La Province, atout coeur des grands événements - La Province de ...

hainaut.be

La Province, atout coeur des grands événements - La Province de ...

Octobre 2011 | n° 97 | www.hainaut.be

La Province de Hainaut proche de vous

La Province de Hainaut proche de vous

- Périodique d’information de la Province de Hainaut - Périodique d’information de la Province de Hainaut - Périodique d’information de la Province de Hainaut -

w w w . h a i n a u t . b e

Culture

La Province, atout coeur

des grands événements

Périodique d’information de la Province de Hainaut - Périodique d’information de la Province de Hainaut - Périodique d’information de la Province de Hainaut

Photo: © www. isignstock.com


Sommaire

Brèves :

Quoi de neuf en Province de Hainaut ? . . . . . . . . . . . p . 2

Dossier :

La Province, atout cœur des grands événements p . 3 - 8

Environnement :

Distribution d’arbres et de plantes à fleurs mellifères

Soutien des producteurs en circuits courts. . . . . . . . p . 9

On sort ?

Mille et une choses à voir et à faire en Hainaut . . p . 10 - 11

Sommaire

Enseignement :

Immersion linguistique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p . 12

Formation Soltherm . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p . 13

E-campus, l’enseignement supérieur de demain p . 14

Santé :

Alimentation, saveurs et santé ! . . . . . . . . . . . . . . . . . p . 15

Rock in Hainaut :

Dandy Animals : Von Durden

The Tangerines : naissance d’un clip ! . . . . . . . . . . . p . 16

Quoi de neuf

en Province de

Breves Hainaut ?

Les Provinces se

sont mises au vert

Pendant quatre jours, les Provinces

wallonnes ont planté leur tente,

ou plutôt leur chapiteau, à la Foire

agricole et forestière de Libramont.

Nouveaux stands, animations,

dégustations de spécialités locales,

elles ont tout mis en œuvre pour

accueillir au mieux les 190.000

visiteurs qui ont arpenté le champ

de foire. La Province de Hainaut a,

quant à elle, fêté les cent ans de son

enseignement agricole en proposant

deux spécialités conçues pour

l’occasion : la bière “La Centenaire”

et “Le Purleux”, un fromage proche

du maroilles, fabriqué à la ferme du

CARAH à Ath.

Une caserne-école à Chièvres

Dans le cadre du développement de Hainaut Sécurité, le

centre multidisciplinaire d’exercices pratiques, la Province

de Hainaut et la Ville de Chièvres ont initié un partenariat

original qui débouche sur la construction d’une caserne-école

destinée au service d’incendie de Chièvres et utilisée par l’Ecole

du Feu, filière de l’Institut provincial de Formation. Début

septembre, la première pierre de la caserne-école a été posée

et, avec le début des travaux, le projet entre dans une phase

concrète qui viendra compléter les outils déjà déployés sur

Le Collège provincial du Hainaut :

(assis, de gauche à droite) Yves Lardinois, Député provincial

en charge des Affaires sociales , de la Santé

et de l’Enseignement supérieur ; Annie

Taulet, Députée provinciale en charge de

l’Enseignement secondaire et de la Formation ;

Serge Hustache, Député provincial en charge

du Budget, du Patrimoine et du Plan de

Modernisation ; (debout, de gauche à droite) Patrick

Mélis, Greffier provincial ; Fabienne Capot,

Députée provinciale en charge de la Culture et du Tourisme ;

Claude Durieux, Gouverneur ; Richard Willame, Président du

Collège provincial, Député provincial en charge de la Jeunesse

et des Sports et Gérald Moortgat, Député provincial en charge

de l’Economie et de l’Agriculture.

Les quatre chefs de groupe des

partis démocratiques du

Conseil provincial :

(de gauche à droite) Philippe Cornet

(Ecolo), Bernard Liebin (MR), Dorothée

De Rodder (PS) et Eric Bailly (cdH)

le terrain. Unique en Wallonie, celui-ci est particulièrement

important pour la formation des hommes du feu et de

l’ensemble des acteurs de la sécurité.

Breves

marche, cours de langue, d’informatique, de

Des seniors en forme

Gymnastique, yoga, visites culturelles et excursions,

séminaires, conférences,

etc., ceci n’est qu’un

échantillon des activités

mises en place par le

département provincial

Hainaut Seniors, à

destination des plus de

50 ans. Chaque année,

à la rentrée, il convie

tout ce petit monde à

l’occasion d’un Salon

qui présente, bien

sûr, ces animations

mais accueille

également une

série d’associations

touchant de près ou

de loin des seniors

curieux et actifs !

www.utdh.be

www.hainaut.be

- 2 -


Dossier

La Province de Hainaut proche de vous

Octobre 2011 n° 97 | www.hainaut.be

La Province,

atout cœur des grands événements

Les prochaines années s’annoncent

fastes pour qui aime à sortir,

apprendre et s’amuser en

découvrant les mille et une facettes

du Hainaut. A “Charleroi 1911-2011”

succèderont en effet “La Louvière,

Métropole Culture 2012” et “Mons,

Capitale européenne de la Culture

2015”. Tandis que nos cités se

feront ardentes et bouillonneront

de rendez-vous destinés à faire

rayonner leur passé et leur présent,

la Province entend bien s’investir

dans ces grandes organisations afin

que le Hainaut en tire un bénéfice

pour son avenir…

Rappelant les grands principes de

démocratisation chers à la Province,

“la culture pour tous et avec tous !”,

Dorothée De Rodder, Chef de

Groupe PS au Conseil provincial du

Hainaut, explique : “c’est l’occasion

pour nous de mettre en évidence

les compétences de nos différents

secteurs et le développement

du tourisme culturel”. Un avis

corroboré par Manu Simon,

Conseiller provincial Ecolo et

membre de la commission Culture,

qui insiste sur la “culture de base”,

celle qui bouillonne aux quatre

coins du Hainaut, “souvent tenue à

bout de bras par le monde associatif

local, qu’il est important de faire

connaître”.

