Views
3 years ago

L'HISTOIRE ET LES TRADITIONS - UAE Interact

L'HISTOIRE ET LES TRADITIONS - UAE Interact

16 REVUE ANNUELLE DES

16 REVUE ANNUELLE DES ÉMIRATS ARABES UNIS 2007 LA DÉCOUVERTE DU PÉTROLE Cela fait maintenant plus de quarante ans que l’on produit du pétrole aux Émirats Arabes Unis. Toutefois, l’histoire du pétrole remonte bien plus loin. Dans les années 30, le consortium de sociétés qui allaient devenir par la suite BP, Shell, Total, ExxonMobil et Partex, et qui opérait en Irak sous le nom d’Iraq Petroleum Company (IPC), porta son attention sur le bas Golfe. Au cours des années suivantes, plusieurs accords de concession furent signés, dont le plus important avec Abu Dhabi en janvier 1939. Pour gérer les concessions situées dans les États de la Trêve, nom sous lequel les E.A.U. étaient alors connus, IPC créa une filiale, Petroleum Development (Trucial Coast), PD(TC), qui fora son premier puits à Ra’s Sadr, au nord-est d’Abu Dhabi, en 1951. Bien qu’il fût sec, c’était à l’époque le puits le plus profond encore jamais foré au Moyen-Orient. PD(TC) fora plusieurs autres puits avant de trouver des traces d’hydrocarbures à Murban, (actuel champ de Bab), au sud-est d’Abu Dhabi, en 1954. Ayant achevé son troisième puits sur cette structure en 1960, PD(TC) déclara ce champ commercialement viable et ce dernier entra en production en 1963. La compagnie fut par la suite rebaptisée Abu Dhabi Petroleum Company (ADPC). Dans le même temps, en 1953, BP avait négocié une concession offshore, qu’il a confiée à une filiale spécialement créée : l’Abu Dhabi Marine Areas Ltd (ADMA). Des levés topographiques furent réalisés avec l’assistance du célèbre explorateur sousmarin français, Jacques Cousteau. Le premier puits fut foré sur une structure appelée Umm Shaif en 1958, où l’on trouva du pétrole en abondance. L’île de Das servant de terminal d’exportation, Umm Shaif entra en production en 1962. Depuis lors, de nombreux gisements plus importants ont été identifiés. Par ailleurs, l’Abu Dhabi National Oil Company (ADNOC), fondée en 1971, a pris désormais des participations majoritaires dans les concessions, l’ADMA ayant été remplacée comme exploitant par l’Abu Dhabi Marine Operating Company (ADMA- OPCO) et l’ADPC par l’Abu Dhabi Company for Onshore Oil Operations (ADCO), bien que des actionnaires étrangers conservent une part des actions. Les souvenirs des premiers balbutiements de l’exploitation pétrolière s’estompent aujourd’hui rapidement. Toutefois, les résultats des efforts de ceux, tant Émiriens qu’étrangers, qui y prirent part continuent à modeler l’économie actuelle des Émirats Arabes Unis.

