Le wakesurf - Magazine Sports et Loisirs

sportsetloisirs.ch

Le wakesurf - Magazine Sports et Loisirs

S E S S I O N D ’ A N T H O L O G I E S U R L E L É M A N

A l’heure où la mode du surf n’a jamais été aussi présente,

où les chaînes de télévision du monde entier retransmettent

les images hallucinantes des vagues de 10 mètres surfées

pendant l’historique pro-tour de Teahupoo /Tahiti, les surfers

lacustres ont trouvé leur parade : Le Wakesurf !

Mardi 23 août 17h00 :

Une bande d’adultes très responsables,

animés par la

même passion s’est donné

rendez-vous au port de Lutry

sur les rives du lac Léman,

pour surfer la vague derrière

un bateau...

Texte : Francine Janet-Moreillon

Photos : Stébastien Staub

WAKESURF

sportsetloisirs.ch

17


Le wakesurf consiste à surfer

sur la vague produite par

un bateau de wakeboard suffisamment

large et lourd, sans

pour autant être relié à ce dernier.

En effet, la corde et le

palonnier ne sont utilisés que

dans la phase de départ, afin

que le rider puisse sortir de

l’eau, se stabiliser sur la

vague et lâcher le moyen de

traction une fois rythme et

équilibre trouvés.

Le bateau avance à une vitesse

très réduite : entre 15 et

18 km/h et ne déjauge pas,

d’où la taille importante de la

vague. Cette vague constante

et parfaite peut atteindre plus

d’un mètre selon le bateau

utilisé, le poids des ballasts

(réservoirs d’eau) et le nombre

de passagers embarqués.

C’est alors un drôle de spectacle

auquel on peut assister:

tous les occupants du bateau

s’installent du côté où le rider

va surfer la vague et suivent

ainsi les évolutions et autres

manœuvres du wakesurfer

en toute proximité.

Le wakesurf est apparu dans

nos régions il y a une quinzaine

d’années. Ce sont principalement

les adeptes de

surf de mer, frustrés de ne

pouvoir pratiquer leur sport

favori une fois rentrés dans

leurs contrées alpines, qui ont

développé la tendance.

Un des seuls points de sécurité

à respecter scrupuleusement

dans ce sport, est de

pratiquer le wakesurf derrière

un bateau à arbre fixe ! Pas

de moteur hors-bord ou

Z-drive pour le wakesurf ou

boucherie assurée en cas de

chute !

18


sportsetloisirs.ch

19


Mais revenons-en à nos moutons,

pardon, à nos wakersurfers

lémaniques !

L’organisateur de ce sympathique

happening n’est autre que

Fred Traeger, ancien champion

du monde de Wakeboard et importateur

pour la Suisse des bateaux

MasterCraft.

Depuis une dizaine d’années,

Fred met toute son énergie à

transmettre sa passion pour les

sports nautiques et plus récemment

à faire connaître le nouveau

sport tendance : Le Wakesurf.

L’entrée des

artistes au Port

de Lutry

Lelia Orci, une belle et grande

femme brune passionnée de

sport et avocate au barreau de

Genève, troque sa tenue d’avocate

et enfile un boardshort

rouge et un T-shirt assorti. Elle

vient de quitter le Tribunal où

elle a passé une bonne partie de

la journée à défendre un homme

accusé dans une affaire de

mœurs. “Je suis un peu cassée”

avoue-t ‘elle. Mais ce n’est pas

l’effet de l’intensité psychologique

dont elle a dû faire preuve

pour défendre ce pervers, non,

elle parle du programme d’entraînement

physique que son

coach lui a concocté. “Je m’entraîne

tous les matins de 6h00 à

8h30, “Mon but est de participer

aux JO de Sotchi 2014 en

épreuve de Bobsleigh féminin,

glisse-t’elle d’un ton anodin

mais déterminé.

Au menu estival de Lelia : Après

son entraînement matinal, la

jeune femme part à son étude

d’avocat. En fin d’après-midi,

elle enchaîne avec une session

de wakesurf. Lelia a commencé

ce sport au mois de juin 2011,

mais comme tout ce qu’elle entreprend,

elle le fait à fond, c’est

donc un minimum de 5 sessions

de wakesurf hebdomadaire

qu’elle s’octroie.

