Views
3 years ago

bulletin-BCE-mars-2014_01

bulletin-BCE-mars-2014_01

d’affectation des

d’affectation des revenus primaires, qui enregistre les recettes et les dépenses liées aux différentes formes de revenus de la propriété (pour l’ensemble de l’économie, le solde comptable du compte de revenus primaires est le revenu national) ; (c) le compte de distribution secondaire du revenu, qui montre comment le revenu national d’un secteur institutionnel varie du fait des transferts courants ; (d) le compte d’utilisation du revenu, qui retrace le mode d’affectation du revenu disponible à la consommation ou à l’épargne ; (e) le compte de capital, qui indique comment l’épargne et les transferts nets en capital sont affectés à l’acquisition d’actifs non financiers (le solde comptable du compte de capital fait apparaître une capacité nette ou un besoin net de financement) ; et (f) le compte financier, qui enregistre les acquisitions nettes d’actifs financiers et les flux nets d’engagements. Chaque transaction non financière étant reflétée par une transaction financière, le solde comptable du compte financier est aussi conceptuellement égal à la capacité nette ou au besoin net de financement calculé à partir du compte de capital. En outre, les comptes de patrimoine d’ouverture et de fermeture sont également présentés, illustrant la santé financière de chaque secteur à un moment donné. Enfin, d’autres variations des actifs et passifs financiers (par exemple, résultant de l’incidence des variations des prix des actifs) figurent également. La couverture sectorielle du compte financier et des comptes de patrimoine est plus détaillée pour le secteur des sociétés financières, ventilé entre les IFM, les autres intermédiaires financiers (y compris les auxiliaires financiers), et les sociétés d’assurance et fonds de pension. La section 3.2 présente des flux cumulés sur quatre trimestres (transactions) des comptes non financiers de la zone euro (à savoir les comptes 1 à 5 présentés ci-dessus) qui suivent également la séquence de comptes simplifiée. La section 3.3 présente des flux cumulés sur quatre trimestres (transactions et autres variations) des revenus, des dépenses et des comptes d’accumulation des ménages, ainsi que les encours des comptes de patrimoine financier, selon une présentation plus analytique. Les transactions et soldes comptables spécifiques des secteurs sont organisés de manière à retracer plus clairement les décisions de financement et d’investissement des ménages, tout en respectant les identités comptables présentées dans les sections 3.1 et 3.2. La section 3.4 recense des flux cumulés sur quatre trimestres (transactions) des revenus et des comptes d’accumulation des sociétés non financières, ainsi que les encours des comptes de patrimoine financier, selon une présentation plus analytique. La section 3.5 présente des flux financiers cumulés sur quatre trimestres (transactions et autres variations) et les encours des comptes de patrimoine financier des sociétés d’assurance et fonds de pension. MARCHÉS FINANCIERS Les séries relatives aux statistiques de marchés financiers se rapportant à la zone euro recouvrent les États membres de l’UE ayant adopté l’Euro avant la période sur laquelle portent ces statistiques (composition changeante), à l’exception des statistiques relatives aux émissions de titres (sections 4.1 à 4.4) qui se rapportent à l’Euro 17 pour l’ensemble des séries temporelles (composition fixe). S 92 BCE Bulletin mensuel Mars 2014