Concilier l’éducation permanente

et le foisonnement d’idées,

c’est possible, au travers du

développement durable. “La

Province ne veut pas faire de

l’événementiel pur, du scintillant

sans lendemain, mais compte

injecter de l’argent dans des projets

qui ont du sens, insiste Fabienne

Capot, Députée provinciale en

charge de la Culture et du Tourisme.

Une ligne de conduite qui ravit

Eric Bailly, Chef de Groupe cdH.

“L’implication provinciale doit

apparaître très clairement. On ne

doit pas être uniquement un bailleur

de fond mais partie prenante, et

obtenir une reconnaissance ainsi

qu’une visibilité”. L’ambition

provinciale est de donner tant aux

Hainuyers qu’aux visiteurs une

autre perception de la région, de

susciter chez les premiers la fierté ;

chez les seconds, l’envie de revenir.

Après les grands rendez-vous, et

de manière récurrente. “On va

éditer des catalogues d’exposition,

des documents concernant les

événements programmés, qui

seront autant de traces tangibles

de ce qui se sera passé, reprend

Fabienne Capot. C’est ainsi qu’à la

Cantine des Italiens, par exemple, on

aménagera un espace de mémoire

pérenne. Pour connaître une région,

il faut en connaître l’histoire”.

Comme le souligne Bernard Liébin,

Chef de Groupe MR, “les meilleurs

ambassadeurs d’une région, ce sont

ses habitants !”.

- 3 - www.hainaut.be


Dossier

Les projets pluripartenaires iront crescendo jusqu’en 2015 : “ce qui sera lancé à La Louvière en 2012 pourra également

être labellisé Mons 2015”, indique Fabienne Capot. Ce sera notamment le cas du Festival cinq/cinq. Une grande

exposition sur le surréalisme mobilisera tant la collection provinciale que le Centre de la Gravure et de l’Image de la

Communauté française. Quant aux projets propres à Mons 2015, ils ont été transmis à la Fondation et sont en attente

d’approbation. “La Province compte bien jouer un rôle prépondérant, avec des subsides réservés prioritairement à ses

propositions”… qu’on est impatient de voir dévoilées !

© www.isignstock.com

Audiovisuel : L’Envol décolle

Pour sa 7 e édition, “L’Envol des Cités”, projet

provincial d’aide aux artistes émergents, pousse

les murs du Hainaut et s’associe aux quatre autres

Provinces wallonnes qui proposent des opérations

similaires. “Depuis 2010, nous avons un partenariat

avec “Ça balance” en Province de Liège. Nous

élargissons maintenant nos collaborations avec

l’opération “Tremplin” en Brabant wallon, la “Rock’s

Cool” à Namur et “Losange Fondation” en Province

de Luxembourg, évoque Olivier Fiévez, chef du secteur

audiovisuel de la Province de Hainaut. C’est parti d’une

volonté commune de travailler ensemble, partager

nos expertises, dépasser les frontières pour agir à plus

grande échelle. Il y a un potentiel énorme à exploiter en

matière de musique non-classique !” Dans un premier

temps, les cinq partenaires vont s’atteler à créer une base

de données collective reprenant les contacts de chacun.

“Nous aimerions également organiser une rencontre

entre tous les diffuseurs, programmateurs, organisateurs

de festival, etc. répertoriés en Wallonie. Une sorte de

table ronde pour voir ce que chacun peut apporter et

aussi exporter”. Le but visé est la professionnalisation

des artistes avec la perspective de mettre sur pied

des formations qualifiantes : “pourquoi pas un cursus

consacré aux métiers de la musique au sens large ? Ce

serait une première en Communauté française !” Pour

Olivier Fiévez, il ne faut pas se mettre de limite. Voilà

pour demain. Aujourd’hui, l’appel à candidats pour le

Tour 2012 de l’Envol des Cités est lancé et les dates de la

tournée seront bientôt dévoilées ! On nous annonce déjà

quelques nouveautés : le nombre d’artistes en lice sera

réduit à huit ou dix pour leur permettre d’interpréter

plusieurs morceaux, le jury accueillera des professionnels

de la musique (“un pôle d’experts”), il y aura

probablement une étape à Thuin et la finale du concours

se déroulera à La Louvière, Métropole Culture 2012.

0496/16.03.46

j.nuovo@skynet.be

www.envoldescites.be

Dossier

www.hainaut.be

- 4 -


Dossier

Théâtre : on “Fabrique”, on diffuse, aussi !

Si la Province propose, à la Fabrique de Théâtre,

une saison fournie et éclectique, elle ne se limite

pas à La Bouverie ! Elle se retrouve impliquée dans la

programmation des Centres culturels d’un bout à l’autre

du Hainaut, ainsi qu’au sein d’associations, d’écoles, etc.,

via le soutien à l’achat des spectacles et à leur accueil

logistique ou technique. Avec un mot d’ordre : la qualité

plutôt que la quantité ! “On ne choisit pas un spectacle

en fonction de sa popularité ou de son potentiel de

remplissage, souligne Isabelle Auquier. On s’efforce de

sortir des sentiers battus pour proposer au public des

spectacles novateurs, porteurs d’un réel message ;

des spectacles forts pour que le spectateur ne sorte

pas indemne de la représentation, mais enrichi par de

nouvelles réponses ou de nouvelles questions”.

Pas de dictature commerciale, donc, mais pas davantage

de dictature esthétique : “la programmation de La

Fabrique de Théâtre ne cherche pas à être originale à

tout prix car les bons spectacles sont parfois aussi ceux qui

font recette ! Mais l’on choisira toujours des artistes dont

la parole est libérée et créative”.

Une mission de diffusion qui s’appuie, bien entendu,

sur notre travail avec les Centres culturels associés qui

relaient aussi les créations de la Fabrique !

