Views
3 years ago

bulletin-BCE-mars-2014_01

bulletin-BCE-mars-2014_01

Tableau 8 Financement

Tableau 8 Financement des sociétés non financières (variations en pourcentage ; données de fin de trimestre) Taux de croissance annuels 2012 2013 2013 2013 2013 T4 T1 T2 T3 T4 Prêts des IFM d’une durée - 2,3 - 2,5 - 3,4 - 3,6 - 3,0 ≤ 1 an 0,5 1,5 - 2,1 - 3,2 - 4,0 > 1 an et ≤ 5 ans - 6,0 - 6,3 - 6,2 - 5,6 - 5,7 > 5 ans - 2,3 - 2,9 - 3,0 - 3,2 - 1,7 Titres de créance émis 14,2 12,7 9,9 9,9 8,5 court terme 2,3 7,9 - 9,3 0,6 - 8,5 long terme, dont : 1) 15,4 13,2 12,1 10,8 10,1 taux fixe 16,7 14,6 13,1 10,9 9,8 taux variable - 1,4 - 0,2 5,0 11,2 12,3 Actions cotées émises 0,5 0,1 0,4 0,3 0,7 Pour mémoire 2) Financement total 1,0 1,1 0,7 0,8 – Prêts aux sociétés non financières 0,0 0,0 - 0,6 - 1,0 – Provisions techniques d’assurance 3) 1,3 1,2 1,2 1,1 – Sources : BCE, Eurostat et calculs de la BCE Notes : Les données figurant dans ce tableau (à l’exception de la rubrique « Pour mémoire ») sont recensées dans les statistiques monétaires et bancaires ainsi que dans les statistiques relatives aux émissions de titres. Elles peuvent présenter de légères différences avec les données recensées dans les statistiques relatives aux comptes financiers, principalement en raison des méthodes de valorisation utilisées. 1) La somme des données des rubriques « taux fixe » et « taux variable » peut ne pas correspondre au total de la rubrique « long terme », dans la mesure où les titres de créance à long terme zéro coupon, qui contiennent des effets de valorisation, ne sont pas présentés séparément dans ce tableau. 2) Les données sont tirées des comptes trimestriels européens par secteurs, Le financement total des sociétés non financières comprend les prêts, les titres de créance émis, les actions et autres participations émises, les provisions techniques d’assurance, les autres comptes à payer et les produits financiers dérivés. 3) Comprend les provisions de fonds de pension. L’enquête sur la distribution du crédit bancaire dans la zone euro portant sur le quatrième trimestre 2013 fait état d’un repli moins marqué de la demande nette de prêts par les sociétés non financières par rapport au troisième trimestre 2013 (cf. graphique 33). L’analyse des différents facteurs contribuant au fléchissement de la demande de prêts a révélé qu’au quatrième trimestre 2013, les sociétés non financières ont continué de contracter des prêts bancaires principalement pour restructurer leur dette et pour financer les fonds de roulement. La FBCF a encore apporté une contribution nette négative à la demande de prêts émanant des sociétés non financières. Parallèlement, l’enquête sur la distribution du crédit bancaire a montré que la réduction progressive du durcissement net des critères d’octroi de prêts aux sociétés non financières s’est poursuivie au dernier trimestre 2013. L’atténuation du risque de crédit lié aux emprunteurs, l’amélioration des perspectives économiques, ainsi que des facteurs relatifs à la liquidité des banques et à l’accès au financement de marché ont concouru à l’assouplissement des Graphique 33 Croissance des prêts et facteurs contribuant à la demande de prêts des sociétés non financières (variations annuelles en pourcentage ; en pourcentage net) 3 2 1 0 - 1 - 2 - 3 FBCF (échelle de droite) Stocks et fonds de roulement (échelle de droite) Opérations de fusions et acquisitions et restructuration d’entreprises (échelle de droite) Restructuration de dettes (échelle de droite) Autofinancement (échelle de droite) Prêts aux sociétés non financières (échelle de gauche) 30 20 10 0 - 10 - 20 - 30 - 4 - 40 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 2010 2011 2012 2013 Source : BCE Notes : Les pourcentages nets se définissent comme l’écart entre le pourcentage des banques indiquant que le facteur en question a contribué à une augmentation de la demande et le pourcentage de celles déclarant qu’il a contribué à une baisse. Les variables de l’échelle de droite sont exprimées en pourcentage net. 50 BCE Bulletin mensuel Mars 2014

