Views
3 years ago

bulletin-BCE-mars-2014_01

bulletin-BCE-mars-2014_01

article Projections

article Projections macroéconomiques DE MARS 2014 pour la zone euro établies par les services de la bce 1 La croissance du PIB en volume devrait, selon les projections, rester modérée en 2014 et s’accélérer à partir de 2015. Une reprise progressive de la demande intérieure et extérieure devrait être le principal déterminant de cette amélioration de l’activité. La demande extérieure devrait bénéficier du renforcement progressif de la reprise mondiale. La demande intérieure, pour sa part, devrait profiter de l’amélioration de la confiance dans un contexte caractérisé par la réduction des incertitudes, l’orientation très accommodante de la politique monétaire et une baisse des cours du pétrole qui devrait soutenir les revenus réels disponibles. Elle devrait également profiter de l’orientation moins restrictive des politiques budgétaires dans les prochaines années et de l’assouplissement progressif des conditions d’offre de crédits. Cela étant, l’incidence défavorable sur les perspectives de croissance, causée par le besoin de nouveaux ajustements des bilans du secteur privé et par le niveau élevé de chômage, ne devrait s’atténuer que progressivement sur l’horizon de projection. Le PIB en volume devrait croître de 1,2 % en 2014, de 1,5 % en 2015 et de 1,8 % en 2016. Le renforcement progressif de la demande et la baisse soutenue des capacités excédentaires dans le contexte d’un ancrage solide des anticipations d’inflation devraient accentuer la hausse de l’IPCH sur l’horizon de projection. La progression de l’IPCH devrait se situer à 1,0 % en 2014, 1,3 % en 2015 et 1,5 % en 2016 dans la zone euro. Cette évolution modérée de l’inflation s’expliquerait principalement par le recul des prix des contrats à terme sur le pétrole et par l’atonie de l’économie. En raison des tensions croissantes, mais toujours modérées, sur les coûts intérieurs et compte tenu de la reprise progressive attendue de l’activité économique, la progression de l’IPCH hors énergie et produits alimentaires devrait passer de 1,1 % en 2014 à 1,7 % en 2016. Par rapport aux projections macroéconomiques publiées dans l’édition de décembre 2013 du Bulletin mensuel, la projection pour la croissance du PIB en volume a été légèrement révisée à la hausse pour 2014. S’agissant de la progression de l’IPCH global, la projection est revue à la baisse de 0,1 point de pourcentage pour 2014, en liaison avec les données récentes, et demeure inchangée pour 2015. Cet article résume les projections macroéconomiques pour la zone euro non seulement pour la période 2014‐2015, mais également, et ce pour la première fois, pour l’année 2016. Des projections sur un horizon aussi long sont toutefois soumises à une incertitude très élevée 2 . Il convient de garder à l’esprit ces éléments lorsque l’on interprète les projections macroéconomiques. L’ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL La progression du PIB mondial en volume (hors zone euro) devrait se raffermir graduellement sur l’horizon de projection, passant de 3,4 % en 2013 à 4,1 % en 2016. Bien que la croissance se soit légèrement renforcée dans les économies avancées au second semestre 2013, elle s’est tassée dans les marchés émergents en raison d’une demande intérieure faible, de marges de manœuvre limitées pour de nouvelles politiques nationales de soutien et de tensions sur les marchés financiers. Les indicateurs mondiaux à court terme du climat économique suggèrent une conjoncture favorable, corroborant l’amélioration progressive de l’activité mondiale. Bien que des tensions financières aient été perceptibles récemment dans certaines économies de marché émergentes, la situation sur les marchés financiers mondiaux est restée globalement stable à la suite de la décision du Comité fédéral de l’open market d’entamer la réduction progressive de ses achats d’actifs, et ce contrairement aux turbulences financières apparues mi‐2013 lorsque le Système fédéral de réserve avait annoncé la possibilité qu’il y ait recours 1 Les projections macroéconomiques établies par les services de la BCE apportent une contribution à l’évaluation par le Conseil des gouverneurs des évolutions économiques et des risques pour la stabilité des prix. Des informations sur les procédures et les techniques utilisées pour l’établissement des projections sont fournies dans le document intitulé A Guide to Eurosystem Staff Macroeconomic Projections Exercises, publié par la BCE en juin 2001 et disponible sur le site internet de la BCE. La date d’arrêté des informations présentées dans cet exercice était le 20 février 2014. 2 Cf. l’article intitulé Une évaluation des projections macroéconomiques établies par les services de l’Eurosystème du Bulletin mensuel de mai 2013. BCE Bulletin mensuel Mars 2014 93

Bulletin Mars 2014
Bulletin
Bulletin de march
Bulletin
Bulletin du CRILCQ
Mars 2013
BULLETIN OCT. 2007 - MGEN