PDF (17.1 Mb) - DELABIE

delabie.belux.be

PDF (17.1 Mb) - DELABIE

Sommaire MITIGEURS THERMOSTATIQUES

A propos de la légionellose

78

Qu'est-ce que la légionellose - Quels sont les risques

Réglementation

79

Caractéristiques générales

80

Avantages techniques

81

Schémas d’installation

82

Guide de choix du PREMIX

83

Coefficient de simultanéité, débit probable et taille de PREMIX

Gamme PREMIX

• Guide de choix rapide

• Mitigeurs et régulateurs thermostatiques

• Vannes d’arrêt

Mise en service

84/85

86

• Maintenance préventive

• Etalonnage et limitation de température maximale

76

La gamme PREMIX a bénéficié d’un soutien de la Communauté Européenne.


Mitigeurs thermostatiques


A propos de la légionellose

Lieu de

contamination

inconnu

Hôpitaux,

cliniques…

Hôtels,

campings…

Maisons

de retraite,

lieux de travail…

Voyages

à l'étranger

Etablissements

thermaux

SOURCE : INSTITUT DE VEILLE SANITAIRE, 1999, D'APRÈS 440 CAS DÉCLARÉS.

Qu’est-ce que la légionellose

C’est une infection respiratoire mortelle dans 15 à 20% des cas, due aux Légionelles.

Le groupe à risque se compose particulièrement de fumeurs âgés et de personnes présentant

des troubles respiratoires ou défenses immunitaires affaiblies.

Ces Légionelles sont des bactéries qui se multiplient dans les eaux tièdes des canalisations

et réservoirs. Elles ne deviennent dangereuses que lorsqu’elles sont inhalées dans des nuages

de particules en suspension (aérosols). Elles se répandent alors dans les poumons, ingérées par

les cellules immunitaires, puis prolifèrent rapidement dans les globules blancs.

La légionellose est traitée par antibiotique (macrolide).

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) situe le risque à partir de 1000 UFC* Légionelles par

litre d’eau (50 pour les hôpitaux).

Quelles sont les installations à risques

Les installations à risques sont celles dont le milieu se prête à la croissance des Légionelles (eau

stagnante entre 20 et 46°C, avec un pic entre 30 et 37°C, en présence de dépôts tels que

entartrage, corrosion, boues...).

Le seuil d’alerte et de mise en place de mesures est déclenché à partir de 1000 UFC*

Légionella pneumophila / litre d’eau. Pour les patients à haut risque (immunodéprimés) en

milieu hospitalier, le niveau de concentration de Légionelles sera maintenu au dessous du seuil

de détection dans l’eau soutirée, en sécurisant les points d’usage (production autonome et

instantanée d’ECS, microfiltres terminaux de 2 microns...).

*UFC : Unités Formant Colonies

Température

jusqu'à 20°C

25 à 46°C

50°C

60°C

Chlore

70°C

Développement de la Légionelle

Léthargie

Multiplication

90% meurent en 2 h

90% meurent en 2 mn

Développement des Légionelles / température

Source : CSTC Belgique 11/02

Les traitements curatifs courants : inefficaces à terme

- le choc chimique : injection de chlore ≥ 10 mg/litre pendant 8 heures.

- le choc thermique : circulation d’ECS à 70°C pendant 30 minutes.

1. Ces traitements n’ont qu’un effet de courte durée :

La recolonisation d’un réseau s’effectue très rapidement, en 3 à 4 semaines.

En effet, dans les ballons corrodés, bras morts de l’installation… les Légionelles peuvent

proliférer dans le tartre et le "biofilm", en y trouvant refuge, ce qui leur permet de mieux

résister aux fluctuations de température et aux produits biocides.

Lors d’un traitement curatif, ce biofilm risque de se répandre dans le circuit d’eau :

les Légionelles colonisent alors davantage de territoires après les traitements.

2. Ils peuvent avoir un effet néfaste sur les réseaux de distribution et d’évacuation

qui sont soumis à rude épreuve : il est indispensable de s’assurer au préalable de la tenue

et des possibilités de dilatation thermique suffisantes des matériaux (canalisations...) en

fonction de la température, du type et des doses de désinfectants.

(ex.: dégâts des eaux provoqué par le détachement d’un joint manchon en PE, entre siphon

et tubulure d’un receveur de douche, lors d’une désinfection à 70°C.)

3. Les risques encourus par les usagers au moment du traitement, sont importants :

- risques de brûlures au 3 ème degré, en cas de choc thermique.

- risques d’empoisonnement, en cas de traitement choc par injection chimique.