065/61.34.60

Service provincial des

Dossier

Arts de la Scène / La Fabrique de

Théâtre

Rue de l’Industrie, 128

7080 La Bouverie

Programmation à la Fabrique et dans les Centres culturels

associés :

http://fabriquedetheatre.hainaut.be

La Province de Hainaut proche de vous

Octobre 2011 n° 97 | www.hainaut.be

Lecture publique : “si tu ne viens pas à la

lecture, la lecture ira à toi !”

Une petite révolution s’annonce dans les bibliothèques

publiques : l’application du nouveau décret de la

Communauté française promet des changements en

profondeur. “Au-delà du comptoir de prêt, la mission

des bibliothèques s’élargit pour développer la lecture

et les pratiques de lecture. A présent, elles sortent de

leurs murs pour aller à la rencontre des lecteurs et des

non-lecteurs dans leur milieu de vie”, explique Laurence

Molle, de la Bibliothèque centrale de la Province de

Hainaut. Il s’agit donc de favoriser l’accès à la culture,

ainsi que les échanges et les rencontres. Pratiquement,

les bibliothèques vont se répartir en “territoires” et

proposer des actions en fonction de leur public. Ces

projets seront inscrits dans un plan quinquennal soumis

à des évaluations régulières. Autre nouveauté : le

développement de tous les partenariats possibles dans

la zone définie avec, par exemple, les Centres culturels,

les CPAS, les écoles, les associations d’alphabétisation,

etc. “Le décret définit des opérateurs directs - les

bibliothèques locales et les services itinérants – et des

opérateurs d’appui dont la Bibliothèque centrale fait

partie”. En clair, elle assumera une fonction d’aide envers

les opérateurs directs, amplifiera son rôle d’intermédiaire

entre la Communauté française et les acteurs de terrain,

et développera des services déjà bien rôdés tels que

l’organisation de formations, d’animations, d’expositions,

les prêts inter-bibliothèques et le catalogue collectif en

ligne. “Nous allons également répertorier les partenariats

possibles pour chaque bibliothèque du réseau hainuyer”.

064/31.25.00

Bibliothèque centrale de la Province de Hainaut

Avenue Rêve d’Or, 30 – 7100 La Louvière

http://bibliotheques.hainaut.be

- 5 - www.hainaut.be


Cinéma : les ciné-clubs en pleine mutation !

L

’apparition des grands complexes dédiés au cinéma,

du DVD, du streaming, ont bouleversé le petit monde

du ciné-club. Obsolètes, les projections spécifiques où l’on

se rassemble autour d’un film donné dont on partage

le visionnement, puis les impressions, les émotions,

les réflexions qu’il a suscitées ? Pas du tout : ce que

l’on observe, c’est plutôt l’abandon des rencontres

systématiques au profit de séances thématiques.

“Seuls trois ciné-clubs récurrents travaillent avec nous :

Mouscron, Sivry et Colfontaine, explique Ursula Piller, du

Secteur Cinéma. Par contre, de plus en plus de Communes,

de Centres culturels et d’organisations font appel à

nous pour mettre sur pied une projection ponctuelle en

rapport avec leurs activités ou avec l’actualité. Ces séances

fonctionnent bien. Et notre soutien - l’apport du matériel,

du film et du projectionniste - est bien connu d’un bout

à l’autre du Hainaut”. Le service Cinéma intervient

notamment à Bernissart, Dour, Leuze, Thuin ou Tournai.

Certes, le public se compose alors en majorité de gens

familiers des activités culturelles. Le Service, bien conscient

de sa mission d’éducation permanente, participe aussi à

l’organisation de séances pédagogiques ainsi qu’à des

projections plus ludiques, tels que les cinémas de plein

air durant l’été. C’est ainsi que les Hainuyers ont pu voir

“Eldorado”, “Rien à déclarer” et “Là-Haut” au Pass. Et

que le service s’est investi dans la sympathique initiative

de la Commune de Frasnes-lez-Anvaing : projeter le courtmétrage

“Dimanches”, tourné en grande partie dans

l’entité, avec des comédiens amateurs du cru et soutenu

par le Bureau d’Accueil de Tournage Cinéma en Hainaut

(BATCH)!

Secteur Cinéma : 064/31.28.02

BATCH : 064/31.28.15

batchainaut@yahoo.fr

Partenaires particuliers

la bibliothèque de l’Université du Travail de Charleroi, on ne compte

A plus les associations avec les acteurs locaux. “Toujours dans l’esprit de

l’éducation permanente”, insiste Nathalie Dubois, directrice. Citons pêlemêle

les services éducatifs du Musée des Beaux-Arts et du PBA-Eden, le

Centre d’expression et de créativité Couleur Quartier, le CPAS et son asbl

de réinsertion sociale et professionnelle, l’e-campus de l’UT en matière

d’enseignement ou encore le Théâtre de la Guimbarde dans le cadre de

spectacles pour les tout-petits. “En concertation avec ces partenaires,

nous mettons en place des parcours-littérature, des ateliers d’écriture,

des initiations à l’informatique et au Web dans notre Espace public

numérique (EPN), des expos, des rencontres, etc. Tous les besoins sont

convergents, tant ceux des demandeurs que les nôtres par rapport à la

mise en place du nouveau décret.”

071/53.13.33

Bibliothèque de l’Université du Travail

Boulevard Roullier, 1 – 6000 Charleroi

http://biblio.ut.be

Dossier

Animations et formations :

plus qu’une technique, une philosophie !

