Views
3 years ago

Afficher le document - Perly-Certoux

Afficher le document - Perly-Certoux

Après avoir pu

Après avoir pu visualiser le couvert tel qu’imaginé par l’architecte, plusieurs Conseillers concèdent qu’ils ne seraient pas opposés à conserver les colonnes supplémentaires, certains ayant même trouvé un réel esthétisme dans leur présence. Puisque ces colonnes sont en place, elles pourraient être maintenues jusqu’aux premières manifestations qui se dérouleront sous ce couvert à titre d’essai, pour autant qu’elles puissent être ôtées le cas échéant. Le risque d’une situation provisoire est de faire des mécontents si la décision de ne pas conserver ces colonnes était finalement prise après une période d’essai. Ces colonnes peuvent, de l’avis de l’architecte, être retirées assez facilement. A noter toutefois que cette opération nécessitera tout de même le recours à un engin spécifique. D’autre part, qui paiera l’entreprise qui devra ôter et remettre ces poteaux et à quel endroit la commune les entreposera-t-elle si elle décidait, provisoirement ou définitivement, de les retirer ? Si ces colonnes devaient être supprimées dans quelque temps, ce serait vraisemblablement à la commune d’assumer les coûts de l’opération qui nécessitera également certains travaux liés au descellement (scier les tiges, casser et rhabiller le béton…). Compte tenu de ces éléments, le Conseil municipal doit s’exprimer formellement sur la présence ou non de ces colonnes supplémentaires, tenant compte du fait qu’une fois placées, elles le seront probablement définitivement. Pour disposer d’un maximum de fonctionnalité sous ce hangar, plusieurs membres du Conseil maintiennent leur volonté de ne pas encombrer l’espace avec ces poteaux supplémentaires. Au terme de ces échanges, le Président demande aux membres du Conseil de se prononcer formellement sur le maintien ou non des poteaux supplémentaires prévus au niveau du couvert communal sis à Certoux. Le Conseil municipal, par 6 voix « contre », 4 voix « pour » et 3 abstentions, refuse que les colonnes supplémentaires non porteuses, installées provisoirement au hangar communal, soient maintenues et demande, de ce fait, qu’elles soient retirées du site. M. Savigny informe que la commune a accepté de payer aux SIG la taxe de puissance des énergies qui alimenteront ce couvert, représentant une somme de Fr. 14'000.-. b) Plantation d’arbres M. Savigny annonce que le Service des Espaces Verts et de l'Environnement a mis à la disposition de Perly-Certoux un certain nombre d’arbres adultes de grande taille dont la plantation s’avère toutefois beaucoup plus coûteuse que l’estimation initialement réalisée à Fr. 5'000.-. Le coût effectif de mise en terre de ces arbres s’élève en effet à Fr. 35'000.- montant sur lequel la commune a accepté de prendre Fr. 15'000.- à sa charge, le solde étant assumé par l’Etat. Il précise que les plantations envisagées à l’endroit où se trouvait l’ancien hangar ne seront réalisées qu’à l’automne prochain, une fois que le pont prévu à proximité sera construit, travaux qui devraient être réalisés durant l’été. Mme Borle Conradin rappelle que des jeux pour enfants avaient été projetés dans la zone proche des tennis et que des subventions fédérales devaient, dans le cadre de la renaturation, être allouées à l’Etat. Procès-verbal du Conseil municipal de la commune de Perly-Certoux - Séance du 18 mars 2010 - 6/14 -