Statistiques de la zone euro Notes générales Les statistiques relatives aux titres autres que les actions et les statistiques relatives aux actions cotées (sections 4.1 à 4.4) sont élaborées par la BCE à partir de données provenant du SEBC et de la BRI. La section 4.5 présente les taux d’intérêt appliqués par les IFM aux dépôts libellés en euros des résidents de la zone euro et aux prêts en euros qui leur sont consentis. Les statistiques relatives aux taux d’intérêt du marché monétaire, au rendement des emprunts publics à long terme et aux indices des marchés boursiers (sections 4.6 à 4.8) sont élaborées par la BCE à partir de données provenant de réseaux d’information financière. Les statistiques relatives aux émissions de titres couvrent (a) les titres autres que les actions (hors produits financiers dérivés), qui sont présentés dans les sections 4.1, 4.2 et 4.3, et (b) les actions cotées, qui sont présentées dans la section 4.4. Les titres de créance sont ventilés en titres à court terme et titres à long terme. Les titres à « court terme » sont ceux dont la durée initiale est inférieure ou égale à un an (dans des cas exceptionnels, la durée initiale est inférieure ou égale à 2 ans). Les titres (a) d’une durée initiale plus longue ou (b) aux dates d’échéance optionnelles, dont la dernière est éloignée de plus d’un an, ou (c) aux dates d’échéance indéterminées sont classés dans les émissions à « long terme ». Les titres de créance à long terme émis par les résidents de la zone euro sont, en outre, ventilés entre émissions à taux fixe et émissions à taux variable. Les émissions à taux fixe sont celles pour lesquelles le coupon ne varie pas pendant la durée de vie des titres. Les émissions à taux variable incluent toutes les émissions pour lesquelles le coupon est périodiquement refixé par référence à un taux d’intérêt ou à un indice indépendant. Les titres libellés en euros figurant dans les sections 4.1, 4.2 et 4.3 incluent également ceux libellés dans les dénominations nationales de l’euro. La section 4.1 présente les titres autres que des actions par échéances initiales, lieu de résidence de l’émetteur et devises. Elle présente les encours, les émissions brutes et les émissions nettes de titres autres que des actions, ventilées en (a) émissions libellées en euros et toutes devises confondues ; (b) émissions par les résidents de la zone euro et total des émissions ; et (c) ensemble des échéances et échéances à long terme. Les émissions nettes diffèrent de la variation des encours en raison d’effets de valorisation, de reclassements et d’autres ajustements. Cette section présente également les statistiques désaisonnalisées relatives, notamment, aux taux de croissance semestriels annualisés pour l’ensemble des titres de créance et les titres de créance à long terme. Les données cvs sont calculées à partir de l’indice des encours fictifs, dont les effets saisonniers ont été supprimés (pour plus de détails, cf. les notes techniques). La section 4.2 contient une ventilation par secteurs des encours, des émissions brutes et des émissions nettes de résidents de la zone euro conforme au SEC 95. La BCE est incluse dans l’Eurosystème. Le total des encours de l’ensemble des titres de créance et des titres de créance à long terme présenté dans le tableau 1 de la section 4.2, colonne 1, correspond aux données relatives au total des encours de l’ensemble des titres de créance et des titres de créance à long terme émis par les résidents de la zone euro figurant dans la section 4.1, colonne 7. Les encours de l’ensemble des titres de créance et des titres de créance à long terme émis par les IFM figurant dans le tableau 1 de la section 4.2, colonne 2, sont globalement comparables aux titres de créance émis, recensés au passif du bilan agrégé des IFM dans le tableau 2 de la section 2.1, colonne 8. Le total des émissions nettes de titres de créance figurant dans le tableau 2 de la section 4.2, colonne 1, correspond aux données relatives aux émissions nettes totales des résidents de la zone euro dans la section 4.1, colonne 9. L’écart résiduel entre les titres de créance à long terme et le total des titres de créance à long terme à taux fixe et à taux variable, présenté dans le tableau 1 de la section 4.2, est dû aux obligations zéro coupon et aux effets de revalorisation. BCE Bulletin mensuel Mars 2014 S 93

Le Bulletin - mars 2012 - CREVALE
2016-bce-circulaire-procuration-de-la-direction-3-mars
Bulletin mars-avril 2010 - Hérouville Saint-Clair
Bulletin mars-avril 2013 - Hérouville Saint-Clair
bulletin RFVE n°3 - mars 2007 - Réseau Français des Villes ...
Le bulletin des salariés agricoles de l'Aveyron mars 2012
Bulletin des athlètes Numéro 015 Mars 2011 - International Olympic ...
Téléchargez le bulletin municipal de Mars 2012. - Mazamet
Bulletin Section neuvevilloise Mars – Avril 2011 - CAS La Neuveville
Bulletin n°3, mars 2009 - Ecole nationale supérieure d'architecture ...
Bulletin mars-avril 2012 - Hérouville Saint-Clair
Notre bulletin 123 (mars 2012) - Association pour le Droit de Mourir ...
Bulletin spécial - février 2013 (santé) - Ville de Sainte-Marie
Bulletin Mars-Avril 2011 - Hérouville Saint-Clair
BBuuulllllleeetttiiinnn mmeeennnsssuuueeell - Accès au site...
Bulletin mensuel Légion Royale du Canada - Forces canadiennes ...
Réunion SFAF du 30 mars 2006 sur les comptes au ... - touax group
BULLETIN OCT. 2007 - MGEN