Views
3 years ago

LMBA.2,3 La méthode ASTM E 1174 a été conçue - GOJO Industries ...

LMBA.2,3 La méthode ASTM E 1174 a été conçue - GOJO Industries ...

LMBA.2,3 La méthode ASTM E 1174 a été conçue - GOJO Industries

L’HYGIÈNE DES MAINS AUJOURD’HUI Votre ressource canadienne pour les dernières nouvelles en matière de développement du programme de contrôle efficace des infections et des meilleures pratiques. Numéro 2 Volume 3 Calculateur de réduction log : Réduction Log 10 de la référence Pourcentage de réduction de bactéries de la référence 1 90,000 % 2 99,000 % 3 99,900 % 4 99,990 % 5 99,999 % Exigence de test de Santé Canada : Application de lavage des mains Exigence de réduction Log 10 1 3 10 3 Efficacité des désinfectants pour les mains : La formule compte Jane Kirk MSN, RN, CIC, spécialiste clinique Les préventionnistes des infections, les agents d’achat et la gestion du matériel, ainsi que le personnel des soins de santé sont souvent impliqués dans la sélection de lotions à frictionner pour les mains à base d’alcool (LMBA) pour l’installation de soins de santé. Bien que les bulletins techniques et les fiches signalétiques de sécurité des produits (FSSP) nous disent que les produits sont sans danger et efficaces, comprenonsnous vraiment le processus de test qu’un produit d’hygiène des mains doit suivre avant d’être étiqueté à ce titre? Comprenons-nous la terminologie liée aux résultats rapportés? Au Canada, les lotions à frictionner pour les mains à base d’alcool (LMBA) sont classifiées comme produits de santé naturelle et sont réglementées par Santé Canada. Santé Canada spécifie des exigences de performance et un test antimicrobien pour les LMBA, exigeant des tests in vitro et in vivo pour le produit fini. Les méthodes in vitro ou de laboratoire, incluant les dosages bactéricides, sont utilisées pour montrer la vitesse pour tuer et le spectre d’activité de produits. Les études in vivo utilisant des sujets humains sont utilisées pour simuler l’efficacité clinique. La méthode Healthcare Personnel Handwash (HCPHW), l’American Society for Testing and Material (ASTM) E 1174 et la norme européenne (NE) 1500 sont les normes actuelles reconnues pour l’évaluation bactéricide in vivo des LMBA. 2,3 La méthode ASTM E 1174 a été conçue dans les années 1970 pour évaluer les agents de lavage des mains antimicrobiens qui sont distribués à l’aide de l’eau pour ensuite être rincés. Puisqu’il n’y a pas de méthode spécifiquement conçue pour évaluer les LMBA, la méthode ASTM E 1174 est devenue la méthode par défaut pour l’évaluation in vivo des LMBA. Durant le processus de test de l’ASTM, le résultat voulu est une réduction mesurable de quantité de bactéries de tests qui reste sur les mains. Cette mesure est exprimée comme réduction de log 10 . Une réduction de log 10 est calculée en soustrayant la quantité de bactéries récupérées après l’utilisation du produit de la quantité récupérée à la référence. Les procédures d’application des produits et contamination des mains sont alors répétées pour un total de dix applications de produits et les mains sont alors évaluées pour la récupération bactérienne après l’application finale du produit. Les exigences de Santé Canada sont une réduction de 3 log 10 (99,9 %) après la première application du produit et une réduction de 3 log 10 (99,9 %) après la dixième et dernière application du produit. 2 L’efficacité antimicrobienne des LMBA ne peut pas être assumée selon seulement l’inclusion d’alcool d’éthyle aux niveaux entre 60 et 95 %. Les différences d’efficacité peuvent être attribuées à une variation de formule de produits pour créer des attributs précis incluant la tolérance de la peau, l’hydratation de la peau et les propriétés esthétiques. Ces ingrédients supplémentaires peuvent, dans certains cas, soit améliorer ou entraver l’efficacité antimicrobienne de la formule. En plus, le volume ou la quantité de produit appliqué aux mains dans le test ASTM influencera les résultats de test; en augmentant les volumes d’application à corrélation directe à l’efficacité accrue in vivo. Donc, l’examen critique de la documentation des produits, tout particulièrement les données d’application 1 et 10, doit être exécuté pour déterminer et comparer l’efficacité antimicrobienne des produits. Les préventionnistes des infections et autres impliqués dans la sélection des produits devraient se sentir confortables pour demander une révision des données scientifiques à l’appui des produits LMBA et non pas compter seulement sur le matériel publicitaire. ! C’EST (continuer à la page suivante) un FAIT! Une étude a montré que la fréquence du lavage des mains avec un savon doux semble augmenter le risque de peau sèche, mais la fréquence de désinfection avec une LMBA n’est pas associée avec une augmentation de ce genre. Le type de savon et de LMBA utilisé avait aussi une corrélation importante avec la peau sèche.1 1. Chamorey E. et al. (2011) A prospective multicenter study evaluating skin tolerance to standard hand hygiene techniques. AM J Infection Control 2011:39:6-13.

L'HYGIÈNE DES MAINS - GOJO Industries, Inc.
GOJO INDUSTRIES INC
GOJO INDUSTRIES INC
GOJO INDUSTRIES INC
GOJO INDUSTRIES INC
GOJO INDUSTRIES INC
GOJO INDUSTRIES INC
GOJO INDUSTRIES INC
GOJO INDUSTRIES INC
Surmonter les obstacles à la bonne hygiène des mains - GOJO ...
GOJO INDUSTRIES INC
GOJO INDUSTRIES INC
GOJO INDUSTRIES INC - E-Way.ca
fiche de données de sécurité - GOJO Industries, Inc.
Français (131.4 KB) - GOJO Industries, Inc.
fiche de données de sécurité - GOJO Industries, Inc.
GOJO INDUSTRIES INC
Le mieux-être - GOJO Industries, Inc.
Français (109 KB) - GOJO Industries, Inc.
Français (107.8 KB) - GOJO Industries, Inc.
Français - GOJO Industries, Inc.
Français (117.2 KB) - GOJO Industries, Inc.
Introduction `a la méthode des éléments finis - lmpt
Une formulation Moindres Carrés associée à la Méthode des ...