Views
3 years ago

Télécharger (3664Kb) - Depositum

Télécharger (3664Kb) - Depositum

65 conceptuel, c'était

65 conceptuel, c'était moins bien expliqué et on n'avait pas d'espace [dans le cahier] pour prendre des notes. L'évaluation globale de la formation a été faite par 9 participantes (sur un total de 13). Toutes ont trouvé que l'horaire était adéquat et 4 ont mentionné avoir apprécié qu'une partie de la formation ait été donnée sur le terrain (voir l'appendice EE) : L 'horaire et le format de la formation étaient appropriés malgré les dérangements causés par la grève. J'ai apprécié que les dernières formations soient au Sénégal car on comprenait mieux [en étant dans le contexte sénégalais]. La satisfaction se reflète également dans leurs propos mentionnés lors du groupe de discussion en septembre 2012. Étudiante 11 (2012): Ça c'est fait graduellement aussi, on avait des rencontres tranquillement pas vite, vous nous amenez à comprendre les cultures, je pense que ça amoindrit aussi le choc. Étudiante 9 (2012): Le faire [la formation] là-bas, tu te rends compte que c'est vrai ( ... ) tu le vis vraiment. Je pense que tu apprends plus à faire la formation directement là-bas. Les participantes ont suggéré quelques sujets qui n'avaient pas été traités lors de la formation complémentaire comme l'examen physique et les informations sur la culture, «comment gérer un entretien avec personne ayant de multiples problèmes» et les «tabous au Sénégal». Par ailleurs, 5 d'entre elles ont mentionné que « 1 'essentiel avait été dit ». Pour la question si « la formation vous a aidée à développer votre compétence culturelle afin d' être mieux préparée au stage au Sénégal ? Pourquoi?», les réponses étaient variées et en lien avec une « bonne préparation », la conscience culturelle, le savoir culturel, les habiletés culturelles ou les rencontres culturelles : Oui car sans cela, le stage n 'aurait pas été aussi clair; Oui car les activités nous permettent de faire le point sur notre culture avant d'entrer dans une autre; Oui car déjà avant de partir nous avions des connaissances sur la culture alors ça m'a permis d 'en faire moins à apprendre en arrivant au Sénégal; Oui, je ne me sens pas sans outil quand j'arrive là-bas. J'ai de bonnes bases et cela me met plus en confiance; La formation m 'a beaucoup aidée, surtout lors de 1 'activité de traduction avec les traducteurs car cela a facilité notre intégration auprès d'eux et de la culture. Finalement, aucune participante n'a mentionné avoir des questions restées sans réponses et deux ont mentionné avoir des craintes concernant leur retour au Québec.

66 En résumé, la formation complémentaire a été offerte en deux parties, une plus théorique avant le stage et 1' autre davantage pratique pendant le stage et avec la participation de l'équipe sénégalaise qui a enrichi la formation. Les points à améliorer relativement à la formation complémentaire étaient surtout la quantité de contenu théorique pour la première partie ainsi que l'utilisation et la disposition du cahier d'activités. Les points forts de la formation étaient d'abord d'avoir réalisé une partie de la formation sur le terrain et d'avoir intégré l'équipe des traducteurs sénégalais à la formation, ensuite l'illustration de la théorie par des exemples réels et appliqués au Sénégal (soit à partir des exemples personnels, des vidéos ou du vécu des stagiaires sur le terrain) ainsi que les nombreuses activités et discussions de groupe. 3.1.3 Les éléments à inclure dans la préparation selon des enseignantes au collégial En appui au terrain principal, le 27 avril 2012, l'étudiante-chercheuse a réalisé un groupe de discussion avec les deux enseignantes accompagnatrices d'un groupe en soins infirmiers d'un cégep. Comme leur milieu de stage avait été déterminé à la dernière minute, les étudiantes avaient reçu un minimum de formation préparatoire au contexte hospitalier sénégalais. L'étudiante-chercheuse trouvait que le témoignage des enseignantes pourrait potentiellement enrichir le projet de recherche. Ainsi, la structure de 1 'entretien était telle qu'elles étaient invitées à discuter de (a) ce qui les avait préparées pour leur stage au Sénégal, (b) les difficultés vécues par les étudiantes lors du stage et ( c) ce qui devrait être inclus dans la préparation des prochaines cohortes. Les thèmes qui ont émergé sont : la description de la préparation reçue, l'importance d'avoir une personne-ressource sur le terrain, l'apprentissage sur le terrain et la préparation des prochaines cohortes. 3.1.3.1 Description de la préparation culturelle reçue. La formation préparatoire reçue par le groupe en soins infirmiers d'un cégep consistait en une préparation logistique, culturelle et clinique. Dans ce mémoire, seule la préparation culturelle sera détaillée. Elle comprenait une journée de formation avec un conférencier d'origine africaine sur « 1 'efficacité interculturelle » qui avait pour principal objectif de « prendre contact » avec la culture africaine en général. Diverses activités pratiques étaient proposées telles que des mises en situation sur les barrières linguistiques, 1' adaptation aux normes différentes et un débat sur un dilemme éthique. Cependant, le fait que la formation ne portait pas

Télécharger (512Kb) - DEPOSITUM
Télécharger (345Kb) - DEPOSITUM
Télécharger le PDF - Formation Continue - Sciences Po Grenoble
Télécharger - Anancy
en téléchargement - SNED
téléchargement ici. - L'UNAM
Téléchargement - Quartier Libre
Télécharger - SNUipp
Télécharger le PDF - Formation Continue - Sciences Po Grenoble
Télécharger - SNUipp
télécharger - cordm
Télécharger le document
Télécharger la plaquette CHAIRE - Celsa
Télécharger la plaquette Master SSSATI
Télécharger le domaine Sciences Humaines et Sociales
Télécharger - Université de Bretagne Occidentale
Télécharger IUEM - Université de Bretagne Occidentale
Télécharger - Université de Bretagne Occidentale
Télécharger le domaine Sciences, Technologies, Santé
Télécharger le document - Besançon
Télécharger - ANFH
Télécharger le communiqué - Institut Curie