Le Service des Animations et des Formations de

la Province de Hainaut, ce sont 30.000 heures

d’animations dispensées par an, 322 animateurs pour

la plupart formés par la maison et 450 associations

bénéficiaires. C’est dire si ça tourne ! “Nous ciblons plus

précisément les adolescents et les adultes et sommes

disposés à aider tous ceux qui nous en font la demande,

pour autant que leur projet soit bien construit et s’inscrive

dans le cadre de l’éducation permanente”, précise Valérie

Devlaminck, employée au Service. Ainsi, par exemple, le

Centre culturel régional de La Louvière a mis en place

un atelier de cirque tandis qu’à Mons, c’est de l’écriture

et de la poésie slamée ; à Mouscron, des marionnettes

et à Ath, de la vidéo. “A Chapelle-lez-Herlaimont,

nous avons développé un atelier d’écriture théâtrale

avec des personnes d’origine étrangère ou ayant des

problèmes d’alphabétisation. Ce qui devait être un projet

de petite envergure a pris des proportions énormes :

nous avons rapidement atteint les 150 participants ! Le

spectacle présenté a remporté un tel succès qu’il nous a

été demandé de produire la troupe lors d’événements

divers !”, relate Constance Centulio, animatrice. Dans

un tout autre domaine, la Maison de l’Environnement

d’Estaimpuis a organisé, avec les animateurs “éco-crac”,

une sensibilisation aux produits d’entretien. “A Thuin,

nous avons reçu une demande du Centre culturel local

pour mettre en place un “Camp d’art”, une approche

différente des camps d’été pour adolescents basée sur

les

Dossier

techniques artistiques. Ça a très bien fonctionné !”

reprend Valérie Devlaminck. Vu leurs succès, toutes ces

actions sont amenées à être reconduites. Celles-là et bien

d’autres encore !

064/31.28.20

Secteur des Animations et des Formations

Rue Arthur Warocqué, 59 – 7100 La Louvière

http://educationpermanentedgac.hainaut.be

www.hainaut.be

- 6 -


Dossier

Octobre

La Province de Hainaut proche de vous

2011 n° 97 | www.hainaut.be

Arts plastiques

Rétro punk au B.P.S.22

On ne l’attendait plus ! Et

pourtant, le B.P.S.22 relance

sa programmation ! Et reste

branché sur des questions et

phénomènes de société, en

l’occurrence la culture visuelle

punk en Europe. Conçue par

l’Académie de France à Rome-

Villa Médicis, Europunk a déjà fait

une halte au Mamco de Genève

avant de s’installer à Charleroi. “Si

le mouvement punk est surtout

connu pour son style musical,

il l’est tout autant pour son

importante production visuelle.

Trente ans plus tard, nous avons le

recul nécessaire pour reconsidérer

sa dimension artistique et ses

qualités esthétiques”, déclare

Pierre-Olivier Rollin, chef du

secteur des Arts plastiques de

la Province de Hainaut. Au

travers des quelque 460 œuvres,

documents, objets, etc. produits

entre 1976 et 1980, l’exposition

pose beaucoup de questions sur la

société actuelle et l’interprétation

que s’en font les jeunes. “Comment

et jusqu’où une musique peutelle

influencer le comportement

des adolescents ? L’analyse

du mouvement punk peut

développer leurs idées mais aussi

aider les parents et les professeurs

à s’y retrouver”. Tout comme le

rap et le R’n’B aujourd’hui, les

codes vestimentaires développés

par les punks ont marqué

une génération. “L’exposition

rassemble de nombreux objets

réunis pour la première fois,

certains célèbres, d’autres mal

connus ou inédits, dont des

vêtements, fanzines, affiches,

tracts, pochettes de disque, films,

etc.”

Du 22 octobre 2011 au 22 janvier 2012.

Animations gratuites pour les publics

scolaire et associatif, à partir de 12 ans,

sur rendez-vous

(sophie.jansseune@hainaut.be)

071/27.29.71

B.P.S.22, espace de création

contemporaine

Boulevard Solvay, 22 – 6000 Charleroi

http://bps22.hainaut.be

- 7 - www.hainaut.be


Dossier Dossier

Une page se tourne dans l’histoire hainuyère du design…

Elle a toujours eu une “petite fibre artistique” et rêvait d’intégrer l’Académie des

Beaux-Arts… Françoise Foulon, directrice du Grand-Hornu-Images durant 26 ans,

s’apprête aujourd’hui à passer la main. L’occasion de revenir sur l’odyssée du temple du

design hainuyer… bâti par le service public !

“Nous n’avions pas d’objectif précis en termes d’acquisition d’une renommée

internationale. Juste une exigence de qualité. Ainsi que l’envie de se donner le temps

et les moyens de faire les choses convenablement”. Quand la Province rachète l’ancien

charbonnage, le lieu passe donc par une phase de “recherche et tâtonnements”.

“Durant quatre ans, on a tout essayé pour évaluer le potentiel touristique et culturel :

musique, théâtre, mode, expositions, etc. En 1989, le besoin de déterminer une ligne

directrice plus précise s’est fait sentir”. Le bâtiment était à la fois un charbonnage et

une œuvre d’art architecturale. Or la rencontre entre l’industrie et l’art, c’est le design…

“Ensuite, il faut suivre cette ligne coûte que coûte, sous peine de diluer son image et de

perdre son identité… Comme le lieu est excentré, on a alterné les grands noms - destinés

à attirer un large public - et les thématiques plus pointues ou l’ouverture à de jeunes

créateurs, en étroite collaboration avec le MAC’s pour un équilibre entre glamour et

avant-gardisme. L’on a gardé l’optique de service public d’éducation permanente, mais

le volet intellectuel n’empêche pas qu’une exposition soit accessible, voire ludique”.

C’est riche de rencontres fascinantes et de centaines d’anecdotes que Françoise Foulon

quittera le Grand-Hornu Images, elle se souvient notamment d’un collier Dior des années

50 qu’elle souhaitait emprunter à un musée pour l’exposition de bijoux haute couture…

“Il était en “pur toc” mais le musée disposait de contrats-types donc la procédure était

identique à celle d’un vase Ming ! Il était stipulé notamment que le bijou devait circuler

avec un courtier, dans une mallette menottée à son poignet, avec un siège d’avion pour

le courtier et un second pour la malette !” Mais son plus beau cadeau, c’est son équipe,

soudée et solidaire, avec qui elle a récemment partagé une très jolie expérience :

“mon objet préféré”, où quinze travailleurs ont vu leur récit d’objet prendre forme réelle

grâce à la complicité du centre de recherches en communications de Benetton, Fabrica,

pour la conception, et du savoir-faire des techniciens du Grand-Hornu Images, pour la

fabrication…

Fabrica, > 23/10/2011

Infos et programmation : 065/65.21.21

www.grand-hornu-images.be

www.hainaut.be

- 8 -


La Province de Hainaut proche de vous

Octobre 2011 n° 97 | www.hainaut.be

Distribution d’arbres

Dans le cadre du plan “Maya” et de la “Journée de l’Arbre” 2011 de la Région wallonne

consacrée cette année aux plantes mellifères, la Ville d’Ath et la Province de Hainaut

organiseront le samedi 26 novembre 2011, de 9h à 12h, sur la place d’Ath une distribution

d’arbres et de plantes à fleurs mellifères.

