PLANCHER CHAUFFANT ELECTRIQUE ´

contenus.en.ligne.editionsdumoniteur.com

PLANCHER CHAUFFANT ELECTRIQUE ´

FICHE

MÉMO PRIX

N° 26

EXEMPLE DE CHIFFRAGE

PLANCHER CHAUFFANT

ELECTRIQUE

´

Installation d’un plancher chauffant électrique comprenant trames sur filets

avec spires, fixées sur isolant. Mise en place des liaisons froides et remontées

dans boîte en cloison ou mur. Alimentation depuis armoire de protection exixtante.

Protection des trames par disjoncteurs 2 x 15 A, protection générale différentiel

300 mA asservi à un thermostat couplé à un contacteur de commande. Revêtement

carrelage collé en grès émaillé sur chape armée, compris plinthe. Travaux réalisés

dans une salle de 100 m 2 .

(•••)

Code Batiprix Désignation ouvrage Unité Quantité Temps total Déboursé sec

59090303003 Film m 2 1,000 0,080 H 2,36 d

39190306006 Isolant 50 mm m 2 1,000 0,120 H 10,22 d

39190303024 Trame chauffante 2000 à 2 120 W U 0,040 0,086 H 16,92 d

39190306003 Thermostat U 0,010 0,021 H 1,12 d

38020909006 Câble U1000 3 x 2,5 mm 2 ml 1,530 0,153 H 5,84 d

38080306009 Tube ICTA 25 ml 0,200 0,024 H 0,75 d

38080903003 Collier U 1,000 0,080 H 2,18 d

38420909003 Disjoncteur bipolaire 32 A U 0,040 0,018 H 1,86 d

38421506018 Bloc différentiel U 0,010 0,004 H 1,87 d

38420909009 Disjoncteur tétrapolaire 32 A U 0,010 0,010 H 0,95 d

38422400015 Contacteur puissance tétrapolaire U 0,010 0,010 H 1,24 d

01491300006 Chape béton m 2 1,000 0,650 H 25,43 d

01312416003 Treillis soudé m 2 1,000 0,040 H 2,25 d

59490503143 Carrelage 25 x 25 cm m 2 1,000 0,900 H 43,05 d

59510303009 Plinthe ht 10 cm ml 0,350 0,098 H 6,15 d

Total 2,294 H 122,19 9

PRIX DE REVIENT

122,19 x 1,305 = 159,46 9

(Déboursé sec x coefficient de frais généraux)

PRIX DE VENTE HT

159,46 x 1,111 = 177,16 9 / m 2

(Prix de revient x coefficient bénéfices et aléas)

Fournitures et

mise en œuvre

OCTOBRE 2008

L’Entrepreneur



PLANCHER CHAUFFANT ÉLECTRIQUE

(•••)

Pour le calcul des ouvrages nécessaires à la pose de ce plancher chauffant électrique,

reportez-vous aux codes ouvrages Batiprix 2008.












MENUISERIES EN BOIS DE RÉHABILITATION

(•••)

MISE EN ŒUVRE SUR DORMANT EXISTANT

De menuiserie De menuiserie bois de 36 mm

avec tapées de volet Difficultés particulières : avant la pose de la menuiserie, il est possible

roulant

de mettre en place sur la traverse basse saine de la menuiserie

Difficultés particulières : la présence

existante, un habillage en alu laqué recouvrant complètement cette

de tapées de volet battant existantes

traverse et reconstituant une surface d’appui (solution A).

ne modifie en rien la pose. Cependant,

Pour la pose de menuiserie de grandes dimensions, il est parfois

un tasseau continu vissé ou cloué

nécessaire de prévoir en périphérie du dormant existant des éléments

sera nécessaire en périphérie

de compensation en bois vissés ou cloués sur ce dernier. En traverse

intérieure du dormant existant pour

basse, une cale d’appui continu reposera sur la pièce d’appui

compenser le décalage d’épaisseur.

existante, afin qu’il n’existe pas de risque de déversement de la

Par ailleurs, l’étanchéité devra être

menuiserie (solution B)

soignée entre les tapées existantes

et le dormant de réhabilitation.

L’étanchéité entre la tapée et le mur

devra être contrôlée et refaite, si

nécessaire.

A

B









Illus. : R. Toscano

Vous pouvez retrouver ces informations dans le Guide Pratique CSTB « Mise en œuvre des menuiseries en bois ».

Pour en savoir plus :

OCTOBRE 2008

L’Entrepreneur

OCTOBRE 2008

L’Entrepreneur

More magazines by this user
Similar magazines