Officine Panerai - Magazine Sports et Loisirs

sportsetloisirs.ch

Officine Panerai - Magazine Sports et Loisirs

OFFICINE

PANERAI

lève les voiles

Fiéffé sex appeal. Comment une marque

horlogère militaire parvient-elle à faire la

tendance mode au niveau planétaire tout

en propulsant à l’internationale son

calendrier de courses extraordinaires sous

le signe de la mer ? Affaire de marketing,

certes. Mais d’abord et surtout l’histoire.

Toute l’histoire d’Officine Panerai qui, en

Italie, livra bien des batailles durant les

guerres mondiales du XX e siècle.

Texte : Viviane Scaramiglia

Photos : Officine Panerai

sportsetloisirs.ch

17


Photo James R. Taylor

Antibes 2011, le départ.

2012 : le célèbre horloger transalpin se

jette à l’eau en sponsorisant les plus beaux

événements de voile, de la Méditerranée

aux Caraïbes. Cinq cents voiliers d’époque

parmi les plus originaux et les plus

authentiques du monde. Des régates

internationales. Dix villes qui ont fait

la légende de la voile. Voilà pour le

programme du Panerai Classic Yachts

Challenge qui, depuis plusieurs années,

confirme la passion mythique de la

marque horlogère pour les défis marins.

Présent à toutes les étapes, c’est du reste

Eilean, le légendaire ketch bermudien de

1936, entièrement restauré à l’identique

par le label horloger, qui donne en avril

le coup d’envoi de la saison à Antigua.

Exactement là, sur cette île des Caraïbes

où ce vieux gréement signé William Fife

III avait tenu la vedette durant plus de

trente ans.

Photo James R. Taylor

A Argentario, voilier Marigold de 1892 avec sa ligne typique de l’époque victorienne.

SAGA MARINE

1936, une date symbolique

pour l’horlogerie florentine

créé en 1860 par Giovanni

Panerai, intégrée au groupe

de luxe Richemont en 1997

est devenue aujourd’hui

un virus incontournable,

Giovanni Panerai

(1825-1897)

à l’origine de cette famille

d’entrepreneurs.

Photo James R. Taylor

Mariquita de 1911, catégorie Big Boats.

L’an dernier

à Antigua.

Photo Cory Silken

18


une vraie maladie chronique chez les collectionneurs

de montres vintage ou militaires, les

passionnés de sports nautiques et tous les accros

de ces garde-temps très design au format extralarge

reconnaissable entre tous. C’est précisément

cette année-là que l’entreprise familiale livrait

à la Marine Royale Italienne un prototype

de la Radiomir. Un projet ultraconfidentiel classé

top secret qui donnera naissance deux ans plus

tard à la première montre militaire de plongée,

facilement lisible sous l’eau en pleine nuit.

« sandwich » est constitué de plusieurs couches:

sur une base métallique, la feuille de matériau

luminescent est visible au travers des marqueurs

et des chiffres découpés dans une feuille

supérieure et l’étanchéité est assurée par un levier

de verrouillage de la couronne. Conçu pour

les officiers de pont, le chronographe Mare Nostrum

mis au point en 1943, restera à l’état de prototype

à cause de la guerre. Elle ne sera mise en

production que dans les années nonante, destinée

au marché public. 1956 voit la création

d’une montre Radiomir pour la Marine Egyptienne,

une version spéciale distinguée par sa

lunette tournante et son boîtier surdimensionné

de 60 mm. En 1972, à la mort de

Giuseppe Panerai aux commandes depuis 1934,

l’entreprise familiale devient la société

Officine Panerai.

En 1995, Sylvester Stallone, grand amateur de

la marque, passe commande de séries spéciales

de Mare Nostrum et Luminor Submersible marqués

« Slytech » et signées au dos.

Si cette date a mis en marche une histoire à succès

de notre temps, c’est qu’elle porte en elle tous

les germes d’une prédestination.

Le commerce d’horlogerie d’origine qui faisait

valoir ses rapports avec les plus anciennes et

prestigieuses manufactures suisses va rapidement

s’imposer comme un véritable atelier hautement

spécialisé dans la mécanique de précision.

Un créneau qui ne manquera pas d’intéresser

la Défense Nationale. Dès 1913, Guido, petit-fils

du fondateur, réalise des instruments

pour la Marine Royale Italienne, objectifs de

pointage lumineux pour lance-torpille, dispositifs

à retardement pour l’explosion des

mines, des profondimètres et autres calculateurs

mécaniques. La fulgurance du

concept tient à la puissante luminosité de

ces instruments utilisables dans l’obscurité

la plus complète. Cette intensité provient

de la substance utilisée, le fameux

Radiomir, un mélange de sulfure de zinc

et de bromure de radium (qui sera remplacé

ultérieurement par un matériau à

base de tritium breveté sous le nom de

Luminor). Dans les années 1940, les

anses à fil soudées sont remplacées

par des barrettes solidaires du boîtier

pour un résultat plus massif. Le cadran

Durant la Seconde Guerre mondiale, la montre de

plongée Radiomir, à chiffres et index luminescents,

destinée au « Primo Gruppo Sommergibili ».

Le légendaire ketch

bermudien Eilean, Imperia 2011.

Photo Gilles Martin-Raget

sportsetloisirs.ch

19


Orologeria

Svizzera, la boutique

de Florence

ouverte au début

du XIX e siècle

a été restaurée

en 2010.

LUMINOR MARINA

1950 3 Days,

mouvement mécanique

à remontage manuel,

modèle en acier,

47mm.