4. Ces opérations coûteuses et délicates à réaliser correctement en tous points du

réseau (dépôts divers, bras morts, pertes de chaleur...) nécessitent de mettre l’installation

hors service.

EM

Le traitement préventif continu permet de lutter efficacement

contre les risques liés à la Légionelle.

E C S

65ºC±5

Boucle ≥ 50ºC

M

EF

Imposé par l’Arrêté du 01/02/2010 et l’Arrêté du 30/11/2005, il consiste à traiter

les risques à la source (production d’ECS, température des réseaux, équilibrage

des boucles...) en associant des mitigeurs collectifs PREMIX posés en sortie

de production d’eau chaude et le plus près possible des points de puisage.

EF

Prévoir un bouclage pour maintenir la température

de l’eau > 50°C en absence de puisage.

78


Réglementation

Ces arrêtés imposent la surveillance des Légionelles dans tout établissement recevant du public.

• Ces textes précisent le seul moyen de limiter le risque de développement de Légionelles :

produire et distribuer de l’eau plus chaude.

• Le risque de brûlure dans les installations sanitaires s’accroît donc considérablement (Source : Centre des brûlés, CH St Joseph

et St Luc de Lyon) :

- à 50°C : brûlure en 7 secondes, au 3 ème degré en 100 secondes.

- à 60°C : brûlure au 3 ème degré en 3 secondes en moyenne (5 sec. pour un adulte, 1 à 2 sec. pour un enfant).

Ces arrêtés imposent donc la préconisation de mitigeurs thermostatiques :

- en sortie de production d’eau chaude pour réguler et sécuriser la température d’ECS distribuée : PREMIX Securit.

- ou en amont et le plus près possible des postes de puisage pour limiter tout risque de brûlure (50°C maximum) : PREMIX Confort.

Arrêté du 1 er février 2010

qui impose la surveillance bactériologique de l’eau dans les installations collectives de production, de stockage et de distribution

d’eau chaude sanitaire (Source : JORF n°0033 du 9 février 2010) :

- Mesure de la température de l’eau

- Analyse de Légionelles dans chacun des réseaux d’eau chaude sanitaire et contrôle du respect des seuils maximum fixés par la réglementation

Cet arrêté s’applique aux établissements de santé et tout établissement recevant du public possédant des points d’usage à risque.

Sont considérés comme point d’usage à risque : tout point d’usage accessible au public et pouvant produire des aérosols d’eau

chaude sanitaire susceptible d’être contaminée par les Légionelles ; il s’agit notamment des douches, douchettes…

• Surveillance des installations au niveau de tous les points d’usage à risque.

• Mesure de la température aux points de puisage : 1 fois par semaine pour les établissements de santé ;

1 fois par mois pour les autres établissements recevant du public.

• Analyse des Légionelles : 1 fois par an.

DELABIE préconise deux analyses de l’eau : une au premier jet pour détecter les Pseudomonas Aeruginosas et une au second jet

pour les Légionelles.

• En cas de non utilisation des réseaux d’ECS pendant plusieurs semaines, des prélèvements pour l’analyse des Légionelles

doivent être réalisés après la purge des réseaux et dans les deux semaines précédant l’accueil du public.

• Délais d’application :

- 1 er juillet 2010 : pour les établissements de santé, sociaux et médico-sociaux d’hébergement pour personnes âgées.

- 1 er janvier 2011 : pour les hôtels, résidences de tourisme, campings, établissements pénitentiaires et les autres établissements

sociaux et médico-sociaux.

- 1 er janvier 2012 : pour les autres établissements recevant du public.

Arrêté du 30 novembre 2005

relatif à l’alimentation en eau chaude sanitaire des bâtiments d’habitation, des locaux de travail ou des locaux recevant du public

(Source : J.O. du 15 décembre 2005 - Ministère de la Santé) :

- Températures minimales pour limiter le risque lié au développement des Légionelles

- Températures maximales pour limiter le risque de brûlure

• A la sortie des équipements de production d’eau chaude, la température de l’eau doit être en permanence supérieure à 55°C.

• Dans les équipements de stockage, l’eau doit être portée à une température suffisante au moins une fois par 24 heures :

2 minutes à 70°C, ou 4 minutes à 65°C, ou 60 minutes à 60°C.

• En tout point du système de distribution, la température de l’eau doit être supérieure ou égale à 50°C à l’exception des tubes

finaux d’alimentation des points de puisage.

• Les tubes finaux d’alimentation des mitigeurs thermostatiques centralisés et des points de puisage doivent contenir

moins de 3 litres d’eau.

• La température maximale de l’eau chaude sanitaire aux points de puisage est fixée à 50°C dans les pièces destinées à la toilette,

60°C dans les autres pièces et 90°C avec signalisation particulière dans les cuisines.

