Views
3 years ago

Télécharger (3664Kb) - Depositum

Télécharger (3664Kb) - Depositum

63 L'activité de

63 L'activité de conclusion a eu lieu le 27 mai 2012 lors de la première soirée après avmr quitté la brousse. En effet, après le stage, le groupe séjourne quelques jours dans la ville de Saly afin de faire une transition avant le retour au Québec, leur permettant ainsi de prendre un recul face à leur expérience. Lors de l'activité de conclusion, Pr Brûlé a utilisé le vécu des stagiaires afin d 'illustrer la synthèse des concepts vus dans la formation complémentaire. En somme, lors de cette deuxième partie de formation complémentaire, toutes les activités proposées ont été appréciées de la part des étudiantes parce qu'elles étaient réalisées sur le terrain au moment où les étudiantes en avaient besoin et qu'elles étaient appliquées avec des exemples concrets. La participation de l'équipe sénégalaise à ces activités a également semblé être un facteur positif dans l' apprentissage des étudiantes. 3.1.2.3 Évaluation des étudiantes. Après la première partie de formation complémentaire, 12 participantes (sur un total de 13) ont remis leur feuille d'évaluation. Pour les items à points, allant de faible (1) à excellent (5), les notes variaient entre 3,8/5 (le niveau de participation du groupe) et 5/5 (1' écoute des formatrices à 1 'égard des participantes) (voir l'appendice CC). Les éléments de contenu qui ont semblé les plus importants étaient surtout en lien avec la notion de culture, d'ethnocentrisme et de relativisme culturel. Les aspects qui ont été les plus appréciés par les participantes étaient variés, m ais beaucoup ont aimé les vidéos, le film sur la polygamie et les discussions en groupe surtout parce que cela illustrait la théorie : J'ai beaucoup aimé avoir le point de vue de Mme Ben-Seddik sur sa culture et la nôtre, c'était plus concret que la théorie; Les réflexions dans le cahier; Voir les films, ça aide à la compréhension; La vidéo sur la polygamie (trois fois) ; La discussion sur les valeurs personnelles et professionnelles; Le fait de discuter en groupe nous fait réfléchir sur certains points que nous n'avons jamais pensés; Toujours faire un parallèle avec la mission quis 'en vient. Les aspects les moins appréciés étaient égalem ent variés. Cinq participantes n 'avaient rien à redire. Les autres commentaires concernaient la répétition de certains contenus et la longueur surtout en après-midi : Parfois, certaines choses revenaient souvent au niveau de la théorie; La longueur, en après-midi, j'écoutais moins; Petite salle, peu de p lace,

64 mauvaise disposition. Il est intéressant de constater que lors du groupe de discussion avec les étudiantes de la cohorte 2012, elles ont mentionné que finalement, chaque activité avait sa raison d'être: «Mais comme a dit (E12) tout était pertinent. Ici, onnes 'en rendait peutêtre pas compte, mais sur le terrain on se rendait compte que, oui, ça avait sa place » (étudiante 13, 2012). Après la dernière activité de formation complémentaire, 11 participantes (sur un total de 13) ont remis leur feuille d'évaluation. Pour les items à point, les notes varient entre 4,115 (niveau de participation du groupe) et 4,7/5 (votre propre sentiment d'avoir fait des apprentissages importants) (voir l'appendice DD). Les éléments de contenu qui ont semblé les plus importants pour elles étaient principalement en lien avec le langage et la communication ainsi que l'examen clinique et l'approche culturelle : Qu'un mot dans 2 cultures différentes peut ne pas vouloir dire la même chose etc 'est important d'en prendre conscience; Prendre connaissance que certains mots et certains contextes sont différents (exercice de traduction); Difficile à adapter deux cultures ensemble sur le plan du vocabulaire (des concepts existent en français mais pas en wolof); Comment adapter le questionnaire médical; La recherche sur un symptôme est difficile; Travailler avec un traducteur et faire des consultations d'une très longue durée; L'importance de travailler avec la famille sénégalaise. Les aspects qui ont été les plus appréciés par les participantes étaient les activités réalisées avec les traducteurs, soit 1' activité du « jeu du dictionnaire » (9 fois sur 15 réponses), le «comportement modèle de consultation » (2 fois sur 15 réponses) et les mises en situations cliniques ( 4 fois sur 15 réponses) : Travailler avec les traducteurs avant la clinique en échangeant des mots français et wolof; Connaître quels concepts ils ne connaissent pas pour aider la traduction et ainsi aider à notre évaluation; L 'activité de consultation fictive avec processus diagnostic et réflexion; Mises en situation (et faire le cours à l 'école primaire). Les aspects les moins appréciés concernaient principalement le cahier d' activités: Il serait plaisant d 'avoir plus de participation active c'est-à-dire des échanges à voix haute avec les autres élèves et participants à la p lace de toujours écrire dans un cahier; Le schéma

Télécharger (512Kb) - DEPOSITUM
Télécharger (345Kb) - DEPOSITUM
Télécharger le PDF - Formation Continue - Sciences Po Grenoble
Télécharger - Anancy
Téléchargement - Quartier Libre
en téléchargement - SNED
téléchargement ici. - L'UNAM
Télécharger - SNUipp
Télécharger la plaquette Master SSSATI
Télécharger le domaine Sciences Humaines et Sociales
Télécharger - Université de Bretagne Occidentale
Télécharger IUEM - Université de Bretagne Occidentale
Télécharger le domaine Sciences, Technologies, Santé
Télécharger - Université de Bretagne Occidentale
Télécharger - SNUipp
télécharger - cordm
Télécharger le communiqué - Institut Curie
Télécharger le numéro - Syntec ingenierie
Télécharger la plaquette CHAIRE - Celsa
Télécharger le document - Besançon
Télécharger - ANFH
Télécharger le PDF - Formation Continue - Sciences Po Grenoble
télécharger le programme - LesAffaires.com