Etude de la conception et du contrôle comportemental ... - Admiroutes

admiroutes.asso.fr

Etude de la conception et du contrôle comportemental ... - Admiroutes

50

proximités sémantiques, et altèrent le paysage d'agents, en représentant par l'état courant

de ce paysage, la mémoire dynamique de toutes les catégories et traits sémantiques des

messages émis.

Les agents de morphologie

Le paysage des agents aspectuels constitue, pour le système d'interprétation, une préconception

du sens des données communicationnelles. Un second système d’agents va, en

opérant sur le paysage des agents aspectuels, en dégager les formes géométriques

typiques, selon les dix caractères d'aspect d'un agent.

Les agents de morphologie sont basés sur les dimensions de l'espace organisationnel

indiquant leurs caractéristiques. Les formes repérées dans la morphologie du paysage

d'agents aspectuels représentent les façons de lire les caractères générateurs de la structure

du paysage d'agents. Cette distinction de certaines formes représente l'intention du

système d'interprétation à prendre en considération certains éléments géométriques, qui

correspondent sémantiquement à des ruptures de sens, à des points de vue divergents, à des

points de vue singuliers dans l'ensemble des données communicationnelles. Ces formes

sont distinguées par les agents de morphologie, qui exhibent l'activité organisationnelle

des agents aspectuels. Leur action est donc un mécanisme de génération des tendances à

"faire sens" pour le paysage d'agents aspectuels. Ces agents seront relativement peu

nombreux : quelques centaines par acteur.

Pour l'exemple déjà mentionné, des agents de morphologie s'activant sur le paysage des

agents aspectuels seront :

• agents de morphologie de singularité : repérage des agents de type maximum et

minimum de tout caractère. Un maximum singulier est un agent aspectuel réifiant

l'entité sous-préfet, qui n'a pas de majorant, et un autre sera le caractère fort du risque,

qui est le caractère subjectif le plus important du paysage courant,

• agents de morphologie de contradictions : opposition agent de situation engagée -

agent de doute sur la réalisation de la situation,

• agents de morphologie de concordances : concordance de caractères entre les agents

spatiaux et temporels qui dénotent un caractère flou,

• agents de morphologie de non situabilité d'une forme : ce type d'agent de morphologie

repère un agent aspectuel qui dénote un caractère définitivement vague. Ici, il s'agit du

lieu où porte le risque et du moment où le phénomène verglas va intervenir : ils sont

inconnus.

More magazines by this user
Similar magazines