Télécharger le n°232 (Juin 2012) - Saint-Priest

ville.saint.priest.fr

Télécharger le n°232 (Juin 2012) - Saint-Priest

S A I N T- P R I E S T

parCOUrs CULtUreLs : saint-priest MOntre Le CHeMin - p. 18

S A I N T- P R I E S T

S A I N T- P R I E S T

M E N S U E L D ’ I N F O R M A T I O N S N º 2 3 2 – J U I N 2 0 1 2

samedi 23 juin

Melissa nkonda

illumine la scène

du raid live 2012

après le raid urbain, la fête continue

avec votre grand concert gratuit

place Buisson. p. 14


Nº 232

JUIN 2012

EN VILLE P. 4

> Avant-première : la Biennale de la

danse défile dans les rues de Saint-

Priest samedi 30 juin.

• Retour aux urnes les 10 et 17 juin pour

les élections législatives.

• CCTA : la saison se termine, vive la

nouvelle saison !

• Le Conservatoire donne le la pour la

Fête de la musique.

RAID LIVE 2012 P.14

Show le Raid, show !

> Après l’effort du Raid urbain, place

au réconfort du Raid live ! Samedi

23 juin, le grand concert gratuit de

la place Buisson accueillera Melissa

NKonda pour un show immanquable.

ÉDUCATION P. 18

La culture à bonne école

> Je chante, tu lis, il peint… Dans les

écoles de Saint-Priest, la culture se

conjugue sous toutes ses formes !

Gros plan sur l’initiative exemplaire

des parcours culturels, qui ouvrent aux

jeunes san-priots les portes des arts.

sommaire

ENVIRONNEMENT P. 24

L’ambroisie

n’est pas une fatalité

> Déjà quatre ans que la Ville a mis

en place son plan de lutte contre

l’ambroisie. Double fauche, « brigade

verte », nouveaux végétaux,

permanence de signalements… Le

point sur des efforts qui portent leurs

fruits.

associations p. 26

> Ce mois-ci, zoom sur...

Saveurs du monde.

sorties p. 28

> Cinéma, livres, spectacles,

musique… Les nouveautés du mois

sports p. 30

> Le calendrier de vos rendez-vous

sportifs

Libre expression p. 32

> Expression des groupes politiques

Bloc-notes p. 34

> Adresses et numéros utiles

petites annonces p. 35

> Les petites annonces gratuites

Toute la ville en un clic

www.ville-saint-priest.fr

Édito de Laëtitia Martinez

Dans les coulisses

Tout est né d’une envie. L’envie d’un long

moment de bonheur. Il y a eu du travail, de la

préparation de la conviction. Et puis enfin, la

machine s’est lancée, une, deux, trois… huit

fois. Un exercice bien huilé maintenant, pensezvous.

Pourtant c’est bien la même adrénaline

qui se transmet d’année en année, monte

lentement, au fil des semaines, des jours puis

des heures. Il y a décembre, et son déplacement

au Buzz Booster, février et son choix de la tête

d’affiche, avril et son coup de cœur pour de

jeunes danseurs san-priots, mai et ses réunions

de coordination et de logistique. Et après tout

s’enchaîne, le temps disparaît pour absorber les

affiches, les courriers aux riverains, les derniers

réglages. Et avec tout ça, l’envie est toujours

là, plus forte encore à mesure que le jour J

approche. Tellement qu’on s’y croit déjà. Samedi

matin. Un petit vent frais vient adoucir ce grand

soleil. Les premiers bénévoles commencent à

s’activer sur la place Ferdinand Buisson et le

long du parcours du grand frère, parce que ce

Raid, c’est bien une histoire de famille. Puis vient

le moment du top départ et là, 650 coureurs

s’élancent à la conquête à la ville, troquent

en cours de route leur vélo pour un canoë et

affichent sur leur visage la grimace de l’effort

et le sourire du bonheur. Les rues s’animent, le

centre-ville, Mendès France, et l’incontournable

Parc technologique, la ville est à eux, la ville

est à tous. Un ravitaillement, un relais passé,

l’après-midi touche déjà à sa fin qu’on n’a pas

terminé de savourer. À la douche tout la monde,

parce qu’après la paëlla party, il faudra vite

rejoindre Ferdinand Buisson. Le cœur de la place

lui, bat déjà depuis plusieurs heures au rythme

des balances. Doucement, ce cœur se remplit,

des familles, des amis viennent par centaines

assister à un grand concert au milieu de leur

ville. Le bruit des discussions est soudainement

couvert par la première note. En scène !

CouLeurs De sainT-PriesT : édité par la mairie de Saint-Priest (Service communication : place Charles Ottina - BP 330 - 69801 Saint-Priest Cedex Tél. 04 78 20 03 48 - Fax 04 78 21 81 02) - redaction@mairie-saint-priest.fr -

Directrice de la publication : Martine David - Directrice de la rédaction : Laëtitia Martinez - rédactrice en chef : Christine Nadalini - rédaction : Christine Nadalini, Hélène Bourchenin, Fanny Thénard, avec la collaboration

de Laurent Scheiwe, Bruno Crozat, Yvan Schneiderlin - mise en page : Ronald Narcisse avec Sébastien Rouvier - Photos : Service com', sauf mention (Pizzas du Puits Vieux : Florian

BonDagga) - Correctrice : Laurence Bros - Dessins des coccinelles : Jean-Marie Boussard - Publicité : Fabienne Branchy-Chevalier - gestion / relations clientèle : Philippe Jolly -

maquette : 2 e Communication/Idéogram - Couleurs sur internet : Fanny Gillet - impression, façonnage : Imprimerie Ferréol - Imprimé sur papier 100 % recyclé - Dépôt légal à parution

issn : 1289-9755. Ce numéro a été tiré à 23 500 ex.

3


saint-priest

en

ville

Après les défilés de 2004 (photo) et 2006, et avant le grand

rendez-vous du 9 septembre 2012 à Lyon, la Biennale de

la danse vous donne rendez-vous pour une répétition

générale samedi 30 juin dans les rues de Saint-Priest.

Répétition générale de la Biennale de la danse

Le défilé de Saint-Priest décolle le 30 juin

Après 6 mois d’entraînement, il est temps pour

les participants san-priots de la Biennale de la

danse de se frotter à l’art du défilé ! Avant la grande

représentation à Lyon le 9 septembre, une répétition

générale est donc organisée dans les rues de

Saint-Priest samedi 30 juin à 18 heures. Au départ

de la rue Boileau, face à l’espace Mosaïque, les danseurs

fouleront le boulevard Édouard Herriot, la rue

Maréchal Leclerc et la rue Henri Maréchal au rythme

de la chorégraphie orchestrée par la compagnie

Virevolt. Le tout en musique, en costumes, et même

en acrobaties grâce aux voltigeurs de l’école de

cirque qui accompagnent le projet Attraction depuis

le début. Tous les habitants sont bien sûrs invités

à se laisser entraîner, en avant-première, dans ce

tourbillon de mouvements qui les fera voguer entre

ciel et terre !

L’atterrissage, prévu place Buisson aux alentours de

19 heures, sera aussi festif que le défilé. Pour briller

le 9 septembre, ne manquez pas le cours de

« Tarentelle 2012 », la danse créée spécialement

pour la Biennale par le chorégraphe et ancien San-

Priot Mourad Merzouki. Les musiciens insolites de la

Rhinofanpharyngite seront aussi de la partie, tout

comme de nombreuses autres performances surprises

imaginées par de jeunes artistes San-Priots

qui ponctueront la soirée. Et si l’envie vous prenait

de passer, vous aussi, de l’autre côté du décor, n’attendez

pas : la MJC recherche d’ores et déjà des

bénévoles pour organiser cette grande répétition et

accompagner le défilé (manœuvre des chars, sécurité

du parcours, tenue des stands etc.). Lancezvous

dans l’aventure !

> répétition générale du défilé de la Biennale de

la danse à saint-Priest samedi 30 juin. Départ à

18 h rue Boileau, puis festivités place Buisson

à 19 h. attention : circulation perturbée sur le

passage du défilé et stationnement interdit place

Buisson. Pour devenir bénévole, contacter marie

maubert, à la mJC Jean Cocteau : 04 78 20 07 89

defile2012saintpriest@yahoo.fr

Balades et jeux

Redécouvrez la nature en ville et les abeilles sauvages

Qui sont les abeilles Pourquoi

disparaissent-elles Pouvonsnous

les protéger en ville Engagée

dans le programme européen

Urbanbees qui vise à réintroduire les

abeilles en milieu urbain, Saint-Priest

s’associe à une après-midi de balades

et de jeux proposés par l'université de

Lyon et l’association Arthropologia.

Vous partirez à la découverte des

abeilles dans les squares ou espaces

verts de la commune et participerez à

un jeu de société sur la place de la

nature dans la ville. Un chercheur

sera présent pour discuter et répondre

à toutes vos questions.

> samedi 7 juillet de 14 h à 17 h,

à la maison des associations

(1 bis, rue aristide Briand). ouvert

aux adultes et aux enfants accompagnés

à partir de 11 ans.

inscription obligatoire et infos sur

www.universite-lyon.fr/urbanbees/

ateliers

© Gérard Epstein

4


Personnes à mobilité réduite

Durée de stationnement doublée

L’autorisation de stationner en zone bleue

est désormais portée à 3 heures pour les

personnes à mobilité réduite.

Depuis le 1 er juin, la réglementation

applicable dans les zones

de stationnement à durée limitée,

dites « zones bleues » a été modifiée

pour les personnes à mobilité

réduite. Pour rappel, la commune

compte aujourd’hui 240 places de

stationnement en zone bleue, toutes

situées au centre-ville, au Village

et dans le secteur de Porte-Joie, à

proximité des commerces et services

publics notamment. Un dispositif

que les San-Priots connaissent bien

maintenant, plaçant leur disque bleu

bien en évidence derrière leur parebrise

et qui les autorise à stationner

gratuitement durant 1 h 30 maximum,

du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et

de 14 h à 18 h 30.

Sollicitée par le Collectif handicap

afin de faciliter le stationnement des

personnes à mobilité réduite sur la

commune, la Ville a décidé de doubler

l’autorisation de stationnement

sur ces emplacements, soit 3 heures

au lieu de 1 h 30, pour tous les véhicules

affichant soit le macaron Grand

Invalide civile (GIC) ou Grand

Invalide de Guerre (GIG), soit la carte

européenne de stationnement pour

personne handicapée, en complément

de leur disque bleu bien sûr.

> aPPeL Du 18 Juin : Cérémonie commémorative de l’appel

du général de gaulle, lundi 18 juin à 18 heures devant le

mémorial de la Paix, place des nations unies.

> CoLLeCTe De sang : organisée par l’Établissement français du

sang mercredi 20 juin de 9 heures à 12 heures et de 16 heures à

19 heures à l’espace mosaïque (47-49, rue a. Briand).

> une eXPo Qui Laisse Des TraCes :

L’artothèque nous invite à découvrir Traces, une exposition qui

présente une trentaine de photographies issues du fonds d’art

contemporain de la ville, acquises au cours des vingt dernières

années. À voir jusqu’au 13 juillet à l’artothèque (place Charles

ottina) les mardis de 14 à 19 heures, jeudis de 11 à 17 heures,

les mardis, mercredis et vendredis de 9 à 12 heures sur rendezvous.

Tél. 04 27 86 53 27.

> vaCanCes Pour Les 4-18 ans :

et si cet été votre enfant partait en irlande pour un séjour

linguistique ou à la montagne pour un stage sportif Comme

chaque année, la ville renouvelle ses aides pour favoriser

le départ en vacances des 4-18 ans. il est encore temps de

vous renseigner. Prendre rendez-vous à la mairie auprès du

guichet unique des familles pour connaître le montant exact

de l'aide qui peut vous être accordée. Tél. 04 72 23 48 88 ou :

guichetunique@mairie-saint-priest.fr

Soyez au top

pour cet été !

Ma

diététicienne

et moi!

Adieu

kilos!

http://blog.naturhouse.fr/st-priest

SAINT-PRIEST • 4, place Jean Moulin / suivre « Porte Joie »

Tél : 04 72 48 93 06 • naturhouse.saintpriest@sfr.fr

Nouveau centre à Bron : 04 72 37 36 84

5


SAINT-PRIEST

En ville

13 e

14 e

Élections législatives

Retour aux urnes les 10 et 17 juin

Après le scrutin de l’élection présidentielle

qui a vu la victoire de

François Hollande avec 53,61 % des

voix dans notre commune, les électeurs

sont à nouveau appelés aux

urnes les 10 et 17 juin pour désigner

leurs représentants au sein de l’Assemblée

nationale. Des élections

législatives toutes particulières à

Saint-Priest puisque la commune a

été divisée en deux circonscriptions

les 13 e et 14 e - suite au redécoupage

électoral effectué par le gouvernement

en 2011. Ce remaniement fait

basculer la majeure partie de Saint-

Priest, 17 000 des 24 000 électeurs

que compte la ville, dans la 14 e circonscription*.

Les électeurs devront

donc être attentifs à leurs candidats

qui ne sont pas les mêmes selon que

l’on réside à l’ouest ou à l’est du territoire

(voir carte), et particulièrement

ceux qui habitent à proximité

de cette limite. Cette nouvelle organisation

a également un impact sur

les bureaux de vote. Afin d’aider les

habitants à retrouver la circonscription

et le bureau auxquels ils sont

rattachés, la Ville a mis en place un

outil sur son site internet ; il suffit

de saisir son adresse. Avant de remplir

votre devoir citoyen le 10 juin,

pensez à vérifier votre carte d’électeur

qui mentionne l’adresse et le

numéro de votre bureau de vote.

Un doute sur votre bureau de vote et votre

circonscription

Rendez-vous sur www.ville-saint-priest.fr

rubrique vie citoyenne,

et saisissez en ligne votre adresse.

*La 13 e circonscription est composée

d’une partie de Saint-Priest

(7 000 électeurs), Décines, Chassieu,

Colombier-Saugnieu, Genas, Jonage,

Jons, Meyzieu, Pusignan, Saint-

Bonnet-de-Mure et Saint-Laurent-de-

Mure, soit environ 110 000 habitants.

La 14 e circonscription comprend une

partie de Saint-Priest (17 000 électeurs),

Vénissieux, Saint-Fons,

Corbas, Feyzin et Solaize, soit environ

111 000 habitants.

> Élections législatives

les dimanches 10 et 17 juin.

Les bureaux de vote seront

ouverts de 8 heures à 19 heures.

Plus d’infos : service élections de

la Ville : 04 72 23 48 92.

> Retrouvez les résultats complets

de l’élection présidentielle à

Saint-Priest par bureau de vote sur

www.ville-saint-priest.fr

6

Cœur de Saint-Priest

Les travaux du parking de l’hôtel de ville démarrent

Depuis le début de l’année, les chantiers du Cœur de Saint-Priest

sortent de terre et préfigurent déjà le visage de la ville de demain.

Le plus emblématique d’entre eux, celui des bâtiments des Alpes, va

bientôt entamer sa phase de grignotage pour la déconstruction. Avec

les bâtiments, se trouvaient également des garages. C’est pourquoi de

nouveaux emplacements seront

construits pour les propriétaires

qui en ont formulé la demande.

Quinze box seront donc réalisés

sur une partie du parking de

l’hôtel de ville, qui profitera de

ces travaux pour faire peau

neuve, puisqu’il bénéficiera d’aménagements paysagers et d’un nouvel

éclairage. Pendant la durée des travaux, de fin juin à fin décembre, une

grande partie du parking sera condamnée. Une quinzaine de places

seront maintenues mais il pourra arriver que pour des raisons techniques,

les entreprises soient dans l’obligation de le fermer totalement

pendant de courtes périodes. Au final, en plus des 15 box privatifs qui

seront installés, la capacité du parking sera de 83 places, dont deux

pour les personnes à mobilité réduite. De nouveaux emplacements

longitudinaux viendront compléter cette offre. Pendant la durée des

travaux, les automobilistes pourront utiliser les stationnements de la

place Ferdinand Buisson, du boulevard Édouard Herriot et de la rue

Petrucciani, qui seront d’ailleurs fléchés à proximité du chantier.


Course contre la faim

Ils courent, ils courent,

les collégiens…

La détermination des 6 es et 5 es du collège Colette a permis de reverser

4000 euros à Action contre la faim.

Ils étaient dans les starting-blocks dès 9 heures du matin. Mercredi 9 mai,

275 élèves des classes de 6 e et 5 e du collège Colette ont enfilé baskets et

survêts pour participer à la grande course organisée partout en France par l’ONG

Action contre la faim. L’objectif Parcourir un maximum de 10 kilomètres en

deux heures et remporter selon la distance une somme que des sponsors (parents,

amis, voisins etc.) se sont engagés à verser.

À l’initiative du projet au collège Colette, le proviseur adjoint Régis Calmant ne

cachait pas son enthousiasme : « Nous avons enregistré 4000 euros de promesses

de dons, une somme supérieure à la moyenne des collèges. La véritable satisfaction,

c’est de voir l’engagement des jeunes : bien qu’ils ne soient pas obligés de participer

à la course, ils ont tous répondu présents. » Il faut dire que sur place, tout était

fait pour motiver les troupes : musique, encouragements et bonne ambiance

ponctuaient le parcours. Et les jeunes, sensibilisés par des séances d’information

sur la faim dans le monde, ont pris leur rôle à cœur, à l’image d’Amine, 12 ans et

bon premier : « C’était dur, mais je me suis donné à fond pour ceux qui n’ont rien. »

Pas d’inquiétudes pour les moins sportifs pour autant : la marche est autorisée,

l’essentiel étant de ne pas s’arrêter. « Certains enfants de pays défavorisés marchent

des kilomètres tous les jours pour aller chercher de l’eau », rappelle Régis

Calmant. « Aujourd’hui, nos élèves font le choix de cet effort, pour que d’autres

n’aient plus à le faire ». Bravo à eux, et rendez-vous l’année prochaine pour une

nouvelle édition !

> Bon voisinage : il est rappelé que l'utilisation d'appareils

bruyants de jardinage de type rotofil, tronçonneuse, tondeuse,

est réglementée, ceux-ci pouvant causer une gêne sonore pour

le voisinage. Ces travaux réalisés en plein air ne peuvent être

effectués que les jours ouvrables de 9 heures à 12 heures et de

15 heures à 18 heures, les samedis, dimanches et jours fériés

de 9 heures à 12 heures. Quant aux feux de végétaux, ceux-ci

sont interdits. Les déchets végétaux doivent être déposés en

déchetterie.

7


saint-priest

en ville

© Vincent Moncorgé

Fin de saison ce 19 juin au CCTA. Au programme : la représentation unique de

Dépressurisation, pièce coécrite par Alexandra Badea et les habitants des ateliers de la

Fabrique, du bon esprit… et la présentation de la saison 2012-2013.

Théâtre

Tous en scène au CCTA le 19 juin

Une sortie de saison en beauté pour le centre culturel Théo Argence qui présentera

Dépressurisation, texte coécrit à Saint-Priest par Alexandra Badea (auteur résident) et les San-

Priots eux-mêmes, ce 19 juin lors d’une seule et unique représentation. Ce produit 100 % local a

d’abord été lu en public lors des restitutions des ateliers d’écriture de la Fabrique, le 29 novembre

dernier. Ailleurs, au cours de cette saison 2011-2012, ce sont les jeunes de la maison de quartier

Diderot qui ont écrit leurs textes (toujours avec Alexandra Badea) slamés. Dans cette même veine,

Karine Serre (autre auteur résident) a servi de guide pour le feuilleton théâtral et local des élèves du

lycée F. Forest, qui ont présenté leur œuvre aux derniers Quais du polar, à Lyon. Autant de collaborations

auteurs/habitants qui, avec les « vibrionnantes » Transversales, propulsent le CCTA version

Anne Courel au-delà des frontières de la ville. Dans la déjà si proche saison 2012-2013 : 7 créations

contemporaines, La Religieuse de Diderot, un partenariat avec la Biennale de la danse (Dans le

ventre du loup, le conte des Trois Petits Cochons joyeusement revisité par Marion Lévy). De la

musique aussi : le trio palestinien Joubran, La Grande Sophie, Kerry James, un peu de Klezmer

électro, deux bals. Des matinées pour tous le samedi, de la danse, du cirque… Les 3 es Transversales,

cinq nouveaux rendez-vous de la Fabrique. Et grande nouveauté 2013 : la billetterie en ligne.

