Views
3 years ago

Afficher le document - Perly-Certoux

Afficher le document - Perly-Certoux

Il souhaiterait en outre

Il souhaiterait en outre que la possibilité de créer des escaliers entre cette cuisine et le rez supérieur soit examinée. M. Serrano tentera de chiffrer ces travaux complémentaires pour les intégrer au projet de délibération qui sera soumis au Conseil lors de la prochaine séance. d) Travaux sur la route de Base A l’aide de plans projetés à l’écran, M. Savigny présente l’état d’avancement des travaux en cours sur la route de Base. Il explique notamment que l’Exécutif est en train d’étudier un nouveau détournement de la circulation afin d’éviter un trafic alterné à l’aide de feux tricolores, ce qui ralentirait le chantier et inciterait certains automobilistes peu patients à remonter sur Perly. Le parcours pressenti pour le passage des véhicules nécessite cependant une réfection, la Direction générale de la mobilité exigeant qu’un enrobé recouvre la matière du Salève qui se trouve actuellement sur cette voie. Le coût de ces travaux serait de l’ordre de Fr. 30'000.-, montant qui fera l’objet de négociations en vue d’obtenir une participation du maître d’ouvrage, puisque ce détournement de circulation devrait permettre un gain de temps sur la durée du chantier (3 mois au lieu de 6 mois) et, par conséquent, générer une économie pour l’Etat. En réponse à l’interrogation de M. Gaudin, M. Serrano précise qu’aucun autre chemin en meilleur état ne pourrait être utilisé, car l’Exécutif ne souhaite pas détourner la circulation en direction du village ou à proximité du parc de Quédan, afin de préserver la sécurité des usagers et notamment celle des enfants. M. Serrano précise que ces travaux pourraient entraîner un dépassement sur le poste budgétaire relatif à l’entretien des routes. e) Personnel communal M. Savigny rappelle qu’en raison du prochain départ en retraite de M. Guisolan, une procédure d’appel à candidatures sera lancée d’ici peu, en vue de repourvoir le poste de responsable technique. f) Réponse aux questions posées lors de la précédente séance du Conseil municipal • Installation d’une poubelle au terminus de la ligne N° 4 M. Savigny signale qu’une poubelle a effectivement été placée au terminus de la ligne de bus N° 4 depuis le 25 février dernier. Toutefois, celle-ci a déjà été incendiée. Rebondissant sur ce sujet, M. Ramazzina demande si une poubelle pourrait être installée sur le parking de l’école. Il relève en outre qu’il en manque dans la zone renaturée à proximité des tennis. M. Serrano rappelle que la poubelle du parking de l’école a dû être ôtée en raison des actes de vandalisme qu’elle subissait régulièrement. Il ajoute que l’Etat évite de plus en plus souvent de poser des poubelles, comme c’est le cas au bord de l’Aire, partant du principe que les usagers n’ont qu’à ramener leurs éventuels déchets chez eux. Rien n’empêche cependant la commune d’en installer, mais il lui incombera alors d’en assurer la levée. Procès-verbal du Conseil municipal de la commune de Perly-Certoux - Séance du 18 mars 2010 - 8/14 -

Dans ce cas, M. Ramazzina pense qu’un panneau expliquant le point de vue de l’Etat devrait être placé dans cette zone (l'Aire) pour informer la population. F) PROPOSITIONS INDIVIDUELLES ET QUESTIONS a) Motion relative à la pétition contre le projet d’implantation d’une station-service Coop Le Président donne lecture de la motion relative à la pétition contre le projet d’implantation d’une station-service Coop, déposée par le groupe « Alternative Villageoise ». La parole est donnée à M. Ramazzina cosignataire de ce projet de motion qui apporte quelques éléments exposant les motifs de la démarche, parmi lesquels on retiendra notamment les suivants : S’il habite à proximité du secteur où devrait être implantée la station-service qui a fait l’objet d’une pétition de la part des riverains concernés, M. Ramazzina ne pense pas qu’il en subira les nuisances et n’a donc aucun intérêt personnel à soutenir une telle pétition. Il pense néanmoins qu’un Conseiller municipal est là pour représenter la population et défendre les intérêts de celle-ci plutôt que ceux de la Coop. Le mur de protection prévu sera élevé à une hauteur de 2 mètres alors qu’un mur similaire a été érigé en face pour les mêmes raisons à plus de 6 mètres. Il est en outre important d’apaiser les réactions de colère des riverains face à l’attitude de la commune et il semblerait donc opportun que celle-ci revoie sa position vis-à-vis de ce projet d’implantation. Constatant que ce projet de motion demande à l’Exécutif de modifier un préavis qu’il a déjà donné pour des raisons expliquées notamment lors de la séance du Conseil de décembre 2009, M. Savigny rappelle qu’il n’est pas défendable de rendre un nouveau préavis négatif en raison du simple fait que cette implantation concerne une station service. Ce motif sera inévitablement balayé par les autorités cantonales compétentes. La discussion est ouverte et l’entrée en matière, qui n’a pas fait l’objet d’un vote formel, est acceptée tacitement. Des nombreux échanges enregistrés, les questions, remarques et précisions suivantes sont retenues : D’après l’argument fourni par l’Exécutif, si plusieurs demandes étaient déposées pour l’implantation de stations-service dans le même secteur, la commune ne pourrait si opposer pour des questions de nombre. En l’occurrence, la demande ne concerne qu’une seule station, qui plus est dans une zone d’activités permettant justement son implantation. L’Exécutif ne pouvait s’opposer à ce projet, mais est toutefois intervenu pour le faire sensiblement modifier afin qu’il comporte le moins de nuisances possible pour les riverains. D’autre part, dans ses préavis sur les différents projets de construction sur cette parcelle, qui lui ont été présentés au cours des dernières années, l’Exécutif a toujours demandé la préservation du cèdre, mais dans la dernière version du projet Coop présentée répondant aux exigences de la commune, la protection des habitants a primé sur le maintien de ce cèdre sur le site. Dans le projet de cette station-service, c’est le petit magasin qui constitue un réel intérêt pour les communiers qui seront satisfaits de retrouver leurs produits habituels près de chez eux sans devoir utiliser leur voiture. Procès-verbal du Conseil municipal de la commune de Perly-Certoux - Séance du 18 mars 2010 - 9/14 -

Afficher le bulletin - Mairie de Baud
Télécharger le document - Ville de Pontcharra
Afficher le document PDF
Afficher le document PDF
Afficher le document PDF
afficher la documentation technique - sumitomo electric hardmetal
Afficher le bulletin - Mairie de Baud
Télécharger le document - Ville de Pontcharra
document Conseil general bas rhin CT Selestat - Conseil Général ...
Afficher le bulletin - Mairie de Baud
Affiche Italienne 2009 - Cinéma LUX
Sélection de Décisions et de Documents de la Dix-septième ...
télécharger le document - Eure
BULLETIN MUNICIPAL - Communauté de communes du Ségala ...
N° 48, mars 2010 (format pdf) - Saone
Télécharger - Angoulême
Un budget responsable et solidaire - ville de Crolles
Bulletin municipal n°31 - Saint Nom la Bretèche
Bulletin municipal n° 24 - Saint Nom la Bretèche
Téléchargez le pdf - Conseil général du Doubs
LOU BECAN n° 19 Mars 2010 - Saint Julien en Vercors
télécharger le document - Eure
Titre du document – Document title - UPU