01.12.2014 Views

Rapport 2009 - Le Monde selon les femmes

Rapport 2009 - Le Monde selon les femmes

Rapport 2009 - Le Monde selon les femmes

SHOW MORE
SHOW LESS

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

Le Monde

selon les femmes

Rapport

2009

droit des femmes • stéréotypes et compagnie • la Marche Mondiale des femmes

formation de formateurs et formatrices en genre • femmes migrantes • soutien aux

femmes transformatrices de produits de la pêche • genre et coopération • formations

et plaidoyers • renforcement des capacités des femmes rurales à la citoyenneté

et au plaidoyer • publications • le Genre comme Condition de Développement Durable

• formations • gendercoaching • femmes actrices de développement • la sécurité

alimentaire • Pékin + 15 : recommandations politiques • travail d’interpellation à

travers 4 espaces • Partenaires du Sud • Exposition sur le travail des femmes en attente

de régularisation • financement • partenariats • zoom sur 7 portraits de femmes...


Le Monde selon les femmes

Rapport

2009


TABLES DES MATIÈRES

Le Monde selon les femmes 03

Actions phares en 2009 04

Femmes actrices de développement 04

Droits des femmes 09

Femmes migrantes 10

Stéréotypes et compagnie 11

Genre et coopération 12

Publications 14

Formations 15

Partenariats 16

Financements 17

Quelques chiffres de 2009 18

Cette brochure présente un aperçu des activités du Monde selon les femmes en 2009.

Pour recevoir l’ensemble du rapport de résultats ou obtenir d’autres informations, n’hésitez pas

à nous contacter ou à consulter notre site web : www.mondefemmes.org

2009 : l’équipe du Monde selon les femmes

2 Le Monde selon les femmes - Rapport 2009 __________________________________________________


LE MONDE SELON LES FEMMES

« Pour un monde où les relations sont construites sur

l’égalité, la diversité et la solidarité. »

L

e Monde selon les femmes est une ong féministe active dans le milieu

de la coopération, de l’éducation permanente et des mouvements féministes.

Son objectif est non seulement de faire avancer l'égalité entre

les femmes et les hommes mais aussi entre le Nord et le Sud. Pour ce faire, elle

s'adresse aux personnes susceptibles d'avoir un impact sur la société, c'est à

dire : les formateur-trices, les animateur-trices et les responsables du secteur

non marchand, de la coopération au développement, du monde politique et

des médias.

En 2009, ses actions ont porté sur des actions de plaidoyer auprès des décideurs;

sur l’organisation de débats à propos du "Genre et développement"; sur

la création et la diffusion d'outils; sur la collecte et la transmission des informations

à propos des luttes de femmes dans le Sud, notamment afin de mettre

en évidence les enjeux posés par le développement durable. Ses thèmes de

travail ont été le développement durable abordé depuis une perspective liée à

la sécurité alimentaire, et les droits sexuels et reproductifs, surtout liés à la

violence de genre.

Ses missions ?

• Au Sud, l’ong appuie les groupements de femmes actrices afin de tisser des

réseaux entre les deux hémisphères pour un développement durable qui intègrent

les inégalités de genre.

• Au Nord, le Monde selon les femmes contribue à la diminution des résistances

à l’approche de genre.

__________________________________________________

Le Monde selon les femmes - Rapport 2009

3


X

ACTIONS PHARES

FEMMES ACTRICES DE DÉVELOPPEMENT

Le rapport de la « Task Force » des Nations Unies sur l'Education et l’Egalité de Genre

reconnaît explicitement qu’aucun développement n’est possible sans l’autonomisation

des femmes et plaide en faveur d’un certain nombre de mesures telles que les droits

de propriété pour les femmes, l’accès à des services de base y compris ceux ayant

trait à la santé sexuelle et reproductive, la lutte contre la violence à l’égard des

femmes, une plus grande participation politique,

Z Elaboration d’une formation internationale sur

« le Genre comme Condition de Développement Durable »

Lieu : Bruxelles

Au Sud comme au Nord, les femmes ne sont pas assez

reconnues comme actrices de développement... Un stage est organisé pour

sensibiliser aux rôles des femmes et des hommes dans la société.

