Views
4 years ago

bulletin-BCE-mars-2014_01

bulletin-BCE-mars-2014_01

entrées au titre des

entrées au titre des OPCVM « obligations » sont restées relativement faibles (à 15 milliards d’euros, en hausse par rapport aux 9 milliards enregistrés au troisième trimestre 2013). En rythme annuel, les entrées enregistrées par les OPCVM « mixtes » et « actions » ont continué de progresser, atteignant 149 milliards d’euros et 124 milliards, respectivement. À l’inverse, les entrées au titre des OPCVM « obligations » ont fléchi, en rythme annuel, pour s’établir à 121 milliards d’euros, contre 182 milliards au troisième trimestre 2013 (cf. graphique 15). S’agissant des OPCVM monétaires, le bas niveau des taux d’intérêt et les rares opportunités de rendements élevés offertes par cette catégorie de placement ont entraîné une poursuite de la tendance à une position nette vendeuse amorcée au dernier trimestre 2009. Au quatrième trimestre 2013, les cessions nettes par les investisseurs ont représenté un total de 23 milliards d’euros, amenant le montant total des sorties sur l’ensemble de l’année 2013 aux environs de 80 milliards. 2.3 Taux d’intérêt du marchÉ monétaire Les taux du marché monétaire au jour le jour ont été quelque peu volatils au cours de la période sous revue. L’Eonia a augmenté en décembre, atteignant un pic de 0,45 % à la fin de l’année, avant de fléchir début janvier. Il s’est ensuite de nouveau inscrit en hausse, dépassant le principal taux directeur de la BCE pendant quatre jours mi-janvier, avant de diminuer pour ressortir à 0,16 % le 5 mars. Ces évolutions ne se sont toutefois pas traduites par des hausses du niveau ou de la volatilité à plus long terme des taux d’intérêt du marché monétaire. Sur les échéances supérieures à 24 heures, les taux d’intérêt du marché monétaire ont été globalement stables entre le 4 décembre 2013 et le 5 mars 2014, aussi bien pour les échéances courtes que longues. Le 5 mars, les taux Euribor 1 mois, 3 mois, 6 mois et 12 mois s’établissaient à 0,22 %, 0,29 %, 0,38 % et 0,55 %, respectivement, soit environ 4 à 5 points de base au-dessus des niveaux observés le 4 décembre. L’écart entre l’Euribor 12 mois et 1 mois, un indicateur de la pente de la courbe des taux du marché monétaire, est resté globalement stable pour s’établir à 34 points de base le 5 mars (cf. graphique 16). Le taux du swap de taux au jour le jour à 3 mois s’est inscrit à 0,12 % le 5 mars, globalement sans changement par rapport au 4 décembre. Le taux Euribor correspondant ayant augmenté de 5 points de base, l’écart entre ces deux taux s’est légèrement creusé. L’Eurepo garanti à 3 mois s’est établi à 0,13 % le 5 mars, soit 3 points de base au-dessus de son niveau du 4 décembre (cf. graphique 17). Les taux d’intérêt implicites tirés des prix des contrats à terme sur l’Euribor 3 mois d’échéances mars, juin, septembre et décembre 2014 se sont établis à, respectivement, 0,27 %, 0,25 %, 0,25 % et 0,27 % le 5 mars, soit 2 points de base au-dessus et, respectivement, 2, 4 et 5 points de base au‐dessous des niveaux observés le 4 décembre (cf. graphique 18). Les volatilités implicites à maturités constantes de 3, 6, 9 et 12 mois tirées des options sur les contrats à terme sur l’Euribor 3 mois sont demeurées stables au cours de la période sous revue (cf. graphique 19). S’agissant du taux au jour le jour, l’Eonia a augmenté en décembre, atteignant un point haut à la fin de l’année, à 0,45 %. Cette évolution est principalement liée à la demande accrue de coussins de liquidité à titre de précaution qui a entraîné des tensions à la hausse, avec la diminution des excédents de liquidité à l’approche de la fin de l’année. Après avoir commencé par baisser au début de l’année, l’Eonia s’est de nouveau inscrit en hausse, dépassant le principal taux directeur de la BCE pendant quatre jours mi-janvier. Il est ensuite revenu à 0,16 % le 5 mars (cf. graphique 20). 34 BCE Bulletin mensuel Mars 2014

