Le Calvados n°105 - Septembre 2011 - Conseil général du Calvados

calvados.fr

Le Calvados n°105 - Septembre 2011 - Conseil général du Calvados

sport

© Greg WAIT

Open 2011 :

Le conseil général

monte au filet !

Depuis la première édition, le conseil

général est l’un de ses principaux partenaires,

notamment au travers de

l’opération « Joue avec ton idole », une

animation dorénavant attendue avec

impatience par les jeunes joueurs des

clubs du département. Elle permet

aux 6-13 ans des écoles de tennis du

Calvados d’échanger quelques balles

avec l’une des têtes d’affiche du tournoi,

l’an dernier Paul Henri Mathieu. Un

moment d’exception à ne pas manquer !

Édition 2010 : « Joue avec ton idole ».

entente avec le comité départemental »,

souligne Henri Girard. « Dans le domaine du

tennis, le conseil général a apporté, en 2010,

140 000 euros de subventions dont plus de

la moitié – 82 000 € – pour le fonctionnement

de 69 clubs. Le Département a lancé

un programme spécifique sur les terrains de

tennis couverts qui doit permettre aux écoles

de tennis de fonctionner toute l’année et de

faire face aux aléas de la météo. »

Chiffres

1 er

le tennis est le sport

féminin le plus pratiqué

dans le Calvados.

12 266

le nombre de licenciés

calvadosiens. Le tennis est,

après le football, l’un des

sports les plus pratiqués dans

le Calvados et en Normandie.

26 000

le nombre de participants

au circuit des tournois d’été

organisé par le Comité

départemental de tennis et

soutenu par le conseil général.

Deux questions à

Gilles Stéphan,

président du Comité

départemental de tennis

Le tennis, l’un des premiers

sports du département chez

les jeunes. Un pari gagné ?

Les clubs du Calvados ont fait un effort

important en direction de la jeunesse,

effort qui passe par l’enseignement

et l’initiation. Ils ont initié un suivi depuis

les 5-6 ans jusqu’à l’explosion des

joueurs en individuel ou par équipes. Le

conseil général a également beaucoup

soutenu la démarche par le biais de

subventions et d’aides aux sportifs en

devenir.

La plus grande partie des

licenciés est masculine.

Et le tennis féminin ?

Le tennis reste le premier sport féminin

du département. Mais nous pouvons

encore progresser en terme d’organisation.

Les licenciées ont souvent des

obligations familiales qui leur permettent

difficilement de se libérer quand

elles le désirent. Nous faisons le maximum

pour aménager et gérer les horaires

des animations.

© Greg WAIT

Question à

Aristide Olivier,

Organisateur de l’Open de Caen et président du Tennis Club de Caen

Cette année, pour la première fois depuis sa fondation en 2007,

l’Open de Caen aura lieu au Zénith. Pourquoi ?

L’Open de Caen est à un tournant de son histoire. Il attire un public de plus en plus important et nous avions

besoin d’un espace plus grand pour l’accueillir. Son succès tient sans nul doute à son originalité. C’est un

concept particulier et très porteur. Nous permettons aux joueurs de classement modeste de jouer la même

compétition que celle des champions de niveau international. Il réunit ainsi 450 participants dont 10 joueurs

professionnels et intéresse non seulement les licenciés du Calvados mais aussi ceux des départements

limitrophes voire des régions voisines. Notre volonté est de créer le plus grand événement sportif de l’année

à Caen. Choisir le Zénith va sans aucun doute permettre de développer et de faire connaître encore plus le

tennis en Haute et Basse-Normandie ! Plus d’infos sur www.tennisclub-de-caen.com

www.calvados.fr

25