Cette formation a permis à 20 stagiaires de réfléchir sur leurs pratiques en

termes d'égalité de genre et de trouver des outils, des concepts et des pratiques

utiles dans leur travail de terrain (animation, encadrement, vulgarisation,

formation). Du 17 avril au 5 juin 2009, les participant-es de plusieurs pays

francophones ont été amené-es à élaborer un projet personnel qui consistait

à développer leurs objectifs, stratégies et méthodes en y intégrant la dimension

de « genre ». Le programme de formation s'est articulé autour des axes

suivants :

4 Le Monde selon les femmes - Rapport 2009 __________________________________________________


X

X

• Théorie, présentation et utilisation d'outils pour analyser et intégrer le genre

dans un projet ou un programme de développement ; échanges d'expériences

et de pratiques entre les stagiaires;

• Stages dans des associations, centres de planning familial ou entreprises à finalité

sociale en Belgique;

• Restitution de l’expérience pratique en Belgique, construction de stratégies et

évaluation du stage.

____________________________________________________________________

Z Travail sur la sécurité alimentaire

Lieu : Bruxelles • Partenaires : R.D Congo (IDEF), Sénégal (ENDA PRONAT,

ENDA GRAF), Pérou (REMTE)

Les ¾ des personnes sous-alimentées vivent en milieu rural et 75 % sont des

femmes. Par leur rôle social et culturel, et l’absence de contrôle sur les

ressources et les bénéfices, les femmes sont les premières concernées.

Le Monde selon les femmes a abordé la question de la sécurité

alimentaire en partant de l’accès et du contrôle des

ressources naturelles par les femmes et de leur accès à des

revenus économiques. L’ong a organisé une soirée débat le

6 mars à Bruxelles sur « la crise alimentaire et la crise financière

» avec ses partenaires et une conférence internationale

le 15 décembre sur « l’accès et le contrôle de ressources par les

femmes, un défi pour la sécurité alimentaire » avec la CFD.

____________________________________________________________________

Z Zoom sur 7 portraits de femmes

Lieu : International • Partenaires : R.D Congo (IDEF), Sénégal (ENDA PRONAT,

ENDA GRAF), Pérou (REMTE)

La participation des femmes dans les parlements atteint 19 %

au niveau mondial. Dans un tiers des pays en développement,

les femmes constituent moins de 10 % des membres du parlement.

Parce que le nombre de femmes est encore trop faible dans les espaces décisionnels,

le Monde selon les femmes a voulu attirer l’attention sur des femmes

qui ont frappé les esprits et qui ont pris place dans la sphère publique. Suite au

8 mars 2009 et à l’accueil des partenaires du Sud pour un séminaire, un outil audiovisuel

collectif est élaboré en commun. Un canevas de production a été défini

pour chaque portrait, les personnalités ont été choisies dans chaque

organisation en suivi du séminaire et les films sont en cours de réalisation.

__________________________________________________

Le Monde selon les femmes - Rapport 2009

5


X

Z Travail dans l’espace

public, préparation à la

réalisation d’actions

concrètes pour la Marche

Mondiale des Femmes

Lieu : Bruxelles

Il existe encore des discriminations envers les femmes dans les instances

de prise de décision : afin que des politiques en faveur des femmes

soient mises en place et deviennent une priorité, des femmes doivent

pouvoir peser sur les prises de décision politique.

Dans les locaux de l'asbl Vie féminine, des permanentes du Monde selon les

femmes, des responsables d'autres associations et des membres de la coordination

bruxelloise de la Marche Mondiale des Femmes se sont réunies avec

Majo Hansotte, auteure du livre « les Intelligences Citoyennes ».

Leur objectif ? Travailler

le concept de la participation

citoyenne afin de

donner un maximum

d'impact à la manifestation

organisée le 6 mars

2010 à Bruxelles dans le

cadre de la 3ème Marche

Mondiale des Femmes. Le

groupe se dote d'un nom

de collectif, « Mise à sac »,

et développe un projet en

trois ateliers : écriture, affiche

et infiltration. Alors

que deux sous groupes s'intéressent à l'impact d'une affiche et à la création de

jeux de mots fracassants, le dernier prépare une infiltration urbaine : une récolte

de sacs à mains décorés de slogans féministes, revendicatifs et alternatifs.

Ce groupe prévoit une liste de lieux publics où les sacs seront accrochés

et une conférence de presse pour la veille de l’évènement.

