Views
3 years ago

bulletin-BCE-mars-2014_01

bulletin-BCE-mars-2014_01

(cf. graphique B). En

(cf. graphique B). En revanche, le recul de la hausse des prix des produits manufacturés hors énergie dans la zone euro a concerné globalement l’ensemble des pays de la zone (cf. graphique C), confirmant que les facteurs mondiaux ont eu une forte incidence baissière sur l’inflation dans les différents pays. Les proportions de composantes dont le taux de variation annuel est inférieur à zéro ne sont pas inhabituellement élevées Afin d’évaluer précisément les reculs relatifs et les faibles niveaux de la hausse des prix des produits manufacturés hors énergie et des services, il convient d’examiner dans quelle mesure ces évolutions ont été généralisées ou simplement limitées à un certain nombre de composantes. En principe, un recul généralisé et un faible niveau d’inflation ont une plus grande capacité à affecter défavorablement les anticipations d’inflation à long terme et à renforcer ainsi les pressions désinflationnistes. Les proportions de composantes dont le taux de variation annuel est inférieur à certains seuils, comme 1,0 % ou 0 %, indiquent que la faiblesse de la hausse des prix des services et des produits manufacturés hors énergie s’est généralisée au cours des deux dernières années. Cependant, les proportions ne sont pas inhabituellement élevées en comparaison des pics observés au cours de périodes antérieures. S’agissant des services, les proportions de composantes dont le taux de croissance est négatif ou inférieur à 1,0 % ont augmenté en 2013, reflétant en partie plusieurs facteurs spécifiques, comme la suppression de certains honoraires médicaux en Allemagne, qui ont contribué à la baisse, en rythme annuel, des prix des services médicaux et dentaires. Les proportions de composantes dont le taux de croissance est négatif ou inférieur à 1 % ont diminué entre décembre 2013 et janvier 2014, s’inscrivant à 5 % et 23 %, respectivement. Ces derniers pourcentages sont proches des pics observés en 2010 ou inférieurs à ceux‐ci (cf. graphique D). Graphique B Hausse des prix des services et contributions des pays en difficulté et des autres pays (données trimestrielles, variations annuelles en pourcentage et contributions) 2,0 Pays en difficulté Autres pays 2,0 Graphique C Hausse des prix des produits manufacturés hors énergie et contributions des pays en difficulté et des autres pays (données trimestrielles, variations annuelles en pourcentage et contributions) 2,0 Pays en difficulté Autres pays 2,0 1,8 1,8 1,8 1,8 1,5 1,5 1,5 1,5 1,3 1,3 1,3 1,3 1,0 1,0 1,0 1,0 0,8 0,8 0,8 0,8 0,5 0,5 0,5 0,5 0,3 0,3 0,3 0,3 0,0 0,0 Mars Juin Sept. Déc. Mars Juin Sept. Déc. 2012 2013 Sources : Eurostat et calculs de la BCE. Note : Le groupe des pays en difficulté est constitué par l’Irlande, la Grèce, l’Espagne, l’Italie, Chypre, le Portugal et la Slovénie. 0,0 0,0 Mars Juin Sept. Déc. Mars Juin Sept. Déc. 2012 2013 Sources : Eurostat et calculs de la BCE. Note : Le groupe des pays en difficulté est constitué par l’Irlande, la Grèce, l’Espagne, l’Italie, Chypre, le Portugal et la Slovénie. 64 BCE Bulletin mensuel Mars 2014

