film réalisé par Emir Kusturica c’est un peu l’histoire

de colline de Giono en serbie…

MARDI 26 FEVRIER

Programmation susceptible de changer suivez l’affichage

18H : ASTERIX AUX JEUX OLYMPIQUES

Le dernier film de la saga avec Clovis Cornillac, Gérard

Depardieu et Alain Delon

20H30 : ENFIN VEUVE

Réalisé par Isabelle Mergault ce film mets en scène Michèle

Laroque un veuve qui n’avait pas prévu devoir être consolée…

Tarif unique des séances : 5 t. Possibilité d’acheter une carte à 24 t pour

6 séances au choix à utiliser avant fin juin 2008. Les enfants de moins de

10 ans doivent être accompagnés.

Printemps des poètes

Cette année l’association Voyons Voir et la Ville de Trets concoctent un

programme coloré pour fêter le printemps des poètes.

Des artistes en résidence : Anne Slacik (peintre) et Alain Freixe (poète) sont

attendus autour d’une série de 15 peintures sur papier sur le thème ‘définition du

jour’ et d’un texte sur la Sainte Victoire

Des expositions : le château et la médiathèque accueilleront peintures sur toile

et livres peints à partir du 19 mars

Des ateliers : écriture poétique animés par Roselyne Sibille du 15 février au 15

mars à la médiathèque «La Mine de Mots» avec lecture publique des textes.

Mais aussi ateliers avec les scolaires : écriture de poésie sur le paysage, rendu

des texte et rencontre avec les artistes

Enfin l’édition d’un livre peint avec le texte d’Alain Freixe et les peintures Anne Slacik

Bref, tout un programme à ne pas manquer…

Pour plus de renseignements adressez vous à la maison de la Culture et du Tourisme de Trets : 04 42 61 23 75

32


Souvenirs

1- Concert du

Nouvel An

1

2- Expo Ciné

avec

Paul Carpita

2

3

3- La crèche

de St

Jean du Puy

La majorité des résidents

de la maison de retraite de

Saint Jean du Puy étaient

réunis dans leur salon

principal pour assister au

montage de la crèche de

Noël réalisée par un des

leur : Mr Raymond

DALMIERES, une cérémonie

a été organisée en son

honneur où lui a été remis

la médaille de "la meilleure

crèche de Saint Jean du

Puy", suivi d'un goûter.

4- Vernissage

Pellegrin

4

33


Souvenirs

5- Les Chants

de Noël du

Conseil

Général

Samedi 15 décembre, Trets a accueilli au

Cinéma Casino les traditionnels « Chants

de Noël » offerts par le Conseil Général

des Bouches du Rhône. Le spectacle, Noël

Voyage, proposé par « Piano et

Compagnie » a permis aux spectateurs de

découvrir, sous la forme d’une conversation,

une nuit de Noël. Trois exilés - un

napolitain, un espagnol, un catalan - ont

alors croisé leurs souvenirs, leurs chansons

et les recettes de leur enfance. Un spectacle

haut en couleurs qui a ravi près de 150

Tretsois !

5

6- Anciens

combattants :

pause détente

6

Comme chaque année les épouses,

compagnes et veuves des anciens

combattants ont été invitées autour

d’une galette des rois. Mesdames

Chiariello, Buix, Olmi et Saudadier, n’ont

pas ménagé leur peine pour préparer le

goûter. Mesdames Briu, Serra et Ortegua

ont même entonné des chansons,

reprises en choeur par l’assemblée.

Un bon moment de détente !

7- Artesens

Il était une

fois…

La Provence

Comme chaque année, la ville de Trets,

avec l’association Artesens a proposé aux

écoles de Trets, une exposition de toute

beauté faisant appel à tous les sens. Plus

de 750 élèves ont pu découvrir l’histoire

de la Provence à travers des créations

artistiques inédites. Les enfants de Trets

ont pu découvrir une Provence qu’ils ne

soupçonnaient pas grâce à un champ de

fouilles tactile, 12 castelets interactifs et

une fresque historique. Les grands

comme les petits se sont pris au jeu de

ces petits théâtres interactifs en faisant

évoluer des personnages célèbres tels

que le Roi René, la Reine Jeanne ou

Mirabeau.

(Partenariat CPA - Ville de Trets)

34

7


8

8- Vive la

neige !

9- Cérémonie

du 5 décembre

10

A l’occasion de la cérémonie commémorative

des combats d’Afrique du Nord :

Algérie, Maroc,Tunisie :Jean-Pierre

Auladell et Luca Giraudit ont été distingués

de la médaille de reconnaissance de la

Nation, barette Afrique du Nord

10- Le savoir

faire des

Tretsois

9

Une fois encore, les tretsois ont exposé

au Château du 11 au 22 décembre, leurs

créations et œuvres personnelles.

