Views
3 years ago

Télécharger (3664Kb) - Depositum

Télécharger (3664Kb) - Depositum

23 l'enseignement à des

23 l'enseignement à des professionnels de la santé de même qu'à titre de modèle pour la pratique clinique infirmière. Finalement, la monographie de Campinha-Bacote (2003) explicite chacune des cinq composantes de son modèle, ce qui le rend accessible et facilement applicable dans un projet de recherche tel que celui-ci. Le modèle du développement de la compétence culturelle de Campinha-Bacote (2003) a donc été utilisé dans cette étude comme cadre de référence. Plus spécifiquement, ce modèle a servi de toile de fond pour l'analyse des toutes les données recueillies et a guidé l'élaboration de la structure et du contenu du plan de la formation complémentaire. 1.5 L'évaluation culturelle selon le modèle de Giger et Davidhizar Campinha-Bacote (2003) suggère, pour le développement de la dimension des habiletés culturelles des infirmières, d'utiliser un modèle d'évaluation culturelle. Un des modèles proposés est celui de Giger et Davidhizar (1999). Ce modèle rappelle aux infirmières l'importance de considérer six variables qui varient chez tous les patients provenant de différentes cultures : la communication, la perception de l'espace, la perception du temps, le contrôle de l'environnement, l'organisation sociale et les variations biologiques. À partir de la monographie de Giger et Davidhizar (1 999), il est possible de résumer le modèle, son contenu et les implications pour les interventions de santé. Le modèle s'illustre par des encadrés et des lignes de connexions. Pour chacun des encadrés, les auteurs mentionnent des éléments d 'évaluation. D'abord, on retrouve l'encadré « l'individu culturellement unique» à partir duquel l'infirmière peut demander au client son identification culturelle et raciale et son lieu de naissance. Ensuite, sans ordre préétabli, on retrouve les encadrés pour chacune des variables. D'abord, pour les variations biologiques, l'infirmière peut évaluer de nombreuses composantes telles que : structure corporelle, couleur des cheveux, caractéristiques physiques visibles, variations enzymatiques et génétiques, sensibilité aux maladies, préférences et carences nutritionnelles, caractéristiques psychologiques, réactions aux médicaments et à l' alcool. Il est rappelé de porter une attention aux valeurs normalisées, que celles-ci ne sont pas universelles et varient selon les groupes culturels.

24 Ensuite, 1 'évaluation du contrôle du milieu environnant permet aux infirmières de cibler notamment les croyances sur la causalité des maladies. En effet, comme la culture influence 1' adoption des comportements, il est important de connaître si le client explique son état par une cause interne (sur laquelle il peut exercer un contrôle) ou externe (sur laquelle il ne peut pas exercer de contrôle). Aussi, l'infirmière peut évaluer le recours à d'autres types de médecine, populaire ou traditionnelle. En vérifiant les croyances, l'infirmière sera en mesure d'encourager les pratiques traditionnelles non dysfonctionnelles et d'informer le client dans le cas de pratiques dysfonctionnelles. La perception du temps consiste à évaluer comment la personne conçoit le temps, comment elle le mesure, si elle est orientée vers le passé, le présent ou l'avenir. Là encore, l'infirmière doit adapter ses interventions selon l'orientation du client. Cela permet aussi de mieux comprendre certains comportements de santé de clients qui sont orientés sur le présent (ex : non observance du traitement). L'infirmière pourra alors négocier des interventions qui seront mieux acceptées par le client et ainsi augmenter son adhésion au traitement. L'orientation sociale (ou organisation sociale) comprend l'évaluation de la culture, la race, 1' ethnicité, les rôles et fonctions de la famille, les activités professionnelles, de loisirs, religieuses et sociales. L'évaluation de cette variable permet d'inclure les personnes significatives dans les interventions. Cette variable est également reliée à la variable de la perception de l'espace. La perception de l'espace consiste à évaluer le degré de confort lors de la consultation, la proximité aux autres et les mouvements du corps. Considérer l'espace du client est important pour lui donner un sentiment de contrôle et de liberté. Cet encadré est à son tour relié à la dernière variable, la communication. Évaluer la communication, c'est porter une attention à la communication verbale (p. ex. langue, expression des émotions, prononciation, ton et débit, utilisation du silence) et nonverbale (p. ex. position du corps, mouvements des yeux, toucher, expression faciale). Cela permet à l'infirmière de répondre aux besoins exprimés par le client, de modifier la manière de communiquer selon le contexte et de valider l'interprétation des informations. Cet