6 Le Monde selon les femmes - Rapport 2009 __________________________________________________


X

Z Organisation d’une

formation de formateurs

et formatrices en genre

Lieu : Lubumbashi en R.D. Congo

Partenaires : ADIF et IDEF

Il existe trop d’inégalités entre les hommes et les femmes dans le Sud...

Pour les réduire, le Monde selon les femmes sensibilise

des animateurs-trices et formateurs-trices du Sud.

Du 26 au 30 octobre 2009, 25 participants dont 21 femmes et 4 hommes provenant

de la province du Katanga ont pris part à cette formation. Pour les encadrer,

8 animateurs, 3 hommes et 5 femmes (deux de Belgique et six de RDC)

étaient présents.

Les objectifs de la formation étaient de donner aux participant-es des outils qui

leur permettent de contribuer à des changements positifs des rapports

hommes/femmes dans la société congolaise. Le thème principal : « l’intégration

du Genre dans le Développement » a été subdivisé en six sous-thèmes :

• le concept de genre : origine, historique, stéréotypes : résistances et

stratégies pour les dépasser

• besoins pratiques et intérêts stratégiques, facteurs d’influence

• accès et contrôle sur les ressources et les bénéfices

• approche de l’empowerment

• droits reproductifs et sexuels, VIH/SIDA et violences de genre

• développement durable et sécurité alimentaire.

En fin de formation, les associations

ont proposé, en prolongation

au séminaire, de

mettre sur pied un observatoire

« genre et développement

». L’objectif est la mise

en commun des ressources

des organisations travaillant

sur l’égalité hommes-femmes

dans la région du Katanga afin

de multiplier l’impact de leurs

actions et de leurs plaidoyers.

__________________________________________________

Le Monde selon les femmes - Rapport 2009

7


X

X

Z Soutien aux femmes transformatrices de

produits de la pêche

Lieu : Pointe de Sarène au Sénégal • Partenaire : ENDA GRAF

Les capacités entrepreneuriales et politiques des femmes sont insuffisantes.

Les femmes continuent à percevoir un salaire moindre que les hommes

à travail égal et sont toujours radicalement sous-représentées

à tous niveaux de prise de décision.

Le Monde selon les femmes soutient des Sénégalaises qui traitent des produits

de la pêche. Afin de renforcer leur autonomisation et leurs connaissances du

secteur dans lequel elles travaillent, des ateliers de gestion de l’environnement

et de gestion des ressources ont été organisés. Elles ont également été formées

en comptabilité, en techniques de traçabilité et en techniques de commercialisation.

Des cours d’alphabétisation ont été mis en place pour leur

permettre de mieux maitriser les rapports avec les autorités et les négociants

dans leur travail.

____________________________________________________________________

Z Renforcement des capacités des femmes rurales

à la citoyenneté et au plaidoyer

Lieu : Tambacounda au Sénégal • Partenaire : ENDA PRONAT

Le manque de développement d’activités économiques agricoles

est un frein au respect des femmes. Ces femmes sont plus souvent

présentes dans l’économie informelle et d’autosubsistance :

ni valorisée, ni reconnue, ni comptabilisée.

ENDA PRONAT est une ong locale qui prend en compte l’intégration du genre

dans le développement d’une agriculture biologique. Elle met en place des

recherches sur les moyens de biodiversification des cultures afin de lutter

contre l’insécurité alimentaire. Elle appuie trois fédérations paysannes mixtes

au Sénégal, dont la fédération de Yakar Niani Wulli que le Monde selon les

femmes soutient. Des formations au maraîchage biologique, de leadership, sur

les droits des femmes ont été organisées au profit des femmes rurales.

Depuis 2008, le Monde selon les femmes a mis sur pied un programme de renforcement

de partenaires du Sud en collaboration avec l’ong FAR. Ce programme vise des processus

d’autonomisation de femmes du Sud par un travail de lobby politique et par de la formation.

8 Le Monde selon les femmes - Rapport 2009 __________________________________________________


X

DROITS DES FEMMES

Les droits sexuels et reproductifs, sont des droits inaliénables liés à tout individu. Ils font

désormais partie intégrante des Droits Humains reconnus par les Nations Unies. Si l’on veut

que cette reconnaissance devienne un acte juridique formel, il est indispensable que ces

droits soient intégrés dans les diverses politiques publiques des institutions belges.