M. Savigny pense que l’installation de ces jeux devrait être envisagée une fois que tous les aménagements seront terminés, mais ne se souvient pas que des subventions fédérales aient été évoquées à ce sujet. M. Deuel trouve toute la zone réellement magnifique et se dit persuadé qu’elle représentera un « plus » pour la commune ainsi qu’une destination idéale de promenade et de loisirs. Il espère que le club de tennis saura également animer cette zone comme il se doit. A ce sujet, M. Gaudin a été interpellé par des habitantes, mères de famille, qui regrettent la haie qui séparait les abords du tennis de la rivière et sécurisait l’espace où elles laissaient précédemment leurs enfants pendant qu’elles jouaient au tennis. Mme Maytain pense que si des jeux sont envisagés à cet endroit, il serait opportun d’y prévoir également des barrières pour sécuriser l’espace. M. Ramazzina trouve ces remarques pertinentes d’autant plus que les courts de tennis seront entourés de bâches non transparentes, imperméables au vent et à la poussière. Les mères de famille ne devraient donc plus pouvoir garder un œil sur leurs enfants en jouant au tennis. c) Travaux d’aménagement à l’école M. Serrano indique qu’un projet de délibération sera soumis au Conseil municipal lors de la prochaine séance, en vue de financer des travaux qui devraient être réalisés durant les vacances scolaires d’été. Il s’agit notamment de procéder à la réfection des gradins représentant un travail assez conséquent qui devrait s’élever à Fr. 150'000.- environ, et incluant l’ajout de gradins supplémentaires sur la partie herbeuse ainsi que quelques barrières pour sécuriser l’endroit. D’autres travaux sont également prévus au niveau du parking qui donne sur la salle omnisports et le préau arrière de l’école et dont le revêtement doit être refait. Il s’agira aussi d'assurer une meilleure étanchéité autour des puits de lumière. Le patio de la salle omnisports devra en outre être repeint tout comme le nouveau bâtiment attenant à l’école. D’autre part, des protections devront être installées pour préserver les stores de la salle du parascolaire. M. Serrano précise encore que le parking de la salle omnisports sera décalé grâce à la suppression du cheminement non utilisé du côté de la poste, ce qui permettra d’élargir et mieux protéger l’autre passage emprunté pour rejoindre l’école. L’ensemble de ces travaux devrait s’élever à Fr. 565'000.-. M. Ramazzina relève que les butoirs installés sur les places de stationnement peuvent s’avérer dangereux pour les piétons et particulièrement les personnes à mobilité réduite, car peu visible notamment la nuit. M. Serrano en prend note et verra s’il est possible de prévoir un marquage spécifique de ces aménagements. M. Savigny précise que dans le cadre de ces travaux, les puits de lumière se trouvant au-dessus de la salle de gymnastique seront redimensionnés. Celui situé au niveau de la sortie sera probablement condamné pour des raisons de sécurité (visibilité pour les automobilistes à la sortie de la poste). M. Ramazzina demande si des travaux sont également prévus pour améliorer l’isolation de la cuisine où les températures sont souvent très basses durant la période hivernale. Procès-verbal du Conseil municipal de la commune de Perly-Certoux - Séance du 18 mars 2010 - 7/14 -

Télécharger le document - Ville de Pontcharra
Afficher le document PDF
Afficher le document PDF
Afficher le document PDF
Afficher le bulletin - Mairie de Baud
Affiche Italienne 2009 - Cinéma LUX
Télécharger le document - Ville de Pontcharra
document Conseil general bas rhin CT Selestat - Conseil Général ...
Téléchargez le document - Colombe
Téléchargez le document - Communauté de communes Bièvre Est
Télécharger le document - Ville de Pontcharra
télécharger le document - Eure
Télécharger le document pdf - Conseil Général de Haute-Savoie
document Conseil general bas rhin CT Marckolsheim
de Rosny-sur-Seine de Rosny-sur-Seine
61263 MAIRIE TAILLAN Mag - NOV DEC 2011 ... - Taillan-Médoc
Afficher le document - Perly-Certoux
Afficher le document - Perly-Certoux
Afficher le document - Perly-Certoux
Afficher le document - Perly-Certoux
Afficher le document - Perly-Certoux
Afficher le document - Perly-Certoux
Afficher le document - Perly-Certoux
Afficher le document - Perly-Certoux
Afficher le document - Perly-Certoux
Afficher le document - Perly-Certoux