Views
3 years ago

bulletin-BCE-mars-2014_01

bulletin-BCE-mars-2014_01

Moyen-Orient et Afrique

Moyen-Orient et Afrique Au second semestre 2013, l’activité économique des pays exportateurs de pétrole est demeurée robuste. En dépit de perturbations de l’offre dans certains pays, la croissance a continué d’être soutenue par des prix du pétrole stables, d’importantes dépenses publiques et une hausse de l’activité du secteur privé non pétrolier. La croissance économique est restée faible dans les pays arabes en transition, malgré certains signes d’amélioration de la stabilité politique. Dans l’Afrique sub-saharienne, la croissance économique robuste s’est maintenue en dépit des turbulences provoquées par la baisse des prix des matières premières hors pétrole et par la volatilité des taux de change. En Afrique du Sud et au Nigéria, les principales économies de la région sub-saharienne, les derniers indicateurs soulignent une amélioration de l’activité économique. Pour la suite, l’activité de cette région devrait se redresser légèrement cette année, reflétant la reprise progressive des économies avancées et de la demande intérieure. Amérique latine En Amérique latine, la croissance reste modérée, l’activité de certains des principaux pays étant confrontée à des contraintes d’offre dans un contexte de marge de manœuvre limitée des politiques, de demande extérieure moins vigoureuse et de durcissement des conditions financières extérieures. Après s’être légèrement redressée début 2013, la croissance économique de la région s’est ralentie au second semestre de l’année, les contraintes de l’offre intérieure pesant davantage sur la croissance. La croissance annuelle du PIB en volume devrait être revenue à 2,7 % en 2013, contre 3 % l’année précédente. Par la suite, la croissance devrait légèrement se redresser, soutenue par une demande extérieure plus vigoureuse, même si les goulets d’étranglement structurels continueront de freiner la croissance dans les principaux pays dans le contexte d’un environnement financier international plus difficile. Au Brésil, la croissance trimestrielle du PIB est devenue positive, à 0,7 % au dernier trimestre 2013, contre – 0,5 % lors du trimestre précédent. La reprise s’explique essentiellement par les exportations nettes et, dans une moindre mesure, par les investissements, tandis que la consommation privée s’est ralentie. En dépit de l’atonie de l’activité, la persistance des tensions inflationnistes a incité la banque centrale à prolonger sa politique de resserrement monétaire initiée en avril 2013, en relevant à nouveau son taux directeur de 25 points de base en février 2014, le portant ainsi à 10,75 %. Au Mexique, la croissance du PIB en volume s’est ralentie au quatrième trimestre 2013, revenant à 0,2 % en rythme trimestriel, après 0,9 % le trimestre précédent. Du côté de l’offre, la baisse de la croissance reflète une détérioration dans les secteurs de l’industrie et des services, qui n’a été que partiellement compensée par une légère augmentation de la production agricole. En Argentine, la montée des déséquilibres intérieurs a entraîné une contraction du PIB au second semestre 2013, alors qu’une forte croissance avait été enregistrée au premier semestre. 1.4 TAUX DE change Entre début décembre 2013 et le 5 mars 2014, l’euro s’est apprécié globalement vis-à-vis des devises de la plupart des principaux partenaires commerciaux de la zone euro. Durant cette période, les fluctuations des taux de change ont été largement liées aux évolutions des anticipations relatives à la politique monétaire future, ainsi qu’aux ajustements des anticipations des marchés relatives aux perspectives économiques pour la zone euro comparées à celles d’autres grandes économies. Le 5 mars 2014, le taux de change effectif nominal de l’euro, mesuré par rapport aux devises des vingt principaux partenaires commerciaux de la zone, se situait 0,9 % au-dessus de son niveau de début décembre et 3,7 % au-dessus du niveau constaté un an auparavant (cf. graphique 4 et tableau 3). 20 BCE Bulletin mensuel Mars 2014

