Mise en page 1 - Agence régionale pour l'environnement (ARPE)

arpe.paca.org

Mise en page 1 - Agence régionale pour l'environnement (ARPE)

Valorisation

VALORISATION BIOLOGIQUE

Centre de valorisation biologique

des ordures ménagères résiduelles

ECOVAL 30

Centre de valorisation des déchets

ZI Domitia Sud • 360 rue Pierre et Marie Curie

30300 BEAUCAIRE

Contacts

● ECOVAL 30 :

Tél. : 04 66 37 02 40 • Fax : 04 66 63 86 21 • eossosso@ecoval30.com

● Sud Rhône Environnement :

Directeur : Frédéric LAMOUROUX

Tél. : 04 66 59 06 51 • Fax : 04 66 59 15 03 • srenv@wanadoo.fr

ACTIVITÉ

FICHE D’IDENTITÉ

● Valorisation des Ordures Ménagères

Résiduelles (OMR) par Tri Mécano

Biologique (TMB) communément appelé

tri-compostage.


DÉBOUCHÉS

Le compost obtenu est commercialisé en

agriculture pour les cultures céréalières.

Ecoval 30 facture uniquement le transport

du compost à l’agriculteur. L’épandage est

réalisé par l’agriculteur.

Date de création

Mise en service : janvier 2007.

● Début de production du compost :

avril 2007.

Effectif

● 6 + 0,5 responsable.

Surface

● 25 000 m 2 dont 8 000 m 2

dédiés à la valorisation biologique

des OMR.

Capacité

● 43 000 t / an dont 31 000 t / an

provenant de Sud Rhône Environnement.

● 6 500 t de compost produit en

2010.

Données Financières

● La construction du centre a coûté

5 000 000 d’€ HT hors foncier.

● A titre indicatif, la réalisation d’un

centre de Tri Mécano Biologique

pour traiter 45 000 t / an

reviendrait actuellement à environ

12 000 000 d’€ HT (traitement de

l’air et des lixiviats compris) hors

foncier.

Matériel

● 2 ponts bascule (30 t), 1 portique

de détection de radioactivité,

3 portes séquentielles Dynaco

(12 000 €), 2 chargeurs, 2 tapis

transporteur, 1 tube de préfermentation

rotatif, 1 trommel à

mailles de 70 mm, 1 overband,

1 crible flip-flop, 1 tour balistique

équipée d’une double table à

rebonds et un canon insecticide et

désodorisant (10 000 €).

Exploitation

● Convention de constructionexploitation

entre Sud Rhône

Environnement et ECOVAL 30

pour 18 ans.

● ECOVAL 30 appartient au groupe

THERBIO (THEOLIA).

JUIN 2011


PROCESS

● Les Ordures Ménagères Résiduelles (OMR)

entrantes sont pesées, un contrôle de radioactivité

est effectué avant qu’elles ne soient

déchargées sur la plate-forme ad hoc dans un

hangar. Un contrôle visuel est opéré et un tri

manuel permet de retirer les quelques gros

encombrants indésirables encore présents. Les

OMR sont reprises au chargeur et déposées

sur un tapis transporteur qui les achemine

dans le tube de pré-fermentation de 4 m de

diamètre et de 42 m de long pour une

capacité de 350 à 380 t. Ce tube parfaitement

horizontal tourne sur son axe à la vitesse de

1 à 1,5 tour par minute. Les OMR séjournent

24 à 36 h à l’intérieur du tube.

● En sortie du tube, un trommel permet de

récupérer la fraction fermentescible à

composter, un overband extrait les ferreux et

une table balistique sépare les corps légers et

les corps lourds.

● Les fermentescibles poursuivent leur cycle de

fermentation pendant 6 semaines : stockage

et mise en aération forcée dans des tunnels

de 25 m de long et 5 m de large pendant

3 semaines puis stockage en box pendant

3 semaines.

● Après cette phase de post fermentation, les

déchets sont affinés sur le crible flip flop, et

une tour balistique équipée d’une double table

à rebonds permet d’extraire les inertes lourds

(débris de verre). Les composts sont alors

stockés pour commencer leur phase de

maturation.