Peinture, ferronnerie, tôlerie, scrap-booking,

paniers tréssés, broderie, art

floral…ont contribué à faire de cette

exposition un très beau rendez-vous.

11

11- Spectacle

Jeune public

Les jeunes spectateurs (et leurs parents)

ont été comblés en cette fin d’année

2007. La Reine des Neiges (un spectacle

Saison 13) et Les Contes Fêlés (un spectacle

subventionné par la CPA) ont remporté

un vif succès. Il en a été de même pour

les ateliers proposés à l’issue de chacune

des ces représentations organisés notamment

par les agents du service culturel

pour la Reine des Neiges, et par les

comédiens pour Les Contes Fêlés.

A suivre pour les vacances de février :

Murmures Marins, le mercredi 13 février, et

La Fontaine à Grenouilles, le mercredi 20

février. Ces deux représentations se

dérouleront au Château des Remparts à

14h30. Réservations indispensables

auprès de la Maison de la Culture et du

Tourisme au 04 42 61 23 75 ou

culture@ville-de-trets.fr Attention nombre

de places limitées.

35


Souvenirs

12

Les

illuminations

de Noël

Cette année encore la

ville a réalisé des

illuminations qui ont

séduit le plus grand

nombre.

D’autre part, le

concours organisé

pour les habitants a

réuni 23 participants

rivalisant d’ingéniosité

et d’originalité dans la

décoration de leurs

façades et

jardins.

Alors Trets, ville

Lumière ?

12

13

Festivités de

Noël

Parade de noel,

marché de noel,

retraite aux

flambeaux...

13

36


14

14

Inauguration

de l'unité de

traitement

des eaux

usées des

Terres

Longues

Le 15 décembre 2007

15

17

36

16

15- Marché

d’ici et

d’ailleurs

Au profit des enfants de la

côte d'ivoire les 1 er et 2

décembre 2007.

16- Départ

Hervé Fichant

D’un caractère jovial, le

gendarme Hervé Fichant

arrivé à Trets en 1986

était bien connu de tous

les Tretsois.A 49 ans il

nous quitte pour la côte

varoise où il pourra profiter

d’une longue retraite.

C’est ce que nous lui

souhaitons.

17

Inauguration

des travaux

d'extension

de l'école

maternelle

Les

Colombes

Le 20 novembre 2007


Samedi 1 er mars, vous avez rendez-vous

avec vos enfants à partir de 13h30 place de l’hôtel de ville.

Comme chaque année, la ville et le Comité des Foires ont

concocté un programme coloré. Le défilé partira de la mairie avec le

char souffleur de confettis, les grosses têtes, de la musique et

des comédiens déguisés pour passer par la place de la gare, faire le tour

des remparts et revenir devant l’hôtel de ville où aura lieu le lâcher de

ballons. Le traditionnel goûter sera offert aux enfants et les parents sont

eux aussi invités à se déguiser ! Une structure gonflable, un char, de

la musique, des confettis et des animations…

Tout est prêt pour faire la fête !

Tribune de l’opposition

En ce début d’année

2008, permettez moi tout d’abord

de vous adresser tous mes vœux

de bonne année et de bonne

santé pour vous et votre famille.

Compte tenu de la période

de l’année je n’évoquerai pas dans

ce bulletin, qui est probablement le

dernier avant les élections municipales,

les problèmes financiers,

l’insécurité, l’habitat et les 3800

logements sociaux que veulent

construire nos dirigeants d’ici 2015,

l’absence de dynamisme économique,

le défaut d’animation dans

le cœur de notre commune, le plan

local d’urbanisme (PLU) contestable

et contesté qui nuit aux intérêts

d’un grand nombre de nos concitoyens.

J’y reviendrai prochainement

dans le cadre de la campagne

électorale…que je souhaite digne

et sereine. Je formule le souhait

que les candidats en soient à la

hauteur.

Ensuite tous mes vœux

pour Trets qui mérite un vrai

projet à la hauteur de nos attentes

et qui choisira bientôt un nouveau

maire. Celui-ci devra être dynamique

et courageux pour continuer à

embellir et développer notre ville

sans alourdir les charges financières

de nos concitoyens dont le pouvoir

d’achat a déjà été tellement grignoté.

Des réformes sont

indispensables pour notre développement,

notre sécurité, et notre

bien être.