  • Page 2 and 3: Université du Québec en Abitibi-T
  • Page 4 and 5: Le développement de la compétence
  • Page 6 and 7: Je dédie ce mémoire à ma mère,
  • Page 8 and 9: VI 2. 5.2 Deuxième phase de réfle
  • Page 10 and 11: VIII APPENDICE T :GRILLE DE QUESTIO
  • Page 12 and 13: LISTE DES FIGURES Figure 1: Élabor
  • Page 14 and 15: 1 PROBLÉMATIQUE, RECENSION DES ÉC
  • Page 16 and 17: 3 Lors d'une discussion avec Pr Br
  • Page 18 and 19: 5 connaître les perceptions de la
  • Page 20 and 21: 7 (Conceptual ModeZ of Multicultura
  • Page 22 and 23: 9 1.2.3.3 La compétence culturelle
  • Page 24 and 25: 11 contexte culturel différent est
  • Page 26 and 27: 13 objectifs, de la durée sur le t
  • Page 28 and 29: 15 internationale en sciences infir
  • Page 30 and 31: 17 En lien avec la problématique e
  • Page 32 and 33: 19 2. La compétence culturelle est
  • Page 34 and 35: 21 développement du désir culture
  • Page 38 and 39: 25 encadré est également relié
  • Page 40 and 41: 27 L'accès de l'étudiante-cherche
  • Page 42 and 43: 29 2.2 Pai1icipants Comme cette rec
  • Page 44 and 45: 31 2.3 Stratégie de recherche Cett
  • Page 46 and 47: 33 Tableau 2.1 Résumé des trois c
  • Page 48 and 49: 35 Pour la cohorte 2012, comme les
  • Page 50 and 51: 37 l'appendice J). Enfin, ceux-ci o
  • Page 52 and 53: 39 2.6.1 Troisième phase d'observa
  • Page 54 and 55: 41 assisté à titre d'observatrice
  • Page 56 and 57: 43 transcriptions afin de valider l
  • Page 58 and 59: 3 PRÉSENTATION DES RÉSULTATS Dans
  • Page 60 and 61: 47 recherche à toutes les particip
  • Page 62 and 63: 49 Certaines différences culturell
  • Page 64 and 65: 51 février et que le stage débute
  • Page 66 and 67: 53 Étudiante 5 (2011): Avec les in
  • Page 68 and 69: 55 Tableau 3.1 Résumé des besoins
  • Page 70 and 71: 57 Tableau 3.2 Résumé des blocs d
  • Page 72 and 73: 59 par Mme Lamarche à partir des q
  • Page 74 and 75: 61 L'activité du
  • Page 76 and 77: 63 L'activité de conclusion a eu l
  • Page 78 and 79: 65 conceptuel, c'était moins bien
  • Page 80 and 81: 67 spécifiquement sur le Sénégal
  • Page 82 and 83: 69 Enseignante 1 : De mieux les pr
  • Page 84 and 85: 71 a permis de faire prendre consci
  • Page 86 and 87:

    73 Journal de bord : Cette soirée

  • Page 88 and 89:

    75 dents, des lunettes. L'ICP leur

  • Page 90 and 91:

    77 de discussion avec les participa

  • Page 92 and 93:

    79 Afin de conclure la consultation

  • Page 94 and 95:

    81 informations que les étudiantes

  • Page 96 and 97:

    83 Consultation 4 : Le patient ne c

  • Page 98 and 99:

    85 donnant ainsi une ambiance plus

  • Page 100 and 101:

    87 normal, même lui il était un p

  • Page 102 and 103:

    89 Étudiante 13 (20 12) : On est d

  • Page 104 and 105:

    91 Bref, pour la dimension des habi

  • Page 106 and 107:

    93 pas de ça, parce que c'est des

  • Page 108 and 109:

    95 Organisation sociale : I\.1anque

  • Page 110 and 111:

    97 communication, seuls les traduct

  • Page 112 and 113:

    99 Les participantes de la cohorte

  • Page 114 and 115:

    101 Tableau 3.5 Synthèse des force

  • Page 116 and 117:

    103 Les résultats provenant des ob

  • Page 118 and 119:

    105 Rencontres culturelles • Il n

  • Page 120 and 121:

    107 Enfin, lors du stage, les étud

  • Page 122 and 123:

    109 principalement aux dimensions d

  • Page 124 and 125:

    111 également l'importance de pour

  • Page 126 and 127:

    113 Tableau 4.1 Recommandations pou

  • Page 128 and 129:

    115 que de faiblesses, reflétant a

  • Page 130 and 131:

    117 culturelles les traducteurs;

  • Page 132 and 133:

    119 de confiance avec le patient et

  • Page 134 and 135:

    121 recueillir 1 'opinion des membr

  • Page 136 and 137:

    123 elles, une dernière fois, leur

  • Page 138 and 139:

    CONCLUSION L'objectif de cette rech

  • Page 140 and 141:

    127 REMERCIEMENTS Cette recherche e

  • Page 142 and 143:

    129 Cognet, M. (2007). Chapitre 2 A

  • Page 144 and 145:

    131 Ordre des Infirmières et Infir

  • Page 146 and 147:

    RÉFÉRENCES POUR LA FORMATION COMP

  • Page 148 and 149:

    135 Rérmion informelle avec les é

  • Page 150 and 151:

    137 REPUBLIQUE DU >ENEGAL Vn Pou ..

  • Page 152 and 153:

    139 Grille de questions pour le gro

  • Page 154 and 155:

    141 Grille d'observation pour la pr

  • Page 156 and 157:

    143 Principaux thème : Désir cult

  • Page 158 and 159:

    Appendice E : Évaluation des besoi

  • Page 160 and 161:

    Appendice F : Questionnaire pour le

  • Page 162 and 163:

    Appendice G : Tableau résumé des

  • Page 164 and 165:

    culturellement sensible Rubrique: P

  • Page 166 and 167:

    153 Tableau des objectifs d'apprent

  • Page 168 and 169:

    155

  • Page 170 and 171:

    157 Tableau des objectifs d'apprent

  • Page 172 and 173:

    159 1 ii) iii) facteurs culturels :

  • Page 174 and 175:

    Appendice J : Résultats de la hié

  • Page 176 and 177:

    163 Rang 4: • Reconnaître les co

  • Page 178 and 179:

    165 Priorisation des objectifs d'ap

  • Page 180 and 181:

    Appendice L : Organisation des obje

  • Page 182 and 183:

    169 3.4 Comprendre la relation entr

  • Page 184 and 185:

    S'engager dans le développement de

  • Page 186 and 187:

    173 Présentation du formateur; obj

  • Page 188 and 189:

    175 Activité formation: de Écoute

  • Page 190 and 191:

    177 Introduction au concept de cult

  • Page 192 and 193:

    179 • Les valeurs sont hiérarchi

  • Page 194 and 195:

    181 • Il y a plus de différences

  • Page 196 and 197:

    183 Éléments contenu: de Présent

  • Page 198 and 199:

    185 Éléments de Invariants de M.

