Views
3 years ago

L'HISTOIRE ET LES TRADITIONS - UAE Interact

L'HISTOIRE ET LES TRADITIONS - UAE Interact

12 REVUE ANNUELLE DES

12 REVUE ANNUELLE DES ÉMIRATS ARABES UNIS 2007 IBN MAJID Nous utilisons 32 rumbs, ainsi que la tirfa, le zam et le qiyas (mesure de l’altitude stellaire) mais ils ne savent pas s’en servir et ne comprennent pas nos méthodes. Nous, en revanche, comprenons les leurs et pouvons donc nous en servir pour naviguer dans n’importe quel vaisseau. Ils reconnaissent que nous avons une meilleure connaissance de la mer et de ses sciences ainsi que des indications données par les étoiles quant aux grandes routes maritimes. Car nous divisons nos bateaux dans le sens de la longueur et de la largeur en nous servant de la rose des vents et nous savons mesurer l’altitude des étoiles. Ils n’utilisent pas de divisions semblables ou d’autres moyens de diviser leurs navires à partir de la proue pour se guider ; ils n’utilisent pas non plus l’altitude des étoiles pour s’orienter lorsqu’ils obliquent à droite ou à gauche. Ibn Majid, le ‘Lion de la Mer’, personnage légendaire dans l’histoire des Émirats, a écrit le poème cité à la page précédente bien avant que Vasco de Gama n’ait doublé le cap de Bonne Espérance ou qu’il n’ait posé le pied sur les terres arabes d’où Ibn Majid, et avant lui son père, son grand-père et toute une lignée d’ancêtres tout aussi intrépides, s’étaient aventurés pour consacrer toute leur vie à la navigation et à l’exploration. C’est, bien sûr, des Européens dont il parle dans son poème, et il est vrai que les Arabes ont parcouru les eaux européennes bien avant que les Européens ne réussissent à traverser l’océan Indien. Né à Julfar, tout près de la ville actuelle de Ra’s al-Kaimah, vers 1432–1437, Ibn Majid doit sa réputation de grand navigateur à ses ouvrages, dont 39, parmi les 40 qui nous sont parvenus, sont écrits en vers. Certains sont de courts récits, d’autres sont très longs : l’al-Sofaliya, par exemple, comporte 805 vers et relate un périple entre les Indes et Sofala, sur la côte du Mozambique. Un traité (le Fawa’id) est une longue œuvre qui non seulement récapitule toutes les connaissances acquises par Ibn Majid lors de ses voyages au long cours mais aussi s’inspire largement des travaux des premiers astronomes arabes. Son dernier poème connu a été composé en 1500 apr. J.-C. Son auteur se serait éteint peu de temps après, à un peu plus de 70 ans.