évolutions ÉCONOMIQUES et monétaires Prix et coûts Graphique D Proportions des composantes du secteur des services dans l’IPCH dont le taux de variation annuel est négatif ou inférieur à 1 % (pourcentages) 40 Variation négative Variation inférieure à 1 % 40 Graphique E Proportions des composantes des produits manufacturés hors énergie dans l’IPCH dont le taux de variation annuel est négatif ou inférieur à 1 % (pourcentages) 80 Variation négative Variation inférieure à 1 % 80 70 70 30 30 60 60 50 50 20 20 40 40 30 30 10 10 20 20 10 10 0 1999 2001 2003 2005 2007 2009 2011 2013 0 0 1999 2001 2003 2005 2007 2009 2011 2013 0 Sources : Eurostat et calculs de la BCE. Sources : Eurostat et calculs de la BCE. S’agissant des prix des produits manufacturés hors énergie, les proportions des composantes dont le taux de variation annuel est négatif ou inférieur à 1,0 % ont augmenté en 2013, de même qu’en janvier 2014, pour s’inscrire à 36 % et 73 %, respectivement. Des proportions de cette ampleur ont également été observées lors de périodes désinflationnistes antérieures (cf. graphique E). En outre, les composantes dont les prix ont diminué récemment avaient également connu des baisses par le passé, occasionnellement ou régulièrement. En conclusion, les facteurs d’offre mondiale et de demande intérieure ont tous deux contribué au recul de la hausse de l’IPCH hors énergie et produits alimentaires au cours des deux dernières années. Les facteurs mondiaux, comme la baisse des prix des matières premières, semblent avoir eu une incidence baissière relativement plus grande sur la hausse des prix des produits manufacturés hors énergie, tandis que la faiblesse conjoncturelle de l’économie de la zone euro a eu une incidence relativement plus élevée en termes d’atténuation de la hausse des prix des services. Le recul de la hausse des prix des services dans la zone euro découle essentiellement de moindres contributions des pays en difficulté, tandis que le fléchissement de la hausse des prix des produits manufacturés hors énergie a concerné l’ensemble des pays de la zone. Enfin, la tendance à une réduction de l’inflation sous-jacente a été généralisée aux différentes sous‐composantes, mais les proportions de composantes dont le taux de croissance annuel est négatif ne sont pas élevées au regard des périodes désinflationnistes antérieures. Selon les projections macroéconomiques de mars 2014 établies par les services de la BCE, la hausse moyenne de l’IPCH sous-jacent – recouvrant à la fois les prix des services et des produits manufacturés hors énergie – devrait rester inchangée à 1,1% en 2014, avant de progresser pour s’inscrire à 1,4 % en 2015 et 1,7 % en 2016. Le rythme de progression annuel des prix des produits manufacturés hors énergie s’est ralenti de 0,7 % mi‐2013 à 0,2 % en janvier 2014, principalement sous l’effet des prix des biens durables, mais il s’est accentué de nouveau pour s’établir à 0,6 % en février 2014, selon l’estimation rapide d’Eurostat. BCE Bulletin mensuel Mars 2014 65

Le Bulletin - mars 2012 - CREVALE
2016-bce-circulaire-procuration-de-la-direction-3-mars
Bulletin mars-avril 2010 - Hérouville Saint-Clair
Le bulletin des salariés agricoles de l'Aveyron mars 2012
Bulletin mars-avril 2013 - Hérouville Saint-Clair
bulletin RFVE n°3 - mars 2007 - Réseau Français des Villes ...
Bulletin mars-avril 2012 - Hérouville Saint-Clair
Téléchargez le bulletin municipal de Mars 2012. - Mazamet
Bulletin des athlètes Numéro 015 Mars 2011 - International Olympic ...
Bulletin Section neuvevilloise Mars – Avril 2011 - CAS La Neuveville
BULLETIN PROFEL n°4 [février-mars 2009] - The Global ...
Notre bulletin 123 (mars 2012) - Association pour le Droit de Mourir ...
mensuel la londe mars 09 - Mairie de La Londe les Maures
bulletin 09 / 2eme trimestre 2006 - Association des amis de Raoul ...
Réunion SFAF du 25 mars 2009 sur les comptes au ... - touax group
Bulletin spécial - février 2013 (santé) - Ville de Sainte-Marie
Bulletin Mars-Avril 2011 - Hérouville Saint-Clair
BBuuulllllleeetttiiinnn mmeeennnsssuuueeell - Accès au site...
Réunion SFAF du 30 mars 2006 sur les comptes au ... - touax group