Les prochains dirigeants de

TRETS devront s’adapter au monde

moderne qui nous entoure, à la

demande spécifique de nos concitoyens

en matière de logement,

d’emploi et d’animation, ce qui

n’ira pas sans dynamiser la zone

d’activité économique aujourd’hui

malheureusement oubliée depuis

de nombreuses années.

Puisse 2008 être l’année

d’une prise de conscience générale

et nous fasse agir en conséquence,

l’avenir de TRETS, chef lieu de

canton, est entre vos mains.

Jean-Claude FERAUD

Conseiller municipal de

l’opposition

L’Anticaille - TRETS

38


Pour plus de renseignements adressez vous à la maison de

la Culture et du Tourisme de Trets : 04 42 61 23 75

Février 2008

Jusqu’au 21 février au Cellier Lou

Bassaquet, chemin du Loup

Exposition des peintures et des

sculptures de Sourski. Entrée Libre.

Vernissage le 9 février de 18h à 20h.

En savoir plus sur l’artiste sur son site

www.sourski.com

A voir du lundi au samedi de 9h à 12h et

de 14h à 18h.

Renseignements au 04 42 29 40 78 ou sur

http://www.loubassaquet.com /fr/expositions.html

Mardi 12 février à 13h30 salle des

Colombes : Atelier sécurité routière

pour le 3 ème age. Inscrivez vous vite

pour cet après midi de remise à flot

de votre code de la route. Un atelier

ludique et gratuit. Inscriptions au 04

42 61 23 84

Mardi 12 février au Cinéma-Casino :

18h : Séance Cinéma avec « La visite

de la Fanfare »en V.O.Durée :1h 54 min.

20h30 : Séance Cinéma avec « La

graine et le Mulet ». Durée : 1h40min.

Tarif unique des séances : 5t.

Possibilité d’acheter une carte à 24 t

pour 6 séances au choix à utiliser avant fin

juin 2008. Les enfants de moins de 10 ans

doivent être accompagnés.

Mercredi 13 février à 14h30 au

Château : Murmures marins.

La présentation du documentaire

sera suivie du spectacle L’Omnibus.

Spectacle jeune public à partir de 8

ans. Spectacle Saison 13. Entrée libre

dans la limite des places disponible.

Réservations conseillées.

Du 14 au 21 février au Château :

Exposition d’Annie ROGER (3 ème prix

catégorie aquarelles) primée lors du

17ème Concours de peinture de la

ville de Trets.

Entrée libre du mardi au vendredi de 9h30 à 12h et de

14h à 17h30 et le samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 17h

30. Pour plus de renseignements adressez vous à la

maison de la Culture et du Tourisme de Trets :

04 42 61 23 75

Vendredi 15 février vers 13h et

Samedi 16 février vers 14h30 :

Passage de la course cycliste « 35 ème

Tour Méditerranéen »

Dimanche 17 février à 12h15 salle

des Colombes : Le paradisier rouge

propose son repas à l’italienne. Un

vrai repas pantagruélique et des

animations à gogo. Tarif : 25t par

personne. Réservations vivement

conseillées au : 06 09 52 67 04

Mardi 19 février à 13h

Rendez-vous parking du Collège :

Randonnée de Marie-Thé

Mardi 19 février au Cinéma-Casino

18h : Séance Cinéma avec «Reviens

Moi» Durée : 1h54 min.

20h30 : Séance Cinéma avec

«Promets moi» En VO.Durée : 1h40 min.

Tarif unique des séances : 5t.

Possibilité d’acheter une carte à 24 t

pour 6 séances au choix à utiliser avant fin

juin 2008. Les enfants de moins de 10 ans

doivent être accompagnés.

Mercredi 20 février à 14h30 au

Château : La Fontaine à grenouilles de

la Compagnie l’Atelier de la pierre

blanche. Spectacle jeune public

Saison 13. Entrée libre dans la limite

des places disponibles - Réservations

conseillées

Du 22 au 29 février au Cellier Lou

Bassaquet, chemin du Loup :

Exposition des peintures d’Hélène

Aloyan. Entrée Libre.

A voir du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h.

Renseignements au 04 42 29 40 78 ou sur

http://www.loubassaquet.com/fr/expositions.html

Samedi 23 février à 18h15 au

Château : remise des prix du 18 ème

concours de peinture de ka Ville de

Trets sur le thème «Cabanons des

rivages et des Campagnes en

Provence» - Invité d’honneur : Robert

Vernet-Bonfort.