Parce qu’ils le valent bien

La Fête du minibasket

fait encore le plein

Créée en 1994, la Fête nationale du minibasket réunit

chaque année des enfants de 6 à 12 ans, sur chaque

département français. Dans le Rhône, et ce depuis 1999,

cette fête organisée par la FFBB et relayée par les comités

départementaux se déroule à Saint-Priest, sur les terrains

extérieurs du gymnase Colette, avec pour seuls mots

d’ordre : convivialité et amusement. Le 8 mai dernier,

malgré une météo capricieuse, les principaux clubs rhodaniens

(plus de 70) ont répondu présents à cette 12 e édition

« san-priote ». En effet, même si le record de l’édition

2011, qui avait accueilli plus de 2000 basketteurs en

herbe, n’a pas été battu, ce sont tout de même plus de

1 750 garçons et filles qui ont occupé les lieux à coups de

paniers et de dribbles « chaloupés » tout au long de la

journée. Grâce à une organisation bien rodée et aux nombreux

bénévoles de l’Amicale laïque de Saint-Priest basket,

l’hôte de cette manifestation, sans oublier les services

techniques de la Ville, les enfants et leurs familles ont pu

vivre une journée agréable qui s’est conclue par la remise

de prix et de cadeaux. Une journée particulière et inoubliable

pour l’ALSP basket, fraîchement auréolée du label

FFBB pour son école de minibasket. Une distinction dont

Alain Vigne, le président, et tous les membres du club ne

sont pas peu fiers.

> Fête des saisons, mardi 19 juin à 19 h 30 au CCTa, entrée libre. Tout public. Plus d’infos

sur www.cctheoargence-saint-priest.fr

Secours populaire

« La situation est très inquiétante mais on continue à avancer »

équipe de bénévoles du comité du Secours

L' populaire de Saint-Priest n’en revient toujours

pas. En l’espace de un an, l’association a comptabilisé

38 % de demandes supplémentaires. « C’est la

première fois que nous assistons à une telle flambée

des demandes » avoue Danielle, bénévole. Après un

hiver difficile, l’association est toujours sur la brèche,

redoublant d’efforts pour répondre à l’urgence et

accueillir un nombre croissant de jeunes, de familles,

de personnes isolées, de retraités qui frappent à la

porte des permanences. « Tout le monde est touché.

Nous accueillons 25 personnes par semaine, nous

avons dû rajouter 2 heures de permanence, les délais

de rendez-vous sont de 4 à 6 semaines. La situation

des personnes en difficulté s’enlise ». L’an dernier,

les 28 bénévoles du comité de Saint-Priest avaient

accueilli 179 familles, le mois de mai 2012 affiche

déjà le triste chiffre de 128. « Notre mission est d’accompagner

dans l’urgence les personnes qui se trouvent

confrontées, à un moment de leur vie, à une situation

difficile. Nous les aidons sur le plan alimentaire, vestimentaire,

sanitaire. Or aujourd’hui la précarité est telle

que notre mission de soutien s’en trouve modifiée »,

déplore Danielle.

De plus en plus sollicité, le comité local du Secours

populaire ne perd pas espoir pour autant et garde le

cap. Il recherche des personnes de bonne volonté, ne

serait-ce parfois que pour quelques heures, pour

donner un coup de main à des opérations de manutention,

pour assurer diverses missions ponctuelles

comme les collectes alimentaires, le tri de vêtements.

Les dons sont toujours les bienvenus, notamment les

vêtements - propres et en bon état - les jouets ou

encore la vaisselle.

> secours populaire de saint-Priest :

3, rue Bel air. Tél. 04 78 21 35 49

secourspopulairest.priest@wanadoo.fr

ouvert toute l’année.

8


Rencontres annuelles des conseils de quartier

Le nouveau défi du plan climat

est sous la forme ludique et

C' interactive du théâtre forum

que se sont ouvertes les 9 es Rencontres

annuelles de la démocratie locale le

15 mai dernier. Pendant 20 minutes,

la compagnie Naje a ravi la centaine

de conseillers de quartier présents,

abordant de manière pédagogique et

concrète la grande thématique de la

soirée : le plan climat énergie.

Chauffage, déplacements, produire et

acheter local, étaient au cœur des

saynètes proposées. Une belle entrée

en matière pour une deuxième partie

de soirée plus sérieuse, autour d’une

table ronde sur le plan climat. Si le

sujet peut paraître flou, il a toutefois

entraîné le public dans de fertiles

échanges avec les intervenants, à

l’image du travail des conseillers de

quartier qui s’investissent déjà depuis

longtemps dans l’Agenda 21. Une

preuve de la réussite de ces instances

de démocratie participative, comme

le précise Françoise Bottura, adjointe

déléguée à la démocratie locale.

« Chaque année je suis surprise,

impressionnée même, par la qualité

des échanges avec les conseillers de

quartier, avec qui nous pouvons

aborder des dossiers aussi complexes

et techniques que le schéma de cohérence

territoriale ou le plan climat

énergie ». Un dossier sur lequel les

collectivités ont engagé une vraie

démarche partenariale. En plus de ses

propres engagements, Saint-Priest a

également signé, en février dernier,

le plan climat du Grand Lyon. Un

partenariat nécessaire puisqu’on

estime à 7,6 millions le nombre de

tonnes de CO 2

émises sur le Grand

Lyon. Si la thématique des Rencontres

annuelles scelle en général l’agenda

de travail des conseillers de quartier,

on a pressenti, ce 15 mai, l’intérêt et

l’investissement des conseillers pour

ce nouveau défi.

> nouveau CommerCe : Carter cash, l’essentiel pour

l’automobile, montage pneus, accessoires, pièces détachées,

198, route de grenoble (près de Brico Dépôt). site de vente en

ligne de pneus : www.carter-cash.com

> saLon Des enTrePreneurs : Deux thèmes majeurs

au programme de cette édition, le financement des TPe/Pme

et le développement commercial des jeunes entreprises.

sur place, des centaines d'experts (comptables, avocats,

notaires...) proposent des consultations gratuites. mercredi 13

et jeudi 14 juin de 9 heures à 18 h 30, au palais des Congrès.

50, quai Charles de gaulle, Lyon 6 e . Plus d’infos sur

www.salondesentrepreneurs.com/lyon

9


saint-priest

en ville

© Chantal Lambert

Sylvain Favier, directeur de l'HPEL,

Martine David, maire de Saint-Priest,

et Bruno Dubessy, président de la CME.

Santé

La maison des consultations inaugurée

Ouverte au public depuis janvier, la maison

des consultations a été officiellement

inaugurée le 24 mai, en présence de Martine

David, maire de Saint-Priest, Jean-Loup

Durousset, P-DG du groupe Noalys, Bruno

Dubessy, anesthésiste et président de la CME

(commission médicale d’établissement) et de

Sylvain Favier, directeur de l'Hôpital privé de

l'est lyonnais (HPEL).

Ce nouvel équipement, qui regroupe les cabinets

des praticiens travaillant à l’HPEL, héberge

un service dentaire et d’implantologie, le

centre de chirurgie bariatrique de l’est lyonnais,

avec sur un même plateau chirurgiens,

psychologues, diététiciens et nutritionnistes,

mais également d'autres spécialistes tels que

des pneumologues, cardiologues, angiologues,

urologues, gastro-entérologues, orthopédistes

ou ORL.

« La maison des consultations est la preuve

tangible de l'engagement des praticiens à

œuvrer ensemble dans un esprit d'entente et

de solidarité. Pour autant, nous ne sommes

pas épargnés par la crise et les difficultés, avec

un changement incessant de règlementations

et une surcharge de travail administratif » a

souligné Bruno Dubessy.

Pour le maire, c'est la concrétisation d'un

projet médical exigeant et rigoureux.

« À l'heure où beaucoup de territoires souffrent

d'un déficit en matière de santé, la maison

des consultations est une chance pour les San-

Priots et plus largement pour tous les habitants

de l'est lyonnais ».

Conçue par l'architecte Brigitte Scharff et

réalisée par le groupe Eiffage, la maison des

consultations, tout comme l'HPEL, répond aux

normes environnementales les plus exigeantes

: revêtement minéral avec panneaux

de bois reconstitués, large place donnée à la

lumière naturelle, parois isolantes du chaud et

du froid, récupération des eaux de pluie... Au

développement durable s'ajoute, selon la formule

de Jean-Loup Durousset, celle de « complicité

durable ». Clin d'œil au partenariat

réussi entre tous les acteurs de ce projet.

Handicap

L’engagement citoyen du lycée Forest

Ils étaient onze. Onze élèves du bac professionnel

mécanique et productique du lycée

Fernand Forest. Onze jeunes qui se sont livrés à

une expérience insolite : arpenter les rues de

Saint-Priest en fauteuil roulant. Quand ils se sont

arrêtés en mairie, le temps d’une petite collation,

se lisaient sur leur visage les efforts déployés lors

de cette sortie. Pourtant l’objectif de cet exercice

n’était pas celui d’un record physique, mais bien

une sensibilisation des élèves à la question du

handicap, et plus globalement à celle de la prévention

des risques. « Cette sortie en fauteuil

roulant, que nous organisons depuis plusieurs

années maintenant, est le point d’orgue d’une

démarche qui s’engage dès le mois de septembre.

Interventions de la police sur l’usage des drogues,

témoignages et interventions sur les différentes

formes de handicap, cécifoot ou match de basket

en fauteuil, tout ce travail marque profondément

les jeunes, sur la prévention des risques, mais

aussi sur les comportements citoyens », précise

Didier Thury Girod, infirmier du lycée à l’initiative

de la démarche. Les voitures qui stationnent sur

un trottoir, ou encore des poubelles non rentrées,

ont effectivement bien fait réfléchir les

lycéens sur la notion même de civisme. Certains

aménagements également restent à faire et la

Ville de Saint-Priest, qui s’est naturellement inscrite

dans l’initiative du lycée Forest, en a bien

conscience ; elle y travaille en partenariat avec

le Grand Lyon lorsqu’il s’agit de voirie, et s’investit

depuis longtemps pour une meilleure

accessibilité de ses équipements. La mise en

place prochaine d’une boucle magnétique pour

les personnes malentendantes au cinéma le

Scénario en est un nouvel exemple.

Demande de logement social

Un seul dossier à remplir

Demander un logement social peut vite devenir synonyme

de parcours du combattant, entre les différents

interlocuteurs, collectivités ou bailleurs, et l’attente d’attribution.

En effet, jusqu’à présent, chaque institution ou

organisme gérait de son côté son fichier de demandes.

Prochainement, c’est bien un seul fichier que viendront

alimenter les partenaires du logement social, et ce, sur tout

le département du Rhône. Concrètement, au lieu de

s’adresser à différents organismes, les demandeurs n’auront

qu’un seul formulaire à remplir et les bailleurs auront

connaissance de toutes les demandes déposées. La Ville de

Saint-Priest s’est tout naturellement inscrite dans la

démarche, et participe à hauteur de 3500 € cette année à la

gestion de ce fichier commun, fruit d’une volonté politique

forte, comme le précise Christian Buland, conseiller municipal

délégué au logement. « Sous l’évidence apparente d’un

fichier commun se cache pourtant un gros travail au cours

duquel il a fallu convaincre les bailleurs. Le fichier commun

permettra également une grande transparence des dossiers, et

contribuera ainsi à assurer l’égalité de traitement et à la lutte

contre les discriminations, dans laquelle la Ville de Saint-

Priest est fortement engagée ». Enfin, le dernier intérêt de ce

fichier est statistique. Demain, c’est quasiment en temps

réel que pourra être dressé un état des lieux de la demande.

La Ville continuera de son côté d’enregistrer les demandes

de logement social qu’elle intégrera dans le fichier unique.

Les demandeurs, eux, recevront un seul numéro de dossier

départemental.

10


Portrait

La Carnière prend

une nouvelle direction

Venu du monde de l’humanitaire,

Frédéric

Geai a pris ses nouvelles

fonctions en mars dernier

au centre socioculturel

de la Carnière, dont les

travaux de reconstruction

débuteront en septembre

prochain.

Originaire d’Île de France,

c’est au début des années

90 durant ses études d’ingénieur

en génie chimique,

option industrie alimentaire,

à Compiègne, que

Frédéric Geai a trouvé sa

vocation avec l’association

Ingénieurs sans Frontières ,

dans laquelle il s’est investi

« en allant sur le terrain,

l’été » le temps de mettre

en adéquation son activité

professionnelle et ses

convictions personnelles.

D’abord au Niger, sur des

projets d’habitants d’amélioration des

conditions de vie, soit « très concrètement,

la construction de puits, de

banques céréalières ; mais aussi des

projets de théâtres, de comités de quartiers,

des manifestations sportives… »

Puis, à partir de 2002, vers l’humanitaire,

au Congo, en Birmanie,

« pour rétablir l’acccès aux soins », avec

Aide médicale internationale. Avant de

coordonner cette action, depuis Paris,

en Centrafrique, Indonésie, Palestine…

et de partir au Pérou un peu plus d’un

an, avec Médecins du monde.

Pourquoi Saint-Priest « Une continuité

dans l’engagement, avec des valeurs

communes de solidarité, de respect de la

dignité humaine et de la diversité. À

Saint-Priest, l’un des enjeux pour moi

est d’animer et de dynamiser le nouveau

projet du centre social, dans des locaux

qui sont encore provisoires ; dont mon

bureau, à l’accueil qui reste ouvert à

tous. Enfance, activités de soutien,

d’accompagnement scolaire, activités

adultes, pôle multimédia, web TV… le

centre social est avant tout un lieu de

rencontres, "délocalisées" dans tout

Saint-Priest. Nos anciens locaux ont

brûlé, il y a deux ans. Nous avons donc

à reconstruire ». Première pierre de

cette reconstruction en septembre,

avec le déménagement des locaux dans

des Algeco, proches de l’école Jean

Macé. Le temps des travaux de réfection.

© Patoch

> auBerge Le Bon TemPs :

Prochains repas à thème de l'auberge des retraités san-priots,

mardi 19 juin autour de la Fête de la musique, suivi d’un

concert de Dominique ré, mardi 3 juillet sur le thème des

pirates suivi d’une chasse au trésor. Déjeuners à 11 h 45

4, rue marcel Pagnol. Tél. 04 72 90 15 93.

11


saint-priest

en ville

Le conservatoire donne le la

Les amateurs de musique sont à la fête

Du 20 au 22 juin, le conservatoire est à

la fête ! Avis aux curieux et amateurs de

musique en tout genre, l’équipement vous

ouvre grand ses portes le 20 juin de 9 heures à

18 heures. L'occasion tout d’abord de visiter l’établissement,

de s’essayer aux instruments, de rencontrer

les professeurs, d’assister à des démonstrations et

de se renseigner sur l'ensemble des activités proposées.

Si l’aventure vous tente, vous pouvez vous

inscrire pour la saison prochaine. Les inscriptions se

dérouleront du 30 juin au 13 juillet de 15 heures à

19 heures et le samedi de 9 heures à 13 heures. Pour

ceux qui veulent prendre le temps de la réflexion,

une deuxième vague d’inscriptions est prévue du 27

août au 8 septembre aux mêmes horaires.

Place ensuite à la Fête de la musique avec une

programmation éclectique, que ce soit en termes

d'instruments, d'ensembles et surtout de styles,

comme le souligne Bernadette Genestier, directrice

du conservatoire. « C'est l'esprit initial de la Fête de

la musique que nous voulons ramener : une sorte de

tribune libre sans distinction de niveau, de style ou de

genre, juste pour le plaisir partagé de la musique et

la convivialité de la rencontre ». Les artistes se succèderont

ainsi toutes les demi-heures sur le podium

installé place de l’Ancienne Mairie. Lever de rideau le

Envie de participer à

la Fête de la musique

Contactez le conservatoire

au 04 78 20 03 22

ou ecoledemusique@

mairie-saint-priest.fr

20 juin à partir de 14 heures avec l’audition d'élèves

du conservatoire, des ateliers jazz et musiques actu,

musique du monde et classique, suivi à 19 h 30 d’un

concert rock avec The Wildsons. La fête continue le

21 juin à 12 h 30 avec notamment la chorale Maîtres

Chanteurs, composée des enseignants des écoles de

Saint-Priest, et à 14 h 30 les orchestres à l'école à

Plaine de Saythe.

Les festivités se termineront le 22 juin avec, à partir

de 18 h 30, les chorales et ensembles instrumentaux

du conservatoire, des groupes de musiques orientales,

de rock et à 20 h 30, spectacle du Jazz Band

2T3M.

Intergénérationnel

Coup de pouce pour main verte

est génial, je vais pouvoir

«C' me remettre au jardinage ! »

« À cette hauteur-là, plus de problèmes

pour me baisser et me relever » « C’est

vraiment bien pensé, et c’est joli en

plus ! » Dans l’atelier du lycée professionnel

Fernand Forest, l’heure est aux

félicitations : les résidents du foyer

logement pour personnes âgées du

Clairon découvrent les jardinières

surélevées que leur ont fabriqué les

élèves. Quatre bacs en inox de 2 m 2

chacun, montés sur pieds pour

culminer à 85 cm de hauteur, le fruit

de plusieurs semaines de travail pour

les élèves de CAP métallerie chaudronnerie.

« Pour nos élèves, c’est un plus

de travailler sur des projets concrets.

Savoir que leurs réalisations vont servir

à quelqu’un, ça leur donne du sens et

c’est motivant. Ils sont ensuite fiers de

dire "c’est moi qui l’ai fait" », affirme

Christian Guyennon, le proviseur du

lycée. Satisfaction partagée du côté du

Clairon : « Beaucoup de nos résidents

aiment jardiner mais sont limités dans

leurs mouvements », regrette la directrice

Daphné Jorquera. « Ces jardinières

surélevées vont leur permettre de

planter et cultiver sans effort ! En plus,

ça a été l’occasion pour eux d’accueillir

les jeunes au foyer et de visiter le

lycée ». Tout juste

livrées au Clairon,

les jardinières

seront inaugurées

à la fin du mois

avec l’ensemble du

jardin partagé dans

lequel elles prennent

place. Les

jeunes sont bien

sûr invités à venir

admirer leurs réalisations,

voire à

aider les résidents à y cultiver tomates,

courgettes, plantes aromatiques et

autres fleurs si le cœur leur en dit.

Les résidents du Clairon ont découvert les jardinières surélevées

que leur ont construites les jeunes à l’occasion d’une visite de

l’atelier du lycée professionnel Fernand Forest.

Une nouvelle collaboration intergénérationnelle

qui pourrait bien, à nouveau,

porter ses fruits

12


Office du commerce

« Travailler ensemble à l'échelle

de la commune »

Office du commerce, créé en

L' janvier dernier, remplace l'association

Esprit centre-ville qui, pendant

sept ans, a multiplié les initiatives

pour dynamiser le commerce

en centre-ville. « Avec la nouvelle

structure, on change d'échelle, puisque

l'ensemble des zones d'activité du territoire

san-priot est concerné. Nous

souhaitons aller plus loin encore, en

faisant travailler ensemble toutes les

personnes qui participent à la vie de la

cité, qu'il s'agisse des entreprises, du

monde associatif, des comités de quartier,

de la Ville » explique son président

André Teillon.

Les missions de cette nouvelle structure

s'articulent autour de quatre

© Chantal Lambert

André Teillon,

président du nouvel

Office du commerce.

objectifs : développer l'offre commerciale

et artisanale à l'échelle de toute

la ville (et non exclusivement du

centre) ; proposer aux commerçants et

artisans qui le souhaitent une forme de

coaching (en relation avec la chambre

de commerce et d’industrie ou la

chambre des métiers) pour les aider à

être plus performants, non pas dans

leurs savoir-faire mais sur d'autres

plans (accueil, décoration, site

internet attrayant...) ; améliorer l'accessibilité

avec une attention particulière

à la signalétique et au stationnement

; stimuler l'attractivité des différents

les d'activité en préservant le

juste équilibre entre une ambiance

urbaine conviviale et un environnement

protégé. Ancien directeur des

sites de production de Mérial (Parc

technologique et Gerland), André

Teillon est un retraité particulièrement

actif. Dans sa tâche de président, il est

secondé par son assistante Leslie Varin

et par Jean-Claude Jarru, manager du

centre-ville. Le rôle du manager « Je

suis un chef d'orchestre qui veille à ce

que chaque partenaire puisse jouer sa

propre partition, dans un ensemble cohérent

» résume Jean-Claude Jarru.

Jeunesse

Bienvenue, bienvenue,

dans l’Espace Ados !

Les ados du collège ont travaillé avec le graffeur Rémy Chevrier

et le rappeur As’N pour créer l’identité de leur Espace.

est, au cœur du collège Colette, un lieu d’échange,

C’ d’information et de détente comme on en voit peu.