18 REVUE ANNUELLE DES ÉMIRATS ARABES UNIS 2007 L’HISTOIRE ET LES TRADITIONS 19 Cheikh Zayed à dos de chameau photographié avec son faucon en 1949. Cheikh Zayed avait une vision claire de ce qu’il souhaitait réaliser. Né vers 1918 à Abu Dhabi, Cheikh Zayed était le plus jeune fils de Cheikh Sultan, Souverain d’Abu Dhabi de 1922 à 1926. Il reçoit son nom en l’honneur de son grand-père, Cheikh Zayed bin Khalifa. À sa naissance, l’émirat est pauvre et sous-développé, et tous les habitants, même les membres de la famille souveraine, mènent une vie simple. À la fin des années vingt et dans les années trente, Cheikh Zayed, manifestant une vive soif d’apprendre, part dans le désert en compagnie des membres d’une tribu bédouine et en mer en compagnie de pêcheurs de poissons et de perles afin de mieux connaître leur mode de vie et leur environnement. Il évoquera par la suite avec plaisir son expérience de la vie du désert et son initiation à la fauconnerie, passion qu’il gardera toute sa vie. Ces voyages permettent à Cheikh Zayed d’acquérir une profonde connaissance, non seulement du pays mais également de son peuple. Au début des années trente, lorsque les premières équipes de compagnies pétrolières arrivent pour mener des études géologiques préliminaires en surface, il a ses premiers contacts avec l’industrie du pétrole. En 1946, Cheikh Zayed est choisi comme représentant du Souverain dans la Région Est d’Abu Dhabi, autour de l’oasis d’Al Ain, située à environ 160 km à l’est de l’île d’Abu Dhabi elle-même. Sa fonction consiste non seulement à administrer les six villages, mais également l’ensemble de la région désertique avoisinante, ce qui permet à Cheikh Zayed d’apprendre l'art de gouverner et d’approfondir ses connaissances des tribus. Cheikh Zayed apporte à cette nouvelle tâche sa ferme croyance dans les valeurs de consultation et de consensus, qu’il préfère à l'affrontement. Les visiteurs étrangers, comme l’explorateur britannique Sir Wilfred Thesiger, qui fait sa connaissance à cette époque, notent avec approbation que ses jugements ‘se distinguent par leur grande lucidité, leur sagesse et leur impartialité’. Cheikh Zayed se fait rapidement la réputation d’un homme possédant une vision claire de ce qu’il souhaite réaliser pour les habitants d’Al Ain, mais également capable de diriger par l’exemple. L’une des tâches principales de ses premières années à Al Ain consiste à donner un coup de fouet à l’économie locale, laquelle repose essentiellement sur l’agriculture. Il ordonne également la révision des droits locaux de propriété de l’eau afin d’en assurer une distribution plus équitable, renonçant aux droits de sa propre famille pour montrer l’exemple. Parallèlement à ce début de croissance, Cheikh Zayed élabore un plan d'urbanisme visionnaire et ordonne la plantation d’arbres ornementaux, lesquels ayant aujourd’hui atteint leur maturité, font d’Al Ain l’une des villes les plus vertes d’Arabie. En dépit de l’insuffisance des revenus du gouvernement, Cheikh Zayed parvient à réaliser des améliorations à Al Ain, en jetant les bases d'un système administratif, en finançant personnellement la première école moderne de l’émirat et en persuadant ses parents et amis de contribuer à de petits projets de développement. Mais c’est la production de pétrole qui donnera à Cheikh Zayed les moyens de financer ses rêves. La première cargaison de pétrole brut quitte Abu Dhabi en 1962. Le 6 août 1966, Cheikh Zayed succède à son frère aîné et devient Souverain d’Abu Dhabi. Il est chargé par sa famille d'accélérer le plus possible le développement d’Abu Dhabi. L’une de ses premières initiatives est d’augmenter les contributions au Fonds de Développement des États de la Trêve et quand en février 1968, les Britanniques annoncent leur intention de se retirer du Golfe avant la fin de 1971, Cheikh Zayed agit rapidement pour proposer d’établir des liens plus étroits avec les autres émirats, efforts qui aboutiront à l’instauration des E.A.U. Cheikh Zayed sera élu premier Président des E.A.U. par les autres Souverains, puis régulièrement réélu à ce poste tous les cinq ans. Le nouvel État naît à une époque d’instabilité politique dans la région. En effet, deux jours auparavant, au cours de la nuit du 30 novembre au 1 décembre, l’Iran s’est emparé par la force des îles de la Grande et de la Petite Tunb, d’une partie de Ra’s al-Khaimah, et a débarqué des troupes sur Abu Musa, un territoire de Sharjah (voir la section sur la Politique étrangère). Les observateurs étrangers, dans leur ignorance de l’histoire et du patrimoine communs qui rassemblent les peuples des E.A.U., prédisent que le nouvel État aura du mal à survivre, en raison des différends avec ses voisins et de la grande disparité des sept émirats quant à leur taille, leur population et leur niveau de développement. Connaissant mieux son pays, Cheikh Zayed était naturellement plus optimiste et les prédictions des pessimistes de la première heure s’avéreront sans fondement. Pendant ses années à Al Ain, Cheikh Zayed concevra une vision des progrès futurs du pays. Plus tard, en tant que Souverain d’Abu Dhabi et ensuite en tant que Président des E.A.U., il consacrera trois décennies et demie à faire de cette vision une réalité. @www.uaeinteract.com/uaehistory Cheikh Zayed était très soucieux de préserver le patrimoine culturel des Émirats. Fondateur des Émirats Arabes Unis, Cheikh Zayed en fut également le président pendant presque 33 ans.

L'HISTOIRE - UAE Interact
CHEIKH ZAYED BIN SULTAN AL NAHYAN - UAE Interact
LE DÉVELOPPEMENT SOCIAL - UAE Interact
avant-propos - UAE Interact
LES INFRASTRUCTURES - UAE Interact
LES SPORTS ET LES LOISIRS - UAE Interact
L'HISTOIRE ET LES TRADITIONS - UAE Interact
LA CULTURE ET L'INFORMATION - UAE Interact
la culture et l'information - UAE Interact
LE GOUVERNEMENT - UAE Interact
LES SPORTS ET LES LOISIRS - UAE Interact
LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE - UAE Interact
LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE - UAE Interact