NB : Les dispositions de cet arrêté sont applicables depuis le 15 décembre 2006. (Source : J.O. du 15/12/05 - Ministère de la Santé)

79


Caractéristiques générales

Destiné aux installations collectives, le mitigeur thermostatique

PREMIX assure la distribution d’eau mitigée à température constante,

en fonction de la température choisie.

Il permet l’alimentation simultanée d’un grand nombre de postes

sanitaires (douches, lavabos …).

Réactif, il régule en permanence la température de l’eau

chaude sanitaire, quelles que soient les variations

de pression, de débit et de température des installations

en fonctionnement.

Innovant, il bénéficie de la technologie PREMIX (cellule

automotive thermoréactive) dont les performances et les avantages sont

incontestables en comparaison des autres technologies existantes

(bilames, double commandes …).

CONFORT

Le mitigeur thermostatique PREMIX assure une stabilité de température quelles que soient les

variations de pression et de débit dans le circuit : la réaction est immédiate à toute variation.

PREMIX anticipe et corrige toute fluctuation de température pour l’utilisateur.

SECURITE ANTI-BRULURE

• Sécurité automatique assurant un arrêt de l’alimentation en eau chaude en cas d’interruption

de l’alimentation en eau froide.

• Limitation de température : une butée réglable permet de limiter la température maximale

de sortie. La température de consigne est préréglée en usine à 40°C. L’installateur peut

modifier le réglage (butée de sécurité).

PREMIX supprime tout risque de brûlure.

EF

E C S

65ºC±5

BIOSAFE

Boucle ≥ 50ºC

M

EM

EF

SOLUTION ANTI-LEGIONELLOSE préventive et permanente

La solution de prévention, conforme à la circulaire du 22/04/02 et à l’arrêté du 30/11/05,

consiste à maintenir l’ECS à une température supérieure à 50°C, en permanence, en tout point

du réseau, afin de prévenir tout risque de prolifération des Légionelles.

• Mitigeage de l’eau au plus près des points de puisage.

• Maintien de l’ECS à une température supérieure à 50°C.

PREMIX contribue à prévenir les risques de prolifération bactérienne.

Prévoir un bouclage pour maintenir

la température de l’eau > 50°C en

absence de puisage.

EF

Volant

Piston

Clapet A.R.

+ filtre

Chambre Clapet A.R.

de mitigeage + filtre

Butée de

température

Cellule

thermostatique

EC

Fonctionnement

La cellule thermostatique, immergée dans la chambre de mélange, réagit aux moindres variations

de température. Automotive, elle se dilate et se rétracte en permanence en fonction des variations

de débit et de température puis entraîne le piston qui obture plus ou moins les entrées EC ou EF.

La course du piston est limitée à 1 mm, ce qui lui confère une très grande précision.

• Si la température s’élève, la cellule se dilate et pousse le piston vers le bas qui réduit alors

immédiatement le passage d’eau chaude, en augmentant parallèlement le passage d’eau froide.

• Si la température chute, la cellule se rétracte et le piston poussé vers le haut par le ressort

équilibreur limite le passage d’eau froide, en favorisant le passage d’eau chaude.

• En cas de coupure d’alimentation de l’eau froide, la cellule se dilate de façon immédiate et

le piston ferme l’arrivée d’eau chaude. L’écoulement est stoppé en moins de 3 secondes afin

d’éviter tout risque de brûlure.

80


Avantages techniques

Le mécanisme PREMIX, issu des progrès techniques dans les industries spatiales et automobiles, est plus simple, plus

précis et plus fiable que celui des autres technologies existantes.

Avec moins de pièces d’usure et moins d’entretien, il offre un réel avantage compétitif.

Fiabilité et longévité

La cellule thermostatique automotive du PREMIX est située au cœur de la chambre de mélange,

ce qui lui confère une excellente réactivité à tous débits et toutes pressions :

elle régule de façon optimale l’entrée d’eau chaude et d’eau froide.

La gamme PREMIX bénéficie d’une garantie de 10 ans contre les vices de fabrication.

Précision du réglage de température

Les PREMIX sont livrés étalonnés à 40°C ±1°. Ils sont précis au degré près dans la plage de débit

préconisée. Le volant gradué permet de modifier le réglage de température désirée.

Le même volant peut être verrouillé sur une température de consigne.

Perte de charge minimale

La conception du mécanisme PREMIX (sans relais hydraulique) permet un passage direct entre

les arrivées et la sortie. Il limite ainsi les pertes de charge, et optimise les capacités en terme

de débit de l’installation (excellentes performances à basse, moyenne ou forte pression).