La Ville offrira diverses essences et la Province de Hainaut, par l’intermédiaire de son

Département des Espaces verts et de la Cellule technique de l’Environnement de Hainaut

Développement, distribuera deux mille packs de cinq plantes, l’un de plantes mellifères de

haies, le second de plants de petits fruits.

La présentation d’une exposition montrant les mécanismes de la pollinisation et les principales

essences mellifères se fera dans le Hall de l’ancien Hôtel de Ville. Tandis que la distribution

des plantes, de diverses publications, fiches pratiques, affiches de la “Journée de l’Arbre” et le

dépliant des Arbres remarquables de l’entité de Ath se fera sous le chapiteau provincial érigé sur

le parvis de l’ancien Hôtel de Ville d’Ath.

065/34.25.00

Hainaut Développement

www.hainaut-developpement.be

065/40.82.80

Département des Espaces verts

photos : © www.ingimage.com

Environnement

Soutien des

producteurs en

circuits courts

Actuellement, de nombreux consommateurs ont un intérêt

grandissant pour la recherche de proximité en matière d’achat

alimentaire. La demande de produits locaux, de terroir, fermiers,

de saison, biologiques, issus de l’agriculture raisonnée, favorables

à la santé, ... tend à s’accroître.

Les consommateurs attachent davantage d’importance à la qualité

des aliments mais également à la préservation de l’environnement

et le respect du bien-être animal. Des critères comme la traçabilité

ou l’origine des marchandises sont de plus en plus souvent évoqués

pour juger de la qualité des produits.

Ces tendances favorisent l’émergence des circuits courts,

caractérisés par un contact direct entre producteur et

consommateur.

A l’heure actuelle, l’offre en produits locaux ne permet pas de

répondre à la demande et, paradoxalement, les producteurs qui

souhaiteraient se lancer dans les circuits courts craignent de ne

pouvoir écouler leur production.

Hainaut Développement entend accompagner les initiatives de

structuration des circuits courts, avec pour objectif d’œuvrer

au développement d’une alimentation durable en améliorant

la durabilité des quatre maillons du système alimentaire : la

production, la transformation, la distribution et la consommation.

065/34.26.10

Hainaut Développement

fabian.wilmet@hainaut.be

Environnement

© www. isignstock.com

- 9 - www.hainaut.be


Agenda

Agenda 2011

>>> D’octobre à mars ---- [Expos] :

Festival europalia.brasil : trois expos en Hainaut

Pour son édition 2011, le festival Europalia a choisi de

faire découvrir le Brésil au public belge et européen. Parmi

les événements proposés en Hainaut, épinglons trois

expositions :

Gravure extrême : écartelé

entre une quête de singularité

et d’identité et une volonté de

s’ouvrir à l’internationalisation,

l’art brésilien et, en particulier, la

gravure restent à jamais marqués

par un engagement social et

politique. Traversée d’un siècle de

culture graphique brésilienne en

200 œuvres et 60 artistes !

Du 8 octobre 2011 au 8 janvier

2012

067/27.87.27

Centre de la Gravure et de l’Image

imprimée

Rue des Amours, 10 – 7100 La

Louvière

www.centredelagravure.be

“Perles de liberté” – bijoux

afro-brésiliens : créés et portés

par les esclaves comme signe de

reconnaissance et d’émancipation

ou inspirés par les divinités des pays

d’origine, les bijoux afro-brésiliens

allient une charge symbolique

et émotionnelle très forte à une

esthétique flamboyante.

Du 23 octobre 2011 au 26 février

2012

065/65.21.21

Grand-Hornu Images

Rue Sainte Louise, 82 – 7301 Hornu

www.grand-hornu-images.be

>>> Du 12 au 26 octobre ---- [Expo] :

Brassens ou la liberté

L’exposition, proposée

par la Cité de la Musique

de Paris, fait découvrir

l’artiste sous un angle

inédit et parfois surprenant

à travers de nombreux

documents, manuscrits et

carnets exceptionnellement

confiés par la famille et

les proches du chanteur,

mais également des

archives sonores, images

télévisuelles, photos,

guitares, etc.

064/21.22.20

Bibliothèque provinciale

de La Louvière (section

Adultes)

Avenue Rêve d’Or, 1 – 7100

La Louvière

http://bibliotheques.

hainaut.be

>>> Du 19 octobre au 17 décembre ---- [Expo] :

Sang dessus dessous

La Bibliothèque de l’Université du Travail monte une expo

sur les vampires destinée aux ados et adultes : littérature,

cinéma, mythe et folklore, vampires célèbres, BD et mangas,

art. Elle proposera également des animations et jeux autour

des livres : jeu “Twilight”, ateliers d’écriture, animations

cinéma, concours sur la thématique, etc. Une nocturne

vampirisera la soirée du 28 octobre de 19h30 à 21h30 !

Samba etc. Carnavals du Brésil :

du carnaval brésilien, on connaît le

mythique Rio de Janeiro, avec ses

danseuses parées de plumes et de

paillettes et ses écoles de samba.

Mais est-ce là tout ce qu’on peut

en dire ? Bien au contraire ! Entre

envers du décor et déconstruction

des clichés, le Brésil s’invite à

Binche, pour vous faire vivre

une immersion dans son (ses)

carnaval(s) !