● Bilan matière :

1 t entrante d’OMR donne 22 % de compost,

2 % de ferraille et 60 % de refus à déposer

en Centre de Stockage de Déchets Non

Dangereux (CSDND) à Entraigues (84) ou en

Centre de Valorisation Energétique (CVE) à

Vedène (84). Les 16 % restants correspondent

à la perte en masse lors de la

dégradation de la matière.

● Conseils :

Il est plus judicieux de construire un tel centre

avec deux tubes de pré-fermentation de 24 m

de long chacun plutôt qu’avec un tube de 42 m.

En effet, avec un seul tube, pendant les

périodes de maintenance ou de réparation du

tube, le centre ne peut plus fonctionner et les

OMR doivent être stockées in situ ou

orientées vers une autre installation de

traitement.

Le broyage des OMR en tête est à proscrire

car il fractionne le verre et les plastiques qui

se retrouveront inexorablement dans le

compost.

REMARQUES

● La tonne de déchets entrants est facturée

85 € HT.

● Le compost est à la norme NFU 44 051.

● Le taux de valorisation des OMR entrantes est

de l’ordre de 40 %.

● Le compost est épandu dans les cultures

céréalières dans un rayon de 50 km autour du

centre.

● Le centre est une Installation Classée pour la

Protection de l’Environnement (ICPE) soumise

à autorisation.

● L’activité valorisation biologique des OMR est

complétée par un centre de tri (5 000 t / an

de déchets valorisés) et une plate-forme de

compostage de déchets verts (7 000 t / an de

déchets verts traités) sur le même site.

● Sud Rhône Environnement est un Syndicat

Mixte d’étude et de traitement des ordures

ménagères composé de 51 communes :

2 syndicats, 2 communautés de communes et

3 communes indépendantes pour une

population de 100 000 habitants. Les OMR

proviennent du Gard (30) et des cantons de

Tarascon (13) et de Saint Rémy de Provence

(13).

● Le compost obtenu est dit “pur”, il est élaboré

uniquement à partir d’OMR, aucun déchet vert

n’est additionné dans le process.

● Dans le tube, un apport journalier de 5 000

litres d’eau est nécessaire au process.

● Les lixiviats du process sont réinjectées

pendant le cycle de fermentation dans les

tunnels.

● Initialement, dans le compost obtenu il restait

des inertes de taille inférieure à 5 mm (débris

de verre) ; l’ajout, après le tapis flip-flop, au

stade de l’affinage, d’une tour balistique

équipée d’une double table à rebonds a

permis de résoudre ce problème au second

semestre 2008.

● Le biofiltre (500 t) a été rénové entièrement

en juin 2010 ; sa durée de vie est d’environ 3 ans.

● Pour diminuer le pourcentage de refus

déposés en CSDND, une valorisation des films

plastiques, des PET et des PEHD est

envisagée.

● La maîtrise de la collecte des OM permet

d’améliorer la qualité du tri et d’optimiser

l’efficience du process de compostage.

● Un effort supplémentaire en amont sur le tri

du verre devrait permettre de réduire de

manière conséquente la présence de verre

dans le compost.

● Les gros cartons bruns des professionnels

se dégradent mal dans le tube de préfermentation,

il convient de les détourner

en amont vers les déchetteries.

● Il existe une Fédération Nationale des

Collectivités de Compostage (FNCC) qui peut

conseiller les collectivités.

ACCÈS au site

● Autoroute sortie n°7 Beaucaire (entrée

Est d’Arles).

● Suivre direction Beaucaire pendant

18 km, passer sur le pont du Rhône et

au premier rond-point prendre à

gauche ZI Domitia Sud.

● Aller tout droit, prendre la première à

droite puis tout droit, ensuite à gauche

et tout droit. Le centre ECOVAL 30 est

un bâtiment vert, blanc et rose situé en

fin de ZI sur votre droite.

Contact ARPE

Didier Perrin / 04 88 71 90 07 / d.perrin@arpe-paca.org

www.arpe-paca.org

B.P. 432000 / 13591 Aix-en-Provence Cedex 03

More magazines by this user
Similar magazines