Né d’une coopération entre l’établissement scolaire, le

service municipal de prévention de la délinquance et la

fédération Léo Lagrange, l’Espace Ados ouvre ses portes

chaque vendredi après-midi sous le préau. Au programme :

jeux, ateliers, mais aussi débats et réflexions, toujours sur

fond de respect et de mixité. Un concept qui séduit les

jeunes depuis 2010, et qui a pris de l’ampleur cette année

avec son inauguration officielle en présence des partenaires

du projet et des élus de la Ville. L’occasion pour les

élèves de dévoiler la nouvelle façade et l’hymne du lieu,

Bienvenue dans l’Espace Ados, qu’ils ont eux-mêmes élaborés…

De quoi faire de nouveaux adeptes !

Cécifoot

On prendrait bien une coupe

Les 19 et 20 mai derniers, Saint-Priest

accueillait pour la toute première fois

la Coupe de France de cécifoot, compétition

de football adaptée pour les personnes déficientes

visuelles. Organisée conjointement par

Handisport lyonnais, l’AS Villeurbanne et le Club

de cécifoot de Saint-Priest, cette 12 e édition a

conforté les pronostics et a laissé très peu de

place aux surprises. Dans la catégorie B1 des

non-voyants, Bordeaux a récupéré son trophée

(perdu l’an dernier contre Saint-Mandé, doyen

des clubs de cécifoot) aux dépens de Toulouse,

au terme d’une finale haletante et rythmée. Elle

a été en effet surtout illuminée par la maestria

du meneur de jeu bordelais et tricolore, Frédéric

Villeroux, capable de gestes techniques assez

détonants (victoire 3-0). Du côté san-priot,

la déception était toute relative chez Nordine

Bouayad, président du

cécifoot Saint-Priest :

« l’absence de plusieurs

joueurs cadres nous a

été préjudiciable pour

entrevoir d’aller loin

dans la compétition.

Mais quelque part, nous

étions présents en finale

puisque David Labarre,

qui évolue aujourd’hui

avec Toulouse, était

dans nos rangs encore la

saison dernière ».

Dans l’autre catégorie B2/B3, celle des malvoyants,

Le Havre réussit la passe de deux en

s’imposant sur le même score face à Paris. Mais

au-delà de l’aspect purement sportif, les organisateurs

ont réussi le pari d’attirer de nombreux

néophytes, « lesquels ont pu découvrir de

véritables compétiteurs et des sportifs de très

haut niveau », comme le souligne à juste titre

Issam Othman, un adjoint au sport de la Ville

impressionné par la performance de ces athlètes.

L’engouement populaire suscité par le

cécifoot a convaincu les plus sceptiques et

conforté les adeptes dans leur démarche de

reconnaissance. Les prochains Jeux paralympiques

de Londres en septembre 2012, auxquels

devrait participer Fred Jannas, le portier sanpriot

(on croise les doigts pour lui !), ne viendront

pas contredire ce constat.

Le président du Club de cécifoot de Saint-Priest, Nordine Bouayad

(1 er rang, 3 e en partant de la gauche) et l’adjoint au sport

Issam Othman (1 er rang à droite). Ici avec les deux finalistes,

les clubs de Toulouse et de Bordeaux.

13


Raid live 2012

show!

Show le le Raid, show!

!

Show le Raid, show

Show le Raid, show !

Mixer les talents, saupoudrer de bon son, ajouter une généreuse

dose de fun et servir à un public bien chaud : chaque année, la recette

du Raid live régale Saint-Priest le temps d’un concert exceptionnel.

Rendez-vous samedi 23 juin pour remettre le couvert avec

une programmation alléchante, menée par la pétillante

Melissa NKonda en tête d’affiche. Par Fanny Thénard

Flashez et retrouvez les artistes

du Raid live en vidéos.

14


Un show présenté par

Jay Style et Miss Eaven

Jay Style au micro + Miss Eaven aux platines = ambiance assurée toute la

soirée ! Le maître de cérémonie et la DJette sont devenus la marque de

fabrique du Raid live : entre son émission Party Fun sur Fun Radio et ses

tournées nationales des clubs, Jay Style n’a jamais manqué une édition du

show san-priot. Quant à Miss Eaven, elle assure l’ambiance musicale du plateau

depuis 5 ans avec toujours autant de plaisir. Une fidélité sans failles… que le

public leur rend bien !

Glasgow, la touche rock

Du rock au Raid live Oui, mais pas n’importe

lequel ! Glasgow, c’est LE groupe lyonnais qui

monte sur la scène rock française. Et ses deux

membres, Cris et Sofi, ne font pas les choses à

moitié : pour leur premier album sorti en janvier, Le

Sexe des anges, ils ont fait appel au réalisateur de

groupes phares comme Superbus et Indochine. Et

ils ont convaincu sans mal le comédien Bruno Solo

de jouer les guest-stars dans le clip de leur single

Entre chien et chat ! Une belle reconnaissance

pour le duo, qui écume les salles de France (et de

Glasgow, où ils ont construit leur répertoire) depuis

2008 avec son rock mélodique et musclé. Elle, guitariste,

compose des musiques teintées d’influences

anglo-saxonnes à la Radiohead. Lui les met en

mots, se livrant avec cynisme et (auto-)dérision

sur des sujets de la vie pas toujours roses. Et c’est

sur scène qu’ils imposent leur énergie et leur style

décalé, comme ils le prouveront au Raid live. Une

prestation qui revêtira une importance toute particulière

pour Cris, San-Priot d’origine, qui retrouvera

là la ville de son enfance…

Buzz booster : Kazodah

Chaque année, le Raid live sélectionne un artiste

du tremplin régional Buzz Booster organisé par le

collectif L’Original festival et le Buzz Mag. On a

découvert 12Mé et Raph en 2010, Lagonz Voo en

2011, le coup de cœur 2012 est Kazodah !

Après avoir fait ses premières armes dans la

musique avec le rap conscient du groupe FRVsens,

le Villeurbannais Kazodah bifurque rapidement vers

le ragga hip-hop. Tourné vers un projet d’album

solo en 2009, il multiplie les featurings avec des

artistes rap lyonnais de tous styles. Ses interventions

dans des morceaux vidéo-clipés contribuent

à le faire connaître auprès d'un public qui voit

en lui un artiste atypique, maîtrisant de mieux en

mieux « son sujet ». Il sort son premier maxi solo,

Jusqu’à ce qu’on m’entende, en 2011, et le distribuera

gratuitement sur la scène du Raid live où il

défendra ses titres !

15


Raid live 2012

Break en scène avec Street Tradition

Attention, révélation : Huu

Les Street Tradition ont déjà une belle petite notoriété à Saint-Priest. Conduit par deux professeurs de

break de la MJC Jean Cocteau, Thierry et Vincent, ce groupe de breakdance s’est déjà produit au festival

Nourritures urbaines le mois dernier, et dans de nombreux autres shows de la région. Leur force, c’est le

mélange : des âges d’abord, puisque ses 8 membres ont entre 16 et 30 ans. Mélange des niveaux ensuite :

si certains évoluent sur la piste depuis plus de 10 ans, ils en profitent pour transmettre leur savoir à ceux

qui n’ont que quelques années de pratique. Mais ce qui leur réussit le mieux, c’est le mélange des styles : le

show qu’ils vont présenter au Raid live mixera ainsi des mouvements de break sur une musique aux accents

classiques… Ça va envoyer !

Tapez son nom sur le site de vidéos Youtube

et vous découvrirez l’étendue de son talent : à

25 ans, Huu (prononcez « Hou ») est déjà une star

de l’Internet. Voix chaleureuse et suave, guitare

acoustique parfaitement maîtrisée, pointe d’humour

et de simplicité, il reprend à sa sauce les

standards de la musique. Du r’n’b de Bruno Mars

au blues de Adele, en passant par Eric Clapton,

Amy Winehouse ou Michael Jackson, Huu touche

à tout. Et, avec plus de 100 chansons à son actif

sur le net, convainc partout. Pas mal pour ce

jeune gars de l’Ain, aujourd’hui kinésithérapeute

dans une clinique de Saint-Priest, tombé dans la

musique sur le tard…« J’ai pris goût à la musique

grâce à Youtube, en regardant des vidéos d’artistes

qui reprenaient des chansons devant leur ordinateur.

En 2006, j’ai acheté ma première gratte et

je m’y suis mis, tout seul. Quelques mois après,

je postais mes premières vidéos, et j’ai vu que les

gens aimaient ça. »

12 millions de vues sur Youtube et 43 000 fans

plus tard, Huu goûte

à la notoriété sans prendre la grosse

tête. Appelé à quitter le confort

de son écran d’ordinateur pour se

frotter à de vraies scènes, il se

réjouit du contact avec le public

« réceptif, chaleureux, même si ça

met le trac ». Et travaille à des

compositions personnelles, pour

étoffer son répertoire et s’ouvrir

de nouvelles perspectives. Alors, à

quand l’album « Je me revendique

encore amateur. Pour le moment

je me concentre sur mes compos

et sur les scènes que je fais à

Lyon et à Paris. Mais pourquoi ne pas envisager

de travailler avec des professionnels si des portes

s’ouvrent… » Ce qui ne devrait tarder, quand on

sait que le jeune artiste a déjà été contacté par les

labels Warner et My Major Company. Mais le Raid

live l’aura avant eux !

16


Melissa Nkonda :

une star est née

Votre album Nouveaux Horizons est

un mélange ensoleillé de soul, pop,

afro et latino. D’où tirez-vous toutes ces

influences

D'abord de mes parents, et particulièrement

ma mère, qui a fait ma culture musicale. Ses

goûts passent de Supertramp, Police, Duran

Duran à Babyface, Boyz II Men, Cesaria Evora

ou Aretha Franklin. Elle a toujours été très

éclectique, d’où mon attirance pour les univers

mélangés. En grandissant, je me suis d’abord

essayée à la soul avec Alicia Keys, puis je me

suis ouverte à d’autres styles, notamment en

chantant du Björk.

Après un passage par la Nouvelle Star

en 2009, c’est le concours Je veux signer

chez AZ qui vous a propulsée sur le

devant de la scène. Qu’est-ce qui vous a

poussée à y croire

Grâce à Nouvelle Star, j’ai réalisé que mes passions

étaient la scène et la composition. Et pour

tout vous dire, je ne suis bonne qu’à ça ! (rires)

La musique m’apporte beaucoup de choses, en

terme de partage et de contact humain, et c’est

ce qui me plait le plus. Elle m’a même rapprochée

de ma propre famille.

Votre album cartonne et vous multipliez

les collaborations avec des artistes

comme VV Brown, Mokobé ou le producteur

RedOne. Comment vivez-vous ce

succès

Ces expériences sont une page marquée à

jamais dans ma vie. Avoir la chance de faire

autant de collaborations en aussi peu de temps

me met la tête dans les nuages… sans oublier

de garder les pieds sur terre !

À la fois auteur, compositeur et interprète,

quels messages voulez-vous transmettre

avec votre musique

En tant qu'artiste, il est important de laisser

parler ses émotions, de s’extérioriser ; je

m’appuie sur des événements marquants pour

construire mon univers. Mais la plupart de mes

écrits incitent beaucoup plus à la joie qu'à la

tristesse !

Quel programme réservez-vous au

public de Saint-Priest à l’occasion du

Raid live le 23 juin

Sincèrement Un show immanquable, et surtout

beaucoup de plaisir !

Tous au Raid urbain Aucune fausse note !

Samedi 23 juin, vous n’avez pas fini de

bouger ! Avant de danser au Raid live,

courez au Raid urbain. Une 15 e édition

renouvelée pour cette grande course

d’orientation qui va vous faire courir aux

quatre coins de la ville... Renseignements

et inscriptions auprès

du service des sports

avant le 15 juin :

04 78 20 21 14 ou

www.ville-saint-priest.fr

Depuis 2009, le Raid live est organisé selon

les principes du développement durable.

Maîtrise du son (volume inférieur à 100 db

et distribution de bouchons d’oreilles), des

lumières (projecteurs LED), propreté du

site (tri sélectif sur place) et facilité d’accès

grâce au tramway sont au programme

pour réduire les nuisances. Question sécurité,

l’alcool, les bouteilles en verre, les

artifices, les deux-roues et les chiens de

catégorie 1 et 2 sont interdits pendant

le concert. Comptez sur les messages à

caractère citoyen diffusés sur écran géant

pour rappeler les bonnes pratiques, afin

que chacun profite de l’événement à 100% !

Infos pratiques

RAID LIVE 2012 : samedi 23 juin de 20 h à 23 h

place Ferdinand Buisson. Gratuit et ouvert à tous.

Accès

Tram T2 arrêts Hôtel de ville et Jules Ferry.

ATTENTION ! Pour des raisons de sécurité, la station

Esplanade des arts sera fermée de 20 heures à minuit.

La circulation et le stationnement seront perturbés dans

les rues alentours.

Plus d'infos sur www.ville-saint-priest.fr

17


éducation

La culture à bonne école

Aller au cinéma, jouer une pièce de théâtre sur scène, découvrir des expositions

artistiques, une évidence pour les jeunes San-Priots. Pourtant, la démarche que Saint-

Priest a engagée, sous le chapeau des « parcours culturels », peu de villes peuvent se

vanter de l’avoir poussée aussi loin. Moyens financiers, équipements, personnel, sont

mis à disposition pour que chaque élève bénéficie de l’ensemble de ces activités au

cours de sa scolarité. Explications avec Gilbert Béranger, adjoint délégué à la culture.

Par Christine Nadalini et Fanny Thénard.

La Ville met en place des parcours culturels.

De quoi s’agit-il

L’idée de ces parcours culturels est de rendre

accessible la culture à l’ensemble des élèves de la

commune. Il s'agit pour nous d'une volonté politique

forte. 100 % des élèves sortant de l’école

primaire doivent pouvoir dire : on a vu des films

du patrimoine, on est allé au théâtre, on a fait

de la musique. Aucun enfant ne peut échapper à

une sensibilisation culturelle à l’école, c'est pourquoi

nous avons fait le pari du partenariat avec

l'Éducation nationale. Cette volonté de garantir

au plus grand nombre une pratique artistique,

des rencontres avec des œuvres et des artistes,

c’est un engagement que la municipalité a pris

en 2008 et auquel elle tient.

Quels en sont les enjeux

Toute cette dimension culturelle permet de

donner du sens aux apprentissages. C’est une

manière d’apprendre autrement et de s’ouvrir

sur le monde. Nous sommes convaincus que la

culture participe à la construction de l’individu,

l’amène à de nouveaux savoirs. La langue française

se joue aussi sur les scènes de théâtre, dans

les salles de cinéma.

L’objectif est de permettre à chaque enfant de

trouver une réponse culturelle à ses envies de

musique, de lecture, de théâtre…

Comment se concrétisent ces parcours

Ceci est rendu possible grâce aux moyens financiers

que la Ville met en place, mais aussi grâce à

la diversité et à la qualité des équipements culturels

dont nous avons la chance de disposer : une

médiathèque, un cinéma, un théâtre, un conservatoire

de musique et une artothèque. Tous sont

engagés dans ce dispositif et mettent en place des

actions spécifiques.

Concrètement, ces parcours culturels se basent

pour la plupart sur des pratiques existantes.

Beaucoup l’ont peut-être oublié ou pensent

que cela fait partie intégrante des programmes

enseignés, mais les interventions musicales dans

les écoles de Saint-Priest ont été mises en place à

la fin des années 70, à l’initiative de la Ville qui,

depuis plus de 30 ans, assure par l’intermédiaire

du conservatoire la prise en charge des intervenants

musicaux, le suivi pédagogique, en lien

étroit avec l'inspecteur de l’Éducation nationale.

S'appuyer sur l’Éducation nationale et les équipes

enseignantes est apparu comme une évidence

pour développer ces parcours culturels et favoriser

ainsi l’accès des jeunes au théâtre, au

cinéma, à la musique, aux arts plastiques. Nous

souhaitons que tous puissent s’en emparer.

À quel type d’activités les élèves ont-ils

accès

La présence musicale à l'école est une priorité

municipale. La musique et le chant s'inscrivent

dans un véritable parcours d'éducation

artistique, de la primaire au collège et même

jusqu’au bac puisque le conservatoire propose

une préparation à l’option musique. On peut

souligner la spécificité des classes à horaire

aménagé musique (CHAM). À sa sortie de CM2,

tout San-Priot peut intégrer une CHAM, même s'il

n'a jamais fait de musique avant, sans concours.

Côté théâtre, nous nous engageons à garantir à

tous les enfants des écoles maternelles et primaires

d’assister au moins une fois dans l’année

à un spectacle vivant. Plus encore, de sensibiliser

les jeunes à l’écriture et à la pratique théâtrale.

Au-delà du temps scolaire, des efforts

ont-ils déjà été engagés pour faciliter

l’accès à ces pratiques culturelles

Pour permettre à tout jeune San-Priot de continuer

à pratiquer une activité culturelle, la Ville

a fait le choix d’une politique tarifaire adaptée.

C’est le cas pour le conservatoire qui applique

un tarif selon le quotient familial et qui facilite

l’accès au spectacle vivant grâce à une saison

musicale variée, gratuite. Près de 7 000 spectateurs

en ont profité cette année

De leur côté, le CCAS et le service jeunesse étudient

actuellement des propositions de financement

de places de théâtre pour les ados. L’accès

à la médiathèque reste gratuit à tout San-Priot.

« Emmener les enfants au théâtre, au cinéma,

au conservatoire de musique, leur faire rencontrer des

auteurs, les initier à l'art… Autant d'exemples d'actions que

la Ville propose et encourage pour ouvrir le plus largement

possible la culture aux enfants. Ces activités font partie

intégrante de l'apprentissage des savoirs et des savoir-faire

des élèves et contribuent à l'éducation à la citoyenneté. »

Gilbert Béranger, adjoint à la culture.

18


La médiathèque

donner l’envie de lire et bien plus encore

Le livre tient une place de plus en plus importante

dans les écoles de Saint-Priest. Nombreuses sont

celles qui ont fait de la lecture une priorité. Pour les

accompagner, la médiathèque se révèle être un partenaire

incontournable.

Dans sa volonté de favoriser l’accès de tous à cet équipement

et développer le goût de la lecture, l’équipe de

la médiathèque fait preuve de beaucoup d’imagination

pour que le livre devienne un objet familier aux yeux des

enfants. Elle n’hésite pas pour cela à diversifier ses actions

en travaillant en lien très étroit avec les enseignants.

« La fréquentation des livres, des albums suscite le désir

de lire, c’est pourquoi nous avons mis en place au fil des

années une multitude d’actions en direction du public scolaire

» explique Agnès Demesmay, responsable du secteur

jeunesse à la médiathèque. Parmi les plus prisées, le défi

lecture pour les classes de CM2 et de 6 e . La médiathèque

lectionne une dizaine de livres, en tout genre, que doivent

lire les enfants tout au long de l’année, des tables

rondes sont ensuite organisées au cours desquelles ils

échangent leurs impressions développant ainsi leur sens

critique.

L’opération Les grands lisent aux petits est une autre

façon de valoriser les lecteurs occasionnels, leur permettant

de travailler la lecture à voix haute. Le Mois de l’illustration,

organisé dans le cadre du Salon du livre Petite

édition – Jeune illustration est aussi une bonne occasion

de s’intéresser au livre en tant qu’objet. Les écoles primaires

travaillent sur des originaux d’illustrateurs, avec

des temps plus ludiques qui peuvent se poursuivre avec

l’enseignant en séance d’arts plastiques.

Sur l’ensemble des actions menées, c’est bien la Semaine

des auteurs qui recueille le coup de cœur des élèves

« Les défis lecture, la rencontre

avec un auteur, les visites à la

médiathèque, tout cela permet de

sortir du cadre scolaire et de faire

découvrir aux enfants la lecture

plaisir. On se rend compte que toutes

ces actions mises bout à bout font

bouger les lignes. Le livre devient un

objet familier ».

Brigitte Bussière et Benoît Aubry, enseignants en CE2-

CM2 à l’école François Mansart.

comme des enseignants. Chaque année depuis six ans,

la médiathèque propose la rencontre avec un auteur

jeunesse. L’objectif est de faire découvrir l’univers d’un

auteur à travers la lecture de plusieurs de ses livres et

d’échanger avec lui en classe. « Cette rencontre est un

moment particulièrement fort, il se passe quelque chose »

raconte une enseignante. « Les différents albums de l’auteur

circulent dans la classe, les élèves se les échangent

pour les lire. Le livre devient alors un objet vivant, que

chacun s’approprie ». Cette année, la Ville a décidé d’aller

encore plus loin pour favoriser cet accès au livre en

offrant à chaque élève un ouvrage de l’auteur accueilli.