Plus de renseignements adressez vous à la maison de

la Culture et du Tourisme de Trets : 04 42 61 23 75

Samedi 23 février : 23 ème concours

de peinture de la Ville de Trets sur le

thème «Cabanons des rivages et des

campagnes en Provence». Invité

d’honneur : Robert Vernet-Bonfort

Du 23 février au 4 mars au Château

Exposition du 18 ème Concours de

Peinture de la Ville de Trets.

Entrée libre du mardi au vendredi de 9h30 à 12h et de

14h à 17h 30 et le samedi de 10h à 12h 30 et de 14h à

17h 30. Pour plus de renseignements adressez vous à

la maison de la Culture et du Tourisme de Trets : 04 42

61 23 75

Dimanche 24 février 13h-14h

Passage de la course cycliste

«Le Grand Prix Souvenir Jean Masse»

Mardi 26 février au Cinéma-Casino

18h : Séance Cinéma avec «Astérix»

Durée : 1h54min.

20h30 : Séance Cinéma avec «Enfin

Veuve» Durée : 1h40min.

Tarif unique des séances : 5t.

Possibilité d’acheter une carte à 24 t

pour 6 séances au choix à utiliser avant fin

juin 2008. Les enfants de moins de 10 ans

doivent être accompagnés.

39


Mercredi 27 février à partir de 16h,

salle des Colombes

Forum des Colonies de Vacances.

Renseignement à la Maison des

Associations Contact : Brigitte BAR-

THELEMY - Tél.: 04 42 61 23 70 sauf

mardis après-midi et jeudi après-midi

Du mercredi 27 février au 5 mars

Sur l’esplanade de la gare : grande

Fête Foraine

MARS 2008

Samedi 1 er mars

sur la Place de la Gare

Foire Artisanale

La foire traditionnelle de Printemps a

été avancée au 1 er week-end de mars

pour cause d’élections municipales.

Visitez le salon des artisans d’Art et

celui des voitures et allez faire un tour

de manège...

Plus de renseignements : Comité des

Foires Tél.: 04 42 37 55 33

Samedi 1 er mars

Grand Carnaval de Trets organisé par

la Ville en partenariat avec le Comité

des Foires. Départ du défilé à 14h

avec les grosses têtes et le char souffleur

de confettis (musique et comédiens

déguisés. Comme l’an passé,

char, musique, confettis, animations

et goûter pour les enfants sont au

rendez-vous…

Samedi 1 er mars

Sortie de marie thé pour le 3 ème age.

Assistez au spectacle les grands

ballets du music hall !

Dimanche 2 mars

À 14h au Cinéma-Casino Le paradisier

rouge anime la fête des grand-mères

(comédie musicale).

Dimanche 2 mars

Foire de Printemps

Dés 8 h, dans toutes les rues du village,

près de 400 exposants vous proposent

: Prêt à porter, produits du

terroir, Linge de maison, semis, plants,

outillage … Exposition de voitures

neuves et de véhicules anciens. Toute

la Journée sur le Stade Marcel Burles :

les Animaux de la Ferme,

Dimanche 2 mars au Château

Journée des écrivains de Provence.

Tout au long de la journée venir

découvrir ou redécouvrir des auteurs

de Provence. Entrée libre et dédicaces

garanties. Pour plus de renseignements

adressez vous à la maison de la Culture

et du Tourisme de Trets : 04 42 61 23 75

Du 3 au 29 mars au Cellier Lou

Bassaquet, chemin du Loup :

Exposition des peintures d’Annick et

Jean-Paul Bouilloud. Entrée Libre.

A voir du lundi au samedi de 9h à 12h

et de 14h à 18h. Renseignements au

04 42 29 40 78 ou sur http://www.loubassaquet.com/fr/expositions.html

Samedi 8 mars

Samedi libéré pour les écoliers

Dimanche 9 mars de 8h à 18h

Non stop : élections municipales 1 er tour

Mardi 11 mars à 18h

Loto de l’école Edmond Brun

Dimanche 16 mars

Après-midi,presbytère 1 avenue pasteur :

Loto paroissial pour le CCFD.

Renseignements et inscription auprès

de la paroisse au 04 42 29 20 11

Dimanche 16 mars de 8h à 18h

Non stop :élections municipales 2 ème tour

Lundi 17 Mars au Collège

Journée Vie (Véhicule Individu

Environnement) pour les classes de

4 ème organisée par la ville de Trets.

Sensibilisation des jeunes collégiens

à la sécurité routière. A l’issue de cette

journée un tampon supplémentaire

est apposé sur l’ASSR des jeunes pour

attester du suivi de cette formation.

Retrouvez plus de

détails sur le site officiel

de la ville de Trets :

www.ville-de-trets.fr

More magazines by this user
Similar magazines