Views
3 years ago

Télécharger (3664Kb) - Depositum

Télécharger (3664Kb) - Depositum

117 culturelles les

117 culturelles les traducteurs; • Offrent des opportunités d'apprentissage aux traducteurs; • Ont un accueil et une approche sensibles avec les patients; • Adoptent des comportements culturels (ex : tresse); • Font des activités horsclinique parfois embarrassés entre deux cultures; • Les patients éprouvent de la méfiance à 1 'égard des traducteurs; • Ne renforcent pas le rôle du traducteur devant les patients; Pour les forces, il est intéressant de voir que les membres de la communauté sénégalaise ont apprécié 1 'accueil chaleureux et 1 'approche sensible des étudiantes, notamment parce que la formation complémentaire comprenait des activités sur ces thèmes. Aussi, certaines étudiantes avaient suivi des cours de langue wolof et utilisaient leur nouveau vocabulaire auprès des patients. Ces gestes, de même que l'adoption de certains comportements culturels, ont été perçus positivement par les membres de la communauté. Comme les enseignantes au collégial trouvaient que leurs contacts étroits avec les personnes-ressources avaient donné un autre sens à leur stage, peut-être que les membres de la communauté sénégalaise donnent un autre sens à la présence des étudiantes si celles-ci adoptent des comportements pour apprendre et intégrer la culture locale. En ce qui a trait aux faiblesses des étudiantes, les constats sont plus nombreux mais cela s'explique par le but initial des groupes de discussion, soit de soulever les difficultés vécues avec les étudiantes. D'abord, la complexité des relations interculturelles est illustrée par les propos des traducteurs et des patients hommes comme quoi les étudiantes avaient parfois des comportements non-verbaux pouvant être interprétés comme des préjugés à leur égard. Il est impossible de connaître toutes les subtilités d'une culture pour préparer parfaitement les étudiantes, néanmoins, les résultats permettront, pour les futures cohortes, de dresser quelques exemples de comportements pouvant être mal interprétés et de rappeler aux étudiantes l'importance d'éviter (autant que possible) certains comportements de type ethnocentrique (ex: rire après avoir entendu le nombre d'enfants d'un patient). Ensuite, il est ressorti fortement que le temps de consultation, ajouté au temps d'attente, est trop long. Le processus complet de l'entrée à la sortie de la clinique peut durer de

118 nombreuses heures. Les patients (hommes et femmes) auraient préféré que le temps de consultation soit plus rapide afin qu'il y ait davantage de patients sélectionnés par l'ICP. Par contre, il convient de rappeler que ces consultations se déroulent dans le cadre d'un stage de formation d'infirmières-étudiantes et qu'ainsi la clinique devient une cliniqueécole avec des enseignements, de la supervision et des échanges entre les professionnels (locaux et québécois). Pour éviter des frustrations chez les patients, il serait pertinent d'expliquer à ceux-ci le processus de la clinique-école et même d'offrir des activités de type «causerie »tenues par des étudiantes lors de l'attente. Finalement, des résultats concernant les traducteurs sont ressortis avec force, et ce, dans les trois groupes de participants. Premièrement, les traducteurs ont illustré par de nombreux exemples des moments où ils se sont sentis «coincés entre deux cultures » notamment lorsqu'il était question de normes culturelles et de sexualité. Ils ont également mentionné diverses stratégies pour dénouer ces situations embarrassantes dont certaines qui étaient incluses dans le plan de formation de 1 'ICP pour son équipe. Cela confirme 1 'importance de la formation, tant pour les traducteurs que pour les étudiantes, et la nécessité de mettre davantage 1 'accent sur le travail attendu, les situations délicates et les stratégies pour y remédier. Deuxièmement, une donnée surprenante est ressortie soit la méfiance des patients à l'égard des traducteurs. Ces informations soulèvent des questions éthiques en lien avec le choix de recourir à des traducteurs non professionnels (ex : est-ce que la traduction est adéquate?), les croyances culturelles (ex: préférer que ce soit un fils qui traduise plutôt qu'un «étranger»), les normes culturelles (ex : patiente non-mariée jumelée à un traducteur masculin), la confidentialité, etc. De plus, comme expliqué aux sections 4.2.1 et 4.2.2, le rôle des traducteurs étant peu renforcé devant les patient, cela contribue peut-être à leur méfiance. Il est certain que cette situation doit être clarifiée entre le professeur responsable du stage et 1 'ICP afin de trouver des solutions sensibles au contexte local et aux exigences du travail médical. Par exemple, un appariement selon le sexe pourrait être fait afin de rendre plus confortable les traductrices non-mariées ou encore les patients hommes. Aussi, un appariement selon l'âge pourrait favoriser une relation de confiance entre un homme âgé et un traducteur âgé (vs un traducteur jeune). Enfin, cela confirme l'importance d'intégrer ces notions à la formation complémentaire des étudiantes (et des traducteurs) et de rappeler aux étudiantes l'impact du renforcement du rôle du traducteur pour la relation

Télécharger (512Kb) - DEPOSITUM
Télécharger (345Kb) - DEPOSITUM
Télécharger le PDF - Formation Continue - Sciences Po Grenoble
en téléchargement - SNED
Télécharger - Anancy
Télécharger - SNUipp
Télécharger - SNUipp
Télécharger le PDF - Formation Continue - Sciences Po Grenoble
téléchargement ici. - L'UNAM
télécharger le programme - LesAffaires.com
Téléchargement - Groupe Mr.Bricolage
Télécharger - SUD-Rail
télécharger - cordm
Téléchargement - Quartier Libre
Télécharger - (CCI) d'Alençon
Télécharger (2,5 Mo)
Téléchargement ProgStratMarques - Recherche Marketing & Etudes ...
Télécharger - Avignon
Télécharger la plaquette CHAIRE - Celsa
Télécharger le document - Besançon