Puis arrive Korina Smyrek, une

jolie femme blonde et énergique,

venue tout droit de Zürich pour

l’occasion, dans sa voiture bardée

de stickers de sponsors. Elle

fera d’ailleurs l’aller-retour dans

la soirée! Cette jeune femme est

La Référence suisse en matière

de Wakesurf.

Elle domine la scène depuis

maintenant 6 ans et son nom est

aussi très présent sur le plan international

(vice-championne

du monde 2010 de la discipline).

Korina travaille à 100%

chez Swiss-Re et tout comme

Lelia, elle est hyperactive en matière

de sport : Wakesurf, wakeboard,

surf, snowboard, golf sont

ses activités saisonnières. En été,

à peine sortie du bureau, elle

file deux à trois fois par semaine

dans son club zurichois

“Wake&Ski” et échange brushing

et tenue d’employée de bureau

modèle contre un boardshort

et un look de surfeuse.

Quand elle n’est pas sur le lac,

elle tape des balles de golf...

20


Gaël Blavier fait ensuite son entrée,

un jeune homme longiligne

aux yeux rieurs que l’on pourrait

surnommer “La Liane” en référence

à son métier d’horticulteur.

Il prend un peu de temps

pour décompresser, car

quelques minutes avant de partir,

son patron lui a demandé de

terminer un chargement de béton.

Travail vite fait, bien fait on

l’espère... Gaël, en pleine ascension

dans le wakesurf a été initié

à ce sport en 2010 par son

ami Kevin Speich, l’un des meilleurs

riders romands de wakesurf.

Kevin Speich quant à lui est étiopathe,

il partage son temps entre

ses cabinets de Genève et

d’Annecy et Paris où il enseigne

l’anatomie à la Fac d’étiopathie.

Quand il ne ride pas un surf, un

wakesurf ou un skateboard, son

activité principale est donc de

faire craquer les gens (au sens

physiologique du terme on s’entend).

Gaël et Kevin pratiquent

le wakesurf dans leur club de

Chens s/Léman. Kevin est aussi

blond que Gaël est brun, il possède

un physique et un look de

surfer et c’est finalement lui le

seul qui laisse augurer la suite

des événements lémaniques...

Mise en scène

lémanique

Pour cette session de wakesurf,

tout semble être du côté des participants.

Malgré une moiteur

lourde de fin de journée caniculaire,

le ciel est dégagé et promet

un magnifique coucher de soleil,

photogénique à souhait. Le

lac ressemble à une mer d’huile,

et tous les éléments sont rassemblés

pour offrir aux participants

une session de wakesurf d’anthologie.

Le magnifique coteau du Lavaux,

classé Patrimoine mondial

de l’UNESCO sera le spectateur

privilégié des jumps et

autres ébats surfistiques de la

joyeuse équipe de wakesurfers.

Pendant cette fin d’après-midi

mythique, les surfers suivront,

dans le sillage des bateaux, la

vague sans fin qui les entraînera

de Lutry à Rivaz. Pas un autre

bateau à l’horizon, le Léman

dans toute sa largeur se transforme

en plan d’eau privé !

Les gros moyens sont mis en

œuvre: ce ne sont pas moins de

3 magnifiques MasterCraft X-35

flambants neufs, équipés d’un

moteur Illmor de 400 CV dont

disposent les wakesurfers.

On remplit le côté gauche du

X-35 orange de 700kg de ballast

pour la seule rideuse Goofy de

l’équipe. Korina pensait que le

“Röstigraben” n’existait pas sur

l’eau, mais elle s’est trompée,

après étude de cas, on constate

que l’unique représentante de

Suisse allemande est aussi la

seule goofy de l’équipe. Un bateau,

un pilote, un assistant rien

que pour elle, rien à redire...