évolutions ÉCONOMIQUES et monétaires Évolutions monétaires et financières Graphique 34 Épargne, financement et investissement des sociétés non financières (sommes mobiles sur quatre trimestres ; en pourcentage de la valeur ajoutée brute) 60 40 20 0 - 20 - 40 Épargne brute et transferts nets en capital Émission d’actions cotées Formation brute de capital Acquisition nette d’actions Financement par endettement Émission d’actions non cotées Acquisition nette d’actifs financiers hors actions Autres Besoin de financement (échelle de droite) - 60 2000 2002 2004 2006 2008 2010 2012 Source : Comptes de la zone euro Notes : Le financement par endettement comprend les prêts, les titres de créance et les provisions de fonds de pension. La catégorie « Autres » comprend les produits financiers dérivés, les autres comptes à payer/à recevoir et les ajustements. Les prêts intragroupe sont exprimés en base nette. Le besoin de financement correspond globalement au solde entre l’épargne brute et la formation brute de capital. Graphique 35 Ratios d’endettement des sociétés non financières 9 6 3 0 - 3 - 6 - 9 critères d’octroi de crédits par les banques. Pour le premier trimestre 2014, les banques prévoient une nouvelle réduction du durcissement net des critères d’octroi de prêts aux entreprises. Le besoin de financement (ou endettement net) des sociétés non financières, c’est‐à‐dire la différence entre les ressources internes (épargne brute) et leur FBCF rapportée à la valeur ajoutée brute qu’elles génèrent, est passé de 0,7 % au deuxième trimestre 2013 à 0,8 % au troisième trimestre 2013 (cf. graphique 34). Cet accroissement résulte d’un léger recul de la FBCF, tandis que l’épargne brute et les transferts nets en capital sont demeurés inchangés par rapport au trimestre précédent. Sur le plan financier, l’augmentation de l’acquisition nette d’actions et d’actifs financiers (hors actions) a été compensée par une baisse des investissements dans d’« autres » actifs. situation financière Sur la base de données provenant des comptes intégrés de la zone euro, l’endettement du secteur des sociétés non financières a quelque peu diminué au troisième trimestre 2013. Le taux Graphique 36 Charges d’intérêts des sociétés non financières (en pourcentage) 85 Ratio dette consolidée/PIB (échelle de gauche) Ratio dette consolidée/total des actifs (échelle de droite) 32 (somme mobile sur quatre trimestres ; en pourcentage de l’excédent brut d’exploitation) Charges brutes d’intérêts (échelle de gauche) Charges nettes d’intérêts (échelle de droite) 23 11 80 30 21 10 75 28 19 9 70 26 17 15 8 7 65 24 13 6 60 22 11 5 55 20 2000 2002 2004 2006 2008 2010 2012 Sources : BCE, Eurostat et calculs de la BCE Notes : Les données concernant l’endettement sont tirées des comptes trimestriels européens par secteurs. Elles comprennent les prêts (hors prêts intragroupes), les titres de créance émis et les provisions de fonds de pension. 9 4 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 Source : BCE Note : Les charges nettes d’intérêts correspondent à la différence entre les intérêts payés et les intérêts perçus par les sociétés non financières, en liaison avec leur excédent brut d’exploitation. BCE Bulletin mensuel Mars 2014 51

Bulletin Section neuvevilloise Mars – Avril 2011 - CAS La Neuveville
Téléchargez le bulletin municipal de Mars 2012. - Mazamet
Bulletin des athlètes Numéro 015 Mars 2011 - International Olympic ...
Notre bulletin 123 (mars 2012) - Association pour le Droit de Mourir ...
Bulletin municipal Avril - mairie de Pleine-Fougères
Présentation corporative, mars 2013 Production d'alumine à partir ...
Bulletin Municipal semestriel N°20 - août 2011 - Ville de Mutzig
Bulletin Janvier - février 2011 - Hérouville Saint-Clair
Bulletin municipal n°38 - Lutterbach
Bulletin de marché Refroidissement au deuxième ... - Raiffeisen
Bulletin municipal n° 12 - Ville d'Egletons
MAQ PETIT BULLETIN_GRENOBLE - Le Petit Bulletin
Bulletin O'Sullivan 10 - O'Sullivan College
MAQ PETIT BULLETIN_GRENOBLE - Le Petit Bulletin
MAQ PETIT BULLETIN_GRENOBLE - Le Petit Bulletin
MAQ PETIT BULLETIN_GRENOBLE - Le Petit Bulletin
Bulletin de marché Refroidissement au deuxième semestre?
télécharger le dossier de presse - Marie-Hélène Le Grand : MAHE ...