Views
3 years ago

Télécharger la publication - La CNCD - Commission Nationale de la ...

Télécharger la publication - La CNCD - Commission Nationale de la ...

Le soutien apporté par

Le soutien apporté par le PNUD au gouvernement laotien s’inscrit dans le contexte conjoint de l’UNDAF 25 (UN Development Assistance Framework) et du NSEDP dans le but d’accroître le développement humain. Entre 2007 et 2009, la contribution du PNUD s’est élevée à 40,8 millions USD, 15,9 millions de ressources propres et 24,9 millions mobilisés auprès d’autres donateurs. En 2009, le PNUD a apporté pour 16,3 millions USD à la RDP lao, contre 13,8 millions en 2008. Le PNUD est particulièrement investi dans le domaine de la gouvernance. Au début des années 90, il a entamé des discussions avec le gouvernement laotien au sujet de la réforme de l’administration, lesquelles ont abouti au premier projet de réforme de l’administration publique (PARP, Public Administration Reform Project). En 1996, le 6e Congrès du Parti ayant appelé à accélérer les réformes, un nouveau programme est lancé : le GPAR (Governance and Public Administration Reform), géré par le PACSA (Public Administration and Civil Service Authority 26 ), rattaché au bureau du Premier ministre. Le GPAR a pour priorités le développement des ressources humaines, l’éthique et l’intégrité, la transparence au sein de l’Etat. Après les programmes GPAR I et GPAR II, c’est le programme GPAR SBSD (Support for Better Service Delivery) qui est actuellement mis en œuvre. Il vise à améliorer la fourniture de services publics à la population, en ciblant le niveau province et plus récemment le niveau district, avec notamment la mise en place d’un réseau de « guichets uniques ». Une expérimentation très intéressante a été menée ces dernières années pour renforcer les capacités des districts à mettre en œuvre des politiques publiques. Le PNUD a mobilisé un fonds des Nations Unies (UNCDF) afin de pouvoir financer des petites infrastructures au niveau des districts et permettre ainsi à l’administration de district d’apprendre à réaliser et à gérer ces infrastructures. Début 2010, 27 districts avaient pu bénéficier du soutien du GPAR SBSD. De manière complémentaire, le PNUD est également très impliqué dans la réflexion et l’appui à la mise en place d’assemblées locales (cf. § 2.2.). 25 Cadre des Nations Unies pour l’aide au développement 26 Autorité en charge de l’administration et de la fonction publique RESACOOP / septembre 2010 20

CHAPITRE 4 LES COOPERATIONS BILATERALES ENTRE LE LAOS ET LES AUTRES PAYS Initialement centrées sur les pays marxistes-léninistes (Vietnam, URSS, …), les relations bilatérales du Laos se sont progressivement développées vers les autres pays d’Asie du sud est et les pays occidentaux, à la faveur de la fin de la Guerre froide et des virages économiques pris par le pays dans les années 1990. 4.1. RELATIONS BILATERALES EN DEHORS DE LA FRANCE 27 LA RDP LAO ET LE VIETNAM Le Vietnam demeure le partenaire historique privilégié du Laos ; un « traité spécial d’amitié et de coopération », signé en 1977, a confirmé la coopération multiforme établie entre les deux pays lors de la guerre contre les Etats-Unis et après la victoire du Pathet lao, le Laos comptant alors sur le « grand frère vietnamien » pour assurer sa sécurité et lui fournir une aide budgétaire et technique. En 2005-2006, le Vietnam était le deuxième contributeur d’aide bilatérale (derrière le Japon) avec un déboursement s’élevant à 24,89 millions USD 28 . Si l’influence vietnamienne sur la politique laotienne reste forte (formation des cadres laotiens, conseillers vietnamiens dans les ministères …), la transition du Vietnam vers l’économie de marché a précipité celle opérée par le Laos et favorisé l’ouverture de ce dernier vers l’extérieur et en particulier vers la Chine. LA RDP LAO ET LA THAILANDE La Thaïlande est le premier partenaire commercial de la RDP lao, les échanges entre les deux pays comptant pour 75 % du commerce extérieur laotien. La Thaïlande absorbe à elle seule plus de la moitié des exportations laotiennes, principalement électricité et bois, et c’est aussi un des principaux investisseurs en RDP lao. La proximité culturelle entre ces deux pays a largement favorisé le développement des relations et des échanges, certains craignant que cette « omni présence » de la Thaïlande influe de manière trop importante sur les modes de vie laotiens. Ces dernières années, la Thaïlande a manifesté son souhait d’être un donateur plus significatif d’aide au développement de la RDP lao. 27 Sources : Rapport d’information de l’Assemblée nationale, mission du groupe d’amitié France-Laos du 20 au 28 février 2009, MM. Fromion, Gaubert et Martin-Lalande 28 Foreign Aid Report 2005-2006, Ministry of Foreign Affairs of the Lao PDR ; cité par l’Ambassade du Japon en RDPL, Share of Japan’s ODA to Laos (www.la.emb-japan.go.jp/en/oda/oda.htm) RESACOOP / septembre 2010 21

Télécharger la publication - ADEA
Le vade-mecum - La CNCD - Commission Nationale de la ...
Télécharger la publication
Télécharger cette publication - Association des Maires du Nord
Télécharger - Commission canadienne des droits de la personne
Télécharger la publication
Télécharger le N° spécial de Transports Publics - Keolis
Télécharger - Commission canadienne des droits de la personne
télécharger - CDG27
Télécharger le document - Débat Public Arc Express
Téléchargement du Programme des manifestations - IFMA Schweiz
Télécharger - Pcf
Télécharger le programme et le bulletin d'inscription - citeres
Télécharger notre brochure - Spi
télécharger ses Actes
Télécharger le programme - Cabinet Alain Bensoussan
Pour plus d'informations et pour télécharger le programme
Télécharger le programme complet
télécharger le dossier de présentation - Resacoop
Télécharger l'Atrium 32 - Spi
Télécharger l'Atrium 18 - Spi
Télécharger - Cabourg
Télécharger le programme
Télécharger - Sqc.ca
Télécharger - Rictus
Télécharger - ANFH
Télécharger - ANFH