Entretien limité

• Conception interne très simple, avec peu de pièces en mouvement.

• Mécanismes anti-tartre, insensibles à la corrosion.

• Entretien préventif conseillé : vérification annuelle de l'étalonnage et de la sécurité anti-brûlure.

Maintenance rapide et peu onéreuse

• Cartouche simple et interchangeable, par l’avant, sans dépose du mitigeur.

• Filtres et clapets anti-retour accessibles de l’extérieur, sans démontage du mécanisme.

Entraxes compatibles avec 90 % des installations en France

Le PREMIX a l’avantage de s’adapter aux entraxes d’autres modèles existants : 2 familles

d’entraxes sont proposées pour l’échange standard.

NB : les raccords orientables permettent également l’alimentation par le haut ou par le bas.

Gamme complète

PREMIX se décline en 4 modèles (de 3/4" à 1"1/2) pour des débits de 55 à 190 litres/min.

Les raccords d’arrêt avec filtre et purge sont également disponibles.

La solution PREMIX

• PREMIX Securit : pour bouclage d’eau chaude sanitaire ≥ 55°C.

Installation en sortie de production d’ECS (55 à 190 litres/min. réglable de 44 à 58°C) :

> 15% d’économie d’énergie : déperditions calorifiques optimisées (bien moins importantes

dans un bouclage à 55°C que dans un réseau non bouclé à 70°C).

> Sécurise et prolonge la durée de vie du réseau (le maintien de l’ECS non bouclée > 65°C

est facteur de vieillissement prématuré de l’installation (usure et entartrage plus rapides).

> Limite les risques de brûlure en abaissant la température d’ECS en sortie de production.

> Régule les fortes variations de température des équipements de production d’ECS.

• PREMIX Confort : pour alimentation de 6 à 40 postes sanitaires.

Installation en amont des postes sanitaires (55 à 190 litres/min. réglable de 32 à 42°C) :

> Limite les risques de brûlure en abaissant la température d’ECS au point de puisage.

> Assure une température constante aux points de puisage (régule les variations).

• PREMIX Compact : pour alimentation de 2 à 10 postes sanitaires*.

Installation en amont des robinetteries (19 à 23 litres/min. réglable de 30 à 60°C) :

> Limite les risques de brûlure en abaissant la température d’ECS au point de puisage.

> Assure une température constante aux points de puisage (régule les variations).

* Suivant débit des postes de puisage (NB : TEMPOSTOP, TEMPOMATIC, TEMPOSOFT lavabo = 3l./min.)

PREMIX Securit

PREMIX Confort

PREMIX Compact

81


Schémas d’installation

Cas n° 1 : Bouclage avec PREMIX Securit et points de puisage AVEC limitation de température maximale

Production

ECS 70°C

montée en

température

1 à 2 x / 24 h

≥ 70°C

T

≥ 50°C

Premix

Securit

≥ 55°C

20%

80%

≥ 55°C

≥ 55°C

WC : tout équipement provoquant des variations de pression

sera alimenté en amont du réseau

Mitigeur avec butée de limitation de température

maximale ou mitigeur thermostatique individuel

!

T

≤ 15°C

Sécurité des points de puisage :

sécurité anti-brûlure ou butée de

limitation de température maximale

!

Réglementation :

3 litres maximum

entre la boucle ECS

et le point de puisage.

Mitigeur avec butée de limitation de température

maximale ou mitigeur thermostatique individuel

Pour éviter les risques de fortes variations de

température de 55 à 70°C ou plus, déperditions

calorifiques, vieillissement prématuré...

PREMIX Securit permet de réguler un bouclage

d’ECS à température constante ≥ 50°C (recommandée

à 55°C), qui limite les déperditions calorifiques

(15% d’économie d’énergie) et prolonge la durée

de vie du réseau.

> Points de puisage alimentés à 50°C ou plus

= risque de brûlure élevé.

> L’arrêté du 30/11/05 impose une température

maximale d’ECS en sortie de puisage < 50°C.

Sécurité : Tous les mitigeurs DELABIE

(thermostatiques, électroniques ou temporisés)

destinés aux points de puisage sont équipés

d’une butée de limitation de température

maximale, réglable par l’installateur.

Cas n° 2 : Bouclage avec PREMIX Confort et points de puisage SANS limitation de température maximale

> 55°C

Production

ECS 60-65°C

montée en

température

1 à 2 x / 24 h

T

≥ 50°C

≥ 55°C

≥ 55°C

WC : tout équipement provoquant des variations de pression

sera alimenté en amont du réseau

PC

40°C

Premix Confort

37°C

Mitigeurs alimentés en eau

pré-mitigée et eau froide

T

Panneaux de douche Sporting

alimentés en eau mitigée

!