Du 28 octobre 2011 au 18 mars

2012

064/33.57.41

Musée international du Carnaval et

du Masque

Rue Saint Moustier – 7130 Binche

www.museedumasque.be

071/53.14.90

Bibliothèque de l’Université du Travail

Boulevard Roullier, 1 – 6000 Charleroi

http://biblio.ut.be

© www.isignstock.com

www.hainaut.be

- 10 -


On sort ?

Mille et une choses

à voir et à faire en Hainaut

La Province de Hainaut proche de vous

Octobre 2011 n° 97 | www.hainaut.be

>> Du 21 au 28 octobre - [Province/Commune] :

Mieux vivre ensemble à Quiévrain

La Province de

Hainaut s’associe aux

Communes hainuyères

dans le cadre de

l’opération “Mieux

vivre ensemble”,

dont l’objectif

consiste à développer

durablement des

activités de cohésion

sociale au bénéfice

de l’ensemble de la

population. Comment ?

En la rassemblant

autour d’événements

de proximité

alliant éducation

pour la santé,

actions culturelles,

sportives, sociales,

environnementales,

touristiques, etc.

Cet automne, c’est à

Quiévrain que les forces

vives se mobiliseront

pour contribuer au

progrès du “Mieux

vivre ensemble” en

Hainaut !

065/87.96.61 ou

064/31.28.06

>>> Le 8 novembre ---- [Colloque] :

Les Provinces wallonnes au Val Saint-Lambert

Le 6 e colloque de l’Association des Provinces wallonnes

se tiendra, cette année, en Province de Liège et, plus

précisément, sur le site du Val Saint-Lambert. La matinée

sera consacrée à l’analyse des axes prioritaires définis par

les Provinces wallonnes. Ensuite, les participants pourront

visiter la cristallerie.

081/74.56.74

Association des Provinces wallonnes

www.apw.be

>>> A partir du 21 novembre --- [Formation] :

Les prochaines formations PME 3000

A l’initiative de la Haute Ecole provinciale de Hainaut-

Condorcet, PME 3000 propose des modules de formation

en création d’entreprises, en horaire de jour et en horaire

décalé, pour aider les porteurs de projets à élaborer leur

business plan. Depuis octobre 2008, PME 3000 a accueilli

une centaine de candidats, une dizaine d’entreprises a été

créée et une vingtaine est en voie de l’être.

Les prochaines formations PME 3000 auront lieu du 21

novembre 2011 au 23 décembre 2011 à Charleroi et au

printemps 2012 à Tournai.

www.pme3000.be

Parce que la Province de Hainaut se veut encore

plus proche de vous, retrouvez en un seul clic sur

www.hainaut.be :

Le portail de la communication

#Hainaut, la Web TV

L’infolettre

L’agenda

Chaque semaine, vous pouvez voir ou revoir, en boucle

sur les quatre télés locales

(ACTV, Notélé, TéléMB et Télésambre), les trois émissions

co-réalisées et co-produites par

la Province de Hainaut :

Dialogue Hainaut TV, qui colle au plus près de l’actualité

provinciale ;

Hainaut’s Envies, une boîte à idées pour découvrir les

trésors patrimoniaux, naturels

ou touristiques de la Province ;

CHuuu…T, une déclinaison

des divertissements les

plus variés aux quatre

coins du

Hainaut.

A bientôt en Hainaut !

- 11 -

www.hainaut.be


Enseignement

Immersion

linguistique

L’expertise provinciale au

service d’une école de la

Communauté française

Il y a près de dix ans, l’Institut d’Enseignement

secondaire Jean Jaurès (IJJ), une école provinciale

de l’Université du Travail (UT), se lance dans un

projet audacieux : l’immersion linguistique en anglais

dès la première année. A l’époque, c’est unique à

Charleroi. Ensuite, l’Athenée provincial de Leuze suit

le mouvement. Aujourd’hui, c’est l’Athénée royal Jules

Destrée, à Marcinelle, qui emprunte les rails posés par

les écoles provinciales.

Pourquoi la langue de Shakespeare ?

Notamment en prévision de l’expansion du Brussels

South Charleroi Airport. La direction avait vu juste.

C’est un gros pourvoyeur d’emplois dans la région.

Des “native speaker” comme profs

L’anglais est la langue maternelle des enseignants de

la section. Ils donnent cours d’histoire, de géographie

ou d’informatique en anglais. Un des mots d’ordre est

de transmettre l’ouverture d’esprit aux élèves. Ils ont la

chance de découvrir la culture anglo-saxonne.

Taux de réussite satisfaisant

Dans les classes d’immersion, le taux de réussite est

assez bon. Les groupes sont moins nombreux. Le choix

de l’option est fait judicieusement et non en dépit

d’une autre. Les élèves sont motivés.

Le succès est tel que Marcinelle

emboîte le pas

Depuis septembre 2011, l’IJJ organise l’immersion

en anglais dans les locaux de l’Athénée royal Jules

Destrée, à Marcinelle. Une alternative pour les familles

éloignées du centre-ville.

Quels prérequis pour suivre cette option ?

Aucune connaissance en anglais n’est requise pour

suivre les cours. L’Institut Jean Jaurès a cependant

organisé un stage de remise à niveau avant la rentrée

scolaire. Une vingtaine d’élèves de sixième primaire

intéressés par l’immersion ont suivi le stage. C’est deux

à trois fois plus que les années précédentes. Un succès

grandissant pour l’option !

Inscriptions jusqu’au 28 octobre

http://ijj.ut.be

http://www.arjd-marcinelle.be/

© www.isignstock.com

www.hainaut.be

- 12 -


La Province de Hainaut proche de vous

Octobre 2011 n° 97 | www.hainaut.be

Formation Soltherm

Pour installateurs professionnels

Chaque année, à l’Université du Travail, à Charleroi, des

professionnels sont formés et agréés “Soltherm” pour

devenir installateurs de “solaire”. Focus sur la formation

et sur l’évolution des systèmes solaires thermiques.