évolutions ÉCONOMIQUES et monétaires Évolutions monétaires et financières Graphique 16 Taux d’intérêt du marché monétaire Graphique 17 Taux à 3 mois de l’Eurepo, de l’Euribor et des swaps de taux au jour le jour (en pourcentage annuel ; écart en points de pourcentage ; données quotidiennes) 2,50 2,25 2,00 1,75 1,50 1,25 1,00 0,75 0,50 0,25 Euribor 1 mois (échelle de gauche) Euribor 3 mois (échelle de gauche) Euribor 12 mois (échelle de gauche) Écart entre l’Euribor 12 mois et l’Euribor 1 mois (échelle de droite) 0,00 Juil. Oct. Janv.Avril Juil. Oct. Janv.Avril Juil. Oct. Janv. 2011 2012 2013 2014 Sources : BCE et Thomson Reuters 1,50 1,25 1,00 0,75 0,50 0,25 0,00 (en pourcentage annuel ; données quotidiennes) 2,0 1,5 1,0 0,5 0,0 Eurepo 3 mois Swap de taux au jour le jour à 3 mois Euribor 3 mois - 0,5 - 0,5 Avril Juil. Oct.Janv.Avril Juil. Oct.Janv.Avril Juil. Oct.Janv. 2011 2012 2013 2014 Sources : BCE, Bloomberg et Thomson Reuters 2,0 1,5 1,0 0,5 0,0 Graphique 18 Taux d’intérêt et taux des contrats à terme à 3 mois de la zone euro (en pourcentage annuel ; données quotidiennes) 2,00 Euribor 3 mois Taux des contrats à terme au 4 décembre 2013 Taux des contrats à terme au 5 mars 2014 2,00 Graphique 19 Volatilités implicites à échéances constantes tirées des options sur les contrats à terme Euribor 3 mois (en pourcentage annuel ; données quotidiennes) Échéance constante à 3 mois Échéance constante à 6 mois Échéance constante à 9 mois Échéance constante à 12 mois 0,30 0,30 1,75 1,50 1,75 1,50 0,25 0,25 1,25 1,25 0,20 0,20 1,00 1,00 0,15 0,15 0,75 0,50 0,75 0,50 0,10 0,10 0,25 0,25 0,05 0,05 0,00 0,00 Juillet Janvier Juillet Janvier Juillet Janvier 2011 2012 2013 2014 Source : Thomson Reuters Note : Contrats à terme à 3 mois à l’échéance de la fin du trimestre en cours et des trois trimestres suivants cotés sur le Liffe 0,00 0,00 Juil. Nov.Mars Juil. Nov.Mars Juil. Nov.Mars Juil. Nov.Mars 2010 2011 2012 2013 2014 Sources : Thomson Reuters et calculs de la BCE Notes : Le calcul s’effectue en deux étapes. Premièrement, les volatilités implicites tirées des options sur les contrats à terme Euribor 3 mois sont converties en les exprimant en termes de logarithme des prix au lieu de logarithme des rendements. Deuxièmement, les volatilités implicites ainsi obtenues, qui ont une date d’échéance constante, sont transformées en données d’une durée constante restant à courir jusqu’à l’échéance. BCE Bulletin mensuel Mars 2014 35

Le Bulletin - mars 2012 - CREVALE
2016-bce-circulaire-procuration-de-la-direction-3-mars
Bulletin Section neuvevilloise Mars – Avril 2011 - CAS La Neuveville
Téléchargez le bulletin municipal de Mars 2012. - Mazamet
Bulletin des athlètes Numéro 015 Mars 2011 - International Olympic ...
Notre bulletin 123 (mars 2012) - Association pour le Droit de Mourir ...
Bulletin mars-avril 2010 - Hérouville Saint-Clair
Le bulletin des salariés agricoles de l'Aveyron mars 2012
Bulletin mars-avril 2013 - Hérouville Saint-Clair
bulletin RFVE n°3 - mars 2007 - Réseau Français des Villes ...
Bulletin municipal Avril - mairie de Pleine-Fougères
Bulletin n°3, mars 2009 - Ecole nationale supérieure d'architecture ...
Bulletin Municipal semestriel N°20 - août 2011 - Ville de Mutzig
Présentation corporative, mars 2013 Production d'alumine à partir ...
Bulletin Janvier - février 2011 - Hérouville Saint-Clair
Bulletin municipal n°38 - Lutterbach
Bulletin mars-avril 2012 - Hérouville Saint-Clair
Bulletin de marché Refroidissement au deuxième ... - Raiffeisen
MAQ PETIT BULLETIN_GRENOBLE - Le Petit Bulletin