≤ 15°C

Réglementation :

3 litres maximum

entre la boucle ECS

et le point de puisage.

- PREMIX Confort pour alimentation d’EM < 50°C.

- Points de puisage sans butée de limitation

de température.

Rappel : le volume d’eau entre les alimentations

du mitigeur PREMIX Confort et le point de puisage

ne devra pas excéder 3 litres (Arrêté du 30/11/05).

Matériau / Dimension

Cuivre

18 x1

Acier galvanisé DN 15

Plastique PEX 18 x2,5

Plastique PP 20 x1,9

15 m

15 m

23 m

14 m

Rapport Capacité / Longueur d'une canalisation

(Capacité = Section intérieure x Longueur)

Longueur pour

capacité de 3 litres

Cas n° 3 : Absence de bouclage, PREMIX Confort ou PREMIX Compact et purge automatique du réseau

Production

ECS 60-65°C

montée en

température

1 à 2 x / 24 h

> 55°C

≤ 15°C

Premix

Confort

40°C

Panneaux de douche

WC : tout équipement provoquant des variations

de pression sera alimenté en amont du réseau

40°C

Premix

Compact

Mitigeurs de lavabo

Panneau

de douche

thermostatique

PREMIX

électronique

Robinetteries électroniques à

rinçage périodique automatique

Mitigeur

électronique

de lavabo

≥ 55°C

≤ 15°C

40°C

T

≥ 55°C

Dans les réseaux non bouclés, l'eau qui stagne

à une température inférieure à 50 °C peut

provoquer le développement de Légionelles,…

Solution :

- PREMIX Confort ou PREMIX Compact pour

abaisser et sécuriser la température du réseau

et alimenter les points de puisage à 50°C

maximum (Arrêté du 30/11/05).

-Robinetteries électroniques DELABIE

à rinçage périodique automatique à poser

(au minimum) à l'extrémité de chaque rampe

d’alimentation, afin d’éviter toute prolifération

bactérienne : purge automatique des

canalisations pendant ~ 45 sec. toutes les

24 heures après dernière utilisation.

LÉGENDE : Ces schémas de principe sont donnés à titre documentaire sans engagement de responsabilité. Validez toujours votre schéma d’installation avec un bureau d’études fluides.

82

eau chaude eau froide eau mitigée T sonde température circulateur clapet anti-retour vanne d’arrêt vanne réglage filtre


Guide de choix des PREMIX

Le choix du modèle de mitigeur PREMIX dépend de la nature du chantier, de la fréquentation simultanée (coefficient),

du nombre de robinetteries à alimenter et de la pression dynamique aux entrées du PREMIX.

Pour déterminer le modèle de PREMIX nécessaire à votre installation, il faut calculer le besoin probable d’eau mitigée.

1. Déterminer le COEFFICIENT DE SIMULTANEITE

Il dépend du type de chantier (collectivité, résidentiel,…) et du nombre de robinetteries à alimenter.

Nombre de

robinetteries

à alimenter

1 à 5

5 à 10

10 à 15

15 à 25

25 à 40

40 à 60

+ de 60

Stades, Ecoles, Internats,

Campings,…

1

1

0,6

0,5

0,4

0,3

0,2

COEFFICIENT DE SIMULTANEITE

Hôpitaux, Hôtels, Bureaux,

Logements, Foyers,…

1

0,5

0,3

0,3

0,2

0,15

0,1

• Fréquentation simultanée normale ou faible :

Le DTU recommande la formule suivante pour

le calcul du coefficient du simultanéité :

(x représentant le nombre de postes)

• Fréquentation simultanée forte (collectivités) :

On applique la formule :

• Fréquentation exceptionnellement forte :

On applique le coefficient 1 jusqu’à 15 robinetteries.

2. Calculer le DEBIT PROBABLE pour l’alimentation de la branche d’installation

Il dépend du débit des robinetteries pour chaque poste (à vérifier dans le catalogue des fabricants).

Nature du poste sanitaire Débit

Lavabo temporisé DELABIE 3 litres/min.

Douche temporisée DELABIE 6 litres/min.

Lavabo, évier, douche, bidet 12 litres/min.

Baignoire

20 litres/min.

DEBIT BRUT TOTAL tous postes confondus

Nombre de postes

x ....

x ....

x ....

x ....

Débit brut total

= ....

= ....

= ....

= ....

