zimbabwe mettez fin aux menaces contre les syndicalistes - IUF

iuf.org

zimbabwe mettez fin aux menaces contre les syndicalistes - IUF

ZIMBABWE

METTEZ FIN AUX

MENACES CONTRE

LES SYNDICALISTES

Gertrude Hambira, secrétaire générale de GAPWUZ (General

Agricultural and Plantation Workers Union of Zimbabwe), a dû

s’enfuir du Zimbabwe en raison des persécutions dont elle était la

cible de la part d’officiels du gouvernement. Entre novembre 2009

et février 2010, sa résidence a été attaquée par des hommes

armés non identifiés, sa famille intimidée et ses bureaux fouillés.

En février 2010, Gertrude Hambira a été convoquée au siège de

la police à Harare. Sur place, un groupe de 17 représentants de

haut niveau de la police, de l’armée, de l’aviation et des services

de renseignements l’a interrogée à propos d’un documentaire et

d’un rapport publiés par GAPWUZ soulignant les souffrances des

travailleurs/euses agricoles au Zimbabwe.

Les membres de GAPWUZ font l’objet d’une intimidation

incessante, de harcèlement et de violence par la police et les

‘anciens combattants’ du Zimbabwe en raison de leur travail

de défense des travailleurs/euses agricoles. Depuis 2000,

des dizaines de milliers de travailleurs/euses agricoles ont été

victimes de violentes attaques et ont été expulsés/es par la force

des fermes commerciales, perdant du même coup leur maison et

leur gagne-pain.

Pour en savoir davantage, rendez-vous sur

www.amnesty.org.uk/hambira (en anglais seulement)

Messieurs les ministres,

Je vous écris afin de vous faire part de ma préoccupation face au

harcèlement dont fait l’objet la syndicaliste Gertrude Hambira, qui a

dû quitter le Zimbabwe pour assurer sa sécurité personnelle.

Je suis également préoccupé par l’intimidation, le harcèlement et

la violence dont font l’objet des membres de GAPWUZ (General

Agricultural and Plantation Workers Union of Zimbabwe) de la part

de membres de la Police de la République du Zimbabwe, en raison

de leur travail de défense des droits des travailleurs/euses agricoles.

Je vous appelle de toute urgence à prendre les mesures

suivantes:

• garantir la sécurité de Gertrude Hambira afin de lui permettre de

rentrer dans son pays;

• mettre fin aux violations des droits humains et des droits

syndicaux dont sont victimes les travailleurs/euses agricoles du

Zimbabwe;

• permettre aux membres de GAPWUZ et aux autres défenseurs

des droits humains de faire leur travail sans crainte d’intimidation,

de harcèlement ou de violence.

Je vous remercie d’accorder à cette question votre attention

immédiate.

Veuillez agréer, messieurs les ministres, l’expression des mes

salutations distinguées.

NOM

ADRESSE


POSTE AÉRIENNE

© AI

TIMBRE

INTERNATIONAL

ICI

Co-ministres des Affaires intérieures

Ministère des Affaires intérieures

11e étage, Immeuble Mukwati

Courrier privé 7703

Harare

Zimbabwe

TU336

“Mon ambition est de voir les travailleurs/euses agricoles parler

en leur propre nom, avoir leur place dans la collectivité et être en

mesure d’exercer leurs droits démocratiques… sans interférence

de la part de personne, sans violations.”

Gertrude Hambira, secrétaire générale, GAPWUZ

More magazines by this user
Similar magazines