Les enfants ont reçu ce livre comme un cadeau qu’ils ont

pu faire dédicacer.

Si donner le goût de la lecture est un travail de longue

haleine, force est de constater que les comportements

évoluent, les efforts fournis portent leurs fruits. La médiathèque

accueille de plus en plus de familles, poussées par

des enfants sensibilisés à la lecture plaisir.

> Repères

99 543 ouvrages jeunesse

ont été empruntés en 2011,

soit une moyenne de plus de

8000 prêts par mois.

500 : La Semaine des

auteurs a permis cette année

à 500 élèves de CE2-CM2

de rencontrer un auteur

jeunesse. Chacun des élèves

s’est vu remettre un des livres

de l’auteur accueilli.

6 et 3 : Au vu de

l’implication et du travail

mené par les équipes

enseignantes et la

médiathèque, il est proposé

pour l’année prochaine

6 heures de formation

en littérature pour les

enseignants de CM2-6 e

et 3 heures pour ceux

de CE2-CM1.

« Être auteur pour la jeunesse, c’est aussi

accompagner celle-ci vers l’écrit. Lire et

écrire, ça va ensemble. J’apprécie ces

moments d’échange avec les enfants, cela

apporte un autre rapport au livre, et permet

d’accéder à la littérature qui ouvre sur

d’autres connaissances. J’ai conscience que

j’ai un rôle à jouer et je prends beaucoup de

plaisir à le faire ». Nathalie Brisac, auteur

de la série à succès Minusman. Ici avec les

élèves de l’école Simone Signoret, le mois

dernier, lors de la Semaine des auteurs.

19


éducation

> Repères

2 500 élèves des écoles

primaires et maternelles

bénéficient chaque année

d’une intervention musicale

en classe. 66 heures

hebdomadaires sont

dispensées par 5 intervenants

professionnels du

conservatoire.

80 collégiens suivent

actuellement une classe à

horaire aménagé musique au

collège Colette, de la 6 e à la 3 e .

7 000 : Le conservatoire

propose depuis 3 ans une

vraie saison musicale avec

des concerts, spectacles et

auditions, gratuits et ouverts

à tous. Cette année, cela a

représenté 45 événements

musicaux, qui ont attiré près

de 7 000 spectateurs.

Le conservatoire de musique

Les écoles connaissent la musique

Depuis de nombreuses années, la ville multiplie ses

efforts pour à la fois amener la musique dans les

écoles et emmener les élèves au conservatoire. Des efforts

récompensés car aujourd’hui dans les écoles, quand on

pense musique, on pense conservatoire.

C'est en 1979 que la Ville met en place l'action systématique

des intervenants musicaux en milieu scolaire (IMMS)

dans toutes les classes de la commune. 30 ans plus tard,

ces interventions qui se font à la demande des enseignants,

rencontrent toujours autant de succès.

Il s'agit d'un partenariat entre la Ville, qui assure par

l'intermédiaire du conservatoire le suivi pédagogique

et musical des intervenants musicaux et l'inspecteur de

l’Education nationale (IEN), qui a en charge le suivi des

projets. « Avoir un intervenant musical dans sa classe, c'est

une grande chance » souligne Bernadette Genestier, directrice

du conservatoire, « les intervenants sont des musiciens

aguerris, compétents et pédagogues ». Partenaires des

enseignants, ils travaillent des chansons traditionnelles

ou contemporaines, mais aussi le chant choral. L’action

vise avant tout à éveiller la curiosité et la créativité des

enfants, à les sensibiliser au monde sonore. Ces interventions

peuvent aboutir en fin d'année à la réalisation de

spectacles.

Pour aller plus loin dans cet accès à la musique, la Ville

a ouvert depuis 2002 des classes à horaires aménagés

musique (CHAM), en partenariat avec le collège Colette.

Elles proposent aux élèves sortant de CM2, une découverte

et une pratique musicale intégrées à leur parcours scolaire

avec des horaires aménagés. Bien loin d'être des classes

élitistes, les classes CHAM san-priotes ont la particularité

d'offrir à des élèves n'ayant pour la plupart aucune

connaissance ou pratique musicale, une scolarité musicale

et artistique adaptée, de la 6 e à la 3 e .

« Que ce soit avec les intervenants musicaux dans les écoles

ou avec la mise en place des CHAM, notre volonté est

d'ouvrir le conservatoire et de rompre avec une image faussement

élitiste qui lui colle à la peau » insiste Bernadette

Genestier. « C’est pourquoi nous souhaitons accueillir les

enfants ici, pour leur montrer tout ce que l'on peut y faire.

Tant qu’il ne savent pas que le conservatoire existe ni ce

qu’il propose, ils n’ont aucune raison de venir ».

Les journées portes ouvertes sont une bonne occasion de

pousser les portes de l’équipement. Réservées aux élèves

de CM2, elles accueillent une douzaine de classes sur deux

jours et permettent de sensibiliser les élèves à la pratique

musicale : répartis en petits groupes, ils s’essaient à la

guitare, au violon, au cor, au saxophone. « On leur met

des instruments dans les mains et ils testent » explique

Anita, professeur de contrebasse. « Nombreux repartent

avec l’envie d’en savoir plus, ils reviennent alors avec leurs

parents lors des journées portes ouvertes de fin d’année. Le

premier contact est pris ».

« Tout a commencé à l’école primaire

avec les cours de musique qui m’ont

beaucoup plu, j’ai voulu continuer.

J’ai d’abord appris le piano, c’est

finalement le trombone que j’ai

choisi. J’ai ensuite suivi les classes

CHAM de la 6 e à la 3 e .

Au début, je venais au conservatoire

juste pour suivre les cours,

maintenant je viens tous les jours,

pour répéter. L’ambiance est très

bonne. Il y a une vraie vie au

conservatoire avec des auditions, des

rencontres en permanence. L’année

prochaine, c’est décidé, je prends

l’option musique au bac ».

Franck, 16 ans, lycéen.

« Notre objectif est d’arriver à ce que le

conservatoire soit perçu comme un lieu

culturel accessible où l’on va spontanément

et naturellement, comme on va à la piscine »

souligne Bernadette Genestier, directrice du

Conservatoire. Organisées en fin d’année

scolaire, les journées portes ouvertes

participent à cet effort, offrant la possibilité

aux enfants de CM2 d’essayer plusieurs

instruments de musique sur place.

20


Le Scénario

c’est tout un cinéma

I

nitié

par l'Éducation nationale et le Centre national

de la cinématographie, le dispositif École et cinéma

s'est donné pour ambition d'apporter une éducation à

l'image aux enfants. Tout comme l'écrit qui fait l'objet

d'un apprentissage spécifique, l’image est un langage qui

jeune âge est une occasion rêvée de faire découvrir aux

enfants des films de qualité et de tous les genres », souligne

Sandrine Gueynard, directrice du Scénario, « mais aussi

le moyen de leur donner envie de fréquenter le cinéma de

leur ville ». Pour poursuivre cette première approche d’une

« Je participe au dispositif depuis deux ans et j’en suis très satisfaite.

Cela permet de faire découvrir aux enfants des films en version originale,

en noir et blanc, reconnus pour leur qualité artistique, et de leur montrer

par la même occasion qu’il existe autre chose que des films purement

commerciaux ». Nathalie Gay, enseignante de CE2 à l’école Simone Signoret.

> Repères

1 589 élèves de maternelle

et de primaire ont assisté à la

projection de 3 films au cours

de l’année 2011.

10 groupes scolaires

san-priots sont inscrits dans

le dispositif École au cinéma.

4 764 entrées ont été

enregistrées au Scénario dans

le cadre du dispositif École au

cinéma en 2011.

s'apprend. L'école a pour rôle de préparer les enfants à

recevoir ces images et à les aider à former leur regard.

Immédiatement intéressée par ce dispositif, Saint-Priest

s'est positionnée comme ville pilote dans le Rhône en

1997. Ouvert à l’ensemble des écoles de la commune qui

en font la demande, le dispositif permet aux élèves, de

la grande section maternelle au CM2, de découvrir des

œuvres cinématographiques lors de projections organisées

spécialement à leur intention au Scénario. Ils assistent à

au moins trois films dans l'année, sélectionnés dans un

répertoire établi par un jury départemental, l'enseignant

poursuit ensuite en classe un travail de lecture et d'analyse

du film vu. « Cette initiation au cinéma dès le plus

culture cinématographique, le même principe existe pour

les classes de collèges et lycées, 500 élèves en ont profité

l’an dernier.

Aujourd’hui de nouvelles initiatives se mettent en place,

en particulier à l’intention du public jeune, afin de développer

un espace d’échange et de débat. En fonction de

l’actualité cinématographique, l’équipe du cinéma organise

par exemple des diffusions de films en présence des

réalisateurs et acteurs.

Enfin, pour toucher le public le plus large, le Scénario

n’hésite pas à se déplacer dans les quartiers, en programmant

durant les vacances d’été des séances gratuites de

cinéma en plein air.

Films d’animation, documentaires, fictions,

films muets, en noir et blanc… Le Scénario

organise des projections spécialement à

l’intention des écoles, collèges et lycées pour

leur permettre d’accéder à une programmation

cinématographique reconnue pour sa qualité.

21


éducation

> Repères

42 séances jeune public

ont été programmées

en 2011-2012 (contre 23

en 2010-2011).

5 000 places de spectacle

ont été réservées aux

scolaires en 2011-2012

(contre 3 000 en 2010-2011).

578 élèves ont participé

aux ateliers.

400 heures d’ateliers

ont été prévues en 2011-2012

(contre 300 en 2010-2011).

Rencontrer, inventer, écrire

ou jouer, le théâtre se vit sous toutes

ses formes pour les élèves san-priots

au CCTA. Les 1 res bac pro gestion

comptable du lycée Fernand Forest

en ont fait l’expérience avec le

feuilleton TAG.

CCTA

le théâtre sur le devant de la scène

Spectateur, acteur, auteur Au centre culturel Théo

Argence, l’objectif de la Ville est que les élèves sanpriots

de la maternelle au lycée mettent tous un pied au

théâtre. Un pied, ou plus… « Les établissements scolaires

goûtent au spectacle vivant de multiples manières », affirme

Anne Courel, directrice de la structure. La première, la plus

simple, réside dans la proposition de spectacles aux classes

de la ville : théâtre, danse, cirque, les disciplines sont

variées sur la scène du CCTA, mais la qualité toujours exigée

pour ces séances scolaires. « Le but est que chaque classe

assiste au moins à un spectacle par an, et qu’il y ait 2 choix,

voire plus, pour chaque niveau », explique la directrice.

Mais au-delà de la simple représentation, le CCTA privilégie

l’immersion pour sensibiliser les élèves au spectacle vivant.

Des artistes interviennent ainsi ponctuellement dans les

classes pour travailler avec les élèves et leurs enseignants

sur l’écriture, le jeu ou la scénographie, autour de pièces

vues ou à voir. Une attention toute particulière est portée

aux 10-12 ans, âge charnière où la scène permet de se

révéler. Ces actions fixes constituent une entrée dans la

matière artistique, que la Ville et le CCTA ont voulu transformer

en aventures de plus longue haleine… « Le centre

culturel a la chance d’accueillir 16 artistes associés, c’està-dire

rattachés à la structure. Leur présence permanente

permet de construire des projets sur le long terme, avec

les habitants comme avec les scolaires, notamment dans le

cadre de la Fabrique de théâtre. » Une particularité locale

que Saint-Priest compte bien développer en augmentant le

nombre d’heures d’ateliers proposées aux scolaires.

Et parce que la création a plus de valeur si elle se partage,

les artistes en herbe san-priots se retrouvent en fin d’année

à la Coopérative. Pendant trois semaines, écoliers, collégiens

et lycéens présentent leur travail et s’enrichissent

de nouvelles rencontres avec des artistes, des auteurs ou

d’autres amateurs. Une immersion dans le monde de l’art

vivant qui leur donne envie d’aller plus loin Tout est fait

pour : « Nous voulons favoriser l’accès de tous à la programmation

du CCTA grâce à des propositions tarifaires adaptées.

Ainsi, des groupes d’ados ont été intégrés gratuitement à

la Fabrique de théâtre en dehors du temps scolaire, et une

réflexion est en cours avec la Ville sur le financement de

places pour les jeunes », précise Anne Courel.

« La classe de 1 re bac pro gestion comptable a participé au feuilleton théâtral

TAG, imaginé par l’auteure associée au CCTA Karin Serres. Ça a été à la

fois un travail d’écriture et de jeu pour eux, puisqu’ils ont créé la pièce en

collaboration avec l’auteure, puis l’ont interprétée. L’initiative a été difficile

à se mettre en place : les élèves ne croyaient pas pouvoir y arriver. Mais, cinq

mois plus tard, ils étaient tous sur la scène du CCTA, à jouer leur texte. En

plus d’améliorer leur expression écrite et orale, le théâtre a permis de leur

faire prendre confiance en eux. C’est un bien meilleur soutien scolaire que

les cours ! » Pierre-Jean Couquet, professeur au lycée Fernand Forest.

22


Artothèque

les écoliers à pied d’œuvre

C'

est la valeur ajoutée de Saint-Priest question

équipements culturels : une artothèque municipale

riche de quelque 800 œuvres d’art contemporain, que les

habitants peuvent découvrir, admirer et emprunter. Une

aubaine que la Ville offre aussi aux établissements scolaires,

et plus encore depuis l’installation de l’artothèque

dans ses nouveaux locaux du centre-ville début 2012.

Car, doté d’un espace pour les expositions temporaires

et d’un atelier pédagogique, l’équipement se révèle idéal

pour donner le goût de l’art aux enfants. « L’artothèque

accueille des visites de classes et leur propose des animations

», explique Raphaël Rivoire, le responsable de la

structure. « Nous en recevons plusieurs par mois, principalement

des primaires et quelques lycéens. Ensemble, nous

travaillons autour de l’exposition en cours, sous des angles

différents selon leurs âges et les thèmes abordés avec leurs

enseignants ».

Après la découverte de l’exposition, direction l’atelier

pour mettre en pratique ce qui a été abordé face aux

œuvres : on peint, on découpe, on expérimente, on

s’interroge. « Les séances sont préparées en lien avec la

conseillère pédagogique de l’Éducation nationale à Saint-

Priest, et les professeurs concernés. L’idée est d’inscrire le

passage à l’artothèque dans une démarche de travail plus

poussée sur l’art. Nous établissons donc des fiches pour

guider les apprentissages des élèves, et pour qu’ils continuent

le travail en classe, avec leurs enseignants », précise

Raphaël Rivoire. Travail qui peut de plus s’appuyer sur des

œuvres du fonds de l’artothèque, que les établissements

scolaires ont la possibilité d’emprunter gratuitement pour

les étudier ou les exposer…

Une plongée dans le monde de l’art que les enfants apprécient,

se réjouissant de découvrir ce « minimusée » de

façon personnalisée et privilégiée. Beaucoup en redemandent

même ! « Nous avons des professeurs qui reprogramment

des visites car leurs élèves ont aimé ce qu’ils ont vu. Il

arrive aussi que des enfants qui ont découvert l’artothèque

avec l’école reviennent s’inscrire avec leurs parents pour

emprunter des œuvres ».

« Nous venons à l’artothèque pour

la première fois. C’est un véritable

support pour les enseignants et les

enfants : avant, quand on voulait

travailler sur l’art en classe, il fallait

que l’école achète des reproductions

d’œuvres. Aujourd’hui, nous

pouvons venir voir les tableaux

directement ici, et notre école a le

projet de s’abonner pour pouvoir en

emprunter. Pour les enfants, c’est

comme un musée, mais en plus

accessible grâce aux animations.

Nous venons de découvrir

l’exposition Traces, et travaillons

sur la notion de cadrage. Une bonne

introduction pour notre futur

travail, en classe ».

M me Xercavins, enseignante de CM1

à l’école Jean Macé.

> Repères

7 établissements scolaires de

Saint-Priest sont emprunteurs.

700 élèves ont été accueillis

sur l’année scolaire 2010/2011.

20 classes ont été accueillies

depuis février 2012.

En plus du fonds d’œuvres de

l’artothèque, un espace exposition

et un atelier pédagogique attendent

les établissements scolaires pour

une plongée dans le monde de l’art

contemporain.

23


enviRonnement

L’ambroisie

n'est pas une fatalité

Depuis 2008, la Ville coordonne un plan de lutte contre l'ambroisie unique en France.

Depuis 2010, l'efficacité de ce plan est mesurable, grâce au « fluxage ». Bilan après

quatre années de mise en œuvre. Par Bruno Crozat

nous avons commencé à

combattre l’ambroisie, les scientifiques

nous avaient prévenus : «Quand

l’ambroisie est impossible à éradiquer. Depuis

2008 nous avons réduit de moitié les pollens

sur la commune ». Pour Pierre-Charles Crozat,

directeur du service des espaces verts de la Ville,

l’ambroisie est une plante opportuniste, si personne

ne s’en occupe, elle prolifère. « Le dispositif n’est

pas compliqué, mais il faut le mettre en place et

surveiller les parcelles susceptibles de produire

de l’ambroisie comme le lait sur le feu ». Dans le

sud-est lyonnais, 20 % des personnes seraient touchées

selon l’AFEDA, l’Association française d’étude

des ambroisies. La plante ne cesse de progresser en

Isère, vers Valence et Montélimar, en Italie, en région

parisienne et même au-dessus du 55 e parallèle avec

le réchauffement climatique.

Une concentration réduite de moitié

Le plan de lutte intensif contre l’ambroisie que mène

la commune depuis quatre ans est unique en France.

Le « fluxage » mis au point avec le laboratoire de

palynologie de Montpellier permet enfin de mesurer

l’efficacité de ce plan. Il consiste à équiper un

véhicule d’un filtre à pollens. Celui-ci se déplace à

40 km/h sur une quinzaine de kilomètres de chemins

de terre en trois lieux stratégiques de la commune.

À son passage, il soulève poussières et pollens qui

viennent se coller sur le filtre. Le laboratoire de

Montpellier réalise ensuite un tri et un décompte

des pollens captés. En septembre 2010, l’ambroisie

représentait 20 % des pollens captés, seulement 10 %

l’année suivante. Les mesures de septembre 2012

sont attendues avec grand intérêt.

Un plan en 6 points

Depuis 2008, la Ville met en œuvre un plan de lutte

en six points : une double fauche, l’augmentation

des hauteurs de ces fauches, l’expérimentation de

nouveaux végétaux pour concurrencer l’ambroisie,

la permanence Ambroisie, l’intervention d'une « brigade

verte » et le renforcement de l'information

auprès des propriétaires. « Si nous n’avions pas

lancé ces actions depuis 2008, il n’y aurait eu

aucun progrès » estime Gilles Veyron, adjoint au

maire chargé de l’environnement, « notre objectif

est de développer une action intercommunale

de proximité pour mutualiser le savoir-faire que

nous avons acquis ».

Depuis l'arrêté communal de 1994, puis préfectoral

en 2000, la fauche de l’ambroisie doit être réalisée

avant le 31 juillet. Mais cette mesure s'est avérée

insuffisante. Il fallait un plan coordonné pour enrayer

la progression de l'ambroisie. La plante fleurit début

août. Elle peut repousser et produire de nouveaux

pollens allergisants dès la mi-septembre, refaire des

graines et continuer à polluer la terre. La double

fauche, d’abord en juillet, ensuite en septembre,

élimine les pollens, empêche la plante de refaire de

la graine et contribue à diminuer peu à peu le stock

de graines sur la commune. À cette double fauche,

s'ajoute une augmentation de 10 cm de la hauteur de

la fauche qui ne scalpe pas la terre. Tant que l’ambroisie

reste enfouie à l’abri de la lumière, elle n'a

pas l'opportunité de germer.

Cartographier et alerter

La mairie a répertorié tous les terrains où un signalement

d’ambroisie a été fait. Selon les années,

la surface totale infestée sur la commune varie :

39 hectares en 2009, 8,3 en 2010, 28,9 en 2011. « La

24


surface agricole infestée a fortement augmenté »

note le bilan des actions 2011, « ceci est dû au

type de culture et au déchaumage qui n'a pas été

fait rapidement après la moisson ». Chaque bilan

annuel de ce plan d'action est précieux, « il permet

d'extraire les tendances d'évolution (...); il faut

tenir compte des variations des conditions climatiques

» note encore le rapport. Chaque propriétaire

reçoit un courrier en juin : il doit faucher avant le

31 juillet. Tous les agriculteurs de la ville sont avertis.

