Taqyid fi Khatm al Mouata'

almarkaz.ma

Taqyid fi Khatm al Mouata'

Rabita Mohammadia des Oulémas

Publications du Centre des Etudes, de Recherche

& de Revivification du Patrimoine

Série: Perles du Patrimoine (3)

Taqyid fi Khatm al Mouata’

(Essai sur la Séance de Clôture du Mouata’)

Mohammed al Mekki al Bitaouri (m. 1355 H)

Annoté par

Jamal el kadim

Révisé par

Abdellatif al Jilani


Taqyid fi Khatm al Muwata

(Essay on the Muwata Closure Session)

Mohammed al Mekki al Bitauri (m. 1355 H)

No one ignores the importance of Imam Malik Ibn Anas

al Açbahi’s Muwata among other Hadiths compilations

books. As a proof of its eminent position, as regard to other

compilations books, one must remember that before the

publication of Bukhari’s Sahih the Muwata was the most

consulted. Imam Chafii even said this famous sentence:

“After the Quran there isn’t a more relevant book than the

Muwata of Malik Ibn Anas”.

Evers since Moroccans adopted the Malekite school the

Muwata has been the object of great consideration; it is

transmitted in oral and written ways and has been the

object of many exegesis and commentaries.

Moroccans study it and make use of its Hadiths. This

great consideration lasted, from generation to generation,

until now when His Majesty Mohammed VI, Commander of

the Faith, stressed its importance and ordered a new

annotated edition of the book.

Thus, we see it opportune to include, among the

publications of the Muhammadan League of Religious

Scholars’ Patrimony Revival, Research and Studies Centre, this

essay on the Muwata Closure Session [of a lectures series]

by his times most erudite Sheikh in Rabat, the Alim, Hadiths

lecturer, grammarian and well-read, Sidi Muhammad al

Mekki al Bitauri (d. 1355 H/1936 a.d.). He presented this

essay at the occasion of the closure session of a Muwata

lectures series, including in it an interpretation of the last

Hadith in the book.

The author introduces at length the Muwata, its

composition and all what has already been written to praise

it. Then he stresses on the benefits of Hadiths studying and

the required propriety in doing so. He finishes the book by a


number of pleas and litanies that one must read at the end

of religious gatherings in order to purify them and to

correct possible mistakes. In spite of the numerous previous

studies about the Muwata, the present book distinguishes

by the variety of subjects dealt with, by the precision of

quotations and by its style.

We hope that the present publication of the essay will

enhance the consideration to the Muwata and revive the

patrimony of one of the great Ulemas of Rabat.

Traduction : Mekaoui Abdélilah


Taqyid fi Khatm al Mouata’

(Essai sur la Séance de Clôture du Mouata’)

Mohammed al Mekki al Bitaouri (m. 1355 H)

Nul n’ignore l’extrême importance du Mouata’ de

l’Imam Malik Ibn Anas al Açbahi parmi les recueils de

hadiths prophétiques.

Comme preuve de son éminente position vis à vis des

autres recueils il faut rappeler que, avant la parution du

çahih de Boukhari, c’était celui qui était le plus consulté, au

point que Imam Chafi’i a dit cette célèbre phrase : « Il

n’existe pas, après le Coran, de livre plus pertinent que le

Mouata’ de Malik Ibn Anas ».

Depuis que les Marocains ont embrassé l’école malékite,

le Mouata’ est l’objet d’une très grande considération ; il

est transmis par voie orale et écrite et est l’objet de

nombreux exégèses et commentaires. Ils l’étudient et se

prévalent de ses Hadiths. Cette grande attention a perduré,

de génération en génération, jusqu’à nos jours où Sa

Majesté Mohammed VI, Commandeur des croyants, a

souligné son importance et en a ordonné une nouvelle

publication annotée.

Ainsi il nous est apparu opportun d’inclure, parmi les

publications du Centre des Etudes, de Recherche et de

Revivification du Patrimoine de la Rabita Mohammadia des

Oulémas, cet essai sur la séance de clôture [d’une série de

conférences] du Mouata’ du Cheikh doyen et le plus érudit -

en son temps- de la ville de Rabat, l’Imam conférencier [du

hadith], le Faqih, grammairien, le lettré Sidi Mohammed al

Mekki al Bitaouri (m. 1355 H/ 1936 ap. J.C.). Ce dernier a

présenté cet essai à l’occasion de la séance de clôture de

ses conférences sur le Mouata’ et y a inclus une

interprétation du dernier Hadith qui s’y trouve.

Dans cet essai al Alem al Mekki al Bitaouri présente

longuement al Mouata’, sa composition et ce qui a été écrit


pour le louer. Puis il fait ressortir les bienfaits de l’étude des

Hadiths et la bienséance requise à cet effet. Il termine son

ouvrage par un ensemble de supplications et de litanies

qu’il est conseillé de faire à la fin des assemblées

religieuses, pour purifier ces dernières et pour corriger les

erreurs qui ont pu y être commises.

Malgré les nombreuses études antérieures sur le

Mouata’, le présent ouvrage se distingue par la variété des

sujets traités, la précision des citations qu’il comprend et

par le rayonnement de son style.

Nous espérons que la publication de cet ouvrage sera un

nouveau chapitre dans l’attention qui est accordée au

Mouatta’ et dans la commémoration du patrimoine d’un

des grands Oulémas de Rabat.

Traduction : Mekaoui Abdélilah

More magazines by this user
Similar magazines