Z Travail d’interpellation à travers 4 espaces

Lieu : Bruxelles • Partenaires : Plate-forme « Population et Développement

», la CFD, la DGCD, la Marche Mondiale des Femmes

Les droits sexuels et reproductifs des femmes ne sont pas respectés...

Le Monde selon les femmes attire l’attention sur ceux-ci

en construisant des plaidoyers.

La Belgique a mis un accent particulier sur la lutte contre les violences sexuelles

ces dernières années. Elle a soutenu l’émergence des droits reproductifs et

sexuels, notamment par le biais d’une note stratégique spécifique sur la Santé

et les Droits sexuels et reproductifs (mars 2007). Le Monde selon les femmes

a continué en 2009 un travail d'interpellation sur les droits reproductifs et

sexuels à travers quatre espaces :

• lors d’un séminaire sur le thème « Le Caire et les Objectifs du millénaire

- Convergences et divergences » organisé pour la Plate-forme belge « Population

et Développement ».

• dans le groupe de travail de la Commission Femmes et Développement

qui développe le thème des droits sexuels et reproductifs en lien avec la

DGCD.Trois expertes du réseau santé indien sont venues partager leur expérience

à propos des 10èmes rencontres internationales Femmes et

Santé.

• au sein de la Marche Mondiale des Femmes, un mémorandum de plaidoyer

du groupe violences, du groupe sécurité alimentaire, de la coordination

bruxelloise de la marche mondiale des femmes pour les élections

régionales, ont été diffusés.

• en lien avec la société civile : dans les animations et formations, dans la

campagne « mondialisation et nouvelles formes de violence » relancée

avec de nouvelles ONG associées, lors d’événements et des quinzaines

thématiques.

__________________________________________________

Le Monde selon les femmes - Rapport 2009

9


X

X

FEMMES MIGRANTES

« Depuis 5 ans j’habite Bruxelles, je travaille dans le

nettoyage 10 heures par jour. J’ai deux enfants dans

mon pays. Je n’ai pas de droits ici. » Rosa

Z Exposition sur le travail des femmes

en attente de régularisation

Lieu : Bruxelles • Partenaire : Caravane asbl

Les femmes migrantes n’occupent pas assez de postes clés dans la société...

Des témoignages mettent en lumière leur démarches et leurs parcours.

Maria, Monika, Marèm et Rima ont le point commun d’avoir quitté leur pays

d’origine, par choix ou non. Arrivées en Belgique, elles ont du faire face à une

réalité nouvelle et comprendre la législation pour accéder au droit du travail.

L’exposition évoque les démarches de ces femmes pour trouver un emploi en

Belgique. Comment concilient-elles travail et vie privée ? Quelles sont leurs

difficultés et leurs alternatives ? Quels sont leurs espoirs et leurs rêves ? L’objectif

est de susciter un espace d’échange sur les femmes dans leur démarche

de migration et leur recherche d’emploi par le biais d’une exposition de photographies

et d’un recueil de témoignages.

____________________________________________________________________

Z Formations et plaidoyers

Lieu : Bruxelles • Partenaires : CNCD, Yambi-Africa, CGMD

L’auto-estime des femmes migrantes est souvent faible...

Un projet de renforcement des capacités a été mis sur pied.

Le Monde selon les femmes a participé à un projet

de réflexion, et de questionnement sur le

genre, en collaboration avec les femmes migrantes

présentes dans les Organisations de Solidarité

Internationale issue de la Migration. Elles

sont actives dans le domaine de la citoyenneté et

de la solidarité en Belgique. Deux rencontres ont

été organisées : « Travail décent, travail domestique

et migration » et « Economie sociale et développement

».

10 Le Monde selon les femmes - Rapport 2009 __________________________________________________


X

STÉRÉOTYPES ET COMPAGNIE

« Aux petites filles, les dînettes, les poupons, les

Barbie, les robes de princesses et les machines à

laver miniatures... Aux petits garçons, les ateliers

de bricolage, les personnages musclés et guerriers,

les jeux de conquête » 1

Z Formation dans le secteur

de la petite enfance pour

une éducation non sexiste

Lieu : Liège • Partenaires : La Cellule de

Gestion et Développement des Ressources

Humaines de la ville de Liège

Les stéréotypes sexistes et les préjugés existent toujours dans notre société...

Des formations sont mises en œuvre pour favoriser la diversité et l’égalité.