La charte Soltherm

Elle existe depuis près de 10 ans. Elle définit les standards

de qualité d’une installation solaire. Soltherm implique

essentiellement les professionnels. C’est pourquoi la

Région wallonne a mis en place ces formations. Afin

d’en assurer la qualité, elle a développé un programme

de cours, le contrôle des installations et la sanction

éventuelle des installateurs, avec retrait possible de

l’agréation. A noter que les primes de la Région wallonne

ne sont attribuées qu’aux installations agréées.

La qualité comme objectif

La Région wallonne inspecte deux installations par an et

par professionnel. Si l’installateur agréé ne produit pas

au minimum deux installations solaires par an, il perd son

agréation. Le consommateur ne peut donc avoir affaire

qu’à des professionnels motivés et impliqués dans leur

activité.

La formation

La formation s’adresse aux installateurs professionnels

(plomberie, chauffage central...) et dure environ 60

heures. Les cours combinent théorie et pratique : primes,

urbanisme, marketing... mais aussi formation auprès d’un

fabricant. S’ensuivent une épreuve écrite et la défense

d’un examen devant jury. Le candidat qui réussit obtient

son certificat d’installateur solaire validé par la Région

wallonne.

Pourquoi une installation solaire ?

Notons l’importance d’un bon dimensionnement. Le

rendement en dépend. Une installation standard pour

une production familiale est d’environ 5m² de panneaux

solaires. Une fois équipée, la maison voit sa plus-value

augmenter. C’est un investissement intéressant tant au

niveau énergétique qu’au niveau financier.

Enseignement

© www.isignstock.com

© www.isignstock.com

071/53.15.68

www.ut.be

Dates des prochaines formations :

fin octobre 2011 et en avril 2012

(Chèques-formation acceptés)

Enseignement

- 13 - www.hainaut.be


Enseignement

E-campus, l’enseignement supérieur

de demain...

Même si Internet est un univers en constante évolution, qui présente un large choix de métiers et de nombreux

postes à pourvoir, il existe une réelle pénurie de professionnels formés aux technologies de l’information et de la

communication (TIC).

Voilà pourquoi, dès la rentrée, la section e-business de la Haute Ecole provinciale de Hainaut-Condorcet a ancré son

cursus au sein de l’Eurometroplitan e-campus : unique en Belgique, il est le premier lieu de formation supérieure et

universitaire pour les jeunes qui s’orientent vers les métiers qui font ou feront appel à l’usage des TIC.

Le Bachelier en e-business : dix ans d’expertise...

La section e-business préexistait à l’Eurometropolitan e-campus : elle forme ses étudiants à l’e-économie depuis une

décennie, déjà ! Les étudiants y ont reçu une formation diplômante, axée sur l’innovation, l’utilisation permanente

des TIC et l’intégration des médias de demain. La grille-horaire comprend, notamment, des cours de droit et éthique

du Net, gestion électronique des documents, création de sites web, infographie, programmation, gestion d’e-projets,

e-commerce, etc.

L’intérêt de rallier l’Eurometropolitan e-campus est qu’à présent, le cursus est organisé au sein d’un centre

d’innovation ultramoderne et super équipé ! Et développé en étroite collaboration avec des sociétés de renommée

mondiale actives sur Internet : les étudiants de dernière année ont l’opportunité d’effectuer des stages au sein

d’entreprises de pointe installées tout près de leur lieu de formation. Creuset de rencontres, l’e-campus permet aussi

aux étudiants des différentes filières liées aux nouveaux médias d’échanger leurs points de vues et expériences :

informaticiens, infographistes, etc.

Les débouchés

Ils sont nombreux, pour ces spécialistes en informatique appliquée à l’utilisation d’Internet comme outil commercial

global : gestionnaires de sites de vente en ligne, concepteurs de campagnes commerciales sur le net, spécialistes du

commerce en ligne, etc. L’e-business est donc un choix professionnel judicieux !

www.condorcet.be

info.ebusiness@condorcet.be

© www.isignstock.com

Enseignement

www.hainaut.be

- 14 -


SAnté

Octobre

Alimentation,

saveurs et santé !

L

’Observatoire de la Santé du Hainaut vient d’éditer

une nouvelle brochure sur l’alimentation :

“Alimentation, saveurs et santé”. Elle contient de

nombreux conseils et recettes pour favoriser une

alimentation saine sans occulter la dimension plaisir

de l’acte de manger. La brochure est disponible

gratuitement.

Quatre conseils pour une

alimentation équilibrée :

1. Deux fruits par jour

Par leur richesse en fibres, minéraux et micro-nutriments,

par leur faible apport calorique, par leur effet favorable

sur la satiété, ainsi que leur fonctions protectrices variées,

les fruits (et les légumes) sont une composante essentielle

de notre alimentation.

2. Collations contre grignotages

Les collations saines, comme les fruits, permettent

d’éviter fringales et grignotages.

D’autres collations ? Des céréales, un produit laitier, une

soupe.

La Province de Hainaut proche de vous

2011 n° 97 | www.hainaut.be

3. Attention aux graisses cachées

Dans les pays industrialisés, la consommation de

graisses est beaucoup trop élevée. Le lien entre une

consommation excessive de lipides, le développement des

maladies cardiovasculaires et l’apparition de l’obésité est

clairement établi. Et les graisses visibles, telles le beurre,

l’huile, etc. ne constituent qu’un tiers de nos apports

en graisses. Les deux autres tiers des graisses que nous

consommons sont des lipides invisibles ou cachés. Ils se

trouvent dans les viandes grasses, les charcuteries, les

fromages gras, les pâtisseries, les sauces.

4. Cuisiner sainement

Certains modes de cuisson permettent de faire très peu

appel aux matières grasses : cuisson à l’eau, à la vapeur,

au court-bouillon, à la poêle antiadhésive, en papillote.