Débit brut total x Coefficient de simultanéité = DEBIT PROBABLE d’eau mitigée

x =

3. Choisir la taille du PREMIX en fonction du DEBIT PROBABLE et de sa perte de charge :

Perte de charge P en bar

1. Choisir la taille du PREMIX

(3/4", 1"…) en fonction du débit probable

d’eau mitigée de l’installation.

2. Vérifier la perte de charge du PREMIX.

En connaissant les pressions dynamiques à

l’entrée du mitigeur et la pression

résiduelle nécessaire pour alimenter

l’installation, on valide le modèle retenu

en fonction de sa perte de charge.

Exemple : pour un débit probable de

50 l./min., la perte de charge du

PREMIX 3/4" sera de 2,4 bar et celle

du PREMIX 1" de 0,9 bar.

Nota : Pour des pressions d’alimentation

de 3 bar (recommandées), il convient de ne pas

excéder une perte de charge de plus de 1 bar.

Débit en l./min

Diagramme de PERTES DE CHARGES : Perte de pression dynamique en fonction des différents débits.

RAPPEL : vérifier la perte de charge de l’installation (étages, grandes longueurs de canalisations,…).

Pour cela, vous pouvez vous reporter au chapitre "Technique sanitaire" (p.141 à 146).

En raison de la variété d’installations possibles, ces préconisations n’ont pas de valeur contractuelle et sont fournies à titre

indicatif. Le concepteur reste responsable du choix des coefficients et des modèles de mitigeurs.

83


PREMIX

H

L

PREMIX type 55, 90, 140 et 190

P

Caractéristiques techniques

• Température maximum de l’Eau Chaude : 85°C.

• Butée de température maximale, réglable par l’installateur sur PREMIX Confort.

• Différentiel Eau Chaude/Eau Mitigée : 15°C mini. Différentiel Eau Chaude/Eau Froide : 40°C mini.

• Différence de pression aux entrées : 1 bar maxi. (recommandée 0,5 bar).

• Pression mini/maxi : 1 à 10 bar (recommandée 1 à 5 bar).

• Sortie d’EM vers le haut, avec arrivée EC à gauche et EF à droite (bague rouge en EC et bleue en EF).

• Pour sortie vers le bas : dévisser/replacer le bouchon en haut et le raccord de sortie EM en bas.

• Corps laiton DZR chromé haute résistance.

• Sécurité anti-brûlure : 42°C maxi pour le PREMIX Confort, 60°C maxi pour le PREMIX Securit.

H

L

PREMIX type T2, T3, T4 et T5

P

Guide de choix rapide des PREMIX (avec robinetteries DELABIE)

PREMIX

3/4"

1"

1"1/4

1"1/2

Débit

à 3 bar

55

90

140

190

Plage de débit

recommandée

10 - 45

20 - 70

30 - 110

40 - 150

Nombre de

robinetteries

jusqu’à 6

jusqu’à 12

jusqu’à 25

jusqu’à 40

Coefficient

simultanéité

1

1

0,5 à 0,7

0,4 à 0,6

Nombre de

robinetteries

jusqu’à 3

jusqu’à 16

jusqu’à 50

jusqu’à 100

Coefficient

simultanéité

1

0,3

0,15

0,1

Fréquentation simultanée forte : Stades, Piscines, Ecoles, Internats, Campings,…

(Lavabos DELABIE 3 l./min. - Douches DELABIE 6 l./min. - Moyenne retenue : 5 l./min.)

Fréquentation simultanée normale : Hôpitaux, Hôtels, Bureaux, Logements, Foyers,...

(Lavabos DELABIE 3l./min. - Douches DELABIE 6 l./min - Eviers 12 l./min. - Baignoires 20 l./min -

Moyenne retenue : 12 l./min.)

PREMIX Securit

Mitigeur thermostatique centralisé pour bouclage d’eau chaude sanitaire réglable de 46°C à 60°C

avec cartouche interchangeable à cellule automotive.

Clapets anti-retour et filtres accessibles de l'extérieur sans démontage du mécanisme.

Choc thermique sans levier spécial.

> 15 % d’économie d’énergie : déperdition calorifique optimisée (bouclage 55°C / 70°C non bouclé).

> Sécurise et prolonge la durée de vie du réseau (ECS > 65°C = facteur de vieillissement prématuré).

Désignation

Taille Débit* Dimensions Plage de

M l/min L H P débit**

Référence

PREMIX Securit

PREMIX SECURIT 55 3/4" 55 118 60 18 10 - 45 731052

PREMIX SECURIT 90 1" 90 160 80 23 20 - 70 731053

PREMIX SECURIT 140 1"1/4 140 178 88 26 30 - 110 731054

PREMIX SECURIT 190 1"1/2 190 196 98 26 40 - 150 731055

* Débit à 3 bar de perte de charge ** Plage de débit recommandée

PREMIX Confort

Mitigeur thermostatique centralisé pour alimentation en eau mitigée réglable de 32 à 42°C

avec cartouche interchangeable à cellule automotive et butée de température maximale réglable.