La finalité de la formation « Sensibilisation aux questions de genre dans

l'éducation des tout-petits » est d'éviter la reproduction de stéréotypes en

éducation dans la pratique des professionnel-les de la petite enfance. La méthodologie

s’appuie sur des activités variées telles que : des mises en situation,

des analyses de documents, des échanges de pratiques… Les 211 participantes

(puéricultrices, infirmières et psychologues des crèches et mini-crèches) ont

été réparties en 14 groupes participant chacun à deux journées de formation.

A l'issue de ces journées, deux soirées de suivi ont été programmées, les participantes

y ont échangé leurs pratiques et leurs réflexions.

1 Collectif, Contre les jouets sexistes, Coll. Pour en finir avec, Ed l’échappée, France, 2007

__________________________________________________

Le Monde selon les femmes - Rapport 2009

11


X

GENRE ET

COOPÉRATION

Z Participation

à la conférence Pékin+15 et

recommandations politiques

Lieu : Bruxelles • Partenaire : CFD

Concernant le genre, les moyens institutionnels, financiers et humains pour

appliquer les engagements internationaux de la Belgique sont insuffisants...

Des recommandations et plaidoyers sont proposés

pour préserver les droits acquis.

Un travail de plaidoyer est poursuivi avec la Commission Femmes et Développement

pour la promotion de l’égalité hommes-femmes suite à la conférence

de Pékin. La CFD demande au gouvernement belge d’intégrer la dimension de

genre comme cadre fondamental d’analyse des thèmes de la présidence belge

de l’Union Européenne. Outre les thèmes proposés pour la réunion préparatoire

de l’UNECE 2 (dimension genre et économie, nouveaux partenariats et responsabilités

sociales des entreprises), la CFD plaide pour que soit accordée une

attention accrue aux sujets suivants :

• Analyse des moyens : stratégies et budgets mis en œuvre dans le monde

entier (au niveau national et international) en faveur de l’égalité.

• Moyens affectés à l’autonomisation des femmes et des organisations

de femmes.

Les femmes et la paix : une mise en œuvre de la résolution 1325, avec

une attention toute particulière aux femmes dans les processus décisionnels.

• Dimension de genre et climat : stratégies dans les pays du Nord et du

Sud visant à lutter contre la crise climatique selon la perspective de

genre.

2 United Nations Economic Commission for Europe

12 Le Monde selon les femmes - Rapport 2009 __________________________________________________


X

Z Mise en place du groupe « Gendercoaching »

et mission de consultance pour des ong françaises

Lieu : Belgique et France

Les acteurs de la coopération au développement

et des institutions n’intègrent pas assez le genre dans leurs pratiques...

Le groupe « Gendercoaching » du Monde selon les femmes organise

des formations qui répondent à leurs demandes spécifiques.

Les participant-es y développent des stratégies pour intégrer le genre dans

leurs actions, adaptées à leurs contextes. Le Monde selon les femmes a renforcé

certaines ong qui ont désormais introduit le genre dans une de leurs orientations

telles que : Solidarité Socialiste, Memisa, Oxfam solidarité, Entraide et

Fraternité, CADTM.

En 2009, Le Monde selon les Femmes a répondu à un appel d’offre du Fonds

pour la promotion des Etudes préalables, des Etudes transversales et des Evaluations

en France (F3E) concernant la mise en œuvre d’un cycle de formation

sur le renforcement des capacités méthodologiques des associations, en genre

et développement. Elle y a proposé la formation : « Prendre en compte les relations

Femmes/Hommes dans la gestion du cycle de projet ».

__________________________________________________

Le Monde selon les femmes - Rapport 2009

13


PUBLICATIONS

L’essentiel n°9 : « Genre et développement durable » propose

une vision globale articulant les sphères environnementales, sociales

et économiques croisée avec une approche de genre. Une

façon de situer l’économie en lien avec l’égalité.

L’essentiel n°10 : « Genre et empowerment » fait référence

au pouvoir que les femmes peuvent avoir sur leur propre vie

mais aussi au sein d’un groupe dans la société ou en politique.

La participation des femmes est indispensable au développement,

il existe un lien entre l’empoderamiento des femmes et

leur participation au développement durable.

