Views
3 years ago

Télécharger (3664Kb) - Depositum

Télécharger (3664Kb) - Depositum

59 par Mme Lamarche à

59 par Mme Lamarche à partir des questions : «Est-ce que cette valeur est importante pour moi? Pourquoi?». Ensuite, un retour en groupe était fait afin de partager les réponses et d'initier une réflexion sur « Comment est-ce que cette valeur peut être ébranlée au Sénégal?». Au total, six valeurs ont été discutées et celles ayant suscité le plus d'échanges étaient la consommation, le confort et le caring. L'étudiante-chercheuse est intervenue à quelques reprises afin de relancer les échanges et de permettre aux étudiantes d'approfondir leur réflexion. Les échanges étaient libres (« il n'y a pas de bonnes ou mauvaise réponses ») et les réponses étaient variées et ont paru honnêtes. Cette activité a permis aux étudiantes de prendre conscience, en groupe, de leurs valeurs et de leurs craintes face à l'ébranlement de leurs valeurs lors du stage. Notes d'observation: Les propos des étudiantes sont très seneux. Elles font preuve d'une conscience que ce sera très différent au Sénégal, qu'elles ne vont pas là pour imposer leur façon de vivre, leurs valeurs, etc. Aussi, 1 'exercice leur permet d'échanger ensemble sur leurs craintes, leurs peurs et de constater que celles-ci sont partagées par les autres étudiantes. Étudiante 2 (2012): Le questionnement que tu nous as fait faire aussi à la j oumée à 1 'université pour savoir c'est quoi nos peurs pis tout ça, ça 1' a aidé aussi. Je me souviens que notre confort, ça nous avait toutes un peu chamboulées (le groupe acquiesce), mais finalement en prenant conscience que, oui, on n'allait pas être dans nos éléments, c'était déjà un pas de fait. L'activité thématique portant sur la polygamie a également retenu l'attention des étudiantes. Elle visait à faire une synthèse des principaux éléments vus dans la journée à partir de l'approfondissement du thème de la polygamie, très présente au Sénégal. Les étudiantes étaient d 'abord invitées à répondre à deux questions dans le cahier : 1-De façon générale, suis-je en accord ou en désaccord avec la polygamie et pourquoi? 2-Quels sont mes a priori, stéréotypes ou préjugés face à la polygamie? Ensuite, elles faisaient la lecture de deux courts textes sur les motivations des hommes et des femmes à être polygame. Un retour en groupe était fait afin de mettre en perspective les arguments et contre-arguments d'un mariage polygame au Sénégal. Notes d'observation : Les interventions sont nombreuses, elles disent avoir apprécié «voir l'autre côté de la médaille » et «que pour nous, les femmes vivants la polygamie sont malheureuses, mais avec l'article on voit qu'elles peuvent être heureuses ».

60 Finalement, elles étaient invitées à visionner le film-documentaire La seconde femme en se questionnant sur l'influence de la vision du monde des Sénégalais sur la polygamie et l'influence de la polygamie sur leurs valeurs, les relations homme-femme et le type de famille. Un bref retour en groupe a été fait après le film. En somme, cette première partie de formation complémentaire semble avoir suscité de nombreuses prises de conscience et a permis aux étudiantes de faire des liens entre les concepts théoriques et des exemples réels. Formation des traducteurs Un besoin de formation des traducteurs avait été soulevé par M. Faye à l'automne 2011 et par d'anciens accompagnateurs. Au Sénégal, lors du pré-terrain, il a été entendu entre Pr Brûlé, M. Faye et l'étudiante-chercheuse que les traducteurs participeraient à une brève formation afin de faciliter leur travail auprès des stagiaires. La formation élaborée par M. Faye et 1' étudiante-chercheuse puis validée par 1 'ICP et Pr Brûlé, recoupait volontairement certains thèmes du bloc 4 du plan de formation complémentaire des étudiantes. Quatorze traducteurs (dont 4 qui en étaient à leur première expérience) ont participé à cette formation animée par l'ICP au même moment où Pr Brûlé donnait la suite de la formation complémentaire à ses étudiantes. Deuxième partie de formation La deuxième partie de formation complémentaire comprenait 6 heures de formation, portait sur les blocs 3 et 4 et a été donnée au moment opportun, c'est-à-dire au début du stage en brousse, vers la fin du stage en brousse et après le départ de la brousse, à Saly (petite ville touristique à mi-chemin entre Dakar et Kaolack). Étudiante 7 (2012): Pis je pense aussi que même si c'était pas prévu, le fait qu'on aille une partie [sur le terrain] ( ... )ça nous a peut-être permis justement de se mettre dans le bain, un peu comme E2 disait, de plus pouvoir voir, pouvoir objectiver un peu plus ce que tu avais à nous donner comme formation, faire plus des liens. Le fait d'être là, ça permet d'assimiler plus facilement certaines choses pis là, c'était concret, ça nous permettait de le voir en même temps, pas juste de visualiser.

Télécharger (512Kb) - DEPOSITUM
Télécharger (345Kb) - DEPOSITUM
Télécharger - Anancy
Télécharger le PDF - Formation Continue - Sciences Po Grenoble
téléchargement ici. - L'UNAM
Téléchargement - Quartier Libre
en téléchargement - SNED
télécharger - cordm
Télécharger - SNUipp
Télécharger le PDF - Formation Continue - Sciences Po Grenoble
Télécharger la plaquette Master SSSATI
Télécharger le domaine Sciences Humaines et Sociales
Télécharger - Université de Bretagne Occidentale
Télécharger IUEM - Université de Bretagne Occidentale
Télécharger - Université de Bretagne Occidentale
Télécharger le domaine Sciences, Technologies, Santé
Télécharger le numéro - Syntec ingenierie
Télécharger le communiqué - Institut Curie
Télécharger le document - Besançon
Télécharger la plaquette CHAIRE - Celsa
Télécharger - ANFH
Télécharger - SNUipp