- Clapets anti-retour et filtres accessibles de l'extérieur sans démontage du mécanisme.

- Possibilité de choc thermique sans dépose du mitigeur (bouton poussoir sur le volant).

> Disponible en 2 dimensions pour remplacer les principaux modèles existants du marché (échange standard).

Désignation

Taille Débit* Dimensions Nombre de Référence

M l/min L H P douches**

PREMIX CONFORT 55 3/4" 55 118 60 18 6 731002

PREMIX CONFORT 90 1" 90 160 80 23 12 731003

PREMIX CONFORT 140 1"1/4 140 178 88 26 25 731004

PREMIX CONFORT 190 1"1/2 190 196 98 26 40 731005

PREMIX CONFORT T2 3/4" 55 118 81 18 6 731200

PREMIX CONFORT T3 1" 90 144 95 23 12 731300

PREMIX CONFORT T4 1"1/4 140 178 107 26 25 731400

PREMIX CONFORT T5 1"1/2 190 218 129 26 40 731500

PREMIX Confort * Débit à 3 bar de perte de charge ** Nombre de douches à titre indicatif (voir coef. de simultanéité)

Prévoir des vannes d’arrêt sur les arrivées EC et EF (voir ci-contre).

84

CES PRODUITS RÉSISTENT AUX CHOCS THERMIQUES ET CHIMIQUES sous réserve du respect des protocoles en vigueur


PREMIX

NOUVEAU : 2 ème semestre 2013

validation dispo. voir Service Commercial

15 34

3/8"

3/8"

Ø27

3/8"

49

76

732216

37

37

733015

3/4”

3/4”

37 40

733020

37 32,5

EM

EF

EC EF

1/2”

1/2” 1/2”

37 40

733016

3/4”

733021

PREMIX Nano

Régulateur thermostatique d’eau chaude sanitaire

pour distribution d’eau mitigée.

- Possibilité de choc thermique.

- Sécurité anti-brûlure.

- Fermeture automatique en cas de coupure d’EFS ou d’ECS.

- Température réglable, préréglée à 38°C.

- Clapets anti-retour incorporés.

• Pour 1 à 2 robinets (5 litres/min. à 1 bar - 10 litres/min. à 3 bar)

finition corps brut, arrivées F3/8" et sortie M3/8" 732012

finition corps chromé, arrivées F3/8" et sortie M3/8" 732016

Finition chromée, arrivée ECS F3/8’’; arrivée EFS M3/8’’ 732216

et sortie EMS M3/8’’

Kit de connexion pour 732216 732515

PREMIX Compact

Régulateur thermostatique d’eau chaude sanitaire pour

distribution d’eau mitigée de 30 à 60°C.

- Température réglable de 30 à 60°C et verrouillable par l’installateur.

- Sécurité anti-brûlure.

- Fermeture automatique en cas de coupure d’eau froide.

- Débit minimum de fonctionnement : 5 l./min.

- Clapets anti-retour incorporés. Choc thermique sans levier spécial.

• M1/2" pour 2 à 7 robinets* (KV 19 litres/min.)

finition corps brut et volant bleu 733015

finition corps et volant polis chromés 733016

• M3/4" pour 2 à 10 robinets* (KV 23 litres/min.)

finition corps brut et volant bleu 733020

finition corps et volant polis chromés 733021

* suivant débit du robinet (NB : Tempomatic, Tempostop... à 3 l./min.).

PREMIX Nano

PREMIX Compact

200 x 259

1/2”

29

3/4”

84 16-30

792220

161 x 220

PREMIX Confort encastré 792220

Mitigeur thermostatique pour distribution d’eau mitigée,

encastré sous plaque inox poli brillant 160x220,

avec boîtier d’encastrement étanche.

• Débit 35 litres/min à 3 bar.

• Température réglable de 32°C à 40°C, préréglée à 38°C.

• Stabilité de température : ±1,5°C entre 34 et 40°C.

• Sécurité anti-brûlure automatique jusqu’à 42°C.

• Clapets anti-retour incorporés.

Boîtier d’encastrement étanche :

> Empêche l’infiltration de l’extérieur (ruissellement...).

> Évacue condensats ou fuites (par le bas du joint d’étanchéité).

> Installation rapide et profondeur d’encastrement réglable

de 10 à 30 mm, avec raccords et robinets d’arrêt intégrés.