Le deuxième MasterCraft est

noir, avec une élégante sellerie

en cuir beige et brun rappelant

les tonalités d’une grande

marque de luxe française. Lelia,

Gaël et Kevin embarquent à son

bord avec Pedro Rego comme

pilote.

sportsetloisirs.ch

21


Sur le X-35 rouge et noir piloté

par son propriétaire Harald

Benselin (entraîneur de l’équipe

nationale de snowboardcross)

embarquent les photographes,

Sébastien Staub et son assistant

Claudio.

Les choses sérieuses commencent

avec Korina, qui impressionne

par la régularité et la

maîtrise dans l’exécution de ses

tricks. Imperturbable, elle enchaîne

des rollers, des off-thelip,

des airs et autres figures empruntée

au monde du surf et

du skate dans une première session

qui dure plus de 10 minutes.

Aussi doux que le wakesurf

peut paraître, il n’en reste

pas moins très physique et c’est

une Korina, bien essoufflée, qui

remonte à bord du bateau avec

un sourire qui en dit long sur la

qualité du moment passé sur

l’eau.

Puis c’est au tour de Kevin de

montrer de quoi il est capable

sur le X-35 noir... un peu tendu

en début de session, ce n’est

pas rien de rider un lac aussi

grand, aussi flat, aussi parfait

avec deux photographes privés...

Kevin se lâche ensuite et

enchaîne les Ollies, les Air, engage

un 720° et tente même un

Popshuv-it. Pas surprenant qu’il

ait remporté le GVA Wakesurf

Tour cette année...

Gaël est tout impatient de se jeter

à l’eau et c’est avec un plaisir

non dissimulé qu’il exécute

toute une série de figures comprenant

des airs, des Ollies et

un popshuv-it presque parfait,

au rythme d’un bon son distillé

par Pedro le pilote et dj embarqué

de la soirée.

22


sportsetloisirs.ch

23


Quand vient le tour de Lelia, le

soleil a presque terminé son parcours

et la lumière est juste parfaite.

Lelia, qui est la dernière à

rider ressent un peu de pression

avec ses deux petits mois et

demi de pratique de wakesurf.

Mais qu’elle se rassure, le

résultat est époustouflant, avec

naturel et détermination elle

enchaîne les rollers dans un

beau style engagé.

Avec les derniers rayons du soleil,

le photoshoot touche à sa fin

et l’idée vient de rapprocher

deux bateaux afin que deux

riders puissent surfer la vague

simultanément. Le premier

binôme est assuré par les filles,

puis les garçons rident la vague

qui forme un véritable bowl

derrière les X-35. L’instant est

magique, la beauté du site

époustouflante et rien ne viendrait

perturber le moment. Sauf

que la réglementation sur la

navigation nocturne en eaux

lémaniques oblige les wakesurfers

à abréger leur plaisir et à

rentrer au port avant la nuit.

De retour au port une heure plus

tard que prévu, les riders prennent

encore le temps de refaire

le monde et surtout revivre cette

session d’anthologie. Pour parachever

la soirée, Samantha,

l’épouse de Fred attend toute

l’équipe à la maison sur les hauteurs

de Lutry où il ne reste plus

qu’à mettre les pieds sous table

et à déguster un fameux barbecue

qui remplit les estomacs

affamés !

La soirée a été tellement parfaite

que les Genevois sont même

prêts à déménager sur les rives

vaudoises, une sacré concession

quand on connaît les habitants

du bout du lac !

24


Off the record...

Pour illustrer l’adage du cordonnier

mal chaussé, Kevin sera le

seul à se coincer une vertèbre pendant

la soirée !

Une planche INLAND SURFER

mal arrimée s’envole à bord du

X-35 noir, la faute à qui? On se le

demande toujours...

Séquence fou rire...Un démarrage

un peu brusque du X-35 orange

précipite Claudio et Korina à l’eau.

Résultat : un photographe et son

matos trempés. Il va falloir une

bonne RC !

Location de bateau avec

pilote et matériel :

www.mastercraft.ch

www.offaxis.ch

www.osmosis.ch

www.wake-up.ch

Evénements :

http://www.mcridetour.ch/

http://www.gva-wakesurf-tour.ch/

www.kingofthelake.com

www.wakeandjam.ch

sportsetloisirs.ch

25

More magazines by this user
Similar magazines