Une coordination spécifique est assurée pour les

gros chantiers comme la ZAC Berliet par exemple.

Les bords de route, 6 % des terrains concernés, sont

traités à partir du 15 juillet et du 15 septembre

La permanence ambroisie

La direction des espaces verts assure la coordination

et apporte tous les conseils nécessaires pour

assurer la fauche. Une personne est embauchée à

mi-temps de juin à octobre. Elle sillonne la ville pour

repérer les éventuelles parcelles infestées. En 2009,

112 zones sont répertoriées, 79 en 2010, 117 en

2011. Le taux de suivi de ces repérages augmente

d'année en année : 85 % en 2009, 95 % en 2010,

96 % en 2011. Le référent ambroisie assure également

une permanence téléphonique quotidienne.

À ce référent ambroisie, s'ajoutent les brigades vertes

mises à disposition de la commune par le conseil

général. Là où les engins de fauchage ne peuvent

intervenir, les brigades vertes réalisent l’arrachage de

la plante. Elles interviennent pendant trois semaines

entre juillet et août et deux semaines en automne.

Le service municipal des espaces verts expérimente

également la plantation de végétaux permettant de

concurrencer l’ambroisie.

En 2011, le coût du dispositif de lutte contre l’ambroisie

s’est élevé à 16 363 euros.

> Permanence ambroisie :

le matin de 9h à 12h au 04 72 23 48 43.

Pionnière dans la lutte contre l’ambroisie, la Ville

réalise depuis deux ans une étude des pollens de son

territoire selon la méthode du fluxage. Elle a équipé

d’un filtre à pollens un de ses véhicules qui circule sur

des secteurs représentatifs des terrains à étudier.

trois questions à chantal dechamp

« la biodiversité est en question »

À l'occasion de la journée internationale de l'ambroisie à Saint-

Priest, Couleurs a rencontré le docteur san-priot Chantal Dechamp,

allergologue, spécialiste de l'ambroisie, et présidente de l'Association

française d'étude des ambroisies (AFEDA). Elle a été la première en

France à alerter les autorités sanitaires sur les risques de l’ambroisie.

Aujourd’hui, avec le fluxage et les capteurs aériens, que peut-on conclure des efforts menés

contre l’ambroisie à Saint-Priest

Nous avons comparé les pourcentages de pollens d’ambroisie fluxés, avec les résultats des pollens du capteur

aérien de Météo France à Lyon Bron situé à moins de 5 km des trajets fluxés. Cette étude montre en 2010

comme en 2011 une bonne équivalence entre les données enregistrées au sol et par le capteur aérien qui

révèlent en moyenne une diminution de moitié. Il faut poursuivre ces mesures pour évaluer l’efficacité du plan

de lutte.

Quel est l’objectif de la journée du 24 juin

L’AFEDA propose une rencontre au Château de Saint-Priest à l’occasion de la Journée internationale de l’ambroisie.

Nous installerons un capteur de pollens pour expliquer son mode de fonctionnement et son utilité. Il y

aura également de courts exposés sur l’ambroisie, son histoire et les résultats depuis 30 ans de lutte.

Une double fauche efficace : la première a pour objectif

de supprimer l'apparition des pollens, la seconde

d'empêcher la plante de produire des graines et de

repousser.

À qui s’adresse cet après-midi

À tous, aux familles et surtout aux enfants.

Ils doivent apprendre à connaître cette

plante envahissante et surtout l’importance

de la biodiversité.

© Bruno Crozat

> JOuRNÉE INTERNATIONALE

DE L’AMbROISIE :

dimanche 24 juin à partir

de 14 heures, au Château

de Saint-Priest. Inscription :

afeda@wanadoo.fr

Plus d’infos sur l’AFEDA :

assoc.wanadoo.fr/afeda

Là où les engins de fauchage ne peuvent intervenir,

les brigades vertes réalisent l’arrachage de la plante

à la main.

25


sAint-priest

26

Associations

Golden club subaquatique

http://golden-club.fr - Courriel :

president@golden-club.fr

Jetez-vous à l’eau,

testez la plongée

Comme chaque année avant l’été,

le club organise des baptêmes de

plongée accessibles à tous à partir

de 8 ans. C’est gratuit, on vous prête

même le matériel. Prochain rendezvous

jeudi 14 juin à la piscine du

Château. Une aventure à partager

en famille. Pensez à vous inscrire au

06 89 49 14 98 ou gadi.christian@

orange.fr

Lire et faire lire

Recherche lecteur bénévole

Vous êtes retraité(e) ou avez plus

de 50 ans et pouvez offrir un peu

de votre temps libre pour lire des

histoires aux enfants L’association

Lire et faire lire recherche un lecteur

bénévole pour le groupe scolaire

Simone Signoret à partir de la

rentrée 2012. Chaque semaine, vous

pourrez faire découvrir le plaisir des

livres aux écoliers de la maternelle

au CE1 à l’occasion de séances

de lecture privilégiées. Contactez

Madeleine Seeman, coordinatrice

départementale : 04 72 60 04 78 ou

lireetfairelire@fol69.org.

CS L’Olivier

30, rue Maréchal Leclerc

Tél. 04 78 21 55 56

Sorties en famille

Les 7 et 8 juillet, partez à la

découverte de l’Auvergne avec la

visite de Vulcania. Le 18 juillet,

direction le lac d’Aiguebelette en

Savoie.

Un été au centre de loisirs

Le centre de loisirs sera ouvert du

9 juillet au 3 août, et accueillera

les enfants à partir de 6 ans et les

jeunes jusqu’à 18 ans. Inscriptions à

partir du 25 juin.

Aiki-kai du Rhône

Tél. 04 78 20 35 70

http://aikikaidurhone.over-blog.com

Journée des clubs

Le Comité du Rhône organise la

journée nationale des clubs de

qi-gong du département, dimanche

10 juin de 9h à 18h au gymnase

François Arnaud, avec démonstrations

et ateliers.

Conférences

Pour en savoir plus sur les cérémonies

et rituels des chamanes d’Équateur

rendez-vous jeudi 14 juin à 19h

au centre social Louis Braille. Une

conférence sur les mouvements du

cœur sera donnée lundi 25 juin à 19h,

et permettra de mieux comprendre

les rapports physiologiques et

émotionnels de notre cœur.

CLLAJ / Logement et jeunes

8, rue du 8 Mai 1945

Tél : 04 37 25 02 19 -

cllajestlyonnais@uncllaj.org

http://rhonealpes.uncllaj.org/estlyonnais/

La solution logement des

jeunes

Installé à Saint-Priest, le CLLAJ

est une association qui informe

et accompagne tous les jeunes

de 18 à 30 ans dans leur projet

de logement. L’équipe travaille en

collaboration avec des propriétaires

privés, des bailleurs sociaux afin de

trouver de nouvelles formes d’habitat

(colocation, chambre chez l’habitant)

ou des logements classiques.

Si vous avez entre 18 et 30 ans et un

projet logement, rencontrez l’équipe

du CLLAJ lors de ses permanences les

mardis à 14 h 30.

Si vous êtes propriétaire et que vous

souhaitez louer vos biens immobiliers,

le CLLAJ peut également vous

proposer des candidats, des dispositifs

qui peuvent vous aider à gérer la

relation propriétaire - locataire.

CSC La Carnière

4, montée La Carnière

Tél. 04 78 20 61 97

www.centresocial-lacarnière.fr

Balade sur les berges du canal

de Jonage

Situé à proximité du grand parc de

Miribel Jonage, le Grand Large est un

plan d’eau de 160 hectares réservé

aux activités de loisirs et de détente.

Jeudi 12 juillet, le centre social vous

invite à une balade sur le site. Prévoir

un pique-nique et des chaussures

adaptées à la marche.

Bientôt les vacances…

Cet été, le centre de loisirs des

3-12 ans fonctionnera du 9 juillet

au 3 août. Possibilité d’inscrire vos

enfants la journée entière de 8 h à

18 h, en demi-journée matin ou aprèsmidi,

avec ou sans repas.

Au programme : activités manuelles,

ludiques, sorties, baignades.

Inscriptions ouvertes. Tarif calculé en

fonction du quotient familial.

À l’eau !

Samedi 7 juillet, direction la base

nautique d'Andrézieux Bouthéon

avec une visite du parc animalier et

botanique du château de Bouthéon.

MJC Jean Cocteau

23, rue du 8 Mai 1945

Tél. 04 78 20 07 89

Site : www.mjcjeancocteau.org

Tous en scène !

- Vie et mort de H, pique assiette

et souffre-douleur : une comédie

loufoque d'Hanokh Levin, mise en

scène par Pierre-Yves Roblès. Trois

pièces où l'auteur traite la question de

la vie et de la mort. Samedi 16 juin

à 20 h, dimanche 17 juin à 16 h. Tout

public.

- L'homme vit très bien toute seule :

Petite forme théâtrale proposée

par Hélène Mathon sur le thème de

l'agriculture et de l'écosystème, dans

le cadre du projet porté par

Les Subsistances. Mercredi 13 juin à

14 h à la Résidence Les Alizés

(3, rue C. Claudel). Atelier théâtral

après la représentation. Entrée libre

sur réservation.

Expo : Des mondes extra

ordinaires

Exposition réalisée par les adhérents

des ateliers arts plastiques de la MJC,

animés par Eliane Fontaine, sur l'art

contemporain. Jusqu’au 24 juin.

Fête de la musique

« 2012, la pop a 50 an », tel est le

thème de cette nouvelle fête de

la musique qui propose également

de découvrir les talents locaux des

musiques urbaines. Au programme :

Tamaya, Marrakech Band, groupes de

rap et de rock. Concerts gratuits sur

l'esplanade de la MJC de 19 h à 23 h.

Duende flamenco

Tél. 07 50 25 81 68

Spectacle de flamenco

Retrouvez le guitariste sanpriot

Juan El Flaco aux côtés de

la danseuse de Madrid, Paloma

Fantova dans un grand spectacle de

flamenco, accompagnés d’artistes

comme Enrique El Piculabe au

chant ou encore Sabu Porrina à la

percussion. Samedi 30 juin à 21 h

au palais de la Mutualité (1, place

Antonin Jutard, Lyon 3 e ).

Tarif : 20 €. Sur réservation.


ZOOM SUR... SAVEURS DU MONDE

> CIRQ’ÛLE SUR LA

PISTE AUX ÉTOILES :

L’École de cirque san-priote

présentera son grand

spectacle de fin d’année de

cirque chromatique, intitulé

Cirq’ûle, samedi 7 juillet à

19h30 au centre culturel Théo

Argence. Entrées : 5€/3€. Sur

réservation au 06 51 83 87 87

ou edcsp@free.fr

> GALA DE DANSE : L’Amicale

laïque danse organise son

grand gala de fin d’année

les 29 et 30 juin à partir de

20h30 au centre culturel Théo

Argence. Tél. 06 27 05 25 68.

> EMBARQUEMENT

IMMÉDIAT ! La FNACA

organise une journée détente

à bord du bateau Le Delta,

le 13 septembre prochain.

Inscriptions et programme au

04 78 20 88 03 ou

06 60 12 27 83. Tarif : 62 €.

> ÉPICERIE SOLIDAIRE :

La nouvelle association l'EPI

san-priot, qui a pour but

d'ouvrir une épicerie solidaire

en centre-ville à destination

des habitants en difficultés

financières, organise

une assemblée générale

extraordinaire vendredi 22 juin

à 18 h salle Edouard Herriot.

http://lepisanpriot.free.fr

lepisanpriot@free.fr

Chaque année, le centre social de l’Olivier propose aux San-Priots

un véritable périple culinaire avec l’événement Saveurs du monde.

Rendez-vous dimanche 24 juin pour une nouvelle édition placée

sous le signe de la découverte culturelle.

Kurdistan, Portugal, Tunisie, Bénin, Comores…

Depuis plus de 10 ans, Saveurs du monde fait

voyager nos papilles à grand renfort de spécialités

culinaires exotiques. Petites portions pour goûter

ou gros plats pour profiter, à déguster sur place

ou à emporter chez soi, la journée est l’occasion

pour tous les San-Priots de s’ouvrir à de nouvelles

saveurs. Et, au-delà du goût, à de nouvelles cultures :

« Les bénévoles viennent présenter leur pays par la

cuisine, mais pas seulement », précise Marie Laporte,

la directrice du centre social de l’Olivier. « Nous avons

voulu faire de cette journée un moment où les gens

se rencontrent, se découvrent. C’est pourquoi cette

année nous ouvrons les portes de Saveurs du monde

à l’artisanat et à d’autres animations comme des

conférences ». À l’espace Mosaïque, où se tiendra

l’événement, l’ambiance sera donc à la fête et à la mixité

dimanche 24 juin ! À l’intérieur, la vente de petits plats

sera accompagnée de démonstrations de musique,

danse et autres défilés de costumes. L’extérieur sera

lui consacré à la vente d’artisanat et à la tenue de trois

miniconférences « autour du monde », sur les thèmes

de l’alimentation ou de la maternité.

Pour organiser cette journée solidaire dont toutes les

recettes seront reversées à des associations, le centre

social fait appel aux San-Priots de tous horizons. Pour

partager une recette, exposer des traditions ou tout

simplement donner un coup de main pour la décoration,

toutes les bonnes volontés sont les bienvenues ! Et pour

un avant-goût de cette journée cosmopolite, rendezvous

au buffet tous pays de l’Olivier jeudi 14 juin midi,

suivi d’un ciné-débat le lendemain à 14 heures au

Scénario autour du film Enfances du monde.

> Saveurs du monde, dimanche 24 juin

de 10 h 30 à 17 h 30 à l’espace Mosaïque.

Ateliers de préparation les mercredis et jeudis

de 14 h à 16 h au centre social de l’Olivier.

Contact : Delphine au 04 78 21 55 56

evenementiel@csolivier.fr

retrouvez l’agenda complet de toutes les manifestations de la ville sur www.ville-saint-priest.fr

27


sAint-priest

sorties

Le Scénario En juin

Retrouvez le programme complet du Scénario sur le site de la Ville : www.ville-saint-priest.fr

Renseignements : 04 72 23 60 40.

Le Grand Soir

Comédie française de Benoît Delépine

et Gustave Kervern avec Benoît Poelvoorde,

Albert Dupontel.

C'est l'histoire d'une famille qui décide de faire

la révolution... à sa manière. Les Bonzini sont

gérants d'un restaurant rapide, La Pataterie, dans

une désespérante zone commerciale. Le fils aîné,

Not, est le plus vieux punk à chien d'Europe. Son

frère, Jean-Pierre, est vendeur dans un magasin de

literie. Quand celui-ci est licencié, les deux frères se retrouvent pour tracer

leur route ensemble.

Ciné collection

Enfances du monde

Documentaire de Jamel Balhi

Après avoir fait le tour du monde en courant, Jamel Balhi

nous propose une série de portraits d’enfants rencontrés

sur les cinq continents.

Séance organisée avec le centre social de l’Olivier dans le cadre de la prochaine

journée des Saveurs du monde, en présence du réalisateur.

> Vendredi 15 juin à 14 h.

Ciné collection

La Chatte sur un toit brûlant (vost)

Film américain de Richard Brooks (1958) avec

Elizabeth Taylor et Paul Newman.

Après le suicide de son meilleur ami, Brick se réfugie dans

l'alcool et s'éloigne de sa femme, Maggie, qu’il considère

comme responsable du drame.

Un film magnifique sur la famille et ses névroses.

> Jeudi 14 juin à 20h30. La projection sera suivie d’un débat animé par

Lionel Lacour, conférencier en cinéma.

Fête du cinéma du 24 au 27 juin

La nouvelle Fête du cinéma baisse ses prix

mais se déroulera sur 4 jours seulement. Le

principe reste le même : vous achetez votre

première place au tarif normal et bénéficiez

du tarif unique à 2,50 € pour les séances

suivantes. Profitez-en !

ÉGALEMENT À L’AFFICHE

Présentation des films de fin d’études des élèves de la célèbre école

d’art lyonnaise Émile Cohl le 29/06 - Madagascar 3 – L’Âge de glace

4 – Spiderman 4 – Journal de France – Blanche-Neige et le chasseur –

Adieu Berthe – La Part des anges...

Château de Saint-Priest

2, rue de l’Égalité – Tél. 04 78 21 25 58

chateau@mairie-saint-priest.fr

Concert d’été

Billie

Derrière le phénomène Billie se cachent deux filles

survoltées : Théodora King au violoncelle et à la

basse, Billie au chant (beatbox, chœurs, bruitage).

Ces deux passionnées d’une musique bricolée nous

livrent un son électrique à la poésie détonante.

> Mardi 26 juin à 19 h 30. Entrée libre sur

réservation

Fête de plein air

Circ Ô Château

Place au cirque dans le parc du Château, en

partenariat avec la compagnie Virevolt et l’école

de cirque San-Priote : ateliers (à partir de 7

ans), goûter avec un trio de magie comique et

musical, déambulation circassienne, cabaret, restauration, suivie à 21h30 du

spectacle Banc public par la compagnie Virevolt.

> Mercredi 11 juillet de 15 h à 23 h dans le parc du Château. Entrée libre

sur réservation au 04 78 20 02 50. Plus d’infos : www.cctheoargencesaint-priest.fr

Conservatoire de musique

Place de l’Ancienne Mairie – Tél. 04 78 20 03 22

ecoledemusique@mairie-saint-priest.fr

Halb, l’autre moitié

Conte musical d’Alexis Ciesla et Sigrid Baffert en collaboration avec l’école Plaine

de Saythe.

> Mardi 12 juin à 19 h au Centre culturel Théo Argence. Entrée libre.

À voir aussi au conservatoire : Scènes ouvertes le 14 juin à 18 h - Concert

rock le 20 juin à 19 h 30 avec The Wildsons et Lith.

Médiathèque François Mitterrand

Place Charles Ottina – Tél. 04 78 21 79 14 – www.bm-saint-priest.fr

Lecture-spectacle

Passions d’Algérie

Qu’est-ce qui peut réunir Albert

Camus, le philosophe qui s’interroge

sur une certaine absurdité de l’existence,

et Tahar Djaout, le tout jeune

diplômé en mathématiques qui veut

faire sauter les barrières qui l’oppressent

S’ils s’élèvent tous deux contre l’injustice, chacun est entraîné dans

une réflexion sur le lien particulier qu’il entretient avec l’Algérie. La lecture

par Jean-Paul Schintu de textes d’Albert Camus et de Tahar Djaout, alliée à

la guitare andalouse de Salem Amrane, nous restitue la passion profonde des

deux auteurs pour leur pays.

> Mardi 19 juin à 19 h. Entrée libre.

À voir et à écouter aussi : Les 7 Pêchés capitaux le 12 juin à 19 h 30, sur

des textes de Daudet, Molière, Maupassant par la Compagnie du Voyageur

Debout. Entrée libre.

28


Coups de cœur de la médiathèque

Livre

Jon Kalman Stefansson

La Tristesse des anges (Édition Gallimard)

Lorsque Jens le postier arrive au village, il faut le détacher de

sa monture, car son cheval et lui ne forment plus qu’un énorme

glaçon. C’est ainsi que se passe le printemps dans ces terres

islandaises rudes et glaciales. Mais Jens, ce géant habitué aux tempêtes et au

froid, doit poursuivre sa tournée, toujours plus au nord. C’est en compagnie

du « gamin », un orphelin fluet et poète, qu’il va devoir traverser les fjords,

et vivre la tournée la plus difficile de sa carrière. Roman d’initiation et d’aventures,

La Tristesse des anges est le deuxième volet d’une magnifique trilogie

islandaise, commencée avec le très beau Entre ciel et terre.

CD

Oxia

Tides of mind (In-Finé)

Olivier Raymond, alias Oxia, a attendu huit ans pour sortir

son deuxième album sous le label électro lyonnais In-Finé. Perfectionniste,

Oxia souhaitait avec ce nouvel album approfondir sa musique et la nourrir de

ses influences : jazz, musique classique, folk, sans renier ce qui avait marqué

son style en 2004 avec son premier CD 24 heures, à savoir une techno-house

groovy aux racines soul et funk. Avec Tides of mind, « les marées de l’esprit »,

Oxia propose un voyage où introspection et énergies rythmiques semblent

bien rendre compte d’un voyage de l’âme à marée basse ou haute. Une deep

house travaillée entre danse et hypnose.