RECONQUÊTE PATRIMONIALE, UN SANS-FAUTE

Jamais Panerai, qui développe et signe

ses propres calibres, ne sera en porte-àfaux

avec son histoire. Même la boutique

Panerai de la piazza San Giovanni à

Florence fait revivre, en lieu et place, l’ancien

magasin familial. Parmi les meilleurs

exemples horlogers de cette reconquête

patrimoniale : la PAM ou Luminor Marina

1950 3 Days, lancée en 2011, qui s’impose

comme un hymne aux codes vintage de

Panerai et relance le label vers ses ambitions

néo-classiques. Une sorte de retour

au concept « 1950 », avec un design qui

valorise le boîtier, en 47 mm. comme il

se doit, avec un verre en plexiglas, une

structure « sandwich » et un mouvement

qui fait feuler de bonheur les Paneristi.

Autre expression de ce ressourcement : la

PAM 382, Luminor Submersible 1950

3 days, avec son style néo-égyptien,

son boîtier en bronze typé comme un

scaphandrier et son cadran vert qui

surligne la touche militaire.

Quant aux nouveautés présentées en janvier

dernier au Salon de la Haute Horlogerie,

à Genève, elles auront encore fait

monter d’un cran la fièvre mémorielle de

la manufacture qui recycle avec un réel

talent tous les symboles de son héritage.

Y compris la qualité du design mise en

exergue récemment au musée de la Triennale

à Milan. Pas une fausse note, pas un

détail qui trompe : difficile de trouver

plus autoréférentielles que ces collections.

En noir opaque du boîtier jusqu’aux

maillons du bracelet, la Tuttonero exhibe

son levier protège-couronne, véritable

marque de fabrique de la Luminor. S’y

ajoute un remix décliné en lignes courtes,

fondu à des matériaux comme des céramiques

composites légères et résistantes

qui permettent à la marque d’exprimer largement

sa capacité d’innovation. Apparaît

aussi, pour la première fois, l’or rouge, un

alliage spécial qui réunit propriétés techniques

et élégance de la coloration. A noter

encore, le rendez-vous inédit avec les

mouvements P 2002 et P 2005 révélés

dans des versions caractérisées par des finitions

particulièrement recherchées. De

quoi porter aux nues l’hédonisme du

« club » des Panéristes aux ramifications

mondiales, qui profitent des privilèges

d’une production et d’une distribution

volontairement limitées et parfaitement

équilibrées. Ce qui, en termes de stratégie

commerciale, vaut plus que toute opération

promotionnelle performante. Panerai

diffuse ses modèles à hauteur de 28% de

sa production en Asie, 18% aux Etats-

20


Edition limitée 2012

de la RADIOMIR 1940,

47 mm. Cadran vintage

et superbe mouvement

mécanique OP XXVII.

Versions or rouge

ou acier.

TUTTONERO,

Luminor 1950 3 Days

GMT Automatic.

P 2002, premier

calibre de manufacture

lancé à

l’internationale

en 2005.

Le siège de la manufacture inaugurée

en 2002 à Neuchâtel. Le nouveau projet

permettra de réunir tous les sites de

production dispersés dans la ville.

Unis et 7% au Japon. Au total, en mer,

sous l’eau comme sur terre, la société acquise

par le numéro deux mondial du

luxe, n’a fait que prospérer depuis sa

création. L’été dernier, elle ouvrait sa

première boutique en nom propre en

Suisse, rue du Rhône à Genève. Cette année,

elle lance son projet de manufacture

sur les hauts de Neuchâtel, qui réunira

tous ses sites de productions dispersés

dans la ville suisse. Au total, l'entreprise

acquise par le numéro deux mondial

du luxe n'a fait que prospérer depuis sa

création.

sportsetloisirs.ch

21


FORMIDABLE

AVENTURE NAUTIQUE

Bien assise sur l’ingénierie de précision et

l’esthétique pragmatique propre aux défis

militaires, Panerai ancre aussi sa continuité

historique marine dans l’univers

magique et plus pacifique de la voile

d’époque. Du 7 au 14 juillet, les yeux de

tous les passionnés seront rivés sur les

côtes anglaises de la Manche, le temps des

épreuves de voile des Jeux Olympiques

2012. Les voiliers d’époque, et au premier

rang Eilean, pourront eux aussi

pavoiser dans les eaux de cette extraor -

dinaire compétition internationale, où ils

seront réunis à l’occasion de la Panerai

British Classic Week. Ce rendez-vous mythique,

inscrit depuis deux ans au calendrier

international du Panerai Classic

Yachts Challenge, se tiendra comme

chaque année au large de l’île de Wight.

Auparavant, parmi les voiliers les plus

originaux et les plus authentiques du

monde, Eilean participera à l’Antigua Classic

Yacht Regatta (19-24 avril), première

étape du challenge. Fidèle à la tradition,

la saison se poursuivra en Europe: le Circuit

Méditerranéen du PCYC s’y déroulera

entre juin et fin septembre et sera ponctué

par les rendez-vous d’Antibes (France),

Porto Santo Stefano (Italie), Mahon (Mi-

Eilean, entièrement restauré

par le label horloger.

22


norque, Espagne), Imperia (Italie) et Cannes

(France). Entre les mois d’août et septembre,

les regards se porteront en revanche sur

les eaux de la Côte Est des Etats-Unis, qui

accueilleront le Circuit nord-américain,

avec au programme les régates de Marblehead,

Nantucket et Newport. Au total, une

formidable aventure nautique qui attire un

public toujours plus nombreux autour des

grands spectacles réunissant skippers, passionnés

et amateurs de tous bords venus admirer

les superbes « dames » de la mer.

Comme chaque année, Panerai célèbre son

partenariat en commercialisant une série limitée

de montres gravées au dos. (Tous les

détails du PCYC sur www.paneraiclassic -

yachtschallenge.com).

sportsetloisirs.ch

23

More magazines by this user
Similar magazines