En 2009, le Monde selon les femmes a relayé dans 60 pays du

Sud et 1580 organisations des expériences positives pour l’égalité

femmes/hommes réalisées par des organisations d’Afrique,

Amérique Latine et Europe grâce à la revue Palabras. Elle a abordé

la question du VIH/Sida et la nécessité de défendre les droits des

personnes vivant avec le virus dans son n°17 : « Vivre avec le

VIH/SIDA : un combat collectif ». La revue a présenté les récits

de groupes ou associations développant une approche genre

sur cet enjeu au Niger, en RDC et au Burundi, au Honduras et

en Belgique.

« Carrés genre » est un outil pédagogique sur les stéréotypes

femmes/hommes, Nord/Sud. Il permet de lancer des débats

et des échanges de point de vue. Ce jeu apporte une réflexion

sur l’égalité et sur le genre, il est destiné à un public

jeune.

« Reflets du Sud » est un catalogue qui propose des outils de

sensibilisation sur « femmes et migration » créés par diverses

associations.

14 Le Monde selon les femmes - Rapport 2009 __________________________________________________


FORMATIONS

Le cycle des dix formations thématiques proposé par le Monde selon les femmes est

unique dans l’offre de formations en genre. De plus, il a l’avantage d’être spécialement

adapté pour le monde de la coopération.

En 2009, des acteur-rices de la coopération au développement ont été formés

aux outils d’analyse de l’approche genre.

Les acteur-rices de la société civile et les animateur-rices en éducation au développement

ont été initié-es aux outils d’analyse pédagogiques. En voici

quelques thèmes : les droits sexuels et reproductifs, la migration, l’économie,

les objectifs du millénaire, les outils d’évaluation, le genderbudgeting, l’empowerment.

Trois nouveaux modules d’animation en masculinités ont été incorporés

aux formations, ils continueront à s’approfondir en 2010.

En 2009, on compte 98 modules de formation, dont plus de 60 en collaboration

avec d’autres acteurs et grâce à d’autres financements que ceux de la

DGCD. 1.500 personnes sont passées par les formations du Monde selon les

femmes en 2009, dont 30% d’hommes. Chaque module a été évalué. La demande

de co-organisation des formations en genre est en augmentation.

__________________________________________________

Le Monde selon les femmes - Rapport 2009

15


PARTENARIATS

Une lutte efficace pour transformer les rapports de domination exige les efforts

combinés de nombreux secteurs et organismes.

Le Monde selon les femmes collabore avec des acteurs de la coopération dotés

de connaissances et compétences complémentaires. L’ong part également à la

rencontre des migrantes en Belgique et des associations du Sud car pense avoir

beaucoup à apprendre des associations de femmes du monde entier, de leurs

analyses et de leurs pratiques.

• Pour développer ses projets au Sud, le Monde selon les femmes travaille avec :

• IDEF et ADIF (R.D. du Congo)

• ENDA Pronat et ENDA Graf (Sénégal)

• GGE/Remte (Pérou)

• RECIF (Burkina Faso)

• Réseau PALABRAS (Afrique francophone et Amérique latine)

• CECYM (Argentine)

• Pour atteindre les décideurs en Belgique, le Monde selon les femmes travaille

en concertation avec :

• différentes plates-formes dont : la PF Population et Développement, la

PF Migration et Développement, la PF contre la spéculation financière,

la PF Vêtements propres, la PF Santé, la PF « mariage et migration »,

le PF « suivi de Beijing »

• Association 21

• ACODEV

• le CNCD 11.11.11 et des ong francophones

• la CFD (Commission Femmes et Développement)

• le Conseil des Femmes francophones de Belgique

• le Conseil Wallonie-Bruxelles pour la Coopération Internationale

• GRIAL-UCL

• la MMF (Marche Mondiale des Femmes)

• de nombreux parlementaires

• WIDE (Women In Development Europe)

16 Le Monde selon les femmes - Rapport 2009 __________________________________________________


FINANCEMENTS

Les financements de l’année proviennent des membres et sympathisant-es qui

ont effectué des dons privés ainsi que des bailleurs qui ont apporté leur soutien

à l’ONG : la DGCD- le CGRI - le Ministère de la Communauté Française

(Education permanente, secteur non marchand) - le Fonds social Maribel -

l’Institut pour l’Egalité des femmes et des hommes - le FAR - le UNFPA -

le CNCD - le FIPI (année européenne de l’égalité).

Et demain… ?