La sélection de Couleurs

Le coin des juniors

Dave The Chimp

Mon street art book (Éditions Nathan)

Pour prolonger le plaisir de la découverte des arts urbains, lancée avec le

festival Nourritures urbaines le mois dernier, voici un ouvrage qui devrait ravir

les jeunes amateurs de tags et de graffs. Revisitez l’art de la rue grâce à cet

album de plus de 250 pages qui vous invite à créer votre propre style à partir

des œuvres de 75 maîtres du street art. Coloriez, recopiez et transformez les

modèles proposés comme bon vous semble. Un conseil cependant, dans votre

élan créatif, évitez le mur de l’immeuble et la chambre des parents… C. N.

CD

Écholoriages (Éditions musicales Lugdivine)

L’ensemble L’air de rien est de retour avec un 6 e album.

Depuis plus de 10 ans, Marie-Line Paillet-Taille, Isabelle

Viel et Jackie Bardot, tous trois intervenants musicaux

dans les écoles de Saint-Priest, nous ravissent de leurs compositions

modernes et amusantes. Leur répertoire riche d’une centaine de titres pour

le jeune public fait l’unanimité dans les écoles et les crèches. Il faut dire

que les chansons sont joliment ficelées alliant l'originalité des textes et une

réelle exigence musicale. Dans ce 6 e opus, les enfants tiennent toujours le

premier rôle et chantent sur des textes et musiques « maison », enregistrés au

conservatoire de Saint-Priest. Écholoriages parle du monde, des différences,

de l’écologie, ou encore de la malbouffe. Des chansons à écouter, à apprendre

et à fredonner en famille. C. N.

BD

L'Hermenier & Looky

Blanche Neige (Ankama)

Loin de la vision classique du célèbre conte - et en parallèle

du film hollywoodien avec en rôles titres Kristen Stewart

(Twilight) et Chris Hemsworth (Thor) - voici une relecture

sombre et mature du mythe. Ici, point de jolie forêt où les animaux s'ébattent

joyeusement ni de prince charmant aux dents blanches, mais une aventure

onirique et brutale, à la beauté à couper le souffle ! R. N.

ESSAI

Thierry Pech

Le temps des riches. Anatomie d’une secession (Seuil)

N’attendez pas là un réquisitoire, une envolée, un brûlot. Ne

pensez pas non-plus y trouver une nouvelle clef de lecture

économique, une découverte révolutionnaire, une reformulation

magique, une théorie décoiffante… Thierry Pech ne fait que dire notre

monde, aligner des faits. Son choix : décrire l’évolution de notre rapport à

la richesse et, du coup, repartir des débuts de la mondialisation, suivre secteur

par secteur les changements, jusqu’à la situation de sécession actuelle.

Entre 0,01 % des Français et les 99,99 % restants, c’est l’impasse. Notre pays

souffre d’autant plus de ce déchirement, qu’il est aussi en contradiction sur

de nombreux points. Les riches concrétisent à leur niveau une évolution individualiste

beaucoup plus profonde de notre société. Le spectacle de leurs abus

fascine autant qu’il révolte. Tout n’est donc pas si simple... Mais Thierry Pech

réussit à rendre le sujet plus limpide, avançant avec méthode. Il propose des

réformes qui ne sont pas révolutionnaires, mais nécessaires et vitales. C. Y.

Retrouvez l’agenda complet de toutes les manifestations de la ville sur www.ville-saint-priest.fr

29


sAint-priest

sports

1 2

3

1 > Gymnastique

Les 28 et 29 avril au gymnase Condorcet,

le GasP accueillait le Régional des niveaux,

une compétition de gymnastique artistique

au cours de laquelle plus de 600 gymnastes

âgés de 6 à 14 ans devaient dévoiler

leur talent sur les différents agrès (sol,

cheval d’arçon, anneaux, barres parallèles

et asymétriques) pour engranger un

maximum de points pour le classement

finale par équipe. Parmi les nombreux clubs

départementaux et régionaux présents, le

GasP peut se satisfaire de la seconde place

des garçons niveau 5 des 9/14 ans (yannick

Deporte, tristan Dziod, Reda Fellague,

Raphaël Leredotte, thomas Lopez, nathan

Pierson), mais plus encore du titre des filles

niveau 8 des 7/10 ans (emilie Flecheux,

manel Lahlali, assil mahmoud 3 e en ind.,

nina mathon 2 e en ind., maeva Plazzi,

angèle Vezzosi). une grande fierté partagée

par leurs entraîneurs respectifs Cédric

Costoli et Ghyslaine amar, ainsi que par le

président michel millot.

2 > RuGby

Grosse désillusion dans les rangs du saL

saint-Priest Rugby qui manque la dernière

marche avant l’accession en Fédérale 2. Les

san-Priots ont, en effet, été brutalement

stoppés aux stades des 16 es de finales du

Championnat de France par besançon qui

avait fait une grosse partie du chemin à

l’aller (victoire 37 à 13). Le succès obtenu

par les sang et Or à mendès-France, laisse

un goût d’inachevé aux joueurs ainsi qu’à

tout le staff.

3 > Pétanque

Le 11 mai dernier, l'amicale pétanque du

centre de saint-Priest organisait un concours

en doublettes place Ferdinand buisson.

au terme de parties très disputées dans

une ambiance toujours aussi conviviale, la

victoire est revenue à la doublette Fiorato-

Cazorla aux dépens de Diégo et Devin. un

succès dignement fêté autour du verre de

l’amitié.

4 > assP

Les 28 et 29 avril derniers, l’assP

accueillait pas moins de 48 formations sur

deux jours réparties en deux catégories :

les u7 et u9. au terme du week-end, pas de

classement mais des rencontres disputées

dans un esprit convivial. un vrai vent de

fraîcheur qui réconcilie avec le monde du

ballon rond.

5 > CyCLisme

Les résultats de l’entente Cycliste sont très

encourageants : après le Prix du Leveau

(Vienne) le 8 mai dernier au cours duquel

Robert niard et maurice Prat occupaient

respectivement les 3 e et 4 e places, le

championnat départemental du 13 mai

fut encore un meilleur cru : en catégorie

5, Gérard Vallet termine second, alors

que maurice Prat prend, lui, la 8 e place.

en catégorie 4, Julien Verrier obtient la

consécration et grimpe sur la plus haute

marche du podium grâce à un sprint tout en

puissance. il signe sa troisième victoire de la

saison. quant à Claude Grenaud, il se classe

Textes : Laurent Scheiwe - Tél. 06 20 65 24 63 - laurent.scheiwe@orange.fr

30


Agenda…

retrouvez les résultats commentés

sur le site : www.ville-saint-priest.fr

4

5

en 10 e position. enfin, en catégorie 3, la

nouvelle recrue Fodil messaoud-nasser, malgré

son manque d'expérience de la compétition,

termine 3 e , pendant que Jean-marc Guitton,

capitaine de route et entraîneur termine 5 e .

6

7

belle saison notamment grâce à leur duo

d’entraîneurs Jonathan aibar et Jean-Pierre

Ribeiro. Ce jour-là, seul saint-Genis-Laval

était parvenu à faire plier l’équipe san-priote

chère au président armand yaghlian.

Samedi 9 juin

Football

Tournoi ASSP réservé aux U12

Stade Joly

Dimanche 10 juin

Football

TOURNOI ASSP RÉSERVÉ AUX U13

Stade Joly

Samedi 16 juin

Tennis de table

TOURNOI OPEN DU CLUB

OUVERT À TOUS

À partir de 8 h au gymnase Jacques Brel

Samedi 23 juin

15 e Raid urbain

À partir de 13h30 place Ferdinand Buisson

6 > bOuLes LyOnnaises

Cette année encore, le 61 e Grand Prix

bouliste de la Ville de saint-Priest organisé

par l’esb a accueilli les meilleures équipes

nationales et régionales donnant lieu à des

confrontations très indécises, ne laissant

aucune place au stress. Comme ce fut le cas

pour la finale nationale remportée 11 à 7 par

la formation emmenée par sébastien Grail

et Fabrice Laposta, alors qu’ils étaient 7 à 0

dès les premiers instants de la partie. mais

on retiendra également la finale 100 % sanpriote

en 2 e et 3 e division féminine avec la

victoire sans bavure de la doublette maligeaymarichal,

ainsi que la place de finaliste de la

quadrette Landrix, battue 11-6 par Corbas.

7 > as manissieuX

Les u11 de l’as manissieux réalisent une

EN BREF

ALSP NATATION

Le club procède aux inscriptions pour la

saison prochaine. Pour les anciens adhérents,

réinscription en juin uniquement. Bébés nageurs

les 10 et 17 juin de 8 h 30 à 12 h 30 à la piscine

Caneton. Pour les groupes d’aquagym adultes

5, compétition 3 et synchronisation 3 et 4,

jusqu’au 15 juin à la piscine Caneton. Pour les

autres groupes, du 25 au 29 juin à la maison des

associations.

Pour les nouveaux adhérents, inscription

en septembre : pour les bébés nageurs le

3 septembre, pour tous les autres groupes du 4

au 7 septembre. À la maison des associations.

Attention, pas d’inscription le jour du carrefour

des associations le 2 septembre.

Permanences OMS le mardi

à partir de 16 h - Tél. 04 78 20 40 54

Plus d’infos au 04 78 21 86 03 ou sur

www.alspnatation.fr

ASSP

L’ASSP organise un vide-greniers le dimanche

1 er juillet au stade Jacques Joly. Inscriptions et

réservations au club 04 78 21 12 57 ou auprès de

M. Slimani 06 83 85 92 52.

SERVICE DES SPORTS

À partir du dimanche 24 juin, toutes les

installations sportives seront fermées.

Chaque lundi retrouvez les résultats des principaux clubs sur www.ville-saint-priest.fr

31


sAint-priest

Libre expression

des groupes politiques au conseil

Conformément à l’article L.2121-27-1 du Code général des collectivités territoriales.

Élus socialistes

et rÉpublicains majorité

école de sport, école de la vie

Toutes les associations sportives de Saint-

Priest connaissent les efforts et le soutien

apportés par la municipalité. Cela se concrétise

par des subventions et la mise à disposition

d’installations de qualité. L’action

menée à destination des jeunes San-Priots

est peut-être moins connue. Elle est pourtant

importante et variée.

D’abord sur le temps périscolaire. Chaque

groupe scolaire (ils sont 16) bénéficie de

l’aide d’éducateurs entre 16 h 30 et 18 heures

pour une initiation à un sport. Le choix de

l’activité (basket, athlétisme, danse etc.) est

décidé en accord avec l’équipe pédagogique et

les parents d’élèves. Chaque activité se déroule

sur 10 séances et se conclut par un challenge

amical. Trois cycles sont organisés sur l’année.

Le mercredi matin est consacré à l’éveil sportif

des 4 à 6 ans. Six centres fonctionnent pour

permettre un développement de la motricité

chez les plus jeunes et, avec la participation

des parents, faciliter la socialisation.

Le mercredi après-midi est consacré aux 9/11

ans avec des activités variées.

Les 11/17 ans ne sont pas oubliés, le service

des sports redouble d’efforts pour proposer des

activités à cette tranche d’âge plus difficile à

intéresser.

À l'approche des vacances d'été, il est bon de

rappeler combien elles peuvent être, à Saint-

Priest, un moment privilégié. Aux petits et

grands, des activités sportives et des séjours

divers sont proposés (canoë, randonnée, escalade,

etc.) avec une tarification adaptée (selon

le quotient familial). Pour les plus âgés, ces

activités peuvent être un tremplin vers une

formation d’animateur sportif ou le BAFA.

Ces activités sportives sont essentielles pour le

développement de nos jeunes mais elles prennent

encore plus d’importance car, au travers

de ces pratiques, les éducateurs font passer

des valeurs de solidarité, d’amitié, de respect

de soi et des autres qui forment de futurs

citoyens.

enseMble pour

saint-priest opposition

un centre-ville remodelé

La municipalité a présenté le programme de

déconstruction des Alpes le 24 mai. Projet de

longue haleine, l’opération de renouvellement

urbain (ORU) verra donc cet été le moment

le plus symbolique de sa mise en œuvre :

la disparition du champ visuel de ces barres

immenses qui symbolisaient une vision de la

ville aujourd’hui mise à mal.

Rappelons que dans les années soixante,

sous l’impulsion du général de Gaulle puis de

Pompidou, de vastes programmes de constructions

ont été lancés dans les banlieues de

toutes les grandes villes. Quel progrès pour

l’époque ! Des logements accessibles, dotés de

tout le confort (les salles de bains n’étaient

pas si courantes) et de liaisons modernes

(réseaux de transport, voies rapides…). Hélas,

la crise et le mal vivre des banlieues ont transformé

le paradis en enfer.

Rêves d’architectes. Vision technocratique.

Sous l’impulsion de Jean-Louis Borloo, de

nombreux sites ont bénéficié de sommes

considérables pour tirer un trait sur ces architectures

synonymes de relégation et d’insécurité.

La question d’aujourd’hui est celle-ci :

comment éviter de nouvelles erreurs

En accord avec la nécessité de repenser le

centre-ville, notre groupe s’est toujours positionné

clairement par rapport aux projets présentés

par la municipalité : oui pour s’inscrire

dans une démarche de renouvellement urbain,

mais non à de nouvelles erreurs. Cette position,

traduite par nos abstentions régulières

sur ce dossier, nous permet aujourd’hui d’être

particulièrement vigilants. L’école Brenier qui

sera reconstruite accueillera plus d’élèves sur

moins d’espace. Progrès La place du commerce

semble également traitée avec timidité.

L’esprit village que les habitants attendent

sera-t-il au rendez-vous Façades proches des

voies, espaces verts réduits, densification…

Les prochains conseils municipaux seront l’occasion

pour le groupe Ensemble pour Saint-

Priest de réaffirmer l’attente des habitants

dans ces domaines, et la méfiance qui est la

nôtre devant les projets toujours magnifiques

sur le papier, mais qui préparent hélas des

lendemains qui déchantent.

Élus coMMunistes

et rÉpublicains majorité

égaux et différents

La place des personnes en situation de handicap

dans la société est un indicateur de

l’état de bien-être de ses citoyens. Or, le

handicap, qui touche 9,6 millions de Français,

reste une importante cause d’exclusion. Des

mesures urgentes doivent être prises.

Pour une société fondée sur le « vivre

ensemble » c’est une tâche noble à laquelle le

nouveau gouvernement devra s’attacher.

Pour travailler, la personne en situation de

handicap a besoin d’une personne valide

comme la personne valide a besoin de la personne

handicapée. Le vivre ensemble comme

le travailler ensemble sont les promesses de

la citoyenneté des personnes handicapées.

Avec 18,5 % des réclamations, le handicap

est la deuxième cause de discriminations

après l’origine. Il nous faut faire respecter

les articles 23 et 25 de la Déclaration universelle

de 1948. Revenir aux valeurs fondamentales

de la solidarité du Conseil national

de la Résistance pour offrir aux plus fragiles

une véritable sécurité sociale. Promouvoir le

« vivre ensemble » auprès des enfants dès

l’école, parce qu’ils sont citoyens de demain.

La Ville de Saint-Priest dans ses compétences

s’efforce de rendre accessibles les lieux

publics, un important travail de coopération

avec les associations, le CCAS, le lycée Fernand

Forest et bien d’autres acteurs comme le Grand

Lyon font que notre ville prend en compte

sérieusement le « vivre ensemble », entre

autre par l’accès à la culture, aux sports et

aux loisirs. Il nous faut poursuivre nos efforts

de mise en accessibilité en matière de voirie

et d’aménagements publics (PAVE) pour être

en conformité avec l’échéance fixée par la loi

à 2015. Faire respecter la loi de 2005 pour les

aménagements urbains, et dans les transports

pour tous.

Il reste encore tant à faire, aussi ce doit être

le devoir de tous.

Willy Plazzi

32


municipal de Saint-Priest

la VoiX Des san-prioDs

majorité

Avant de partir pour des vacances bien méritées,

notre président Sarkozy a fait voter une

loi par le Parlement, en toute urgence, donc

sans concertation avec les acteurs concernés.

Cette loi du 20 mars 2012, « relative à la majoration

des droits à construire », modifie le code

de l'urbanisme. Pour être plus clair, tout projet

immobilier en préparation, ou toute construction

déjà existante, pourra être agrandi de 30

%, sans que cela pose problème.

Or, justement, nous ne voulons pas de cela à

Saint-Priest.

En accord avec les spécialistes de l'urbanisme

et une partie de nos élus, nous rejetons cette

décision prise sans considération des conditions

de vie des habitants de nos villes (et de

nos campagnes).

Les San-Priods voient leur ville se densifier

depuis plusieurs années. Certains quartiers ne

sont « plus reconnaissables », comme la rue

Aristide Briand, le Village, le carré Rostand,

qui était, il n'y a pas si longtemps, la ferme

de la famille Cusin-Masset, qui en a été expropriée.

Mais le plus souvent, pas besoin d'expropriation,

le poids financier des constructeurs

est bien suffisant. Tous les propriétaires de

maisons de notre ville qui se situent dans

une zone où la construction d'immeubles est

possible ont reçu au moins une fois une proposition

d'achat d'un promoteur.

Nous refusons depuis toujours cette pression

financière. Et s'il est possible de construire

plus de logements sur une même parcelle,

les terrains verront leur prix augmenter de la

même manière, rendant encore plus tentante

la vente aux bétonneurs.

Les élus en charge de l'urbanisme s'en défendent

régulièrement ; quand il s'agit de propriété

privée, ils ne peuvent intervenir. Nous

avons déjà demandé à nos conseillers communautaires

de modifier le PLU pour réduire la

hauteur et les surfaces constructibles, ce qui

a été fait.

Nous demandons cette fois à tous nos élus, et

comme la loi le permet, d'adopter une délibération

municipale, pour refuser l'application

de cette majoration, indépendamment du vote

du conseil du Grand Lyon.

p.e.r.s.p.e.c.t.i.V.e.

majorité

L’accessibilité trace son chemin

En ce mardi 15 mai, une petite troupe sort du

collège Gérard Philipe après une collation bien

méritée. Des élèves du lycée Fernand Forest

encadrés par deux professeurs : jusque–là,

rien d’original.

Mais voilà, cette équipe, sous la conduite de

Jacques, lui-même porteur de handicap, se

déplace en fauteuil roulant. C’est en effet la

8 e année qu’un noyau d’enseignants vertueux

du lycée Fernand Forest prend l’initiative de

cette randonnée urbaine, pour sensibiliser ses

jeunes élèves à la sécurité et tester avec eux

les contraintes de la mobilité réduite.

C’est en 1995 que fut nommé le premier

conseiller délégué au handicap et à l’accessibilité.

Ainsi s’opéra la jonction entre les revendications

du Collectif handicapés, né précédemment

de l’initiative citoyenne, et l’action

municipale. Depuis 2008 c’est Marie Loriau

qui a en charge ces dossiers. Tout ce temps

consacré aux visites de terrain, aux actions

des services municipaux et de la communauté

urbaine a permis des avancées sur de multiples

petits aménagements. La Ville demande

en outre chaque année au Grand Lyon d’y

affecter une partie des crédits de voirie.

Le chantier du tramway apporta lui aussi

de grosses améliorations sur l’accessibilité,

comme transport collectif performant, mais

aussi par son impact sur la qualité de la voie

publique.

Pour ce qui est des décisions récentes, deux

méritent une mention particulière. Cette

année, c’est un emploi à mi-temps qui a été

créé pour soutenir l’action des élus et, en

2013, c’est une opération « pilote » qui doit

être menée sur le carrefour Croix-Rousse /

Puits Vieux par le Grand Lyon, selon le principe

bien connu « aide-toi et le ciel t’aidera ».

Merci donc aux élèves et bénévoles du lycée

Fernand Forest pour leur fidèle mobilisation

et à tous les acteurs publics et associatifs par

qui notre ville devient plus facile à vivre pour

nombre de nos concitoyens.

Pour vos encouragements ou vos remarques,

une adresse internet est désormais à votre

disposition. N’hésitez pas à la solliciter !

perspective.saintpriest@gmail.com.

Gilbert Veyron

en

bref

Enquête publique

Consultation des dossiers au service urbanisme

(2 e étage de la mairie – bureau 204).

Recensement citoyen

Dès le jour de leur 16 e anniversaire, garçons et

filles doivent se présenter au service vie civile de la

mairie avec leur livret de famille, la carte nationale

d'identité et le certificat de nationalité française pour

les personnes naturalisées, afin de procéder à leur

recensement citoyen. Cette démarche peut aussi se faire

directement en ligne sur le site de la Ville :

www.ville-saint-priest.fr

Les personnes n’auront plus qu’à se présenter en mairie

pour signer leur attestation.

Enquêtes Insee

L'Institut national de la statistique et des études

économiques (Insee) réalise jusqu’au 30 juin une

enquête sur les ressources et les conditions de vie

des ménages. Plusieurs foyers san-priots seront

contactés par une personne munie d’une carte officielle

l’accréditant.