> Haute résistance au vandalisme :

fixations cachées et mécanisme anti-choc.

Caractéristiques techniques :

• Température d'alimentation en Eau Chaude : 55-85°C.

• Température d'alimentation en Eau Froide : 5-20°C.

• Différentiel Eau Chaude/Eau Mitigée : 15°C mini.

• Pression recommandée 1 à 5 bar.

• Différence de pression maxi aux entrées : 1 bar.

PREMIX Confort encastré

Vannes d’arrêt d’équerre

A boisseau sphérique, finition chromée, avec filtre et purge

(prise de pression/température).

• FF3/4" pour PREMIX 3/4" 730802.2P

• F3/4" F1" pour PREMIX 1" 730803.2P

• F1" F1"1/4 pour PREMIX 1"1/4 730804.2P

CES PRODUITS RÉSISTENT AUX CHOCS THERMIQUES ET CHIMIQUES sous réserve du respect des protocoles en vigueur

Vannes d’arrêt d’équerre

85


Maintenance et mise en service

Maintenance préventive

La conception simplifiée du PREMIX en facilite la maintenance ultérieure :

1. Cartouche simple, accessible par l’avant, sans dépose du mitigeur.

2. Clapets anti-retour accessibles par l’extérieur.

Afin de maintenir la fiabilité des PREMIX et PREMIX Compact dans le

temps et de respecter les prescriptions relatives à la prévention du risque

lié aux Légionelles, un contrôle annuel des éléments suivants est

recommandé :

1. Clapets anti-retour et filtres : détartrage ou remplacement des pièces

usées ou abîmées.

2. Cartouche interchangeable : détartrage des pièces internes et

remplacement des pièces et joints usés ou abimés.

3. Etalonnage de la température (voir ci-dessous).

4. Test de fonctionnement :

- contrôle de la stabilité de température de l'eau mitigée

- contrôle de la sécurité anti-brûlure en cas d'interruption d'alimentation

d'eau froide.






Ressort équilibreur

Cellule thermostatique

Piston


PREMIX type 3/4" et 1"

PREMIX type 1"1/4 et 1"1/2

PREMIX Compact 1/2" et 3/4"

Afin d’obtenir les niveaux de précision et de performance optimales des PREMIX, l’installation devra être conforme à la réglementation,

tout en respectant les conditions de fonctionnement normales (cf page 82) :

- Le choix des diamètres et longueurs de tuyauterie, de la taille du mitigeur et du circulateur pour le bouclage est essentiel.

- La pose de clapets anti-retour aux bons endroits, de vannes de réglage et de vannes d’arrêt est déterminante.

- Des purges à gros débit facilitent le nettoyage indispensable de l’installation avant toute mise en service.

Nous recommandons vivement la pose de raccords d’arrivées munis de filtres, de robinets d’arrêt et de prise de pression ou de température

(voir nos vannes d’arrêt, avec filtre et purge, page 85).

L’installation et la mise en service des PREMIX devront être réalisées par un personnel qualifié et expérimenté.

Etalonnage et limitation de température maximale (PREMIX Confort)

Le PREMIX Confort est testé en usine et étalonné à 38°C environ (pression EC=EF=3bar). Une fois l’installation terminée et purgée, il convient de

ré-étalonner le mitigeur.

1. Etablir un débit d’eau de 25 % du débit maximum. Mesurer la température

de l’eau mitigée à l’un des points de puisage.

2. Pour modifier la température de l’eau : démonter le croisillon après avoir dévissé

la vis, tourner la tige vers la droite pour réduire la température et vers la gauche

pour l’augmenter (une rotation de 30° correspond à un degré de température).

Butée

environ 40°

Bague de

butée de T°

A en regard

du pointeau

3. Repositionner ensuite le croisillon avec 38°C en regard du pointeau situé sur

le corps. Le mitigeur est alors réglable de 32 à 40°C.

Vis

4. PREMIX Confort est livré avec la butée de température à 40°C (bague sur lettre A).

Pour limiter à 42°C, retirer la bague rouge et placer la dernière lettre E

en regard du pointeau. Pour limiter à 39°C, placer la bague sur la lettre D.

Choc thermique sans démontage de la cartouche, ni levier spécifique

Pour effectuer un choc thermique :

• Appuyer avec un petit tournevis sur le bouton rouge.

• Tourner le croisillon vers la gauche de 3/4 de tour.

• Pour revenir à la température initiale, tourner le croisillon vers la droite.

Le bouton rouge de sécurité se réenclenche automatiquement.

Bouton

rouge

Appuyer

Tourner

86

More magazines by this user
Similar magazines