REVUE ANNUELLE DES ÉMIRATS ARABES UNIS 2007 L’HISTOIRE ET LES TRADITIONS 14 15 Un canon à l’extérieur des murs du fort d’Umm al-Qaiwain L’offensive britannique émanait du désir de contrôler les routes commerciales maritimes entre le Golfe et l’Inde. perlier de première importance, d’où de grands boutres de bois marchands partaient à travers l’océan Indien. Au XVI e siècle, des luttes sanglantes eurent lieu dans le Golfe entre les Portugais et les populations arabes de Julfar et d’autres ports de la Côte Est comme Dibba, Bidiya, Khor Fakkan et Kalba. Cependant, pendant que les puissances européennes se disputaient la suprématie de la région, une grande famille locale, les Qawasim, prenait une importance croissante. Au début du XIX e siècle, les Qawasim possédaient une flotte de plus de 60 gros navires capables de transporter près de 20 000 marins ; cette puissance finit par provoquer une offensive de la part des Britanniques qui voulaient être maîtres des routes de commerce maritimes reliant le Golfe et l’Inde. À l’intérieur des terres, les villages disposés en arc de cercle de Liwa constituaient le centre des activités économiques et sociales des Bani Yas depuis au moins le XVI e siècle. Mais au début des années 1790, la ville d’Abu Dhabi était devenue un centre perlier si important que le chef politique des les groupes Bani Yas, le Cheikh des Al Bu Falah (de la famille Al Nahyan), quitta l’oasis de Liwa pour s’y installer. Au début du XIX e siècle, des membres de la tribu Al Bu Falasah, branche des Bani Yas, s’établirent dans la crique de Dubaï et instaurèrent la domination des Maktoum dans cet émirat. Après la défaite des Qawasim, les Britanniques signèrent avec les cheikhs de chaque émirat une série d’accords qui furent complétés par la suite par des traités visant à préserver une trêve maritime ; ces États prirent alors le nom ‘d’États de la Trêve’. Grâce au calme relatif ainsi instauré dans les mers, l’industrie perlière se mit à prospérer au XIX e siècle et au début du XX e , fournissant revenus et emplois aux habitants de la côte du golfe Arabique. Un grand nombre d’entre eux menaient à l’époque une existence semi-nomade, pêchant les perles pendant l’été et s’occupant de leurs plantations de dattiers pendant l’hiver. Cependant, ces maigres ressources furent bientôt frappées durement. La Première Guerre mondiale avait déjà eu un effet désastreux sur l’industrie perlière, mais c’est la crise économique de la fin des années 20 et du début des années 30, avec l’apparition des perles de culture japonaises, qui lui donna le coup de grâce. L’industrie finit par s’éteindre juste après la seconde guerre mondiale, lorsque le gouvernement de l’Inde, indépendante depuis peu, décida d’imposer de lourdes taxes sur les perles importées du Golfe. Ce fut une catastrophe pour la région. Malgré leur ingéniosité, les habitants connurent de nombreuses privations, disposant de possibilités d’éducation limitées et ne possédant ni routes ni hôpitaux. Heureusement, du pétrole ayant été découvert, les premiers prospecteurs arrivèrent au début des années 30 pour effectuer des études géologiques préliminaires : la première cargaison de pétrole brut quitta Abu Dhabi en 1962. Comme les recettes augmentaient d’année en année avec la production, Cheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan, choisi comme souverain d’Abu Dhabi le 6 août 1966, lança un gigantesque programme de construction d’écoles, de logements, d’hôpitaux et de routes. Lorsque Dubaï commença à exporter du pétrole en 1969, Cheikh Rashid bin Saeed Al Maktoum, souverain de facto de Dubaï depuis 1969, put lui aussi utiliser les recettes pétrolières pour améliorer la qualité de vie de son peuple. LA FÉDÉRATION Au début de l’année 1968, quand les Anglais annoncent leur intention de se retirer du Golfe à la fin de 1971, Cheikh Zayed décide immédiatement de nouer des liens plus étroits avec les autres Émirats. Avec Cheikh Rashid, qui deviendra Vice-Président et Premier Ministre du nouvel État, Cheikh Zayed demande la création d’une fédération qui rassemblerait non seulement les sept Émirats des États de la Trêve, mais également Qatar et Bahreïn. Après une période de négociations, un accord est conclu entre les leaders de six des Émirats (Abu Dhabi, Dubaï, Sharjah, Umm al-Qaiwain, Fujaïrah et Ajman). La Fédération, qui prend le nom d’Émirats Arabes Unis (E.A.U.), voit officiellement le jour le 2 décembre 1971. Le septième émirat, Ra’s al-Khaimah, rejoindra les autres le 10 février 1972. ZAYED ET LES E.A.U. La prospérité, l’harmonie et le développement moderne qui sont l’apanage des Émirats Arabes Unis, dirigés aujourd’hui par Son Altesse le Président Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan, également Souverain d’Abu Dhabi ainsi que par les autres membres du Conseil Suprême des Souverains des sept émirats, sont en grande partie attribuables au rôle joué par Cheikh Zayed, à la fois avant la création de la Fédération puis au cours des 33 années suivantes, jusqu’à sa disparition en novembre 2004. L’œuvre qu’il a accomplie est décrite largement dans d’autres sections de la présente Revue Annuelle, mais il convenait résumer brièvement sa vie et son œuvre. Les Émirats Arabes Unis virent officiellement le jour le 2 décembre 1971. @www.uaeinteract.com/uaehistory

le gouvernement et les affaires étrangères - UAE Interact
LES EXPOSITIONS ET LES MANIFESTATIONS - UAE Interact
CHEIKH ZAYED BIN SULTAN AL NAHYAN - UAE Interact
LES EXPOSITIONS ET LES MANIFESTATIONS - UAE Interact
LES INFRASTRUCTURES - UAE Interact
LES SPORTS ET LES LOISIRS - UAE Interact
LE DÉVELOPPEMENT SOCIAL - UAE Interact
L'HISTOIRE ET LES TRADITIONS - UAE Interact
la culture et l'information - UAE Interact
LA CULTURE ET L'INFORMATION - UAE Interact
LE PRÉSIDENT DES ÉMIRATS ARABES UNIS - UAE Interact
LES SPORTS ET LES LOISIRS - UAE Interact
LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE - UAE Interact
LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE - UAE Interact
sites internet utiles 321 320 ambassades des e.a.u. - UAE Interact
LES EXPOSITIONS ET LES MANIFESTATIONS - UAE Interact
Histoire, traditions, légendes - Café
Histoire des Slovènes en Europe - Racines et Traditions en Pays d ...