Recueil des actes administratifs

Les numéros 207 et 208 des recueils portant sur les

actes administratifs de novembre et décembre 2011 sont

à disposition du public. Ils peuvent être consultés sur

place au service documentation de la mairie ainsi qu'à

la médiathèque. Un exemplaire sera remis gratuitement

à toute personne qui en fera la demande en mairie

(s'adresser au service de l'assemblée : 04 72 23 48 22).

Au fil du conseil

> Urbanisme

Le conseil municipal approuve la cession d’une propriété

communale située 17 e rue Cité Berliet à l’ADAPEI

du Rhône (Association départementale des amis et

parents de personnes handicapées mentales) en vue de

l’implantation d’un centre d’accueil pour autistes.

> Développement social urbain

Le conseil municipal accorde une subvention

de 10 000 euros à l’association Maison de santé

pluridisciplinaire et universitaire Bel Air, apportant

ainsi son soutien pour la réalisation d’une étude

d’opportunité et l’accompagnement du porteur de projet.

> Développement durable

La Ville accorde une subvention de 800 euros à

l’association Hommes et abeilles pour l’installation et la

gestion de ruches sur le territoire, ceci dans le but de

promouvoir la biodiversité en ville et de maintenir des

espèces butineuses en site urbain.

> Jeunesse

Le conseil municipal approuve la signature d’une

convention de partenariat avec l’association Fréquence

école, dont l’objectif est l’accompagnement des

pratiques numériques des jeunes.

Prochain conseil municipal :

jeudi 5 juillet à 19 heures.

(séance publique en salle du conseil 1 er étage de l'hôtel de ville).

Retrouvez les comptes-rendus des dernières séances sur le site de la Ville

www.ville-saint-priest.fr

33


Bloc-notes Prochain Couleurs : vendredi 6 juillet 2012

Mairie

Place Charles Ottina - Tél. 0472234848

Du lun. au ven. : 8 h 15-12 h 15/13 h 30-

17 h 30. Vie civile : idem sauf jeu. 8 h 15-11 h 15/

13 h 30-17 h 30 et sam. 9 h-11 h 30. Pour les

pompes funèbres, consultez la liste affichée

sur les panneaux officiels.

BIJ (fermeture du 10 au 21/04 inclus !)

18, place Ch. Ottina - Tél. 0478219350

Nouveaux horaires : mar., mer. 9h-12h30 / 14h-

19h, jeu. 9h-12h30/14h-18h, ven. 9h-12h30

et 1 er et 3 e sam. du mois 10h-12h.

Le Scénario

Place Charles Ottina - Tél. 0472236040

cine89@mairie-saint-priest.fr

Programme sur répondeur 0892 686 812

(0,34 €/min)

Médiathèque

Place Charles Ottina - Tél. 0478217914

Mar. 10 h-12 h/14 h-19 h, mer. & ven. 10 h-18 h,

sam. 10 h-17 h. www.bm-saint-priest.fr

Artothèque

Place Charles Ottina

Tél : 04 27 86 53 27

artotheque@mairie-saint-priest.fr

Mar. 14 h-19 h ; jeu. 11 h-17 h et sur rendez-vous

les mardis, mercredis et vendredis de 10 h à 12 h

Centre culturel Théo Argence

Place Ferdinand Buisson

Tél : 04 78 20 02 50 / Fax : 04 78 20 90 31

www.cctheoargence-saint-priest.fr

Permanences mairie

Place Charles Ottina

Impôts : 1 er et 3 e vendredi du mois.

Crématistes : 1 er lundi du mois, 15 h-17 h.

Logement : le mardi, 8 h 15-12 h.

RSI (Régime Social des Indépendants) :

3 e mer. du mois, de 8 h 30 à 12 h sur RDV,

tél. 04 72 43 69 92

(myriam.vella@rhone.le-rsi.fr)

CCAS

Place Ch. Ottina - Tél. 0800 50 86 50 (N°vert)

www.ccas-saint-priest.fr

Courriel : contact@ccas-saint-priest.org

Du lun, mer, jeu et ven : 8h45 - 12h15 /

13h45-17h30 sauf vendredi 16h30

Mardi : 8h45-10h30 / 13h45-17h30

Foyer-logement "Le Clairon"

4, rue Marcel Pagnol

- Permanence retraite CARSAT Rhône Alpes :

uniquement sur RDV au 39 60 (0,09 €/min) le

lun après-midi, mer et ven toute la journée.

- CICAS (constitution dossier retraite

complémentaire) : sur RDV au 0820 200 189

(0,09 €/min) le 2 e et 4 e jeu du mois tte la

journée.

Cyberbase

36, bd E. Herriot - Tél. 04 37 25 88 60

cyberbasesaintpriest@cyber-base.org

Gaz et électricité

Liste des fournisseurs de gaz naturel et

d'électricité : www.cre.fr

Urgence Sécurité Gaz : contacter GrDF au

0 800 47 33 33 (appel gratuit poste fixe)

Raccordement au gaz naturel : contacter GrDF

au 09 69 36 35 34.

Médiateurs

4, rue du 8 Mai 1945 - Tél. 0478219308

Perm. mar. 16 h 30-18 h 30 et présence au

local d’aide aux victimes mar. 14 h-16 h

Office public de HLM

Porte des Alpes Habitat :

1-5, rue du M al Koenig - Tél. 0472233180

Du lun. au jeu. 8 h 30-12 h/13 h 30-17 h,

vendredi 8 h 30-12 h/13 h 30-16 h

Accès au droit, aide aux victimes

Gpe Bellevue, Bât O. Tél. 0472284065

Point d’accès au droit : tous les jours 14 h-

18 h, sans RDV. Aide aux victimes : lun. 9 h-

12 h, jeu. 14 h-18 h, ven. 14 h-17 h, sur RDV.

Conciliateur de justice : 1 er et 3 e lundi et 2 e et

4 e mercredi du mois, de 14 h à 18 h, sur RDV.

Avocats : 2 e et 4 e vendredi du mois, 9 h-12 h

sur RDV.

Sécurité sociale

• CPAM 8, route d'Heyrieux à Saint-Priest

Accueil public du lundi au jeudi, 8 h-12 h 30

et de 13 h 30 à 17 h - www.ameli.fr

• Tél. unique : 36 46 (prix d'un appel local

depuis un poste fixe) - infos sur les remboursement,

être mis en relation avec un

conseiller.

• Adresse postale unique :

CPAM du Rhône 69907 Lyon cedex 20

Poste de police municipale

Ouverture au public du lundi au vendredi :

police municipale : 8 h–12 h/13 h 30–17 h 30

police administrative : 8 h 30–12 h/13 h 30–17 h 30

Tél. 0478200095

Permanences CAF de Lyon

Site internet www.caf.fr

- Centre social de l’Olivier

30, rue Maréchal Leclerc - 04 78 21 55 56

Permanences : lun 13 h 30-16 h 30 et ven

8 h 30-12 h, 13 h 30-16 h 30

- Accueil CAF Saint-Fons du mar au ven

8 h 30-16 h

Centre d'Information et d'Orientation

5 Impasse Jacques Brel

Tél. 0478208983 / Fax : 0478209594

Horaires d'ouverture : du lundi au vendredi de

9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h

Radio Pluriel (91.5)

15, allée du Parc du Château

BP 106 - 69801 Saint-Priest cedex

Tél. 04 78 21 83 49

Centre des finances publiques

40 rue Henri Maréchal - Tél. 0478200827

Du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h 15 et

de 13 h 15 à 16 h

Annexe Poste-Mairie

Rue du 8 Mai 1945

Antenne mairie : Tél. 04 37 25 05 64

Ouverture : lun, mar 9 h-12 h, jeu 9 h-11 h 30

Antenne Poste : voir ci-dessous Bel-Air

La Poste

- Place Charles Ottina - Tél. 36 31

Lun., mar., mer. et ven. : 9 h-18 h

Jeudi : 9 h-12 h / 14h-18 h. - Sam. : 9 h-12 h 30.

- Bel Air

Du lundi au samedi de 9h à 12h. Fermeture à

11h30 le jeudi.

- Manissieux

lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h30

à 17h. Fermeture à 11h30 le jeudi.

Eau

Urgence pour les problèmes d’eau, de fuite

ou manque d’eau. Société de distribution

intercommunale : Tél. 0810 814 814

Déchèterie

Rue du Mâconnais - Tél. 0478210743

Novembre à mars : lun. au ven. 9 h-12 h/

14 h-17 h, sam. 9 h-17 h, dim. 9 h-12 h

Avril à octobre : lun. au ven. 8 h 30-12 h/

13 h 30-18 h, sam. 8 h 30-18 h 30, dim. 9 h-12 h

Centre de soins

Association Santé Aujourd'hui

9, rue Bel-Air - Tél. 0478209098

www.sante-aujourdhui.com

Permanences infirmières : sans rendez-vous,

du lun. au ven. 11h à 12h et 18h30 à 19h

Sur rendez-vous le sam. et dim. de 11h à 12h

Hôpital privé de l'est lyonnais (HPEL)

140, rue André Lwoff

accès tram T2 porte des Alpes

Tél. 0826 96 99 99

Gare

Allée des Fleurs - Tél. 3635

Commissariat

R Gallavardin - Tél. 0478202060 - Urgences : 17

le emploi (accueil des demandeurs d'emploi)

17 ter Bd François Reymond - Tél. 39 49

(0.11 €/appel)

le emploi

20, rue Bel Air

- Pôle emploi (entreprises) : 0 826 08 08 69

- Mission locale : 04 72 23 05 06

- D.I.S.P.A, ASPIE et DACE : 04 78 21 26 98 /

04 78 21 50 18

- PLIE : 04 37 25 11 52

Marchés

• Mardi et dimanche 6 h-13 h :

pl R. Salengro et rue du Dr Gallavardin

• Jeudi 6 h-13 h : rue Louis Braille

• Ven 6 h-13 h : Pl Ferdinand Buisson

• Mercredi 6h-13h :

place Honoré de Balzac - Manissieux

CLLAJ / Logement & Jeunes de l'Est lyonnais

8, rue du 8 mai 1945

04 37 25 02 19

cllajestlyonnais@uncllaj.org

http://rhonealpes.uncllaj.org/est-lyonnais/

Vaccinations gratuites

Pour les enfants de plus de 6 ans, les ados et

les adultes le 1 er mardi du mois de 17 h à 19 h

à la Maison du Rhône, 21 rue Maréchal Leclerc

(apporter carnet de vaccination).

Rens. CDHS 04 72 50 08 68

Besoin d'un médecin le soir ou le WE

Les médecins généralistes de Saint-Priest

assurent les gardes en collaboration avec ceux de

Vénissieux. Maison médicale de garde : 17, pl de la

Paix à Venissieux. Tél. oblig. avant consultation :

0472 33 00 33. Lun.-ven. : 20 h-00 h, sam.

12 h-00 h, dim. et jours fériés : 8 h-00 h

SOS médecin : 04 78 83 51 51

Pharmacies de garde

Pour connaître la pharmacie de garde

composez le 3237 sur votre téléphone

(0.34 €/mn depuis un poste fixe) ou rendezvous

sur le www.3237.fr

Le pharmacien de garde est également indiqué

sur la porte des pharmacies

34


petites Annonces

[ Emploi ]

> Aide à la personne, pour éviter de vous

déplacer et perdre du temps dans les

grandes surfaces, je fais vos courses, 20 €

la prestation. & 06 62 76 56 49

> Personne 52 a,s 12 ans d'expér, cherche

hres de repassae à son dom, Manissieux,

travail soigné et sous 48 hres, maison non

fumeur. & 06 72 90 59 51 même le we.

> Assistante maternelle agréée, recherche

2 périscol à garder à partir de mai ou sept

2012, école P Neruda, H de Balzac ou

J. Ferry. & 09 54 13 34 61

> Assistante maternelle agréée garde enfts,

2 ans, sect Ménival. & 04 72 23 53 91

> F sérieuse, véhiculée et compétente

cherche hres de ménage ou personne âgée.

& 06 52 51 73 29

> Assistante maternelle agréée sur

St-Priest, sect. Berliet, recherche nourrisson

à garder, tous les jours sauf mercredi.

& 06 03 04 32 42

> F sérieuse et diplômée assiste personnes

âgées (douche, prise de médicaments,

ménages, courses...) & 04 78 21 59 98

> Assistante maternelle a 1 place

pour 1 enft de + de 2 ans, sect Ménival.

& 04 82 31 80 98 / 06 43 82 12 82

> Urgent, femme sérieuse cherche hre de

ménage et repassage. Pas sérieux s'abstenir.

& 06 67 88 16 01 laisser mess si abst.

> JF avec expérience cherche hres de ménage.

& 06 61 46 65 80

> Assistante maternelle agréée dispo sept,

pour 1 bb + 1 enft de +2 ans sur Ménival.

& 06 72 59 85 51

> Réalise tous travaux intérieur, rénovation,

décoration, tous types de peintures et autre,

travail sérieux et soigné. & 06 18 42 66 01

> Assistante maternelle garde bb

sauf les mercredis, ds maison à partir du

mois d'août. & 06 70 24 90 22

> JF sérieuse propose garde d'enfts, ménage,

soutien scol de la primaire au collège, dans

tous les matières, fait vos courses.

& 04 72 28 71 23 / 06 05 16 06 63

> JF 38 ans, cherche à partir du 21/05,

hres de ménage et de repassage, le mardi

et vendredi a m et à partir de début juin,

2 h le vendredi 9h-11h ou 14h-16h, CESU

accepté, 15 €/hre. & 04 72 48 79 69 /

06 20 79 18 13

> Dame sérieuse fait repassage à son dom,

garde petits chiens. & 06 33 21 93 07

> Assistante maternelle, 12 ans d'expérience,

garde enfts + d'un an, jusqu'à primaire, école

H Berlioz. & 06 99 35 77 34

> Agent d'entretien jardin + lavage vitres.

& 07 86 21 59 73

> Assistante maternelle agréée

cherche périscolaire Revaison, enft 2 ans.

& 06 89 72 82 30

> Dame garde chien dimanche, semaines,

vacances, soirs, St-Priest, jardin.

& 06 62 58 62 69

> Nounou à domicile, St-Priest, garde bb,

tps plein, et enft périscol, début sept.

& 06 71 15 97 35

> JF titulaire Bac+ 3 en maths, cherche à

donner des cours pour tout niv, le mois

d'août, seulement chq emploi service.

& 06 08 12 26 06

> JF cherche hres de ménage ou repassage,

sérieuse et dynamique. & 09 54 38 49 88

> TT trav d'aménagement esp verts,

plantation, gazon, taille, maçonnerie.

& 06 99 03 22 71

> F sérieuse et expérimentée, véhiculée,

dispo pour qques hres de ménage.

& 06 23 09 18 51

> Assist maternelle agréée garde enfts,

2 ans, sept, sect Ménival. & 04 72 23 53 91

> Dame garde enfts ou bb à son dom.

& 04 78 21 98 66

> Nounou agréée garde bb au dom

des parents. & 06 73 22 21 72

> Assist maternelle agréée cherche bb

à garder ou enft en période scol, sect

J Jaurès, à partir de sept. & 04 78 21 54 84

> JF avec exp cherche hres ménage.

& 06 61 46 65 80

> Assist maternelle sur sect Plaine de Saythe,

garde bb, à partir de juin. & 04 78 21 89 82

> À l'approche du Brevet et du BAC,

donne cours particuliers de math, tte section,

11 ans d'expér, stages et travail de

fonds conseillés durant l'été avant la rentrée

au lycée et en 1 re ou terminale scientifique.

& 06 83 19 37 88

> Recherche pour sept 2012, assistante

maternelle agréée pour enft, 4 ans, scolarisé

école Marendiers. & 04 78 20 68 62

> Nounou agréée dorlote bb, sect Manissieux/

La Fouillouse. & 04 78 20 65 76

> JF 3 e année droit, propose soutien scol,

primaire au lycée, 20 €/hre. & 06 88 08 32 72

> JH effectue tt trav peinture, tapisserie,

électricité, parquet, manutention, travail

soigné et rigoureux. & 06 12 77 08 66

> Assist maternelle dispo en sept 2012

pour 1 périscol à l'école J D'Arc.

& 06 16 54 10 83

> Assist maternelle garde dans maison,

enft de 2 ans non scol ou scol seulement le

matin, jeux et petits plats au menu, sect.

Garennes. & 09 54 15 12 43

> Pers sérieuse cherche hres de ménage,

garde enft, pers âgée, étudie tte propo.

& 06 86 34 92 20

35


[ Emploi ]

> F cherche hres de ménage, garde enfts,

pers âgée, étudie tte propo.

& 06 27 63 69 65

> Assistante maternelle agréée garde enfant

de + d'1 an pour septembre. & 04 72 23 53 91

> Pers compétente cherche hres ménage,

garde enfts, personne âgée, tte propo.

& 06 10 55 21 78

> M sérieux cherche entretien jardin,

tt trav de jardinage, tonte. & 04 69 55 27 11

> Bricoleur fait tt trav sauf maçonnerie

et carrelage. & 09 53 00 45 91

> Nounou agréée a une place pour un nourrisson,

sept. & 06 70 52 20 88

> Vous propose des services de montage de

meubles en kit salons, ch, cuis, à votre dom.

& 06 52 03 47 26

> Assistante maternelle agréée

cherche 1 enft à garder, sect. Garibaldi.

& 06 76 87 74 27

> F sérieuse et dynamique propose aide aux

personnes âgées (pour cuisine ou autre).

& 06 76 57 98 45

> Assistante maternelle garde bb 2 ans, ou

enft périscol, Revaison, habite maison calme.

& 06 89 72 82 30

> Jeune retraitée cherche hres ménage-repassage,

aide à la personne. & 09 52 89 69 60

> Assistante maternelle agréée sur Ménival

garde enfts. & 04 78 20 53 01 /

06 34 15 90 87

> Effectue travaux peinture tapisserie

électricité carrelage, travail soigné.

& 04 78 21 70 25

[ Immobilier ]

> Loue T5, 153 m 2 , GS, clim, volets électr,

gge dble, 100 m 2 terrasse au sud, quartier

Garennes. & 06 07 19 73 68

> Vds maison de 115 m 2 , T5, piscine,

garage, terrain 1 500 m 2 . Px : 240 K€.

& 06 50 22 28 32

> Vds garage cause décès, 31 rue H. Maréchal.

& 04 72 23 01 36

> Cherche maison en location avec 2 appartements

pour 2 familles. & 04 78 21 95 69

> Vds bel appart T3 de 73 m 2 + loggia et

cave, expo sud, grd séj, sdb av douche, wc

indépendant, cuis équip, proche centre ville,

vue dégagée sur Lyon, Fourvière, agence

s'abst. & 04 78 20 69 33 / 06 35 28 12 71

> Vds Cité Berliet T3 de 63 m 2 , avec cave,

gar et jardin. Px : 175 K€. & 04 72 50 32 44

> Revaison part vend T3 de 71 m 2 env,

grd esp verts, fermé, port auto, gardien, 4è/5

ascen, proche tte commodité, cuis équip, sal/

séj av loggia sud, 2 ch parq, cave, pl park

priv. Px : 160 K€. & 06 20 36 93 06 /

06 19 45 56 34

> Vds belle maison dauphinoise, calme,

belle vue, toit + façade, tbé, chauff neuf.

& 06 43 84 47 51

> Type F3 dans villa proximité commerce et

plage, ile d'Oléron. & 05 46 47 66 28

> Vds 2 lots de terrain constructible

de chacun 1200 m 2 , dans l' Isère à Faverges

De La Tour (65 kms de La Tour du Pin), terrains

plats, situés près de la route départementale,

non viabilisés. Px : 75 € le m 2 .

& 04 72 09 95 83

> Vds fond de commerce prêt-à-porter

et son site internet à St-Symphorien-d'Ozon,

bien situé, clientèle fidélisée, trois vitrines,

60 m 2 , 39 000 €, loyer : 719 € + 80 €

charges env. & 04 78 02 44 47 /

06 89 84 37 67

> Loue garages neufs dans le quartier de

Ménival / Le Clarion. & 06 27 14 64 18

> Vds parcelle constructible de 2 780 m 2

en Saône et Loire 71190 à 15 km de la gare

du TGV Le Creusot, vue exceptionnelle + parcelles

agricoles. Px : 18 K€.