  • Page 200 and 201:

    187 V a1iations physiologiques et c

  • Page 202 and 203:

    189 Va1iables culturelles à consid

  • Page 204 and 205:

    191 Consultation avec un traducteur

  • Page 206 and 207:

    193 3. Rétroaction (avec le traduc

  • Page 208 and 209:

    195 Éléments contenu: de • Les

  • Page 210 and 211:

    197 Modèle de la clarification des

  • Page 212 and 213:

    199 Références : Bonjour-docteur.

  • Page 214 and 215:

    201 Feuille d'évaluation de la pre

  • Page 216 and 217:

    Appendice 0: Feuille d'évaluation

  • Page 218 and 219:

    205 Les prochaines questions sont f

  • Page 220 and 221:

    207 Feuille d'évaluation globale d

  • Page 222 and 223:

    209 Grille de questions pour les en

  • Page 224 and 225:

    211 Grille d'observation pour les c

  • Page 226 and 227:

    213 traitements, etc.) 2.1 a) Comme

  • Page 228 and 229:

    Appendice S : G1ille de questions p

  • Page 230 and 231:

    Appendice T : Grille de questions p

  • Page 232 and 233:

    Appendice U: Consentement verbal de

  • Page 234 and 235:

    leur retranscription. Les données

  • Page 236 and 237:

    223 Préparation de M. Faye pour l'

  • Page 238 and 239:

    225 Grille de questions pour le gro

  • Page 240 and 241:

    227 FORMULAIRE DE CONSENTEMENT POUR

  • Page 242 and 243:

    229 AVANTAGES POUVANT DÉCOULER DE

  • Page 244 and 245:

    231 DIFFUSION DES RÉSULTATS: Afin

  • Page 246 and 247:

    233 CONSENTEMENT : Je, soussigné(e

  • Page 248 and 249:

    235 FORMULAIRE DE CONSENTEMENT POUR

  • Page 250 and 251:

    237 AVANTAGES POUVANT DÉCOULER DE

  • Page 252 and 253:

    239 COMMERCIALISATION DES RÉSULTAT

  • Page 254 and 255:

    241 CONSENTEMENT : Je, soussigné(e

  • Page 256 and 257:

    243 FORMULAIRE DE CONSENTEMENT POUR

  • Page 258 and 259:

    245 deux (2) heures et les paroles

  • Page 260 and 261:

    247 pourriez éventuellement avoir

  • Page 262 and 263:

    Appendice AA: Certificat d'éthique

  • Page 264 and 265:

    Appendice BB : Arbre thématique 25

  • Page 266 and 267:

    253 culturelle Savoir 3. Croyances,

  • Page 268 and 269:

    255 90 Respect culturel 90 1 Agir p

  • Page 270 and 271:

    257 Résultats de l'évaluation de

  • Page 272 and 273:

    Appendice DD: Résultats de l'éval

  • Page 274 and 275:

    261 Ce qui ressort globalement : Po

  • Page 276 and 277:

    263 Résultats de l'évaluation glo

  • Page 278 and 279:

    265 #1: Résumé des post-cliniques

  • Page 280 and 281:

    267 Habiletés culturelles: Pr Brû

  • Page 282 and 283:

    chez les enfants est un signe qu'il

  • Page 284 and 285:

    271 Résumé des consultations réa

  • Page 286:

    273 l'alimentation. S 1 vient pour

Télécharger (345Kb) - DEPOSITUM
Télécharger (512Kb) - DEPOSITUM
Télécharger le PDF - Formation Continue - Sciences Po Grenoble
Télécharger - Anancy
téléchargement ici. - L'UNAM
en téléchargement - SNED
Téléchargement - Quartier Libre
Télécharger - SNUipp
télécharger - cordm
Télécharger la plaquette CHAIRE - Celsa
Télécharger le document - Besançon
Télécharger - SNUipp
Télécharger - ANFH
Télécharger le document
Télécharger la plaquette Master SSSATI
Télécharger le domaine Sciences Humaines et Sociales
Télécharger - Université de Bretagne Occidentale
Télécharger IUEM - Université de Bretagne Occidentale
Télécharger - Université de Bretagne Occidentale
Télécharger le domaine Sciences, Technologies, Santé
Télécharger le communiqué - Institut Curie
Télécharger le numéro - Syntec ingenierie
Télécharger la plaquette de l'UFR - Université du havre
télécharger le programme - LesAffaires.com