évolutions ÉCONOMIQUES et monétaires Environnement extérieur de la zone euro Tableau 3 Évolutions du taux de change de l’euro (données quotidiennes ; unités de monnaie nationale pour un euro ; variations en pourcentage) Pondération dans le taux de change effectif de l’Euro (TCE-20) Variations du taux de change de l’euro au 5 mars 2014 par rapport au 2 décembre 2013 5 mars 2013 TCE‐20 0,9 3,7 Yuan renminbi chinois 18,7 2,0 3,8 Dollar des États-Unis 16,8 1,4 5,4 Livre sterling 14,8 - 0,5 - 4,4 Yen japonais 7,2 1,1 15,9 Franc suisse 6,4 - 1,1 - 0,7 Zloty polonais 6,2 - 0,3 1,2 Couronne tchèque 5,0 - 0,2 6,7 Couronne suédoise 4,7 - 0,4 6,2 Won sud-coréen 3,9 2,7 3,7 Forint hongrois 3,2 2,4 3,6 Couronne danoise 2,6 0,0 0,1 Leu roumain 2,0 1,7 3,4 Kuna croate 0,6 0,3 0,8 Source : BCE Note : Le taux de change effectif nominal est calculé vis-à-vis des monnaies des vingt principaux partenaires commerciaux de la zone euro. Graphique 4 Taux de change effectif nominal de l’euro, du dollar et du yen Graphique 5 Taux de change effectifs réels de l’euro (données quotidiennes ; indice : T1 1999 = 100) (données mensuelles/trimestrielles ; indice T1 1999 = 100) 140 Euro USD Yen 140 125 Déflaté de l’IPC Déflaté des CUME Déflaté des CUMIM Déflaté du PIB Déflaté de l’IPP 125 130 130 120 115 120 115 120 120 110 110 110 110 105 100 105 100 100 100 95 95 90 90 90 85 90 85 80 80 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Source : BCE Note : Le taux de change effectif nominal de l’euro est calculé vis‐à‐vis des monnaies des vingt principaux partenaires commerciaux de la zone euro. Les taux de change effectifs nominaux du dollar et du yen sont calculés vis‐à‐vis des monnaies des trente‐neuf principaux partenaires commerciaux des États-Unis et du Japon. 80 80 1999 2001 2003 2005 2007 2009 2011 2013 Source : BCE Note : Les taux de change effectifs réels de l’euro se calculent par rapport aux monnaies des vingt et un principaux partenaires commerciaux de la zone euro. BCE Bulletin mensuel Mars 2014 21

Le Bulletin - mars 2012 - CREVALE
Bulletin Section neuvevilloise Mars – Avril 2011 - CAS La Neuveville
Téléchargez le bulletin municipal de Mars 2012. - Mazamet
Bulletin des athlètes Numéro 015 Mars 2011 - International Olympic ...
Notre bulletin 123 (mars 2012) - Association pour le Droit de Mourir ...
Bulletin municipal Avril - mairie de Pleine-Fougères
Présentation corporative, mars 2013 Production d'alumine à partir ...
Bulletin Municipal semestriel N°20 - août 2011 - Ville de Mutzig
Bulletin Janvier - février 2011 - Hérouville Saint-Clair
Bulletin municipal n°38 - Lutterbach
Bulletin de marché Refroidissement au deuxième ... - Raiffeisen
MAQ PETIT BULLETIN_GRENOBLE - Le Petit Bulletin
Bulletin municipal n° 12 - Ville d'Egletons
télécharger le dossier de presse - Marie-Hélène Le Grand : MAHE ...
MAQ PETIT BULLETIN_GRENOBLE - Le Petit Bulletin
MAQ PETIT BULLETIN_GRENOBLE - Le Petit Bulletin
Bulletin de marché Refroidissement au deuxième semestre?
MAQ PETIT BULLETIN_GRENOBLE - Le Petit Bulletin