& 04 78 90 61 58 / 06 32 74 94 97

> Limite Bron/St-Priest Revaison,

cherche colocataire dans villa super sympa

avec gd jardin, prox tte commodités, bus,

tram, gdes ch très claires, cuisine équipée

et meublée, sal de bain équip et meublée gd

hall, terrasse carrelée. Loyer 360 € HC/mois/

pers. & 04 78 21 47 97

> Loue à la semaine beau studio

2/3 personnes à la Gaude (06), 6 km mer,

calme. & 04 93 24 41 29 / 06 66 07 55 74

hre repas

> Cap d'Agde, loue villa jumelée, F2,

mezzanine, calme et arborée, tb équipée,

couchage 6. Px : 600 €/semaine juillet/août,

500 €/semaine hors saison.

& 04 78 20 49 69 / 06 60 15 09 31

> Part. loue studio + loggia, confort,

vue sur mer, 50m plage, aux Sablette (Var),

prox. tt comm. & 06 60 10 79 64

> Loue Grande Motte studio cab équipé

4 pers, proximité commerces, plage, toute

période. & 04 78 21 66 31

> Loue Agay St-Raphaël, T2, 40 m 2 , loggia,

proximité plage, commerce, gare, toute

période. & 06 73 79 62 53

> 07 Vallon Pont d'Arc loue maison pl. pied,

T2-T3, rivière, canoé, sem, week end.

& 06 86 40 06 53

> À louer maison dans lotissement,

pour 6 personnes, calme, piscine, juin, juil,

sept. Px selon saison. & 04 78 21 19 21 /

06 51 61 95 19

> Loue Cap d'agde studio cab 4 personnes,

50 m de la mer et commerces.

& 06 15 83 34 46 / 04 78 21 34 07

> Part vend montagne, duplex 31 m 2

sur Gresse en Vercors (38), station familiale

à 1h30 de St-Priest, apprt rénové, esp

optimisé, à l'étage entrée, penderie, wc,

sdb, 1 ch avec lit superposé et banquette,

rdc coin salon, coin repas, baie vitrée avec

accès direct à l'ext, idéal pour amoureux de

la nature, les randonneurs, le ski l'hiver, très

sympa, photos à dispo. Px : 61 500 €.

& 06 72 87 54 00

> Loue Grau du roi, 4 personnes,

proximité commerces, mer, calme.

& 04 78 20 63 21

> Loue T2, 45 m 2 , 4 personnes, à la semaine,

piscine, calme, tt équip, prox Grasse (06).

& 06 62 01 50 73

> Loue Grau Du Roi, studio cab, 4 personnes,

proche mer et commerces, tte période.

& 06 99 51 30 98

> À louer dans petit village de Maurienne

en Savoie, alt 940 m, plein sud, ds maison

2 appartements tt confort pour 2 personnes,

gar, jeu de boules, randonnées pédestres

sur chemin balisé à partir du village, tennis,

piscine, cinéma à 3 km, vélo vers les cols

mythiques du Tour de France. Loyer : 250 €/

sem, charges comprises. & 04 79 56 52 71

> Loue Grau du Roi, P Camargues studio

cab 4 pers, park privé, vue sur mer, 100 m

plage, commerces. & 04 78 20 81 26 /

06 50 84 70 79

> Loue Cap d'Agde, studio cabine,

4 personnes, 500 m de la plage, parking,

commerces. & 06 12 80 69 59

[ Auto-Moto ]

> Vds Renault Super cinq GL, ess, 1987,

5 ptes, 76800 km d'origine,1108 cm3, 47 ch,

bon état. Px : 1 300 €. & 06 03 16 11 45

> Alfa Roméo, 146, an 98, 1.4, ess, 16 v,

122 000 km d'origine, excel état.

Px : 2 000 €. & 06 30 75 84 27

> Vds scooter X9, piaggio 125, excel état,

9 800 km, très peu roulé. Px : 2 300 €.

& 06 25 99 86 52

> Vds Xsara, 03/2004, 1 re main, 5 ptes,

78 000 km, ess, tbé, CT ok, clim, radio, non

fumeur. & 04 78 20 79 10

> Vds caravne Burtsner, 4 pl, tbé, auvent,

tapis sol, barbecue gaz, frigo, etc.

& 06 20 50 19 32

> Vds Renault Clio, dci, 85, eco 2,

dynamique, tomtom, berline, 5 ptes, gris

cassiopée, mise en circulation 24/09/2010,

29 000 km, options pack clim (clim régulée,

allumage auto des feux et essuie glace),

roue de secours, tapis sol. Px : 11 500 €.

& 04 72 23 53 91 / 06 16 55 22 41

> 4 clignotantsde moto Honda Twin 125 cc,

1979, tbé, complets, 6 volts. Px : 50 €.

& 04 78 20 98 76

> Vds opel tigra 1997, roulant, en l'état,

CT à voir, int cuir, verte. & 06 06 56 93 72

04 78 95 09 49

> Vds 206 hdi Trendy, 4 cv, an 2006,

99 000 km, excel état, bleue. Px : 6 500 € à

déb. & 06 14 12 95 66

> Urgent, vds Kia Soul CRDI, 2011, 5 000 km,

cause décès, garantie 5 ans. & 06 09 31 95 92

> Vds Xsara break, diesel, an 1999,

238 000 km, bon état. Px : 1 800 € à déb.

& 06 81 63 40 03

> Vds attelage remorque pour Scenic

(2009), parfait état. Px : 160 €.

& 06 81 43 67 48

> Vds Yamaha FZ6 fazer, 2007, tt équip,

4 000 km, jaune et noire, modèle unique.

Px : 5 000 €. & 06 82 02 98 38

> Vds roue 3 trous, jantes tôle, pneu en tbé

Michelin MXT 145/70/14 71 T, peu roulé.

Px : 30 €, pneu dunlop SP D8 185/65/14

85TGT, bon état. Px : 20 E, le lot : 40 €.

& 06 34 72 46 77

> Vds Fiat Punto II 1,2 class 60 ch,

3 portes, 49000 km, 2004, ess, CD, clim,

CT ok. Px : 3600 €. & 06 84 82 51 10

[ D i v e r s ]

> Vds vêtements fille et garçon de 0 à 6 ans

+ divers accessoire bb, appareils de musculation

LED. Px : 30 € (acheté 60), gd meuble

salon. Px : 450 € + meuble TV. Px : 150 €,

canapé cuir vert foncé d'angle acheté

1200 €, cédé 300 €, meuble bureau marron.

Px : 45 €, frigo Indesit. Px : 50 € et cuisinière,

bon état. Px : 150 €, robe de mariée

et robe de cocktail, phare arrière de R19

neu. Px : 10 €. & 06 62 76 56 49

> Vds canapé méridienne, tbé, vert.

Px : 100 €. & 04 78 20 65 82

> Vds 1 paire de cuissardes marque CAP,

pointure 44, réf 295, doublure isolante néoprène

caoutchouc naturel, semelle antidérapante,

couleur verte, poids environ 4,5 Kg,

tbé. Px occasion à saisir : 60 €, chaises

assise beau skaï blanc avec liseret noir sur

pourtour du skaï, bois acajou foncé, embouts

chromés pieds avant, belle finition, qualité

des chaises NF, solides, tbé, haut : 92, larg :

43, 7 chaises à vendre mais aucun problème

pour un nombre inférieur. Px rabaissé : 35 €,

une huche à pain standard en bois, couleur

marron clair, façon teinte merisier, bon état.

36


[ D i v e r s ]

Px occasion : 30 €, 1 tronçonneuse marque

Partner 1400 EL, 1400 W 220 V Electrolux

Industrier A/S, couleur jaune, électrique.

Px : 120 €. & 04 72 09 95 83

> Vds cartes postales, timbres de collection,

livres (romans), dvd, vêtements femme

36/38/40 et homme 38/40 à partir de 1 €,

bon état. & 06 15 83 34 46 /

04 78 21 34 07

> Vds chaussures femme, état neuf, P 39.

Px : 10 € chaque paire + livres.

& 06 89 01 30 34

> Vds buffet sal à manger, bon état en bois.

Px : 65 €, bureau informatique noir sur roulettes.

Px : 55 €, 1 veste Puma noire, taille

12/14 ans. Px : 40 €, 1 veste Lacoste bleue,

taille 14 ans. Px : 40 €. & 06 83 01 43 97

> Vds four micro-ondes Galanz, neuf.

Px : 40 €. & 04 78 21 10 89

> Vds 3 lecteurs DVD. Px : 30 €, 1 cage

hamsters + gerbilles. Px : 35 €, accessoires,

guitare sèche St Arsun, servi 1 an avec

housse. Px : 90 €, lot pour vide grenier, à

voir. Px : 100 €, lecteurs DVD, mat elect,

ext. & 06 24 57 28 22

> Vds commode pin massif 3 tir, enft + 1

penderie, tbé. Px : 150 €. & 06 06 94 07 61

> Vds appareils ménager barbecue électr Tefal,

accessoires Kenwood chef, tourtière Pie Magic

Breville, couscoussier tout feu, poêle à paëlla,

moules gâteaux, plats et marmites alsaciens,

appareil crème chantilly, livres cuisine de chefs

régionale et étrangère, la Comédie humaine de

Balzac en 26 volumes, projecteur film 8 mm,

vêtements féminins T46, pulls, jupes, robes,

manteaux, chaussures P 40. & 04 78 20 86 91

> Vds salon anglais, canapé 3 pl, 2 faut,

tissu, état neuf. Px : 500 €.

& 06 72 02 21 88

> Vds cheminée en pierre. Px : 230 €.

& 04 78 21 56 03 / 06 88 93 95 25

> Vds radio cassettes. Px : 15 €, valise avion

sur roulettes avec poignées. Px : 15 €.

& 04 78 21 09 55

> Vds canapé fixe 2 pl, vert et vélo

appartement. Px : 200 €. & 06 58 66 29 40

> Vds collection des 17 volumes Histoire

illustrée de la Guerre de 1914 de Gabriel

Hanotaux, éditeur Gourouilhou 1915 à 1924,

en parfait état. Px : 100 €. & 06 88 78 35 85

> Vds table ronde + allonges 115 cm

ouv 166 cm, tbé. Px : 100 €, chauffe eau

200 L, tbé, à voir. Px : 100 €, piscine diam

3.60, H 0.90. Px : 70 €, tourne-broche,

elect. Px : 50 €. & 04 72 23 51 83

> Vds canapé 3 pl, noir. Px : 500 €.

& 06 59 85 58 89

Texte à publier

Informations annonceur

> Vds tapis St-Maclou dim 200 x 290,

propre. Px : 40 €, charrette course.

Px : 20 €. & 04 78 20 62 07

> Vds 47 m 2 dalles blanches ext, 50x50,

achetées 36 €, vendues -50%.

& 04 78 20 87 42

> Vds divers objets : 2 consoles PS3

à réparer. Px : 50 € pièce, 1 paire de rollers

en ligne femme 37/38, neufs, avec sac de

transport. Px : 40 €, siège auto BB Confort

iséo-néo, rouge, tbé. Px : 120 €, jeu pour

enfts "girafe tourneballes". Px : 20 €, jeu

pour enft "maison des formes". Px : 10 €,

ensemble lustre et lampe de chevet pour

enft Winnie l'ourson. Px : 40 € l'ensemble.

Photos dispo à demander par sms au

06 82 69 44 30

> Vds mini chaîne Sone, radio, k7, CD, tbé.

Px : 45 €. & 06 24 64 74 01

> Vds chaîne Pioneer, tourne-disque, 33 T

+ enceintes, meuble, étagères CD.

Px : 100 €, vélo ado. Px : 80 €, lit combiné

bureau ado. Px : 100 €, thalasso pieds

jamais servi. Px : 20 €. & 04 78 20 29 37

> Vds ancienne machine à coudre singer,

pédale manuelle. Px : 80 €.

& 09 50 66 36 74

> Urgent vds canapé d'angle coin droit,

marron, fixe, cuir, état neuf. Px : 500 € à

déb. & 06 46 24 46 69

> Vds relax à roulettes. Px : 15 €,

divers petits meubles. Px : 15 €, bibelots;

Px : 2 €, lave-vaisselle. Px : 25 €, divers

choses vêtements garçon, jouets. Petits prix.

& 04 78 21 07 52

> Vds vélo elliptique David Douillet.

Px : 80 €, table/valise pique-nique.

Px : 40 €. & 06 12 58 44 41

> Meuble marron largeur 58 cm,

hauteur 98 cm. & 04 78 20 78 02

> Part vend table en merisier, époque

Louis XV avec allonges : 12 couverts, plus

6 chaises cannelées. Px : 300 € le tt.

& 06 64 87 10 32

> Vds tapis rouge coton, fait main,

dim 91x95 cm, acheté 1000 € en Turquie,

nov 2011, jamais servi. Px : 750 €.

& 04 78 20 11 18

> Vds pompe à bière réfrigérée capacité de

4-6 L, marque Winder Bar Cooler, jamais

servi, température de 3 à 9 degrés, multi

Wook Tefal, mijoteuse Kenwood, très bas

prix. & 06 37 00 02 23

> Recherche vieilles BD, cartes postales,

montres, tt sortes de vieilleries, disques

4 titres vinyle, vds bureau en bois, pneus

Michelin, livre Larousse, peluches, meubles

angle cuis, lit + armoire, appareil photo

Bessa, compresseur, barre de toit.

& 04 27 89 80 81 le matin

> Vds ensemble plaqué acajou verni

de 3 meubles composés chacun de 2 éléments,

meuble haut larg 880 mm, prof 400

mm, haut 1300 mm, un avec vitrine et secrétaire,

1 bibliot vitrée, 1 avec porte pleines ;

meuble bas, larg 880 mm, prof 500 mm, haut

450 mm, un avec 1 porte abattante, 1 avec

2 portes pleines, 1 avec 2 tiroirs. Px : 90 €

le tout. & 04 26 72 53 58

> Vds lunettes de soleil, tbé, Chanel et Ralph

Lauren, homme. Px : 50 €. & 06 16 88 98 22

> Vds s à manger en merisier, traité noyer,

living, table ronde, 2 allonges, 4 chaises,

tbé. Px : 450 €. & 04 78 90 66 32

> Vds bac + égout 100x60, s/évier, 2 portes,

mitigeur, neuf. Px : 100 €, chauffe eau

200 L, neuf. Px : 100 €. & 04 72 23 51 83

> Vds matelas Epeda 90x190. Px : 40 €,

sommier sur pieds en bois. Px : 50 €, table

blanche pliante en Formica. Px : 20 €, chaussures

Oui-oui noires à scratchs, bon état, T

22. Px : 10 €, tableau New-York avec cadre

en acier 100x70. Px : 25 €, tapis enft neuf

138x198 cm en moquette vert pale, petits

motifs. Px : 15 €, fauteuil cuir noir bureau

sur pieds 5 roulettes, avec réglage.

Px : 45 €, pèse personne noir et blanc.

Px : 20 €, pouf rouge tissu coton pieds

chromés. Px : 15 €, meuble blanc haut,

table à repasser repliable, plus 2 portes

H94xL70xP40. Px : 35 €, table à repasser

pliante avec support linge. Px : 20 €, bureau

en bois clair avec 2 tir H70xP51xL85.

Px : 15 €, bottes noires T38 en cuir, bon

état. Px : 40 €. & 04 78 21 17 45

> Vds vêtements féminins, divers, taille 40,

excell état, de marque, tte saison.

& 06 60 43 08 08

> Vds rollers T34/36 avec sac de protection.

Px : 20 €, trottinette. Px : 15 €.

& 04 72 45 99 94

> Vds coffre de toit voiture, tbé, servi 3

semaines. Px : 85 €, blouson cuir, F, 38/40.

& 09 52 67 55 84

> Achète livres anciens et récents,

estimation, déplacements gratuits.

& 06 64 00 90 95

> Vds ens lit 90, tbé, chevet, bureau,

armoire, plaqué bois. Px : 120 €.

& 06 60 93 24 51

> Recherche persiennes métalliques

pour porte fenêtre dim minimum H 2.02m,

L 3.14m et vds 2 canapés cuir vert foncé,

tbé, 1 de 2 places à 120 € et 1 de 3 places

à 150 €, chaudière à gaz Géminox, blanche

avec accessoires, tbé, installation possible.

Px : 150 €. & 04 78 90 61 58 /

06 32 74 94 97

> Vds télé ancienne Philips, 55 cm.

Px à déb. & 06 21 64 16 85

Tél. . . . .

“COULEURS” vous offre la possibilité de passer gratuitement votre petite annonce. OFFRE RÉSERVÉE AUX PARTICULIERS.

Nom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Courriel : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tél. complémentaire : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Découpez ce bon et renvoyez-le à l’adresse suivante : COULEURS - BP 330 - 69801 SAINT-PRIEST Cedex

ou envoyez votre texte à notre adresse électronique : communication@mairie-saint-priest.fr

ATTENTION : nous faisons paraître par ordre d’arrivée et en priorité les annonces pour les rubriques “emploi”, “immobilier”, “auto” et enfin

“divers”, dans la limite de la place disponible. Les annonces nous étant parvenues APRÈS LE 15 DU MOIS EN COURS ne seront pas prises en

compte, ni pour le mois courant, ni pour le mois suivant. Les textes libres plus longs que la grille ci-dessus peuvent être simplifiés par la rédaction.

Charte des Petites annonces du magazine “Couleurs” : 1. les petites annonces sont uniquement consacrées aux échanges de biens

et de services entre particuliers, à l’exclusion de toute activité commerciale ; 2. elles ne doivent pas fausser la libre concurrence commerciale,

ni masquer une activité économique, ni entraver l’exercice de la libre entreprise ; 3. tous les textes sont soumis à la rédaction du magazine qui

peut décider ou non de leur diffusion.

> Vds ch rustique, armoire 3 portes,

miroir central, lit 140. Px : 130 €.

& 06 10 12 32 95

> Escalier métal moderne larg des marches

0.25, long des marches 0.77, haut 3.45 m,

à saisir. Px : 150 €. & 04 78 20 05 90

> Vds vêtements fille 0-3 mois (été/hiver).

Px : 1 € pièce (env 50 pièces), chancelière

intér polaire. Px : 4 €, maillot bain auto flottant

pour enft 15 à 18 kg. Px : 10 €, vêtements

fille 24 mois, tbé. & 06 32 18 19 33

> Vds lavoir ciment, 2 bacs. Px : 95 €,

living pin massif 2 corps + corniche.

Px : 190 €, table basse bois plateau carrelage

signé. Px : 45 €, vélo garçon 10 vit,

Shimano, env 8 ans. Px : 45 €, vélo dame

style hollandais, ballons, jeux de plein air,

toboggan 4 marches, H 1.3 m. Px : 30 €,

portique balançoire de jardin. Px : 30 €,

tortue bac à sable/piscine bb av couvercle.

Px : 20 €, abattant wc, neuf sous emballage.

Px : 5 €, mini four électr, 16 L, H27, L 39,

Pr 27. Px : 15 € & 04 78 20 15 27

> Vds robes, jupes, pantalons,

marques Morgan, Naf Naf, Zara, tte taille.

Px à partir de 3 €. & 04 78 21 47 97

> Cause déménagement, vds salon, canapé

et 2 fauteuils, cuir noir, valeur 850 €.

& 06 64 47 71 43

> SOS perdu chat gris tigré, poil long,

le 23/04. Merci de me contacter.

& 06 11 96 60 43

> Vds secrétaire rustique 1 abattant

+ 3 tiroirs, 85x45x115. Px : 60 €.

& 06 10 07 28 63

> Vds machine à coudre ancienne,

marque Eugénie. Px : 70 €

04 78 21 47 36 / 06 33 88 89 56

> Vds lit enfant ancien + matelas

+ sommier / lavande. & 04 78 90 26 04

> Vds glacière froid/chaud, 12v 24v.

Px neuve : 115 €, vendue neuve 60 € dans

emballage. & 04 78 20 09 65

RAPPEL : pour que vos

petites annonces paraissent

dans “Couleurs”, elles

doivent nous parvenir entre

le 1 er vendredi et le 15 du

mois en cours (ex. : au

plus tard le 15 janvier pour

une parution en février).

Nous les intégrons selon la

place disponible, par ordre

d’arrivée, avec en priorité

les annonces : Emploi,

Immobilier, Auto-moto

et enfin divers. Nous ne

gardons pas les annonces

d’un mois sur l’autre ; si

vous ne voyez pas votre

annonce, renvoyez-la nous

par courrier ou par courriel

à : communication@mairiesaint-priest.fr

en n'oubliant

pas de mentionner vos

nom et adresse. AUCUNE

ANNONCE NE SERA PRISE

PAR TELEPHONE. Nous ne

diffusons pas les annonces

de rencontre, de vente

de portables et de vente

d’animaux.

More magazines by this user
Similar magazines