Fin 2010, le Monde selon les

femmes arrivera au terme de la

première programmation du

volet Sud. Les premiers résultats

qui en découlent sont encourageants.

En effet, les projets avancent

concrètement sur le terrain

grâce aux partenariats établis.

Ces derniers s’inscrivent dans

une logique de développement

durable tout en préconisant une

intégration genre dans les projets.

Demain, le Monde selon les femmes aimerait aller encore plus loin dans ses

combats et enrichir son niveau de communication pour la nouvelle programmation

en 2011. Pour accomplir cette démarche, le Monde selon les femmes

est reconnu par la Coopération belge. Grâce à un cofinancement, l’association

a la possibilité d’étendre encore plus loin son champ d’activité. Le principe de

ce cofinancement repose sur une relation multiplicatrice, c'est-à-dire : Si le

Monde selon les femmes apporte 1 euro, la Coopération lui en assure 4.

Le Monde selon les femmes cherche le soutien de celles et ceux qui désirent

participer à la construction d’un monde solidaire, favoriser l’égalité entre les

femmes et les hommes, permettre la réalisation de projets concrets au Nord

et au Sud.

Numéro de compte : BE24 3101-2173-9938

__________________________________________________

Le Monde selon les femmes - Rapport 2009

17


QUELQUES CHIFFRES DE 2009

Z 12 permanent-es, et une moyenne de 8 équivalents temps plein.

Z 62 membres de l’AG et 6 administratrices au CA

Z 220 journées de formation, 23.321 heures de

formation/participants, 98 modules de formation,

dont plus de 60 en collaboration avec d’autres acteurs.

Z 1.500 personnes sont passées par les formations

en genre et développement en 2009.

Z Une augmentation de 15 % de la présence des hommes

dans les formations.

Z 16.291 visites du site web www.mondefemmes.org,

une progression de 18 %

Z 2 recherches croisées Sud-Nord : sécurité alimentaire

et violences - prostitution.

Z 6 interventions-formations en Afrique ; 2 au Niger, 2 en RDC,

1 au Maroc, 1 au Sénégal.

Z 1.580 associations, dans 60 pays, ont reçu le Palabras n°17

« Vivre avec le VHI - SIDA ».

Z 4 rencontres internationales organisées pour la CFD, le FNUAP

et pour le 8 MARS.

Z 83.633 documents et outils pédagogiques téléchargés

à partir de notre site web.

18 Le Monde selon les femmes - Rapport 2009 __________________________________________________


Z 3000 téléchargements de notre outil pédagogique

« Du Sud au Nord, L’égalité ça s’attrape ! », notre analyse de

plaidoyer « genre et mondialisation » et notre campagne de

sensibilisation « Mondialisation et nouvelles formes de violence ».

Z 18 professionnel-les du développement de programmes de

gouvernements ou d’ONG locales, provenant de pays d’Afrique

subsaharienne, ont participé à la formation internationale de deux

mois « le genre comme condition du développement durable »,

et 7 à la formation de 10 jours « Genre et droits sexuels et

reproductifs ».

Z 9 stagiaires et une vingtaine de bénévoles ont contribué aux

résultats en donnant du temps pour nos activités.

Z 2.000 nouveaux contacts dans notre base de données.

Z 7 publications genre, et 17 articles dans la presse.

Z 5.000 outils pédagogique et d’analyse genre sous forme de

publications ont été diffusées, plus de 800 en Afrique.

Z 2 expositions « Women…quand les femmes s’affichent »

et « le travail de femmes en attente de régularisation ».

Z 374 personnes suivent les actions du Monde selon les femmes

via Facebook.

Pour toute information supplémentaire,

n’hésitez pas à consulter notre site :

www.mondefemmes.org

__________________________________________________

Le Monde selon les femmes - Rapport 2009

19


Rapport 2009, Le Monde selon les femmes asbl, 2010

Photos : © Le Monde selon les femmes

Illustrations : © Clarice

D/2010/7926-04


Avec le soutien de :

La Coopération belge au développement,

Le CGRI,

Le Ministère de la Communauté française,

L’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes,

le FIPI (année européenne de l’égalité),

le UNFPA,

le FAR,

le CNCD

Le Monde selon les femmes

18 rue de la Sablonnière

1000 Bruxelles - Belgique

tél 32 2 223 05 12

fax 32 2 223 15 12

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!