Varier les modes de cuisson permet de conjuguer plaisir

et santé !

065/87.96.14

Observatoire de la

Santé du Hainaut

http://osh.hainaut.be

Papillote de dorade farcie

Ce poisson est maigre et ce mode de cuisson ne demande pas

d’adjonction de matière grasse.

Ingrédients :

1 dorade de 650 g - 200 g de fromage blanc à 0 % de matière

grasse - 2 tranches de pain - cerfeuil - ciboulette - persil - 1

oignon - 1 gousse d’ail - 1 citron non traité - 1 tomate - sel et

poivre.

• Mixer le fromage blanc, la mie de pain, le cerfeuil, la

ciboulette, le persil, l’oignon, la gousse d’ail, le sel et le

poivre, jusqu’à l’obtention d’une purée homogène. En

farcir la dorade.

• Découper la tomate et le citron en fines rondelles.

• Découper une grande feuille de papier sulfurisé.

Déposer au centre le poisson garni des rondelles de

tomate et de citron alternées. Fermer soigneusement la

papillote et cuire au four, thermostat 6 (180°) pendant

30 minutes.

• Le plat peut s’accompagner de brocolis à la vapeur.

© www.isignstock.com

- 15 - www.hainaut.be


Musique

Musique

Dandy Animals : Von Durden

(Vvega Records)

La sortie d’un deuxième

album est toujours

l’épreuve la plus difficile

pour un groupe surtout

lorsque le premier a été

unanimement apprécié

par la critique et les

programmeurs radio !

C’est donc avec beaucoup

de curiosité que l’on

déballe le “Dandy

Animals”, de Von Durden

(qui en profite pour

raccourcir son nom !).

Précédé de plusieurs

mois par “Devil in Me”,

le premier single qui

caracole dans les playlists

des radios, l’album est une très bonne surprise. Von

Durden s’affirme comme une valeur sûre du rock belge.

Pas moins de quinze titres fondent les bases d’un “disco

stoner rock” bien“pêchu”. Plus sombre que “Death

Discothèque” (Nicos prétend que Tony ne sait jouer

que des accords mineurs !) “Dandy Animals” se boit

d’un trait, à la manière d’un concept album. Chaque

compo répond à la précédente dans un enchaînement

halluciné de rythmes franchement inspirés. La présence

plus importante des claviers leur permet d’explorer des

contrées inexploitées depuis trop longtemps, et pour

notre plus grand plaisir. Un CD indispensable à la maison !

Découvrez aussi l’interview de Von Durden sur YouTube et

Dailymotion.

www.vondurden.com

La Province de Hainaut inonde

la toile !

Suivez nos actualités en vidéo sur YouTube ou

Dailymotion. Il vous suffit

de taper “dialhainaut”

dans la zone de recherche

et le tour est joué. Vous

y retrouverez cHuuuT,

Hainaut’s Envies, Dialogue

Hainaut télévisé, Rock in

Hainaut ainsi que tous les

reportages de nos équipes !

Partagez-les, commentez-les

et regardez-les !

Inscrivez-vous à nos groupes

Facebook : Rock in Hainaut,

Théâtre en Hainaut ou

Cinéma en Hainaut. Vous

pourrez y être informés

mais aussi participer à

l’information en signalant

vos propres manifestations,

en partageant vos coups de

cœur ou en déposant vos

commentaires sur le mur !

Bref, devenez un acteur de

l’information de votre Province !

Bientôt :

l’agenda s’ouvre à vous

Jusqu’à présent, http://agenda.hainaut.be était votre

meilleure source d’infos événements pour le Hainaut.

Bientôt, vous pourrez vous-même alimenter le site avec

vos propres manifestations. Nous y reviendrons !

The Tangerines :

naissance d’un clip !

Au départ, les cinq membres de Tangerines

participaient à “L’Envol des Cités” un peu par hasard.

Comment imaginer, en effet, que quelques mois plus

tard, ils composeraient et enregistreraient une compo

spécialement pour leur premier clip ! C’est au Rockerill

de Charleroi que l’équipe de Rock in Hainaut avait donné

rendez-vous à Buzz, Pitou, Simon, Nathan, Pyer et Max

afin de mettre en boîte “Under The Drugs”.

Venez découvrir le résultat sur nos sites et sur le site de

Tangerines … Signalons encore que le clip sera diffusé lors

de la tournée de l’Envol des Cités 2012 !

www.myspace.com/thetangerinesmusique

www.hainaut.be

- 16 -

Périodique d’information du Service des Relations publiques de la Province de Hainaut (SRP), tiré à 65.000 exemplaires et imprimé sur papier recyclé “Cyclus Print” blanc 90gr.

Publié à l’initiative du Collège provincial du Hainaut | Directeur de la publication : Jean-Yves Staffe | Coordination rédactionnelle : Maud Losfeld | Equipe rédactionnelle : Aurore Bayet, Michel Descamps,

Alain Husdens, Steve Lisiak, Emilie Loriaux, Barbara Maton, Sandra Tumerelle, Aurelie Vachaudez | Equipe rédactionnelle du SRP : Isabelle Biernaux, Valérie De Vos, Etienne Favart, Marie-Luce Grandjean,

Nadine Konvalinka, Eric Laurent, Benoît Leclercq, Benoît Liénard, Suzanne Schira | Photos : Frédéric Collard, Sandro Faïella | Secrétariat : Service des Relations publiques – Boulevard Roullier, 1 – 6000 Charleroi –

Tél. : 071/53.12.23 – Fax. : 071/53.14.04 – E-mail : relations.publiques@hainaut.be | Conception graphique : Laurent Monniez | Imprimerie : Régie Imprimerie Provinciale : 071/25.85.30 | Distribution : Artemia –

Tél. : 069/21.29.43 | Editeur responsable : Patrick Mélis, Greffier provincial, Gouvernement provincial – Rue Verte, 13 – 7000 Mons

More magazines by this user
Similar magazines